Profitez des offres Memoirevive.ch!
MakeSlides

MakeSlides

Créer un diaporama rapidement sur IOS rapidement ? C’est possible.

Comme beaucoup, j’ai acheté en son temps Keynote pour IOS. La perspective de pour créer ou modifier des diaporamas était assez plaisante, mais dans les faits, je m’en suis assez peu souvent servi sur mon téléphone. Keynote est un programme génial sur le papier, mais je le trouve beaucoup moins pratique que sur Mac, ce qui a expliqué une certaine désaffection pour commencer et une désinstallation certaine pour finir.

Ce qu’il me faut en fait, c’est un logiciel qui me permette de composer au moins les textes de mes diapositives rapidement quand j’ai un moment, mais pas mon Mac sous la main. Alors certes, je peux les rédiger sur un logiciel comme iA Writer puis les copier-coller, mais jusqu’à présent, ce n’était pas vraiment très pratique. Jusqu’à présent ? Jusqu’à présent.

Laissez-moi vous présenter MakeSlides !

On m’a dit que certains seraient ici rétifs à l’idée d’utiliser le langage Markdown. Comme je ne vois pas de qui on parle ;-) et qu’on est entre nous, je peux bien vous l’avouer, Markdown est bien utile par ici bien que non indispensable.

Même si cela fonctionnerait avec un simple copier/coller, prenons un logiciel d’écriture qui possède l’option « ouvrir dans. » Ia Writer en dispose, mais je vous propose d’utiliser 1writer qui permet d’insérer des images facilement. L’idée de MakeSlides est d’utiliser le balisage pour déterminer comment il doit gérer ce que vous écrivez.

La syntaxe est la suivante :


# titre du diaporama

## titre d'une diapo

- un premier point

- un deuxième point

## Une autre diapo

- Ceci

- Cela

- et ça

## Une troisième

### Peut remplacer le tiret

### C'est au choix 

 

Ce qui donne ça dans 1Writer :

 

 

Si je veux prévisualiser dans 1Writer, cela me donne ça :

 

 

Continuons. Toujours dans 1writer, je vais insérer une image :

 

 

 

1Writer la place automatiquement dans Dropbox et place le lien suivant :

 

 

Ce qui apparaitra ainsi en mode prévisualisation :

 

 

Pour les besoins de la cause, je crée une dernière diapositive.

 

 

Bon 1Writer est très bien, mais on avait dit qu’on parlait de MakeSlides… Il est temps d’envoyer notre texte vers ce dernier.

 

 

 

 

On bascule automatiquement vers MakeSlides qui demande tout de suite comment il doit interpréter le texte source. Nous choisissons Markdown.

 

 

 

Et voilà ce que cela donne :

 

 

Tout est parfait sauf :

 

 

Eh oui, l’image que j’ai placée n’apparait pas, elle se trouve là :

 

 

 

MakeSlides renvoie vos images en fin de diaporama. On ne va pas se laisser arrêter par cette petite contrariété… Exportons ce diaporama vers Keynote :

 

 

Voici ce que cela donne :

 

 

Après un simple Copier-Coller de mon image, je remets l’image à sa place prévue.

 

 

Bien sûr, je peux ensuite arranger mes textes en profitant de la souplesse de Keynote sur ce point.

En ce qui me concerne, cette solution me fait gagner pas mal de temps pour la préparation de diaporamas et je me prends à rêver d’une solution aussi simple sur mon Mac. Rédiger ses diapositives de façon continue sans cliquer dans tous les sens donne un confort incomparable. J’espère que cette solution servira à quelques-uns.

15 commentaires
1)
ToTheEnd
, le 16.10.2013 à 00:28
[modifier]

Oulalalala… du markdown, un peu de http et encore un petit travail pour arranger les bidons sous Keynote… non merci, on va rester à Keynote tout court.

PS: sur iPhone c’est vraiment difficile de faire quelque chose avec Keynote à cause de la taille de l’écran mais sur iPad, c’est un jeu d’enfant et je l’utilise régulièrement.

4)
ptit tom
, le 16.10.2013 à 08:26
[modifier]

Bonjour,

Il est possible aussi de faire des diapositives en markdown sur mac, le problème étant de devoir les récupérer dans PPT par exemple (pour Keynote, à ma connaissance il n’y a que MakeSlide).

2 solutions donc, il y a Flowerpoint, https://github.com/rbalicki/FlowerPoint, et il y a Pandoc. Je n’utilise que le second: on crée son document (avec niveaux de titres uniquement), on le convertit en rtf, que ppt peut importer.

Dans tous les cas, c’est pour moi beaucoup plus rapide de taper mon texte et, une fois fini, de faire la mise en page dans PowerPoint, que d’écrire directement dedans.

5)
cerock
, le 16.10.2013 à 08:31
[modifier]

J’ai de la peine a comprendre l’avantage que l’on gagne plutôt que de le faire sous keynote directement. En sachant que dans 999.9% des cas on préparera notre keynote sur le mac ou l’iPad.

6)
Radagast
, le 16.10.2013 à 08:44
[modifier]

Je suis d’accord avec ptit tom, saisir l’ensemble d’un seul tenant pour affiner ensuite me semble plus rapide. Quand je traite d’abord le fond puis la forme, j’arrive mieux à me concentrer : sinon je pense à quelque chose puis à sa mise en page puis à quelque chose… C’est trop fragmenté pour mon petit cerveau qui se distrait si facilement de l’essentiel.

J’utilise aussi Pandoc, je vais essayer Flowerpoint. MakeSlides pour Mac me plairait bien quand même.

7)
ToTheEnd
, le 16.10.2013 à 10:01
[modifier]

Justement, sur iPhone, cela simplifie les choses (enfin je trouve)

Oui, pour ceux qui maitrisent le markdown et tout cet attirail… et je suis sûr qu’il y en a même sur Mac. Perso, ne maitrisant pas cette affaire et n’ayant aucune envie de m’y mettre, si j’ai seulement l’iPhone sous la main, créer une simple Note dans laquelle je vais entrer mes idées et après, à un moment ou à un autre, réaliser la présentation sous Keynote sur Mac ou éventuellement iPad.

8)
Saluki
, le 16.10.2013 à 14:31
[modifier]

Le fond et la forme…

Le contenu est essentiel, et sa mise en forme tout autant. Combien de fois ai-je entendu quelqu’un, dépité par son pauvre impact, dire : “Et pourtant, j’avais fait un Pohouerpohinte…”

Bon, allons jeter un coup d’œil par là

9)
J-C
, le 16.10.2013 à 21:34
[modifier]

Bonsoir,

Je me garderai de tout commentaire sur cet article technique qui sera utile à ceux qui en ont l’usage.

Personnellement, j’ai une certaine aversion pour PowerPoint et autres logiciels de présentation, et je vous invite à lire cet article dont je partage les conclusions.

Très bonne fin de soirée

10)
François Cuneo
, le 17.10.2013 à 00:23
[modifier]

Je suis content, TTE, de voir que je ne suis pas le seul abruti à ne pas vouloir du Markdown.

Cela dit, je trouve génial que beaucoup y trouvent leur compte, et ce que permet de faire ce logiciel est superbe.

Mais moi, comme beaucoup d’entre vous, j’ai un Mac, et je ferai mes présentations grâce à lui et avec son aide.

11)
Franck Pastor
, le 17.10.2013 à 09:08
[modifier]

Décidément Markdown continue sur les pas de LaTeX… :-) Tant mieux si cela démocratise leur principe commun.

Pour les fans de LaTeX (qu’on pourrait définir comme le Markdown des puristes de la mise en page), rappelons que l’équivalent de MakeSlides s’appelle Beamer, que j’avais présenté il y a quelques années. Plus compliqué, c’est sûr. Mais plus perfectionné aussi. Tout se paie.

12)
Jean Claude
, le 17.10.2013 à 20:27
[modifier]

Plus que le formatage de la forme, Powerpoint ou les autres logiciels de diaporama (Keynote et consorts) formatent la pensée : un titre, 3 “bullets point”, au suivant.

Évidemment avec ce concept Markdown est gagnant. A ce sujet lire le très intéressant essai de RAFI HALADJIAN

Il y a une autre solution : PREZI mais là, point de béquilles, adieu la ligne droite. Cela tombe bien, car normalement notre pensée ne fonctionne pas de façon linéaire.

Le problème avec Prezi c’est que c’est horriblement long à mettre en place : il faut bien réfléchir à ce que l’on veut dire, ce qui est important, ce qui l’est moins, les retours en arrières, les réponses aux auditeurs. Difficile de s’entendre dire : “Bon, à demain 9 heures avec ta présentation”.

L’autre problème avec ce logiciel, contrairement à PowerPoint, c’est que si vous n’avez rien à dire, vaut mieux éviter…

13)
ToTheEnd
, le 17.10.2013 à 22:39
[modifier]

Connaissais pas Prezi et m’en vais de ce pas tester l’affaire car les prez, c’est mon dada… ceci dit, comme Saluki, je pense que le fond est aussi important que la forme. De nos jours, on ne fait plus passer une info sans y mettre la forme, c’est essentiel.

14)
Jean Claude
, le 18.10.2013 à 08:53
[modifier]

on ne fait plus passer une info sans y mettre la forme, c’est essentiel

Vrai, mais ayant participé (du coté technique) à de très nombreux congrès médicaux je ne me souviens pas d’une présentation ppt dont la forme ait été différente de celle des centaines d’autres (on change le fond, on change les transitions voir les typos). PowerPoint propose une ligne stricte.

Les présentations avec transparents avaient une autre forme : il y avait un discours agrémenté de temps à autre par une illustration. Aujourd’hui une présentation dans 99% des cas c’est : j’appuie sur le bouton “suivant”, je regarde ma diapo et je la décris.

15)
ToTheEnd
, le 18.10.2013 à 09:50
[modifier]

Bien sûr mais dans ce genre de truc, il y a surtout une uniformisation des présentations avec le sacro-saint: si je fais comme les autres, on ne va pas m’emmerder et je prends pas de risque.

Pour moi, ce genre de truc, c’est du pain béni car c’est très facile de faire mieux ou plus attractif. Après, c’est comme tout, faire un truc vraiment bien demande un scénario, une maquette et enfin, du contenu original (graphique ou iconographique). Bref, pas à la portée de tous et pas pour tous les budgets.