Profitez des offres Memoirevive.ch!
J’ai acheté un super logiciel…

Depuis quelque temps, je m’intéressais aux générateurs de blogs statiques de type Pelican, c’est-à-dire des blogs qui permettent d’écrire en Markdown de simples fichiers texte et qui convertissent vos articles en HTML dans un joli site assez facilement en théorie. J’en ai essayé plusieurs (Pelican, Octopress et d’autres…). Malheureusement, la mise en oeuvre demeure assez compliquée au départ pour moi (mais je ne suis pas forcément doué non plus). Toujours est-il que lorsque Macgeneration a parlé d’un logiciel simplifiant la démarche, je me suis dépêché de l’acheter ()il m’arrive d’être impulsif.

Le logiciel était jeune et cela se sentait, mais il était prometteur. De plus, les quelques mails échangés avec l’auteur m’avaient rendu ce logiciel sympathique. La prise en main était aisée, tout allait bien et les défauts étaient en passe d’être corrigés. Et puis, je n’étais pas pressé…

Un matin, je décide d’aller voir la page Appstore du logiciel pour regarder les appréciations, par curiosité. Et là, plus de logiciel ! Disparu !

J’ai écrit au développeur pour demander ce qui se passait et ce dernier m’a répondu qu’il n’avait vendu que 50 exemplaires de son logiciel, que c’était trop peu pour maintenir sa société en vie et que donc il arrêtait tout.

Je reste donc avec un logiciel certes sympathique, mais dont les défauts ne seront jamais corrigés, les explications de personnalisation ont disparu avec le site de la société et même si le développeur répond encore à mes messages, cela reste un peu décevant. J’aurais pu comprendre (et regretter) l’arrêt brutal d’un logiciel gratuit. Là par contre…

Et vous, avez vous déjà eu ce type de mésaventures ?

 

28 commentaires
1)
Bob Janvier
, le 04.07.2013 à 00:27
[modifier]

Même si l’histoire des logiciels n’a rien à voir avec celle raconté ci-dessus, je peux citer Sparrow (dernier en date) mais aussi iMovie HD et iDVD, ou encore Freehand et bien d’autres… Peu importent les raisons, mais de temps en temps des logiciels (même populaires) disparaissent.

2)
ToTheEnd
, le 04.07.2013 à 08:54
[modifier]

J’aurais pu comprendre (et regretter) l’arrêt brutal d’un logiciel gratuit. Là par contre…

Tiens, 9221 caractères ou 268 mots pour finir avec trois petits points.

Ainsi donc, si c’est gratuit, on peut éventuellement comprendre voire même regretter. Par contre, si on a payé pour un produit à l’instant T, on est en droit à s’attendre à autre chose.

Mais quoi?

Ce pauvre (c’est le mot) développeur aurait du continuer à développer à perte combien de temps? Jusqu’à ce que tous les bugs soient corrigés? Jusqu’à ce que toute la feuille de route soit remplie? Jusqu’à ce que les acheteurs l’autorisent à s’arrêter? Jusqu’à ce qu’on lui saisisse sa maison ou sa bagnole ou son ordi? Rembourser ses clients pour s’excuser de ne pas avoir eu suffisamment de succès avec son application? Demander de l’aide à l’état?

Bref, il aurait été intéressant de comprendre ce qui se trame dans l’esprit du plaignant (français?) du jour.

3)
guru
, le 04.07.2013 à 09:38
[modifier]

Et que penser du logiciel de courrier que j’utilise depuis que internet existe: Eudora que je ne peux plus utiliser puisqu’Apple a tué Rosetta.

Sic transit gloria mundi !

4)
Microbd
, le 04.07.2013 à 09:46
[modifier]

J’ai eu le même problème avec “Vector Designer” que je trouvais super et qui ne fonctionne plus avec les nouvelles versions du système. Applement vôtre.

5)
Radagast
, le 04.07.2013 à 10:17
[modifier]

Je précise un peu : je trouve dommage de tuer un logiciel prometteur. Il pourrait être satisfaisant pour tous par exemple d’en diffuser le code source ou d’en faire un donationware… (J’aime les points de suspension) Enfin, il me semble qu’arrêter les frais au bout d’un mois est un peu court.

6)
Jambo
, le 04.07.2013 à 10:21
[modifier]

@Radagast

Pour pallier à ce genre de situation, certains développeurs s’en remettent à la communauté en mettant leur soft en open source.

Je comprends que tous ne veulent pas faire cela, mais tu pourrais lui proposer cette solution non?

P.S. Nos commentaires se sont croisés

7)
ysengrain
, le 04.07.2013 à 10:56
[modifier]

J’ai connu une mésaventure connexe. À partir des années 1979-80, nous avons dû constater que les données médicales et la gestion des patients en découlant devenaient tellement lourdes qu’une “gestion de bureau” classique devenait impossible.

J’avais entendu dire que ça et là … bref, mon Apple II+ allait être mis à contribution. Avec l’aide du copain de l’ami qui, j’ai appris – mon associé aussi – que … construire une gestion de base de données Ouf !!!! ça gêne pour respirer, surtout quand la disquette contenant l’outil mettait plus de 30 ’ à laisser la main.

J’abandonne quelques temps et je lis une pub pour Omnis qui était distribué par Ka l’informatique douce (Madame Rieul, un million de mercis pour votre sagesse si compétente) qui nous avait vendu notre AII+. 1 ère aventure avec Omnis, qui évolue jusqu’à Omnis 7.3, véritable SGBD.

Notre développement contient plusieurs versions jusqu’à ce que à partir de 1985, le service dont j’ai la charge devient géré avec.

Vous connaissez l’évolution de l’informatique: Blyth computer change de main. Apple est malade. Plus d’Omnis pour Mac. Entre temps, quelques collègues nous avaient fait confiance dont la majeure partie étaient sur Mac (Omnis fonctionnait aussi sous Windows).

Omnis est remplacé par Omnis Studio que nous n’avons pas eu le courage d’aborder: hot line française absente – enfin pas comme à l’époque de Madame Rieul . Enfin, coup de poignard: Vista qui signe la mort d’Omnis 7.3 (je sais qu’Omnis 7.3 date de 1994, mais tout de même)

8)
Ellipse
, le 04.07.2013 à 10:57
[modifier]

C’est pour cela que j’évite autant que possible les logiciels via l’AppStore. Une telle mésaventure peut se produire par ailleurs avec des logiciels distribués autrement, mais il n’y a pas ce lien obscur.

Autrement, c’est assez étrange de prendre du temps à développer quelque chose et à le retirer à peine un mois après… vraiment bizarre. A moins d’avoir vendu son code source à un autre éditeur, je ne vois pas.

9)
Fabien Conus
, le 04.07.2013 à 11:37
[modifier]

Je comprend la frustration de Radagast. Je pense que le détail important dans cette affaire c’est le facteur temporel.

Qu’un logiciel s’arrête après des années de bons et loyaux services, comme iDVD, ClarisWorks, Eudora, et tant d’autres, c’est dommage, mais la vie numérique est ainsi faite. On se dit alors qu’on est content d’avoir pu en profiter pendant autant de temps.

Dans le cas de Radagast, c’est plus frustrant. Il achète un logiciel prometteur mais ayant encore des failles, et un mois plus tard, le logiciel est retiré. Il se retrouve avec un logiciel fonctionnel mais faillible et surtout exempt d’un quelconque avenir.

Je rejoins par contre également T, le développeur n’avait pas le choix. S’il perd de l’argent, il ne doit pas continuer.

Par contre, je pense que du coup, son “business model” pour utiliser des termes techniques était pourri. Il n’aurait pas dû mettre son logiciel sur l’App Store dans ces conditions. Il aurait dû réfléchir au prix, au marketing, bref, il aurait dû prévoir.

Publier un logiciel ne doit jamais être pris à la légère. Là, il a clairement fait preuve d’amateurisme.

Je suis un amateur également, raison pour laquelle mes logiciels ont toujours été gratuits.

10)
Mirou
, le 04.07.2013 à 11:43
[modifier]

Moi alors, j’ai dû googler “Blog statique”, car je ne connaissais pas ce principe..

Et maintenant… je ne vois pas l’avantage ? Vous pouvez m’éclairer ?

merci !

12)
Migui
, le 04.07.2013 à 13:02
[modifier]

Je rejoins par contre également, le développeur n’avait pas le choix. S’il perd de l’argent, il ne doit pas continuer.

Quelqu’un peut-il éclairer ma lanterne? Il me semble qu’une fois le logiciel chargé sur l’AppStore, les gros frais sont derrière; au pire, on n’en vendra pas beaucoup d’exemplaires et on ne fera pas de mises-à-jour, mais je ne vois pas comment les frais pourraient augmenter à ce point…

13)
Guillôme
, le 04.07.2013 à 13:08
[modifier]

Et maintenant… je ne vois pas l’avantage ? Vous pouvez m’éclairer ?

En fait, les avantages sont nombreux et j’avais déjà abordé le cas dans mes tests de Thingamablog à l’époque où je m’étais lancé dans un Blog que j’ai abandonné préférant rejoindre l’équipe rédacteur de Cuk.ch offrant plus de visibilité, ce qui est important quand on écrit pour être lu ;)

Avantages mentionnés à l’époque sur le statique :

  • Il ne nécessite aucune contrainte technique sur le serveur de publication (pas de base SQL, pas de PHP…). Ainsi, vous vous affranchissez des contraintes de votre hébergeur. De plus, d’un point de vue technique, l’avantage de pages statiques sera très important en cas de forte affluence sur votre blog!
  • Il permet de maintenir à jour totalement “Off-Line” son Blog (sauf lors de la publication bien entendu). Ainsi, une connexion bas débit sera amplement suffisante puisqu’aucune connexion “On-Line” n’est nécessaire pendant la rédaction. Par exemple, il est possible de stocker son blog et le logiciel sur une clé USB pour maintenir son blog de partout!
  • Il est totalement multi-plateforme (Java), Open-Source et gratuit, Multi-Langue
14)
Guillôme
, le 04.07.2013 à 13:14
[modifier]

Quelqu’un peut-il éclairer ma lanterne? Il me semble qu’une fois le logiciel chargé sur l’AppStore, les gros frais sont derrière; au pire, on n’en vendra pas beaucoup d’exemplaires et on ne fera pas de mises-à-jour, mais je ne vois pas comment les frais pourraient augmenter à ce point…

Apparemment, d’après ce que dit Radagast, l’éditeur avait publié son logiciel via une société. Il ne publiait donc pas en tant que personne physique mais via une société sur l’AppStore.

A partir du moment où il a décidé de clôturer l’activité de sa société, il était difficile d’envisager de maintenir sa représentation sur le store. Juridiquement, il était dans son intérêt de se “délister” de la plateforme.

17)
Radagast
, le 04.07.2013 à 14:39
[modifier]

Merci pour vos retours. Je suis entièrement d’accord avec Fabien.

Guillôme, je vais jeter un œil à Thingamablog, j’avais lu l’article à l’époque, mais je l’avais oublié depuis. Enfin, je te remercie pour l’explication que tu donnes à propos du blog statique. J’ajoute juste que la possibilité de rédiger directement en Markdown et avec un simple fichier texte me plaît beaucoup.

18)
Radagast
, le 04.07.2013 à 14:50
[modifier]

Renaud, effectivement, c’est à peu près le même phénomène. À part qu’Omni semble être une société plus solide, pour les utilisateurs en tout cas, c’est assez brutal.

19)
François Cuneo
, le 04.07.2013 à 15:16
[modifier]

Ce qui s’est passé chez Omnigroup est un pur scandale!

Au prix où ils vendent leurs logiciels (que j’adore au demeurant), c’est une honte ce qu’ils ont fait, jusqu’à supprimer l’aide en ligne.

20)
François Cuneo
, le 04.07.2013 à 15:41
[modifier]

Le pire, c’est que ça m’a l’air d’aller n’importe comment chez Omnigroup à d’autres niveaux.

Depuis des mois, ils nous promettent un Omnifocus 2 (Omnifocus étant un gestionnaire de tâches exceptionnel, mais qui date).

Une version beta a été envoyée à des utilisateurs qui s’étaient inscrits.

Leur dernier message sur leur blog nous dit qu’ils ont beaucoup appris des remarques de ces utilisateurs, et qu’en même temps, ils ont trouvé super la nouvelle interface Apple.

Ils nous disent également que les choses vont se calmer maintenant (ah bon, ils bougeaient dans tous les sens? Pas vu grand-chose, et pourtant, je suis utilisateur de plusieurs de leurs produits) et que nous aurons des nouvelles de la suite au plus tard cette année.

Eh bien à mon avis, ils sont foutus.

Pourvu qu’ils ne nous pètent pas Omnigraffle, parce que sans ce logiciel, c’est moi qui suis fichu!

21)
jpp22
, le 04.07.2013 à 21:36
[modifier]

Quelqu’un peut-il éclairer ma lanterne? Il me semble qu’une fois le logiciel chargé sur l’AppStore, les gros frais sont derrière; au pire, on n’en vendra pas beaucoup d’exemplaires et on ne fera pas de mises-à-jour, mais je ne vois pas comment les frais pourraient augmenter à ce point…

Répondre aux mails des utilisateurs, aux demandes, aux pressions pour corriger le bug X ou implémenter la fonction Y, et faire en sorte ne pas accumuler les commentaires négatifs sur l’App Store… Autant de soucis qu’on n’a plus une fois le logiciel retiré de la vente.

22)
Radagast
, le 05.07.2013 à 07:30
[modifier]

Un lecteur me signale que le développement du programme vient de reprendre et qu’il va revenir sur l’Appstore. Effet magique de Cuk ?

24)
Le Corbeau
, le 05.07.2013 à 09:19
[modifier]

Enfin, coup de poignard: Vista qui signe la mort d’Omnis 7.3 (je sais qu’Omnis 7.3 date de 1994,

Ben non, omnis7 V3 a continué à évoluer jusqu’à la V3.8 et fonctionne sous vista et wind7, seul Apple a tué omnis7 avec son système 10.5 Quand à la “hotline française, elle est assurée par un forum actif et suivi par Tiger logic.

Jusqu’à ce que les acheteurs l’autorisent à s’arrêter? Jusqu’à ce qu’on lui saisisse sa maison ou sa bagnole ou son ordi? Rembourser ses clients pour s’excuser de ne pas avoir eu suffisamment de succès avec son application? Demander de l’aide à l’état?

Effectivement, quand on est assez con pour monter une société qui bouffe de l’argent alors même qu’on n’a rien à vendre pour compenser, vaut mieux tirer le rideau rapidement. J’ai eu un copain qui avait un logiciel très prometteur avec des grosses boîtes intéressées, sa première action, a été de louer des locaux (et pas un placard) et d’embaucher des devs pour bosser à sa place (ben oui, il était patron), résultat le bouillon avant d’avoir vendu quoi que ce soit.

quand au développement à perte, c’est une vue très libérale, si tout le monde tenait ce type de raisonnement et cherchait le fric immédiat, aucun logiciel gratuit ou shareware n’existerait.

25)
monmac
, le 05.07.2013 à 09:49
[modifier]

Ça m’est arrivé plein de fois, davantage avec les gratuits mais pas seulement. Certains auteurs sont honnêtes et informent leurs utilisateurs, d’autres n’ont aucune éthique et continuent à vendre leur logiciel longtemps après qu’ils aient arrêté son développement.

Je pense que de nos jours, dans un paysage aussi changeant et volatile que celui du logiciel, on devrait se libérer de la dépendance à une seule application pour tel usage et être prêt à changer à tout moment. Pas uniquement pour cause d’abandon, mais aussi d’évolution de ces applications. À part dans certains domaines assez pointus, on a la chance d’avoir une grande diversité d’applications pour tous les usages.

Et ça nous apprend parfois à changer un peu nos habitudes ;-)

26)
ToTheEnd
, le 05.07.2013 à 16:56
[modifier]

Effectivement, quand on est assez con pour monter une société qui bouffe de l’argent alors même qu’on n’a rien à vendre pour compenser, vaut mieux tirer le rideau rapidement.

Ouais bon, n’est-ce pas un jugement à l’emporte pièce? Ce type a peut être 16 ans, il n’a peut être pas monté de boîte mais c’est rendu compte que ça ne valait pas la peine, sa femme est peut être morte, il a peut être trouvé un super job dans le prochain Google, il ne s’est pas rendu compte des conséquences, etc.

27)
napoleon
, le 07.07.2013 à 21:16
[modifier]

Un petit éditeur m’a fait le même coup : Hewlett-Packard (vous savez celui qui essaye de faire aussi des ordinateurs…). Il y a deux ans, j’ai acheté un émulateur de leur calculatrice HP15C. Ce programme (v1.0) a disparu depuis de l’iTunes store Français, mais il a évolué en v3 aux États-Unis. Bien sur, Apple ne peut rien faire et HP ne répond pas.

À qui peut-on faire confiance aujourd’hui ? Faut-il vraiment payer les logiciels si même les gros éditeurs font n’importe quoi ?

28)
Le Corbeau
, le 08.07.2013 à 08:56
[modifier]

Ouais bon, n’est-ce pas un jugement à l’emporte pièce?

C’est un jugement par rapport à ton scénario catastrophe où la boite coule et le mec est expulsé de sa maison. :-)
Après, le scénario est le même quel que soit le contexte, on est toujours à la merci d’une continuité de service et ce n’est pas propre à l’informatique.
L’énorme concession auto près de chez moi a fermé du jour au lendemain, le patron est parti en retraite et personne n’a voulu la reprendre. Maintenant, t’es prié de faire 100 bornes pour assurer la garantie de ta bagnole.

on devrait se libérer de la dépendance à une seule application pour tel usage et être prêt à changer à tout moment

Le gros problème, en général, c’est la récupération des données et parfois les fonctionnalités car on ne choisi généralement pas un applicatif sur un coup de tête. Ma compta date du système 6 et j’ai reculé lorsqu’il s’est agit de trouver une remplaçante.