Profitez des offres Memoirevive.ch!
Prendre son pied avec ses yeux!

Rappelez-vous, c’était il y a 5 ans déjà que je faisais une humeur sur les livres qu’on peut qualifier de chef-d’œuvre ou reconnu comme tel. À cette époque, cela avait suscité un grand enthousiasme et de nombreuses idées de lectures en commentaires donc je n’ai pas hésité à piocher certaines suggestions de lecture ou relecture !

Aussi, pourquoi de ne pas parler aujourd’hui, non pas des livres honoré du prix Goncourt ou encensés par la critique, mais des livres où vous avez pris votre pied, tout simplement, à les lire ? Des livres qui, même s’ils ont des défauts d’écriture, des couacs de traduction ou des facilités de scénarios, ont su vous capter du début à la fin et vous donner du plaisir ! Car comme le rappelait Madame Poppins, il n’y a pas que le Goncourt dans la vie !

Ma sélection mélangera les genres, du vieux et du plus récent, et j’espère que vous trouverez votre bonheur dans ces suggestions et autant de plaisir que j’ai pris à les lire ! Je vous invite bien entendu à réagir en commentaires en donnant vous aussi votre liste de livres « faciles » mais où l’on prend son pied justement !

Bien entendu, dans la liste ci-dessous, je ne vous cache pas qu’il y a aussi des auteurs exceptionnels, des romanciers avec des qualités d’écriture hors du commun qui font que je lis un peu tout ce qu’ils publient. Qui a dit qu’un auteur prix Goncourt devait écrire des livres rébarbatifs et intellectuels ? Et puis, j’avoue que si je suis partisan de l’alternance entre lecture légère et lecture sérieuse, je n’en reste pas moins, en général, un minimum exigeant sur la qualité de la plume !

Ma sélection totalement suggestive et limitée

Oui, j’ai honte, j’en ai oublié plein et j’en ai ignoré d’autres qui auraient mérités mon attention. Mais que voulez-vous, seul celui qui ne fait pas de choix ne se trompe pas ! Donc, quitte à prendre un chiffre rond, voilà 10 livres jouissifs, à lire d’urgence si vous ne les avez pas lus, pour vous détendre, oublier le quotidien et, pourquoi pas, aller au-delà dans la réflexion!

L’ordre est celui alphabétique des noms d’auteurs, il n’y a donc aucune hiérarchie dans cette sélection éclectique.

image

La vie pas si tranquille d’un mafieux repenti protégé par le fbi pour avoir dénoncé ses anciens partenaires. L’adaptation en film sera déjà sortie au moment où vous lirez ces lignes… Si le sujet ne vous branche pas, vous pouvez vous laisser tenter par Saga autre perle de Tonino Benacquista

image

Un climatologue embarqué dans une histoire de crime qu’il n’a pas commis. Ou comment la vie dérape dans tous les sens avec son lot de malheur et de bonheur, la vie ordinaire finalement…

image

Déjà conseillé et débattu sur Cuk.ch

image

Ce roman est tout à la fois : absurde, drôle, sérieux, fantastique, réaliste… Laissez-vous porter et si, comme moi, vous aimez alors vous pourrez avoir le bonheur de partir à la découverte de tous les romans d’Echenoz, un de mes auteurs préférés!

image

Beaucoup moins sucré et beaucoup mieux écrit à mon avis que nombre de ses autres romans, si vous ne devez lire qu’un livre de David Foenkinos, lisez celui-là!

image

Déjà largement commenté par François

image

Un vieux qui s’échappe d’une maison de retraite ne semble pas être un sujet des plus passionnant… Et pourtant, ce roman va vous emmenez là où vous ne vous y attendez pas. De la fraicheur, du rire : un pur moment de plaisir!

image

C’est très mal traduit, l’écriture est parfois malheureuse mais ça avance à 100 à l’heure et l’on ne s’ennuie pas une seconde dans ce polar/action qui a eu un gros succès, mérité à mon avis. A lire si vous ne l’avez pas fait!

image

Murakami étant un de mes auteurs préférés, difficile de ne pas choisir un de ses romans. J’ai choisi celui qui me semble le plus léger, le plus abordable et le plus compréhensible pour aborder l’univers de Murakami. Si vous aimez alors un univers de lecture s’ouvrira à vous!

image

C’est sûrement parce que j’ai vécu au Japon, que j’aime ce pays et que j’y retourne souvent que j’ai choisi ce roman. A moins que ce ne soit pour le fantasme éveillé raconté par l’écriture surprenante d’Amélie Nothomb? Bref, à vous de voir, facile à lire, ce roman ne vous laissera pas indifférent!

Conclusion

Bref, vous l’avez compris, à votre tour de donner votre liste de 10 livres à consommer comme on mange un bonbon en espérant que vous éviterez de citer des livres comme ceux de Marc Lévy ou de Guillaume Musso . C’est beaucoup trop sucré, ça colle aux dents et ça donne des caries !

À vos commentaires !

17 commentaires
1)
fricotin
, le 20.12.2013 à 06:26
[modifier]

Musso, Lévy et pourquoi pas ? Mon pitchoune lit Rick Riordan, la saga de Percy Jackson. En suivant votre raisonnement, c’est de la merde. Voici une découverte pourtant, c’est plutôt drôle et bien écrit. J’ai testé aussi Robillard, une autre saga, pleine d’idées mais si mal écrite. C’est un autre de mes pitchounes qui lit ça. Devrais-je lui dire : “évite de me parler de tes lectures comme Robillard. ” PS : un de mes rêve est d’écrire un “collection Harlequin”, tout un monde d’évasion.

2)
Madame Poppins
, le 20.12.2013 à 07:26
[modifier]

Guillôme :-))))) les trucs trop sucrés, ça ne donne pas des caries, c’est uniquement le fait de ne pas se brosser les dents après !

Faut qu’on se fasse une raison, Guillôme, toi et moi, on ne vendra jamais nos billets à 5 millions de personnes, en 32 langues (si j’en crois wiki pour Levy) ! C’est comme si tous les Suisses avaient acheté son bouquin, dingue, non ?

Moi, le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, je l’ai rendu à la bibliothèque après 60 pages, je n’ai pas croché du tout : comme quoi, les goûts et les couleurs !

3)
Blues
, le 20.12.2013 à 08:33
[modifier]

Du moment que vous achetez “Malavita”, prenez en même temps sa suite “Malavita encore” Ah Tonino, moi je suis super fan (PS: le film “Malavita – The Family” est bien MOINS PIRE que les critiques l’ont annoncé)

Quelques idées perso de “bouquinneries” vite en vitesse et principalement des auteurs nordiques :

Les tribulations d’un lapin en Laponie de Tuomas Kyrö

Pas récent, mais super sympa, voir hilarant Le bestial serviteur du Pasteur Huuskonen de Arto Paasilinna

Aussi “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire – Jonas Jonasson”, très bon choix proposé par Guillôme dans cet article

Les deux messieurs de Bruxelles de Eric-Emmanuel Schmitt, Un recueil de 5 nouvelles. Excellent bouquin, comme la plupart de cet auteur (mais pas tous). OK EE Schmitt est un gros vendeur, mais ce bouquin là n’est pas un “standard”(2012)

Et encore (je viens de le démarrer) Après le carnage de T.C. Boyle (un roman dense, creusé, truffé de réflexions, de pics d’humour noir sur les dérives de la protection de la faune, de l’écologisme zélé ou extrémiste).

4)
Guillôme
, le 20.12.2013 à 08:38
[modifier]

Musso, Lévy et pourquoi pas ?

Tout à fait, pourquoi pas ;) Comme le dit Madame Poppins, ils vendent en millions d’exemplaires, ils plaisent à des millions de lecteurs…

Ma conclusion exprime simplement le fait que je n’aime pas ces auteurs mais aucun problème pour que les autres aiment. Les gouts et les couleurs comme dit Madame Poppins d’autant qu’on peut trouver mes choix pourris ;)

C’est juste, qu’outre le fait que je voulais donner un peu de peps aux commentaires par cette conclusion polémique pour que chacun défende ses auteurs préférés, j’espere que les idées de lecture sortiront des sentiers battus (même si je ne l’ai pas fait moi-meme!).

5)
toto
, le 20.12.2013 à 08:46
[modifier]

+1 pour le Boyd, je ne l’ai pas lâché de la première à la dernière page!!

6)
guru
, le 20.12.2013 à 09:36
[modifier]

Kampuchea de Michel Deville, un livre étonnant sur l’histoire de l’Indochine.

J’avoue ma passion pour deux auteurs presque centenaires: Ellery Queen… Comme je disais avant: “Je les ai tous” Il faut bien sûr les trouver. Je recommande “La ville maudite”, “La décade prodigieuse” à qui Chabrol n’a vraiment pas rendu justice, “Il était une vieille femme” et surtout “Le village de verre” un polar émouvant sur le MacCarthysme.

7)
Lutoblerone
, le 20.12.2013 à 10:19
[modifier]

Lecteur assidu de Cuk, mais commentateur très épisodique, je me suis retrouvé dans la liste de Guillôme (un seul livre à découvrir pour moi, mais je vais l’acheter de ce pas). Alors je me permets d’ajouter un nom dans la catégorie jubilatoire : Daniel Pennac, lisez la trilogie Malaussene en commençant par “au bonheur des ogres”. Un nom dans la catégorie amoureux de son univers : Modiano, un univers unique que l’on ne peut plus quitter quand on l’a découvert. Prenez en un au hasard, si vous aimez vous les aimerez tous, comme moi. Et un nom dans la catégorie chef d’oeuvre qui vous marque pour la vie : Frank Conroy, Corps et âme. Et longue vie au Cukiens

8)
valens
, le 20.12.2013 à 11:00
[modifier]

Abaddon’s Gate , de J. Corey, qui conclut bellement la trilogie The Expanse (Leviathan Wakes et Caliban’s War). Parce que ça faisait longtemps qu’on avait pas vu un Space Opera de cette qualité.

Le Baron Perché d’Italo Calvino. Parce qu’un homme qui vit la tête dans les feuillages comme ça, on n’en croise pas tous les jours.

Château l’Attente vol. 1 et 2 de Linda Medley. Un comic qui raconte ce qui se passe après “Et ils vécurent heureux etc. etc.”, avec beaucoup de poésie et de tendresse.

Planètes de Makoto Yukimura. Si Gravity vous a plu, vous aimerez sans doute cet excellent manga : éboueurs spatiaux et effet Kessler au rendez-vous.

Et je seconde Quebert et Le bestial serviteur, le premier ne m’a pas laissé dormir de la nuit et le second m’a fait bien rire!

Et forcément, il y a la foule des classiques et des moins classiques que l’on oublie de citer…

10)
Migui
, le 20.12.2013 à 13:20
[modifier]

Voici mes deux plus beaux livres:

Deux petits pas sur le sable mouillé d’Anne-Dauphine Julliand. L’histoire d’une petite fille qu’on sait condamnée par une maladie rare et à qui ses parents vont donner tout leur amour, non pas, comme l’indique l’auteur, pour “donner des jours à la vie, mais de la vie aux jours”.

Je constate d’ailleurs que le livre reçoit 5 étoiles sur Amazon (152 commentaires!)

Mon privilège fut de le servir, dans lequel la soeur qui fut gouvernante du Pape Pie XII décrit la vie quotidienne avec ce personnage hors du commun, et qui, de toute évidence, ne fut aucunement complice des nazis, au contraire d’une tromperie historique qui le décrit comme passif par rapport aux horreurs commises dans les camps de concentration.

11)
yfic17
, le 20.12.2013 à 15:03
[modifier]

Pas un roman ou ouvrage en particulier, mais des auteurs: Michael Crichton (un grand par la taile) pour Congo ou Jurassique Park ou Sphère . J’ai moins accroché sur d’autres. Dans un autre registre Alastair Reynolds est bien malgré quelques longeurs. Mais ne dit-on pas l’espace est immense et que l’on se déplace lentement ? Le cycle des Inhibiteurs . Quelques ouvrages ! Dans la SF, il y a Dan Simmons : Illium et Olympos Un roman tiré des récits d’un sous-marinier : Le Styx Un dernier livre : c’est plutôt une thèse qui me passionne en ce moment. Les neurones de la lecture.

12)
Blues
, le 20.12.2013 à 15:07
[modifier]

Comme je vois qu’on ne parle pas que de bouquins récents (comme le “baron perché” que j’ai adoré), alors autant citer quelques “tops” qui m’ont beaucoup plu, touché ou juste fait passer un bon moment !

Celui-là je le mets en premier Le pape des escargots de Henri Vincenot

Kiss kiss de Roald Dahl (un recueil de nouvelles toutes aussi excellentes les unes que les autres)

Le rêve de l’escalier de Dino Buzzati (un recueil de 25 nouvelles fantastiques)

Le Mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti

Malgré que ce soit un standard des “grosses” vente, pour ceux qui ne l’ont pas lu : L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

Tous les romans de Tonino Benacquista

14)
M.G.
, le 20.12.2013 à 16:48
[modifier]

Même si je lis encore pas mal à mon âge, rarement un livre prend le pas sur les deux autres que je suis en train de lire. Jusqu’à présent, le seul qui m’ait interdit de le fermer avant d’en avoir fini la lecture, c’était « Palm Beach » de Pierre Rey. C’était il y a trente ans.

Celui-là, d’un auteur totalement inconnu, m’a littéralement scotché dans mon fauteuil : Le Marché

16)
Guillôme
, le 21.12.2013 à 00:27
[modifier]

Merci pour ces commentaires et ce partage de lecture, ça fait plaisir! Bonnes fêtes de fin d’année à tous!

17)
zit
, le 27.12.2013 à 08:37
[modifier]

Si je me fais rare dans les commentaires en ce moment, c’est que je suis coincé dans un univers complètement délirant imaginé par Catherine Dufour : Quand les dieux buvaient, avec un casting de dingue ; Blanche neige, Peau d’Anne, Aurore Aubois–Dormant, Cendrillon, Évariste Galois, Jesus, quelques anges, archanges, démons et autres fées, des Elfes noirs, des nains et des gragons (c’est loin d’être exhaustif). Un tétralogie déjantée absolument indispensable…

z (faut que j’y retourne, je répêêêêêêêêêêête : une quête, empêcher la fin d’un monde, au moins…)