Profitez des offres Memoirevive.ch!
Construction et consolidation d’un système photographique

Les récents billets et les furieuses discussions qui ont suivi à propos des boitiers photo et des sinuosités du parcours photographique du "Patron d'ici", m'ont inspiré quelques réflexions.

Dans ce qui va suivre , je ne prétends pas édicter des règles, montrer "le" chemin, ni être un adepte de la confusion des convictions et des certitudes. Je ne serai préoccupé que de vous faire partager une réflexion raisonnable, de bon sens (commun) visant à construire un système photographique que j'ai choisi, pour être de la qualité la plus élevée en fonction de mes moyens avec un but précis: obtenir des images de qualité - et je ne fais en aucune manière allusion à des critères esthétiques; là encore, chacun a des critères.

Avoir des exigences photographiques implique de faire des choix. 

Le premier choix est de définir les limites du désir en fonction des critères de qualité personnels choisis.

Je vous ai conté une partie de mon initiation à la photo.

J'ai appris à privilégier la qualité de l'image, ou plutôt sa définition, la finesse, le piqué quoi.

En achetant mon premier boitier reflex, un Edixa Prismaflex, j'ai commis l'erreur de ne pas privilégier l'optique et me suis retrouvé avec un objet photographique générant d'excellentes images floues en toutes circonstances.

Des années plus tard, quand j'ai décidé de passer au numérique, j'ai regardé un peu partout, pendant plusieurs années sur des sites dignes de confiance surtout: DP Review, Fred Miranda, Photozone, le maniaque absolu, pointilleux et grand fan de Mac Lloyd Chambers et Luminous Landscape ... et longtemps, je n'ai rien fait ou acheté.

Je gagne très bien ma vie, mais je mesure en toute circonstance la "décence" de mes choix: bien que depuis toujours, tenté par un boitier et quelques optiques réputées exceptionnelles (d'une marque européenne), je n'achèterais JAMAIS boitier et optiques de ce prix: à titre personnel, je conçois ça comme une indécence absolue, mais je ne demande à personne de me suivre sur ce chemin là.

En second exemple, j'ai eu l'occasion de faire quelques clichés avec un PhaseOne P65 équipé d'un dos à 65 MP. La qualité des images obtenues est ébouriffante, tentante vue de mon panthéon personnel. Mais 30.000 €, outre que ça dépasse mes capacités financières, JAMAIS je ne souscrirai à un tel achat.... Là encore: indécence

Je me suis donc situé avant et après mes achats, dans un juste milieu dit expert quant au choix du matériel.

Le second aspect est lié à mon fonctionnement personnel: je fouine, longtemps, analyse, remet la réflexion en route, me renseigne, regarde à plusieurs reprises, et quelquefois, pas toujours je choisis.

C'est ainsi, qu'avant l'achat d'un boitier, j'avais choisi dans un premier temps une optique ... que j'ai achetée, puis une seconde. Ces 2 optiques étaient notées à un très haut niveau. J'ai alors, seulement acheté un boitier. Je l'ai gardé 3 ans, ai racheté une autre optique, superlative celle là. J'ai enfin acheté un boitier de très haut niveau, et récemment, son successeur, surtout en raison de l'exceptionnelle qualité de l'AF qui manquait nettement jusque là.

La seconde étape réside dans le jugement de la qualité des résutats obtenus. Je veux des résultats fins et nets (sans oublier, bokeh, flou artistrique, profondeur de champ...) Je suis tout à fait satisfait de la qualité de mes images. Je sais qu'on fait mieux, mais j'en resterai là.

D'autres marques ont mis ou mettront sur le marché un boitier encore plus superlatif, avec une résolution bien supérieure et moins cher, de loin, que mon boitier. Vais-je changer ? Non, car outre la finalement, à mes yeux, peu importante différence de qualité, il me faudrait changer toutes les optiques ce que je ne souhaite pas faire. La dépense occasionnée pourrait atteindre les limites de ma sensibilité à l'indécence. Enfin, j'ai compris depuis un certain temps que les classements, bof, très peu pour moi, y compris quand ceux-ci se parent de la référence de critères qualifiés d'absolus: on note un capteur, mais pas les images obtenues. Par comparaison, dans un domaine que j'ai beaucoup fréquenté, la lutherie, une réunion récente d'experts mondialement reconnus, devait noter "à l'aveugle" une série d'instruments où étaient mêlés, de sublimes Strad, Guarnerius etc.. et instruments modernes. TOUS les experts ont flingué les "merveilles" et ont préféré les instruments modernes. Alors, les qualificatifs liés à la certitude au prétexte d'un nombre, moi ... vous savez ....

Je ne me suis en aucune circonstance posé la question de remplacer un boitier reflex par un ensemble d'un autre type, mirrorless, compact évolué, etc... Non pas en raison d'un quelconque ostracisme vis-à-vis d'une marque, d'un type, au prétexte de me promener plus léger, mais simplement parce que:

Il en va de la photo comme de la reproduction sonore. l'échantillonnage détermine par sa puissance la qualité de la reproduction. On parle de résolution. Un grand capteur fera toujours mieux qu'un petit, surtout si les pixels ne sont pas trop à l'étroit. 36 MP sur un capteur FF ont moins de place que 24MP sur un capteur de même surface. J'admets, cependant, les progrès du traitement d'image aidant, que cette remarque parait ne plus être aussi vraie qu'elle l'a été. En matière d'image, on est limité structurellement par la taille du capteur qui influe les dimensions du boitier. Boitier mirrorless, capteur de taille réduite ... sauf évolution ultérieure.

Justement, Sony vient de sortir à la Photokina le RX1, compact à objectif fixe de 35 mm (un Sonnar comme sur mon Contax des années 50. Là encore, je tique. En premier lieu, parce que tout ce que Sony produit est, à mes yeux, un exercice de technique, d'autre part, l'absence de viseur, un viseur quoi !!! .... Et puis, j'oubliais ... Presque 3000 €, avec un objectif fixe ... quoi que ... c'est le prix d'un demi Leica, non ?

On se moque un peu de cet aspect en matière d'enregistrement sonore, encore que pour m'être trimballé une ou deux fois avec un Nagra à l'épaule, un grand soulagement est arrivé au moment de poser l'objet.

Je privilégierai toujours le boitier reflex classique que nous connaissons depuis.... quand déjà ?

J'ai donc choisi un système, et je m'y tiens et m'y tiendrai. D'autre pourront exprimer d'autres opinions, plus ou moins circonstanciées... sachant que le mérite des opinions extrêmes est qu'on peut toujours en discuter.

Bons choix.

13 commentaires
1)
Le Corbeau
, le 27.09.2012 à 08:25
[modifier]

Comment peut-on autoriser un tel article sur un site qui prône un turn over effréné du matos ???
Mais que fait le patron d’ici? ah oui, il attend l’ouverture de “Mémoire vive” pour profiter des 10% et tenter d’avoir un ipad à ajouter à sa collection. C’est quand même lâche de profiter des faiblesses des autres.

L’ennui aujourd’hui, c’est qu’on ne se pose plus des questions essentielles comme, “en ai-je besoin” ou “le prix est-il réellement du à la qualité intrinsèque du produit?”

2)
guru
, le 27.09.2012 à 08:38
[modifier]

10 ans de NAGRA sur l’épaule puis 15 ans de NAGRA SN (secret Nagra) soit passer de 12kg à 1kg mais en fin de carrière une opération quand même. J’envie mes collègues qui travaillent maintenant avec des appareils légers et infiniment plus efficaces.

Je vais passer au D600 qui me semble un très bon compromis: full frame, 24MP. Le D800 de Mme Guru avec ses 36MP, c’est bien mais lourd à charger et mon D700 avec ses 12MP c’est un peu léger.

3)
soizic
, le 27.09.2012 à 08:45
[modifier]

L’intelligence du choix et sa décence, tout est dit ! Merci Ysengrain.

@guru Même raisonnement, je change demain mon D700 pour le D600, en espérant l’aimer autant…

4)
ysengrain
, le 27.09.2012 à 18:10
[modifier]

Bonjour, ce billet n’est, je le sais, pas dans l’air du temps, comme le souligne Le Corbeau. Disons qu’il manque de Cukisme .

Quoi que j’ai précédement écrit ou fait savoir, je reste fidèle à ce site, où souffle indiscutablement un vent de liberté, nécessaire, contingente, nourrissante … et donc indispensabel!

5)
Saluki
, le 27.09.2012 à 18:12
[modifier]

Presque 3000 €, avec un objectif fixe … quoi que … c’est le prix d’un demi Leica, non ?

Non, mais tu seras pardonné pour cette erreur bénigne : c’est le prix de 2 Leica (X2).

Merci pour me rassurer dans mes choix …raisonnables.

6)
Saluki
, le 27.09.2012 à 18:15
[modifier]

il manque de Cukisme

Si tu te mets à poster quand j’écris, où va-t’on?

Disons qu’il manque de Cukitude

7)
François Cuneo
, le 27.09.2012 à 20:30
[modifier]

Le cukisme approuve cet article.

J’aimerais avoir ta lucidité, ta résistance à l’achat impulsif.

Je n’y arrive pas. Je suis très heureux de la marque que tu n’as finalement pas achetée, mais je sais que si l’autre sort un truc meilleur, je changerai encore, à nouveau.

Et non, je ne vais rien acheter chez Mémoire Vive samedi, même à dix pour cent.

8)
Migui
, le 27.09.2012 à 22:49
[modifier]

10 ans de NAGRA sur l’épaule puis 15 ans de NAGRA SN (secret Nagra) soit passer de 12kg à 1kg mais en fin de carrière une opération quand même. J’envie mes collègues qui travaillent maintenant avec des appareils légers et infiniment plus efficaces.

J’ai un jour entendu Philippe Labro parler du Nagra en termes si élogieux que je serais heureux de lire sur Cuk un article à son sujet. Le Nagra et le son c’est “un peu” ta spécialité, non, Guru? Sinon, à demain, et tu peux toujours apporter ton Nagra…

9)
mikélé
, le 27.09.2012 à 23:24
[modifier]

J’aimerais avoir ta lucidité, ta résistance à l’achat impulsif.

Oui, enfin, je pense que beaucoup arriveraient sans difficulté à résister à un achat impulsif de PhaseOne à 30 K€ ! :-D

10)
Le Corbeau
, le 28.09.2012 à 10:02
[modifier]

Et non, je ne vais rien acheter chez Mémoire Vive samedi, même à dix pour cent.

ça, on le saura dimanche… après l’achat impulsif !

11)
zit
, le 30.09.2012 à 08:54
[modifier]

Bon, ce qui compte, surtout, c’est d’avoir du plaisir… et de sortir de bonnes images, quand même. L’appareil photographique est un outil, rien de plus, les objectifs aussi, c’est le résultat de ce que peut produire ce couple qui compte, et pour être à l’aise avec un outil, il faut, d’une part qu’il aie été bien conçu, et d’autre part, l’utiliser souvent pour s’en servir sans trop avoir à réfléchir, naturellement.

En ce qui me concerne, à part l’achat récent du V1 en neuf, je ne m’équipe depuis des années presque qu’en occasion, et les clients qui changent de matériel au moins une fois par an font le bonheur de ceux qui comme moi aiment bien utiliser de beaux (et bons) objectif tout en refusant d’en payer le prix normal, ou n’en ayant pas la capacité financière, tout simplement. Et en général, ces « bons clients » n’ont pas vraiment le temps d’user leur matos, on trouve donc de très beaux cailloux comme neufs ainsi que des appareils ayant relativement peu de déclenchements rapidement 30% moins cher que le meilleur prix neuf… Sans parler des vielles optiques dont le prix peut baisser de façon terriblement intéressante.

Alors bien sûr, avec ce genre de technique d’achat, il faut bien savoir ce que l’on aurait envie d’avoir, et bien ouvrir l’œil, quitte à demander au marchand de vous prévenir quand il rentre tel ou tel matériel en occase, et puis être patient… Et savoir sauter sur les opportunités.

Pour ma part, j’essaye de ne plus revendre d’objectif (depuis que j’ai revendu mon Noctilux f:1/50 parce que je le trouvais, à juste titre, mauvais quand il y a de la lumière, alors qu’il est exclusivement fait pour prendre des photos quand il n’y en a pas, et là c’était magnifique, je m’en mord les c… !), je change de boîtier quand il a encore un cote importante (et donc, ne perd pas trop, entre le prix d’achat bas et le prix de revente à peine plus bas, c’est comme une location longue durée pour pas cher)…

z (donc, merci à tous les acheteurs compulsifs qui changent leur matos comme de chemise, je répêêêêêêêêêête : nous avons besoin de vous ;o)

12)
guru
, le 30.09.2012 à 10:16
[modifier]

je m’en mord les c… !

Oh je voudrais voir ça!

@Migui, OK je vais pondre une humeur sur les Nagra, laisse-moi juste le temps…