Profitez des offres Memoirevive.ch!
Je l’ai fait!

Bon, je vais parler de moi, vous n'êtes pas obligé de lire…


Vous le savez certainement si vous lisez Cuk régulièrement, j'adore la course à pied.

Mais pas depuis longtemps hein, depuis le mois de mars 2013.

Depuis lors, c'est trois sorties par semaine au minimum, 4 assez souvent.

J'ai commencé le 21 juillet un programme d'entraînement Runkeeper (testé ici) qui devait me permettre de faire un semi marathon en 2h30 (je n'avais aucune idée de ce que représentait vraiment ce temps) le 9 novembre 2013.

Ce programme était constitué de 64 séances progressives (mes dernières longues sorties programmées étant de 18 km, soit 11 miles). Certes, j'en faisais toujours un peu plus, mais je n'ai dépassé les 20 km que dimanche passé.

Ça tombait bien: j’ai pensé être prêt pour une course que je n’avais pas programmée, le semi-marathon des Côtes de l’Orbe.

Il s’agit d’une course qui a comme particularité qu’on peut la faire soit en marchant (10 ou 20 km) et en s’arrêtant à chaque relais, pour boire un verre, soit en courant, et là, la plupart des coureurs ne s’arrêtent pas, et courent pour un temps.

Je me suis dit que je ne risquais rien d’essayer la course des 21 Kim, soit la distance du semi-marathon.

Je précise que j’avais déjà prévu d’être en avance, et de courir le semi-marathon de Lausanne, et que là, j’étais tout de même inquiet de savoir si rien n’allait péter au niveau musculaire, vu les nombreuses montées, certaines (celle qui monte dans les vignes vers Rance, ou la dernière de pratiquement 5 km qui remonte sur Arnex n’étant de loin pas évidentes).

Depuis quelques semaines, j’intègre dans mes sorties quelques lacets du col du Marchairuz, j’intègre des terrains mous, bref, je ne partais tout de même pas dans le bleu.

Eh bien tout s’est bien passé.

J’ai couru les 2h22 (ce n’est pas terrible, mais tout de même 148e sur 179 catégorie "Hommes") sans jamais ni m’arrêter ni marcher, je dois dire que je suis assez content de moi.

Pourtant, dans le vestiaire, je n’en menai pas large: que des gars entre 30 et 60 ans, musclés comme pas deux, bronzés, avec pas un pet de graisse, et un sérieux qui ne faisait que rajouter à ma peur de ne pas être au bon endroit: mais qu’est-ce que je fais là, au milieu de toutes ces bêtes nom d’une pipe!

Cela m’a permis de voir comment ils s’échauffaient, j’ai pas mal appris, je crois.

Oh, et puis j’ai aussi pris quelques leçons qui feront que mon prochain marathon, le 27 octobre, et que Morat-Fribourg, le 6 octobre, seront encore plus agréables pour moi.

Parce qu’en effet j’ai souffert de trois choses:

  • malgré plusieurs passages aux toilettes juste avant le départ (purée, faut être sur liste d’attente vu que tout le monde y passe juste avant de partir), dès le kilomètre 3, je me suis demandé comment j’allais tenir sans m’arrêter pour faire pipi.
    Ça m’a un peu gêné tout le reste de la course. Mais j’ai tenu.
    Ce n’était pas ce que je buvais pendant la course qui faisait de l’effet (ça, on le transpire immédiatement), mais bien plutôit le litre de Coca Zéro que j’avais bu pendant les deux heures qui précédaient la course. Une fois dans la vessie, on ne transpire plus visiblement son contenu. 
    Il continue à gêner.
  • Il est hyper important de soigner ses orteils, et en particulier tailler ses ongles de manière à ce qu’un petit coin de l’un d’eux ne se plante pas dans l’autre, ce qui a été mon cas, et m’a bien embêté les cinq premiers kilomètres (après, je ne sentais plus rien).
  • je ne vais pas faire l’économie pour la prochaine course de gels énergétiques que l’on glisse dans la ceinture. Parce que dans cette course, il paraît qu’il y avait des bananes à peu près à chaque poste, comme je ne m’arrêtais pas, je ne les ai jamais vues. Je n’ai donc pris que de l’eau à l’arraché (on s’en fout partout en courant, mais ça rafraîchit) et deux fois une gorgée d’Isostar. Cela ne suffit pas pour éviter les coups de vide.

Bref, je suis content, très content même, et je vais suivre au Semi-marathon de Lausanne le meneur de 2h10, ce que je devrais pouvoir faire sans problème d’après les spécialistes avec qui j’ai parlé, celui des Côtes de l’Orbe étant bien plus difficile.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, avec en prime le plaisir d’être en monstre forme, et de n’avoir mal nulle part.

Chouette non?

 image

 

30 commentaires
1)
Amely
, le 08.09.2013 à 11:20
[modifier]

Pis tu n’as même pas profiter des masseuses pour tes jambes à l’arrivée

2)
François Cuneo
, le 08.09.2013 à 11:22
[modifier]

Ben…

Elles allaient bien mes jambes! C’était seulement pour ceux qui en avaient besoin qu’ils disaient.

Cela dit, si j’avais su que c’était toi!:-)

4)
fxc
, le 08.09.2013 à 12:31
[modifier]

Depuis lors, c’est trois sortites par semaine au minimum, 4 assez souvent.

c’est des ptites alors (;D mais que fait antidotite…

7)
DJul
, le 08.09.2013 à 13:23
[modifier]

Bravo! J’ai également commencé un programme d’entraînement mais avec my.asics.fr et pour une distance plus courte le 10km

8)
MarcOS
, le 08.09.2013 à 16:54
[modifier]

Cher François, vraiment bravo pour cette mise en sport. J’ai un copain qui a déjà fait deux fois l’UTMB. C’est plus proche de la folie (je pense), mais c’est du pur exploit. Il a déjà fait le tour du mont Blanc. Cette année il fait « le tour des Ducs de Savoie ». http://www.ultratrailmb.com

Moi qui n’ai jamais aimé le sport, je te dis bravo. Cela donne envie de courir ! Marc Somville

9)
Mirou
, le 08.09.2013 à 16:56
[modifier]

Wow! Bravo!

Un peu grâce à toi, je dois dire, je me suis mis à courir. J’en suis à la semaine 6 du programme “couch to 5k” (du canapé aux 5km), du podcast de la NHS (ministère de la santé anglais). Et ça me convient super bien!

Merci donc, en plus de “bravo”!

(Et je serais curieux de savoir où tu as trouvé tes chaussettes icebreaker? J’adore leurs sous-vêtements “pour l’hivers”, et impossible de trouver leurs habits “pour courir” sur Lausanne ou en ligne. J’ai certainement mal cherché….)

10)
Amely
, le 08.09.2013 à 17:46
[modifier]

Les massages c’est pour tout le monde, même les marcheurs! Et même si tout va bien, il paraît que c’est agréable. A ta prochaine course essaie. On a massé pas loin de 300 personnes à 4 en 3h c’ est aussi physique mais pour les bras. J’espère que l’année prochaine je pourrais masser tes mollets ;-)

11)
Madame Poppins
, le 08.09.2013 à 17:57
[modifier]

J’espère que l’année prochaine je pourrais masser tes mollets

Je serais Madame K, je te demanderais de passer à “piscine” plutôt que la course ;-))

Bravo, franchement, tu m’épates ! Bonne continuation et fais quand même attention à toi !

13)
Mirou
, le 08.09.2013 à 23:10
[modifier]

@ François: mon omniscience se limite a mes lectures de cuk: tu en as parlé dans l’article sur le matériel nécessaire pour courir… (Tu as une autre paire de chaussettes, Nike, sauf erreur…) :-)

Merci!

16)
infisxc
, le 09.09.2013 à 06:26
[modifier]

Félicitations François. Courir 2h20, sans s’arrêter, ça commence à faire. Surtout quand on part de rien comme ça.

Bon, mais c’est pas encore le marathon hein. Va encore falloir bosser ;-)

19)
zit
, le 09.09.2013 à 10:44
[modifier]

Félicitation BigBossPatronD’Ici, je suis très impressionné par la moyenne, 140 minutes pour 21 km, c’est presque la moitié de ma moyenne sur parcours vallonné, en vélo… Et que dire des pros qui font le marathon dans la même durée ! (bon, ce sont des pros aussi).

J’ai entendu de nombreux coureurs dire ne pas faire plus de deux ou trois marathons par an, cet enchaînement que tu projettes de distances certes deux fois moindre, ne serait–il pas un poil dangereux pour tes articulations, tendons, muscles, os (rayer les mentions inutiles) ?

z (qui se cantonne en ce moment à des petites sorties de 50 à 60 km, en pédalant bien, je répêêêêêêêêêêêêête : pour essayer de faire de plus grandes boucles plus tard)

20)
Blues
, le 09.09.2013 à 12:10
[modifier]

Chouette, bravo pour la motiv, et pour cette monstre remise en forme (d’ailleurs on peut voir que ton ex-ch’tit bidon a fondu comme neige au soleil)

23)
Arnaud
, le 09.09.2013 à 18:01
[modifier]

Bravo, François! Je suis impressionné par ta monté en puissance extrêmement rapide. Passer du stade “sans exercice” à semi en moins d’un an, c’est énorme ;)

Pour le 27 Octobre, j’ai une invitation si tu ne t’es pas déjà inscrit.

Amitiés,

Arnaud

26)
François Cuneo
, le 09.09.2013 à 23:36
[modifier]

Hello!

Merci à toutes et à tous!

Mirou, j’ai d’autres paires de chaussettes aussi!:-)

Renaud: oui, depuis un mois, voire un peu plus, je cours sans musique, c’est encore mieux.

Zit: ce sont des semi-marathon, je peux en faire deux fois plus!:-)

Tristan: en plus de la mécanique humaine à surveiller, faudrait que je fasse gaffe à la mécanique hyper pointue du vélo. J’ai eu fait il y a 35 ans, trop vieux pour ces trucs-là!

Arnaud: merci pour les félicitations du spécialiste. Je suis déjà inscrit au marathon, merci de ta proposition.

Sadique de la forêt: je suis bien plus impressionné par le fait que tu aies fait le grand Trail.

27)
cerock
, le 10.09.2013 à 11:08
[modifier]

Une seule chose a dire… Bravo.

Les jeunes d’aujourd’hui dirait… respect ;)

Par contre si la photo viens d’un photographe officiel et vendue a prix d’or, il aurait quand même pu éviter la tente derrière ;) Si c’est un amateur, tout lui est pardonné

29)
cerock
, le 10.09.2013 à 13:09
[modifier]

La dernière phrase a donc tout son sens ;) je sens que je ne vais pas être invité à la prochaine cuk day moi lol