Profitez des offres Memoirevive.ch!
POIViewer gère des POI (points d’Intérêt) sur votre iBidule

Bonjour à toutes et à tous.

Aujourd'hui, je cède la parole, comme je le fais de temps en temps, à un lecteur fidèle de longue date, Patrick Wibault, qui va vous présenter POIViewer.

À toi Patrick, et merci! 

******************

Je vais vous présenter, aujourd’hui, une application bien particulière, mais bien pratique et utile.

En effet, nous avons tous un carnet d’adresses, ou une base de données, qui contient les adresses de nos amis, de restaurants, d’hôtels, ou de clients et fournisseurs.

Mais savons-nous localiser ce qui est autour de nous lorsque nous arrivons dans une région, par rapport à ce qui se trouve dans notre carnet d’adresses?

 

Avant de découvrir cette application, j’utilisais un atlas routier Michelin, sur lequel j’avais consciencieusement collé des petites étiquettes qui me matérialisaient mes points d’intérêts.

image

J’approvisionne une base de données, depuis le début de l’informatique avec les MSX, et ma base s’est retrouvée sur des Psion, et autres. Au fur et à mesure des progrès des logiciels, des ordinateurs, des bidules mobiles, je l’améliore.

Passionné de bons produits, des artisans, du terroir, de l’architecture, et de la vie en général, ma base comprend maintenant environ 1400 fiches, avec tous les renseignements possibles, comme les téléphones et mail, bien sûr, mais aussi la position GPS en 2 formats (H,Mm,Sec, et décimal), et même, pour certains, une vidéo, lisible en streaming depuis mes iBidules.

 image

Cette base est, je dirai en dur, sur File Maker Pro.

Mais la même fiche existe aussi sur le carnet d’adresses Apple.

La même fiche, en mieux, car le carnet d’adresses Apple permet maintenant de rajouter un nombre impressionnant de champs.

image

Et surtout, on retrouve ses adresses sur tous ses iBidules.

En voici un petit exemple, mais j’ai des fiches bien plus détaillées.

 

Depuis longtemps, je cherchai à matérialiser, ces adresses, sur une application, les rendant visibles sur une carte, soit sur un ordinateur portable, soit sur une tablette, voire un smartphone.

Mais tous mes essais ne me satisfaisaient pas.

Jusqu’au jour, ou en fouillant dans les méandres des applis Apple, et grâce à des mots-clés, j’ai vu apparaître une application magique.

Avant de vous la détailler, je vais vous présenter l’installation que j’ai fabriquée pour avoir, dans ma voiture, mon iPad mini, solidement fixé, et alimenté.

 image

Là aussi, pas simple!

Rien n’existe, pour l’instant, en Europe. Il y a bien un support amovible chez Vogel’s, mais, après l’avoir contacté, il n’est pas prévu de faire le même pour l’iPad mini.

Alors, j’ai trouvé ceci aux états unis, chez Proclip.

Commandé un soir, livré le surlendemain par Fédéral express.

image

image

J’ai commandé le support pour iPad mini, comprenant une rotule, et commandé en plus un système s’emboîtant et permettant de retirer le support de ma voiture.

image

Pour le fixer dans mon véhicule, j’ai utilisé un flexible assez rigide, vestige d’un ancien achat, et fixé sur le support de la ceinture de sécurité du siège passager.

image

Alors, venons-en à ce fameux logiciel.

Il s’appelle POIViewer, le développeur s’appelle David Epinette, et sa société Frenchkiss development.

Il est vendu 2.99 €.

https://itunes.apple.com/fr/app/poiviewer-gere-vos-fichiers/id364906423?mt=8&ls=1

Site du développeur.

http://www.fkdev.fr/fr/poiviewer/quick

Voici l’affichage de 840 POI sur un iPhone 4S.

image

À gauche la France entière, et à droite, en zoomant sur une zone.

Le simple fait d’appuyer sur la boussole vous localise, et réduit la zone d’affichage à quelques kilomètres.

Vous pouvez toujours élargir ou resserrer si vous le désirez.

image

L'affichage sur un iPad Mini est plus confortable, mais je vous garantis que c’est exploitable sur un iPhone, en zoomant sur votre localisation. 

Pour utiliser cette appli, il faut un iPad WiFi et Cellulaire. Celui-ci dispose d’une vraie puce GPS, et la précision est de quelques mètres.

 

Voyons maintenant comment utiliser cette application. Je vais reprendre, en y ajoutant des commentaires, les détails que donne le développeur sur son site.

 

Comment on entre ses POI?

 

Il y a plusieurs moyens d’importer des POI dans POIViewer.

On peut le faire soit par import de fichiers POI soit par import d’un seul POI.

Les fichiers POI ont été créés pour permettre aux utilisateurs de GPS d’ajouter des lieux d’intérêts dans leurs appareils.

POIViewer vous permet d’importer plusieurs formats de fichiers POI pour GPS: .csv, .ov2.

D’autres types de fichiers POI peuvent inclure non seulement des POIs mais aussi d’autres choses comme des parcours ou des formes (Ce sont par exemple les fichiers .GPX et .KML/.KMZ). POIViewer peut importer ces fichiers, mais il ne prendra en compte que les POI (notez que les icônes et les descriptions HTML associées aux POIs dans les fichiers KML seront importées).

Si votre périphérique possède un GPS (iPhone ou iPad 3G), vous pouvez importer votre lieu actuel en tant que POI.

Mais depuis peu, il est possible d’utiliser les adresses que vous avez dans votre carnet d’adresses pour créer un POI.

C’est suite à ma demande, et par rapport à mes essais que j’avais demandé s’il serait possible d’utiliser ses adresses pour cela. Plans, ou Google Maps le fait bien.

 image

Mais le développeur a fait encore plus.

Lorsque vous touchez un POI, son nom s’affiche.

Avant c’était tout.

image

Maintenant, vous pouvez visualiser la fiche liée au POI.

Si celui a été créé avec le carnet d’adresses, c’est automatique.

image

sinon, si vous avez créé le POI par géo localisation, avec Google Earth, ou autres, vous définissez, une fois, le chemin vers la fiche, et c’est bon.

 image

Mais ce n’est pas tout! Après avoir tapoté sur le nom lié au POI, il y a en bas des petites icônes qui vous permettent d’aller voir des infos sur le lieu dans plusieurs sites comme

  • des photos Flickr et Instagram
  • des photos Panoramio
  • une vue Google Streetview (beta)
  • des articles Wikipedia
  • des lieux et des tips Foursquare
  • les photos geotaggées de votre bibliothèque de photos iPhone/iPad.
  • L’itinéraire vers le POI dans l’app Plans ou, si elles sont installées, dans les apps TomTom et Navigon.

 image

Maintenant, imaginons que vous êtes dans la nature, et que vous visualisez un POI qui vous intéresse.

Vous voulez vous y rendre.

Rien de plus simple.

Voyons comment procéder.

1. Je suis localisé en bas par le point bleu. Il clignote sur l’application.

image

2. Je tapote sur le POI rouge, et son nom s’affiche.

image

3. Je peux obtenir plus de renseignements.

image

4. J’ai demandé de le voir sur la carte.

 image

5. J’ai demandé l’itinéraire pour m’y rendre.

image

6. Comme il voit que j’ai Navigon, il me demande si je veux utiliser.

image

7. Puis quel est mon moyen de locomotion.

image

8. Et c’est parti!

 image

Formidable Non?

En quelques semaines d’utilisation, et après quelques échanges avec le développeur, d’autres améliorations ont été réalisées.

Avant, la carte était toujours orientée Nord. Bien si l’on roulait vers le Nord, mais si c’était vers le sud, ce que l’on voyait à droite était à gauche et inversement.

Maintenant, en tapotant 2 fois sur la boussole, on est géo localisé, et la carte correctement orientée. Elle tourne lors des déplacements.

Vous pouvez aussi personnaliser vos POI. Vous voyez sur les exemples, des icônes différentes. Certains se chargent sur différents sites, sinon vous les faites vous-même.

Par défaut, le POI est une aiguille dont vous choisissez la couleur.

Et si vous faites des dossiers par type de POI, tous les POI peuvent prendre la même icône.

J’ai travaillé plusieurs semaines à rentrer mes POI, car la création depuis le carnet d’adresses n’existait pas.

Cela m’a permis de faire aussi le ménage dans ma base.

Mais j’avoue que c’était assez fastidieux.

Néanmoins, il est possible que le logiciel ne puisse localiser votre adresse, alors vous utiliserez les autres solutions.

Pour ma part, j’ai surtout utilisé Google Earth, et grâce à StreetView, j’ai pu avoir une précision remarquable pour des adresses particulièrement isolées.

Pendant toutes ces semaines, je n’ai eu qu’un blocage lors d’un import d’un dossier de POI de mon iPhone vers mon iPad.

Mais je suis certain que c’est moi qui ai fait une erreur, sûrement en glissant le dossier ou en le comprimant.

C’était en fin de journée, et j’avais pas mal bossé.

Que ceci ne vous empêche pas de sauvegarder votre travail.

 

Voilà, j’en reste là.

Je n’ai pas le talent rédactionnel de François, mais je tenais à partager mon expérience et à faire connaître ce logiciel.

Et encore merci au développeur, qui est à l’écoute d’un utilisateur, et qui apporte très rapidement, les améliorations souhaitées.

Patrick Wibaut

 

14 commentaires
2)
Pdg
, le 09.04.2013 à 08:03
[modifier]

Bonjour. Intéressante application !

J’ai 2-3 petites questions qui font que tu as peut-être trouvé ce que je cherchais depuis longtemps…

– Est-il possible de mettre en cache des portions de cartes (pour les voyages ou les endroits délaissés par le réseau) ? Je “travaille” beaucoup avec un duo Offmaps/MotionXGPS (+ CityMaps 2go en zones urbaines) et associer à une gestion poussée des POI personnels ferait une valeur ajoutée énorme.

– au niveau des POI issus du carnet d’adresse : c’est une utilisation “croisée” en temps réel ou un import ? C’est à dire, si je crée 2 fiches A et B dans carnet d’adresse, que j’utilise l’appli, tout va bien. Si maintenant je supprime la fiche B, sera-t-elle toujours visible dans l’appli (=importée) ?

– Et enfin, l’appli peut-elle générer des fichiers de POI ou GPX ou autres à partir des données, ou se contente-t-elle de lire la base ? J’imagine qu’elle s’en contente, sous peine de créer une usine à gaz… Dans ce cas, connaissez-vous un moyen simple de générer ces fichiers ?

Je crois que je vais de toute façon la tester. Un développeur à l’écoute de la sorte mérite de l’intérêt. Quoi qu’il en soit, si ce n’est pas déjà le cas, la sauvegarde des fonds Open Maps serait un vrai plus.

Merci pour la découverte

3)
ysengrain
, le 09.04.2013 à 08:51
[modifier]

Dois je comprendre que l’utilisation de cette app nécessite une connexion Internet permanente ?

4)
Patrick W
, le 09.04.2013 à 08:59
[modifier]

Bonjour à tous,

J’ai découvert ce logiciel en fouillant dans les tiroirs de l’iTunes store, au mois de Novembre dernier.

Il semblait correspondre à ce que je cherchais vainement depuis longtemps.

L’arrivée de l’iPad mini m’incitait à trouver un moyen de visualiser mes adresses autrement que sur un atlas papier.

En quelques mois, grâce aux compétences, et à l’écoute du développeur, il a mis en place les améliorations que je lui soumettais.

Comme le lien avec le carnet d’adresse, la création de POI depuis le carnet d’adresse, etc

Maintenant ma base de POI comprend 1321 POI, et je l’utilise sur un iPad mini, et sur un iPhone.

Patrick WIBAUT

5)
Patrick W
, le 09.04.2013 à 09:13
[modifier]

Bonjour Ysengrain,

Oui l’appli nécessite une connexion internet pour le rafraichissement et l’affichage des fonds de carte.

L’utilisation hors connexion fait partie des améliorations que j’ai proposées au développeur, afin de pouvoir utiliser l’appli à l’étranger par exemple.

Patrick WIBAUT

6)
Patrick W
, le 09.04.2013 à 09:22
[modifier]

Bonjour PDG

La réponse à la première question est la même que pour Ysengrain.

Concernant la seconde question. On lie une fiche du carnet d’adresse à un POI. Pas plusieurs. L’appli crée un lien du POI vers la fiche du carnet d’adresse, et dans le cas de l’export de ce POI lié à une fiche, vers un iPhone par exemple, le lien est conservé.

Oui l’appli peut générer des POI. Vous utiliser l’adresse qui est sur la fiche, du carnet d’adresse, pour générer le POI. Cela fonctionne très bien dans le cas d’adresse “normales”.

Pour ma part, comme j’ai pas mal d’adresse “Terroir, c’est à dire des fermes, des vignerons, alors j’utilise Google Earth, et j’exporte le POI depuis Google Earth.

Mias si vous voulez plus de précisions, lisez la documentation sur le site du développeur. L’adresse est dans l’article.

Patrick WIBAUT

7)
Saluki
, le 09.04.2013 à 12:33
[modifier]

Je trouve cette app’ très intéressante. Et vais y jeter un œil presto.

Pour le fun, je crois avoir le même support “semi flexible” qui dort dans un coin avec un lecteur de CD Sony dessus ;°).

Beau recyclage, respectueux de la planète !

8)
Patrick W
, le 09.04.2013 à 12:42
[modifier]

*Bonjour Saluki * Le flexible semi flexible a peut être la même origine? Mais honnêtement je ne suis plus capable de le dire, vu que j’ai eu pas mal d’accessoires et que lorsqu’ils ne peuvent plus servir, ils passent dans le coffre à astuces futures.

:-)))

9)
Ornitho
, le 09.04.2013 à 18:05
[modifier]

J’ai commencé à utiliser cette application dans l’après-midi. Ayant besoin de conseil pour optimiser la recherche de mes P.O.I.s, j’ai contacté le développeur du logiciel. Réponse rapide, problème résolu. Je recommande ce logiciel aussi par la qualité du Service Après Vente.

10)
cerock
, le 10.04.2013 à 08:56
[modifier]

Un peu à la bourre ses jours, je découvre ton article aujourd’hui. J’ai juste une petite confusion, le but, si j’ai bien comprit est de placer tes points d’interet que tu as enregistrer sur une carte ? Pour moi un point d’intérêt était plutôt une base de donnée de lieu inconnu à découvrir (un peu comme sur le GPS tom tom (qu’y a t’il a visiter dans ce lieu). J’ai de la peine a comprendre le principe, car pour moi si j’ai aimé une cave, un resto ou autre… si je passe dans la ville en question je le retrouve sans problème.

11)
Patrick W
, le 10.04.2013 à 09:09
[modifier]

Peut être mon cher Cerok, retrouves tu le resto ou tu as bien mangé, mais tu le dis un peu plus loin, l’intérêt est plutôt une base de données de lieux à découvrir.

Or avec cette appui, et les lieux à découvrir localisés, lorsque tu arrives dans la région, tu les repères tout de suite.

Et ce sont tes points d’intérêt que tu as renseigné par rapport à des critères perso, comme adresse donnée par un ami, vu dans une émission TV, lu dans la presse, rencontré sur un salon, etc. Parce que se fier à Tom Tom pour savoir ce qu’il y a à voir dans le secteur est sacrément limité.

Et comme tu peux le voir sur les copies d’écran, j’ai pour ma part plus de 1300 Points d’intérêts, dont pas mal me restent à découvrir.

L’idée de repérer sur une carte papier, il y a de nombreuses années, mes POI est venue au retour de vacances ou je me suis aperçu que j’étais à quelques dizaines de kms d’une chose à voir et que je ne l’avais pas vu.

Maintenant, c’est plus “papier”, mais “électronique”

12)
Pdg
, le 10.04.2013 à 09:39
[modifier]

J’ai testé et c’est effectivement très intéressant !

Je suis justement en train de planifier un voyage en Grece assez marathonien pour lequel nous n’aurons pas le temps de chercher quoi faire : il faudra planifier.

Mais du coup, la possibilité de consulter les cartes hors ligne m’est indispensable… Dommage.

13)
cerock
, le 10.04.2013 à 10:44
[modifier]

Et ce sont tes points d’intérêt que tu as renseigné par rapport à des critères perso, comme adresse donnée par un ami, vu dans une émission TV, lu dans la presse, rencontré sur un salon, etc. Parce que se fier à Tom Tom pour savoir ce qu’il y a à voir dans le secteur est sacrément limité.

Je n’avais pas vu ce point de vue qui effectivement est très intéressant.

Merci d’avoir éclairé ma lanterne.

14)
Patrick W
, le 10.04.2013 à 18:55
[modifier]

Précision du développeur

Bonsoir à tous.

Je vous communique la réflexion de Mr David Epinette, développeur de ce logiciel.

C’est par rapport à la demande de pouvoir utiliser le logiciel sans connexion, et donc d’avoir les fonds de carte

En terme d’ergonomie, il faut arriver a ajouter cette fonction de manière simple:

-Trouver un moyen de permettre à l’utilisateur de spécifier les zones a garder en offline

-lui indiquer la taille que ça va prendre avant de telecharger

-de les supprimer

-decider les niveaux de zoom à enregistrer (il y en a 20)

Apres il y a beaucoup de petites choses à développer

-Telecharger les images qui consitutent la carte offline.

-Les afficher par dessus la carte apple (ou a sa place).

-créer et gérer les nouveaux écrans liés à cette fonctionnalité.

-Idéalement, il faudrait en profiter pour revoir la navigation actuelle entre les differents ecran de l’app.

Je pense que je finirai par développer cette fonctionnalité car elle est effectivement très demandée.

Donc Patience, un jour surement, Mr Epinette installera cette fonction dans POIViewer !