Profitez des offres Memoirevive.ch!
MailboxApp : objectif zero inbox

C'est à la mode : il faut réinventer les concepts les plus basiques, à grand coup d'interface innovante et de simplification des process. Le mail a déjà été réinventé un paquet de fois : Gmail a été une grande évolution, et depuis, on n'a cessé de tourner autour de quelques idées clés, souvent contradictoires :

  • Soit il faut supprimer le mail, et le remplacer par d'autres supports plus adaptés
  • Soit il faut les gérer avec des outils simplifiant au maximum cette lourde tâche.

Je ne sais pas pour vous, mais je reçois pour ma part un paquet de mails chaque jour, et j'essaie régulièrement de me débarasser de ce boulet : comment faire en sorte que mes mails ne me bouffent pas la moitié de ma journée ?

C'est tout d'abord une question d'organisation : les GTD et autres s'accordent sur le fait qu'il faut distinguer le moment où l'on trie ses mails du moment où l'on effectue les tâches qu'ils provoquent. Ou sinon, on prend le risque de trier 2-3 mails, de s'arrêter sur le 4ème, d'effectuer le travail qu'il incombe, puis... de passer à autre chose, sans avoir trié les mails suivants, qui étaient peut être plus urgents.

François avait détaillé dans un précédent article comment transformer ses mails en tâches via l'outil MailHub, sur son Mac. C'est pratique, ça marche bien, et c'est tout à fait dans le sens de ces principes d'organisation.

Un autre principe, qui est en plus très zénifiant, consiste à se débrouiller pour vider complètement sa boîte de réception. C'est ce que j'ai moi-même fait en début d'année, en prenant quelques longues journées à trier le plus gros, puis.... en archivant tout le reste (oui, bon, ok, parfois il faut s'accomoder de quelques tricheries pour parvenir à ses fins).

Vous vous souvenez peut-être de Sparrow, un projet français qui lui aussi avait pour but de révolutionner la lecture des mails sur son iPhone. Le projet a été racheté par Google, qui maintient à minima l'application. Bref, la voie est (presque) libre pour un nouvel arrivant. Et c'est là qu'est arrivé, en début d'année, MailboxApp.

Se faire désirer : une arme marketing à double tranchant

Si MailBox a autant fait parler de lui, c'est tout d'abord par son lancement marketing : l'appli est téléchargeable gratuitement, mais ne donne accès, dans un premier temps... qu'à une (très) longue file d'attente. A chaque fois que l'on lance l'appli, on a donc accès à ce compteur, avec le nombre de personnes devant vous, qui baisse lentement, et celui de ceux qui sont derrière vous, qui lui augmente beaucoup plus rapidement ! 

 image

Cette approche, originale, a sans doute une cause technique : faire rentrer petit à petit les utilisateurs permet de maitriser la montée en charge des infrastructures derrière l'application. Plutôt malin, on transforme une contrainte technique en outil de désir marketing !

Mais c'est aussi une arme à double-tranchant. Plus je regardais ce fichu compteur (c'est addictif ! Je le faisais plusieurs fois par jour, et j'ai dû attendre plusieurs semaines !), plus je me disais : "Tu vas attendre cette appli pendant des lustres, et tu vas avoir envie de la virer au bout de 10mn". Et figurez-vous... Que c'est ce qui s'est presque passé...

Après l'attente, la déception ?

Mailbox est une application pensée autour d'une idée : faciliter le tri de vos mails pour pouvoir vider le plus rapidement possible sa boîte de réception. Charmante attention, et superbe exécution : un gros travail a été fait sur les gestuelles de l'interface, afin que tout soit rapide et intuitif. Un glissement sur la droite, et on archive le mail. Un glissement un peu plus long, et on le supprime.

image

Autre bonne idée, les mails ne sont pas figés dans leur chronologie : on peut les remonter ou les redescendre dans la liste qui vous est présentée. Un bon moyen pour les prioriser intuitivement.

Mais la vraie grande innovation de l'application, c'est le glissement sur la gauche : il provoque l'affichage d'une boîte de dialogue permettant de "planifier" le mail, plus tard dans la journée, demain, un autre jour... En fait, cette planification correspond à un décalage dans le temps : si vous marquez un mail à "demain", il va disparaitre de la boîte de réception, mais vous le recevrez à nouveau le lendemain. Quel est l'intérêt ? Il est double. Déjà, cela va vous permettre de vider votre inbox au moins une fois de temps en temps (puisqu'on vous dit que ça fait du bien !). Ensuite, ça va permettre de planifier un certain nombre de tâches, au lieu de les laisser s'enterrer dans les bas-fonds de vos mails lus-mais-non-traités.

En gros, ça fait la même chose que ce que l'on peut faire avec le duo Mail+MailHub+2Do préconisé par François... mais le tout dans la même application.

Pour compléter le tout, une autre gestuelle permet de gérer des listes, pour classer ses mails

Génial ? Oui, mais... au final, le logiciel n'a pas su me séduire suffisamment pour que je lui fasse une place dans mon organisation au quotidien.

Déjà, Mailbox n'existe que sur iPhone. Si je veux replanifier un mail, il faut impérativement que je le lise depuis mon téléphone. Pas très pratique.

Ensuite, comme c'est souvent le cas, un "tout-intégré" fait les choses moins bien qu'un agrégat de logiciels spécialisés. Et si fonctionner par "ré-envoi" de mails est une solution astucieuse et relativement élégante, ça ne fait pas tout, et en particulier ça ne se substitue pas à un vrai gestionnaire de tâches. On continue au final à avoir un gloubi-boulga entre nouveaux mails et mails à traiter.

Et surtout, Mailbox, s'il pousse assez loin l'épure dans les fonctionnalités, en un mode très "disruptif", pour employer un anglicisme à la mode, n'est au final pas un très bon client mail. Il manque beaucoup trop de fonctionnalités pour qu'il soit pleinement utilisable :

  • Déjà, il s'appuie sur Gmail, et que sur Gmail. Passez votre chemin si vos mails sont stockés ailleurs
  • L'éditeur de mails est pour le moins minimaliste
  • Et surtout, on est enfermé dans le "carcan" imposé par l'application. Si l'on veut gérer ses mails un peu différemment, on ne peut pas. On peut difficilement se balader dans les dossiers archives, etc...

En gros, le principal reproche qu'on peut faire à l'application est aussi son point fort : elle est très bien pensée pour un usage très précis, mais est très limitée dès lors qu'on souhaite s'écarter de ce chemin là.

Et comme l'application se repose sur Gmail... mais aussi sur sa propre infrastructure (pour gérer les planifications, etc...), il devient difficile de l'utiliser en parallèle avec d'autres clients mails.

Faut-il jeter pour autant l'appli ? J'avoue ne plus l'utiliser pour ma part. Mais il faut avouer qu'il y a des idées vraiments excellentes que je rêve de voir éclore dans d'autres clients mails, la notion de replanification de mails en tête. 

L'interface entièrement basée sur des gestes, et pas sur des boutons, est un peu déroutante, nécessite un apprentissage, mais, il faut l'avouer, permet ensuite de fonctionner très rapidement. "C'est l'avenir" !

Mailbox va-t'il évoluer ? Se faire racheter par une boîte (allez, Google, au hasard) qui pillera sans vergogne les vraies bonnes idées de l'app ? L'avenir nous le dira...! 

Pour papoter de MailBox, et d'autres sujets, n'hésitez pas à me suivre sur mon compte Twitter !

9 commentaires
1)
François Cuneo
, le 07.03.2013 à 06:27
[modifier]

Très intéressant Jean-David!

J’ai 59’497 messages dans ma boîte de réception…

J’ai complètement abandonné l’idée de les classer, je mets des tags avec MailTags.

Désolé pour ton article, je n’ai pas vu qu’il était en attente de relecture quand… je l’ai relu hier.

Il ne paraît qu’à 6h27.

2)
Ritchie
, le 07.03.2013 à 07:43
[modifier]

J’ai plus de 200 000 personnes devant moi !

Et hier soir, j’ai migré ma boîte de Gmail à Zoho mail (ça mériterait un article en lui-même), darn !

Ritchie

3)
François Charlet
, le 07.03.2013 à 10:46
[modifier]

J’ai testé l’application (après avoir longtemps attendu) et je suis arrivé au même constat : très bonnes idées, mais au final (trop) limitée. Je l’ai supprimée, en attendant une prochaine évolution.

Pour ma part, ce qui m’a énormément gêné, c’est que mes e-mails transitent par les serveurs de l’éditeur de Mailbox, en plus de ceux de Google. Alors, même si je n’ai rien de confidentiel sur ma boîte Gmail, cela me pose une problème de principe. Tout comme je n’aimerais pas que mon facteur puisse consulter mon courrier avant de me le délivrer. Et ça, pour moi, c’est un gros point noir.

4)
Charled
, le 07.03.2013 à 11:18
[modifier]

Bonjour,

Concept intéressant effectivement tant la gestion des mails n’a pas beaucoup évolué (à mon sens) depuis Claris Emailer ;-) Or, on reçoit beaucoup plus de mails qu’à l’époque…

Par contre, je ne comprends pas la limitation à GMail (comme Sparrow)

Enfin, les allers-retours par les serveur de MailBox me gênent aussi ; pourquoi l’appli n’utilise-t’elle pas simplement un système de masquage des mails avec réapparitin à la date donnée. Ca pourrait fonctionner même hors connexion ce qui sur iPhone, selon où l’on se trouve, n’est pas forcément inutile.

5)
Inconnu
, le 07.03.2013 à 13:28
[modifier]

Le probleme de ces trucs tout integres est qu’ils nous exonerent de toute initiative quant a notre propre organsation.

Le jour ou l’iTruc tombe dans les wc et qu’il ne fonctionne plus, on est bloque (ou alors on peut justifier d’un truc qu’on a eu la flemme de faire en arguant que c’est la faute du programme)…

Bref, en entreprise, oui, car on garantit que l’info circule, ce qui est conforme aux exigences modernes en termes de qualite, mais pour s’organiser soi-meme, non merci, d’autant plus que cet editeur que je ne connais ni d’Adam, ni d’Eve, n’a rien a faire de pres ou de loin avec mes donnees.

Ergo: dnw. mais merci.

BTW, tu parles de buzz, de twitter, etc. quand l’internet est en panne, tu arrives a survivre?

6)
Nopasaran
, le 08.03.2013 à 06:14
[modifier]

Bonjour, J’utilise Mailbox depuis maintenant plus de 2 semaines et trouve l’appli très pratique pour nettoyer la boite de réception de mon compte gmail. A ce propos, la limitation aux comptes gmail s’explique facilement : la majorité des mails ne transite pas par les serveurs de l’éditeur, ils sont simplement taggés [mailbox]/nomliste lorsqu’on les classe dans des listes, seuls les mails que l’on souhaite reporter étant réexpédiés sur le site de l’éditeur. Quant à l’absence de client mac, il n’y en a pas vraiment besoin, Mailbox ayant déjà un compagnon idéal… : Sparrow, avec sa gestion des labels qui permet d’accéder à tous les mails taggés.

7)
François Cuneo
, le 08.03.2013 à 07:03
[modifier]

A part ça, MailHub, en plus de permettre de créer des tâches incroyablement efficacement (c’est pour ça que je l’utilise) fait exactement le travail de Mailbox, si j’ai bien compris, aussi.

Mais j’ai désactivé cette fonction.

Je veux savoir où passent mes mails. Je veux moi-même les mettre dans des dossiers.

Non non, la seule solution efficace que j’aie trouvé, c’est les tags et tout dans la boîte de réception.

8)
Filou53
, le 08.03.2013 à 12:53
[modifier]

Eh oui…

De plus en plus d’applications au look super (quoique les goûts et les couleurs n’est-ce pas …),

aux fonctionnalités ‘branchées’, ‘tendance’, etc…

mais en finale tellement vides quand on gratte un peu.

Il suffit de voir le nombre impressionnant de to-do list’s & co. Cel n’arrête pas. Mais en bout de course, que reste-t-il ???

Ceci dit, je n’ai pas essayé MailBoxApp… et je ne le ferai sans doute jamais. Déjà que je ne me sens pas assez patient pour attendre.

Mais merci quand même pour la présentation du produit.

9)
monmac
, le 09.03.2013 à 09:31
[modifier]

Un autre nouveau arrivé, qui a l’avantage de fonctionner sur Mac et pour tous les comptes, pas seulement gmail: Inky Mail

Plutôt bien fait et sensé “apprendre” ce qui est important pour nous. Par contre tous les emails transitent aussi par un serveur. Même s’ils disent qu’ils ne peuvent pas lire les emails, j’ai l’impression d’être utilisé dans je ne sais quelle statistique avec lesquelles les intéressés feront du profit. D’autant que l’appli est gratuite… je trouve ça louche !