Profitez des offres Memoirevive.ch!
Retour sur le Rock’n Poche 2013 en images et en texte

Le Rock'n Poche 2013, on vous en a déjà parlé il y a quelques semaines, et puis également juste avant.

Vous connaissez donc certainement le principe de ce festival, qui existe en grande partie grâce à ses magnifiques bénévoles, et qui parvient, chaque année, à nous étonner avec sa programmation tournée en particulier sur le rock.

Comme chaque année, j’ai eu le plaisir de faire partie, avec Zit et certains autres (dont Madame K qui a pris de très bonnes photos avec son Canon 600D), de l’équipe des photographes officiels.

image

Zit était en chasse avec son petit Olympus OMD dont il ne disait que du bien!

En ce qui me concerne, toutes les photos ont été prises avec le Nikon D800E sur lequel j'avais monté mon fidèle (mais récent) 70-200 f2.8

Cela nous permet de nous promener partout, que ce soit devant, derrière, ou sur la scène.

C’est un honneur dont je ne me lasse pas, et surtout un plaisir à la fois auditif, visuel et technique.

Pour simplifier les choses, le Rock'n Poche d’Habère Poche, le plus grand festival de Haute Savoie du monde, c’est deux scènes. 

La principale d’un côté du campus, la régionale de l’autre.

Entre les deux, le public, les stands conviviaux, bref, c’est chouette parce que deux concerts ne se déroulent jamais en même temps, et qu'il est possible de tout voir, sans rien manquer, et à la limite juste en se tournant.

Cette année, contrairement à Zit qui est incroyablement infatigable, je ne suis que peu allé vers la scène régionale, je suis surtout resté devant la grande scène.

Quelques têtes d’affiche avaient fière allure, et, comme d’habitude, en dehors de ces dernières, j’ai fait deux découvertes (en ce qui me concerne) qui vont rester, comme chaque année, des références pour moi.

Il y a trois ans, c’était Féloche, deux ans, c’était Melissmel, cette année, ce furent Concrete Knives et Deluxe.

Mais reprenons dans l’ordre et revenons à vendredi soir.

Rien à dire de particulier sur H-Burns. Si ce n’est que c’était tout à fait intéressant, mais qu’ils ont été desservis, les pauvres, par le fait qu’ils ont ouvert le festival, alors qu’il y avait vraiment peu de monde. Je me rappelle l’époque où je jouais, et je me dis que j’aurais été un peu triste après leur concert.

image

Peut-être l’année prochaine, faudrait-il commencer par un concert à la scène régionale, où les premiers arrivés font plus "nombreux" que devant la grande scène.

À 20 heures, première surprise: Concret Knives.

image

image

Alosr ces gars et cette fille, originaires de Caen, ont à la fois un son, sont de très bons musiciens, mais surtout, sont superbes sur scène.

image

Un percussionniste incroyable, qui doit être mort à la fin du concert.

Ils débordent d’énergie, mais pas bêtement, juste pour sauter et montrer qu’ils ont du plaisir. C’est à bon escient, et du plaisir, ils en ont vraiment.

image

Du vraiment sympa, festif, j’aime beaucoup, et j’écoute souvent depuis.

En plus, la chanteuse est charmante, avec ses airs de petit ange un peu strict, et elle a une sacrée pêche!

image

image

image

Puis est venue la vedette de la soirée, j’ai nommé Cali.

image

Cali, j’aime bien quelques-uns de ses tubes, j’aime bien sa manière de chanter, même s’il se destine, vu ses paroles un peu... fleur bleue, au peu aux jeunes filles du type "Patriiiiiiiiick".

image

Pour vous dire, il y a une desdites jeunes filles qui a fini à danser seins nus sur la scène…

image

image

Heureusement, Monsieur a retrouvé un accessoire qui peut avoir son importance pour Madame...

En coulisse, il est tout calme, sympa, mais alors sur scène, il y a transformation complète.

image

image

Il est incroyable, et joueur en plus.

Il demande par exemple aux photographes de monter sur scène sur une chanson, s’amuse avec eux, c’est assez incroyable. Ce qui ne l’empêche pas, une fois lesdits photographes bien utilisés, de leur demander de quitter non seulement la scène, ce qui est normal, mais aussi la "fosse" devant scène.

image

Ici avec Zit…

image

... qui lui-même ne s’est pas privé!

Suit un tour de chant réussi, un immense tour porté par le public à travers le campus, bref, un bon moment musical, mais qui ne restera certainement pas gravé dans ma mémoire, excepté pour le moment rigolo sur scène.

image

image

Un gars qui fait très bien son travail, un vrai performeur.

Deux mots enfin pour le vendredi soir sur Scratch Bandits Crew.

Les scratcheurs, normalement, je n’aime pas.

Mais là, faut avouer que le trio nous présente un spectacle complet, qui force l’admiration, à défaut de mon adhésion complète.

image

image

image

image

Oui je sais, pas terrible pour la photographie, mais intéressant pour le reste

Faut dire que, vu que je n’aime pas trop le style, donc que je ne suis pas spécialiste.

Oui, je n’ai pas parlé de Raggasonic, mais franchement, je ne préfère pas. Ce n’est pas eux, c’est le style.

image

Passons au samedi soir

Sur la grande scène, à 19h15 (ben voilà, c’est Sound Box qui a ouvert la danse sur la scène régionale, et ça s’est très bien passé!), le premier groupe, Granville, serait très bien si la chanteuse ne chantait pas faux…

image

image

Dommage.

Ensuite, un grand, un mec qui a de la classe: Tété est venu pour nous présenter un spectacle qui, comme lui, a de la classe. Certes, les mélodies sont parfois un peu ternes, mais tout le reste est parfait.

image

image

image

Lui est juste génial, il est là, comme il faut, sans en faire trop.

image

image

image

image

image

Comme toutes les photos de cet article, vous pouvez cliquer une première fois pour agrandir dans aperçu, puis une seconde pour passer en mode 3000 /3000 taille réelle (je n'ai pas mis le format plein pot, histoire de ne pas remplir le disdque de mon fournisseur d'accès tellement gentil. Vous verrez que même à demi-résolution, il n'est pas mal du tout, le D800E, à 4'000 ISO.

Les musiciens sont bons, le groove est omniprésent, ça baigne, j’aime vraiment beaucoup.

Ensuite, musicalement, je dois l’avouer, mais c’est mon avis, d’autres ont le droit de penser autrement: Goran Bregovic, pour moi, l’horreur absolue.

Tenez, je vous explique.

image

Le gars, il vient au centre de la scène avec une guitare électrique, il s’assied avec son Mac à côté de lui (le seul point positif, le Mac), et il lance des boucles rythmiques basse-batterie. Les musiciens l’accompagnent, les chanteuses chantent plus faux l’une que l’autre, il ne se passe RIEN.

image

Et les boucles dont je vous parle: mais ce gars n’a aucun sens de la musique ou bien (le pire, c’est que je sais bien qu’il n’en est rien, qu’il est doué)?

Il t’envoie des basses qui font vibrer les colonnes et le public avec, envoyant des sons qui ne veulent plus rien dire, avec une puissance folle, c’est du bruit qui tue, rien d’autre.

Pour vous dire, quand on entend quelque chose, on dirait de la Gugenmusik, (des fanfares costumées qui jouent faux, mais elles c’est calculé), les costumes et le côté festif, l’humour en moins.

Bref, à oublier de toute urgence.

Blues, toi qui écrivais que tu voulais monter pour le voir, tu as eu tort de ne pas monter tout court, parce que le Rock'n Poche, c’est toujours quelque chose, mais si vraiment c’était pour le voir uniquement, tu n’as rien raté, je peux te l’assurer.

Moi je trouve que ce groupe, c’est du foutage de gueule.

Laurent, vous avez fait le tour de la musique des Balkans maintenant hein (Emir Kusturica l’année passée, remarque, mêne si ce n’est pas ma tasse de thé, c’était immensément bien, et là, je comprends qu’on puisse adorer)? Vous ne les ferez plus revenir ou bien?

Rassure-moi!

Heureusement a suivi un moment de vrai vrai bonheur: Deluxe. (Cliquez sur le lien, et regardez leur look et devant quels pubiics ils jouent plusieurs fois par semaine, le moins que l’on puisse dire, c’est que ça marche!)

image

Lisez ce qu’en disent les organisateurs du festival: S’inspirant librement des grands maîtres du hip-hop, du jazz et de la funk, Deluxe crée sa propre recette musicale, unique en son genre et dans laquelle une seule constante demeure: le groove ! Deluxe offre au public un mélange explosif à l’énergie dévastatrice et contagieuse, totalement jubilatoire pour le corps et les oreilles! Une production du label Chinese Man Records, y’a pas de hasard que du bon on vous dit!

image

image

image

image

Ce groupe est dingue.

image

Moustachu (sauf Madame, quoique sa robe...), mais dingue!

image

La chanteuse est incroyable, elle chante super bien, bouge magnifiquement, et surtout, surtout, c’est tellement gai, tellement énergique, tellement drôle, tellement bon musicalement! Elle a une voix qui peut tout faire, grandiose!

image

image

image

image

image

Les musiciens? Meilleurs les uns que les autres! Une précision, un groove, une envie de bouger permanente!

image

image

image

image

Le bonheur je vous dis.

image

Si je dois n’en garder qu’un, des groupes vus à Habère Poche cette année, c’est celui-là.

Il faut voir l’état du public à la fin, en transe ou presque que nous étions!

image

Ils savent s’y prendre, ces gens!

Bravo en tout cas à tous d’avoir fait un spectacle tellement complet!

On est reparti tout joyeux de ce bel endroit.

Et nous reviendrons moustachus (comprenne qui peut!)

Vous pouvez voir une vidéo d’une émission TV tournée sur eux ici, elle résume bien le groupe.

image

En résumé, à part ce que j’appelle l’arnaque Goran Bregovic (ne me faites pas croire qu’un tel musicien ne peut pas faire mieux!), la fête était magnifique.

Merci encore à Laurent de nous avoir invités une fois de plus, et merci à lui, à sa femme Ludivine, et à tous les bénévoles de nous offrir deux belles soirées comme ça!

Oui, merci merci merci!

PS: juste un mot pour expliquer que j'ai catalogué toutes mes images, comme d'habitude, avec Lightroom. Eh bien je dois dire que la différence de défilement en mode loupe, ou grille, est juste faramineuse par rapport à la version 4. Quel pied maintenant!

Purée, et dire qu'un temps, j'ai failli envoyer promener la chose! 

36 commentaires
1)
cybermotier
, le 16.08.2013 à 07:21
[modifier]

Goran Bregovic : on aime ou on n’aime pas les dissonances slaves… Mais un peu court le jugement !

2)
Madame Poppins
, le 16.08.2013 à 08:41
[modifier]

Bon, comme quoi, entre une BO de film (arizona dream) que je trouve extraordinairement extraordinaire et un concert vu par tes yeux, il peut y avoir comme un gouffre.

Ravie que le reste ait été à la hauteur de tes attentes.

Bonne journée,

3)
Blues
, le 16.08.2013 à 08:55
[modifier]

Comme tu le sais je n’ai pas pu venir, et que le seul concert qui m’attirait vraiment était justement celui de Goran ! heum, comment dire… tu es vachement critique (l’arnaque …) dans ton article (oui je suis fan / donc aussi de l’avis de “cybermotier”) beaucoup d’autres gens ont-ils été de ton avis sur la qualité de ce concert ?. Car si je devais faire confiance à ta critique, je peux toujours me dire que : heureusement que je n’ai pas venir car j’aurais été déçu ? (bon j’aurais au moins eu la chance de découvrir ce fantastique festival “le plus grand et le plus haut de haute-savoie” et vivre un moment avec vous tous)

4)
François Cuneo
, le 16.08.2013 à 10:13
[modifier]

cybermotier, vous y étiez au concert?

Moi oui.

Et je peux vous dire, même si j’aime les musiques de film du Monsieur (oui Madame Poppins, ça n’a rien de rien à voir avec ce que l’on a entendu), il a même réussi à complètement bousiller son “tube” qui normalement donne la chair de poule), que ledit concert était à mon avis, et je le répète, du complet foutage de gueule.

Ce n’est donc pas la musique balkanique que je juge (même si ce n’est pas ma tasse de thé), mais CE concert.

5)
Blues
, le 16.08.2013 à 11:44
[modifier]

François, tu n’as répondu si c’était un avis général = que la plupart des gens présents partageaient… Alors déception presque unanime ou non ? J’aimerais en être sûr, afin de ne pas regretter de ne pas avoir été là, merci ! A part ça son dernier opus – Champagne… est du tonnerre (y’a même deux cerises sur le gâteau, puisque notre Eicher national y donne de la voix > en suisse-allemand, sur 2 titres).

6)
ysengrain
, le 16.08.2013 à 12:28
[modifier]

Je pense de plus en plus que je suis un vieux con.

Les images de musiciens actuels sont incessamment les mêmes. Dans une lumière artificielle sans doute savante, mais banale à mes yeux, je vois des chanteurs qui chantent (mais oui), devant un micro; on voit aussi de temps à autre un manche de guitare ou de basse; le saxophoniste qui lève la tête vu en contre plongée, j’ai déjà vu 253784 ou 253785 fois; la gamine qui saute ne me parait pas originale.

Tout ça me parait l’expression d’un déjà vu et rabaché x milliers de fois. Ça vaut tout au plus le souvenir personnel qu’on pourrait montrer entre amis après une paella. Sauf qu’ici, il n’y a pas de paella, alors que je me sens entre amis.

François, ne vois rien de personnel; tu t’es sans doute lové dans le discours ambiant auquel je ne peux adhérer.

7)
François Cuneo
, le 16.08.2013 à 12:38
[modifier]

ysengrain, la musique classique est-elle vraiment plus originale?

Blues: ceux qui étaient avec moi n’ont pas du tout aimé non plus, je te rassure!

8)
ysengrain
, le 16.08.2013 à 12:43
[modifier]

ysengrain, la musique classique est-elle vraiment plus originale?

je comprends cette remarque. Il ne s’agit pas du caractère de la musique, il s’agit des images montrées et de leur fondement. j’ai la même réaction quand je vois la n ième représentation d’un violoniste échevelé ou d’un pianiste sérieux comme s’il subissait une coloscopie. On rabache, toi, COMME MOI, le même modèle dans lequel nous sommes fondus, et ça , vois tu, ça me navre. (c’est aussi pour ça que je ne publie pas mes photos, nulle part)

9)
Caplan
, le 16.08.2013 à 12:53
[modifier]

Ah, làlà, des paquets de photos, c’est bien. Mais une petite vidéo c’est mieux pour se souvenir d’un spectacle!

(Ça, c’est pour retourner le couteau Ixus 70 dans la plaie de Zit!) ;-)

Une autre!

10)
Blues
, le 16.08.2013 à 13:08
[modifier]

(c’est aussi pour ça que je ne publie pas mes photos, nulle part)

Perso j’aurais de la peine et ne pas publier mes images (du moins celles qui me satisfont) car j’ai besoin d’une vision externe pour valider mon travail.

Concernant les images de concerts et d’artistes de musiques actuelles (j’en produit aussi) l’originalité à tout prix, je le reconnais, n’est pas évidente.

Dans le genre original et classe : j’adore les images de notre ami “ZIT de cuk” > grand respect (ayant à plusieurs reprises vu son “travail”) je trouve qu’il a un style très perso (donc original) et une “Rock attitude” qui me touche beaucoup… que très peu de photographes de concerts ont.

11)
yeager13
, le 16.08.2013 à 14:23
[modifier]

Alors il sont bien les petits Aixois de Deluxe hein ??? Ils jouaient dans les rues ici il y a quelques années. Sortie de leur premier album en septembre, je les ai vu il y a pas longtemps en première partie de Maceo Parker avec lequel ils ont fait le boeuf c’était génial….. ils tournent un peu partout a voir.

12)
Laurent Vera
, le 16.08.2013 à 15:03
[modifier]

François, je te trouve un peu dur avec Goran, le set est peut-être un peu figé par rapport aux autres groupes, mais c’est sa volonté ( pas de jeux de lumière pendant le set), un concert plus adapté au théatre sans doute. Pour h- burns, le manque de public au début de la soirée découle directement du manque de fréquentation de l’édition.

Mme poppins, mais si c’était bien ce concert…..

Ysengrain, c’est vrai que les photos de concret c’est un peu le jour de marmotte, un peu toujours les mêmes.

Yeager13. Très bien les Deluxe, très chouette groupe.

13)
Blues
, le 16.08.2013 à 15:08
[modifier]

François, je te trouve un peu dur avec Goran /// Mme poppins, mais si c’était bien çe concert…

Ah tout de même un avis + positif … si même un des responsable du festival semble te trouver partial ;) heum, comment dire, dommage que je n’ai pu venir pour juger par moi-même :(

14)
PtitVert
, le 16.08.2013 à 15:19
[modifier]

Bon je ne veux pas mettre de l’huile sur le feu.

Je n’étais pas au concert… je n’ai fait qu’une recherche sur Youtube et j’ai trouvé ceci: ICI ou encore ICI AUSSI et aussi CECI et selon les quelques commentaires, les gens semblaient content…

Et je trouve pas trop mal de ce que je peux voir/entendre…

PtitVert le visiteur de concert virtuel!!

15)
François Cuneo
, le 16.08.2013 à 16:35
[modifier]

Laurent, je ne juge pas le fait qu’il ne bouge pas.

Ce que je juge, c’est le son et la musique qui en sort.

Je peux tout comprendre, mais pas ça.

Comment un musicien peut-il envoyer des basses à ce point saturées, même pire que ça, et justement se prétendre musicien?

Ces basses écrasaient, étouffaient tout.

Comment expliquer que ses chanteuses chantaient à ce point faux?

Bien sûr, il y a toujours les dingos du BOUM BOUM BOUM qui sauteront en transe sur cette musique, mais je répète qu’à mon avis, ce qu’ils ont fait là était indigne du temps qu’ils avaient à disposition, de la qualité musicale du gars au vu de ce qu’il nous a montré par le passé.

Pour en revenir à ce que disait cybermotier au début de ces commentaires, je dirais que s’il voulait dégoûter de la musique balkanique ma petite personne, il y est bien parvenu.

Nonobstant, je réécouterai avec plaisir d’autres groupes du même style pour me faire une autre opinion.

16)
François Cuneo
, le 16.08.2013 à 16:39
[modifier]

Encore une chose: je n’arrive pas à comprendre que lorsqu’on demande de tels cachets, on ne vienne pas avec des musiciens, plutôt que ces boucles dégueux.

Je ne dis pas, évidemment que Scratch Bandits Crew peut venir avec ses boucles, mais pas lui, pas sur cette musique qui devrait être humaine, avec de vrais musiciens.

17)
Alexandre
, le 16.08.2013 à 17:18
[modifier]

Je rejoins François dans ses propos.

J’ai pu voir et écouter Goran Bregovic aux Avo Sessions à Bâle en 2012, lors d’une soirée consacrée aux Balkans… Il jouait en deuxième partie de Giorgos Dalaras (Blues, tu connais…) Nous avons quitté le concert de Bregovic après la 4ème ou 5eme chanson. Une, deux, voire trois chansons aux rythmes des “tckik boum tchik boum” répétitifs, ok, pourquoi pas. Mais pas plus. Croyez-moi, je n’ai rien contre les sonorités ou dissonances slaves ou moyen-orientales étant à moitié grec. Mais la j’avais l’impression d’être chez Shantel (par ailleurs excellent…) et son Balkan Disko et non plus chez Bregovic.

Voilà, juste un autre avis…

18)
François Cuneo
, le 16.08.2013 à 17:34
[modifier]

Bon…

Maintenant que j’ai bien bossé, vidé ma tête, et laissé passer un certain nombre de choses, j’aimerais juste revenir sur la critique d’ysengrain, que je comprends très bien d’ailleurs.

Non, je n’en fais pas une affaire personnelle!

Ce que je veux dire, c’est que bien évidemment que lorsque je prends ces photos, je sais bien que je les ajoute à mes photos Rock’n Poche, concerts, etc…

Bien évidemment qu’elles se ressemblent d’un certain point.

C’est un peu comme si on me disait que des portraits, il ne faut plus en faire, parce qu’ils sont tous pareils.

Tout à fait d’accord, les grands portraitistes nous font partager des trucs, des émotions.

En musique aussi.

Il se trouve que les photos sont dédiées souvent à ceux qui sont sur scène, qu’ici, ce ne sont pas des vieux rockers à la peau burinée, dont rien que le grain vous fout la chair de poule!

Ce sont des photos de ce que font les gens.

C’est un choix! Tout comme j’ai pris le choix de n’utiliser que le 70-200, et de prendre les gens de très près.

Personnellement, ce style de photos me convient.

Bien sûr que Zit fait autre chose, avec ses flashs, ses filtres qu’il laisse travailler dans son appareil, il vous en a parlé et il vous a montré souvent ce qu’il faisait, mais pour moi, c’est de l’art, ce n’est pas de la photo de spectacle.

Alors oui, photographe de sport, ça montre du sport, oui, photographe d’aviation, ça montre des avions.

Ben là on montre des gens qui jouent.

Avec les qualités que ces photos ont, et leurs limites aussi.

Je ne vais pas arrêter de chanter parce que d’autres chantent, je ne vais pas arrêter de prendre des photos parce que d’autres les ont déjà prises.

19)
Madame Poppins
, le 16.08.2013 à 18:19
[modifier]

François, je comprends très bien ton point de vue : t’as pas arrêté de courir parce que certains font les 20km de Lausanne en une heure mais, je dois admettre que je comprends aussi le point de vue d’Ysengrain.

Je me demande d’ailleurs s’il n’y a pas des choses qu’il faut juste vivre, pas forcément capter et arrêter sur une photo : la musique, elle se déroule, elle se stoppe mal.

Cela dit, j’adore ta photo de Zit : même si je ne l’ai jamais rencontré personnellement, je me figure qu’il a comme une petite lumière malicieuse dans le regard, qui correspond à ce qu’il écrit, à ce qu’il donne à “voir” sur cuk et ça, c’est chouette !

21)
TroncheDeSnake
, le 16.08.2013 à 18:35
[modifier]

Rien à dire de particulier sur H-Burns. Si ce n’est que c’était tout à fait intéressant, mais qu’ils ont été desservis, les pauvres, par le fait qu’ils ont ouvert le festival, alors qu’il y avait vraiment peu de monde.

Et en plus, le photographe les a pris de dos… Ah là là…

22)
Blues
, le 16.08.2013 à 20:35
[modifier]

Giorgos Dalaras (Blues, tu connais…)

:) ah… ses reprises de Rébêtica (le double CD) extra !

Et pour Goran en résumé :, comme c’est kelkun de sang balkanique qui le dit, autant ne plus espérer le voir en concert; paske le Mec Goran il se fout de la prestation qu’il va faire , pourvu qu’y ait le pognon… et ça rejoint notre CukBoss.

23)
zit
, le 17.08.2013 à 08:00
[modifier]

Alors pour une fois, je suis d’accord avec le BigBossPatronD’Ici, du moins pour ce qui concerne les deux groupes qui m’ont le plus plu sur la grande scène : Concrete Knives et Deluxe, une énergie débordante, musicalement, ça le faisait, comme on dit. Pour ce qui est de Bregovic, je ne peux pas me prononcer : après deux ou trois morceaux, je m’ennuyais totalement à photographier ce groupe tous alignés en rang d’oignons, hyper statiques, et dont les grands moments d’intensité scéniques, c’était quand le maître levait un bras et agitait la main… J’ai été manger un diot avec des frites et une part de tarte aux mirtilles en attendant le prochain groupe sur la scène deux.

Laquelle « petite scène » offrait une programmation comme d’habitude formidable, peut–être même encore plus que d’habitude d’ailleurs. Les groupes qui y sont passé en premier ont du avoir très très chaud : la scène est orientée plein ouest, c’était l’heure du coucher de soleil, et il devait faire dans les 30 degrés à l’ombre !

Et ceux qui y jouent envoient du lourd : ils ne sont pas blasés de tournées internationales, ils sont contents, fiers d’être là, et ils donnent le meilleur d’eux–mêmes au cours des 30 minutes qui leurs sont allouées. D’ailleurs, à chaque fois qu’un groupe me plaisait, j’allais sur le côté cour de la scène acheter leur disque, et j’étais loin d’être le seul chaland. Un très bon souvenir de Mensh, duo de filles guitare + basse sur fond de boîte à rythme qui n’était pas sans me rappeler les Béruriers noirs, Tchopdye, très groovy groupe lyonnais, la Compagnie bonne pioche, excellent trio festif, genre Java ou les Négresses vertes avec en plus quelques samples d’ambiance et quelques morceaux joués au thérémine (c’est la première fois que j’en voyais et entendais un, surprenant instrument). Et le lendemain, Bottle next, un duo étonnant avec un batteur et une guitare sèche qui faisait du hard (!), du reggae et du rock progressif. Il paraît que Mû était formidable aussi, mais je n’avais plus la force de faire la navette…

Pour ce qui est des photos de scène, je dois admettre une certaine convergence de vues avec ysengrain : quand je sort une photo nette impeccable bien exposée super léchée, pour moi, elle est ratée, ça m’ennuie, quasiment depuis que j’ai commencé à faire de la photo de concert, d’ailleurs. Si je choisis de faire des trucs bizarres (j’ai commencé ça bien avant le numérique), c’est justement pour être surpris… et puis essayer de retranscrire la musique, le son, dans l’image : il faut que ça vibre, comme une corde, une peau, une anche. Bien sûr, il y a aussi une recherche d’originalité artistique, mais ce n’est pas ainsi que ça a commencé : je faisais n’importe quoi avec l’appareil, bousculé dans la fosse avec les jeunes fauves en plein pogo (j’ai commencé la photo de scène avec les Lofofora, Oneyed Jack, FFF, Spicy box et les Tétines noires, des trucs bien NRV), il fallait juste que je rejoigne le bord de la salle pour changer de film tranquillement ;o). J’avoue être content quand je sort une image que personne d’autre n’aurait faite.

J’ai pourtant pris mon pied à faire des photos « normales » avec l’OMD sur Cali, Tété, le plan de feu était superbe (comme d’habitude au RNP) et, en particulier sur ces deux artistes, leur éclairagiste a fait du superbe boulot. Mais je n’ai même pas envie de les regarder, mes images, ça m’ennuie (et puis en ce moment, je fait beaucoup trop de photos, je n’arrive plus à suivre, faire le tri m’épuise). Mais je n’avais pas amené que mon nouveau jouet (dont je vous parlerais quand j’aurais récupéré quelques accessoires indispensable, en particulier des bagues pour monter mes optiques Leica M et Olympus OM, un voisin ayant toute une valise pleine de magnifiques cailloux dans cette monture), j’avais aussi amené mon petit Nikon V1, avec lequel j’ai pu déconner, enfin, faire des images qui me plaisaient, lequel n’a été utilisé presque qu’en mode video avec le type d’images que vous savez…

Blues, merci pour le compliment, ça fait toujours plaisir (bien que je sache que mes images sont magnifiques, c’est quand même agréable d’en avoir la confirmation ;o).

Cela dit, j’adore ta photo de Zit : même si je ne l’ai jamais rencontré personnellement…

mon cœur saigne quand je lis ça ! je garde pour ma part un souvenir ému de ton passage éclair à une certaine CukDay (je n’irais tout de même pas jusqu’à dire que ça alimente mes fantasmes rapport à ton article de lundi, Diego pourrait mal le prendre ;o), mais si, le jour où Alec6 et moi avions crevé les pneus de la Ducat’ de TTE…

z (nannn, TTE, je déconne, je répêêêêêêêêêête : Alec6 n’y était pour rien ;o)

PS : sur la première photo de moi, c’est bien le Nikon V1 que je tiens en main.

24)
François Cuneo
, le 17.08.2013 à 08:52
[modifier]

Zit, c’est vrai que tes photos vibrent, et qu’on “voit le son”. En particulier celles avec le flash et les filés.

Les filtres internes de l’appareil, je trouve ça moins “parlant”.

26)
tralupa
, le 17.08.2013 à 14:46
[modifier]

J’ai oublié de préciser que je partage tout plein les propos de Ysengrain (non pas sur le fait que ce soit un vieux con !). Trop de photos diffusées pour l’intérêt qu’elles représentent artistiquement (aucune allusion au boss d’ici avec qui c’est toujours un plaisir de partager et lire ses coups de coeur)

27)
Emile Courrier
, le 17.08.2013 à 17:32
[modifier]

Bonjour à tous… Ça fait Tréééés longtemps que je lis CUK, site que je trouve extrêmement agréable et toujours pertinent dans ses centres d’intérêt, ses sujets et ses interrogations… …Et avec une communauté sympathique et vivante !

Ce qui me pousse à franchir le pas et à réagir aujourd’hui, c’est la réaction de François au concert de Goran Bregovic dont les extraits sur YouTube m’ont l’air, ma foi, honorables. En effet, François, tu associes dans ton impression négative le son et la musique. Ce sont – mais je ne pense pas t’apprendre vraiment quelque chose – deux choses tout à fait différentes. Il y a presque 20 ans maintenant (ça ne nous rajeunit ni vous ni moi), je suis allé voir dans une grande salle parisienne (le Zénith, pour ne pas la nommer) un festival fusion qui regroupait à l’époque des groupes qui avaient une certaine envergure comme No One is Innocent, Rage Against The machine, Tool, Living Colour et Fishbone (pour ceux à qui çes noms disent quelque chose). J’étais venu essentiellement pour les deux derniers. Et j’ai été extrêmement déçu pour de questions de son avec Living Colour, où les guitares noyaient littéralement le chanteur et rendaient la musique peu intelligible. Pourtant, je n’ai pas voué aux gémonies Living Colour, mais plutôt l’ingé son de ce soir là. Avait-il du mal à gérer le son particulier de ce groupe où la guitare (et quelle guitare, celle de Vernon Reid !) est effectivement très présente ? Était-ce la configuration “festival” où les groupes ses succèdent qui était à incriminer, avec forcément plus de variables, et moins de temps pour les gérer et créer l’enveloppe sonore adaptée ? Était-ce la configuration du Zénith, qui, j’ai pu le vérifier à d’autres occasions, peut s’avérer parfois délicate à “mettre en son” ? Tout ça pour dire que le problème est peut-être à voir du côté de la sonorisation en général, sonorisation encore plus délicate, on le sait, en extérieur ? Ajoutons à cela que dans les musiques des Balkans, on joue aussi souvent avec les discordances et l’ensemble peut alors devenir un vrai défi à gérer…

28)
Laurent Vera
, le 17.08.2013 à 21:53
[modifier]

Effectivement Emile (et bienvenue dans les commentaires), tu m’as devancé sur une des explications. Cette année, nous avons tester un nouveau système de son, plus petit pour cause de place dans les camions. Système moins puissant qui pardonne beaucoup moins et oblige les ingés sons à être plus attentifs à la console. J’ai passé la moitié du temps en régie face avec les ingés son de Fa Musique, nous avons conclus que le système n’était pas satisfaisant pour notre site. Je ne retrouvais pas le son Rocknpoche sur lequel nous sommes particulièrement attentif, tout comme le plan de feux. Hormis les chanteuses chantant faux, c’est peut être pourquoi François n’a pas apprécié le son de Goran.

Blues, nous n’aborderons pas les montant des cachets groupes, sujets à hauts risques et à grandes polémiques tout comme celui des intermitents. Juste pour te dire que Goran était le plus gros cachet des 2 soirs. Je reviendrais cette semaine dans mon prochain article sur l’économie du festival et des enjeux qui y sont liés, alchimie difficile et fragile.

29)
François Cuneo
, le 18.08.2013 à 11:02
[modifier]

Merci Laurent pour ces précisions.

Je suis resté vague sur le cachet, ne sachant pas si je dévoilais des secrets.

C’est vrai que le son était moins différent que les autres années par rapport aux autres festivals.

Il a toujours été clairement meilleur que Paléo.

Il l’est resté, je te rassure, mais un peu moins.

Mais alors non, et là je réponds aussi à Emile, à qui je souhaite la bienvenue aussi: ce n’est pas du tout à cause de ce son que je n’ai pas apprécié Goran. Pour moi, ces basses, sursaturées, c’était voulu, et je te jure, j’étais tout devant, lorsqu’il les a lancées depuis son Mac, il avait un sourire tellement satisfait aux trois premières notes entendues. OK, il est sur scène, il entend surtout le son des retours, mais encore une fois, c’est voulu, j’en suis certain.

De plus, sonoriser des sons en provenance d’un ordinateur a toujours été plus simple que des sons Live.

30)
Madame Poppins
, le 18.08.2013 à 11:08
[modifier]

Zit, je suis tellement confuse que c’est à peine si j’ai osé reprendre le clavier : en te lisant, ça m’est revenu d’un coup, cette cukday, que j’avais sincèrement totalement oubliée, va savoir pourquoi (pourtant, j’étais restée absolument sobre – c’est peut-être ça le problème ;-) ! Je rentrais d’une conférence que j’avais donnée la veille au fond de notre petit pays, il faisait super beau et chaud et c’était juste quand le 1/4 de frère du Boss est devenu papa d’un magnifique garçon. Bref, c’est pas de la photo que j’ai déduit la malice de ton regard, c’est IRL !

Mais cela m’a fait prendre conscience que ça date, cette cukday !!! (Ben ouais, depuis lors, le 1/4 de frère a eu deux autres garçons !)

François, à quand la prochaine ?

Bref, zit, mes excuses sincères !

Et bienvenue à Emile Courrier !

31)
zit
, le 18.08.2013 à 12:05
[modifier]

Mââââââââme P., excuses acceptées sans contrepartie ni gage ;o).

Caplan, t’es–tu lavé la joue depuis ? (superbe video) Le son de la seconde est un peu moins bon quand même, et puis, depuis, le V1, quand le son n’est pas trop fort, s’en sort plutôt pas mal, et surtout le D 800 qui a un micro intégré supportant bien mieux les hautes pressions acoustiques, je viens de filmer presque l’intégralité du dernier concert de Firewater avec, et franchement, je suis assez content du résultat. Par contre, l’OMD, c’est une catastrophe absolue, pire que tout de ce point de vue ! Évidemment, même avec le D800, ce n’est pas une prise de son parfaite, loin s’en faut, mais ça fait quand même l’affaire, en attendant de trouver un microphone potable à un prix raisonnable, j’ai essayé le micro Nikon, c’est correct, sans être ébouriffant pour son prix.

D’ailleurs, si quelqu’un a une piste pour un truc pas trop encombrant supportant bien les décibels d’un concert rock, je suis demandeur d’infos… je vais peut–être me rabattre sur un Zoom, mais faire de la post–prod pour caler le son et l’image, rien que d’y penser… (je suis une sacré feignasse quand à la post–prod).

tralupa, mes photos, on peut en voir ici ou là, sur ce site…

François, je suis tout à fait d’accord, au sujet de mes photos avec flash, c’est ce que je préfère aussi, le problème, c’est que la photo au flash en concert a non seulement une épouvantable réputation (justifiée, sauf pour mes images ;o), mais en plus, n’est tolérée que par les vrais rockers, Firewater, Didier Wampas, Nina Attal… sur les petites scènes, pas de lézard. Il fallait donc que j’expérimente pour pouvoir faire quand même des images qui me plaisent, sortent de l’ordinaire, pour les autres styles de musique que j’affectionne aussi et où l’utilisation du flash est proscrite… De plus, avant le D800 et son incroyable latitude de pause, je n’arrivais pas du tout à obtenir un résultat me donnant satisfaction, les pixels ne réagissent vraiment pas du tout de la même manière que les grains d’argent, et dans ce cas là, beaucoup moins bien…

z (en tout cas, vive la musique vivante, je répêêêêêêêêêêêêêête : et le ROCK’N POCHE est un formidable endroit pour ça ! merci Ludivine et Laurent et tous les autres)

32)
Laurent Vera
, le 18.08.2013 à 14:02
[modifier]

C’est vrai que l’on essaye des trucs. J’attends d’ailleurs toujours de voir tes images à la chambre et au flash de l’Édition 2012.

33)
Blues
, le 18.08.2013 à 20:19
[modifier]

Blues, nous n’aborderons pas les montant des cachets groupes, sujets à hauts risques et à grandes polémiques …. Juste pour te dire que Goran était le plus gros cachet des 2 soirs.

Je te comprends, j’ai un peu d’expérience : j’ai été programmateur à plusieurs reprises de deux festivals, avec des cachets importants à manager. Il est intéressant de savoir que les groupes (en général et à quelques exceptions près) adaptent leur prix selon la taille de l’évenement (dans mon cas 3000 potentiels public) mais aussi s’ils jouent proche avant ou après; très important aussi : si l’esprit du festival et de l’équipe les boostent (on dirait que vous faites tout pour ;) Pour certains groupes connus “le rabais” peut-être énorme entre ce qu’on peut mettre et le prix auquel le groupe est d’accord de “s’adapter”… Et bien sûr des fois c’est impossible, y’a pas à discuter, le prix c’est prix, alors bye, bye !

35)
ToTheEnd
, le 19.08.2013 à 12:22
[modifier]

le jour où Alec6 et moi avions crevé les pneus de la Ducat’ de TTE…

Je l’ai toujours su et j’ai longuement ruminé ma vengeance… au fait, ça ta fait quoi de retrouver ton vélo sans selle?

36)
zit
, le 19.08.2013 à 23:14
[modifier]

Ouais, bon, ça va, Laurent, je te rappelle que si j’ai amené la chambre l’année dernière, c’étais suite à une promesse de flashes sérieux inclus dans le plan de feux… Si ouate ail mine ? Les plan–films ont été développés, il y a des images dessus, je n’ai pas encore eu le temps d’en faire des contacts pour me faire une idée… ça viendra en temps et en heure, les bénévoles ont eu leur image, non ? ;o)

Sinon, je reviens en arrière, Alexandre, comparer Bregovic et Shantel, c’est juste impossible, ce dernier est justement passé il y a deux ans au RNP et c’était autrement plus festif, un excellent souvenir !

z (TTE, un partout, la balle au centre ? je répêêêêêêêêêêête : mais keske j’ai maudit mon voleur de selle, c’est dur, dix bornes en danseuses !)