Profitez des offres Memoirevive.ch!
L’histoire de Minh

Je vous ai narré naguère l'histoire de Loan. Je suis retourné lui rendre visite. Un de ses amis est chauffeur. C'est avec lui que nous avons sillonné le Vietnam du Nord durant trois semaines. Il s'appelle Minh.

Le Nord du Vietnam est une région qui fut longtemps difficile d'accès pour des raisons politiques, mais depuis quelques années, il est possible de s'y rendre sans contrainte. Il faut, néanmoins, pour certaines provinces, obtenir une autorisation qui tient souvent à la présence d'un guide officiel ou d'un chauffeur qui connaît les lieux et surtout les arcanes de l'administration.

Pour nous, Minh fut celui-là. En l'engageant, nous n'imaginions pas combien ses compétences multiples allaient nous être totalement indispensable.

image

Minh

L'état des routes, une signalisation illisible (quand elle existe), la langue qui change en fonction des ethnies visitées auraient pu être des obstacles difficilement surmontables. Grâce à Minh, à sa bienveillance et surtout sa connaissance des beaux coins à photographier, nous avons fait un voyage extraordinaire dont je vous fais un peu profiter.

Place donc aux images (D600 affublé d'un 28-300) et foin de tous ces beaux discours...

 image

Plantation de thé dans le Thanh Son District


Pour aller de Hanoi à Sapa, loin des routes principales, le route 32 offre des paysages somptueux en cette période de l'année. Mais il faut les mériter, car elle est vraiment difficile...

 image

Entre Ghnia Lò et Mu Cang Chai

image

image

De Xu Phinh (Route 32)

image

Pung Luông (Route 32)

image

Che Cu Nha (Route 32)

image

Cao Pha (Route 32)


Sapa, haut lieu touristique, est entourée de vallées très photogéniques:

image

image

image

Aux alentours de Sapa


Quitter Sapa pour l'extrême Nord-Est (en passant par la "Porte du Paradis") permet de rencontrer des gens habillés bizarrement... Vous avez dit bizarre?

 image

"La porte du Paradis" à Quan Bâ

image

Femme Hmong

image

Femme Hmong Fleur à Bao Lac

image

Femme Lolo Noir à Bao Lac

image

Femme Lolo Noir de Khuoi Khon

image

Jour de marché à Sa Phin

image

Homme Hmong à Sa Phin

image

image

Jour de marché à Meo Vac

image

Femme Yao à Meo Vac

image

Femmes Dao à Meo Vac

 


Et pour finir... une question: "Que fait donc ce Béarnais sur le marché de Sa Phin ?"

image
Hein ?

23 commentaires
1)
fxc
, le 17.06.2013 à 00:19
[modifier]

Et pour finir… une question: “Que fait donc ce Béarnais sur le marché de Sa Phin ?”

Sapa, haut lieu touristique, est entourée de vallées très photogéniques:

Il se demande si il n’y a pas un “a” de trop au mot sapa

PS histoire Belgo-belge, traduction de l’énigme en fin de journée si Guru m’en laisse le monopole…..

3)
Madame Poppins
, le 17.06.2013 à 10:40
[modifier]

J’aime tout particulièrement la photo “Homme Hmong à Sa Phin” : travaillant souvent dans le cadre de l’aide aux personnes âgées, je suis très sensible à ces visages où les rides sont comme l’expression de l’expérience de vie… Très joli !

Je m’étonne en revanche de ne voir aucune photo de femme portant un enfant en écharpe, en particulier sur le dos : est-ce à dire que, comme en Turquie, y compris la partie kurde, elles ne mettent pas leur enfant en “baluchon” comme le font notamment les Africaines ?

4)
Tristan Boy de la Tour
, le 17.06.2013 à 10:53
[modifier]

Magnifiques photos ! Apparemment il n’y a pas que le béret basque qui a atteint ces régions reculées; que porte dans la main droite la jeune femme Hmong dans son joli costume?

5)
Migui
, le 17.06.2013 à 12:40
[modifier]

Superbe! Je suis impatient de te revoir, guru, pour t’entendre, après avoir vu ces belles photos…

7)
guru
, le 17.06.2013 à 15:12
[modifier]

@DanielH: merci, c’est trop gentil;

@Madame Poppins: elles portent leur enfant en écharpe effectivement:

@Tristan: le béret basque est une des deux coiffures traditionnelles des hommes Hmong, c’est aussi surprenant que de voir les Laotiens jouer à la pétanque dans tous les villages! Le portable est partout au Vietnam y compris dans les montagnes. Les deux conquêtes des Viets sont le portable et le motorbike.

@Migui: le 27…

@François: Si je me souviens bien, il regardait une dispute de cochons…

9)
fxc
, le 17.06.2013 à 17:54
[modifier]

Merci Guru de m’avoir laissé la journée et surtout merci de ce magnifique reportage d’un pays ou je n’irais jamais, +- 12 h dans un avion, c’est non….

Pour rester dans cette magnifique région dont je parle dans mon post précédent, je convie tous les cukiens du nord à voir cette exposition

Vous pourrez faire d’une pierre deux coup, visiter cette jolie ville de stavelot et aller faire une cure à Spa.

Je suis aller la voir ce samedi et franchement cela vaut la peine, le prix est + que raisonnable, les cimaises, le lieu d’exposition époustouflant, c’est dans une cathédrale de solives de poutres. Pour les photos je vous laisse seul juge.

11)
dpesch
, le 18.06.2013 à 11:37
[modifier]

Merci Guru pour ces Images superbes. Paysages certes photogéniques, mais il faut quant même composer l’image et c’est, en l’occurrence, une réussite. Je suis particulièrement sensible aux portraits, on y lit toujours des histoires…, même se sont nos propres fictions.

A quand un second épisode ? Et quelques conseils, contacts, adresses pour l’organisation du voyage ?

12)
dpesch
, le 18.06.2013 à 12:06
[modifier]

Pour rester dans cette magnifique région dont je parle dans mon post précédent, je convie tous les cukiens du nord à voir cette exposition

Merci pour ce lien. Bien qu’habitant le sud de la France, j’irai voir cette expo et cette Abbaye de Stavelot, puisque je serai dans la région (entre Liège, Aachen et Malmedy) à la mi-août. La famille de mon père est originaire de Raeren.

J’en profiterai aussi pour visiter le chateau de Colonster où sont conservées les archives de Georges Simenon, un auteur majeur à mes yeux. As-tu des nouvelles du Musée Simenon qui devrait voir le jour à Liège ?

13)
fxc
, le 18.06.2013 à 15:02
[modifier]

Non toujours rien du musée Simenon, ce que je ne comprends pas il était un enfant de la ville et son plus illustre représentant, par contre c’est ouvert il y a qlq années le Grand Musée Curtius ou il y a les chefs d’oeuvres de l’art mosan et un musée d’armes exceptionnelles, à faire un dimanche car il ce positionne sur les quais de la batte, batte qui accueille le marché du même nom et qui fait 3 km de long, ce musée est gratuit tous les 1° dimanche du mois.

14)
guru
, le 18.06.2013 à 15:44
[modifier]

@dpesch (et aux autres)

Je suis toujours à votre disposition pour des informations pratiques sur les pays que j’aime et que je visite souvent. (Cambodge, Laos, Vietnam, Birmanie, Thaïlande, Rajasthan)

15)
dpesch
, le 18.06.2013 à 15:52
[modifier]

Non toujours rien du musée Simenon, ce que je ne comprends pas il était un enfant de la ville et son plus illustre représentant

Ben, oui, mais les sous, les sous et les sous, trois raisons au moins de se poser des questions !

Simenon est aussi un trait d’union entre Liège et Lausanne : il est né Outremeuse et est décédé au bord du Lac Léman (ne doit-on pas dire Lac de genève ?). Je me souviens avoir vu, de l’extérieur, sa petite maison rose de la rue des Figuiers à Lausanne. Mais contrairement à ce qui se dit beaucoup, il n’est pas mort dans cette maison : au moment de son décès, il avait commencer d’y faire faire des travaux et il habitait provisoirement une suite au “Beau Rivage”, un palace de Lausanne. Il y décède le 4 septembtre 1989 à 3h30 (source : Pierre Assouline “Simenon” – Julliard – 1992).

J’aimerais bien savoir ce que les Cukien(ne)s pensent de Georges Simenon.

16)
Madame Poppins
, le 18.06.2013 à 20:12
[modifier]

Guru, merci pour cette photo de portage : j’y suis particulièrement sensible et regrette que “par chez nous”, la poussette soit devenue si fréquente, les bienfaits du portage pour l’enfant étant à mes yeux indéniables (outre la sécurité dans certains pays, où serpents et autres animaux moyennement conseillés aux enfants peuvent jalonner les chemins).

17)
Zallag
, le 18.06.2013 à 21:19
[modifier]

Dpesch, je sursaute en lisant ton commentaire 15, c’est horrible de dire “Lac de Genève” …

Sache que les Vaudois et les Genevois sont des frères, non pas ennemis, ne dramatisons rien, mais, disons, souvent persifleurs, moqueurs et prompts à relever les défauts supposés et les caractéristiques qu’ils s’attribuent mutuellement. L’accent, la manière de parler des uns et des autres, la façon de rouler en voiture, de griller des feux, de circuler à vélo sur les trottoirs ou non, et ainsi de suite.

Mais la pire des choses, du moins pour le Vaudois que je suis, c’est d’entendre parler du Lac de Genève, nom qui ne figure sur aucune carte en langue française (du moins je l’espère), qui est faux, tout simplement, mais illustre bien ce contentieux qui nous permet de nous agacer mutuellement entre confédérés de ces deux cantons.

Comme si Genève était la capitale de la Romandie, non mais des fois, crénom !

Si tu veux froisser un Romand et particulièrement un Vaudois, évoque le lac de Genève avec lui. Tu verras, il faudra au moins écluser un demi ou deux d’un bon vin vaudois à sa santé pour le voir retrouver un air plus détendu et amical, et il finira par te pardonner, je n’en doute pas un instant. Comme il pardonne aux Suisses-allemands qui parlent du Genfersee, ou aux anglophones qui le nomment Lake of Geneva. mais bon, les langues étrangères ou presque n’ont pas toujours le sens des noms de lieux.

Il y a sur ce sujet une controverse par là. C’est bourré de fautes d’orthographe, mais c’est une bonne illustration des discussions enflammées qui surgissent quand on évoque la dénomination de ce lac.

Mais un Vaudois, ou un autre Romand ne dira jamais autre chose que lac Léman, c’est à cela que tu le reconnaîtras du premier coup, d’ailleurs.

18)
Madame Poppins
, le 18.06.2013 à 22:14
[modifier]

Comme il pardonne aux Suisses-allemands qui parlent du Genfersee,

Ce choix provient certainement de ce que le mot “Genève” a été traduit en allemand, au contraire de Léman : du coup, le germanophone utilise un mot “allemand” pour parler du lac. On aurait une traduction de Léman, comme pour Bodensee, qui, tiens, est le lac de Constance :-)

On dirait la même chose dans l’autre sens : le lac n’est pas plus de Constance (uniquement) que le lac de Genève mais il se trouve que “Boden”, on l’a pas traduit en français ! Sauf à admettre que c’est le lac du “sol” !

19)
fxc
, le 19.06.2013 à 00:51
[modifier]

Quand je pense que chez nous on s’eng……. entre wallons et flamands aux langues bien opposées, vlatipa que les suisses francophones le font pour un lac, y sont fou ou bien….

20)
dpesch
, le 19.06.2013 à 09:37
[modifier]

je sursaute en lisant ton commentaire 15, c’est horrible de dire “Lac de Genève”

J’espère que je ne t’ai pas occasionné un traumatisme crânien… Je posais une simple question sans imaginer une seconde qu’elle pouvait créer une polémique. Enfin, je voulais m’en assurer, quand même.

J’ai habité Thonon-les-Bains il y a longtemps et en écrivant “Lac Léman”, je me suis souvenu de conversations animées sur ce sujet…

A cette époque, j’étais directeur technique de la maison de la culture de Thonon et nous avions reçu Daniel Humair en trio avec Joachim Kuhn et Jean-François Kenny-Clark. Dans le même temps, nous avions accroché, sous les directives du directeur artistique de la galerie, une grosse exposition de ses peintures. Le vernissage de l’expo était programmé juste après le concert. Daniel Humair, arrivé 48 heures avant ses collègues trouva l’accrochage inadéquat et nous avons tout repris de zéro. Un très gros travail qu’il nous fallait absolument terminer pour le lendemain matin car il fallait alors préparer le concert. Nous y avons passé la nuit ! Tout le reste se passa au mieux et Humair a été ravi de la soirée. Le lendemain, comme pour me remercier des efforts des derniers jours, il me proposa de m’emmener visiter sa ville natale : Genève. Nous y avons passé la journée et il évoqua un grand nombre de fois, en indiquant la grande flaque d’eau qui s’étend là, derrière une fontaine, “le Lac de Genève” ! Peut-on conclure qu’à Genève il y a un lac éponyme qui, à quelques encablures devient le Léman ?

Dans les jours qui suivirent, chaque fois que je parlais de cela, les gens rectifiaient : “Lac Léman !!!”

Je viens d’observer que sur GoogleMaps, le nom du lac change en fonction du niveau de zoom ! Lorsque l’on s’approche de Genève en zoomant, “Léman” devient “de Genève”. Sont diplomates chez Gogole.

@fxc (19) : 26 cantons, plus de 175 lacs , 3 langues officielles plus une plus ou moins non-officielle, autant de sujets de conversations pour les 7 952 600 de Suisses. Mais le débat reste plus paisible qu’en Belgique où il va prendre un tour assez virulent (euphémisme !) l’année prochaine, après les élections législatives…

21)
Madame Poppins
, le 19.06.2013 à 11:14
[modifier]

3 langues officielles plus une plus ou moins non-officielle

D’où la distinction entre langues officielles (3) et langues nationales (4) :-)

22)
guru
, le 19.06.2013 à 16:15
[modifier]

Allons… encore quelques images pour Maam Poppins:

Avec encore quelques béarnais!

23)
Madame Poppins
, le 23.06.2013 à 19:57
[modifier]

Guru, elles sont passées où, ces belles images ? J’ai eu envie de les montrer à une amie sage-femme et hop, elles avaient disparu ! Zut !