Profitez des offres Memoirevive.ch!
Order & Chaos Duel pour iOs et Android

Depuis quelques mois déjà, Gameloft a sorti un jeu gratuit pour iOS/Android dit de Jeux de Cartes à Collectionner (JCC) ou TCG (Trading Card Game) : Order & Chaos Duel

Bien que ce type de jeu ne soit pas nouveau , il semble que le genre bénéficie d’un regain d’intérêt avec la sortie prochaine de HearthStone par Blizzard et qui sera disponible pour nos Mac, iPhone et iPad gratuitement.

Étant un fidèle des jeux Blizzard (à l’exception de WoW et des jeux massivement connecté en général) et intrigué par le concept de JCC que je ne connaissais pas, j’ai voulu essayé Order & Chaos : Duels pour avoir un avant-gout de ce que pourrait être HearthStone et juger de l’intérêt d’un tel jeu.

Bien m’en a pris car le titre de GameLoft est très divertissant, très beau graphiquement et je vous invite à l’essayer.

Qu’est-ce que c’est qu’un Jeux de Cartes à Collectionner ?

Je vais faire au plus simple mais disons que c’est un jeu de cartes où l’on a un paquet de cartes de taille définie (par exemple 30 cartes) que l’on doit choisir parmi une multitude de cartes possibles (que l’on collectionne justement) pour se constituer un jeu le meilleur possible pour battre l’adversaire.

image

Ici, un combat en cours contre le boss final du jeu!

Le principe est de poser des cartes sur le terrain de jeu au tour par tour. L’invocation d’une carte coute des points de magie (en général on a un capital de 2 points de magie au démarrage de ce type de jeu). Ne vous inquiétez pas le jeu démarre par un tutoriel très bien fait.

Il faut se débarrasser d’une carte pour augmenter son capital de magie disponible, sachant qu’à chaque tour de jeu, sa magie est restaurée au maximum de son capital. Les cartes posées ont des effets comme attaquer la carte en face. En l’absence de carte en face, c’est le héros adverse qui perd de la vie. Quand le héros adverse ou son héros n’a plus de point de vie, la partie s’arrête et celui dont le héros est mort a perdu la partie !

Quel est l’intérêt ?

Tout d’abord, il faut aimer les jeux de cartes, ce qui tombe bien vu que j’aime cela en général.

Ensuite, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne suffit pas d’avoir les cartes les plus puissantes pour gagner. En effet, la stratégie est importante et votre paquet de carte « faible » peut gagner contre des paquets « forts » pour peu que vous ayez sélectionné des cartes qui orientent votre type de jeu (par exemple, des cartes qui empêchent l’adversaire de jouer et ainsi de vous menacer avec ses cartes « fortes »).

Cela n’est pas des paroles en l’air, avec mon héros Elfe et uniquement les cartes basiques de départ, j’ai pu faire la moitié du jeu solo.

image

Avec 75 adversaires sur 3 iles, la campagne est longue et difficile, ce qui assure une très bonne durée de vie au jeu!

Le meilleur exemple est donné par la campagne de Order & Chaos (mode joueur seul) où vous serez confronté en permanence à des adversaires, apparemment, bien plus fort que vous mais que vous pourrez battre en adoptant la bonne stratégie.

Quelques exemples de choix possibles :

  • Posez des cartes sans opposition et accepter de prendre des coups
  • Combiner des attitudes/effets pour détruire toutes les cartes adverses simultanément (Il est très difficile de poser 3 à 5 cartes d’un coup)
  • Réduire à 0 l’attaque des cartes adverses (il est très difficile pour l’adversaire de remplacer ses cartes inopérantes) …

Gratuit, Freemium, Arnaque ?

L’autre aspect est la gratuité du jeu de GameLoft tout comme celle du jeu HearthStone à venir. Cette gratuité est basée sur un modèle Freemium vous incitant à dépenser des sous pour obtenir des cartes puissantes plus rapidement à collectionner. Il y a aussi une publicité au démarrage du jeu de GameLoft qui n’est pas trop embêtante.

image

Pour avoir de nouvelles cartes puissantes, il vous faudra des gemmes… Et avoir 200 gemmes est loin d’être facile, sauf en payant!

Bref, rapidement la question peut se poser de savoir si c’est un Pay To Play ou un vrai jeu gratuit.

La bonne nouvelle, c’est qu’Orders and Chaos, pour peu que vous ne soyez pas un impatient ou un accro de la collectionnite aigüe est un vrai jeu gratuit.

Vous pouvez libérer le contenu suffisamment rapidement (tout est relatif) pour avancer et vous amuser (À la louche, il vous faudra 15h de jeu pour disposer de 300 runes vendues 9 €). À moins d’être accro, le prix pour obtenir des cartes est prohibitif et je vous conseille de vous en tenir à tous les moyens gratuits !

image

Des objectifs alternatifs permettent d’obtenir des gemmes gratuitement!

Une preuve ? Voilà quelques très belles cartes que je possède (avec une comparaison avec des cartes normales pour que cela ait une signification), et ce sans débourser un sou (et parfois obtenu sur le tirage de la carte simple à 1000 or) :

imageimage

Une carte de valeur à gauche à comparer à une carte épique (ce qu’il y a de mieux)

On notera qu’il y a 4 niveaux de cartes : normal, de valeur, rare et épique.

imageimage

Une carte normale (le moins bien) à comparer à une carte épique

Plus une carte a un niveau élevé d’invocation (ci-dessous 5 points de magie), plus il vous faudra attendre de tours pour les jouer (pour 5 points, en général 3 tours). Il est donc indispensable d’avoir des petites cartes peu couteuses à invoquer pour pouvoir jouer dès le premier tour!

imageimage

Une carte rare, donc très haut niveau, à comparer à une carte épique

Outre les cartes de combattants en tout genre, il y a aussi des sortilèges, des malus et des bonus de zone qui influenceront grandement l’issu positive ou négative du combat.

imageimage

Un sort, bien que normal, de grande qualité à comparer à un sort épique très puissant

Sachant que mon personnage le plus avancé a fini la campagne et est level 17 sans débourser un centime.

Mes conseils pour débuter

Le jeu manque d’informations importantes qui facilitent grandement le jeu et le plaisir de jouer.

Tout d’abord, vous avez 4 races (Humain, Elfe, Orc, Mort-Vivant) qui se répartissent entre l’Ordre (Humain et Elfe) et le Chaos (Orc et Mort-Vivant).

Il est important de savoir que l’Ordre ne pourra pas utiliser les cartes du Chaos et vice-versa. Aussi pour éviter toute frustration, il faut rapidement créer un deuxième héros (5000 or) puis un troisième (7500 or) puis un quatrième (10000 or) pour disposer des 4 races et ne pas être frustré avec l’aspect aléatoire des tirages de cartes obtenues.

Ensuite, vous aurez chaque jour une carte gratuite offerte. Cette carte pouvant être une carte de très haut niveau. Vous aurez aussi des gemmes offertes pour votre fidélité. Mieux vaut donc jouer peu et souvent, que beaucoup peu fréquemment.

Enfin, dès que vous atteignez le niveau 10 avec un de vos héros, vous obtenez un paquet gratuit de 2 cartes (valeur 60 gemmes). Au niveau 15, ce sera un pack gratuit de 4 cartes (valeur 200 gemmes). Autant dire qu’il est très intéressant de monter au niveau 10 puis 15 vos quatre héros !

La première fois que vous finissez le jeu, le dernier boss vous offre un pack de 4, une carte rare et suffisamment d’or pour que, si vous choisissez de le combattre en boucle, vous puissiez libérer une carte à 1000 or tous les 2 combats !

Mises à jour

Petite information de dernière minute, le jeu vient d’être mis à jour récemment. C’est la deuxième mise à jour en 2 mois, ce qui montre que Gameloft est actif sur ce jeu : un point positif.

La dernière mise à jour apporte la possibilité de recycler ses cartes pour en fabriquer des nouvelles ce qui est très pratique!

Il est aussi fait mention de l’ajustement de la difficulté de la campagne (sûrement à la baisse) ce qui confirmera la gratuité réelle du jeu.

Bref, un jeu qui s’améliore avec le temps et qui semble soutenu par son éditeur!

Conclusion

Malheureusement tout n’est pas rose loin de là et ce jeu, bien que très bien réalisé, souffre de défauts rédhibitoires :

  • connexion Internet (3g ou Wifi) permanente obligatoire, ce qui freine énormément la possibilité de jouer en condition de mobilité
  • consommation de la batterie très intense, à tel point qu’il est difficile d’imaginer d’enchainer les parties sans brancher le chargeur
  • Ergonomie des menus, lenteur entre les transitions/animations et gel lié à des déconnections intempestives de la détection du réseau Internet qui gâchent le plaisir de jouer
  • Instabilité du mode multijoueur (déconnexion en duel, délai, blocage…) et, pour ma part, suspicion de triche (bizarrement, quand je gagne, il n’est pas rare que le duel se bloque, m’obligeant à accepter la défaite…).

Heureusement, cela est en grande partie rattrapé par :

  • des graphismes de qualité,
  • une réelle gratuité,
  • une bonne durée de vie (un mode campagne, un mode duel en ligne, des missions à réaliser – ex : pillages-, et le plaisir de collectionner des cartes une fois la campagne finie).

Bref, malgré les inconvénients, j’aurai tendance à vous conseiller de vous laisser tenter.

MAJ 11/2013 : En fait, cela fait plus d’un mois que le jeu est inaccessible pour bon nombre d’utilisateurs et que l’expérience de jeu est compromise par de nombreux bugs. La mise à jour de novembre n’a rien changé pour moi. Au final, je vous conseillerai plutôt de vous tourner vers HearthStone quand il sera disponible sur iPad!

Lien Apple Store

Lien Google Play

Petite rappel, à l’image d’autres rédacteurs comme Sébastien Pennec, j’ai créé un compte Twitter à titre expérimental dans l’idée de relayer à nos lecteurs de Cuk.ch les petites infos utiles (mise à jour d’un logiciel testé, coup de cœur, projets futurs…) mais qui ne représentent pas suffisamment de contenu pour faire l’objet d’un article sur Cuk.ch. Abonnez-vous à mon twitter si cela présente un intérêt pour vous.

Bonnes vacances à tous et à toutes si jamais vous en avez pendant l’été!

8 commentaires
1)
François Cuneo
, le 11.07.2013 à 06:38
[modifier]

Merci Guillôme pour cet article qui vient combler le manque de ce matin!

Qu’en pense Puzzo? Connaissait-elle ce jeu?

Je trouve tout assez étrange qu’un jeu consomme à tel point la batterie d’un portable, mais il est très beau!

2)
Caplan
, le 11.07.2013 à 09:27
[modifier]

défauts rédhibitoires :

connexion Internet (3g ou Wifi) permanente obligatoire, ce qui freine énormément la possibilité de jouer en condition de mobilitéconsommation de la batterie très intense, à tel point qu’il est difficile d’imaginer d’enchainer les parties sans brancher le chargeurErgonomie des menus, lenteur entre les transitions/animations et gel lié à des déconnections intempestives de la détection du réseau Internet qui gâchent le plaisir de jouerInstabilité du mode multijoueur (déconnexion en duel, délai, blocage…) et, pour ma part, suspicion de triche (bizarrement, quand je gagne, il n’est pas rare que le duel se bloque, m’obligeant à accepter la défaite…).

Ah ouais, ya pas à dire, ça fait envie!… Il manque peut-être encore un petit virus pour faire bon poids… ;-)

3)
Madame Poppins
, le 11.07.2013 à 10:30
[modifier]

N’y connaissant rien à ce type de jeux, je me suis demandée s’il était adapté à un enfant de 11 ans ou s’il était
a) trop violent
b) trop compliqué.

Tu as un avis sur la question ?

4)
Guillôme
, le 11.07.2013 à 16:21
[modifier]

Ah ouais, ya pas à dire, ça fait envie!… Il manque peut-être encore un petit virus pour faire bon poids… ;-)

Oui, je suis peut être un peu radical sur les aspects négatifs ^^ Apparemment, les défauts sont compensés par les qualités puisque j’y joue et que je m’amuse bien (même avec les coupures quand je joue dans le bus ou le métro :p).

je me suis demandée s’il était adapté à un enfant de 11 ans

Pour comparer avec le jeu réel en version cartes (Magic : l’Assemblée), le jeu est conseillé à partir de 13 ans. Il est donc possible que 11 ans soit un peu jeune pour la complexité du jeu mais aucun risque sur la violence ;)

5)
Puzzo
, le 11.07.2013 à 21:37
[modifier]

Qu’en pense Puzzo? Connaissait-elle ce jeu?

Non, je ne connaissais pas ce jeu mais je dois dire que je ne suis pas une grande joueuse sur iPad à part quelques adaptations de jeux de plateau.

Dans le même style, je pense justement à Magic, je n’ai non plus jamais essayé en version “papier”. Par contre, il existe à présent beaucoup de jeux dit de “Deckbuilding” qui reprennent le principe de création d’un “tas” de cartes. Je citerai par exemple Dominion qui a ouvert la voie et qui a gagné le célèbre prix du Spiel des Jahres. Plus récemment, il y a Seasons, un très bon jeu (que je conseille uniquement à 2 joueurs par contre) qui part du même principe.

Dans le premier jeu, il faut acheter des cartes qui vont venir grossir notre pioche (qu’on appelle “Deck” plus généralement). On peut se débarrasser en cours de jeux de certaines cartes. La différence c’est que chaque joueur va jouer avec les mêmes types de cartes. La différence va se faire dans l’achat des cartes et qui va orienter la stratégie du joueur.

Dans le deuxième, on a un certain nombre de cartes en main au départ. On va ensuite en garder une et faire passer le reste à son voisin et ainsi de suite (on appelle ça un draft). Une fois que le deck est ainsi constitué, on va pouvoir jouer les cartes pour en faire des actions.

Pour en revenir à l’article, je suis sûre que ce jeu peut plaire à beaucoup. Il suffit de voir le succès de Magic encore aujourd’hui pour s’en rendre compte !

Pour répondre à Madame Poppins, je conseillerai effectivement de commencer à jouer à partir de 13 ans. Pour la complexité du jeu.

6)
Madame Poppins
, le 11.07.2013 à 23:56
[modifier]

Puzzo, Guillôme,

Merci pour l’indication quant à l’âge : s’il est plutôt malin, mon aîné, il n’en pas pour autant encore 13 ans. Du coup, je vais attendre les prochaines sorties pour voir si un truc incontournable devrait être téléchargé sur son i-pod ou sur mon iphone.

Excellente soirée,

7)
AdiKha
, le 17.07.2013 à 22:52
[modifier]

Bonjour,

J’arrive un peu tard mais comme je suis en vacances je ne lis pas Cuk tous les jours, mais ceci me donne le temps de laisser un petit commentaire…

@Dame Poppins

J’ai téléchargé juste avant les vacances Tiny Thief qui est pour mes goûts un p’tit bijou !

Cela faisait un moment qui j’avais vu la vidéo de présentation et je surveillais ça sortie de pied ferme.

Très réussi sur le plan visuel avec ses graphismes cartoon mais également super intéressant au niveau de la jouabilité avec ses différents niveaux de difficultés (qui deviennent relativement redoutable si l’on veut à chaque fois les trois étoiles), tout en restant simple d’accès sans toutefois être simpliste.

Pour info, ma fille de six ans arrive à passer les dix premiers niveaux sans aide et les petites histoires intermédiaires l’enchante.

Voilà, si cela peut intéresser quelqu’un, je trouvais dommage de passer à côté de cette petite perle !

Bonne soirée à tous depuis une belle terrasse Corse.

Adi

8)
Guillôme
, le 19.07.2013 à 09:52
[modifier]

J’arrive un peu tard

Il n’est jamais trop tard pour commenter :p

Et dans les gratuits freemium dont je surveille la sortie, il y a Plantes vs Zombie 2 en espérant qu’on pourra tous y jouer en août mais cela ne semble pas gagné ;)