Profitez des offres Memoirevive.ch!
Adobe a-t-elle vraiment besoin de ces pratiques pour survivre?

En mars 2012, une version beta des suites CS 6 d'Adobe était téléchargeable.

Le 22 mars, je tombe sur cette annonce de MacGeneration annonçant une baisse de 105 € sur la version 5.5 de la CS 6 pour les gens qui ont la chance comme moi de bénéficier des tarifs éducation d'Aobe.

Comme l'annonce ce post, cette version pourra être mise à jour en version 6. À noter que les mises à jour en version éducation n'existent pas chez Adobe, il faut reprendre la version complète, mais à très bon prix.

Évidemment, une version Adobe Design Premium  CS5.5 à ce prix-là (383.63, TVA comprise), cela ne se refuse pas, sauf si c'est pour en profiter à peine deux ou trois mois.

En effet, il faut vous dire que l'un des utilitaires les plus importants de la suite, CameraRaw, qui permet à Photoshop de travailler les RAW des appareils de photo toutes marques confondues et qui se trouve être le logiciel qui permet de traiter les RAW dans la suite (il partage avec Lightroom pas mal de choses), est mis à jour très régulièrement pour supporter tous les appareils de photo, ce qui est une très bonne chose de la part d'Adobe, tellement bonne chose qu'il me semble que depuis quelque temps, Apple s'en est rendu compte et est devenu plus réactif avec sa reconnaissance des nouveaux boîtiers.

C'est une très bonne chose disais-je, sauf que cette reconnaissance est directement liée à la version de la suite que vous utilisez.

Autrement dit, si vous avez une suite 5.5, en gros, CameraRaw ne pourra plus être utilisé dans les versions qui sont mises à jour depuis la sortie officielle de la suite CS 6. Pour être encore plus précis: si vous avez la 5.5 et que vous achetez un nouveau boîtier, vous êtes obligé de passer à la 6 pour le supporter.

Cela a toujours été comme ça, et je trouve, soit dit en passant, cette pratique assez scandaleuse: les nouvelles fonctions des logiciels, c'est assez normal de devoir payer pour les utiliser. Mais si l'on veut rester sur la version qui nous plaît bien, au moins une année, il devrait être possible de pouvoir continuer à l'utiliser avec simplement des mises à jour de boîtiers.

Surtout au prix plein de ces suites qui coûtent juste la peau des fesses.

Bref, pour en revenir à ce que j'écrivais au début, payer 383.63, c'est un véritable cadeau, pour autant que la mise à jour de la suite soit gratuite.

Je n'allais pas acheter (au vu de ce que je viens d'expliquer) un programme, même à ce prix qui n'est tout de même pas rien, sachant que dans un mois, je n'allais plus pouvoir l'utiliser, moi qui change de boîtier comme de chemise ou presque (en fait je change moins souvent de chemise... meuh non, je ne suis pas un gros dégueux, je plaisante...).

J'ai donc téléphoné à Adobe et suis tombé sur un très gentil vendeur, Jérôme, à qui j'ai posé la question: ––-

-Sera-t-il possible de passer à la version 6 qui va sortir ce mois ou début avril gratuitement?

-Bien sûr Monsieur, sans problème, vous n'êtes d'ailleurs pas le premier à me poser cette question!

-Oui mais bon, je commence à connaître la combine, en êtes-vous vraiment sûr?

-Absolument certain, nous en avons dicuté ce matin même, la directive est claire, vous avez droit à une mise à jour gratuite. Il faudra juste attendre deux ou trois semaines après la sortie officielle, on sert d'abord les versions complètes, puis les premières mises à jour, vous, vous viendrez juste après.

-Très bien, pouvez-vous me le confirmer par mail?

-Non Monsieur, nous ne pratiquons pas de la sorte, mais ne vous inquiétez pas, demandez "Jérôme" et votre numéro de commande d'ici un mois, vous verrez, il n'y aura aucun problème.

À moitié rassuré, j'achète la chose puisque je n'avais plus que quelques heures pour le faire. Il faut vous dire que je pensais rester à Photoshop Element, qui me suffisait largement puisque je "travaille" mes photos avec Lightroom, mais inDesign CS6 me titillait tout comme la dernière version de DreamWeaver, qui est nom d'une pipe le seul éditeur WYSIWYG de HTML sur Mac.

Mais Photoshop Element est tellement nul au niveau de ses outils de détourage que je préfère Photoshop "complet" sur ce point-là en particulier.

Bref, début avril, sortie officielle de la CS6, j'attends la fin du même mois et appelle Adobe.

Je tombe sur un gars hyper stressé qui me dit que tout est en ordre, mais que je dois attendre encore quinze jour, au revoir Monsieur, j'ai plein d'appels et je vous raccroche au nez.

Le 21 mai, je téléphone à nouveau à Adobe. Je tombe sur un vendeur plus calme qui me dit qu'il n'y a pas de problème, mon dossier est tout en ordre, que je vais recevoir d'ici fin mai un mail automatique qui m'expliquera comment procéder pour disposer de ma mise à jour gratuite.

Première semaine de juin, rien du tout.

Je téléphone à Adobe, tombe sur un nouveau vendeur dont je tairai le nom, et repose ma question de savoir quand et comment j'allais pouvoir disposer de ma nouvelle version, vu que j'avais un nouveau boîtier pas reconnu par CameraRaw de la CS5.5.

-Attendez deux minutes, je me renseigne.

...

...

-Ah Monsieur, vous êtes là? J'ai le regret de vous informer que, heu... votre mise à jour ne va pas êtreeuu... pô ssiiibleu.

-gargl! (C'est moi ça!). Vous pouvez me passer Jérôme?

-Monsieur, Jérôme ne travaille plus chez Adobe depuis trois semaines.

-Enfin ce n'est pas possible, (et j'entame des justificatifs habituels)

-Oui je comprends bien, mais non.

-Passez-moi un responsable

... trois minutes passent...

-J'ai vu notre responsable, il est en séance, malheureusement, votre cas est insoluble. Toute personne ayant acheté une version CS5.5 depuis le 26 mars reçoit une version gratuite, vous l'avez achetée le 22 mars.

Là évidemment, je perds mon calme, lui envoie tous les noms d'oiseaux (enfin, pas à lui mais à Adobe), les traitant d'escrocs et j'en passe.

Le Monsieur, bien calme (il doit tellement avoir l'habitude) m'explique que c'est comme ça, et pas autrement.

Et puis soudain, miracle, il me dit: ah, mais je vois qu'en effet, sur l'historique, on vous a promis une mise à jour gratuite le 21 juin. Bon, eh bien je ne vous garantis rien, je vais faire remonter le cas.

4 jours après, et suite à un nouveau téléphone, je reçois confirmation que je vais bien, exceptionnellement, et à titre gracieux, recevoir une version CS6 Web Premium Design gratuitement.

...

...

Décompression

...

...

J'ai maintenant installé cette CS6.

Je trouve nonobstant cette pratique d'Adobe assez lamentable.

Vous me direz qu'elle dépend des dires d'un vendeur au départ.

Je vous réponds qu'elle dépend des dires de trois premiers vendeurs, mais de toute façon d'une décision qui fait que l'on offre une version alléchante de par son prix (certes) d'un logiciel le 22 mars, logiciel qui deviendra gravement obsolète une semaine plus tard, alors que l'on sait que l'on offrira une mise à jour du même logiciel qu'à ceux qui ont acheté la chose à partir de 4 jours plus tard.

Il n'est pas question ici de brader les derniers modèles d'une voiture avant la sortie du modèle suivant!

Adobe a-t-il tant besoin d'argent pour, d'une manière ou d'une autre, voler, ou pour le moins tourner en bourrique ses clients, même "éducation", en leur promettant des choses que la firme ne tient pas?

Je trouve cela assez lamentable, et me conforte à demander par écrit lesdites promesses systématiquement, quitte à ne pas passer à l'achat si je ne les obtiens pas.

33 commentaires
1)
Krynn
, le 06.07.2012 à 03:22
[modifier]

Bonsoir,

On a du avoir plus de chance. Lors de notre achat pour le job (version pas éducation), je suis tombé sur un belge qui m à dit qu’on aurait la version 6 gratis à ça sortie. Au pire que je pouvait retéléphoner en juin

Ce que j ai fait. J avais ben reçu un mail mais en anglais, qui ne marchait pas et 302 jours après un mail spécial pour le store suisse. J ai rempli le formulaire, et diwnloder direct CS6 gratuite.

Pour une fois que ça ce passe facilement, je tenais à le dire. Je suis plutôt heureux.

Krynn

3)
zeiram
, le 06.07.2012 à 06:54
[modifier]

Dreamweaver n’est pas le seul éditeur HTML WYSIWYG sur Mac… Il existe aussi BlueGriffon ( bluegriffon.org ) qui est gratuit et d’excellente qualité (normal au vu du “passé” de son auteur, Daniel Glazman : préalablement créateur des éditeurs Composer et Nvu, co-chairman du CSS Working Group, …)

5)
Le Corbeau
, le 06.07.2012 à 08:24
[modifier]

Dreamweaver n’est pas le seul éditeur HTML WYSIWYG sur Mac… Il existe aussi BlueGriffon ( bluegriffon.org ) qui est gratuit et d’excellente qualité

Heu, je suis nul en anglais mais il me semble que bluegriffon est loin de faire ce que fait dreamweaver, mais bon, je ne suis pas non plus un spécialiste et bluegriffon semble parfaitement adapté à mes petits besoins. je vais l’essayer

7)
fxc
, le 06.07.2012 à 10:13
[modifier]

Les logiciels informatiques renouvelés tous les ans( quand j’écris renouvelés c’est plutôt soi-disant améliorés” me font vraiment penserà ceci

Certains ont inventés l’obsolescence programmée, adobe c’est l’obsolescence annuelle, si cela n’est pas du génie, menfin si il y a des clients pour, pourquoi pas….

Qui a besoin d’une usine à gaz pour ce faire cuire un oeuf.

8)
Le Corbeau
, le 06.07.2012 à 10:18
[modifier]

( quand j’écris renouvelés c’est plutôt soi-disant améliorés”

Quand tu écrit améliorés, je suppose que tu voulais dire debuggés?

10)
Guillôme
, le 06.07.2012 à 11:02
[modifier]

DreamWeaver, qui est nom d’une pipe le seul éditeur WYSIWYG de HTML sur Mac.

Tu devrais plutôt dire, l’éditeur wysiwyg que tu trouves le plus beau, facile, performant et puissant sur Mac puisqu’il n’est pas le seul comme je le disais dans mon test avec Bluegriffon et Kompozer à minima mais il ne faudrait surtout pas oublier le joli et payant Rapidweaver qui concurrence probablement avec honneur Dreamweaver ;)

en leur promettant des choses que la firme ne tient pas?

Ne jamais oublier que les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent

11)
guru
, le 06.07.2012 à 11:06
[modifier]

Ceux qui utilisent des versions crackées n’ont pas tous ces problèmes et, parfois, on peut les comprendre…

Faut les avoir accrochées pour continuer à se faire avoir par les éditeurs de logiciels.

Je sais; ça va faire jaser!

12)
dbregnard
, le 06.07.2012 à 11:13
[modifier]

@ Fançois

Je suis toujours en CS5, mais mon LightRoom 4.1 bénéficie de Camera Raw 7.1 J’en déduis qu’il n’est pas indispensable d’upgrader Adobe CS pour être à jour avec LR. Correct?

13)
Leo_11
, le 06.07.2012 à 13:01
[modifier]

… en CS5, … bénéficie de Camera Raw 7.1…

Je suis aussi en CS5… mais n’ai pas pu faire la MàJ Camera Raw en 7.1… comment as-tu fait pour l’avoir ???

Ceci dit ça fait depuis longtemps que les grand éditeurs de logiciels nous prennent pour des C*N’s… par exemple qu’est-ce qui justifie la différence de prix entre la version «Edu» de la version «Normale» ??? (bon moi je ne m’en plains pas… j’y ai droit…)

14)
François Cuneo
, le 06.07.2012 à 13:09
[modifier]

dbregnard, même si tu n’as pas installé CameraRaw, Lightroom fonctionnera. Il utilise le même moteur, mais n’a pas besoin de CR installé.

15)
route_one
, le 06.07.2012 à 14:01
[modifier]

In der Schweiz, pour 130 boules frais de port inclus on a Lightroom 4 ET Camera Raw 7…

En ce qui concerne Adobe, ce sont des voyous et c’est pas d’aujourd’hui ! Le prix des logiciels en Suisse est deux fois plus élevé qu’aux USA du seul fait de la localisation fr, de, it, un vrai scandale.

16)
dbregnard
, le 06.07.2012 à 21:34
[modifier]

@Leo_11

Je crois que ça fait partie du paquet LR. Cela semble confirmé par 14. François…

17)
Pierre.G.
, le 07.07.2012 à 00:49
[modifier]

Les développeurs de LR1 dont je faisais partie avaient eu la licence de la version 1 gratuite, à la version 2, réduction de 50$ si je me souviens bien, et à la 3, plus rien, c’est fou comme les développeurs ont fichu le camp, et les noms d’oiseaux ont volé aussi un peu, merci Monsieur Avidadollars Adobe ;-)

19)
zit
, le 07.07.2012 à 08:25
[modifier]

À part le de moins en moins nécessaire lecteur Flash, aucun logiciel La Daube sur ma machine, et depuis un moment… On peux très bien se débrouiller sans ces maquereaux  !

z (qui ne veux pas savoir ce qu’il rate, je répêêêêêêêêêêêêêêêête : qui se dilate ;o)

20)
fxc
, le 07.07.2012 à 09:11
[modifier]

la possibilité de changer la date avant installation.

si on a en plus le choix dans la date c”est exceptionnel

21)
Guillôme
, le 07.07.2012 à 11:10
[modifier]

À part le de moins en moins nécessaire lecteur Flash, aucun logiciel La Daube sur ma machine, et depuis un moment… On peux très bien se débrouiller sans ces maquereaux !

C’est beau de rêver ;)

Et le pdf intégré à Os X, du Adobe.

Et les polices Opentype, du Adobe.

Et l’impression postscript intégrée à Os X, du Adobe.

Etc, Etc, Etc.

Adobe, tu l’utilises tous les jours avec Os X sans le savoir ;)

22)
pat3
, le 07.07.2012 à 15:46
[modifier]

Citation de François Cuneo

DreamWeaver, qui est nom d’une pipe le seul éditeur WYSIWYG de HTML sur Mac.

Tu devrais plutôt dire, l’éditeur wysiwyg que tu trouves le plus beau, facile, performant et puissant sur Mac puisqu’il n’est pas le seul comme je le disais dans mon test avec Bluegriffon et Kompozer à minima mais il ne faudrait surtout pas oublier le joli et payant Rapidweaver qui concurrence probablement avec honneur Dreamweaver ;)

Et Flux, Goldfish, Quick’n’Easy WebBuilder, Shutterbug… bref, si on ajoute les CMS, y a longtemps que Dreamweaver ne sert plus qu’à ceux qui sont formatés par Adobe depuis l’école…

Pour le reste, plus d’Adobe chez moi non plus: aucun besoin que ne pourrait satisfaire d’autres logiciels, et surtout pas d’implantations de tas de petites moulinettes dont on met quelques jours à se débarrasser en faisant jouer plusieurs désinstalleurs (je ne parle pas des polices installées par les logiciels Adobe et qui te foutent le oinj dans la gestion des polices d’autres logiciels). Bref, RAUS, Adobe, et un servage de moins (n’ayant pas d’obligation professionnelle à utiliser la CSS)… Mais attention, ils reviennent et font tout pour maintenir leur hégémonie professionnelle (après Flash, Muse, Flex et Air, ou comment dominer le développement web à partir des graphistes sur lesquels on a la main).

23)
pat3
, le 07.07.2012 à 15:49
[modifier]

Citation de zit

À part le de moins en moins nécessaire lecteur Flash, aucun logiciel La Daube sur ma machine, et depuis un moment… On peux très bien se débrouiller sans ces maquereaux !

C’est beau de rêver ;)Et le pdf intégré à Os X, du Adobe.Et les polices Opentype, du Adobe.Et l’impression postscript intégrée à Os X, du Adobe.Etc, Etc, Etc.Adobe, tu l’utilises tous les jours avec Os X sans le savoir ;)

Une chose est d’avoir, reprises et intégrées à l’OS, les technos d’Adobe, l’autre est d’avoir les logiciels sur son ordi; je préfère de très loin la première option à la deuxième.

24)
François Cuneo
, le 08.07.2012 à 08:50
[modifier]

Alors même si on peut dire beaucoup de choses désagréables sur Adobe, leurs logiciels sont formidables tout de même.

OK, on peut maintenant se passer de Photoshop, il y a pas mal de solutions autres.

Mais Lightroom! Pas une seconde. Il n’y a rien de mieux que ce logiciel pour gérer nos photos. OK, on pourrait passer sur Aperture, mais non, moi je ne veux pas. Lightroom est un must, multiplateforme, juste ce que j’aime et rien, avec plein de logiciels qui tournent avec.

Et franchement, même si je n’utilise pas le centième de ses possibilités, je crois qu’inDesign n’est pas le pire des logiciels de mise en page professionnel ou bien?

Merci pour les alternatives à Dreamweaver, je vais relire le test de Guillôme pour me faire une idée. Mais je vous avertis, si je dois utiliser X11, j’arrête tout de suite!:-)

25)
François Cuneo
, le 08.07.2012 à 09:07
[modifier]

Bon.

Ben 1/4 d’heures après l’avoir téléchargé, je suis bluffé par Blue Griffon… qui n’a pas besoin de X11 et qui est ma fois fort bien fini et très joli, sans compter qu’il semble faire tout ce dont j’ai besoin.

Mais pourquoi ne l’avais-je pas repéré le jour de la sortie de ton test? Alors que je l’avais lu…

Rapideweaver, je l’avais, il y a un an ou deux, mais reprendre des pages déjà faites n’est pas pour lui ou je me trompe?

Bref, une raison de plus de ne pas acheter la CS7!:-)

26)
route_one
, le 08.07.2012 à 10:29
[modifier]

Alors même si on peut dire beaucoup de choses désagréables sur Adobe, leurs logiciels sont formidables tout de même.

Au tarif éducation, j’ai plein de choses agréables à dire à propos des logiciels Adobe et de la politique tarifaire du tycoon des logiciels de traitement d’imagerie électronique. ;-)

… hélas, je paie mes licences plein pot ! ;.-(

PS Adobe, si tu pouvais livrer la VO english en sus de la version localisée, ce serait cool, voire normal en considération du montant multiplié par deux de tes factures euro compatibles.

27)
pat3
, le 08.07.2012 à 14:21
[modifier]

Et franchement, même si je n’utilise pas le centième de ses possibilités, je crois qu’inDesign n’est pas le pire des logiciels de mise en page professionnel ou bien?

C’est là que j’ai commencé à réfléchir et que je me suis arrêté: je n’utilise pas le centième des possibilités de chacun des logiciels de la suite CS, pourquoi ne pas me servir des logiciels dont j’utiliserais un bon pourcentage des possibilités? Pour moi, c’est un peu comme jadis la suite Office: il fallait forcément passer par Word pour mettre en page un document texte, par Excel pour utiliser une feuille de calcul.
Mais non, en fait, il ne faut pas: ça dépend des besoins.
Et des besoins, même pro (c’est-à-dire des besoins liés à une activité professionnelle) peuvent être comblés par des logiciels plus simples.

Adobe, c’est des standards de fait qui tuent les alternatives, et des pratiques concurrentielles qui assoient leur hégémonie (pousser à l’achat des nouvelles versions des suites, de différentes manières, lier de plus en plus les logiciels entre eux de manière à rendre la suite quasi indispensable à l’utilisateur d’un de ses logiciels, etc.)… indépendamment de la qualité intrinsèque de leurs logiciels.
Je forme par exemple des étudiants en communication qui ne seront jamais concurrentiels en tant que graphistes par rapport à des étudiants ayant suivi une formation initiale en Arts Appliqués; mais on leur demande de connaître la suite Adobe, parce qu’ils auront sans doute à modifier à la marge des fichiers réalisés par un graphiste deux ans auparavant. L’usage de la suite est, à mon sens, bien plus fréquemment celui-ci que celui d’un infographiste, et c’est dommage qu’il n’y ait pas la place pour des logiciels plus légers pour remplir ces tâches plus légères… un peu comme d’ouvrir Word pour faire son courrier, là où TextEdit pourrait largement suffire.

28)
PECourtejoie
, le 09.07.2012 à 09:44
[modifier]

J’aimerais revenir sur une partie de l’article: “C’est une très bonne chose disais-je, sauf que cette reconnaissance est directement liée à la version de la suite que vous utilisez.

Autrement dit, si vous avez une suite 5.5, en gros, CameraRaw ne pourra plus être utilisé dans les versions qui sont mises à jour depuis la sortie officielle de la suite CS 6. Pour être encore plus précis: si vous avez la 5.5 et que vous achetez un nouveau boîtier, vous êtes obligé de passer à la 6 pour le supporter.”

Je trouve que c’est un peu réducteur comme point de vue: si on passe d’un appareil qui utilise les Compact Flash à un qui utilise les cartes SD, ce n’est pas la faute de Lexar ou consorts si on doit racheter de nouvelles cartes mémoire.

Rappelons que les formats raw propriétaires sont la cause de tout ceci, et que Adobe est le seul qui a proposé une alternative, sous la forme du format DNG. Et que les raw propriétaires sont aussi basés sur une base Adobe, le TIFF-EP, donc inutile de les accuser de vouloir biaiser le jeu.

On oublie souvent que le support de chaque nouveau boitier qui utilise un format propriétaire coûte de nombreuses heures de test, qui se font au détriment de la création de nouveau algorithmes. Aussi, apporter le support dans des versions précédentes ne ferait que multiplier ce nombre d’heures, et peut-être retarder d’autant les mises à jour.

N’oublions pas aussi qu’il est tout à fait possible de se passer d’une nouvelle version d’ACR ou Lightroom (ou d’un autre programme comprenant le DNG), si on utilise le DNG converter, qui est, rappelons-le, totalement gratuit.

Les fabriquants de boitier eux-même doivent mettre à jour leur programme de dématricage, et ne mettent pas non plus à jour les anciennes versions de ceux-ci.

29)
PECourtejoie
, le 09.07.2012 à 09:47
[modifier]

Je suis tout à fait d’accord avec ceci:

bq%route_one%. Texte %PS Adobe, si tu pouvais livrer la VO english en sus de la version localisée, ce serait cool, voire normal en considération du montant multiplié par deux de tes factures euro compatibles. % J’ai d’ailleurs fait une suggestion qui va dans ce sens: http://feedback.photoshop.com/photoshop_family/topics/photoshop_allow_change_users_to_change_the_ui_language

Notons que le Creative Cloud permet l’installation gratuite de programmes dans diverses langues: http://tv.adobe.com/watch/cs6-creative-cloud-feature-tour-for-design/installing-multiple-languages-of-a-desktop-application/

30)
Pierre.G.
, le 09.07.2012 à 13:46
[modifier]

Juste pour nuancer PECourtejoie sur un point avec LR spécifiquement, actuellement il n’y a pas d’alternative en matière de stockage pour de grandes bibliothèques, je parle de performances bien sur, si j’ai besoin d’une photo de pivoine rouge, je ne dois pas perdre dix minutes à la trouver.

LR est à ma connaissance le seul logiciel à la trouver en moins d’une seconde sur 30’000 photos(malheureusement devrais-je dire bien sur à ce niveau de concurrence).

31)
zit
, le 09.07.2012 à 14:38
[modifier]

Pierre.G., j’utilise pour ma part un truc épatant et gratuit avec tous les macs : Spotlight. Si les métadonnées sont renseignées correctement, dans n’importe quel logiciel, Spotlight me retrouve ça bien plus vite, et sans avoir à dépendre du bon vouloir de la daube…

z (pourquoi ne pas chercher à faire simple ? je répêêêêêêêêêêête : et Spotlight est capable de gérer bien plus que 30000 photos…)

33)
Pierre.G.
, le 09.07.2012 à 19:52
[modifier]

Nous ne nous sommes pas compris Zit, Spotlight recherche dans presque tout, mais sort aussi tout, par analogie tout mot se rapportant au mot-clé va apparaître, et surtout, il ne me montre pas la photo, si on désire la voir à partir de là, Mac ouvre un RAW de 35Mp plus lentement que LR, quand je cherche une photo, ce doit être rapide, sans devoir fouiller dans un nombre incalculable de fichiers, Spotlight n’est pas non plus capable de me sortir avec le critère supplémentaire de l’objectif, l’année, etc… comme valeurs de recherche, la photo est mon plaisir, mais aussi en partie mon gagne-pain, et quand on me demande une illustration(qui est le moins payé), je ne peux pas perdre de temps à chercher une image qui se vendra 50€ une fois traitée.

C’est une bonne solution pour un usage de loisir ou pour un usage dans le cadre d’un commerce de photos en faisant des portraits de personnes ayant un patronyme, mais quasiment impossible dès que l’on atteint un certain stade, par ailleurs, les données comme l’IPTC ne peuvent pas être introduites dans le fichier side-car par le Mac, et elles sont obligatoires au moment où on vend une image, ou si on désire participer à un concours, je ne sais même pas si on peut remplir les exifs totalement avec le logiciel iPhoto, en tous cas je n’y suis jamais arrivé de manière rapide et convaincante.

LR me propose automatiquement les mots-clés en plus, localise par le biais du fichier GPS, ce que ne fait pas le Mac, et en gérant plus de 500 mots-clés, avec le risque qu’une erreur me mette une photo au mauvais endroit dans une recherche…

Je viens de contrôler, il ne peut pas non plus chercher par les coordonnées GPS, donc pas moyen de constituer une bibliothèque intelligente par ce biais.

En fait, je me dis que les métadonnées me ralentiraient plus qu’autre chose au moment du vidage d’une carte-mémoire contenant des sujets différents, par contre pour un mariage, ou un événement ponctuel peut-être.