Profitez des offres Memoirevive.ch!
Petite revue de presse pour l’été et… Rock’n Poche 2013

Allez, on ne va pas parler course à pied aujourd’hui, quoique...

J’aimerais commencer par signaler que ce soir, c’est la première soirée du Rockn'Poche festival, ce qui sera pour moi l’occasion de retrouver Laurent, Zit, leur femme et enfants, je me réjouis comme un petit fou.

image

Je me réjouis également d’écouter de la vraie bonne musique rock, et de prendre si possible de bonnes photos avec mon cher Nikon. Madame K sera de la partie avec son Canon, on verra qui fera les meilleures images:-).

Je me réjouis encore de rencontrer les artistes derrière la scène, et aussi de voir cette belle région et de me retrouver dans cette ambiance pour le moins festive et sympathique.

La programmation de cette année me plaît beaucoup!

image

Bien sûr, il y a les têtes d’affiche, Cali et Tété, mais je me réjouis de faire LA découverte qui tue, ce qui a été le cas chaque année.

Parce que Le Rock'n Poche, c’est aussi des découvertes.

Si vous le pouvez, venez! La musique est bonne, le prix tout à fait modéré, l’endroit est magnifique, le public est bien là, n’hésitez pas!


J’aimerais également vous parler des nouveaux livres que j’ai reçus ces derniers temps dans ma vieille boîte aux lettres verte qui doit bien avoir 50 ans, et qui ne doit plus être aux normes. Ouaf, tant que les paquets ne la font pas péter, je la garde, ce d’autant qu’elle est scellée dans le mur...

Commençons par un ouvrage que j’affectionne et qui m’a été utile, je veux parler de Lightroom par la pratique, mais ici plus particulièrement de Lighroom 5 par la pratique, signé Gilles Theophile, aux éditions Eyrolle.

image

D’abord, un grand bravo à l’auteur et à l’éditeur pour leur réactivité: sortir un tel livre à peine quelques semaines après la sortie de la nouvelle mouture, il fallait le faire. Que ce soit clair, Gilles n’a pas bâclé le travail en allant trop vite, il est beta testeur du produit, et le connaît depuis très longtemps. Et puis, la version beta publique, assez proche de la version finale est disponible depuis plus de temps.

Ensuite, dire un grand bravo, toujours à l’auteur et à l’éditeur pour la qualité des captures d’écran. Elle s’était déjà bien améliorée dans les derniers ouvrages de Gilles consacré à ce logiciel (c’est vrai qu’au tout début, même lui avait de la peine, je ne vous parle pas de certains autres…), là, c’est parfait, et je peux vous dire que ce n’est pas évident!

Venons-en au contenu proprement dit.

C’est 8 leçons de plus que ce qui avait été offert dans la version précédente du livre, dédiée à, je vous le donne en mille, Lightroom 4, soit 59 exercices qui vous feront comprendre le logiciel jusque dans ses tréfonds.

Certes, il ne faut pas le voir comme un livre de type "bible" (du genre de ceux qu’écrit Martin Evening), qui sont très bien également, mais comme une vraie manière de connaître le logiciel, et également les nouveautés de la V5.

Je vais partir en vacances en Italie. En matière informatique, je n’ai qu’un but dans mes moments tranquilles, mettre de l’ordre dans mon catalogue Lightroom. Je vais prendre avec moi ce livre, et lire en particulier les chapitres consacrés au catalogage.

Et j’en profiterai pour travailler les photos d’Haber Poche.

Donc je vais regarder quelques pas-à-pas consacrés aux nouveautés dans ce domaine.

J’estime ne pas être un manche total dans la connaissance de ce logiciel.

Cela ne va pas m’empêcher de trouver mon bonheur dans les 300 pages écrites par Gilles, comme je suis absolument persuadé que le débutant le trouvera également (le bonheur donc, pas Gilles).

À noter que ce livre n’est pas encore disponible en version électronique, mais j’imagine que ce sera le cas bientôt.

Deux livres maintenant qui ne diffèrent dans leur contenu que par la marque dédiée:

Choisir l’objectif idéal pour son reflex Canon, par Laurent Breillat, chez Eyrolles 

image

Choisir l’objectif idéal pour son reflex Nikon, par Laurent Breillat, chez Eyrolles

image

Ces deux livres ont 176 pages et coûtent 18.91 €.

Même ici, les deux marques n’arrivent pas à se départager! :-)

Bon, que ce soit clair, la structure des deux livres est toute pareille, seuls changent les objectifs testés.

L’auteur part sur une idée de "méthode" pour trouver le bon objectif.

Il vous explique d’abord les termes techniques, le vocabulaire général, les acronymes de chaque marque, puis passe au type de photos que vous voulez faire, et vous propose une sélection à chaque fois d’entre 5 et 15 objectifs dans un tableau, avec la fourchette de prix, la marque du fabriquant (les fabricants d’autres marques sont pris en comptes également), les focales couvertes, ouvertures, et poids.

Attenton: tous les objectifs n’apparaissent pas dans ces tableaux: l’auteur a déjà fait un tri et vous propose des objectifs pour toutes les bourses, en partant du principe qu’à chaque fois, le rapport qualité-prix en vaut la peine. Ceux qui ne répondent pas à ce critère sont laissés de côté.

Dans chaque tableau, un objecfit est mis en évidence (police en gras).

C’est cet objectif-là qui est proposé sous forme de fiche très simple, trop simple à mon goût d’ailleurs.

Aucun graphique n’est présent, on est bien loin des tests de Jean-Marie Sépulchre par exemple.

Mais bon, c’est vrai que ceux qui veulent tout savoir sur un objectif ont toutes les chances de trouver son bonheur sur DXO Mark (un exemple ici).

D’un autre côté, pour celui qui ne veut pas se prendre la tête et qui cherche un objectif pour un boîtier Canon ou Nikon, un de ces deux livres sera certainement bénéfique.

Avis mitigé, donc.

Le livre suivant est de toute beauté.

image

Il s’agit de Astrophotographie

  • Nombre de pages: 166 pages
  • 37.91 €

J’ai un oncle passionné d’astronomie, qui fabrique lui-même ses télescopes, et va même jusqu’à polir les verres! Il nous envoie chaque année une de ses photos, c’est juste magnifique.

Mais c’est presque un métier!

Prendre les étoles, les planètes, la lune, ce n’est pas simple.

Vous avez déjà essayé de prendre la lune, vous, toute belle, ronde, dorée? Vous vous dites que vous ne pouvez pas la rater.

Eh bien oui, ou alors il faut s’y reprendre à plusieurs fois (merci le numérique).

Ici, tout y passe, le matériel, les sujets à photographier, comment s’y prendre, avec ou sans appareils astronomiques.

En plus, comme je l’ai écrit, ce livre est magnifique (grand format presque carré 24/28), photos magnifiques, illustrations innombrables.

Un sacré beau boulot.

Je le garde précieusement, ce livre, pour quand j’aurai du temps pour prendre le ciel la nuit.

Le dernier livre dont je vais parler aujourd’hui (mais j’en ai d’autres en stock), c’est 

Le grand livre de la photo de nature

image

  • Nombre de pages: 250 pages
  • 26.60 €

Très beau livre également que nous offre Erwan Balança qui avoue lui-même n’avoir pas fait un livre exhaustif, par la nature ne l’est pas.

L’auteur commence sa présentation par le matériel nécessaire (quel pied, quelle rotule, quel flash, comment les utiliser, quel boîtier, quel objectif, quelle focale, que ce soit en photo "normale" ou en macro. Vous saurez tout également sur la tenue qui correspond à ce que vous voulez faire.

Vous apprendrez également à comprendre la lumière, à l’apprivoiser, à maîtriser l’hyperfocale, mais également les vitesses d’obturation pour garder le mouvement ou pour le figer, le déclenchement à distance.

Enfin, quelques sujets précis sont pris en exemple, facilement transposables sur d’autres (j’adore le chapitre sur l’escargot!).

Un livre comme je les aime, parce que tout comme le précédent, on n’a pas l’impression en le lisant d’avoir déjà vu ça dans 55 autres bouquins de photo, comme c’est si souvent le cas dès qu’on touche un domaine particulier (ici la nature, dans le précédent l’astronomie).

Du beau travail aussi, bravo,

Enfin, et parce qu’il faut bien boucler la boucle, deux mots sur un livre absolument génial sur la course à pied.

Je cours pour ma forme

image

Ce livre est le complément idéal au programme "Je cours pour la forme", qui me semble très intéressant et que j’aurais bien voulu connaître il y a quelques mois (quoique bon, il n’est jamais trop tard pour…)

Il prend en compte la course à pied dans sa globalité, en parlant de plaisir, d’envie, de motivation, e bien pour la santé, mais aussi de technique.

Ce livre est différent de tout ce que j’ai pu feuilleter depuis des mois.

Il est intelligent, bien illustré.

En plus, je l’ai reçu comme cadeau d’un abonnement à Zatopek Magazine (oui oui, je me suis abonné à un journal comme celui-là), un journal de très haute tenue d’ailleurs, écrit avec finesse et sens critique, mais aussi avec beaucoup d’humour.

Mais vous pouvez l’acheter pour 24 € ici.

Voilà!

Sur ce, je vous laisse, il faut que je parte pour la fête du premier août  (ben oui, j’ai fini "hier").

5 commentaires
1)
marcdiver
, le 02.08.2013 à 10:33
[modifier]

Super ! merci ! Je peux aussi recommander le livre “Monter ses vidéos avec Final Cut Pro X” d’Olivier Vigneron. Il aborde ce qu’il faut savoir pour travailler efficacement, et se lit très facilement !

2)
Blues
, le 02.08.2013 à 10:42
[modifier]

Pas encore sûr-sûr, mais l’idée était/serait de venir demain soir au “Rockn’Poche” pour découvrir ce “grand” festival de Haute-Savoie dont j’entends tant parler sur Cuk, mais aussi parce que Goran Bregović y est programmé et que j’ai toujours voulu le voir en live.

3)
ysengrain
, le 02.08.2013 à 10:54
[modifier]

À propos de LR5 de Gilles, ne pas oublier le magnifique supplément du “Monde de la Photo” Hors série N°16 entièrement dévolu à Lightrrom nouvelle mouture.

4)
Migui
, le 02.08.2013 à 13:21
[modifier]

Je suis surpris que tu ne mentionnes pas la photographe principale du nouvel ouvrage de Gilles Théophile, puisqu’il s’agit d’une de tes compatriotes, Céline Jentzsch!

J’ai toujours le souffle coupé en regardant ses photos!