Profitez des offres Memoirevive.ch!
La mort d’Everpix est bien triste

Ce mardi soir, j’ai reçu un mail d’Everpix.

Chouette, de nouvelles photos à regarder, que je me suis dit.

En effet, Everpix, que j'avais testé ici, était génial: il vous envoyait tout simplement chaque jour les photos qui étaient en relation, dans le passé, avec la date du jour.

Ainsi, aujourd’hui, le 7 novembre 2013, j’allais recevoir les photos qui, dans mon passé d’images numériques (qui commence en 1999), avaient été prises à la même date les années précédentes.

L’air de rien, c’était une sacrée bonne idée.

Et comme toutes les images de ma vie numérique (du moins les sources que j’avais choisies) se retrouvaient sur le site, synchronisées automatiquement par l’utilitaire du service sur mon Mac, je voyais, en une année, l’intégralité de mes photos.

Vous faites ça souvent, vous, sur votre catalogue iPhoto ou Lighroom?

En fait, Everpix était la seule solution intéressante à ma connaissance qui permettait d’avoir accès depuis n’importe où, et depuis n’importe quelle plateforme, à toutes mes photos.

Et purée de nom de dzou, ça fait tout de même chichi de devoir parler à l’imparfait

Parce que le mail que j’ai reçu mardi soir ne m’offrait pas de nouvelles photos à regarder, non.

Il m’annonçait la mort immédiate d’Everpix.

Oh, il sera encore possible de regarder mes photos jusqu’au 15 décembre, mais pas au-delà. Et la synchronisation s’arrêtait le jour même, ce qui peut se comprendre: à quoi bon continuer à envoyer des photos via synchro puisque le but, c’est d’arrêter le site?

Je suis navré pour moi, bien sûr, mais ne peux pas m’empêcher d’être triste également pour cette belle aventure, et pour ses concepteurs, dont j’ai eu la chance d’avoir l’un de leurs représentants jusque dans mon bureau, à mon école.

J’espère qu’ils n’ont pas perdu trop de sous et d’énergie dans ladite aventure, qui, et c’est une bien maigre consolation, constituera certainement une expérience de plus qui leur permettra de commencer d’autres choses. En effet, si deux éléments de base de l’équipe sont Français, le fait qu’ils bossent aux États-Unis, à San Francisco, doit leur avoir donné une des grandes forces qu’ont les Américains: on rebondit sur une faillite, tout le monde à le droit de se tromper et de recommencer.

Contrairement à l’Europe, une faillite là-bas n’est pas honteuse, elle est formative.

Mais purée, ce système était tellement parfait, que je me demande bien comment il n’y pas pu tenir la route.

La faute à cette gratuité pour les petits comptes j’imagine, qui n’est évidemment pas tenable.

Lorsqu’on lit les forums, tout est toujours trop cher lorsqu’on achète en ligne, c’est à se tirer des balles. Il faut voir les hurlées lorsqu’un développeur demande, à un an d’intervalle, de mettre à jour un programme pour 3 $.

Moi ça commence à m’écœurer.

Eh bien voilà le résultat, merci Mesdames et Messieurs, bien joué, tout le monde est bien satisfait là?

Vous en saurez plus sur le pourquoi de l'arrêt de ce service en lisant le long article de The Verge qui lui est consacré.

Alors je souhaite vraiment bonne chance à Olivier et à toute son équipe. Vraiment, vous allez sincèrement me manquer, et je peux vous dire que votre décision, certainement bien compréhensible, m’a vraiment touché et j’ai le moral tout en bas suite à cette mauvaise nouvelle.

Mais je relativise: rien par rapport à ce que vous devez vivre de votre côté.

Bref, courage!

Cela dit, j’avais prévu d’écrire cet article demain, et il aurait justement parlé du flux de travail que j’essaie de mettre en place, suite aux demandes de nombreux lecteurs qui n’arrivent pas à travailler à la fois avec Lightroom (par exemple) et DxO (par exemple aussi).

J’étais déjà bien avancé, et dans le début de l’article, j’expliquais qu’Everpix était un élément fondamental qui influait ce nouveau workflow.

Je peux tout recommencer puisque je venais de faire un énorme export de mes images en plein format et de les télécharger une nouvelle fois sur mon compte Everpix que j’avais vidé de tout ce que j’avais fait avant (ce qui m’a bloqué mon ordinateur pendant presque une semaine, y compris la nuit puisque je travaillais avec des disques externes, bref, c’était compliqué).

Bref, là aussi, on peut dire que je suis un peu dépité, alors que tout fonctionnait à merveille.

Mais tout n’est pas pour autant remis en question: je vais tester ce workflow avec ou sans service similaire à Everpix (j’en ai trouvé un, mais qui, pour l’instant, limite ses plans à 250 GB, ce qui n’est pas suffisant pour moi), je teste la chose, et vous redis.

Inutile que je vous propose un système qui ne tient pas la route et que je vais devoir abandonner dans quelques semaines n’est-ce pas?

C’est que nous nous sentons un peu responsables de ne pas vous faire perdre du temps.

Bonne fin de semaine malgré tout.

21 commentaires
1)
Renaud LAFFONT
, le 07.11.2013 à 06:05
[modifier]

Oui, c’est triste. Cela montre la limite du modèle “freemium”. Le problème d’habituer les gens à ne pas payer pour un service, c’”est qu’ils deviennent accoutumés et ne sont pas fidèles à tel ou tel service.

2)
jibu
, le 07.11.2013 à 06:08
[modifier]

Mais c’est une catastrophe … comme dirait Bohort… Sans deconné il était parfait ce système, au secours un remplaçant; j’espère que tu va nous trouver un bon truc François.

3)
Olof
, le 07.11.2013 à 06:26
[modifier]

Je ne suis pas trop d’accord avec le fait qu’un faillite soit formative. Surtout quand il s’agit d’un cuisiniste à qui on a déjà versé un acompte (acompte perdu) ! Et surtout quand on apprend d’une manière un peu détourné que ce même cuisiniste ne payait plus son loyer depuis 6 mois ! Autant dire qu’à la signature du contrat, il savait déjà qu’il se mettrait en faillite. J’appelle ça du vol moi !!!

Sinon, bien triste pour Everpix…

4)
Daffou
, le 07.11.2013 à 07:03
[modifier]

les Flahback vont beaucoup me manquer… cette fonction était idéale pour redécouvrir/faire vivre sa photothèque…

5)
Diego
, le 07.11.2013 à 07:08
[modifier]

Si la gratuité a tué le produit, c’est que le business model était mauvais, dur mais juste.

Par contre, je suis tombé récemment sur un thread d’un forum que je ne citerai pas qui, sur plus de 12 pages, débattait de la manière la plus simple de contourner l’achat d’un jeu (sur android) dont le prix sur google play est… € 0.99 !

C’est un sport… et je n’aime pas le sport

6)
Zallag
, le 07.11.2013 à 08:09
[modifier]

J’ai pris conscience un jour, d’un seul coup, par hasard peut-être, d’une incohérence comportementale dans ma manière de percevoir le fait de consacrer de l’argent à des dépenses modestes. Je m’étais acheté un beau matin un stylo valant dans les 10 francs suisses, et l’après-midi même je l’avais perdu dans un train.

Ce que j’ai pu m’énerver contre moi-même … il écrivait proprement, je l’avais bien en main, il avait coûté 10 balles quand même.

Du coup je me suis pris un café, et ce fut comme un déclic soudain. C’était mon quatrième café de la journée, et il coûtait dans les 3.40 francs.

De cafés, je ne m’en prive pas. Le matin dans le train, parfois un second une fois arrivé à la gare. Un ou deux autres au travail le matin, à peine moins chers, un après le repas de midi, à l’extérieur, puis encore un l’après-midi.

Là, j’ai réalisé que j’étais incohérent. D’un côté je me trouvais idiot et mécontent d’avoir perdu 10 francs, de l’autre, c’est comme si je m’achetais un stylo et demi neuf chaque jour sans que cela me semble anormal.

Je chiffre maintenant mes menues dépenses en cafés, cela relativise grandement mon sentiment que certaines choses sont trop chères et qu’il faut à tout prix essayer de leur trouver une alternative moins onéreuse ou gratuite. C’est typiquement la situation qui se présente quand il s’agit de sharewares ou de logiciels sympas, payants.

Comme dirait qui nous savons : et vous, que trouvez-vous trop cher mais quelle dépense de même valeur consentez-vous à faire très souvent, parce que cela ne vous semble normal et ne vous a jamais posé de problème ?

7)
La Perriere
, le 07.11.2013 à 08:18
[modifier]

Je ne me souviens plus comment j’ai découvert Everpix, j’ai créé un compte alors que le site était encore en beta, interface superbe, le rappel des images passées un vrai bonheur effectivement c’était l’occasion de revisiter sa photothèque. Bien triste !

8)
illianor
, le 07.11.2013 à 08:48
[modifier]

Oui, il m’est arrivé de ne pas payer des logiciels venant de grande corporations que je ne nommerais pas. Par contre les petits logiciels/utilitaires qui viennent de petites entreprises ou de développeurs indépendants je les achètes ou je recherche une alternative si je trouve que le prix est trop élevé.

9)
cerock
, le 07.11.2013 à 08:58
[modifier]

Je reçois encore les mails journaliers et pourtant cela me manque déjà tellement. Comme le dis François, je n’ai jamais autant regarder mes “vieilles” photos que depuis que j’ai everpix. Et encore plus depuis l’introduction du mail journalier.

Je crois que ce qui m’a le plus halluciner dans l’histoire, c’est de voir le nombre de compte payant. Si j’ai bien compris, il n’y en a que 6800. Cela parait juste rien.

Et comme dis François, c’est vrai que c’est impressionnant quand on lit les forum. Les journalistes et les programmeur devrait travailler gratuitement a en croire certain usager.

10)
cerock
, le 07.11.2013 à 09:03
[modifier]

@illianor Depuis que je suis salarié, le seul programme que j’ai piraté est un programme que j’avais acheter et qui ne fonctionné pas a cause de la protection antipiratage que l’éditeur avait installé.

Personnellement, même les grosses corporations, si un programme me plait et que je le trouve trop chère alors je cherche un remplaçant d’un rapport qualité prix correct.

Et souvent j’achète des produits quand il y a une baisse de prix. DXO on se moment par exemple.

11)
nathalex
, le 07.11.2013 à 09:17
[modifier]

Je fais partie des utilisateurs un peu orphelins pour l’instant à la recherche d’une alternative. Pour autant, je n’avais pas (encore ?) franchi l’étape de l’abonnement payant (alors que je pays pour d’autres services dans le cloud, avec plus ou moins de bonheur, d’ailleurs).

Mais je crois vraiment que leur service était mal “vendu” au sens où la sélection “intelligente” des images qu’ils mettaient en avant était, selon moi, tout à fait invisible (était-ce parce que je prends grand soin à organiser moi-même mes photos et que, donc, je n’étais pas au coeur de cible ?). Bref, j’utilisais le truc sans vraiment me rendre compte qu’ils étaient parmi les seuls (je n’en connais pas d’autres, à vrai dire) à proposer une synchronisation automatique dédiée à la photo.

Si j’avais pris conscience que c’était une vraie plus-value unique à leur service, j’aurais sans doute plus aisément franchi le cap du portefeuille. Je suis désormais curieux d’apprendre quels remplaçants vous privilégiez. J’ai lu le long comparatif proposé par theverge.com (http://www.theverge.com/2013/8/29/4560364/best-cloud-storage-photo-apps) et je n’y ai rien trouvé de vraiment emballant.

Cet arrêt d’Everpix est donc bel et bien rageant !

12)
Alain Le Gallou
, le 07.11.2013 à 09:18
[modifier]

Ma politique est : gestion locale contrôlée par moi, ce qui implique le moins possible l’utilisation d’un cloud, quel qu’il soit. Je n’utilise que Dropbox. Pour les photos que je veux avoir en permanence et bien, je les mets sur mon site personnel. Les aventures des albums de photos de MobileMe abandonnés par Apple, ne vous avait-elle pas suffi ?

13)
fxc
, le 07.11.2013 à 09:42
[modifier]

gestion locale contrôlée par moi, ce qui implique le moins possible l’utilisation d’un cloud, quel qu’il soit.

Les aventures des albums de photos de MobileMe abandonnés par Apple, ne vous avait-elle pas suffi ?

je plussoie comme disent les djeunessss, et leur système vaut pas un clou…..d.

14)
jibu
, le 07.11.2013 à 09:55
[modifier]

Picturelife ça à l’air pas mal; il y a aussi une synchro automatique depuis les logiciels Apple. C’est ça que tu testes François?

15)
zit
, le 07.11.2013 à 10:06
[modifier]

C’est l’histoire d’un papa qui joue avec son petit enfant, il le met sur le bord de la table, se met en face les bras tendus et lui dit de sauter, une fois, deux fois, trois fois, puis, la quatrième fois, alors que l’enfant commence à bien s’amuser de cette sensation de chute terrifiante avec arrêt moelleux dans les bras paternels, le père enlève ses bras au dernier moment, l’enfant s’éclate par terre, et là il lui dit :

« Première leçon : ne jamais faire confiance à personne ! »

J’avais raté la présentation de l’année dernière, en vacances à la campagne que j’étais, mais je sais que ça ne m’aurais pas intéressé, comme Alain, je stocke en local, et je n’ai de toute façon personne qui serait intéressé par les dizaines de milliers de photos que je fait (moi–même, j’ai déjà bien du mal à les regarder ne serais–ce qu’une fois ;o).

Par contre, François, je compatis : quand on est tout content de s’être organisé un truc qui marche aux petits oignons, prêt à faire savourer au monde entier (enfin, nous, tes fidèles lecteurs) un truc formidable, et que, juste au moment de dévoiler cette solution si fluide et élégante, paf, un des ingrédients clefs fait défaut, c’est pas cool !

Mais ça aurais pu être pire : imagine qu’il n’y aie pas eu cette annonce mardi, tu aurais fait ton article de demain comme prévu, tout le monde aurait trouvé ça excellent, et deux jours après, Bim badaboum, plus d’Everpix, non seulement ta méthode n’aurait pas plus fonctionné qu’aujourd’hui, mais en plus, tu aurais eu à subir l’ire et l’acrimonie de tes fidèles lecteurs se sentant injustement floués…

z (qui vient de passer cinq jours exténuants, j’ai perdu 2 kilos, vautré à même le sol du salon avec une vieille connaissance perdue de vue depuis longtemps, je répêêêêêêêêêête : ça faisait un bail que je n’avais pas eu une telle lombalgie, ça fait du bien quand ça s’arrête ;o)

16)
jibu
, le 07.11.2013 à 10:17
[modifier]

Après l’hécatombe de disque dure et ssd ko que j’ai eu et la difficultée à gérer toutes ces données numériques, le stockage local, j’en ai marre !

17)
ToTheEnd
, le 07.11.2013 à 10:17
[modifier]

Si la gratuité a tué le produit, c’est que le business model était mauvais, dur mais juste.

Ouais… avoir un business plan aujourd’hui dans un environnement mobile est très compliqué car les usages changent à une vitesse délirante et donc, inédite. Les modèles FB ou TWTR font rêver mais c’est comme d’acheter un billet de loto, un gagne sur des dizaines de millions.

Ceci dit, avec toute la pub qu’il y a eu sur cette histoire et vu que le produit/service est attractif, je ne serais pas surpris de voir un rebondissement dans cette affaire. Le 15 décembre dans l’environnement mobile, c’est loin.

18)
cerock
, le 07.11.2013 à 10:24
[modifier]

Pour ceux qui comme Alain ou fxc pronne le stockage local. Avez-vous essayer Everpix ? Car pour moi Everpix n’était pas du stockage. Et je n’ai jamais vu de logiciel de galerie en local qui arrivait a la chevie de Everpix. Everpix, pour ses utilisateurs convaincu, permettait vraiment de voir ses images, qui si stocker uniquement en local aurait peut de chance d’attirer notre attention aussi souvent. Mais pour le comprendre il faut l’avoir essayer.

Je n’ai rien contre les cloud, et en aucun cas, je n’ai des données qui sont stocké que en ligne.

19)
PECourtejoie
, le 07.11.2013 à 11:51
[modifier]

Ce que beaucoup attendent, c’est que Adobe Revel puisse accepter les fichiers RAW. Il faut savoir que derrière ce service se trouve Mark Hamburg, qui a co-créé Lightroom et a été l’ingénieur en chef de Photoshop…

20)
Tom25
, le 08.11.2013 à 11:37
[modifier]

Je ne connaissais pas Everpix. Mais concernant le rapport à l’achat de logiciel, j’ai mon mot à dire.

Je développe 10 logiciels dont un a pas mal de succès. Depuis septembre 2009, j’ai eu un peu moins de 2000 dons. Aux premiers lancements, une fenêtre de rappel pour un don apparait, l’utilisateur peut la fermer et elle réapparaitra au lancement suivant, ou il peut faire un don, ou dire qu’il en a déjà fait un (pas contrôlé). Dans ces deux derniers cas, la fenêtre n’apparait plus.
Dernièrement j’ai renouvelé la licence de mon logiciel de développement (260 €/2ans), et j’ai pas mal bossé afin de compiler mes applications en Cocoa (au lieu de Carbon). Et j’ai fait en sorte que la fenêtre de don réapparaisse. Je me disais qu’au bout de 4 ans, une évolution Cocoa, et pleins d’améliorations, je pouvais. Ben j’ai dû avoir une vingtaine d’utilisateurs qui ont donné une 2ième fois. Je suggère 6 € dans ma page de don, mais le montant est libre, la personne peut redonner 3 ou même qu’1 €.
Il y 4 ou 5 utilisateurs qui m’ont donné 2 ou 3 fois, sans attendre que je réactive ma fenêtre de rappel aux dons. Voilà, 5 / 2000 = 0,25%.

Ce qui pourrait se passer, c’est que je me cogne les modifications et les frais pour paraître sur l’AppStore. Là j’aurais sans doute beaucoup plus de dons, mais je ne ferai plus évoluer mon application (trop chiant les validations Apple).
On parle bien business model.

21)
Manonet
, le 10.11.2013 à 08:35
[modifier]

Bonjour, Idem pour moi, grosse deception. Quel plaisir de revoir ces photos regulierement, je n’avais jamais passé autant de temps à regarder mes vieilles que depuis ces 2 dernieres annnes chez everpix. J’avais pris le compte payant tout de suite apres avoir testé le programme sur les recommandations de francois. Et pas decu pour un sous !!! Je venais de reprendre mon abonnement quand j’ai recu le mail de mort d’eveprix , RIP ! Je fais mes propres sauvegardes en local bien sur, mais ici c etait une sauvegarde de plus, et une facilité de visionnage et de partage sans egal. ( pres d une cinquantaine de page sharing depuis 2 ans). Je viens d essayer adobe revel, mais aussi joomeo en remplacement car j ai du mal a me faire a l’idee de ne plus pouvoir regarder mes photos d’ou que je soit comme avant.