Profitez des offres Memoirevive.ch!
Apple, son SAV, Lightning et l’USB 3

Comme je vous le disais en guise de présentation, j’ai récemment fait l’acquisition d’un MacBook Air.

J’aime ce truc. Vraiment. Je ne répéterai pas pourquoi mais ce modèle 13" répond tout à fait à l’idée que je m’en faisais : génial.

Toutefois, son achat a été une aventure. 

Déjà, ma commande à peine passée, Apple décide, là comme ça, de baisser les prix des Macbook Air et des MacBook Pro Retina.

Après avoir fulminé un moment, j’appelle Apple et on me dit que je serai remboursé de la différence, remboursement que j’ai reçu dans les sept jours, comme la Madame du service client me l’avait promis. C’est c’est bien.

Toutefois, après ça, j’ai eu deux-trois soucis. Reçu fin février (une loooongue attente car bibi il avait eu l’excellente idée de commander en plein Nouvel An chinois), mon précieux avait un défaut. Un bruit anormal provenant du ventilateur. La bonne affaire. 

 Ni une ni deux, je prend mon téléphone pour couiner auprès de l’Apple Care.

Et là, une autre charmante opératrice me dit que sans soucis, ils m’expédieront un nouveau Mac. Là comme ça. Et qu’en plus je peux garder l’ancien en attendant le nouveau. Super correct.

Une semaine passe (le temps qu’aurait dû prendre ma première commande), TNT vient à la maison, le nouveau Mac m’est remis. Un autre employé de TNT viendra prendre l’ancien le lendemain, le temps pour moi de le vider et de l’emballer.

Ouverture du second paquet. Recouinement auprès de l’Apple Care.

En effet, le second Macbook Air, s’il n’avait pas de problème au niveau des ventilateurs, avait juste un trou dans le cadre en alu qui ceint l'écran (deux millimètres, ok c’est un petit trou mais c’est un trou quand même).

Forcément, comme je suis un tout petit peu maniaque avec mes machines, j’exige d’avoir un aspect extérieur parfait. Sur une machine de ce prix c’est la moindre des choses.

Ce défaut cosmétique (c’est comme ça qu’ils appellent ça, chez Apple) est de nouveau un motif d’échange, de remboursement, ou cette fois d’un geste commercial (mais je garde le Macbook troué en revanche).

Je prends l’échange à nouveau, attends de nouveau une semaine et aujourd’hui, j’ai un nouveau Mac. Enfin l’appareil est parfait. 

Si je me réserverai mes réflexions sur le contrôle qualité dans les chaînes de production (apparemment effectué par les même mecs zélés qui contrôlaient les premiers iPhones 5), j’en viens l’un des objet de cette humeur : le SAV en lui même.

En cinq semaines, je suis tombé sur trois personnes différentes, compétentes, aimables quelque soit le moyen de contact (mail, téléphone), promptes à résoudre mes soucis et d’une patience à toute épreuve (je dois avouer que pour le coup du trou, j’avais été un peu sec).

J’ai dû aussi, début avril faire réparer mon iPhone 5 à l’Apple Store, le même jour que le durcissement des règles du SAV pour iPhone annoncées par iGen. Le bouton Power avait un faux contact. Je suis arrivé, j’ai montré, j’ai signé, j’ai iCloudé. Tout ça avec une Genius très gentille. Rien à voir avec le SAV du Mac, mais plus loin vous comprendrez.

Tout ça pour vous, dire, que même si je connaissais bien le SAV pour les iDevices, et que je n’en tarissais pas d’éloges, je ne le connaissais que très peu pour le Mac (en même temps c’est pas plus mal).

Et c’est cela qui fait l’une des grandes forces d’Apple. Ce contact, ce service à la clientèle. C’est pour ça que je suis d’accord de payer mon ordinateur, téléphone, tablette un peu plus cher à configuration égale. Ces gens montrent qu’avoir un problème, ce n’est finalement pas si grave : Ils sont là pour ça. Et au surplus, ils font en sorte que le client ne soit pas gêné plus que ça. 

Ce qui souligne non pas la compétence du SAV pour changer, voire réparer des appareils déféctueux ou présentant des défauts sans rechigner. Mais bien la dimension humaine apportée par les équipes d’Apple. Et cela plus qu’autre chose contribue à l’impression de service premium.

 

Second point de cette humeur : Lightning.

Pas le coureur jamaïcain. 

Le connecteur que Apple a sorti dernièrement. Et qui équipera à terme les iDevices dans leur ensemble.

Au début cela ne m’a fait ni chaud ni froid. Même si Lightning a provoqué une nouvelle polémique sur l’obsolescence matérielle, il a le mérite d’être axé sur l’avenir. En effet, je vois très mal Apple mettre un gros coup de pied dans l’unification de son écosystème si ce n’est pas pour durer dix ans. 

En plus le petit détail de la prise réversible apporte, pour moi, un surplus de confort non-négligable.

Coup de chance aussi : je ne fais pas partie de ces gens qui ont des périphériques 30 broches et qui doivent casquer pour l’adaptateur.

Comme je le dis, Lightning est axé sur l’avenir. Mais purée, j’espère que cet avenir arrivera rapidement.

Comme le Macbook Pro Retina 13" qui a certainement été conçu avec la prochaine génération de processeurs Intel en tête (Haswell), Apple n’a pas donné à Lightning les moyens de ses ambitions.

Par exemple, depuis que j’ai mon Macbook Air de 2012, je bénéficie de l’USB 3. Et depuis plus longtemps encore, j’ai Thunderbolt. 

Alors ok ces connectiques sont récentes et encore beaucoup de personnes n’en sont qu’à l’USB 2.

Mais ça coûtait quoi à Apple de sortir un câble Lightning USB 3 rétrocompatible ? Surtout que les derniers modèles du genre affichent un rétrocompatibilité à hauteur de 95% ? 

Parce que pour le coup, j’aimerais bien que mon iPhone 64 Go (rempli à hauteur de 50 Go ), se remplisse plus vite.

Comme je vous le disais plus haut je suis passé chez Apple pour obtenir une réparation/un changement de mon iPhone. Et forcément, dans le secondd cas, on récupère un iPhone vierge. Un rapide coup de iCloud pour descendre contacts et calendriers, mais comme je sauvegarde mon iPhone sur mon Mac, je ne pouvais pas descendre plus que cela.

Ayant une heure de train pour rentrer, je me suis dis que je lancerais la descente de ma sauvegarde depuis mon Mac dans le train. Sur une heure, je tenais pour possible que, lorsqu'arrivé à destination, l'opération soit terminée.

Bien mal m’en a pris. 

iTunes n'a pas été foutu d’en descendre les deux tiers. Il me restait de la musique, et un bloc d’applications qui ne s’était curieusement pas synchronisé en même temps que les autres. 

Et à ce moment, j’ai eu une réfléxion que je n’avais pas eue auparavant : Avec l’USB 3 cela m’aurait pris 10 minutes (un peu plus, il faut compter que la procédure d’installation en elle-même des apps sur l’iPhone dépend du terminal et non de la vitesse du transfert). Et avec Thunderbolt, encore moins. 

Je ne peste pas sur Lightning, cette connectique a un fort potentiel et est résolument tournée vers le futur. Mais pour le présent, je trouve qu’elle l’oublie un peu.

De plus que les technologies sont là, et elles sont accessibles. Vous vous imaginez pouvoir diviser par dix le temps des opérations d’iTunes relative à votre iDevice ? Depuis que j’ai connu en pratique la vitesse de l’USB 3 et de Thunderbolt, j’en rêve.

Pas que je descende une sauvegarde iPhone une fois par semaine. Mais au quotidien ce serait un gain de confort immense. Mettre un film en 1080p sur un iPad ou encore synchroniser des albums photo lourds en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Imaginez seulement.

On verra ce qu’Apple en fait mais Lightning mérite selon moi un petit boost.

 

Troisième chose : l’Apple Thunderbolt Display.

Quand plus haut, je chante les louanges d’Apple, c’est à comprendre dans le sens du SAV. Niveau conseil, je tiens à nuancer.

Lors de la même escapade à l’Apple Store, je me suis penché sur la question de prendre l’un de ces écrans.

Pouvoir arriver à la maison, brancher deux câbles et profiter de mon Mac sur 27", comme au bon vieux temps de mon iMac, me titille pas mal. 

La possibilité d’avoir, en plus de cela, un véritable hub ou je laisserai branché mes disques, mes câbles et autres joyeusetés du même acabit, je trouve ça super séduisant.

En plus, d’avoir un système audio de meilleure qualité que mon MacBook Air. Pas que les haut-parleurs du Thunderbolt Display rivalisent avec un système de salon, mais ce sera toujours mieux que ce que j'ai avec le Air.

Problème : pas d’USB 3, et pas de MagSafe 2. Vu que je viens de faire l’acquisition d’un Mac qui gère ces connectiques, et que j’ai renouvellé mon parc de stockage en conséquence, devoir repasser en deuxième me ferait un peu mal, je vous le dis. 

Bien que la culture du secret soit toujours aussi présente chez la Pomme, je me risque à une question à l’un des vendeurs.

« Vu que cet écran ne correspond plus à la connectique des nouveaux Mac, on a des chances de voir apparaître une mise à jour bientôt ? »

« Vous savez, Apple ne dis jamais rien à ce sujet. Pour l’instant cette génération est la seule que nous puissions proposer... »

Jusque là, pas de soucis. Je l'aurai remercié, et aurai passé mon chemin. Mais le type a continué.

« Si vous avez un MacBook Air 2012, on vous offre de toute façon l’adaptateur MagSafe 2, cela règle le problème »

« Oui mais reste l’USB 3 »

« Vous avez les ports de la machine le cas échéant »

« Absolument, mais ce qui m’interèsse avec cet écran, c’est la fonction hub, n’avoir à brancher qu’un câble et tout est relié. De plus j’ai des disques USB 3, j’aimerais pouvoir profiter de ces débits »

« Ah ouais, c’est clair qu à ce moment vous ne pouvez rien faire. On ne propose pas d'adaptaeurs Thunderbolt vers USB 3 » 

Non, sans blague ?

Donc le vendeur a essayé de me refourger un matériel qui sera probablement renouvellé sous peu (le réglement des problèmes d’appovisionnement des iMac, dont le Thunderbolt Display emprunte normalement la dalle, ainsi que la possible mise à jour des Mac Pro vont dans ce sens), et qui ne correspond pas à mon matériel (proposer l’adaptateur MagSafe, c’est une rustine, pas un changement de roue).

En plus sa remarque pour les adaptateurs USB, je ne sais pas comment la prendre. Mais je crois que cela s'inscrit dans une logique, dans laquelle il apparaît comme évident, que j'aurais casqué deux fois 30.- en sus d'un écran à un ticket.

Au-delà des obligations mercantiles du vendeur, je me pose la question de la qualité du conseil chez Apple. 

Ok, tous les désagréments peuvent être minimisés, et finalement, pour l’utilisateur de base, l’absence d’USB 3 est probablement secondaire.

Ok, il ne m’a rien dit de faux non plus.

Mais bon. Je m’adresse à lui avec une question qui veut dire ce qu’elle veut dire : je connais les spécifications de ma machine, je connais le matériel convoité dans son actuelle configuration.

Certes, je pose une question idiote, connaissant le silence qui entoure les futurs produits chez Apple. Toutefois, il n y’avait pas besoin de me convaincre du contraire d’une réalité matérielle. 

Enfin, bon. Chez Apple il y’a du bon et du moins bon au niveau du service à la clientèle. Je ne suis que rarement confronté au moins bon, je dois bien l’avouer. Mais quand je le suis, je suis tout étonné de découvrir que cela existe chez la firme de Cupertino.

Et vous ? Le SAV ? Lightning ? Une monomanie sur l’USB ?

PS : J'en profite pour rebondir sur le billet de François pour vous dire que le nano bundle de Mac Heist est encore disponible pour quelques heures, et que, cerise sur le gâteau, l'excellent Path Finder vient d'être débloqué. Le boss l'a dit mieux que je ne pourrais le faire, je vais donc le citer : 

"Dites, vous n’allez pas passer à côté de la chose ou bien?"

François Cuneo, le 19 avril 2013

En plus, je me permets de vous rappeler qu'en faisant une affaire, vous ferez également une BA. D'une pierre, deux coups, en somme.

 

11 commentaires
1)
Guillôme
, le 23.04.2013 à 00:25
[modifier]

Concernant le SAV, je suis un vieux qui a connu l’ère sans Apple Store en France et le Sav misérable par les “Apple Center” de l’époque.

A l’époque, le magasin principal de réparation apple était à l’ouest de Paris pour ne pas le nommer (je crois qu’il a fermé depuis). Et, sans blaguer, on était reçu comme un chien, on se faisait limite insulter et traiter comme moins que rien avec des factures indécentes.

Aujourd’hui, pour avoir aussi testé le Sav Apple Store, c’est le jour et la nuit. Accueil agréable et professionnel, client au petit soin…

Reste que tout cela ressemble à de vaseline, car au final, sauf cas particuliers de machine neuve (garantie DOA des 15 jours comme tu as eu droit) ou de défaut reconnu, on fait face soit à un tarif exorbitant de réparation soit à un mur (imac avec taches, rémanence sur dalle retina, carte graphique Nvidia défectueuse…).

Enfin, même si le SAV est très pro, les interventions peuvent l’être moins comme je le soulignai ici

Ajoutez à l’absence de solution tour (il n’y a plus de MacPro), au lightning mort né (en tout cas, dans sa forme actuelle) à mon avis vu son prix par rapport à l’usb3 (et qui n’a pas le soutien qu’à pu avoir le Firewire avec le marché des caméra), je serai moins enthousiasme sur les produits Apple actuels.

Il faut dire que je ne suis pas objectif vu que j’ai pris un pc récemment… en espérant que ce soit provisoire d’ici un nouveau Mac Pro ;)

2)
Smop
, le 23.04.2013 à 02:33
[modifier]

A propos de satisfaction du SAV d’Apple…

Depuis longtemps, j’avais quelques petits problèmes, pas vraiment gênants, avec mon iMac 27”. Un SuperDrive qui ne gravait plus, quelques tâches sur l’écran sur fond blanc, et une alimentation parfois capricieuse au démarrage.

L’extension de garantie AppleCare, à laquelle je souscris systématiquement, expirant quelques jours plus tard, j’appelle le SAV Apple. Un technicien passe, et en une demi-heure, sans même déplacer la machine de mon bureau, il change le SuperDrive, l’alimentation et la dalle.

Trois semaines après, mauvaise surprise, mon iMac ne démarre plus, et émet un petit grésillement. Nouvel appel au SAV Apple. La garantie AppleCare ayant expiré, on ne peut plus m’envoyer de technicien, mais on m’invite à apporter la machine dans un Apple Store. On me précise que c’est à l’Apple Store que sera décidée la prise en charge, ou pas, de la remise en état de fonctionnement de la machine.

Me voici donc à l’Apple Store, mon iMac sous le bras. Après avoir expliqué mon problème, le technicien s’absente un bon moment, près de 45 minutes. A son retour, il m’annonce que la panne est prise en charge par Apple.

Une semaine plus tard, je retourne chercher mon “vieil” iMac, dans lequel ont été changés la carte mère, les ventilateurs et l’alimentation (à nouveau). En clair, à l’exception du châssis et du disque dur, j’ai une machine entièrement neuve, sans avoir déboursé un centime, si ce n’est le taxi pour aller à l’Apple Store.

Que demander de plus…?

3)
Renaud LAFFONT
, le 23.04.2013 à 04:25
[modifier]

Ah, que j’aimerais avoir un Apple Store à deux pas de chez moi. Mais je n’habite que près de la 2e ville de France. Donc c’est soit Montpellier soit Nice. C’était mon coup de gueule du matin

4)
Anne L
, le 23.04.2013 à 07:19
[modifier]

Au sujet du SAV d’Apple, j’ai aussi connu les « Apple Center » et je n’ai jamais rencontré de problèmes en y apportant mes ordinateurs à réparer. Certes, un technicien qui opérait dans un des centres était un peu étrange, mais il faisait correctement son travail, et les autres personnes ont toujours été sympathiques et professionnelles. J’ai également bénéficié d’une prise en charge similaire à celle dont parle Smop, la garantie AppleCare de mon iBook étant dépassée depuis quelque temps au moment des réparations.

Je pense contacter une nouvelle fois le SAV d’Apple au sujet d’un adaptateur MagSafe quelque peu défaillant, peut-être que son remplacement entre dans le cadre de l’AppleCare, je ne sais pas. Très bonne journée à vous !

5)
PECourtejoie
, le 23.04.2013 à 07:59
[modifier]

Bonjour. Concernant l’usb3 sur les iDevices, il faut tenir en compte la vitesse de leur mémoire, qui est bien plus lente que celle de nos SSD. Je n’ai pas de lien sous la main, mais cela mérite une recherche.

6)
Le Corbeau
, le 23.04.2013 à 08:50
[modifier]

C’est l’histoire du mec qui a une ferrari et pas d’argent pour l’autoroute. Du coup il prend la route au dernier moment et se plaint de ne pas arriver à l’heure avec une voiture qui fait du 300

Des histoires comme celle là, j’en entend tous les jours. L’imprévision règne en maitre, les gens voulant que tout soit instantané et refusant de tenir compte des aléas, invoquant le “pas de chance” ou le matos mal optimisé dans tous les domaines de la vie courante. Le “gouverner, c’est prévoir” est mort depuis longtemps.

Quand au SAV Apple, pour mon dernier MAC, j’ai prié tous les jours de la garantie pour ne pas avoir affaire à lui. Hors applecare, point de salut, la garantie légale, on s’y assoit dessus (comment pas d’applecare? on peut plus rien pour vous, désolé).

Fort heureusement, à l’époque, les macs étaient solides, très rarement en panne et depuis je n’en achète plus.

7)
ToTheEnd
, le 23.04.2013 à 13:47
[modifier]

Un service 5 étoiles à l’exception d’une histoire absurde une fois, avec un iPhone 4 ou 4S pendant que j’étais à San Francisco… le jack du casque ne passait plus le son mais de façon sporadique et quand j’arrive vers un “genius macaque”, il me dit après 5s d’explication que je dois faire un reset avec un restore…

Je lui demande s’il pense que ce diagnostique est bon alors que je n’ai rien installé sur mon appareil depuis des jours et qu’il est donc peut probable que ce soit un problème soft… il me dit “oui”. Un peu agacé, je lui répond que c’est le conseil le plus “genius” que j’ai jamais reçu et il me répond sur le même ton “content de vous avoir aidé”… à quoi j’ai répondu que j’allais tout de même essayé de trouver un genius avec un vrai cerveau… il a grimacé.

Bref, à part ce petit couac, pas de problème et plutôt que de bons exemples pour moi ou mes connaissances.

Ceci dit, je touche du bois car sur une bonne dizaine d’appareils achetés chez Apple sans AppleCare, je n’ai jamais eu de panne…

Et mon Mac Pro 2009 commence à se faire vieux… j’attends avec IMPATIENCE le nouveau!!!

8)
Leo_11
, le 23.04.2013 à 14:08
[modifier]

Jamais eu besoin de SAV…

LA seule fois que je suis allé dans un Apple center… on m’a dit que la carte mère était morte et j’ai récupéré mon ordi en pièces détachées avec même des pièces manquantes…

9)
yomel
, le 23.04.2013 à 14:08
[modifier]

Merci pour la piqûre de rappel concernant le bundle Mac Heist. C’est rare que je trouve des logiciels qui m’intéressent mais là c’est une vraie affaire pour Path Finder, j’attendais qu’il soit débloqué et c’est parfait !

10)
ola
, le 26.04.2013 à 00:15
[modifier]

Pour l’USB 3 aujourd’hui ça ne servirait rien, les mémoires incluses dans un iPhone ne saturent pas l’USB 2 en écriture. Sur un iPad 4 il y aurait peut être un gain mais limité. Le support USB 3 via lightning viendra quand il y a aura un vrai gain.

11)
ToTheEnd
, le 28.04.2013 à 14:34
[modifier]

ola: j’ai déjà vu des graphs qui montrent un très léger gain en écriture/lecture via un port USB3… de l’ordre de 5% (donc pas grand chose). Ceci dit, le câble fournit par Apple semble être intelligent et je pense que pour le moment, il y a une sorte de limitation software vis-à-vis des transferts de l’iPhone 5.

Je m’attends (espère?) qu’Apple débridera ça pour l’iPhone 5S mais aussi pour l’iPhone 5.