Profitez des offres Memoirevive.ch!
Drafts: un texte et une action

Il y a quelques temps, je vous avait parlé d’un début d’automatisation sous iOS.

En particulier, la manière dont certaines apps publient un service web qui répond à des URLs bien spécifiques. En deux mots, ces services permettent à une application tierce de donner un ordre à l’app qui publie le service. Pour l’explication complète, je vous laisse relire l’article de l’époque.

Aujourd’hui, je vais vous présenter une app qui permet de lancer un très grand nombre d’actions à partir d’un petit bout de texte. Cette application publie elle aussi un service web, et peut donc être intégrée dans un flux automatique, comme ceux que nous avions vu il y a quelques mois. Rappelez-vous: je sélectionnais un morceau de texte dans un article de mon lecteur RSS, et à partir de ça, l’app fabriquait un tweet contenant la sélection, le titre de l’article et son lien, directement dans Tweetbot, puis le focus revenait au lecteur RSS.

Voici donc Drafts.

Lorsque l’on utilise Drafts seule, l’app est d’une simplicité enfantine: on tape un petit morceau de texte dans une nouvelle note et on en fait quelque chose. En faire quelque chose revient finalement à sélectionner une action qui lui sera appliquée.

Dans Drafts, les actions sont de plusieurs types:

Les actions Système

  • Envoyer par message
  • Envoyer par mail
  • Ajouter un événement
  • Ajouter un rappel
  • Copier dans le presse-papier
  • Ouvrir dans … (la fenêtre que l’on connait tous pour ouvrir le texte dans une app précise)
  • Imprimer

Les actions liées à une app Ces actions, fournies dans Drafts par défaut, reviennent à envoyer le texte vers une application en particulier. Un bon nombre de ces actions sont disponibles, comme par exemple:

  • Envoyer vers Omnifocus (ou Things, Clear, Due, …) dans une nouvelle tâche
  • Parser à l’aide de Fantastical
  • Envoyer vers un éditeur de texte (Writing Kit, Elements, Notesy, Byword, Nebulous Notes, etc…

Les actions configurables par l’utilisateur

  • Actions “email”: cette action fabrique un mail complet (destinataire, sujet, cc, cci) avec le texte contenu de la note. Ce contenu peut être transformé de Markdown vers HTML.
  • Actions “messages”: pareil que pour les mails, mais c’est un iMessage ou SMS qui sera envoyé.
  • Les actions “Dropbox”: Cette fonctionnalité permet de créer des actions qui vont créer un fichier, ou ajouter à un fichier existant (au début ou à la fin, au choix) le contenu de la note.
  • Les actions “Evernote”, qui fonctionnent de la même manière que les actions Dropbox, mais avec des notes stockées sur Evernote.
  • Les actions “URL”: Drafts va simplement appeler une URL pour lancer un service web d’une autre app.

Pour chaque actions, hormis la configuration des spécificités (dossier pour Dropbox, destinataire pour les mails, etc…), un point commun est la fabrication du texte qui sera envoyé à l’action. Drafts permet d’enrichir le texte entrée par l’utilisateur grâce à un système de tags. Ces tags permettent de construire le texte, en insérant la date et l’heure, ou le contenu du presse-papier, ou encore en séparant la première ligne du texte et le reste, pour indiquer un titre. Ces tags permettent aussi de lire le texte ligne par ligne, ou encore d’encoder une URL.

Cette construction peut paraître un peu compliquée, mais vous allez voir qu’elle apporte son lot de bénéfices.

L’utilisation de Drafts

L’utilisation la plus simple consiste à écrire une nouvelle note, et sélectionner une action:

image image

Ici, j’ai simplement noté le nom d’une app, et son lien iTunes, puis sélectionné une action Evernote qui ajoute ce texte, ainsi que la date et un séparateur, à la fin d’une note où je garde toutes les apps que je veux essayer.

image

Cette capture provient de l’app Evernote

Une autre utilisation de Drafts consiste à ouvrir une URL qui envoie le texte d’une nouvelle note et lance une action. Lors de mon article précédant, je parlais d’un lecteur RSS nommé Mr. Reader. Depuis cette app, on peut créer des urls qui sont lancées par un tap. Dans Mr. Reader, j’appelle une URL de drafts:

drafts://x-callback-url/create?text={[TEXT-SELECTED] From [TITLE] [URL]}&action=Add%20to%20Music&x-success=mrreader://

Cette URL envoie le texte sélectionné, ainsi que le titre de l’article et son URL à Drafts, et lance l’action “Add to Music”, qui ajoute tout ce contenu, avec la date du jour, à la note correspondante, puis revient à Mr. Reader.

Dans Mr. Reader, il y a bien une fonctionnalité pour envoyer un article vers une note Evernote. Malheureusement, cette fonctionnalité est très basique. Avec cette technique, Mr. Reader pourrait ne pas connaître Evernote du tout! On ajoute une fonctionnalité complètement nouvelle à une app, sans l’aide du développeur.

image

Mes actions “perso” dans Mr. Reader.

Dans ce cadre, on comprend mieux l’utilité des tags plus complexes de Drafts: par exemple, lire les lignes une par une, pour créer un mail complexe ou une note structurée.

Pour aider l’utilisateur, un annuaire d’action est disponible sur le site de Drafts. Cet annuaire peut être consulté depuis Safari, et les actions qui y sont stockées peuvent être importées très facilement dans l’app.

En plus de ces actions, Drafts offre les fonctionnalités classiques des apps de prise de notes. On peut sauver des notes, créer des modèles, rechercher dans le texte des notes etc… Un système de thèmes permet de personnaliser l’interface.

L’app existe en version iPhone et iPad. Si les actions ne sont pas synchronisées automatiquement, Drafts permet de sauvegarder toutes les actions dans un dossier Dropbox, et de les réimporter plus tard, y compris vers un autre appareil. Ça peut sembler un peu compliqué, mais ça permet surtout de garder différentes versions des actions pour y revenir plus tard si besoin: au final c’est super pratique.

Drafts coûte 3.00 CHF sur iPhone et 4.00 CHF sur iPad. Si l’automatisation d’iOS vous intéresse, ou simplement si vous voulez aller un peu plus loin que ce qu’iOS offre par défaut, Drafts est un excellent investissement.

Je vous souhaite à tous et à toutes une très bon journée! :)

... et si vous souhaitez partager des idées d’articles, des liens, des apps, etc… vous pouvez me retrouver sur Twitter.

9 commentaires
1)
Radagast
, le 07.08.2013 à 08:45
[modifier]

Merci pour cet article. C’est un logiciel que j’utilise pour entrer mes rendez-vous dans Fantastical ou créer des listes dans Clear. Très pratique !

2)
grandegigue
, le 07.08.2013 à 08:51
[modifier]

Merci, je trouve ça génial!

Je cherchais depuis longtemps à remplacer “Notes”. Et là, je vais pouvoir envoyer toutes ces notes au bon endroit! J’apprécie particulièrement la fonction d’archivage ou d’effacement après envoi à une autre application.

Rien que comme application de prise de note, cette app vaut bien 3 CHF, mais avec les possibilités quasi infinies d’automation (je viens de faire un tour dans l’annuaire d’action), c’est un très bon investissement.

3)
TroncheDeSnake
, le 07.08.2013 à 13:06
[modifier]

Très intéressant. Mais la ligne de clavier supplémentaire peut-elle afficher de la ponctuation, comme iA Writer?

4)
Sébastien Pennec
, le 07.08.2013 à 13:09
[modifier]

Non, cette ligne ne peut pas afficher de contenu personnalisable, ou de ponctuation.

Il faut bien comprendre que Drafts est une sorte de lanceur d’actions, sur la base d’une note. Ce n’est pas une app de rédaction de texte, comme peut être Nebulous Notes par exemple… C’est plutôt dans ce 2è genre d’app que l’on trouve ces barres supplémentaires personnalisables.

7)
pat3
, le 07.08.2013 à 17:11
[modifier]

L.appli paraît en effet très intéressante, même si je ne suis pas sûr d’en avoir (bon) usage. Je me suis rendu compte en effet que j’arrivais à un certain équilibre dans les applis sur iPad. Je tourne essentiellement avec Daedalus Touch, DayOne et Byword, chacun en usage complémentaire. Mais aucun de ces logiciels n’est un lanceur d’action, ce dont j’aurais peut-être plus besoin sur Mac que sur iPad.

En gros, ta description est alléchante, mais je ne suis pas sûr de savoir me servir d’un tel logiciel, bien que j’ai le sentiment confus d’en avoir besoin. Comme le dirait Mme Poppins, et vous, ça vous arrive d’avoir le sentiment qu’un logiciel pourrait être intéressant pour vous sans que vous sachiez clairement pour quoi?

8)
Sébastien Pennec
, le 07.08.2013 à 20:49
[modifier]

Oui, c’est le genre de sentiment que j’ai souvent! Et je règle le problème en essayant l’app, et apprenant à l’utiliser. Si pendant que je lis la documentation et teste l’app, je ne trouve pas de cas d’utilisation qui vont ma faciliter la vie, alors l’app part à la poubelle.

Le côté négatif de cette “stratégie”, c’est que je télécharge et donc achète un paquet d’apps… mais bon, à coup de 3 ou 4 CHF, ça ne me ruine pas non plus…

9)
pat3
, le 08.08.2013 à 17:18
[modifier]

Ok, j’attends la fin de mes vacances pour tester (là, l’appli ne me servira vraiment pas)…