Profitez des offres Memoirevive.ch!
Quelques livres pour ce début d’année 2013

Avant d’attaquer la présentation de quelques livres informatiques et photographiques, quelques mots sur un livre magnifique: le sermon de la chute de Rome, de Jérôme Ferrari, chez Acte Sud, Prix Goncourt 2012.

image

Après le roman de Joël Dicker dont j’ai parlé ici, au style percutant, phrases courtes à l’américaine, que j’ai beaucoup aimé (n’en déplaise à certains...), qui était finaliste du Goncourt 2012 également, j’ai voulu voir celui qui avait remporté la palme.

Le problème n’était pas de lire absolument un prix pour qu’il soit dit que je l’avais fait, mais juste de voir ce qui avait pu faire la différence.

En fait, comparaison il n’y a pas.

Tout oppose Dicker et Ferrari.

Je peux vous assurer de passer du style Dicker à celui de Ferrari d’un jour à l’autre, ça surprend.

Jerôme Ferrari, il faut se laisser guider, se laisser aller à la longueur incroyable de ses phrases, à la tranquillité et à la beauté implacable de ce qu’il nous transmet.

Jérôme Ferrari, il faut avoir le moral pour le lire aussi. Parce qu’au fil de la lecture, on est un peu plus déprimé à chaque fois qu’on tourne la page. Comme l’écrit le quatrième de couverture: "... Entrant, par-delà les siècles, en résonance avec le sermon par lequel Saint-Augustin tenta, à Hippone, de consoler ses fidèles de la fragilité des royaumes terrestres, Jérôme Ferrari, jette, au fil d’une écriture somptueuse d’exigence, une lumière impitoyable sur la malédiction qui condamne les hommes à voir s’effondrer les mondes qu’ils édifient et à accomplir ici-bas, leur part d’échec en refondant sans trêve, sur le sang ou les larmes, leurs impossibles mythologies."

Désespérant, mais vraiment magnifique.

Pas du tout mon style a priori, mais tellement beau qu’on se laisse engloutir par ce superbe roman.

Bon.

Changeons de sujet maintenant.

Parlons d’abord technique informatique.

À tout seigneur, tout honneur, je tiens absolument à vous signaler, il y a quelques semaines déjà, la sortie chez Eyrolles du petit dernier (enfin... quand j’écris petit...) de Guillaume Gète: OSX Mountain Lion efficace (qui couvre la version 1.8.2 également).

image

J’ai déjà écrit tout le bien que je pensais de son prédécesseur, OS X Lion efficace.

Ici, Moutain Lion est décortiqué dans tous les sens.

Regardez plutôt la table des matières! Ce n’est pas beau, ça?

510 pages d’explications claires, avec juste l’humour qu’il faut là où il faut pour détendre l’atmosphère.

Du grand-art quoi!

Ce livre peut très bien être lu par les débutants, ou disons par les débutants, mais disons que ce n’est pas le premier que je leur proposerai.

Comme l’écrit l’éditeur, ce livre s’adresse plutôt:

  • Aux passionnés de Mac qui souhaitent explorer Mountain Lion en profondeur
  • Aux utilisateurs de PC qui désirent passer sous OS X
  • À tous ceux qui aspirent à plus d’efficacité avec leur Mac

Maintenant, si vous trouvez que vous promener partout avec les 1.590 kg que pèse ce bouquin, je vous conseillerais plutôt sa version électronique qui rend la recherche encore plus simple, bien évidemment, et qui ne coûte elle que 22.90 €, alors que la version papier est facturée 30.40 €.

Ah quel travail ont ces rédacteurs de systèmes! Ce n’est pas seulement tout récrire qu’il faut, mais refaire toutes les captures d’écran. Moi qui m’y colle souvent, à ces captures, je sais bien ce que ça veut dire!

Au fait Guillaume, tu utilises Snagit? Tu devrais si ce n’est pas le cas, il est tellement au-dessus de tout le reste!

Eh bien tiens, puisque nous parlons de livre électronique!

J’ai reçu trois nouveaux livres de l’excellente collection "Mon Mac et Moi" dont je n’ai pas encore parlé, aux éditions Agnosys.

image

image

image

Rien à dire de particulier sur ces livres toujours très bien faits, compréhensibles justement par les débutants, utiles à ceux qui en veulent un peu plus.

Du très bon travail, comme toujours.

Mais attention! Depuis le temps que je termine mes critiques des livres de la collection Mon Mac et Moi en écrivant: "Purée, pourquoi manque-t-il toujours un index?", je ne peux pas ne pas vous informer que de nombreux livres existent désormais en version électronique, de type iBook, donc à lire sur votre iPad ou votre iPhone.

Il suffit pour cela d’aller dans la rubrique "Livres" d’iTunes ou la rubrique "Livres" d’iBook sur votre iPad et de taper "Bien débuter avec iOS 6".

image

Et là, c’est le bonheur, puisque nous profitons de la recherche intégrée à iBook, qui fonctionne très bien.

Il faudrait juste que l’éditeur fasse attention de mettre à jour son site. Ce livre est simplement inexistant sur les pages d’Agnosys.

Pour l’instant, tout n’est pas encore au format iBook, ou tout n’est pas encore en format papier, certains sont sur les deux, d’autres sur l’un ou sur l’autre.

Ces livres sont encore plus interactifs que leur version papier, puisqu’un simple clic peut vous guider vers une vidéo ou des podcasts par exemple

Pour moi, on peut tout passer en format électronique, trop chouette de lire tout cela sur iPad!

Surtout que les livres d’Agnosys, déjà pas très chers en version papier (autour des 12 € en général, parfois un poil plus), ne coûtent pratiquement plus rien en format électronique (moins de 5 francs suisses, j’imagine autour de 4 € sur le site français, à voir, je n’y ai pas accès).

Dernier livre informatique pour aujourd’hui (on passera aux livres sur la photo la semaine prochaine):

Programmation iOS 6, conception et publication d’applications iPhone & iPad, par Jean-Marc Lacoste et Homas Sarlandie, chez Eyrolles.

image

Vous voyez, je programme ou disons, j’ai beaucoup programmé pour le Mac.

Mais je n’ai aucune idée de comment m’y prendre pour sortir une application pour iOS.

Par où commencer?

Quels sont les outils de programmation

Comment s’inscrire chez Apple

Je sais qu’un jour, je vais m’y coller.

Et là je ressortirai ce livre très bien fait qui consacre déjà toute sa première partie à tous ces éléments primordiaux, avec en plus des liens vers les sites Web dédiés.

Tout y passe ensuite dans les parties supplémentaires.

Comment développer un projet iOS, les principes ergonomiques et toute la technique de base pour l’interface, comment gérer ses données, et finalement, comment publier sur l’Appstore?

Tout est détaillé, dans une simplicité certes toute relative.

Mais programmer pour iOS n’est certainement pas la première chose que l’on fera en découvrant l’informatique n’est-ce pas?

Donc on admettra que vous aurez un certain nombre de connaissances avant d’ouvrir ce livre.

Cela dit, je le garde précieusement au chaud pour dès que j’aurai le temps.

Bon, vous me direz, ce sera à l’âge de la retraite, j’imagine, soit dans une dizaine d’années, d’ici là, les choses auront, peut-être, un tout petit peu changé.

Mais j’ai le secret espoir que, dans deux ans, quand j’aurai fini ma formation professionnelle, je vais pouvoir m’y mettre, et alors là, je vais l’écorner ce bouquin! À moins que d’ici là, une version électronique du livre soit disponible, ce qui n’est pas encore le cas à l’heure où j’écris ces lignes.

Mais allez, j’ai dit beaucoup de bien des formats électroniques, mais j’aime bien aussi le papier! Ce n’est pas si compliqué que ça, de trouver ce que l’on cherche, lorsque la table des matières et l’index sont bien faits.

C’est le cas ici, ne boudons pas notre plaisir!

Je vous retrouve vendredi prochain, cette fois avec une revue de presse sur les livres photo!

Un très bon week-end à tout le monde, profitez bien sous la neige, il paraît qu’il va faire beau, mais couvrez-vous, on va se les geler... 

7 commentaires
1)
zit
, le 08.02.2013 à 09:33
[modifier]

Je lis rarement les Goncourt, surtout aussi verts, faut laisser décanter un peu, mais ce que je ne lis jamais, ce sont les quatrièmes de couv’. En règle générale, ils arrivent à y faire entrer les trois–quart de l’intrigue, et quand je lis, j’aime bien être surpris, ne pas savoir à quoi m’attendre… Bon, là, ce passage, ça va, on est dans les généralités.

z (Quand au Gète, j’aimerais bien avoir le temps de le lire, je répêêêêêêêêêêêêête : peut–être cela me réconcilierait–il avec MacOS)

2)
Alain Le Gallou
, le 08.02.2013 à 09:58
[modifier]

@Zit c’est bien vrai, je n’ai pas fini le Get sur Snow Leopard. Donc, livre que je ne finirais jamais puisque je suis sur Mountain Lion maintenant. Je vais essayer de finir celui en eBook de MacGené sur Mountain Lion. Très agréable à lire, pas cher, mis à jour régulièrement.

@François Pour la programmation IOS que tu ne vas pas lire avant…. On peut faire un échange :-), car dans le même esprit, j’ai acheté « Créer des applications pour Android » pour voir et aussi soutenir le siteduzero.com qui publie et fait des tutoriels superbes.

3)
François Cuneo
, le 08.02.2013 à 10:00
[modifier]

Je précise que pour écrire le 4e de couverture, j’ai utilisé la fonction dictée de Mountain Lion. Pas mal dut tout. Quelques corrections à faire, rien de plus.

Je vais recevoir Dictate 3.0.

Je me réjouis de le tester.

7)
Zallag
, le 08.02.2013 à 13:33
[modifier]

Ce livre peut très bien être lu par les débutants, ou disons par les débutants, mais disons que ce n’est pas le premier que je leur proposerai.

Je dirais même plus, dirait un des Dupond(t), il peut être lu par les débutants.

Et, puisque tu parles de Dictate, j’ai découvert un site parmi d’autres qui permet de dicter du texte dans plusieurs langues (avec Chrome seulement pour celui-ci). Avec un peu d’exercice et en suivant les conseils usuels quand on dicte à un logiciel de cette sorte, on arrive à certains résultats intéressants gratuitement.