Profitez des offres Memoirevive.ch!
Patricius, un jeu purement suisse

Vous le savez déjà, je participe à la gestion d'une association qui s'appelle Joca sur Genève et qui organise des soirées jeux régulièrement.

image

Lors de l'une de ces soirées, nous avons eu l'occasion de recevoir les éditeurs de Patricius. Nous sommes toujours ravis de recevoir des auteurs ou des éditeurs lors de ces soirées, car cela permet d'ajouter un événement particulier.

Pour Patricius, nous étions un peu surpris, car nous n'avions pas entendu parler de cette maison d'édition. Et nous avons vite compris pourquoi: il s'agit en fait d'une famille suisse (d'origine bernoise, habitant sur Genève) qui a décidé de remettre au goût du jour un jeu joué au 18e siècle par les familles patriciennes de Berne. Il s'agit donc d'une maison d'édition créée uniquement dans ce but et qui à priori, ne sortira pas d'autres jeux.

Cette famille tenait à l'époque un magasin d'antiquité à Berne et avait dans son magasin un jeu du type de Patricius. Récemment, voulant y rejouer en famille, ils se sont dit: «Mais pourquoi on n'en ferait pas une vraie version qu'on pourrait ensuite proposer dans les magasins?» Et c'est de là qu'ils ont fait les démarches pour produire le jeu.

image

Alors, vous voyez, nous à Joca, on est ouvert d'esprit, mais on a malgré tout des a priori. Quand on voit une maison d'édition sortir de nulle part... on se dit qu'on va nous proposer un Xième Monopoly ou Trivial Pursuit. Et bien, vous savez quoi ? Les a priori, c'est mal! Parce que Patricius est vraiment un excellent jeu et qui a pour lui la simplicité de compréhension et le fait qu'il soit intergénérationnel !

En gros, si je vous dis que c'est un mélange de loto et de solitaire, je vous ai déjà expliqué le 90 % du jeu! Qui n'a jamais joué au solitaire sur un ordinateur de nos jours ? On se retrouve très facilement dans un milieu connu et de fait, ça plaira également à des joueurs très occasionnels, car ils ne seront pas perdus.

Je vous explique quand même le principe plus en détail.

Le principe

Chaque joueur a devant soit une ligne de petites piles de 4 tuiles allant de 1 à 16.

image

L'un des joueurs met toutes ses tuiles dans un sac et mélange bien. Il devient le crieur. Il va tirer un premier numéro, imaginons le 8. Toutes les personnes vont prendre la tuile 8 et la poser devant eux. Il tire un deuxième numéro, disons le 14. Toutes les personnes vont prendre la tuile 14 et la poser soit en dessous de la 8, soit à côté en créant une nouvelle colonne. Et ainsi de suite. Vous avez le droit de former jusqu'à 5 colonnes devant vous.

 

Soit on pose le 14 sous le 8, soit on crée une nouvelle colonne

Si l'une des tuiles 1 sort, vous la mettez à part et vous pouvez commencer à «dépiler». Si vous avez une tuile 2 à disposition et qu'elle se trouve en bas d'une colonne, vous pouvez la prendre et la poser sur le 1. Si vous avez un 3 à disposition, vous faites de même, etc. Le but va être de réussir à empiler toutes ces tuiles en 4 piles allant de 1 à 16 (comme un solitaire donc). 

image

Dans cet exemple, on peut prendre le 2 et le poser sur le 1. Par contre, on ne pourra pas prendre le 3 car il est bloqué par la tuile de valeur 6

Lorsque le crieur aura tiré toutes les tuiles, on regarde quel est le joueur qui s'en est le mieux sorti. On additionne le total des chiffres se trouvant en haut des quatre piles et on marque le nombre de points correspondants. Par exemple, si un joueur a réussi à compléter ses 4 piles, il marque 64 points (16 x 4). Si un joueur a une pile de 16, une pile de 14, une pile de 7 et une pile de 9, il marque 46 points.

image

Un exemple de partie. On voit bien que les joueurs n'ont pas du tout la même composition de colonnes devant eux

Conclusion

Pendant la partie, il n'y a pas d'interaction entre les joueurs et pourtant, on a l'impression de jouer ensemble puisqu'au cours de la partie il y aura forcément des reproches auprès du crieur, car il ne tire pas les bons numéros dans le bon ordre. On va également se donner quelques conseils, surtout sur les premières parties ou encore, on va comparer nos colonnes avec celles des autres joueurs.

Tout le sel du jeu est bien de voir comment avec un même tirage, tel joueur va marquer très peu de points alors que celui d'à côté aura peut-être marqué le maximum à savoir 64 points.

Vous allez commencer à parler de «colonne poubelle» où vous allez mettre des chiffres dont vous ne savez plus quoi faire.

Patricius, tout comme le solitaire, dans mon cas en tout cas, se révèle être un jeu addictif. On a toujours envie d'en refaire une petite dernière. 

Dans les points négatifs, je citerai quand même deux choses: refaire les petites piles au début d'une partie peut être assez rébarbatif. Il y a également le prix du jeu. Il est vendu 59 CHF ou 55 € (frais de port compris). Alors, certes, on comprend que c'est une petite maison d'édition et qu'ils ont tout fait produire localement, le travail final étant d'ailleurs soigné. Il n'empêche que c'est un jeu qui, pour nous qui achetons beaucoup de jeux est cher (mais attention, lisez bien l'article jusqu'à la fin). 

Nous en avons tout de même acheté un exemplaire... Je pense que ça prouve qu'il nous a beaucoup plu. On peut y jouer à 6 pour une durée de partie tout à fait équivalente qu'on y joue tout seul ou à plusieurs ce qui est également très agréable. En fait, rien ne nous empêche d'y jouer à plus encore avec deux boîtes... si ce n'est la place sur la table!

En résumé, si vous avez envie de vous offrir un jeu local qui marchera sûrement à tous les coups avec votre petit-fils ou votre grand-mère, j'ai presque envie de dire que vous pouvez y aller les yeux fermés!

Et rien que pour vous, nous avons négocié un prix préférentiel. Vous pouvez le commander avec un rabais de 10 CHF (ou 8 € si vous commandez depuis l'étranger) directement sur le site de l'éditeur en indiquant le mot JOCA dans la commande. Cette offre est valable jusqu'à fin septembre 2013. Vous pouvez également trouver le jeu dans différents magasins listés sur cette page (mais sans le rabais cette fois).

de 2 à 6 joueurs, dès 7 ans, env. 30 min, 59 CHF

6 commentaires
1)
cerock
, le 29.08.2013 à 13:39
[modifier]

Pas un commentaire à 13h… c’est pas cool. Que ce passe t’il sur cuk !! François fait quelque chose :)

Mis à part ça, le jeu à l’air très sympa, mais c’est vrai qu’il n’est pas donné. Elle à l’air sympa votre association. Ca oblige a prendre du temps pour jouer. Mon dernier jeu acheté, je ne l’ai même pas encore déballer et ça fait bientôt 1 an (la honte)

Merci Puzzo pour cette découverte

2)
Radagast
, le 29.08.2013 à 14:06
[modifier]

Je crois que mes enfants adoreraient, plaçons-le sur la liste de Noël. Merci pour cette présentation.

3)
Guillôme
, le 29.08.2013 à 15:30
[modifier]

Merci Puzzo, belle initiative que d’avoir négocié une réduction pour ceux qui serait intéressé :)

4)
Madame Poppins
, le 29.08.2013 à 17:44
[modifier]

Avec ces petites “pièces” (eu égard à l’âge de Tom Pouce, 3 ans et demi), je vais patienter encore un peu pour un tel achat (rabais ou pas) : si non, je vais retrouver les pièces partout… sauf dans l’emballage d’origine. Et les repêcher dans l’aspirateur, non merci ;-)

Tiens, cela m’amène à une remarque : amis joueurs, si vous avez des jeux auxquels vous ne pouvez plus jouer parce qu’il manque des pièces – figurines – jetons etc (qui ne peuvent pas toujours se remplacer, selon les jeux), ne jetez pas les pièces orphelines : faites de jolis petits emballages (sachet en tulle par exemple), mettez dedans un dé, une ou deux figurines, trois cartes et cinq jetons et hop, ça fait un cadeau presque gratuit pour un enfant de quatre ans, qui, selon toute vraisemblance, s’il ressemble à Tom Pouce et Mini, jouera avec bonheur à des jeux inventés par ses soins et son imaginaire.

Bonne journée, merci pour le billet,

5)
cerock
, le 30.08.2013 à 09:32
[modifier]

Ca fait plaisir de te lire Mme Poppins. J’ai la copie de Tom Pouce à la maison ;)

6)
Macramé
, le 31.08.2013 à 16:55
[modifier]

Voici un jeu bien sympa’, merci d’en avoir fait l’éloge. Je pense que je vais aller faire une petite incursion en Suisse (à 30 km d’ici) pour l’acheter… Très bonne idée de cadeau ! Et très bonne idée de jeu pour les journées pluvieuses, ventées et réfrigérées ! (qui s’approchent à très grandes enjambées …)

Ah Tom Pouce ! Souvenir très lointain d’enfance que j’aurais grand plaisir à revoir.