Profitez des offres Memoirevive.ch!
PureShot, un bel appareil de photo pour iPhone et iPad

L’iPhone, un bon appareil de photo?

Je n’irai pas jusque là, ou plutôt, je dirais que l’iPhone est un bon appareil, mais lorsque les conditions lumineuses sont correctes.

Mais l’iPhone est souvent le seul appareil que j’ai sur moi, lorsque je n’ai pas prévu une prise de vues.

Afin de tirer la quintessence de cet "appareil", j’ai dès sa sortie fait l’acquisition de Pro 645 de l’éditeur Jag.gr.

Gros avantage de ce logiciel: il vous donne les commandes complètes de l’iPhone, comme vous les auriez sur un reflex.

Enfin, presque toutes: deux sont complètement absentes, et c’est bien normal: le réglage du diaphragme et de la vitesse, qui sont tout automatiques. Malheureusement, mais si l’éditeur n’a pas mis ces deux fonctions dans son appareil, c’est que la chose doit être impossible.

Et surtout, il fait une sorte de pseudo Raw, appelé par l’éditeur D.Raw, pour "developed RAW", mais qui est plutôt, de l’aveu même de l’éditeur, un Tiff qui n’a obtenu aucun traitement ni aucune compression de type JPEG.

J’aimais bien ce 645 Pro, vraiment, mais il avait pour moi un gros défaut: à force de vouloir trop en mettre sur l’écran (format des photos, rendus de film et j’en passe), mes yeux fatigués n’y voyaient plus rien du tout.

image

Des molettes n’ont rien à faire sur une interface de type Touch, dès qu’il y a un peu de lumière, on n’y voit plus rien, et même si on choppe le coup assez vite de monter ou descendre le doigt (et encore, ce n’est pas comme si on avait une vraie molette. Donc quant à moi, ce type de réglages est sans intérêt, à part de faire joli.

Et je trouvais ça dommage, parce que par exemple, les effets, je n’en ai strictement rien à faire lors de la prise de vue. Déjà que je ne les utilise pas sur les vrais appareils, je ne vais pas le faire avec l’iPhone. Je préfère bien sûr, et de loin, faire mes traitements après la prise de vue.

Sur un JPEG, c’est dur, certes, mais justement, sur un D-Raw, c’est bien plus possible.

Visiblement, je ne devais pas être seul à regretter cette interface un peu trop touffue: l’éditeur a décidé de sortir un 645 Pro dont on a retiré tout le superflu: PureShot.

image

L’écran est plus simple, mais toutes les infos importantes sont disponibles

Nous nous trouvons donc devant un écran bien plus simple et à mon avis bien plus ergonomique.

À droite de l’écran, nous trouvons le gros bouton rouge du déclencheur.

Ce dernier fonctionne exactement comme celui de l’appareil de photo original, mais il permet également, en cas d’appui prolongé d’une demi-seconde de bloquer l’exposition d’abord, puis au bout d’un appui prolongé d’une demi-seconde, de bloquer également la mise au point.

C’est assez pratique même si deux boutons sont disponibles juste au-dessus du déclencheur pour la même chose, et ce directement:

  • Æ pour bloquer l’exposition
  • AF pour bloquer la mise au point

Ceci comme dans un vrai appareil, évidemment.

Toujours dans la partie droite de l’écran, mais en bas cette fois, le bouton DISP qui permet de gérer ce qui va être affiché soit:

  • l’image pure et dure sans aucun renseignement
  • l’image avec la grille choisie
  • l’image avec tous les renseignements nécessaires

Juste à côté, le bouton qui nous mène aux réglages (le bouton Menu) qui sont les suivants:

image

La mesure de la lumière se fait sur l’extérieur.

Enfin, toujours à droite et tout en bas:

  • le bouton du flash (forcé, interdit et auto)
  • le bouton de format de la photo (4:3, 1:1, et 3:2)

Sur la bande gauche latérale, nous trouvons

  • le bouton de la balance des blancs (que je laisse toujours sur auto, vu que je n’ai pas bien compris comment il fonctionne ou plutôt, disons que j’ai compris, mais que je ne trouve pas la chose faramineuse)
  • le bouton de choix de la mesure de la lumière. Soit multizone, soit spot.

Notons à ce propos que si vous choisissez la mesure spot, vous pourrez, avec le doigt, décider où vous voulez prendre la lumière. C’est très utile face à une fenêtre par exemple.

image

Un double-clic sur le petit rond le remet au centre.

Vous pouvez donc très bien décider de faire un calcul de la lumière sur une zone, et mettre au point sur une autre.

C’est certainement plus pratique que de pratiquer une mémorisation de l’exposition, toujours possible, rappelons-le.

Mais revenons à notre barre latérale de gauche:

  • un bouton "scène nocturne" permet de rallonger les temps de pause
  • un retardateur réglable entre 5 secondes et une minute (par pas de 5, 10 et 15 secondes)

C’est donc tout en ce qui concerne la prise de vue.

Les réglages sont très riches

PureShot vous propose des réglages via son menu (voir plus haut le bouton "Menu").

Tout y passe:

  • la qualité de l’image
    • D-Raw

image

Le D-Raw 

  • JPEG Max

image

    • JPEG Hi
  • la grille d’aide à la composition
    • sans
    • avec la règle des tiers
    • une grille architecturale (une simple grille plus serrée)
  • la gestion du déclencheur (comment bloquer la mémorisation et utilisation ou pas du bouton de volume + de l’iPhone)
  • les réglages de mise au point et d’exposition que je préfère vous montrer en deux captures:

image

image

  • une gestion complète des copyrights et de leur format
  • des réglages avancée que je vous montre ici:

image

image

Vous constatez qu’il existe des choses bien intéressantes, comme le blocage des ISOs à 100, pour améliorer la dynamique.

Une compression LZW sans perte ramène le Tiff à moins de 12 Mb.

 image

Un exemple malheureusement converti en JPEG pour être lisible sur Cuk

.image

image

En taille réelle, bon, ben il y a du bruit à 800 ISOs, mais franchement, qui aurait pensé cela d’un téléphone il y a 4 ans? 

En conclusion 

Très joli travail réalisé par  Jag.gr que ce PureShot.

Rendez-vous compte: toutes ces fonctions ne coûtent que deux francs!

Et pour la somme, vous avez en plus une version iPad à peine différente (les boutons sont situés en bas et à droite plutôt que sur les deux côtés.

image

Juste pour dire, c’est tout de même pas mal de photographier avec un iPad mini! On a l’impression d’au moins voir ce que l’on prend.

Oui, PureShot est un bon produit, même si certains boutons sont encore bien petits, et qu’il est parfois difficile de les activer.

Ce D-Raw (Tiff) est un plus certain en tout cas.

 

9 commentaires
1)
colonel moutarde
, le 10.05.2013 à 06:40
[modifier]

J’utilise de temps en temps Pro 645 mais je trouve qu’il manque une pose B. Quelqu’un connait-il une application qui propose ça ?

3)
Roger Baudet
, le 10.05.2013 à 08:55
[modifier]

En effet, bien petites, ces commandes, surtout q’un iPhone en pleine lumière est presque inutilisable pour une prise de vue. Pour bien réussir une photo avec l’iPhone, il faut surtout pouvoir bloquer la mise au point (très volage sur cet appareil), la luminosité et la balance des blancs. C’est ce que fait le logiciel “caméra Plus”, à mon avis plus lisible que celui présenté ici. Le reste, c’est un peu du folklore pour des prises de vues “bloque note”. Pour colonel moutarde, je n’ai vu la “pose B” sur aucun logiciel proposé.

4)
iYannick
, le 10.05.2013 à 09:21
[modifier]

Merci pour l’info François, je vais tester de ce pas.

Jusqu’à maintenant je me servais de Blux Pro pour prendre des photos avec l’iPhone 5, sans avoir des réglages aussi poussé, il en pffre quand même quelques-uns et faut dire que l’UI est superbe.

5)
J-C
, le 10.05.2013 à 10:57
[modifier]

Bonjour

J’utilise de temps en temps Pro 645 mais je trouve qu’il manque une pose B. Quelqu’un connait-il une application qui propose ça ?

A priori, Slow Shutter Cam semble indiqué…

Bonne journée à tous

7)
Roger Baudet
, le 10.05.2013 à 13:02
[modifier]

Camera Plus n’a pas le format TIFF. Personnellement, la seule chose que je recherchais était le blocage rapide des réglages (mise au point, contrats, balance des blancs) afin d’avoir des images nettes et correctement exposées. Clairement, Pro 645 est plus complet que Camera Plus, mais le mieux n’est-il pas l’ennemi de bien?

9)
Anne Cuneo
, le 10.05.2013 à 16:48
[modifier]

J’ai dépensé la somme astronomique (2 francs, donc) parce que l’un des experts photos ici disait monts et merveilles de cette app, et chaque fois que je l’utilise, je suis obligée de constater qu’elle fait de meilleures photos que d’autres question rendu.

J’ai aussi d’autres apps photo (dont Pro 645, également recommandé ici), mais j’ai fini par m’en tenir à ce PureShot, avec quelques exceptions.