Profitez des offres Memoirevive.ch!
Paprika pour iPad: un excellent assistant culinaire

Paprika, de Hindsight Labs, est l’application qui nous accompagne à chaque étape d’une recette de cuisine, de la découverte à la préparation. Je vous propose de suivre ces étapes dans l’ordre, pour vous présenter cette app.

Découverte

Paprika contient un navigateur Web. Google en est la page d’accueil par défaut.

La recherche part donc de là, ou d’un site de recettes que j’ai sauvegardé dans les signets internes de l’application :

image

Une fois qu’une recette me semble intéressante, il faut la copier dans Paprika… et c’est là qu’intervient le bénéfice d’être dans le browser intégré de l’app. Vous voyez le petit bouton “enregistrer”, en haut à droite ?

Ce bouton envoie l’URL de la recette sur un serveur de Paprika, qui applique une sorte de filtre sur la page et extrait juste les informations nécessaires pour remplir le formulaire de la recette :

image

Une fois que les principales informations ont été renseignées, on peut aller préciser quelques détails, comme la catégorie de la recette, mais le gros du travail est fait.

De nombreux sites sont compatibles avec cet ajout automatique. Malheureusement la plupart sont en langue anglaise.

Pour les autres, deux options: Un ajout “presque manuel”, est disponible. Il suffit de sélectionner une partie du texte de la page Web, et de cliquer sur le bouton correspondant en bas de la page. On peut ainsi construire la recette en sélectionnant les zones qui vont bien.

L’autre option consiste à envoyer une requête aux développeurs de Paprika, qui ajouteront le site. Ils réagissent assez rapidement, et vu que la modification se fait chez eux, pas besoin d’attendre la version suivante de l’application iOS.

Menus

Paprika permet de prévoir tous les menus de la semaine, très simplement, en précisant à quel moment on va manger la recette choisie.

image

C’est une fonctionnalité que j’utilise assez peu, puisqu’à la maison, on ne prévoit pas forcément les repas plusieurs jours à l’avance. Cela dit, la vue en calendrier, avec tous les repas affichés, conviendra très bien à ceux qui aiment prévoir leurs repas.

Les courses

Une fois qu’une recette est choisie, il faut évidemment aller faire les courses. Si Paprika ne permet pas de créer directement une commande LeShop (on peut rêver :)), l’app permet de créer automatiquement une liste de courses sur la base des ingrédients de la recette.

Lorsque Paprika reconnaît les ingrédients, ils se retrouvent classés par allées.

Évidemment, vous n’aurez pas manqué le fait que je vous parle d’une application pour iPad… donc pas très pratique à embarquer pour faire les courses. L’idéal serait une version de Paprika pour iPhone, qui se synchronise automatiquement avec l’iPad…

… et c’est ce que propose Hindsight Labs. Quel heureux hasard ! :)

image

Pour quelques francs supplémentaires, j’ai acheté l’app iPhone, et lorsque je choisis mes recettes sur l’iPad, je n’embarque que mon téléphone, en sachant que ma liste de course est à jour.

Cuisinons !

Enfin, c’est le moment de cuisiner. Paprika devient alors un véritable aide de cuisine.

image

Sur la gauche, la liste des ingrédients. Au fur et à mesure qu’on avance dans la recette, on peut taper sur les ingrédients pour en changer l’affichage. Ils apparaissent alors barrés, et en gris, pour laisser une meilleure visibilité aux autres ingrédients.

Sur la droite, les instructions. Ici aussi, on peut taper sur un paragraphe pour montrer l’étape courante.

Remarquez maintenant le petit outil, en haut de l’écran. Sous cette icône, on trouve quelques outils qui sont utiles en cours de recette :

- Des minuteries - Un convertisseur (volumes, poids, températures) - La mise des ingrédients à l’échelle, pour ne pas devoir multiplier par 2.25 votre recette prévue pour 4 quand vous êtes 9.

Partage

Le partage de recette offert par Paprika est simple, mais très pratique. L’app crée un email avec les informations nécessaires pour la recette, l’image ainsi que la source (ici, Marmiton).

image

En fin d’email, un fichier est attaché. Il s’agit d’un export de la recette, au format propriétaire de Paprika. Ce dernier permet à un autre utilisateur de l’application de créer directement la recette dans sa version de Paprika.

Il est aussi possible d’imprimer la recette depuis l’iPad, si vous avez une imprimante compatible.

Conclusion

Au cas où vous n’auriez pas compris mon avis sur cette application: Paprika, c’est génial ! :)

Plus sérieusement, c’est vraiment une bonne application, dans un domaine où il y a beaucoup de concurrence, mais très peu d’applications qui ratissent aussi large. Typiquement, plein de sites Web de cuisine, comme Marmiton, ont leur application… mais avec ces apps, impossible d’avoir des sources externes au site. On trouve aussi des applications qui sont pratiques pour le moment de la préparation de la recette, mais qui n’offrent pas de gestion de la liste de course.

Bref : beaucoup de choix, mais peu d’applications qui sont de vrais assistants de cuisine, de A à Z. Là, Paprika fait vraiment fort.

La synchronisation entre les versions iPad et iPhone est un énorme point positif. Ca marche vraiment bien, et c’est tellement pratique d’avoir sa liste de course préparée automatiquement, et téléchargée dans la poche…

Enfin, pour ceux qui sont intéressés, il existe aussi une version pour Mac OS X, à 20 CHF [lien AppStore]. J’ai aussi cette version, mais ne l’utilise finalement pas autant que j’aurais pensé… Elle est très bien réalisée, stable, offre les mêmes fonctionnalités que la version iPad avec la synchronisation vers les autres appareils… mais poser mon Mac Book Pro sur le plan de travail, c’est quand même nettement moins pratique que l’iPad.

Paprika est vendu à 5 CHF par application, iPhone [lien AppStore] et iPad [lien AppStore]. Les deux versions sont régulièrement mises à jour, pour corriger des bugs ou ajouter des fonctionnalités.

Si vous souhaitez plus d’informations, le site de Paprika vous renseignera.

Je vous souhaite à tous une excellente journée… :)

16 commentaires
1)
François Cuneo
, le 09.10.2012 à 07:10
[modifier]

Hé super!

J’ai bien envie de m’y mettre.

C’est compatible avec Marmiton en automatique?

Y a-t-il une possibilité depuis la version Mac d’importer des recettes d’un autre logiciel (MacGourmet par exemple)?

Et puis, un truc important: si tu fais une entrée, un dessert et un plat principal qui utilisent du citron, le iBidule sait-il additionner les quantités pour les courses?

Merci Sébastien, je crois que je vais m’y mettre.

3)
Sébastien Pennec
, le 09.10.2012 à 07:49
[modifier]

Très bonnes questions :)

– Il y a un mode d’import à partir de 4 ou 5 applications tierces, de mémoire MacGourmet en fait partie

– Oui, on peut ajouter des recettes de Marmiton. L’exemple du Brick aux St Jacques vient de Marmiton, justement. Si l’import ne fonctionne pas, il y a un petit bouton “submit” dans Paprika qui te permet de leur envoyer une page qui ne peut pas être lue. En général ça se corrige vite.

4)
Alain Le Gallou
, le 09.10.2012 à 08:34
[modifier]

J’utilise YummySoup qui fait dans le principe la même chose que Paprika, mais avec la partie iPad lamentable. As-tu testé les deux, ou lu des tests de comparaison.

Paprika importe-t-il à partir de YummySoup ? Il semble que oui.

Est-ce que le nuage peut être Dropbox ?

5)
Kimixoo
, le 09.10.2012 à 09:01
[modifier]

Ca alors! Cela fait des mois que je cherchais une telle application. Je désespérais d’en trouver une de ce genre tellement il y en a, donc j’ai acheté la semaine passée un repertoire pour commencer à tout y noter de façon manuscrite.

C’est vraiment ce dont j’avais besoin, merci de nous l’avoir fait découvrir! =)

6)
Sébastien Pennec
, le 09.10.2012 à 09:07
[modifier]

Alain,

Oui, l’import depuis YummySoup fonctionne… mais je ne l’ai pas testé. Ni YummySoup d’ailleurs… mais ton commentaire ne me donne pas trop envie de m’y mettre :)

Pour la partie cloud, c’est une solution de cloud privée qui est mise à disposition des utilisateurs. Ce n’est donc ni iCloud, ni DropBox.

Kimixoo,

Ca fait plaisir! :)

7)
Alain Le Gallou
, le 09.10.2012 à 09:16
[modifier]

YummySoup Mac est bien, et tu as la version en démo 15j sur leur site http://hungryseacow.com/ C’est la partie iPad qui est lamentable : toutes les recettes mélangées, et pas d’option à deux doigts pour agrandir.

Je vais tester Paprika sur iPad de suite.

30mn plus tard. Fait, transfert de YummySoup sans problème, sauf les images incluses dans le texte. Paprika semble supporter qu’une image entête, YummySoup permets 12 images dans le texte.

Les mots clefs de YummySoup génèrent des catégories dans Paprika : Bien. Mais pas d’option à deux doigts pour agrandir dans Paprika. (Je suis limite à lire sans lunette debout dans ma cuisine). Mais, dans les préférences il y a une option de choix de taille.

Gros avantage de Paprika, pas besoin de la version Mac. Cela tombe bien, il ne marche pas en Snow Leopard.

Avantage de YummySoup Mac il supporte les sous-dossiers de catégorie, ce qui manque à YummySoup iPad, et Paprika. Il manque aussi le nuage pour YummySoup iPad, sinon c’est très équivalent.

8)
Inconnu
, le 09.10.2012 à 11:26
[modifier]

Que fait ce soft qu’un site comme marmiton, 750g ou supertoinette ne propose pas?

9)
fxc
, le 09.10.2012 à 12:18
[modifier]

Que fait ce soft qu’un site comme marmiton, 750g ou supertoinette ne propose pas?

la vaisselle

10)
Sébastien Pennec
, le 09.10.2012 à 13:03
[modifier]

korbo,

– Il ne te bloque pas sur un seul site

– Il te permet de suivre les recettes pas à pas lors de leur confection

– Il offre des minuteurs

– Il permet de mettre facilement les quantités à l’échelle

– Il te fabrique ta liste de course, basée sur plusieurs plats/menus différents (certains sites le font peut-être mais chaqun dans leur interface, là c’est unifié)

– ….

et j’oubliais: PAS DE PUB!

Personnellement, le fait d’être lié à un de ces sites m’embête. Je préfère être lié à une application tierce.

11)
zit
, le 09.10.2012 à 16:03
[modifier]

C’est vrai que ça peut être pratique d’avoir toutes les recettes glanées ici où là dans un ichose, sous la main, sur le plan de travail (plutôt que de devoir mettre mes pattes toutes farineuses sur le clavier du mac pour consulter ;o).

J’avoue que les rares recettes que je suis à la lettre et les yeux fermés en provenance du ouaibe sont celles de chez Chef Simon, quand je consulte ailleurs, je préfère faire un agrégat de ce qui me paraît le plus judicieux et goûtu en provenance de différents sites.

En effet, les recettes que l’on y trouve sont parfois de bonnes idées, mais auxquelles il va manquer une précision qui fera toute la différence. Par exemple, dans la l’alléchante recette de bricks de St Jacques, ne sont évoquées ni la force du piment (d’Espelette, antillais ;o), ni surtout l’huile à utiliser pour badigeonner les feuilles de bricks (pour ma part, je choisirais une huile de tournesol pour sa dorure rapide et colorée, avec de l’huile d’olive, ça restera blanchâtre), et puis j’ajouterais probablement un peu de sel et de poivre à la marinade…

Et puis, pas encore d’imachin à la cuisine, et surtout, j’adore les livres qui s’ouvrent d’eux même à la bonne page (genre le gros Marie–Louise Cordillot qui sait bien que je veux consulter surtout sa recette de la blanquette de veau à l’ancienne –à laquelle je rajoute juste, petite fantaisie, une ou deux tranches de gingembre frais–) tellement elle est maculée de traces de farine, d’œufs et de crème ;–p…

Quand aux courses, je vais au marché, et je regarde ce qu’il y a de bon, c’est à ce moment là que s’élabore le menu, je sais que pour les mois qui vont venir, je vais beaucoup manger de betteraves+carottes+céleri+ail rapés (bien parfumés avec du thym et des câpres), et pas du tout de tomates…

z (bon, je vous laisse, là, je répêêêêêêêêêête : ya le four qui m’annonce que mes andouillettes sont cuites

Bon, encore 5 minutes ;o). Pour en revenir aux agrégats de recettes, faites une recherche sur “magret de canard au miel”, par exemple, en mélangeant le meilleur de 4 ou 5 des premiers résultats, on obtient quelque chose d’absolument fantastique, mais chacune des recettes seule vous permettra de faire un plat mangeable, sans plus… Bon, là, c’est vraiment cuit–––>

15)
zit
, le 10.10.2012 à 20:09
[modifier]

Ah oui, merci, Dodgedav, je n’ai été voir qu’une ou deux recettes, mais ça a l’air d’une très bonne pioche, ce Bernard !

z (et hop, dans les signets, je répêêêêêête : miam ;op)

16)
Midori
, le 20.10.2012 à 01:03
[modifier]

Oh, my. J’adore ! C’est parfait. Le seul truc serait qu’il accepte Dropbox, mais à part ça, c’est tip top, et pour un prix plus que raisonnable ! Merci pour ce test qui m’a permis de me décider dans ma recherche d’application de livre de cuisine ^^;