Profitez des offres Memoirevive.ch!
Un document multiple ? Deuxième partie.

Lors de mon premier article, je vous expliquais comment on pouvait transformer un texte en carte mentale, je vais vous parler aujourd’hui d’un programme qui va permettre toutes sortes de conversions assez facilement. Cet outil, c’est Pandoc.

Bon d’accord, c’est un outil en ligne de commande… Pourtant, même si je n’en suis pas un adorateur, je dois bien dire que dans ce cas présent, l’efficacité du programme pourrait bien lever certaines réticences jusque dans les plus hautes sphères de ce lieu !

Commençons par installer Pandoc. il s’agit de la procédure classique à partir d’une image disque.

 

 

 

Prenons ensuite un document, rédigé en MultiMarkdown :

 

# Titre de niveau 1

Euguer doloreet essi sagittis core; lumsan ex autpate nonsequam ationullaoret. [^Note1].

 

## Titre Niv 2 ##

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cur, nisi quod turpis oratio est? Occultum facinus esse potuerit, gaudebit; Bonum valitudo: miser morbus. 

 

### Titre De Niveau 3 ###

 

Eraestie aliquam incing estie euguercinis, uptatem velesse lum augiam dignissim nullandrem lorper ulla utetumm. 

 

[^Note1]: azerty

 

# Photo 1

 

 ![Un poisson](/Users/MOI/Documents/Cuk/article_2/Image1.jpg)

 

# Photo 2

 

 ![Des méduses](/Users/MOI/Documents/Cuk/Article_2/Image2.jpg)

 

# Une dièse compte une diapositive

Se cum ullamcorper, euguero facinci henis porttitor faciduisit nullandigna, velenisit facidunt quipsum. 

 

## Deux dièses comptent un sous-titre

Quisisl irilla iuscipit porttitor nostrud adiat nostrud minciliquat suscil, lorer volut lumsan. 

 

### Trois dièses comptent un sous-sous-titre

Velent nulla faci issendiamismodi delendipis corperc vulputat bla loboreet. 

 

# titre de niveau 1 (bis)

Issendiam nulput etum utat id susto nostrud landignibh exer; vulluptatum dolendrem voloreros nonsed facillum facilisis. Eumsandre vestibulum iuscing, enim dolesecte utate endio essisit nonulla, acipit eros quation. Esequi delent augiam vulpute irilit lum acipsus velesto doluptatue consequat torquent. Velisim tat aliquatem estio dolorer tatisit nullut, quiscilit exeriure laore vulluptatet tempor facipsu. 

 

## Sous-Titre 

Autatie feuguerit diam henis lorpercidunt andrero modo. 

 

## Sous-Titre

Nisim odolor sequat duisi nam aliquipsum facilisse ipsusci henis. 

 

Je sauve dans un dossier sans accent ni espace (oui, c’est assez casse-pieds…), j’ouvre le terminal et tape ceci :

 

pandoc -t beamer /Users/MOI/Documents/Cuk/article_2/Exemple.md -V theme:Boadilla -o /Users/MOI/Documents/Cuk/article_2/Exemple.pdf

Ce qui veut dire (traduction maison) : « Change-moi ce texte en diaporama PDF en utilisant la classe Beamer avec le thème Boadilla. »
Et là, mon fichier texte est devenu un joli diaporama PDF.

 

Un diaporama

 

Bien sûr, on peut obtenir directement le code latex pour améliorer son diaporama si on le souhaite. La commande est alors :

pandoc -t beamer /Users/MOI/Documents/Cuk/article_2/Exemple.md -V theme:Boadilla -o /Users/MOI/Documents/Cuk/article_2/Exemple2.tex

Pandoc ne s’arrête pas là, il fournit tout une série de commandes qui vont vous permettre des exportations en diaporama html, en document Word, Opendocument, Textile, Epub et j’en passe. Les exemples se trouvent ici avec les lignes de commande idoines.

Voilà pour aujourd’hui. Ce genre de manipulation peut faire gagner un temps précieux et j’espère que ce sera profitable à quelques-uns.

 

11 commentaires
1)
Guillôme
, le 06.04.2013 à 17:06
[modifier]

Apparemment je ne suis pas le seul à me faire surprendre par la parution du Samedi, on est plus habitué ;)

Comme toi, je suis convaincu de la supériorité de la ligne de commande pour certaines utilisations par rapport à une interface graphique.

Très intéressant ce pandoc, merci pour la découverte. Par contre, je ne pense pas que tu réussiras à convaincre le big Boss ;)

2)
Radagast
, le 06.04.2013 à 18:07
[modifier]

Disons, pour la ligne de commande, que je suis un opportuniste, c’est surtout que si j’ai compris le principe et que je n’ai pas plus simple, je m’en sers sans état d’âme. Je suis très loin d’être un spécialiste.

4)
Philob
, le 08.04.2013 à 08:02
[modifier]

Merci, il est vrai que je n’en ai pas l’utilité (pour le moment), mais je dois dire que j’ai de la peine à retrouver la substance d’un texte avec tous ces rajouts.

Ce n’est pas demain la veille que je vais me mettre à ce type “d’écriture”. même pas le Markdown, peut-être sous la torture ;-)

5)
Jaxom
, le 08.04.2013 à 09:47
[modifier]

Je n’en ai pas d’utilité pour l’instant, mais sait-on jamais. En tout cas merci pour ces découvertes.

Sinon, en ligne de commande il est en général possible de passer des chemins de fichier avec des espaces. Soit tu mets le chemin entre guillemets : ”/Users/moi/Document/dossier a espace/truc.md” ou tu remplaces l’espace par un ”\ ”, ce qui donne /Users/moi/Document/dossier\ a\ espace/truc.md

7)
pat3
, le 12.04.2013 à 22:32
[modifier]

Autant j’avais apprécié le premier article, autant là tu me perds; j’ai du mal avec la ligne de commande, mais surtout je n’arrive pas bien à voir l’intérêt du résultat. Faut dire que je n’utilise de diaporama PDF que contraint et forcé, vu que je mets souvent des vidéos dans mes diaporama et que je tiens les transitions pour signifiantes. Aurais-tu un exemple “réel” d’utilisation, que je comprenne mieux?

10)
Franck Pastor
, le 13.04.2013 à 21:13
[modifier]

Jamais essayé moi-même, mais beaucoup l’ont fait et ça semble marcher très bien. Avec InDesign, par exemple.

Si tu es un utilisateur de LaTeX, tu peux inclure des animations et vidéos dans le Pdf produit grâce au paquet media9.

Beamer propose aussi des facilités dans ce sens via le paquet multimedia : voir sa doc page 133.

L’inconvénient est qu’il faudra probablement utiliser le Reader d’Adobe et non Aperçu.

11)
pat3
, le 14.04.2013 à 19:44
[modifier]

Merci, Franck, mais les voies proposées sont plus complexes ou onéreuses que je ne l’imaginais. Pour l’instant, je distribue mes diaporamas faits sous Keynote en les PDFisant; mais dans cette transformation, les vidéos ne passant pas, je les envoie à part.
Si je dois passer par une “post-production” via Adobe (cher) ou LateX (compliqué pour ne pas dire plus, pour moi en tout cas, et malgré plusieurs essais), autant enregistrer les diaporama en vidéo et en faire un podcast, voire les enregistrer pour une diffusion en ligne…