Profitez des offres Memoirevive.ch!
Où va–t–on ?

Je n'ai pas le talent de François, le BigBossPatronD'Ici, et je serais incapable de proposer des articles comme L'état de la photo numérique octobre 2004 ou celui de mai 2005, d'autant plus que François pourrait, si l'idée m'en venait, justement s'insurger de ce plagiat, me jetant un altier « L'État, c'est moi ! » au passage ;o).

Mais à la veille d'un enième salon de la photo parisien dont on imagine mal quelles nouvelles nouveautés pourraient y être présentées, je me permet, à moins de deux ans de distance de m'exclamer aussi, comme François, « Que de chemin parcouru en photographie numérique ! » (si je puis me permettre, hein, patron ?).

Donc un état des lieux forcément partiel, et incroyablement partial.

Les compacts amateur : iPhone m'a tuer !

Bien que dotés de capteurs ayant près de trois fois plus de pixels qu'il y a neuf ans, de zooms super puissants du très grand–angle au super téléobjectif, de fonctions diverses et (a?)variées, la bataille semble perdue pour ce type d'appareils, les ordinateurs de poche (qui accessoirement font téléphone) les remplacent bien largement pour bon nombre de personnes. 

D'ailleurs, Sony ne s'y est pas trompé, puisque la marque propose depuis peu un petit truc assez rigolo :

image

un objectif à monter sur n'importe quel ordinateur de poche (qui accessoirement fait téléphone), pourvu d'une carte mémoire, d'une batterie, et pilotable depuis l'écran dudit, grâce à une application spécialement développée par la marque. Ici, le DSC QX 10, petit frère du DSC QX 100 (dont le capteur et l'optique sont tout de même ceux du DSC RX 100 que Blues a testé pour nous ici).

Ouiiii, pour le Wi–Fiiii !

enfin, hem, comment dire, quand le premier appareil photo doté de la fonction Wi–Fi est apparu, j'ai vaguement haussé un sourcil circonspect (je sais très bien faire ça, avec dosage précis de l'amplitude permettant de passer d'un intérêt poli à une stupéfaction ébouriffée, toutes les expressions possibles en quelques millimètres de contrôle musculo–capillaire parfait), je ne voyais vraiment pas quel pouvait être l'intérêt de la chose, hormis une ligne de plus dans la fiche technique et quelques photos en moins sur la batterie. Mais maintenant que je suis l'heureux possesseur (si, si, je suis très heureux de faire enfin partie des gens pistés bien plus facilement) d'un de ces ordinateurs de poche, comme la fonction téléphone ne me fait pas bicher, il faut bien que je m'enthousiasme sur toutes les formidables possibilités auxquelles je n'aurais pas accès autrement. Et justement, ça, c'est quand même super, d'avoir une télécommande avec écran de contrôle de l'image, non ? Enfin, moi, je trouve ça vraiment chouette, comme idée.

Par contre, il va falloir que les marques bossent un petit peu, voire embauchent quelques développeurs pour que ça soit vraiment fonctionnel, parce que là, c'est à peine utilisable, enfin, soyons justes, c'est parfaitement utilisable, mais d'une pauvreté de réglages à pleurer !

L'application Sony PlayMemories Mobile (lien iThune), qu'il faut télécharger pour utiliser le QX–10 (qui est la même que pour piloter un Nex 5 r ou tout autre Sony avec Wi–Fi) est gratuite, et heureusement ! On peut juste zoomer et déclencher, même pas de réglage de balance des blancs, de correction d'expo et encore moins d'ISO :

image

Ça ne fait pas lourd, hein, comme possibilités photographiques !

Et c'est bien dommage, car les compacts dont sont issus les bidules sont plutôt bien fournis du point de vue des commandes comme des possibilités de réglage... C'est à se demander ce à quoi ils pensent ces gens, pour commercialiser un produit pareil : fallait y penser, quand même, l'idée est rigolote, le dézaïne impec, à la Sony, le système de fixation sur l'ordinateur de poche impeccable, mais l'interface utilisateur, enfin quoiiii ! on est en 2013 ou bieeeen ?

Je trouve ça dingue !

Enfin, j'imagine que si eux ne le font pas, il y a bien des développeurs qui vont nous faire une super app, payante, pour faire le job.

Sinon, on ne peux pas parler d'un test, mais j'ai pu faire joujou pendant une vingtaine de minutes chez mon revendeur préféré avec la chose (et sur le trottoir, devant). Donc quelques images, en basse définition (j'ai loupé le seul réglage accessible donnant le choix d'enregistrer dans "la pellicule" en haute définition GRMBLR ! comme quoi, yen a encore trop des réglages pour certains...).

Donc quelques images :

Tout d'abord, il faut apparier les appareils entre eux, ici, en photographiant un QR code, pas super pratique, mais quand même mieux que de devoir rentrer un code interminable à la main.

Et c'est parti !

image

il a fallu que j'en fasse un paquet pour réussir à avoir la mise au point à peu près là où je voulais, je trouve le rendu des couleurs assez juste.

En fait, je suis incapable de faire une photo en tenant un appareil, quel qu'il soit, à bout de bras, pour moi, le slogan pourrait être « Pas de viseur, pas de photo », mais passons, tout le monde n'a pas mon incompétence en ce domaine.

Et puis j'ai vite trouvé bien plus ludique d'utiliser l'engin en le tenant d'une main, pendant que j'essayais de contrôler le cadrage avec mon ordinateur de poche dans l'autre, en commençant par des essais d'autoportrait :

image

mouais, essayes encore !

image

Ah, j'entends madame dire « Quelle horreur ! » là–bas derrière, ça doit être ressemblant ;o), pas bien net, mais j'aime bien quand même (et de l'avantage des petits capteurs, le grand angle, ici, c'est un 4,45 mm de focale !)

image

Ah, ma belle chaussure du docteur Martin est bien nette, elle ! (increvables ces bêtes là)

image

Une petite dernière pour la route, pas évident d'arriver à faire un Larsen avec beaucoup d'autres appareils photo du marché ;o).

Bon, ce n'est pas un test, j'ai juste fait joujou quelques minutes avec une nouveauté, mais je dois dire que l'idée est séduisante (du moins, elle m'a séduit), c'est fun, on doit pouvoir faire plein d'autres trucs bien plus intéressants que ça, mais l'interface utilisateur ne m'a pas donné envie d'y passer plus de temps que ça, dommage. 

Un dernier petit mot pour ajouter qu'outre un système de fixation à son ordinateur de poche simple et efficace (sans problème même avec la protection QuadLock), le bidule est pourvu sous la base d'un orifice fileté en pas impérial 1/4 de pouce en vue d'une fixation sur un trépied.

En tout cas, je le répêêêêêêêêêêête : Ouiiii, pour le Wi–Fi, mais les gars, faites un effort pour les applications !

Et j'ai été faire un petit tour sur le store pour voir la concurrence :

image

Nikon, ça a l'air d'être le même genre de grande misère,

image

Canon a l'air un poil plus sérieux, mais je ne suis pas convaincu qu'il y aie beaucoup plus de possiblités de réglage,

image

J'ai testé deux secondes l'app Olympus qui permet (avec un OMD EM 1) au moins les réglages de vitesse, de diaphragme et les ISO, un poil plus généreux, mais quand même indigent quand on connaît la richesse des menus de la marque (pour ceux qui ne connaissent pas, Nikon, ça fait pauvre, à côté ;o).

image

Seule l'app Panasonic a l'air d'avoir été réellement faite pour être utilisée, du moins, pour utiliser l'appareil vraiment à distance (je ne l'ai pas essayée, mais les captures d'écran montrent quand même bien plus de possibilités de réglage, et ce, même avec un compact comme le TZ 40).

Ceci n'est pas non plus un test exhaustif, mais on sent bien que quelque chose ne va pas. À part Panasonic, toutes ces apps ne sont que des trucs presse–bouton du niveau photographique d'un sténopé, ils prennent les utilisateurs d'ordinateur de poche pour des billes ou quoi ?

Donc, on attend (en tout cas, moi, j'attends) que vous nous vendiez un Wi–Fi véritablement utilisable, non mais !

Bon, c'est pas tout ça, mais on est sur un état de la photo numérique, un truc sérieux, et on a parlé que de gadgets, là.

Mais, je ne pense pas que l'on soit complètement hors sujet non plus.

Les bridges.

Bon, je n'ai jamais trop aimé ces machins au look trompeur de réflex, montant un zoom superlatif sur un tout petit capteur. Dans ces gammes, Panasonic m'a toujours fait l'effet du bon élève appliqué, raisonnable sur le zoom, opulent sur la batterie (hé oui, il y a la place, je dis ça pour Nikon par exemple, très pingre en la matière), offrant même le paresoleil, avec un filetage standard pour les filtres et les bouchons, et des zooms, « raisonnables », et bin, là, ils ont quand même fait très fort avec le FZ 72 :

image

Un zoom 60 x, 20-1200 mm en équivalence 24 x 36 ! inimaginable ! Et tenez vous bien (ça y est ?), pas de distorsion visible à 20 mm (enfin, comme ça, en visant des vitrines d'une boutique, pour rigoler, ce n'est pas un test), grâce aux savants traitements dans l'appareil... M'enfin ! Dans l'état de la photo numérique de mai 2005, les bridges avaient des zooms 7 x, 28-200, et c'était déjà pas si mal...

Sony, pour sa part, réfléchit à des trucs moins spectaculaires, mais qui devraient donner d'excellent résultats :

image

Le RX 10 a un très sage (et quand même alléchant) 8,33 x avec son 24-200, ouvert à f:2,8 constant, et de plus, un grand capteur, puisque c'est le 1 pouce des RX 100 sus-mentionnés. Belle bête... mais je ne suis pas sûr qu'il arrive à trouver son public au prix auquel ils le proposent.

Les compacts experts.

Là, c'est la dernière niche un peu profitable, on s'adresse à des photographes exigeants qui veulent un truc léger, le marché est en pleine ébullition depuis le coup d'éclat de Fuji avec le X-100, et un truc que l'on croyait mort et enterré (à part chez Canon) revient en force : le viseur ! (c'est à croire que si tout le monde dit un truc bien fort, ils finissent par l'entendre...).

Dans cette catégorie, le Fuji X-100 S

image

précurseur du « look vintage », mais surtout, équipé d'un capteur de compétition, d'un splendide viseur hybride et d'une excellente focale fixe est incontournable.

Pour les inconditionnels du zoom (pouah !), il y a pléthore de concurrents, les Sony RX 100 II (avec une prise pour monter un viseur à 400 € !), le nouvel Olympus Stylus 1 (un bridge ou plutôt un compact expert avec viseur ?), le phœnix Canon powershot G 16 (y'z'ont de la suite dans les idées).

Les Hybrides.

C'est une rubrique qui n'existait pas en 2005. Le système micro 4/3 a été annoncé conjointement par Olympus et Panasonic en aout 2008, il y a seulement cinq ans. Et à l'époque, personne n'y croyait. Mais ils se sont appliqués, Sony s'y est mis deux ans plus tard avec la lignée des Nex, et puis finalement, tout le monde s'y est mis, avec plus ou moins de bonheur ou de conviction.

Et là aussi, ça bouillonne (avec plein d'appareils équipés de viseurs, quel bonheur !), tout d'abord, je m'éclate depuis trois mois avec un Olympus OMD EM5 (je vous en parlerais peut–être un jour, si vous êtes sages):

image

ici avec le Voigtländer 4,5/15 mm en 39 à vis monté sur une bague en baïonette Leica M montée sur une bague en baïonnette Micro 4/3, et ça marche bien, pas top lumineux, mais au grand angle, j'aurais plutôt tendance à diaphragmer, voire, ici seulement (message personnel ;o) à me mettre sur l'hyperfocale.

Ce qu'il y a de formidable avec ce truc, c'est que toutes mes optiques Leica M, et toutes mes optiques Nikon (sauf le 2,8/14-24 dépourvu de bague de diaphragme) sont redoutablement fonctionnelles dessus, et stabilisées, de surcroit, comme ce Tamron 8/500 mm trouvé pour 30 € au vide grenier d'Habère Poche par exemple. Beaucoup de plaisir avec ce boîtier léger, très bien conçu du point de vue ergonomie (quoique touffu du menu) et d'une remarquable qualité de fabrication. Il ne me manque qu'un vrai ultra grand angle, j'ai testé brièvement le Panasonic 4/7-14, mais ça n'arrive pas à la cheville du 2,8/14-24 sus–mentionné (il n'est pourtant pas donné, ce petit zoom, pas mauvais, mais ce n'est qu'un zoom, pas une optique d'exception comme le Nikon).

J'ai rapidement eu en main son grand frère, le tout nouvel OMD OM1, et il m'a l'air encore mieux, déjà, ils n'ont pas oublié l'intervallomètre dont je suis toujours un fervent utilisateur, et la qualité de fabrication, ça décoiffe, vraiment, ils en donnent pour votre argent, ces gens là, ils ont des parts de marché à prendre, eux.

Mais bien sûr, la vedette de la rentrée, c'est encore Sony (ils font fort, en ce moment !) avec l'α 7  et surtout le 7r :

image

Un capteur 24 x 36 de 36 MP dans un boîtier juste plus petit que l'OMD, vraiment, ils font fort, très fort (mais kesk'il est moche !).

Message personnel :

Bon, alors François, si tu n'as pas déjà revendu ton D 800 E pour le commander, je te le rachète (le Nikon).

Fin du message personnel.

Se pose bien sûr la question cruciale des optiques. Sony se retrouve avec 4 baïonnettes différentes, déjà qu'ils avaient du mal à fournir pour les Nex (n'est–ce pas, François ?), comment cela va–t–il se passer maintenant ? Et puis on le sait, un capteur de ce calibre là, si on ne monte pas dessus de très bons cailloux, on obtient tout juste de la bouillie de pixels. Et ce qui fait l'un des agréments des Nex, justement, c'est la possibilité, comme sur les micro 4/3, de monter des optiques d'autres marques couvrant le 24 x 36, comme on est sur un capteur plus petit, on n'utilise que le centre des optiques, là où elles sont les meilleures, sans vignettage et baisse de résolution dans les angles. Les fabricants de bagues doivent avoir commencé à affûter leurs fraiseuses à commande numérique, mais ils ont intérêt à faire ça bien, j'ai dans l'idée que ce capteur là ne sera pas beaucoup plus tolérant que celui du D 800...

Affaire à suivre, dans quelques mois, on en saura plus.

Et n'oublions pas que Fuji vient de réussir le même gambit (en plus simple quand même), créant une nouvelle gamme d'optiques très performantes à monter sur d'excellents boîtiers (bon, je ne suis pas sûr du destin du nouveau venu, dépourvu de viseur...)

Encore sur ce créneau, Panasonic tente quelque chose d'intéressant avec le GX 7 et son viseur orientable.

Et n'oublions pas Leica, qui n'arrive pas à fournir la demande en boîtiers M (240, ou est–ce 257,79 ?, c'est quoi, le problème des marques avec un logo rouge et les noms des produits ?), avec un capteur Franco–Belge (ça ne s'invente pas, ceci expliquant peut–être cela)

Les réflex

Alors là, franchement, c'est une année bien pauvre. C'est vrai que 2012 nous avait éblouis avec les Nikon D800 et D4 et Canon avec le 5 D MK III et le 1 D (quoi, déjà ? z ? w ? zqr Mk MCLIV ? les pauvres, ils ont vraiment un gros problème avec les noms de leurs produits Pro), mais la fin de l'année était, de mon point de vue, bien moins glamour, avec le Nikon D600 et le Canon 6D, et leur positionnement de prix délirant pour la qualité de fabrication proposée (des merdres en plastoc, à 2000 balles, sans prise synchro flash ni télécommande ? Bon, admettons, le 6 D, avec le Wi–Fi et le GPS intégré, ça fait moins pingre, mais, non, sérieusement, les gars, regardez ce que propose la concurrence pour moitié moins... Comment ça, c'est des capteurs fouille crème ? et alors ?).

En même temps, c'est vrai que si on regarde bien, en mai 2005, Canon avait son navire amiral, je me permet de citer le BigBossPatronD'Ici :

  • le Canon 1DS Mark II (16.7MP, plein format, qui peut poser quelques problèmes avec des objectifs qui ne sont pas extrêmement performants, voir plus bas, 4 images par seconde, pour CHF 9690.-- environ 6280 €).
et que 8 ans plus tard, le Nikon D 4 ne propose pas plus de pixels pour un prix légèrement moindre.
 
Bon, et le coup du rétro–vintage de dernière minute avec le Df :
image
J'avoue que je ne sais que trop penser de ce truc, je ne l'ai pas eu en main, mais il a l'air assez grassouillet, tout le monde parle du FM, mais il me fait plutôt penser à un FA, et puis cette batterie minable, et pas de poignée pour déclenchement vertical, et le Wi–Fi en option à 2 balles, et puis, surtout, son prix !
Et puis un appareil dont la grande nouveauté, outre son aspect « à l'ancienne », c'est qu'il N'A PAS de fonction vidéo, on peut appeler ça un positionnement de mercatique, mais c'est étrange...
Alors que je ne sais pas, je connais bien deux ou trois personnes qui attendent avec impatience un successeur au D300 S, qui sont très satisfaites du format APS et ne veulent pas des zooms tromblons nécessaires avec les capteurs 24 x 36...
 
image
 
Un truc comme le magnifique Pentax K3, par exemple (avec d'ailleurs une idée rigolote, si j'ai bien compris, il est capable de mesurer la balance des blancs sur toute l'image, et de l'homogénéiser à la volée, même avec trois TC différentes dans le champ !), et une sensibilité de cellule qui descend à - 3 IL, soit deux diaphragme de mieux qu'un Nikon D 4  qui s'arrète de mesurer à - 1 IL, et ça, c'est quand même vachement bien, si on a un capteur capable de monter tout là haut dans les Hôzizô mais que la cellule n'est pas capable d'analyser la lumière pour l'utiliser, c'est bien dommage, non ?
 
Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, le seul truc vraiment marquant de l'année, c'est quand même l'arrivée timide du Wi–Fi, non ?
28 commentaires
1)
Ritchie
, le 06.11.2013 à 01:01
[modifier]

Salut Zit,

Bon, moi j’fais pas de vidéo. Et le Df me plaît vraiment, mais tant qu’à payé ce prix, aussi bien de prendre un D800-E.

En revanche, pour qqun qui a un lot de vieux GROS cailloux qui ont coûté un (voir les 2) bras, ça peut être utile. J’imagine bien le Df avec fish-eye 6mm f2.8 (à env. 95 K€) ou encore le grand-angle 13 mm (aussi à env. 90 K€), mais là on est chez les ultras-pros !

++

Ritchie

2)
Renaud LAFFONT
, le 06.11.2013 à 04:18
[modifier]

Super article, qui résume bien l’état des lieux. Aprés 30 ans chez Canon, je suis passé il y a un an chez Sony, avec le NEX7, puis le 6. Pas un seul regret par rapport à mon 5D Mark II et mon 1D Mark II. Mes cailloux se remontent avec une bague et j’utilise un mélange d’optique pour la gamme Alpha (les Zeiss) et Nex (18-55 de base qui donne pas mal aprés un coup de DxO, le 18-200 ultra compact et le 30 macro).

J’ai aussi un Pana, le FZ200, avec juste un 24 (ou 28?)-600 à ouverture constante 2,8. Qualité pas mal mais le moteur de rendu lisse un peu trop l’image à mon goût.

3)
Laurent Vera
, le 06.11.2013 à 06:14
[modifier]

Merci Zit pour ton état des lieux. Pour ma part je suis devenu un fervent utilisateur du Xpro 1. Quand il ne s’agit pas de travailler, je les canon et blad à la maison et je n’importe que le fuji, je suis toujours aussi impressionné par la qualité des images produite que l’on peut sans souci inclurent dans un travail pro. Juste un bémol, ce boitier est encore un peu gros.

4)
guru
, le 06.11.2013 à 08:29
[modifier]

Merci de ce tour d’horizon.

Nikon DF: n’importe quoi, pas de vidéo, 16 mpx seulement, pléthore de boutons.

Je reste avec mon D 600 et mon Sony RX 100-2 qui est constamment dans ma poche et qui fournit des RAW très convenables.

Curieusement, on parle très peu du LUMIX GH7 qui paraît être l’hybride du moment; mais je le verrai au Salon ce week-end.

5)
Roger Baudet
, le 06.11.2013 à 08:47
[modifier]

Zit, ton Humeur, c’est comme une vitrine de magasin de jouets avant Noël! C’est beau, mais le prix de tous ces gadgets… Aille!

6)
Hervé
, le 06.11.2013 à 09:16
[modifier]

Heureux possesseur récent d’un 6D qui vient compléter le 7d, je ne suis pas d’accord avec le mépris que tu lui portes :-D

Et une erreur flagrante : la cage est en composite de magnésium, sauf le capot, WiFi oblige !

7)
grandegigue
, le 06.11.2013 à 09:20
[modifier]

Entre les compacts experts, les réflex plein format amateur, les hybrides baroudeurs, les bridges rétro et les photo-téléphones… on commence à plus savoir quel appareil est pour qui et pour quand.

Je vais finir par croire que les innovations sont sciemment réparties sur la gamme afin que chacun ait 4 ou 5 appareils à images (y compris téléphones et caméscopes).

Quand est-ce qu’on aura un (ou deux) appareil à tout faire, avec toutes les options? Par exemple un compact expert étanche? Ou un réflex avec WiFi/GPS intégré?

8)
maxim
, le 06.11.2013 à 09:51
[modifier]

Zit: j’ai bien ri ;-) merci.

Le Minolta SRT 101 a été mon premier boîter et je m’étais toujours demandé pourquoi personne ne l’avait fait en num. Donc non, je ne trouve pas les A7/A7r si moches (question de goût après tout), ce sont juste des Nex améliorés façon “réflex simplifiés” (ça me fait penser au même mais en beaucoup plus petit et avec un capteur FF, la vache)!

Quelques bémols avec le Nikon vintage DF (D=Digital? F=Film?) Car si j’ai bien compris c’est encore une entente entre Sony et Nikon sur le plan marketing (là il est de plus en plus flagrant que la cible de Sony c’est “les rouges”, Nikon ayant eu la primeur du 36MP FF avec les D800/D800E), puis maintenant les deux sortant un modéle “à la façon du réflex d’antant pour vieux renards de la photographie”. L’un avec un EVF petit et étant le plus compact FF jamais produit avec un tel capteur, l’autre ne venant pas trop marcher sur les plates bandes du premier (et vice versa, comme d’hab) avec des vintages, qui me laissent cependant un peu sur ma faim côté hybridation (pourquoi devoir choisir entre AEL VS AF-lock et pas les deux sur un tel boîtier se prétendant “universel” pour le Sony (et eu égard au prix et chez les deux!), donc oui, où va-t-on, en effet? Car après la pixel-race annoncée qui n’a pas vraiment eu lieu, n’est-on pas entrain d’assister à une gadget-race?

A quand un vrai vintage hybride avec une émulsion translucide pour exposer le capteur à travers? [lol] :D

@ Grandegique: je partage un peu ton “nanalyse”, sortie l’année prochaîne, c’est sûr à 100% (mais avec viseur électronique…)

9)
cerock
, le 06.11.2013 à 10:53
[modifier]

en parlant de photo, vous avez vu la triste nouvelle qu’Everpix met la clé sous le paillasson. J’adorais ce service découvert grâce à François. Il va être dur a remplacer =(

10)
Tristan Boy de la Tour
, le 06.11.2013 à 11:03
[modifier]

Moi il me plaît bien ce Nikon DF! J’adore son look vintage, et Il a un petit truc super: le bon vieux couplage mécanique qui me permettrait d’utiliser ma collection d’objectifs Ai qui traînent depuis des lustres au fond d’un tiroir.

Oui mais; un capteur FF à 16 Mpx c’est déjà probablement trop pour ce type d’optiques, qui ne sont pas rétrofocus… Aberrations chromatique et perte de netteté dans les bords assurés, peut-être moins sur certaines optiques de très haute qualité comme le 35mm f2, le 55 macro, le 105 f2,5 ou le 180 f2,8. J’ai fait des tests il y a longtemps avec un Nikon d200 (le premier compatible avec des optiques Ai, à condition d’entrer les données de l’objectif dans l’appareil avant utilisation! – zooms inutilisables). Résultats plutôt décevants…

Mais peut-être meilleurs avec le capteur du DF?

11)
ToTheEnd
, le 06.11.2013 à 11:12
[modifier]

cerock: oui, première grosse victime de la dure réalité entre usage gratuit du service par des millions de gens et pas assez de membres pour payer les factures…

12)
maxim
, le 06.11.2013 à 13:09
[modifier]

Nikon DF: n’importe quoi […] 16 mpx seulement, pléthore de boutons.

Oui mais justement: c’est un avantage…

Un 16MP-FF est génial pour le paysage ou les situations en très forte luminosité, car point de vue surface des photodiodes, cela nous fait l’équivalent d’un 6MP en APS-C (7.3 µm VS 7.8 µm). Donc les “anciennes” optiques, retrouvent une seconde jeunesse avec un tel capteur, bien moins exigeant qu’un 36MP (qui a une résolution extraordinaire, si tant est qu’elle soit exploitable pleinement, ce qui n’est pas le cas eu égard à la diffraction). Et évidemment moins de bruit en basse lumière, meilleure lattitude d’expo (ETTR)

Vive la joie retrouvée des photos “tack sharp” (nettes comme le rasoir)

Alors qu’un 36MP-FF est plutôt né pour aller sur les plates bandes du MF en studio (amha).

Résultat: moins de blooming, moins besoin de draîner les photons surnuméraires (reflets spéculaires, nuages super brillants, etc) et tu ne commences à voir les effets de la diffraction qu’obturateur fermé à F/32

Alors qu’avec un Nikon D7100 (APS-C 24MP), ces effets commencent déjà à se faire sentir passé F/11 (!)

13)
Blues
, le 06.11.2013 à 13:19
[modifier]

Merci Zit, perso je rêve d’un petit appareil avec capteur 24×36 FF, on sent que ces 2 prochaines années les fabricants vont se lancer dans ce créneau (enfin) avec sûrment Sony en tête de peloton. Un compact comme le RX1 mais nettement moins cher me conviendrait parfaitement bien. On verra bien, je ne suis pas pressé et je suis toujours largement satisfait de mon RX100, je peux donc patienter.

Je ne risque pas de racheter un reflex (trop volumineux), mais comme Tristan, à moi aussi il me plait beaucoup ce Nikon Df. Par contre je me demande comment ils ont réussi à fixer un prix pareil ? j’espère que ce petit bijou va trouver sa clientèle.

14)
mikélé
, le 06.11.2013 à 15:00
[modifier]

@cerock et TTE

Oui, bien triste nouvelle que cette fermeture d’Everpix.

Mais quand même un peu surpris de voir – sur le site – que seules 6800 personnes (dont bibi) s’étaient abonnées ! Ah le syndrome du “tout pour rien” ! :-(

15)
Ritchie
, le 06.11.2013 à 15:52
[modifier]

@not_guru

C’est pas le nimbre de pixels qui comptent, mais la taille de ces derniers.

Un négatif 24×36 est à peu près équivalent à 6 Mpx et là tu en as 16 !

Moi, ce qui m’intringue, c’est pourquoi il n’y a pas une version -e (sans filtre passe-bas), c’est un appareil de pro, non ?

++

Ritchie

16)
fxc
, le 06.11.2013 à 16:17
[modifier]

Tous ces beaux pixels regardés sur un écran d’ordinateur, que l’on “crop” (oh le vilain mot) pour montrer au voisin une petite partie de l’image….

Tous ces beaux pixels que 90% (et je suis gentil) agrandissent au 21/29,7 maximum…

Tous ces beaux pixels qui restent enfoui pour certains sur de multiples disque durs….

Tous ces beaux pixels qui au final ne servent à rien… si juste à flatter l’égo de leur propriétaires…

Tous ces beaux pixels que tous voient et que personnes ne regardent.

17)
cerock
, le 06.11.2013 à 16:22
[modifier]

@mikele j’ai aussi été surpris du chiffre, sachant que j’étais abonné, ma soeur aussi, toi et François, j’en connais déjà 4 lol

18)
maxim
, le 06.11.2013 à 18:15
[modifier]

Un négatif 24×36 est à peu près équivalent à 6 Mpx et là tu en as 16 !

Moi, ce qui m’intringue, c’est pourquoi il n’y a pas une version -e (sans filtre passe-bas), c’est un appareil de pro, non ?

C’est pas faux théoriquement, c’est du moins ce que l’on disait à l’époque où les meilleurs 6MP étaient sortis, mais ça dépendait de la distance à laquelle on regardait la photo, théoriquement parce que ce n’est pas un “vrai” 6MP, il y a relativement, une forme d’interpolation (de là, il avait été déterminé plus tard que le vrai bon ratio était autour de 8MP théoriques, si ma mémoire est bonne)

Preuve en est la polémique autour du Fovéon…

Mais s’agissant de la définition des meilleures émulsions, pas du tout. C’est seulement avec les 15MP que l’on est arrivé à les égaler avec une résolution de 100 lp/mm (si je ne m’abuse)…. Par contre, le num est bien meilleur dans bien d’autres domaines (et il faut le prendre en compte lorsque l’on fait une comparaison, tout autant que ses points faibles….)

19)
zit
, le 06.11.2013 à 21:21
[modifier]

Ritchie, ce que je pense du Df, c’est qu’il est 1000 € trop cher, je ne l’ai pas encore eu en main, mais je suis certain que c’est un très bel appareil, et connaissant un peu le capteur du D 4, ça va être une belle machine à photographier, mais dans un budget quand même un poil surévalué ! Un FM3 était vendu moins de 1000 €, et c’était plein de petits engrenages dans tous les sens pour faire avancer le film, à mon avis, plus complexe à assembler que quelques circuits électroniques, là, je trouve juste qu’ils exagèrent…

Le 13 mm, je l’ai déjà eu en main, un pro qui l’avait acheté pour décrocher une (grosse) commande ! six mois de délai, et quand le cailloux est arrivé, l’étui ne fermait pas bien, il a râlé auprès de Nikon qui lui en a fait faire un sur mesure chez Hermes, très belle frontale, mais je ne suis pas certain qu’il fût meilleur que ne l’est le 14-24 d’aujourd’hui, les calculs de formules optique et les traitements multicouches ont fait des progrès phénoménaux, ces dernières années.

Renaud, je comprends bien, je sais que les Nex ont de très nombreux aficionados et leur ergonomie est intéressante, par contre, les bridges, déjà qu’a priori je ne suis pas fanatique de zooms…

Laurent, oui, super, les Fuji, leur capteur est vraiment du tonnerre, et les optiques ne sont pas à la ramasse non plus, c’est vraiment une belle réussite, ce qu’ils ont fait là, pourvu que ça dure…

guru, pour la pléthore de boutons du Df, je ne te suis pas, plus il y a de boutons sur un boîtier, plus on peut le contrôler rapidement et facilement, surtout dans le noir (quand on connait bien son matos, évidemment ;o). Quand au pas de vidéo, sur un réflex, je peux le comprendre, pourquoi pas, il y a des outils bien plus appropriés pour ça, justement par exemple le GX 7 que j’ai brièvement évoqué dans les hybrides et qui doit effectivement être un petit appareil très intéressant (les noms de boîtiers, chez Pana, c’est pas très simple non plus, le GH, on en n’est qu’au 3, c’est le modèle Pro, le G tout court, c’est avec viseur, on en est au 6, je crois, le GF, c’est le petit sans viseur, on doit en être au 7, et GX, bin c’est bizarre, on est passé du GX1, orienté « haut de gamme » sans viseur, directement au GX 7 avec viseur, toujours orienté « haut de gamme », pas simple, de s’y retrouver, mais leur gamme est peut–être un peu trop étoffée…).

Roger, tu exagères, déjà, pourquoi attendre Noël pour se faire plaisir ;o), et puis, je n’ai presque pas parlé d’argent, ne parlons pas de choses qui fâchent, d’ailleurs, le petit objectif à monter sur un ordinateur de poche (permettant de téléphoner) présenté dans l’article, le QX 10, ne coûte même pas 200 € (je je dois ajouter que le rendu chromatique est vraiment excellent sur la photo de ma chaussure, c’est pile poil les bonnes teintes).

Hervé, j’avais bien dit que je serais à la fois partiel et partial, je tiens mes promesses ;o) Et s’il y a du magnésium dedans, il est bien caché, il me semble (et en fait, c’est ce qui me choque le plus, que la semelle est en pauvre ABS de base, comme sur le D 600 –mais peut–être me trompe–je–), toujours est il que cette petite pique concerne les deux marques qui dominent le marché : ils abusent allègrement sur les prix de vente qu’ils pratiquent sur certains produits, si l’on compare ce que l’on a comme qualité de fabrication pour un budget donné chez eux et chez la concurrence, alors peut–être que Pentax ne paye pas ses salariés, peut–être qu’Olympus perd de l’argent sur chaque OMD vendu, peut–être que Sony a des mines de magnésium, mais pour moi, avec des produits comme ceux–ci à ces prix là, soit ils se débrouillent comme des manches, soit ils se goinfrent !). Mais effectivement, je dois admettre que le 6 D est quand même un peu mieux fini que le D 600 (610 maintenant, pour ce que ça change), mais je les met quand même dans le même panier de l’exagération…

grandegigue, tu vois le mal partout ! ;o) ça s’appelle de la mercatique, c’est une des mamelles du kapitalisme triomphant, et c’est beau ! ça ne se discute pas ! Par contre, ton vœux est exhaussé pour le réflex avec Wi–Fi et GPS, le 6 D si injustement vilipendé plus haut fait ça très bien ;o).

maxim, tu me vois ravi de t’avoir dégourdi les zygomatiques, ça fait du bien, hein ? Df, c’est pour Drôle et fashion, je crois ;o). Pour ce qui est de l’entente, elle est totale, entre tous les acteurs du marché, pendant très longtemps, il était impossible de comparer deux boîtiers entre Nikon et Canon, il y avait un effet d’escalier dans les deux gammes et aucun appareil ne correspondait vraiment, ni en prix, ni en fonctionnalités. Et je ne crois pas non plus à la concurrence soit disant féroce entre Apple et Samsung, soit dit en passant… Sinon, j’attend pour ma part la pellicule numérique, aujourd’hui, ça serait vraiment tout à fait envisageable, pouvoir mettre un capteur Fuji dans mon F4s et un Ilford dans le MP ;–D.

cerock, je sais que c’est triste, mais je n’ai pas pu m’empêcher de sourire à l’idée qu’everpix, ce soit fini ;o), désolé…

Tristan, mais le couplage pour les optiques Ai, tu l’as sur tous les boîtiers Nikon un peu sérieux ! C’est la possibilité de monter du non Ai (dont la bague de diaphragme n’a pas la petite échancrure qui va bien permettant de communiquer mécaniquement avec le boîtier), donc des optiques bien plus anciennes que les tiennes, la baïonnette Ai date de 1977… ).

Pour les anciennes optiques (j’en ai un paquet) il y a deux critères, le premier, c’est la focale, pour simplifier, au dessus de 50 mm, si c’était bon, ça le restera, en dessous, c’est problématique : les rayons périphériques pouvaient attaquer le film avec un angle d’incidence différent de 90 °, ce n’était pas important, le grain d’argent, plutôt plat, voyait aussi bien ces rayons là; les photosites des capteurs sont au fond d’un petit puits, et si la lumière n’arrive pas parfaitement perpendiculairement, il y a des pertes, d’ou un flou dans les angles, un vignettage plus ou moins important en fonction des optiques… et des boîtiers !

Un cas intéressant est le 2,8/35-70 AF qui était d’une définition exceptionnelle en argentique est devenu une vraie bouse avec le D 100 (6 Mp), plus personne n’en voulait en occase, puis il est redevenu une tuerie avec le D2x…

Ça se complique à cause des microlentilles, orientées dans le cas des boîtiers pro… Et le même capteur ne donnera pas nécessairement les mêmes résultats, cette magistrale démonstration sur la différence entre le D 700 et le D 3 le prouve bien… Donc pas sûr que le capteur du Df, bien que « le même » que celui du D4 donne des résultats identiques avec les mêmes cailloux ;o). Par contre, pour tes trois autres optiques, j’utilise régulièrement le 55 macro sur un D 800 et il est magnifique, je pense que le 2,5/105 doit surtout sa très réputation pour sa qualité de flou pour les portraits et pas son piqué, et les 2,8/180, si c’est de l’ED, ça reste une référence. Le 2/35, par contre pourrait très bien fonctionner en APS, voire sur un micro 4/3, j’ai le 1,4/35 Ai qui est immonde en 24×36, assez bon en APS, et magnifique sur l’OMD…

Blues, je ne vois pas de quoi tu parles avec “un petit appareil avec capteur 24×36 FF”, avec un zoom ? Et pourquoi tant d’intérêt pour le 24×36 avec une focale fixe, sur laquelle, grand angle oblige, on va plutôt privilégier une plus grande profondeur de champ ? Sinon, j’espère bien qu’il ne va pas trouver sa clientèle, ce Df à ce prix, ça les obligera à le baisser ! ;o)

z (il me plait bien aussi, ce Df, je répêêêêêêêêêêêête : mais si, mais si, mais pas à ce tarif).

Ad’Taleur

20)
zit
, le 06.11.2013 à 23:45
[modifier]

Je reprends, donc, Blues, franchement, tu peux prendre un plaisir photographique avec du 24×36, mais, à part sur une petite baïonnette comme celle du M, les optiques prennent forcément de l’embonpoint, yaka voir un de ces objectifs « super lumineux » vendus par Canon, Nikon ou Sony, qui on vraiment tous l’air d’être taillés dans le même fût, voire, c’est à se demander si, à part quelques détails cosmétiques ici ou là toutes les marques ne fabriquent pas ces mêmes trucs dans la même usine, sur la ligne de production d’à côté, comme les fameux ordinateurs de poche (qui ont une fonction téléphone). Les 1,4/24, 1,4/35 et autres 85 mm sont obèses, comparés à un équivalent en Leica. Certes, les belles petites choses ont un coût, mais ça dure, une optique, avec rien que de la belle mécanique et du beau verre, contrairement à de nombreuses choses, de toute de façon jetables à très court terme, que l’on nous propose aujourd’hui.

Mais on peut aussi trouver de magnifiques optiques, légères, lumineuses et plus et peu couteuses en baïonnette de plus petite taille encore, car les contraintes de poids de lentilles sont moindre, il y a un petit 1,8/45 chez Olympus, très léger, minuscule et de prix assez modéré qui donne de magnifiques résultats, et leur 2/12 me tente beaucoup (ça fait un 2/24, avec « plus »de profondeur de champ), tout ça pour rappeler que l’offre Olympus/Panasonic, avec toutes les marques qui font aussi de bien belles optiques (je vous montrerais des images du 0,95/25 de Voigtländer que j’ai pu essayer, pas facile à utiliser, mais très amusant, à pleine ouverture). Oui, je sais, je crois que j’ai déjà dit tout le bien que je pensais du petit OMD, mais franchement, le boîtier tient bien en main, la qualité de fabrication est vraiment splendide, enfin bon, ce n’est pas le sujet du jour, mais tu devrais essayer de prendre en main ce genre de truc, si tu passe par chez moi, ch’te frais voir ;o).

Ritchie, ce qui m’intrigue bien à ce sujet (les filtres passe bas), c’est l’importante différence de prix entre un D800 et le e, et que le D 7100, plutôt amateur expert ne l’aie pas d’office, sans choix, j’ai l’impression qu’ils naviguent à vue, sur ces trucs là, ça a l’air un peu sans filets cette affaire, de toute façon, on nous cache tout ;o).

fxc, c’est beau, quelle tristesse poignante, tous ces pixels enfermés, souvent pour toujours, dans de sombres disques durs jamais allumés, depuis des lustres ;o)…

maxim, on ne compare pas la technique du film et celle de l’électronique, ce sont des façons différentes de faire, pas plus qu’on ne compare le sténopé au daguerréotype, c’est comme de comparer un confit de canard et une fraise ;o).

z (c’est vrai que ces dernières années, les marchands d’appareils photo s’en donnent à cœur joie, dans les progrès technologiques, je répêêêêêêêêêêêêêêêêête : mais où va–t–on ?)

21)
fxc
, le 07.11.2013 à 10:55
[modifier]

comme Alain, je stocke en local, et je n’ai de toute façon personne qui serait intéressé par les dizaines de milliers de photos que je fait (moi–même, j’ai déjà bien du mal à les regarder ne serais–ce qu’une fois ;o).

humeur du 5 novembre

fxc, c’est beau, quelle tristesse poignante, tous ces pixels enfermés, souvent pour toujours, dans de sombres disques durs jamais allumés, depuis des lustres ;o)…

humeur du 7 novembre.

J’ai donc bien raison, à quoi bon avoir du matos et des optiques au top, si ce n’est même pas pour les regarder…….

22)
zit
, le 07.11.2013 à 13:01
[modifier]

Héhéhé, fxc, tu n’en rate pas une ;–D

maiiiiis, l’un n’empêche pas l’autre, je le répêêêêêêêêêête assez souvent, j’adore prendre mon pied à faire des photos, à faire à manger, à faire plein d’autres choses…

z (comme le dit le sage, ce qui compte, c’est le voyage, pas la destination, je répêêêêêêêêêêêêête : une des causes de ma sévère lombalgie des derniers jours vient sans doute d’un Vannes—Paris en TGV, départ 18 h 59 pile poil à l’heure, arrivée 10 h 13, un poil plus de 15 h à souffrir sur des sièges dizaïgnés par des tortionnaires à cause que le train d’avant nous avait percuté, à 160 km/h, un camion transportant un tracteur, bloqué sur un passage à niveau, seulement deux blessés dont le mécanicien du train –fiables, ces engins, là, quand même–; et je tiens à témoigner de la qualité du service de la SNCF sur le coup : tout de suite, pas mal de gens sur le quai (on était bloqués à Laval) pour essayer de donner des informations, au fil du temps et de ce qu’on leur racontait dans le poste, distribution d’eau et de paniers repas, puis retour sur Rennes avec l’idée de passer par Nantes, puis nuit dans un train propre et plus grand permettant de donner au moins deux sièges par passager, avec un mignon petit nécessaire de nuit contenant une couverture, un autre petit panier repas, une autre bouteille d’eau et un petit pochon contenant une paire de bouchons d’oreilles, un masque pour les yeux, une brosse à dent et du dentifrice ainsi qu’un peigne; nous n’étions qu’une dizaine dans le wagon, ce fut un calvaire absolu, et à 4 h 30, une heure avant le départ prévu, une équipe de la croix rouge est venue proposer de descendre sur le quai pour un café, un thé ou un jus de fruit, avec tout ce qu’il fallait pour caler un estomac, c’était parfait, bien huilé et une expérience intéressante, je le dis car on entends toujours les gens qui se plaignent, mais franchement, sur les 300 passagers du train, je n’en ai pas vu un mécontent, certains bien sûr paniqués à la recherche de la prise de courant où recharger son précieux, je crois même que discrètement, la SNCF a proposé aux personnes âgées et aux passagers de première classe de passer la nuit à l’hôtel… j’aurais bien sûr préféré rentrer chez moi à 23 h comme prévu, mais ça m’a justement permis, au réveil, de faire joujou avec le sus–mentionné 0,95/25, sur le quai, avant l’aurore… saisir toutes les occasions de s’amuser, de profiter, on ne sait pas de quoi demain sera fait ! ah, oui, et au cours du trajet final, une annonce précisait que l’on pouvait obtenir, pour ceux qui avaient passé la nuit dans le train –d’autres avaient pris leur train de 5 h 30 sans bien comprendre pourquoi il y avait tant de gens étendus partout– un café gratuit au bar qui avait ouvert voiture 4, la barmaid, souriante reconnaissait au premier coup d’œil ceux qui avaient passé cette magnifique nuit ! et bien sûr, le billet sera remboursé…)

23)
Blues
, le 07.11.2013 à 13:16
[modifier]

Merci pour tes appréciations sur le FF et optiques associées Zit, comme j’ai largement le temps de réfléchir à une future “petite” merveille (minumum 1 an), je tiendrais compte de tes avis. Reste que pour moi la priorité sera toujours “petit à mettre in the pocket” avec le plus gros capteur possible, j’avoue que je n’aime pas me faire chi-chi à changer d’optiques. Bon de toute façon ma focale favorite c’est le grand-angle autour des 21 et 24 mm (réel) et qui ouvre un max et pour la grande majorité des mes images sam suffit, je pourrais donc envisager un petit boitier de type interchangeable avec une superbe optique fixée dessus (genre pancake) et c’est tout. C’est vrai que du côté des X de Fuji y’a des belles bêtes (le Xe2 par ex.) avec des optiques pas trop chères… Alors Wait and See.

25)
zit
, le 07.11.2013 à 13:25
[modifier]

yavait même un livre de coloriage avec des crayons de couleur dans le premier panier ;o) !

z (Hassan Céhef, je répêêêêêêêêêêêête : c’est possible !)

PS : regardez (impératif) cette merveille que je viens de mettre en lien au dessus, ça fait du bien…

26)
maxim
, le 07.11.2013 à 15:00
[modifier]

Acronyme SNCF détourné: Sans Nous les Cafés Ferment – Single Noise Channel Feedback – Source Naturelle des Catastrophes Ferroviaires – Sans Nous C’est Foutu (ou) Sans Nous Cuk Fermerait – Sommes Nous Complètement Fous ? – Suzanne? Non, C’est Fernande !

(ok, je sors)

27)
François Cuneo
, le 07.11.2013 à 21:30
[modifier]

Merci Zit d’avoir repris le flambeau de ces états des lieux.

J’adorais faire ça il y a quelques années, et puis, plus eu le courage, et surtout plus eu l’occasion d’avoir ces boîtiers en mains.

Quant au Sony, il ne va pas encore remplacer mon Nikon D800E, tu n’as rien à craindre pour ton portemonnaie! En effet, trop de montures différentes chez eux, ils vont en lâcher déjà une (la a je crois), rien ne va les empêcher de n’en garder plus que 2.

Bref, je crains un peu avec eux.

Cela dit, avec leur maîtrise de la balance des blancs (bien meilleure que chez Nikon par exemple) et leur maîtrise de la gestion de leurs capteurs “Maison”, cela fait envie tout de même, et c’est vrai, il est vraiment, mais alors vraiment très moche!

Merci donc cet article.

28)
François Cuneo
, le 07.11.2013 à 22:28
[modifier]

A part ça, on en a fait du chemin, depuis tant d’années.

Et c’est plutôt pas mal, toutes ces alternatives que nous avons!