Profitez des offres Memoirevive.ch!
Cuk.ch se montre sur deux réseaux sociaux

Pour avoir votre dose quotidienne de cuk.ch, le plus simple est bien sûr de venir nous visiter tous les jours directement. Mais lorsque l'on suit de nombreux sites, il est pratique d'avoir accès aux articles de façon centralisée, et c'est pourquoi nous vous proposons depuis des années un flux RSS.

Aujourd'hui, nous nous adaptons à la mode des réseaux sociaux et vous proposons deux nouvelles façons de vous tenir au courant de ce qui est publié ici.

Il y a tout d'abord la toute nouvelle page Facebook de cuk.ch, que nous vous encourageons à liker et à partager. Chaque fois qu'un article est publié sur cuk.ch, un lien y est ajouté.

D'autre part, les mêmes liens sont publiés chaque jour sur le Twitter de cuk.ch.

Les liens sont récupérés par Twitterfeed (très bon service gratuit) sur notre flux RSS et publiés automatiquement sur ces deux pages. Le décalage est d'environ une heure.

Nous espérons que les utilisateurs de ces deux réseaux trouveront un intérêt à utiliser ces nouvelles fonctionnalités, et tenons à rassurer les facebooko-twitto-sceptiques:

  • Aucun contenu supplémentaire ne sera disponible sur ces pages. Il s'agit uniquement de liens vers les articles quotidiens de cuk.ch.
  • Les habituels boutons de partage intrusifs (autant visuellement que par les données qu'ils récoltent) ne fleuriront pas sur cuk.ch.

Facebook ne permet malheureusement pas de désactiver les commentaires sur les liens que nous publions. Il est évident que les discussions qui suivent les articles continuent à se faire sur le site lui-même, et en aucun cas sur la page Facebook!

A bientôt pour des nouvelles de la V4 de cuk.ch qui, bien qu'ayant pris du retard suite à une grosse charge de travail, est toujours sur les rails. 

51 commentaires
1)
Zallag
, le 24.08.2013 à 07:28
[modifier]

Ben, je ne sais pas quoi trop penser de cette nouveauté … Ça fait pas mal de temps que je souhaite supprimer mon compte FB, car tout ce que j’ai lu sur le sujet m’y incite. Il semblerait qu’il commence à être de plus en plus utilisé par des personnes (des “vieux” surtout, aux dernières nouvelles) recherchant éventuellement pas ce biais à contacter des connaissances perdues de vue, et que les jeunes le délaissent. J’en ai supprimé le peu que j’y avais placé il y a quelques petites années. Je ne laïque plus rien du tout nulle part, j’en ai assez du pistage à des fins publicitaires, et une petite extension nommée Collusion, utilisable avec divers navigateurs, me conforte dans mon choix. J’ai Cuk dans mes signets, et pour moi du moins, ça va bien comme ça.

Mais j’admets que la visibilité de Cuk pourrait en bénéficier auprès de personnes méconnaissant ou ignorant son existence, et les inciter à chercher à en savoir plus, on verra bien.

Pour le moment, une personne en parlent, ce qui prouve qu’être singulier sur FB n’est franchement pas la norme …

3)
ysengrain
, le 24.08.2013 à 11:08
[modifier]

Aujourd’hui, nous nous adaptons à la mode des réseaux sociaux et vous proposons deux nouvelles façons de vous tenir au courant de ce qui est publié ici.

2 choix en une phrase:

1) l’adaptation à la mode, notion que je hais viscéralement (mais c’est personnel). Faire comme tout le monde afin de sentir accepté. Quelle illusion !!

2) je ne vois pas l’intérêt de disposer de 2 accès supplémentaires à Cuk. Accéder à FB ou TW nécessite un accès Internet. SI on a Internet, on peut taper http://www.cuk.ch dans un navigateur.

De ce que je comprends de ce billet, seuls les articles de cuk seront accessibles. Si les commentaires le devenaient aussi, autant saborder le site. Enfin, et à titre personnel, si les commentaires sont aussi publiés sur FB ou TW, on ne me reverra plus jamais.

Bonne journée à tous.

4)
fxc
, le 24.08.2013 à 11:17
[modifier]

Si les commentaires le devenaient aussi, autant saborder le site. Enfin, et à titre personnel, si les commentaires sont aussi publiés sur FB ou TW, on ne me reverra plus jamais.

+1

5)
Noé Cuneo
, le 24.08.2013 à 11:31
[modifier]

@ysengrain et fxc:

Rassurez-vous. Comme indiqué, il n’est nullement question de délocaliser nos commentaires ou que sais-je. D’ailleurs, même les articles ne sont pas disponibles sur FB ou TW. Tout ce qui est publié là-bas sont des titres d’articles + liens vers cuk. Il s’agit d’ajouts externes qui redirigent vers un site cuk totalement inchangé.

Mode ou pas mode, je pense qu’il est toujours positif d’ajouter des possibilités aux lecteurs. Si certains aiment avoir les news qui défilent sur un “mur” ou un flux de tweets, tant mieux si maintenant il y a cuk en plus dedans. Et si cela permet de partager plus facilement les contenus publiés ici, c’est encore mieux!

6)
ysengrain
, le 24.08.2013 à 11:36
[modifier]

Sans esprit de polémique, mais simplement afin d’essayer de clarifier en remettant chaque item dans son “jus de naissance”

Mode ou pas mode, je pense qu’il est toujours positif d’ajouter des possibilités aux lecteurs. Si certains aiment avoir les news qui défilent sur un “mur” ou un flux de tweets, tant mieux si maintenant il y a cuk en plus dedans.

Je ne suis pas l’auteur du choix du mot mode dans ton billet. TU as introduit ce mot.

Quant au “je pense qu’il est toujours positif d’ajouter des possibilités aux lecteurs”, c’est là l’expression d’une opinion à laquelle je n’adhère pas. Ton choix est aussi libre que le mien.

“Si certains aiment avoir les news qui défilent sur un “mur” ou un flux de tweets”: l’expression de la mode dans laquelle les adhérents se fondent dans l’illusion d’être un membre de la communauté … V-I-R-T-U-E-L-L-E

7)
pat3
, le 24.08.2013 à 13:31
[modifier]

Perso, je lis les news Mac sur iPad, et je me suis fait aux applications des différents sites. J’ai ipadisé Cuk.ch pour le lire aussi de la même manière. En revanche, j’ utilise beaucoup les lecteurs de flux RSS et je en savais même pas que Cuk était disponible par ce biais! Je m’en vais de ce pas l’adopter.

Quant aux nouveaux modes d’accès, je n’utilise pas beaucoup tweeter, et pas du tout comme flux d’information, et vraiment pas facebook; du moment que ça ne nous apporte pas les commentaires kikoolol qui polluent les autres sites, je n’ai pas un avis négatif à priori.

9)
Noé Cuneo
, le 24.08.2013 à 14:31
[modifier]

@Diego, Twitterfeed ne permet pas d’utiliser Google+ (je ne sais pas pourquoi), et je ne veux pas implémenter manuellement cette fonctionnalité sur cette V3 qui arrive au bout… On verra avec la V4, mais probablement dans un deuxième temps… Désolé!

10)
TroncheDeSnake
, le 24.08.2013 à 14:58
[modifier]

Je suis sur Facebook principalement pour garder le contact avec des gens que j’aime et dont certains son loin. Fb est pour moi un outil. Imparfait, certes, mais un outil.

Ayant lu cette info j’ai “j’aimé” la page cuk pour faire de la pub auprès de mes contacts fb

En lisant les commentaires je suis brusquement envahi par un affreux doute: suis-je indigne de cuk? ;-)

11)
Sébastien Pennec
, le 24.08.2013 à 16:55
[modifier]

C’est marrant comme certains prennent mal cette nouveauté, alors qu’on se contente de publier un lien vers l’article de cuk sur Facebook et Twitter. Finalement c’est exactement comme si on avait ajouté un flux RSS supplémentaire.

On ajoute une possibilité sans rien toucher à l’existant, et y’a des râleurs.

ysengrain, tu connais Noé, et tu connais Cuk. Laquelle des deux possibilités est la plus probable, d’après toi:

– Cuk est en mal d’acceptation, et a besoin de faire comme tout le monde pour se sentir aimé par Internet

– Noé à mal choisi sa phrase en parlant “d’adaptation à la mode”.

Tu crois vraiment que c’est la première? Sérieusement? Je suis sûr que non. Alors pourquoi ressortir cette phrase et lui ajouter un commentaire acide? Et après, revenir avec “sans esprit de polémique” ?? Arrête un peu. Si ce site était comme ça, on aurait des boutons “sharing is caring” partout, le système de commentaire tournerait à base de compte Facebook et on vous enverrait à tous des newsletters pour vanter les produits de plein d’annonceurs. Ah et j’oubliais: vous auriez droit à un joli popover à chaque visite.

Cuk est un site différent depuis toujours. On fait les choses parce que ça nous plaît et pas parce qu’on veut faire comme les autres. Si ces nouveautés ne t’intéressent pas, tant mieux, tu n’y verras rien de toutes façons.

12)
Sébastien Pennec
, le 24.08.2013 à 16:58
[modifier]

Pour revenir sur les comptes Facebook et Twitter: Perso, j’ai un compte Facebook et Twitter. Je n’utilise pratiquement plus le premier, pour plein de raisons liées à la politique de Facebook, mais aussi à mes habitudes… Twitter, au contraire, correspond très bien à mon utilisation et je l’utilise de plus en plus. Je n’y publie pas des photos personnelles, ou ce genre de post, mais des liens vers des apps ou des articles qui m’ont paru intéressants. C’est très pratique et ça permet de faire des belles rencontres.

J’ai aussi liké la page de Cuk, pour la faire apparaître sur mon compte FB et que mes “amis FB” prennent peut-être quelques minutes pour venir jusqu’ici.

14)
ysengrain
, le 24.08.2013 à 17:11
[modifier]

alors qu’on se contente de publier un lien vers l’article de cuk sur Facebook et Twitter

Je n’avais pas compris à la 1ère lecture, à moins que Noé n’avait pas été assez explicite, qu’il ne s’agissait que de ça.

FB a environ 1 milliard d’adhérents, pour TW, je ne sais. Je ne me reconnais absolument pas dans les réseaux dits “sociaux”. L’accès à FB/TW est gratuit. Donc nous osmmes le produit en cas d’adhésion.

Je n’adhère nullement au(x) principe(s) de réunion de la multitude. Le système, pervers fait croire …. quoi ? Au fait ? Qui peut le dire avec des arguments solides ?

Cuk me parait différent, me parait contenir de la familiarité, au sens de famille. Je ne souhaite pas exposer ma famille à la multitude.

Il n’y avait aucune polémique, tout au plus un avis à la fois différent et peut-être mal circonstancié.

Cuk est un site différent depuis toujours. On fait les choses parce que ça nous plaît et pas parce qu’on veut faire comme les autres. Si ces nouveautés ne t’intéressent pas, tant mieux, tu n’y verras rien de toutes façons.

Nous sommes pleinement d’accord.

15)
Tom25
, le 24.08.2013 à 17:14
[modifier]

Je n’ai encore jamais testé Twitter, et je ne vais qu’exceptionnellement sur mon compte FaceBook. Donc je m’en fou un peu, mais je salue le travail que ça a dû demander.

Je trouve amusant de voir que parler de Twitter et FaceBook laisse tout de suite supposer qu’on a vendu son âme au diable. Mais l’âme de Cuk est si grande et si belle, que même des mastodontes financiers comme eux n’auraient pas les moyens de l’acheter.

16)
ggkrail
, le 24.08.2013 à 18:27
[modifier]

Loin de moi l’idée de polémiquer, mais je veux revenir sur le terme “communauté virtuelle” utilisé par Ysengrain en commentaire 6 (désolé, je ne maîtrise pas les citations, promis je vais m’y mettre ;-))

Je lis tous les jours Cuk.ch, je réagis très rarement. Je me connecte tous les jours à Facebook également, je publie régulièrement des statuts ou des photos, et je l’utilise comme j’ai envie de l’utiliser (sous-entendu d’une manière qui me semble responsable).

J’ai l’impression de commencer à “connaître” (les guillemets sont importants) certains chroniqueurs ou intervenants de Cuk, ou du moins leurs idées ou intérêts. Sur Facebook, je connais dans la vraie vie les gens avec qui j’interagis la plupart du temps. Donc pour moi, la communauté virtuelle est plus du côté de Cuk…

Mais si un cukday s’organise (on en parle depuis quelque temps), j’essaierais de m’y montrer pour que la communauté cukienne me devienne moins virtuelle ;-)

Ce commentaire est forcément un peu provocateur (mais pas polémique, du moins je l’espère) à la lecture des avis ci-dessus, mais le sens des mots et ce qu’ils représentent varient d’une personne et d’une situation à l’autre. Je vais aller de ce pas “liker” la page Cuk ;-)

17)
Saluki
, le 24.08.2013 à 18:39
[modifier]

Tôt, ce matin, j’ai eu un haut le cœur…

Dans une autre “famille” on nous encourage vivement à créer les liens FB et Twitter pour faire connaître les activités de notre club et les engagements qui sont les nôtres. Je freine des quatre fers (à cheval…) à ce propos et j’étais vraiment inquiet en parcourant la note de Noé, justement à propos des commentaires. Ici, nous avons tous tendance à ne pas travestir (window dressing !) nos opinions. Et ça ne regarde que le cercle de famille, même si Google Analytics fait son tour de piste.

Je suis rassuré en notant que seuls les titres seront mis en ligne.

Sinon, je me demandais comment j’allais faire pour effacer TOUS mes commentaires… Déjà que, en tapant mon nom, on retrouve via Google l’article que j’ai écrit en 1999 sur un nouveau 4×4 pour un blog libanais qui n’existe plus depuis belle turlurette ! En revanche, la reprise de mes déclarations PUBLIQUES, à la presse professionnelle, par exemple, ne me gênent pas : puisqu’elle sont…publiques.

18)
ggkrail
, le 24.08.2013 à 18:53
[modifier]

Je vais continuer à jouer sur les mots pour répondre au PUBLIQUES de Saluki:

Ce qui est publié sur internet est, à mon avis, du domaine public (comme la presse), à moins de mettre des restrictions d’accès aux sites ou contenus (mots de passe ou autre), ce que permet Facebook et que j’utilise.

Pour prévenir les commentaires liés aux différences de génération, je vais me présenter un peu: je ne suis pas né avec un ordinateur dans les mains, puisque je vogue dans les quarantièmes rugissants (tout en étant conscient que certains fidèles dès les premières heures du site sont plus âgés que moi). Et pour finir mon coming-out, je suis enseignant à l’Etat de Vaud (comme le patron d’ici), et j’ai beaucoup critiqué Facebook à ses débuts (mais j’ai bien retourné ma veste… et je l’assume).

19)
TroncheDeSnake
, le 24.08.2013 à 19:25
[modifier]

@ Saluki

Cuk est autant “public” que facebook, non? La petite rue derrière chez moi appartient au domaine public autant que les Champs Élysée. Même s’il y a moins de monde…

Si je ne veux pas qu’une phrase que j’ai écrite soit publiée, je ne l’envoie pas plus sur cuk que sur fb…

Ou bien?

20)
Jean Claude
, le 24.08.2013 à 21:17
[modifier]

J’aimais bien la petite place publique du village CUK. Quoique sur Internet, on se sent entre amis. Maintenant, les gens de la ville du haut de leur grande tour vont avoir un oeil sur nous.

De plus, j’ai cru comprendre qu’il y avait DEUX tours et Diego propose d’en rajouter une troisième. Heureusement, Noé, avec de fallacieux arguments techniques, s’y oppose.

21)
Madame Poppins
, le 24.08.2013 à 22:39
[modifier]

Je me demande si on ne ferait pas mieux d’ajouter la fonction “sondage” à la V4 et j’aurais une idée pour le premier à lancer : “quel est l’âge des contributeurs – rédacteurs – commentateurs de cuk ?”

Je vais très certainement soudoyer prochainement un post-ado de 25 ans, grand consommateur de facebook (je ne le connais pas encore mais je vais le trouver) pour qu’il m’explique toutes les subtilités de FB (où cliquer pour que quoi reste privé, les pièges “classiques” etc….) afin d’être à jour lorsque Junior voudra ouvrir son compte.

J’estime en effet que je dois vivre “avec mon temps” (même si, à ce jour, je n’ai pas de compte et n’en voudrai jamais) parce que mes enfants n’auront jamais connu le “without FB” : j’aimerais les rendre attentifs aux bonnes choses, pour que leur usage soit adéquat et que cela ne leur explose pas à la figure quelques années plus tard, faute de prudence notamment.

En revanche, je suis très ambivalente à l’idée de faire connaître cuk par FB ou twitter. D’une part, le fait d’avoir de nouveaux lecteurs est une idée sympa. D’autre part, je me dis que celui qui veut justement trouver un site avec “mac”, “photo” ou “logiciel mac”, il ne va pas avoir besoin de ces deux réseaux pour “nous” trouver, cuk est super bien référencé.

Je crains un peu qu’un “badaud FB ou Twitter” ne se pointe justement le jour où on cause “chaussettes à neige”, “rasoir” ou “pire” “masturbation” et que ça se transforme en “kikoo lol” dont l’absence justement est un bonheur quotidien sur cuk.

Bref, je ne sais pas quoi penser mais j’ai envie de faire confiance à Noé : il n’est pas un dinosaure, contrairement à moi, il a estimé que c’était une bonne idée, elle pourrait l’être, l’avenir nous le dira.

Bonne nuit,

22)
Guillôme
, le 25.08.2013 à 09:35
[modifier]

D’autre part, les mêmes liens sont publiés chaque jour sur le Twitter de cuk.ch.

Est-il envisageable que les rédacteurs cuk puissent poster sur ce twitter officiel?

En effet, j’ai créé récemment un compte twitter dédié Cuk.ch pour permettre de relayer des informations complémentaires à mes articles mais qui ne nécessitent pas plus de quelques lignes et signaler la parution de mes articles. Quitte à poster autant le faire sur le tweeter officiel ;)

Après sur l’initiative de Noé, je trouve cela très bien. Cuk est fait pour être lu par le plus grand nombre donc autant se donner les moyens d’être visible et se faire connaitre. Que certains veuillent ne rester qu’entre membre de la famille Cuneo et ses amis, je peux le comprendre mais cela ne correspond pas au cuk.ch actuel (près de 200.000 visiteurs uniques mensuels) ni, à mon avis, au cuk.ch futur donc la raison d’être est d’être lu par le plus grand nombre.

23)
François Cuneo
, le 25.08.2013 à 10:17
[modifier]

Bon…

Je n’aime pas Facebook, et je comprends ceux qui ont peur.

À ce que je lis, nous ne risquons rien du tout, donc je laisse faire, comme j’ai laissé faire le forum qui ne me correspond pas.

Si Cuk avait vendu son âme, j’aurais dit non, mais là, je me dis que ce n’est qu’une ouverture supplémentaire qui n’implique aucun de nos écrits directement sur ces sites.

Cela dit, j’avais un compte Twitter, je l’ai rouvert pour voir (et parce que je me suis mis un but sur Runkeeper qui m’amène à causer de ce sujet (le semi-marathon de Lausanne)): je suis bête ou bien?

Je n’y comprends RIEN!

24)
MT36000
, le 25.08.2013 à 10:25
[modifier]

Ce qui me fait réagir, en ce dimanche, ce n’est pas le fait que CUK soit sur Facebook ou Twitter ou autre, c’est le terme employé (liker) qui me fait bondir ! Peut-être faut-il rappeler que Facebook (contrairement à certains sites, pas CUK) est en français très bien écrit et donc bien lisible. J’ai eu beau chercher un bouton “Liker”, j’ai pas trouvé ! Alors, je me suis contenté d’aimer ! Parce que, en français, To Like ça signifie Aimer. A quoi ça sert qu’une personne (ou plusieurs) ai(en)t passée(s) son(leurs) temps à traduire Facebook en français, si c’est pour lire ce genre de chose ?

Respectez au moins les traducteurs ! Salutations !

26)
Blues
, le 25.08.2013 à 11:35
[modifier]

Facebook ne permet malheureusement pas de désactiver les commentaires sur les liens que nous publions.

il me semble que dans : Paramètres > Autorisation de publier > et si rien n’est cliqué…. ça ne ferait pas l’affaire ?

27)
Noé Cuneo
, le 25.08.2013 à 11:59
[modifier]

A ceux qui craignent que cuk s’expose au monde extérieur et que tous les sauvages de Facebook et Twitter viennent saccager nos belles plates-bandes, je ne réponds qu’une chose: notre slogan, c’est “ici et nulle part ailleurs”, et pas “entre nous et personne d’autre”. Cuk, c’est une communauté centrée sur le partage, la discussion, et surtout, l’ouverture. Nous sommes ouverts à tous les sujets et à tout le monde.

Nous ne sommes pas un club privé dont il faut connaître l’adresse pour le trouver. Alors oui, nous avons certaines coutumes. En particulier, celle de garder un certain niveau dans les commentaires, et nous pouvons en être fiers. Mais regardez notre passé: les quelques problèmes que nous avons eus sont-ils venus de l’extérieur, ou au contraire plutôt de quelques habitués qui se sont un peu trop approprié l’endroit?

Combien de fois a-t-on lu un timide “Cela fait des années que je vous lis, mais je n’ai jamais osé écrire de commentaire…”? Voir qu’un lecteur assidu n’ose pas écrire de commentaire est pour moi un constat d’échec.

Je ne souhaite pas entrer dans la polémique des réseaux sociaux. Chacun est libre de les utiliser ou non. Mais ceux qui les rejettent en bloc et classent tous leurs utilisateurs dans le même panier n’ont à mon avis pas compris la situation mieux que ceux qui y dévoilent sans retenue leur vie privée. Il est tout à fait possible, et même très fréquent, d’utiliser ces réseaux de façon raisonnable et de n’y publier –- en soignant son orthographe -– que ce qui est véritablement public.

Si quelqu’un de Facebook tombe sur une humeur de chaussette à neige, c’est qu’un ami en a partagé le lien. S’il clique dessus, c’est que la description l’intéresse. Et s’il lit l’article et les commentaires jusqu’au bout, franchit l’étape de se créer un compte, d’attendre de recevoir son mot de passe par e-mail, et de venir dire quelque chose, je pense que ce quelque chose en vaudra la peine.

Permettez-moi de souhaiter –- au lieu de craindre -– qu’un maximum de gens voie ce que nous écrivons ici, et ait la possibilité d’y participer.

28)
Noé Cuneo
, le 25.08.2013 à 12:20
[modifier]

@ Madame Poppins: Je note l’idée, mais pour l’instant, j’essaie déjà d’arriver au bout de la V4 “de base” avant d’ajouter des fonctionnalités de ce type. Après, on pourra faire un sondage sur le fait de proposer des sondages ;-)

@ Guillôme: A priori, non, le but n’est pas que les rédacteurs (ou qui que ce soit, d’ailleurs) publie sur Twitter au nom de cuk. Il s’agit juste d’un lien quotidien, comme un flux RSS, et surtout pas de “contenu bonus” (parce qu’alors on délocaliserait effectivement une partie de cuk…). Par contre, évidemment, en ton propre nom tu peux publier ce que tu veux!

@ Blues: Je ne trouve pas l’option, et je ne crois pas que ce soit possible avec les nouvelles pages de toute façon… Je crois que Facebook avait d’ailleurs communiqué là-dessus en disant qu’ils jugeaient important de créer un “dialogue de qualité” entre les entreprises et les utilisateurs… Autrement dit de décider à notre place. Mais si tu retrouves l’option pour les nouvelles pages, je suis évidemment intéressé!

29)
Blues
, le 25.08.2013 à 12:45
[modifier]

J’ai au moins 8 pages de créés sur FB, mais il y a un moment de cela (toutes il me semble ont cette option), c’est vrai que pour une page crée aujourd’hui, je ne sais pas…

Excellent ton commentaire 27, Noé, très explicite, tout est là !!!

30)
pat3
, le 25.08.2013 à 13:12
[modifier]

Combien de fois a-t-on lu un timide “Cela fait des années que je vous lis, mais je n’ai jamais osé écrire de commentaire…”? Voir qu’un lecteur assidu n’ose pas écrire de commentaire est pour moi un constat d’échec.

D’accord aveç l’ensemble de ton commentaire, et surtout j’apprécie le rappel de non appropriation de cuk. il fallait que ce soit dit. Mais je commenterais le constat d’échec de l’extrait ci-dessus. L’idéologie du partage propre à Internet donne le sentiment qu’il faut à tout prix produire lors d’un échange pour partager. C’est faux. Assister assidûment aux échanges est aussi une manière de participer, l’échange peut se faire en d’autres circonstances et en d’autres lieux, avec les idées recueillies ici. De toute façon, la participation visible à toujours été minoritaire dans les réseaux, c’était déjà le cas sur.Arpanet et sur Usenet. En plus, le fait de savoir qu’on est écouté par une vaste tribune contribue aussi au plaisir d’écrire sur Cuk, pour ceux qui y écrivent, dans un narcissisme qui s’expose plus qu’il ne partage (ce n’est pas une critique, c’est une donnée psychologique de l’échange public).

Ne pas oser écrire, ça dépend aussi beaucoup de soi, et la phrase convenue ne dit rien de l’envie ou la non envie, de la capacité ou non à écrire publiquement, de la part personnelle de timidité. J’aurais donc tendance à penser que lorsque qu’un lecteur assidu osée enfin écrire, c’est plutôt bon signe : il a dépassé un certain nombre de difficultés, il se sent assez en confiance pour oser enfin prendre la parole. Où est l’échec, là-dedans?

31)
Tom25
, le 25.08.2013 à 13:32
[modifier]

Ce que dénonce Noé, ça s’appelle «l’esprit de clocher» par chez nous.

D’un autre coté, il est sans doute vrai que ça risque d’amener un peu plus de travail sur la modération.

32)
François Cuneo
, le 25.08.2013 à 16:01
[modifier]

Ben si ça amène des commentaires, ce ne sera pas de trop ces temps!

Parce que je m’excuse, mais à part la qualité, où là on a du bol, niveau quantité, c’est plutôt la dèche…

33)
ToTheEnd
, le 25.08.2013 à 16:12
[modifier]

C’est clair, les réseaux sociaux doivent permettre de mieux partager ce qui est écrit sur Cuk… et en cela, je trouve cette initiative excellente car il faut bien se rendre compte d’un truc, si plus d’un milliard de bipèdes utilisent ce moyen de communication, il serait idiot de ne pas tenter d’en tirer parti.

34)
TroncheDeSnake
, le 25.08.2013 à 16:34
[modifier]

Combien de fois a-t-on lu un timide “Cela fait des années que je vous lis, mais je n’ai jamais osé écrire de commentaire…”? Voir qu’un lecteur assidu n’ose pas écrire de commentaire est pour moi un constat d’échec.

Lorsque j’ai découvert cuk, j’ai longtemps hésité à intervenir. Car même si cette “place de village” est publique, je n’y sentais un peu l’étranger, au début. Cela était dû en partie au fait que je ne connaissais personne, et que le niveau (technique, sportif, culturel…) des intervenants me semblait nettement au dessus du mien. D’où mon hésitation.

Puis je me suis lancé et j’ai vu que j’étais accepté. Donc pas de blème.

J’apprécie donc beaucoup l’intervention de Noé (27), car à la lecture de certain commentaires j’avais à nouveau des doutes…

Permettez-moi de souhaiter –- au lieu de craindre -– qu’un maximum de gens voie ce que nous écrivons ici, et ait la possibilité d’y participer.

C’est dans cet esprit que je me suis empressé de liker – pardon: j’aimer ;-) la page fb de cuk, en y ajoutant un commentaire perso, parce que justement, cuk mérite mieux q’un j’aime, qu’un simple clic, et que je tenais à faire savoir à mes contacts fb tout le bien que j’en pense.

Maintenant, les gens de la ville du haut de leur grande tour vont avoir un oeil sur nous.

..et?

35)
Sébastien Pennec
, le 25.08.2013 à 16:52
[modifier]

100% d’accord avec le commentaire de Noé…

Avec les années (bientôt 12), j’ai échangé des centaines de mails avec des lecteurs qui préféraient ce moyen plutôt que les commentaires, pour diverses raisons. Et les questions de ces lecteurs auraient été d’excellents début de discussion en commentaire. Oui, pat3, tu as raison de dire qu’on peut participer sans pour autant rédiger de commentaire, mais là, le problème, c’est que des gens n’osent pas alors qu’ils ont envie. Suivant les époques, des gens n’osent pas de peur de se prendre une volée par un commentateur un peu trop tranchant, ou d’avoir l’impression que leur avis est discrédité à cause d’une simple faute d’orthographe.

Il faut que nos commentaires soient accessibles, et que la qualité des commentaires existants soient une motivation pour ces nouveaux participants.

Je ne dis pas qu’on doit accueillir avec le sourire des ados de 16 ans qui n’ont jamais appris la différence entre “er”, “ez” et “é” (pour caricaturer, hein, si tu as 16 ans et que tu me lis, je ne pense pas forcément à toi! :) ) mais quand je lis des réactions super fortes à cause d’une faute d’orthographe à 2 balles, le message qui est envoyé est “tu n’es pas digne de poster ici”. Et ça, c’est vraiment pas le message que nous devons envoyer à d’éventuels nouveaux participants. Comme Noé, je le prend vraiment comme un échec.

À propos des comptes FB et Twitter de Cuk: je rejoins aussi Noé: les rédacteurs ne devraient pas poster “en tant que” cuk.ch mais en leur noms propres. Par contre, on peut imaginer celui qui maintient le compte cuk.ch relaie les infos postées par certains rédacteurs, lorsque ça vaut le coup… mais ça demande du boulot. Dans un premier temps, avoir des comptes qui sont simplement des flux RSS “twitterisés” ou “facebookisés” est la meilleure des solutions.

Les réseaux sociaux sont maintenant utilisés par une tellement grande diversité de gens qu’on ne peut plus dire “Facebook, ce site d’ados qui partagent leurs photos de vacances” ou “Twitter, le site des stars qui pètent les plombs en direct”. Il y a plein d’utilisations possibles de ces réseaux, et je pense que ceux qui les critiquent le plus sont ceux qui sont restés dans cette caricature dépassée. TTE a raison: si tant de gens différents trouvent leur compte avec Facebook ou Twitter, pourquoi pas nous?

Bon dimanche :)

36)
Diego
, le 25.08.2013 à 18:13
[modifier]

Permettez-moi de voir la chose de manière beaucoup plus simple …

Dans l’usage qu’en propose Noé, les réseaux sociaux sont exploités comme outil de diffusion très exactement au même titre que le furent les flux RSS par le passé.

Aujourd’hui en effet, à part certains dinosaures (dont je suis) plus personne n’utilise d’agrégateur RSS, ce rôle a été très largement supplanté par les pages TW et FB (et G+, comment, je suis lourd ? ;-) proposé par ces mêmes sites.

La présence d’un flux RSS cuk.ch ne choque personne ici j’imagine ? Alors pourquoi donc s’effrayer de l’identique actuel correspondant au mode de connexion de l’internaute d’aujourd’hui à ses centres d’intérêt ?

37)
Migui
, le 25.08.2013 à 21:10
[modifier]

Cela dit, j’avais un compte Twitter, je l’ai rouvert pour voir (et parce que je me suis mis un but sur Runkeeper qui m’amène à causer de ce sujet (le semi-marathon de Lausanne)): je suis bête ou bien?

Je n’y comprends RIEN!

Justement, Patron, j’avais justement l’intention d’écrire un article. Pour l’instant, je suis en train d’en rédiger un au sujet de Feedly, mais mon suivant pourrait bien être au sujet de Twitter…

38)
Madame Poppins
, le 25.08.2013 à 22:22
[modifier]

Si quelqu’un de Facebook tombe sur une humeur de chaussette à neige, c’est qu’un ami en a partagé le lien. S’il clique dessus, c’est que la description l’intéresse. Et s’il lit l’article et les commentaires jusqu’au bout, franchit l’étape de se créer un compte, d’attendre de recevoir son mot de passe par e-mail, et de venir dire quelque chose, je pense que ce quelque chose en vaudra la peine.

Permettez-moi de souhaiter –- au lieu de craindre -– qu’un maximum de gens voie ce que nous écrivons ici, et ait la possibilité d’y participer.

Tu auras noté, je l’espère, Noé, que j’ai terminé mon commentaire par “j’ai envie de faire confiance à Noé : il n’est pas un dinosaure, contrairement à moi, il a estimé que c’était une bonne idée, elle pourrait l’être” ;-)

Bonne soirée,

39)
François Cuneo
, le 25.08.2013 à 22:35
[modifier]

J’adore Feedly, alors vivement un test complet (on l’a déjà présenté rapidement), et oui, un article sur Twitter serait sympa.

40)
Noé Cuneo
, le 25.08.2013 à 22:37
[modifier]

Pas de lézard, Madame Poppins. J’avais bien vu et été touché par la remarque sur la confiance. Ma réponse s’adressait à tous ceux qui pourraient avoir la même crainte.

41)
quark
, le 26.08.2013 à 09:48
[modifier]

Borborygmes du vieux, assis tous les jours sur un banc de la place du village de Cuk:

«Bouarff, moi, ces machins de rézosossio, je laïk pas, comme y disent, mais le Noé, c’est bien, ce qu’il fait, et il a raison, ce qu’y dit, c’est un compromis intelligent, faut arrêter de rouscailler»…

42)
zit
, le 26.08.2013 à 12:10
[modifier]

quark, pas mieux !

z (je suis le seul à la maison à ne pas avoir de compte fesse bouc, je répêêêêêêêêêêête : et je suis bien trop bavard pour twitter !)

43)
Anne Cuneo
, le 26.08.2013 à 12:49
[modifier]

Quark, tu ad résumé toutes les belles phrases que j’étais en train de tourner dans ma tête. Merci.

44)
Smop
, le 26.08.2013 à 15:23
[modifier]

Je dois faire partie des vieux cons, car moi non plus je ne suis pas très enclin à une ouverture de Cuk vers Facebook. Simplement parce qu’en faisant cela, on adhère implicitement au modèle de “servitude volontaire” de ce réseau social.

Tout comme je refuse par principe de mettre les pieds dans un édifice religieux, quitte à passer à côté de belles oeuvres artistiques, étant depuis toujours contre cette autre forme de servitude volontaire que sont les religions.

La légitimité de toute association humaine vient de ses adhérents. En conséquence, utiliser Facebook revient à cautionner un système à la finalité très douteuse. Mon avis est moins tranché sur Twitter que je connais peu et dont la politique de communication des données à des tiers me semble plus saine.

Pour ma part, j’utilise un lecteur RSS (NetNewsWire depuis la disparition malheureuse de cette fonction dans Safari et Mail) pour être informé des nouveaux articles publiés sur Cuk et ça me va très bien comme ça. Il serait peut-être envisageable, pour ceux qui le souhaitent, de pouvoir recevoir par e-mail un récapitulatif hebdomadaire des articles postés avec les liens de ceux-ci.

Par ailleurs, la question est de savoir si les contributeurs de Cuk – ceux qui en sont l’essence – souhaitent voir leur audience élargie à tout le monde et à n’importe qui. Est-ce vraiment utile ? A mon avis, une certaine “confidentialité” dans la diffusion de Cuk est une bonne chose. C’est grâce ce “filtre” que les sujets traités, même les plus légers, le sont presque toujours de manière intelligente et réfléchie. Même sur des sites sérieux tels que ceux de la presse quotidienne, AgoraVox ou autres, le niveau des commentaires est affligeant. Au bout du compte, l’effort et le parcours initiatique de découverte du site, de lecture silencieuse, de participation aux commentaires, et enfin, de passage éventuel à la rédaction d’articles me semble oeuvrer en faveur d’une certaine cohérence de la communauté de Cuk.

45)
Sébastien Pennec
, le 26.08.2013 à 17:17
[modifier]

Par ailleurs, la question est de savoir si les contributeurs de Cuk – ceux qui en sont l’essence – souhaitent voir leur audience élargie à tout le monde et à n’importe qui. Est-ce vraiment utile ? A mon avis, une certaine “confidentialité” dans la diffusion de Cuk est une bonne chose.

… ou comment décrire la peur de l’extérieur.

Restons entre nous, comme ça nous sommes certains de ne jamais changer. Et donc de ne jamais évoluer. Ne prenons surtout pas le risque de voir les amis ou contacts des lecteurs actuels participer à nos discussions.

46)
Madame Poppins
, le 26.08.2013 à 19:35
[modifier]

Sébastien,

A mon avis, Smop exprime une opinion, personnelle, à laquelle on peut adhérer ou non. Mais dire à Smop qu’il a peur de l’extérieur, ça, c’est un truc qui ne colle pas du tout, je trouve, avec la personne qu’il est (ou du moins, tel que je le perçois par le biais de ses interventions régulières sur cuk).

Noé, j’insiste ;-) la fonction sondage, il la faut sur la V4 : comment avez-vous connu cuk ?

Bonne soirée,

47)
Sébastien Pennec
, le 26.08.2013 à 20:32
[modifier]

Je suis persuadé que Smop exprime son opinion personnelle, et il a tout à fait le droit de le faire (il ne manquerait plus que ça ne soit pas le cas!).

Mais, sincèrement, en lisant la partie que j’ai cité, est-ce que tu ne comprend pas la même chose que moi?

Cette partie, et le reste de son commentaire, “crie” la peur de l’inconnu. Et l’inconnu, dans ce cas précis, c’est une population d’utilisateurs de Facebook ou Twitter dont Smop ignore beaucoup, j’en suis persuadé. Pourquoi il ignore ce dont est faite cette population? Parce que maintenant, ces sites sont devenus tellement populaires, et parmi toutes les catégories de la population, qu’on ne peut plus la caricaturer, comme on pouvait le faire il y a quelques années. Sur Facebook, on trouve des jeunes et des vieux, des gens qui partagent chaque détails ou qui sont juste là pour rester en contact avec de la famille éloignée. Des gens qui ont bac – 2 et d’autres qui ont bac + 15. Des gens qui gagnent 1000 balles par mois et d’autres qui sont au delà de la richesse etc…

Le sujet des réseaux sociaux est déjà apparu sur Cuk, et il y avait eu la même réaction: la méfiance. Je peux comprendre cette méfiance. On a sur ce site une chance incroyable, c’est d’avoir des commentaires de qualité. Je dirais même plus (©Dupond/t), d’une qualité inégalée! J’ai rarement vu ça. Donc je peux imaginer que ceux qui aiment cette qualité de commentaire aient peur de voir débarquer des centaines de gens qui devraient manger un peu de Bescherelle tous les matins. Dans tous ça, ceux qui doivent avoir le plus peur, c’est nous, les rédacteurs! La dernière des choses qu’on veut, c’est “casser” ce site.

Soyons très terre à terre un instant: sur ces réseaux sociaux, les articles de Cuk seront partagés de temps en temps, par une partie minime des lecteurs, à leur quelques dizaines d’amis. Pas plus. On ne va sans doute pas assister à un raz de marée. On verra les stats d’ici quelques mois: je prends le pari que notre audience va augmenter un peu, mais pas de manière significative. Soyons toujours terre à terre: ce qui fait la richesse du site et qui participe pour beaucoup à l’attachement de nos lecteurs, c’est la diversité des articles. Hors les gens ne cherchent à mon avis pas un site à la ligne éditoriale aussi dingo que la notre. Regarde les sujets de ce dernier mois: musique, iOS, cours de survie, cyclisme, course à pied, masturbation ?!? Admettons qu’une personne vienne ici pour un article sur iOS, et qu’elle regarde ces autres articles. Si elle revient sur ce site, c’est qu’elle nous ressemble au moins un peu, tu crois pas?

Maintenant regardons ces nouveaux venus: Comme 99% des gens qui se baladent sur le net, ils ne vont pas commenter les articles. Et le 1% qui reste, s’il se risque une fois à un commentaire à 2 balles, sera vite remis à sa place par notre communauté.

Donc pour moi, cette ouverture est 100% positive. On peut ne pas être d’accord, j’ai aucun problème avec ça, mais l’attitude “esprit de clocher”, comme disait Tom25, est très mauvaise pour tout le monde et je ne souhaite surtout pas qu’elle s’installe sur cuk.

ps: j’ai été super long, désolé :(

48)
ToTheEnd
, le 27.08.2013 à 00:28
[modifier]

Smop est un ancien communiste doublé d’un agent trouble qui travaille pour le plus offrant et il commence à avoir un certain âge… Il ne faut pas faire attention!

Allez Smop, après moi: on va y arriver mais peut être pas cette année!

49)
iYannick
, le 27.08.2013 à 14:34
[modifier]

Cuk sur les réseaux sociaux, pourquoi pas ?

Je pense que cette décision a été prise après mûre réflexion.

Les réseaux sociaux ne sont pas trop ma tasse de thé, mais j’en bois quand même.

J’utilise FB uniquement pour sa messagerie et l’agenda. La messagerie parce qu’elle me permet de garder contact assez facilement avec des connaissances à l’étranger, l’agenda parce qu’il faut se rendre à l’évidence : FB est devenu un endroit où beaucoup de choses s’organisent. Je ne vais pratiquement pas sur “le fil d’actualité ” d’un côté parce que je n’ai pas forcément envie d’y découvrir les platitudes de certains de mes contacts, de l’autre parce que je n’ai jamais considéré cette chose comme étant un outil pour suivre l’actualité. Les “news sont souvent noyées par des “j’ai mangé une pomme” ou les “soirées de ouf !!!!”. Cela en fait un moyen assez inefficace pour suivre les médias et autres. Par contre je vais souvent sur les murs d’amis photographes, amateur ou pros pour suivre leurs réalisation.

Alors voilà, je ne suis pas le plus grand fan de FB, mais j’en m’en sers quand même. Je ne suivrais peut être pas Cuk dessus, car simplement je ne me sers pas de FB pour ce genre de choses.

Twitter, je m’en sers pour suivre des blogueurs, qui tweetent leur réflexions, pas forcément des articles, du coup c’est plus approprié. Je “followerai”.

Mais les news, c’est toujours le bon vieux flux RSS, grâce à Feedly, maintenant via Reeder sur mes iMachins, et franchement, on peut considérer la méthode passée, mais en terme de lisibilité, d’efficacité et de confort, il y’a un monde qui la sépare de FB.

Venant du monde des forums (modérateur actif) et ayant eu mon lot de troll et autres, à la lecture du billet j’étais un peu sceptique sur l’influence que cela aurait sur les commentaires (qui sont en grande partie ce pourquoi j’ai voulu devenir rédacteur sur Cuk), mais le point de vue de Noé dans son commentaire #27 me convainc totalement. Et de toute façon, tant qu’on a pas essayé, on ne peut pas savoir.

50)
nicoarts
, le 28.08.2013 à 10:57
[modifier]

Je n’ai jamais aimé Facebook mais je suis obligé rester Facebook pour suivre les actualité de ma communauté parce que la communauté des sourds utiliser Facebook comme un site des actualités donc ils échangent leurs informations internationales sur Facebook mais ils oublient la risque de Facebook et pour eux, c’est beaucoup plus facile sur Facebook que y travailler le site. Je sais que ils ne sont pas les seuls mais il y a les autres communautés le font aussi.

Twitter est un bon solution pour partager les actualité, je suis pour ! Et La RSS reste actif, je suis aussi pour !

Partager le lien sur la page de Facebook et on n’a rien gagné mais sur Twitter, on gagne plus des visites, enfin je remarque.. C’est beaucoup plus intéressant que sur Facebook.

51)
Modane
, le 28.08.2013 à 11:15
[modifier]

Désolé pour le retard à l’allumage, mais le coin où je suis est un peu sous-équipé. Moi, j’applaudis des deux mains à ces innovations car j’utilise ces deux moyens pour centraliser et filtrer les infos de mon clan, où il n’y a pas de kikoolol, ce permet une fréquentation agréable et sereine de ces sites parfois braillards. Pis ça fait longtemps que j’y annonce mes humeurs! Vanitas vanitatum, etc.

Et j’attends la V4 avec impatience! Vas-y Noé!