Profitez des offres Memoirevive.ch!
Dr. Shark

Dr. Shark c'est l'alchimie entre deux auteurs de jeux très connus, Antoine Bauza et Bruno Cathala, et d'un éditeur suisse reconnu, Hurrican Games.

image

Antoine Bauza est le multirécompensé auteur de 7 Wonders, Takenoko, Ghost Stories, Hanabi, Pocket Rockets, Hurry Cup, ...

Bruno Cathala est l'auteur des magnifiques Cyclades, Sobek, Dice Town, Mow, Jamaïca, Mr. Jack...

Bref, du bon, du très bon.

Dr. Shark ne peut donc être qu'un très bon jeu dans son genre. Alliant à la fois graphisme attirant, matériel amusant (le requin !) et idée originale, il convient vraiment à toute la famille. Il est annoncé pour des enfants dès 8 ans et pouvant être joué jusqu'à 6.

image

Se basant sur le principe de la reconnaissance des textures, il vous faudra en tant que contre-espion trouver les indices dispersés dans la piscine du Dr. Shark, le cerveau d'une organisation criminelle secrète.

image

Vous allez donc pouvoir effectuer plusieurs types de fouilles : trouver des formes différentes, trouver des textures différentes, trouver des textures identiques, trouver un indice par poignée ou encore une fouille par observation.

image

Toutes ces fouilles vous permettront de récupérer des indices afin de reconstituer des preuves. Chacune de ces preuves vous donnera des points. Le meilleur espion, celui qui aura trouvé les preuves rapportant le plus de points, gagne donc la partie.

image

Il faudra vous en remettre presque uniquement à votre sens du toucher puisqu'il n'y aura que la texture pour vous permettre de différencier une tuile d'une autre. On retombe un peu en enfance avec les livres qui vous faisaient découvrir la texture d'une langue de chat ou encore le tapis d'éveil de votre enfance (bon, je dois admettre que je ne m'en souviens pas très bien de celui-là).

Une sympathique vidéo du site 5 minutos per juego

Les stratégies et l'intellect ne servent à rien ici. Il faut simplement laisser parler ses mains, son intuition et sa sensibilité. Et pour ça, un enfant ou un adulte sont clairement au même niveau et vous prendrez tous du plaisir autour de la table. 

Pour vous faire une idée précise du jeu, il suffit de lire les règles complètes sur le site de l'éditeur en une multitude de langues.

 de 2 à 6 joueurs, dès 8 ans, env. 45 minutes, 50CHF

8 commentaires
1)
François Cuneo
, le 20.12.2012 à 06:00
[modifier]

Les stratégies et l’intellect ne servent à rien?

ENFIN UN JEU POUR MOI!!!

Ça m’a l’air super. Exactement ce que je cherche pour pouvoir jouer avec des enfants de 6 à 13 ans et nous avec!

On le trouve partout?

2)
Puzzo
, le 20.12.2012 à 07:19
[modifier]

De manière sûre, tu peux le trouver sur internet, sur le site du magasin de jeux de l’éditeur : l’Astuce

Tu peux certainement le trouver dans le magasin lui-même à l’Astuce mais c’est sur Genève.

Sinon, sur Lausanne, je te dirai de tenter le coup chez Jouet Davidson ou encore à Xénomorphe

Je peux pas le promettre mais il y a des chances que tu le trouves chez Franz Karl Weber également.

Enfin, sur tout autres sites de jeu, ici, ou encore .

5)
iMac_Ulée
, le 20.12.2012 à 22:43
[modifier]

Lectrice silencieuse mais assidue, j’en ai même perdu mes identifiants Cuk… Mais j’ai commandé ce jeu hier soir, par le biais d’Amazon.fr, vendu par “Bazar du Bizarre” à 35,99 € pour mon cadet (et moi) qui vient d’avoir 10 ans. J’étais justement en panne d’idées pour ses étrennes. Merci Monsieur Puzzo !

7)
iMac_Ulée
, le 22.12.2012 à 22:20
[modifier]

C’est Madame Puzzo :-)

Ah zut !! Je suis confuse…

8)
iMaculée
, le 17.03.2013 à 13:46
[modifier]

Au fait, le papa Nowel l’a effectivement déposé dans les souliers de mon p’tit dernier. Nous avons tenté d’y jouer dans la foulée, mais n’arrivions pas à comprendre cette histoire de “texture”. C’est en trouvant un petit sachet contenant des ronds à textures différentes dans le carton d’emballage Amazon (pas du tout dans la boîte du jeu, en fait, ce qui a un peu retardé la chose) que j’ai compris que nous n’avions pas tous les éléments. Depuis, je ne me suis pas accordé le temps de réétudier la chose. Et je dois avouer que les notices, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Je préfère vraiment apprendre à jouer avec l’aide d’une personne (ou d’un groupe) qui sait déjà de quoi il retourne. Mais le jeu est toujours là. Rien n’est perdu…