Profitez des offres Memoirevive.ch!
5 mois avec le Bracelet UP de Jawbone

Vous qui n’en avez rien à fiche de savoir si vous vivez "juste", ou corporellement et psychiquement "correct", passez votre chemin, ce test n’est pas pour vous, puisque vous préférez jouir de l’instant présent pleinement, en vous fichant pas bien mal de ce que vous serez dans 10, 20 ou 40 ans. Le pire, c’est que vous avez peut-être raison, soit dit en passant.

Pour ceux qui n’arrivent pas à résister à la pression de la société, et qui se décident à faire un peu gaffe, histoire d’être tout simplement mieux (on s’en fout après tout de la pression, ou on l’accepte si finalement, elle nous convient), qui décident de se bouger et de contrôler un tout petit peu leur alimentation, le bracelet UP de Jawbone est peut-être le début d’une solution.

Le bracelet UP, c’est quoi?

Oh je sais, il y a déjà eu une kyrielle de tests sur ce bracelet. Peut-être pas sur un vécu de plusieurs mois nonobstant.

image

J’ai personnellement acheté le turquoise, trouvant la couleur marrante. Si c’était à refaire, je prendrais un noir ou un marine, on se lasse de "l’original" et il est tout de même très voyant.

Donc normalement, vous savez ce qu’est cet accessoire puisque beaucoup en ont parlé.

Le UP est un bracelet que l’on doit porter sur soi pratiquement 24 heures sur 24, qui contient une électronique et une batterie visant à vous observer en temps réel.

Et que fait-il, ce bracelet, hmmm?

Non, il ne transmet pas les informations à la CIA ou au FBI (enfin j’espère…), mais il vous retranscrit vos mouvements pendant la journée, votre sommeil la nuit, ainsi que, si vous êtes d’accord de bosser un peu, un résumé qui peut être assez précis de ce que vous avez mangé et bu pendant la journée.

Oui, vous allez avoir une sorte de bilan graphique de vos déplacements, de vos activités, de vos phases de sommeil, et de ce que vous avez emmagasiné en matière de calories.

image

Description de l’objet

UP est un bracelet qui tient par ressort  sur votre poignet (pas de crans, rien à fermer). Plusieurs tailles existent, et lorsque vous vous trouvez dans un magasin (je l’ai acheté à l’Apple Store de Genève), un testeur en plastique est disponible sur chaque emballage pour que vous puissiez essayer la chose sans ouvrir la boîte.

Heureusement, le site de Jawbone vous propose un très bon système pour bien choisir:

image

Il pèse 22 grammes sur ma balance, et vraiment, on ne le sent pas du tout lorsqu’on le porte au quotidien.

Par contre, il dérange lorsqu’on enfile un habit. Je ne vous parle même pas d’un de ces sous-vêtements de course qui colle à la peau. Non, le simple pull croche lorsqu’on l’enfile.

Détail cela dit, au pire, on l’enlève avant de s’habiller ou se déshabiller, et on le remet après (quelques secondes).

Par contre, il faudra penser à l’enlever dans certaines situations un peu intimes, l’objet pouvant un peu griffer l’autre. Ben oui, c’est un test en situation réelle de vie, et il est vrai que si je n’en parle pas, je fais omission de l’un des vrais défauts de l’objet.

Sur le bracelet, une diode.

À l’une des extrémités: un bouton. Un appui rapide sur le bouton allume la diode: vert, vous êtes en mode jour, bleu (croissant de lune), vous êtes en mode nuit.

Un long appui sur le bouton vous fait changer de mode.

Eh oui, et c’est bien là pour moi la plus grande difficulté de bien utiliser à fond le UP: il faut changer de mode manuellement.

Après 4 mois, j’oublie encore trop souvent de passer en mode "nuit" au moment où je décide de dormir, et en mode "jour" dès que je me réveille.

Il faudrait un système automatique, je cherche encore comment ce serait possible.

À l’autre extrémité du UP: un cache qui se clipse et se déclipse (il tient très bien, même sur la durée), qui fait apparaître lorsqu’on l’enlève un mini-jack qui aura deux fonctions:

  • synchroniser le UP à l’iPhone
  • recharger le UP, à l’aide d’un adaptateur USB livré, bien évidemment, et qui permet de recharger le UP pour 9 jours bien pleins, à un ordinateur ou à un chargeur de type Apple ou autre.

Si je comprends bien qu’il faille utiliser ce système pour recharger le UP (je crève de trouille de perdre l’adaptateur!), je trouve tout à fait regrettable qu’il ne puisse pas se synchroniser en Bluetooth. Déjà parce que ce serait beaucoup plus pratique.

Et aussi parce que je trouverais très sympa que la chose soit capable de se connecter et de se synchroniser toute seule, et qu’elle nous envoie, par exemple par mail, chaque matin, sans qu’on ait à y penser, son petit rapport.

Cela dit, ce sera certainement possible dans quelques mois. Certains concurrents (bien moins bien pensés sur d’autres points plus importants souvent), utilisent déjà le Bluetooth pour synchroniser.

Impossible que UP garde ce système qui est presque d’un autre âge (OK, mes "âges" sont d’une durée moyenne de quelques mois, je l’admets).

En ce qui concerne l’autonomie de la chose, oui, l’objet tient parfaitement  9 jours, mais je vous recommande de recharger une fois par semaine, à horaire régulier, pour être sûr de ne pas oublier.

Notez que UP vous rappelle sur l’iPhone de le faire si vous avez tendance à oublier.

Ce bracelet est étanche, mais je préfère le retirer à chaque fois que je me douche, ce qui fait qu’il m’arrive de l’oublier sur le bord de la baignoire ou sur le lavabo, à côté de la cabine de douche.

Non, UP ne peut rien faire au niveau des déficiences du cerveau de son propriétaire.

Dommage!

UP est motivant

UP est motivant, en tout cas les premiers temps, c’est certain.

Vous êtes devant un escalier, avant, vous auriez fait trois mètres pour prendre l’ascenseur, là, vous les montez, ça vous fera des pas.

Notez qu’il serait bien sympathique qu’il comprenne que vous montez des marches, puisque l’effort est assez particulier. Ce n’est pas le cas.

Oui, ce petit objet, l’air de rien, vous "oblige" à bouger.

image

image

image

Bon allez, j’avoue, je ne cours pas tous les jours 27 km, ici, la moyenne est particulièrement haute pour une journée…

 

UP vous réveille quand il faut, et dans les formes


Up permet de programmer plusieurs séries de réveils.

image

Ainsi, en ce qui me concerne, le lundi et le mardi je me réveille à 6h20, le mercredi et le jeudi à 5h20, et le samedi et dimanche, selon s’il y a course ou entraînement ou pas, je me lève soit à 7h30, soit j’aimerais bien être debout au plus tard à 9h00.

Aucun problème, tout cela est programmable dans le UP.

image

Sauf que les choses vont bien plus loin!

En effet, UP surveille votre sommeil.

image

Il sait ainsi quand vous êtes en mode sommeil léger ou sommeil profond, et vous offre d’ailleurs un très joli graphique de la chose (voir plus figure précédente).

Sauf que les choses vont encore plus loin que le plus loin d’il y a trois paragraphes.

Vous avez encore un réglage à effectuer: dire que vous êtes d’accord que le bracelet vous réveille avant l’heure que vous avez donnée.

image

Ainsi, par défaut, vous acceptez d’être peut-être réveillé jusqu’à 20 minutes avant l’heure dite.

En effet, le programme va surveiller votre profondeur de sommeil. S’il voit que vous êtes dans une phase de sommeil léger, paf, il va vibrer pour vous réveiller.

Et c’est très efficace.

Bien évidemment, si vous étiez en sommeil profond déjà 20 minutes avant l’heure de réveil, le UP va vibrer lorsqu’arrivera cette dernière.

Petit défaut: il vibre un peu fort, ce qui fait que votre conjoint(e) risque fort de l’entendre. Il faut vite appuyer sur le bouton pour le stopper.

Attention, pas de mode "je peux me rendormir 10 minutes". Si vous stoppez le réveil, il faudra vous lever!

De même, il vous permet de programmer des siestes "optimales" dans un temps donné. Il vous réveillera au plus proche des 45 minutes dans une phase de sommeil léger.

image

UP peut surveiller ce que vous mangez

image

Bon, là, soyons clairs: je n’utilise pas trop cette fonction.

Même si "capturer" ce que vous ingurgitez est facilité au maximum, cela demande une rigueur que je n’ai pas.

Pourtant, le programme est assez bien pensé puisqu’il vous permet de scanner par exemple les codes-barres, ce qui donne des résultats presque parfaits.

image

Attention: même les trucs bien locaux sont de la partie! Les yoghourts suisses, le yoghourt maigre de la Migros, le blanc battu de chez Coop, tout y est, pratiquement.

image

Ne reste plus que, parfois, noter la quantité mangée.

image

C’est assez chouette, mais encore une fois, cela demande beaucoup de rigueur.

image

J’aimerais tellement en avoir pour ça…

 

UP prend note de vos entraînements physiques

Vous pourrez garder une trace des efforts physiques via des séances de musculation par exemple, ou partie de Volley, allez savoir.

Il faudra juste entrer la chose manuellement.

image

C’est facile, vite fait, c’est sympa.

UP vous fait de jolis rapports

Up est connecté avec d’autres programmes: personnellement, je l’ai relié à Runkeeper et à ma balance Withings.

image

C’est assez sympa de voir cela. 

Up fait encore plein d’autres petites choses comme vous permettre de chronométrer un temps (j’ai déjà vu plus pratique, disons…)

image

Et puis, pas question de rester inactif trop longtemps! UP vibre au bout d’un certain temps où il ne détecte pas de mouvement (certain temps que vous pouvez tout de même déterminer vous-même).

image

UP est-il solide?

La première version de UP a été catastrophique.

La seconde (l’actuelle) est censée être plus fiable, et mieux pensée.

Pour le "mieux pensée", je ne sais pas, je n’ai pas utilisé la première version.

Pour le "plus fiable", il semblerait que beaucoup se plaignent de pannes et de problèmes de batterie au bout de 2 mois, voire 3.

J’ai le mien depuis le 18 mai 2013, soit depuis 5 mois. Force m’est de constater qu’il n’a aucun problème. Sa batterie n’a pas bougé, tout fonctionne sans problème.

Peut-être cela vient-il que je ne me baigne pas avec, et même, comme je l’ai écrit plus haut, je l’enlève pour me doucher.

Mais bon, il faut avouer que les retours sur les forums font un peu peur, même si ce sont toujours les pannes qui sont relevées dans les commentaires, pas tellement les bons fonctionnements.

En conclusion

Indispensable le UP?

Certainement pas.

Par contre, très bien pensé. Je n’ai pas testé les concurrents, mais sur la toile, tous semblent d’accord pour dire que la gestion du bracelet est ce qui se fait de mieux. Ne reste plus qu’à simplifier la synchronisation.

Et l’intelligence du concept fait que finalement, on est tout ennuyé quand on l’a oublié, le UP!

Pire, en rentrant de vacances cet été, j’ai cru que je l’avais oublié à l’hôtel, et j’étais comme tout nu.

Le fait de l’avoir retrouvé au fond de ma poche m’a fait chaud au cœur, vraiment.

Oui, j’apprécie beaucoup ce bracelet, et reste en éveil pour voir si Jawbone ou la concurrence va faire des progrès, et en ce cas, je serai certainement à nouveau preneur.

Et pour parler "progrès", je signale que l’application UP est régulièrement mise à jour. Le UP peut l’être aussi, semble-t-il, mais je n’ai jamais vu de mise à jour de son firmware disponible. 

19 commentaires
1)
Renaud LAFFONT
, le 01.11.2013 à 00:18
[modifier]

François, je me retrouve totalement dans ton test. Je trouve tous les produits Jawbone géniaux: j’ai la Bigjambox et une oreillette de chez eux, c’est bien pensé, bien conçu. On dirait presque de l’Apple.

Au sujet du mode sommeil, pourquoi l’appareil ne se dit pas “tiens, il est 23h et le porteur n’a pas bougé depuis 1h. Peut-être qu’il dort?” et bascule tout seul en mode nuit. par ailleurs, je dois pas mal bouger dans mon sommeil mais ça m’est souvent arrivé de débrancher le mode nuit pour repasser en mode jour en plein sommeil. Faut améliorer ça rapidos, monsieur Jawbone.

2)
Tof
, le 01.11.2013 à 04:10
[modifier]

Le mien est tombé en panne au bout de deux mois. Après 12 jours sans réponse du SAV, J’ai demandé le remboursement et ils m’ont renvoyé un exemplaire de remplacement qu’ils veulent que je retourne à mes frais. Je suis extrêmement déçu par la fiabilité et le service après vente. Je fais tout ce que je peux pour décourager mon entourage d’en faire l’acquisition. Je pense me tourner vers un modèle concurrent.

3)
TroncheDeSnake
, le 01.11.2013 à 06:07
[modifier]

Il m’arrive souvent d’être gêné par l’épaisseur du bracelet de ma montre lorsque je suis au clavier de non ordi. À cause de cela j’ai toujours écarté l’idée d’utiliser un tel gadget.

Sans compter que je doute qu’il fasse la différence entre certains mouvements du bras lors d’un jogging, par exemple, et une bonne séance de guitare d’accompagnement…

4)
Zallag
, le 01.11.2013 à 06:20
[modifier]

J’attends que ce bracelet soit testé sur le plan médical par des professionnels de la santé sur un grand nombre de personnes pour que son intérêt soit évalué par rapport à la précision et la fiabilité d’autres formes de mesure, plus usuelles et reconnues, des paramètres de santé pris en compte. Affaire à suivre. Peut-être qu’un ou deux articles sur le sujet paraîtront dans une revue de médecine préventive de bon niveau, ou seront le thème d’une émission médicale ?

5)
Puzzo
, le 01.11.2013 à 06:29
[modifier]

Je viens juste de recevoir il y a 3 jours le fitbit one !

Je n’ai de loin pas encore vu tout ce qu’on peut faire. Je suis juste un peu déçue parce que LA fonctionnalité qu’il m’intéressait de tester était le réveil “intelligent”… et le fitbit one en est dépourvu. Il te réveille en vibrant mais à une heure précise :-( Je ferai peut-être un test dans quelques semaines/mois après l’avoir testé plus à fond.

Sinon, concernant le service après-vente du fitbit, un collègue m’a expliqué avoir perdu le sien. A tout hasard, il contacte le SAV pour vérifier s’il y a moyen de tracker l’objet. La réponse a été “Non, mais on vous en renvoie un à titre exceptionnel”. Plutôt sympa.

6)
Madame Poppins
, le 01.11.2013 à 07:53
[modifier]

François, tu aimerais avoir plus de rigueur pour introduire ce que tu manges ?

Tu cours comme un champion, tu fais des temps de dingue au-delà de tes projections, tu manges des trucs équilibrés, tu as perdu du poids depuis que tu t’es remis au sport, tu es mince et en forme, tu ne fumes pas, franchement, fous-toi des quantités, ça ne te servirait à strictement rien du tout je crois de les noter !

Moi, c’est le côté “se faire réveiller au meilleur moment” que je trouve top : peut-être que je serais moins “grinche” alors ;-)

7)
tiagut
, le 01.11.2013 à 08:16
[modifier]

Pour ma part, j’ai reçu le UP au mois de mai. J’ai surtout apprécié l’option réveil en douceur! Mais au bout de 3 petits mois la batterie m’a lâché. J’ai été remboursé par le SAV et depuis j’hésite toujours à en racheter un.

Par contre contrairement à toi François je trouve que la synchronisation est particulièrement bien pensée. Et oui, aucune onde ne sort de l’appareil, c’est un plus au niveau marketing!

8)
ToTheEnd
, le 01.11.2013 à 08:48
[modifier]

Je suis très intéressé par cette petite affaire car je l’imagine un peu comme un assistant personnel qui se rappelle à toi quand il faut car depuis quelque temps, je suis devenu pas mal sédentaire et je pense – peut être à tord – que ce machin m’aiderait un peu à rythmer mes journées.

Ceci dit, un peu comme Zallag, ce qui me retient, c’est que je ne sais pas trop si ce machin ne fait que de comparer des stats d’un jour à l’autre ou si on peut réellement se fier à ce qu’il relève…

Bref, à suivre…

9)
Alain Le Gallou
, le 01.11.2013 à 08:51
[modifier]

J’en ai acheté un pour tester le sommeil. Je l’ai utilisé uniquement une journée, car je ne supporte pas de le porter. Si quelqu’un le veut passer en privé. J’ai le noir.

10)
Renaud LAFFONT
, le 01.11.2013 à 09:18
[modifier]

pour le sommeil, et le réveil au bon moment, c’est juste magique. Le mien est gris, et je le porte tout le temps. On me pose souvent des questions à son sujet, car son look est assez peu banal. Ai pu tester le Nike FuelBand mais il ne gère pas le suivi du sommeil.

11)
guru
, le 01.11.2013 à 10:13
[modifier]

J’hallucine ! Comme si on n’était pas déjà assez fliqué comme ça… Si en plus je me flique moi-même !

12)
iYannick
, le 01.11.2013 à 10:28
[modifier]

Je ronge mon frein depuis un moment concernant l’achat d’UP, mais deux choses, soulignées dans ce test, me rébutent un peu : la synchro “branchée” et le switch jour-nuit manuel

Dans l’idée que je me fait de ce type d’objet, l’utilisation doit être totalement transparente : je ne dois y penser que lorsque c’est nécessaire (la recharge par exemple) et prendre note des stats interfacéés sur mon iBidule sans, finalement, me préoccuper du matériel.

Au niveau de la recharge, cela ne me tuera pas de devoir le brancher un fois par semaine.

Bon pour la synchro, au niveau d’un objet sensé favoriser le bien-être, ça fait quand même des ondes en moins.

13)
M.G.
, le 01.11.2013 à 10:33
[modifier]

Non, il ne transmet pas les informations à la CIA ou au FBI (enfin j’espère…), mais il vous retranscrit vos mouvements pendant la journée, votre sommeil la nuit, ainsi que, si vous êtes d’accord de bosser un peu, un résumé qui peut être assez précis de ce que vous avez mangé et bu pendant la journée.

Ne t’inquiète pas, tous tes mouvements sont au moins enregistrés par la NSA puisque tes données sont transmises à un serveur extérieur via l’Internet. L’Internet des Objets est en marche et nous nous prêtons tous bien malgré nous au flicage mondial !

Je sais que je suis hors sujet de ton article sur le Bracelet UP mais je pense que certaines choses doivent être dites.

Via le WiFi et l’Internet, ma balance Whitings transmet mes données personnelles vers le serveur du site Whitings qui me les renvoie en sens inverse vers mon iPad et/ou mon iPhone. Idem pour mes Stations Netatmo, en Normandie ou à Dakar.

Le problème pour nos espions, c’est la difficulté de l’analyse par Big Brother de la quantité phénoménale de données interceptées et stockées, qui fait que l’on se sente un peu à l’abri de ses investigations à l’encontre de notre petite personne :-)

Une découverte amusante alors que j’étais en France concernant ma Station Netatmo installée à Dakar :

Rappel des données relevées, stockées sur le serveur et accessibles en permanence via iPad, iPhone ou Safari sur une page Web très bien faite qui se rafraîchit toutes les cinq minutes environ :

Module Extérieur : Prévisions météo à 7 jours – Qualité de l’Air extérieur – Température – Humidité

Base principale : Confort intérieur – Température – Humidité – Pression – CO2 – Sonomètre

Modules supplémentaires : Confort intérieur – Température – Humidité – CO2

Le tout affiché en très jolies courbes qui permettent de suivre les tendances. C’est déjà de l’analyse de données brutes.

Je vous jure qu’avec toutes ces données, une analyse humaine (la mienne) permet de se faire une idée sur tout ce qui se passe simultanément dans toutes les pièces de mon appartement en mon absence… Je n’en dirai pas plus, si ce n’est que l’interprétation des courbes des journées des 15 et du 16 octobre dernier sont étonnantes de “visibilité”. Ne manque que la caméra connectée à l’Internet mais ce n’est pas mon truc. En fait, c’est par hasard que j’ai découvert cette “vertu” de Netatmo, intrigué que j’étais de l’aspect des courbes ces deux jours-là.

That’s All, Folks.

14)
Guillôme
, le 01.11.2013 à 19:57
[modifier]

Merci pour ce retour terrain, François.

Effectivement, c’est nouveau produits hybrides entre le bracelet / montre / coach sont novateurs et je pense qu’il y a un marché. Ils devraient corriger leurs défauts au fur et à mesure que la technologie le permettra!

15)
PSPS
, le 02.11.2013 à 05:38
[modifier]

Le fait de sentir nu quand dépouillé de son bracelet me fait un peu penser à l’anneau de Gygès qu’il lui suffisait de tourner pour devenir invisible. Comme quoi l’essor des nouvelles technologies parait inscrit dans notre patrimoine génétique…

Raison pour laquelle j’attends avec impatience la sortie éventuelle d’une iWatch chez Apple : que ne vont-ils pas apporter de progrès dans cette nouvelle race d’accessoires ?

PS : je profite de cette contribution matinale pour souhaiter une excellente journée à Barak et Michelle Obama, à leurs deux filles et à leur chien. Aux bons soins de la NSA…

16)
Smop
, le 04.11.2013 à 19:11
[modifier]

Il y a quelques jours, je suis passé à l’Apple Store de Paris Opéra pour acheter un iPod Nano. La chose la plus marquante au sous-sol, là où sont présentés tous les accessoires, c’est le pan de mur entier nouvellement consacré à tous ces appareils de coaching électronique. Etant très satisfait de ma balance connectée Withings, j’ai été à deux doigts d’acheter le Pulse du même constructeur, avant de me raviser. Je dois avouer que je commence un peu à m’inquiéter des questions de protection de la vie privée (généralisation des cartes de crédit et des téléphones portables, engouement béat pour les réseaux sociaux, “Internet des objets”, etc)…

17)
zit
, le 04.11.2013 à 19:34
[modifier]

Impossible pour moi, je ne supporte pas de montre, rien au poignet. Et puis, on ne peut pas dire que j’accroche avec l’ail faune non plus, et toutes ces z’apes indispensables dont je n’ai pas vraiment l’usage, ni l’envie d’apprendre à me servir… Tout au plus, un SMS à la place d’un coup de fil (impossible avec mon ancien tel), c’est dire si mon faune est smart !

z (et puis alors, raconter à une machine tous les détails de sa vie… je répêêêêêêêêêêêêêête : et pis ya pas beaucoup de code barre, sur ce que je mange ;o)

19)
marlou
, le 24.11.2013 à 21:51
[modifier]

@jdmuys bonsoir, j’ai testé quelques jours le pulse de Withings (je suis médecin du sport et amateur de tests de ce genre..). Effectivement, produit performant: petit et vite “oublié” dans une poche ou sur son support, facile d’emploi comme la balance de la même marque, synchro transparente et données fiables pour un amateur. Pour moi, comme dit dans un commentaire, un coach virtuel, comme le pulse ou le jawbone, doit automatiser le recueil de données et ne demander qu’un minimum de manipulation avant consultation des résultats. Donc bon point pour le pulse. Je ne l’ai pas gardé, pour deux raisons: 1) le réveil intelligent lors d’une phase de sommeil léger me parait important, absent sur le pulse 2) il faut penser à le régler quelques fois par jour, le prendre en plus de l’iPhone pour courir, le mettre sur bracelet pour dormir, bref: je ne suis pas assez discipliné (à part une puce RFID dans le bras, faire plus simple va être dur…). Donc bien cibler ses attentes (bracelet permanent ou pas en particulier, c’était l’atout du pulse pour moi) Je vais tester le couple iPhone 5S-appli (type argus, moves ou équivalent) en attendant les produits 2014 (fitbit force etc.)