Profitez des offres Memoirevive.ch!
A propos des matériels photo et de notre confiance en nous

Il y a déjà bien des années, je ne sais plus trop dans quel article, j'ai déjà parlé de ce sujet.

Mais tout de même, j'y reviens, parce que je trouve que nos sommes parfois étranges, et que notre comportement peut faire sourire.

Vendredi passé, je vous ai expliqué les soucis que j'ai constatés à propos du Fujifilm X-Pro1.

J'ai conclu en expliquant que j'avais vendu la chose finalement.

Bien évidemment, en commentaires, on m'a demandé ce que j'avais acheté à la place.

Alors oui, là aussi, je suis bien conscient que mon comportement peut sembler étrange et qu'il peut faire sourire, même si ce n'est pas de celui-ci dont je veux parler ici.

Parce qu'après avoir expliqué en long et en large que je voulais aller vers du "compact", du "léger", du "discret", je suis retourné, après la série NEX, après le Sony A77, après le Fujifilm X-Pro1, à du gros, du lourd, du "t'as vu comme je suis fort avec mon gros appareil", puisque j'ai fait l'acquisition d'un Nikon D800E.

Ce qui a mis le feu aux poudres, c'est que j'ai expliqué que j'avais fait cela alors que quatre jours avant, j'étais passé sur un Canon 5D Mark 3, que j'ai ramené au magasin illico.

Je précise qu'au départ, j'avais décidé d'acheter un appareil "compact", du "léger", "discret", soit le 650D de Canon, et puis qu'après discussion, sans aller lire les comparatifs sur Internet, je me suis laissé tenter par le presque tout gros de la famille.

Justification du culpabilisé: argument 1

Je précise aussi que la vente du Fujifilm X-Pro 1 (que j'avais financé avec la vente de mon Nikon D700, de mon Nikon D300 et de plusieurs objectifs et flash), de ses trois objectifs et de son gros Flash m'a permis de passer au Mark 3 sans presque rien ajouter financièrement, et que j'ai financé ce presque rien en me disant que je m'offrais exceptionnellement la chose après la vente de ma maison.

Juste pour ceux qui penseraient qu'instituteur dans le canton de Vaud permet n'importe quelle folie.

Ce n'est pas le cas, je vous rassure.

Justification du culpabilisé: argument 2

Pourquoi, après avoir expliqué en long et en large que le léger, le compact et le discret était la panacée, je suis revenu à du lourd?

Parce que même si les appareils compacts ont immensément progressé, s'ils sont aussi bons en hauts ISO que les gros (le Fujifilm X-Pro1 est juste impressionnant à ce niveau, le NEX7 beaucoup moins mais il est meilleur sur d'autres points), j'étais toujours frustré avec eux.

Aucun n'est aussi réactif qu'un reflex au niveau mise au point.

Même si leur capteur est de type APSC, aucun n'a le velouté d'un Full Frame.

Aucun n'a un zoom de type 70-200 (mon objectif de prédilection, je l'adore, tant chez Canon que chez Nikon) lumineux, ouvert à 2.8 constant.

Prenons un simple exemple: mon fils Basile fait des interclubs de tennis.

Lors du précédent tournois que j'ai suivi, début mai, j'étais avec le Fujifilm X-Pro1 et le 60 mm (équivalent 90 mm). Vu les problèmes de parallaxe, j'ai eu un nombre de photos floues assez énorme, et lorsque j'étais en mode "viseur électronique", pendant la mise au point, fort lente avec cet objectif, je vous l'ai expliqué, c'est d'ailleurs ce qui m'a fait vendre la chose, je ne voyais pas ce que je prenais.

Avec le D800E, aucun souci, aucune photo floue.

Même si je n'ai pas pris des images époustouflantes (lumière dure de milieu de journée), je suis revenu avec des photos de mon fils qui tiennent la route, que ce soit dans la netteté, dans le calcul de la lumière, extrêmement fiable, voire dans le cadrage.

Même chose lors d'un petit test au slalom de Bière: 200 photos en rafale, toutes absolument nettes (incroyable cet autofocus!). Avec des voitures qui venaient très vite face à nous.

image

Le D800E m'a suivi dans mes désirs, alors qu'avec les compacts, c'est moi qui m'adaptais.

Alors oui, bien sûr, je regrette la légèreté du Sony Nex 7.

Oui bien sûr, je regrette aussi celle du Fujifilm X-Pro1.

Ma nuque, mes tendinites, mes articulations douloureuses me rappellent que je ne suis pas tout à fait dans le raisonnable lorsque je repasse à du gros matériel bien lourd.

Mais moi je suis content, je n'ai pas de frustration, je ne me dis pas "avec un bon appareil, j'aurais réussi cette photo".

Je la réussis, c'est tout.

Ou au pire je la rate, mais je sais que c'est moi, que je n'ai aucune excuse.

Cela dit je vais avoir d'autres frustrations, du type "cette image que j'aurais pu prendre au ras du sol avec un compact à écran orientable, je n'ai pas pu la faire parce que le sol est boueux et que je ne vais pas me mettre à plat ventre dans de telles conditions avec mon gros appareil dont l'écran justement, n'est pas orientable".

Raison pour laquelle j'ai tout de même gardé mon NEX 5, vu que le vendre aurait été inutile, puisque sur le marché, il ne vaut plus rien alors qu'il prend encore d'excellentes photo (je n'ai qu'à regarder ce que j'ai ramené de mon voyage à Cuba).

Conclusion de cet argument 2: l'appareil totalement idéal est encore un fantasme. Mais ce qui s'approche le plus de ce que j'aime reste encore le gros, le lourd, le pas discret, mais qui est juste totalement fiable au niveau calcul de la lumière, autofocus, et réactivité.

Malheureusement pour l'instant, aucun appareil compact n'est tout cela.

Zut.

Justification du culpabilisé: argument 3

Ou pourquoi je suis passé en 4 jours d'un Canon 5D Mark 3 à un Nikon D800E.

C'est dans cette partie de mon argumentaire que je me fâche avec en gros 40% des gens qui photographient en Canon, j'y reviens plus tard.

Lorsque je suis rentré à la maison avec mon beau matériel (j'avais pris le boitier, un 50 mm 1.4, le 24-105 ouvert à f4, le 70-200 ouvert à f4, parce que tellement léger), j'ai fait des essais bien évidemment avec la chose.

Avant toute chose, je veux dire que ce boitier est juste exceptionnel au niveau fabrication, au niveau ergonomie, au niveau réactivité, au niveau autofocus.

Il est de plus génial au niveau bruit de fonctionnement.

Oh, pas lorsqu'on l'utilise au niveau standard. Là, le bruit de déclenchement, je le trouve assez vilain, avec un truc qui graille, je ne sais pas, il fait bon marché.

Mais lorsqu'on passe en mode "silencieux", tout n'est que luxe, calme, et volupté.

Son viseur est une splendeur.

Sa tenue en mains est juste exemplaire.

Alors quoi?

Pourquoi l'ai-je changé me direz-vous?

Parce que j'ai pris quelques photos, et qu'immédiatement, j'ai été frappé par une chose qui m'a bien embêté: cet appareil bouche les ombres.

image

Un exemple de photo vite faite pour rigoler en me levant le matin, via mon balcon, sans aucune recherche artistique et sans recherche de composition.

image

Alors que je voyais ça! D'accord, le Canon voyait bien l'image, il en a sous le pied, mais en attendant, j'ai dû monter de 0.7IL mes tons foncés dans LR. Ici, nous sommes à 100 ISO, le bruit ne monte pas, mais bien plus haut?

Et là, nous entrons dans une conversation philosophique que j'ai eue pendant la semaine avec un ami, qui m'a expliqué que je n'avais qu'à exposer correctement, et que les ombres bouchées font partie intégrante de la photographie, qu'il n'y avait rien de pire que le HDR.

Il a parfaitement raison, oui les ombres bouchées peuvent être un vrai bonheur, le fait de ne plus rien cacher dans une photo (type HDR) donne des images qui n'ont souvent plus de saveur, plus de mystère.

Sauf que...

Sauf que ces ombres doivent être un choix.

Elles ne doivent pas résulter d'un manque de l'appareil.

L'ami dont je vous parlais plus haut m'expliquait que lui, il "tord" l'exposition pour arriver à ses fins déjà lors de la prise de vue, histoire de justement ne pas trop souffrir du défaut du Canon, qui n'est pas tout récent d'ailleurs, puisque d'autres boitiers de la marque souffre de ce que nous appellerons un "fichu manque de dynamique".

Moi je préfère tordre l'image dans Lightroom, mais dans l'autre sens.

Si je veux des ombres, je les crée sans problème dans le logiciel, ce qui est bien moins destructeur que de les déboucher, en particulier au niveau du bruit.

Oh, il fut un temps où je préférais le Canon est ses images bien denses à mon Nikon D2X (voire même mon D3, mais dans une moindre mesure) qui ne supportait pas la moindre haute lumière.

Mais il se trouve que Nikon a énormément progressé.

Oui, la dynamique du capteur du D800E est immensément plus large que celle du Canon 5D Mark 3, plus de 2.5 IL.

Ça, je ne le savais pas encore. J'étais juste déçu par le calcul de la lumière d'un boitier daté de 2012, et qui est l'un des best sellers et l'un des meilleurs du marché.

Je me disais "attends, tu dois être en mode "spot", ou tu dois être sur un réglage par défaut qui n'est pas le bon". Mais non, j'étais en mesure multizones, avec les réglages de base.

Je suis allé lire les différents tests sur Internet, et j'ai simplement lu que ce que j'avais constaté, plein d'autres l'avaient durement critiqué.

Je reprends mes arguments de vendredi en commentaires qui ne reposent absolument pas sur du subjectif, mais sur des chiffres.

Ceux de DXO Analyzer, qui sont parmi les plus fiables et relayés ici par zone numérique.

Quelques extraits pour la bonne bouche:

Dynamique : Canon EOS 5D Mark = Nikon D800 - 2,3EV

C'est une petite douche froide que nous offre la mesure de la plage dynamique du Canon EOS 5D Mark III, une dynamique qui n'évolue presque plus en dessous de 1600 ISO. Au-delà de 1600 ISO, on voit que les courbes du 5D et du D800 se superposent, mais, alors que celle du D800 garde le cap pour finir à 14,4EV à 100 ISO, celle de l'EOS 5D mk3 s'essouffle et culmine à 100 ISO à seulement 11,7EV. C'est peu pour un appareil photo millésimé 2012. Près de 2,5EV séparent les deux reflex. C'est autant de latitude d'exposition, de détails haute/basse lumière capturés en moins et de liberté de post-traitement dont se coupe le capteur du Canon EOS 5D Mark III par rapport à son concurrent Nkon D800.

Ou encore:

Dynamique : status quo. Les ingénieurs Canon ont décidément raté le coche en matière de plage dynamique de leurs capteurs.

 

Test capteur EOS 5D mark III Conclusion

Sur le critère du score global, le Canon EOS 5D Mark III arrive 10ème.
Sur le critère de la profondeur de couleurs, le Canon EOS 5D Mark III arrive 15ème
Sur le critère de la dynamique, le Canon EOS 5D Mark III arrive 49ème
Sur le critère de la sensibilité basse lumière, le Canon EOS 5D Mark III arrive 5ème

Les résultats du capteur du 5D Mark III sur le banc d'essai DxOMark sont pour le moins décevants ce qui contraste d'autant plus avec la comportement assez épatant du capteur Sony du Nikon D800. Voilà qui va faire parler...

Merci à Zone numérique, je ne peux que vous inviter à lire l'article complet dont je vous ai donné les extraits ici.

47e boitier au niveau dynamique? Un Full Frame de "seulement" (en fait ils me suffisaient amplement) 22 MP estampillé 2012? Alors que sur ce point, le D800 carracole en tête? Je ne pouvais pas dans ma tête en rester là.

Et puis, il y a cet article sur Macandphoto, qui je trouve, est assez inquiétant tout de même pour Canon et plutôt agréable pour Nikon.

Bon alors quoi?

Une mode cette dynamque de l'image, comme me le faisait remarquer Jean-François?

Peut-être qu'en effet, beaucoup en parlent maintenant que les autres défauts des appareils numériques ont été gommés.

Mais cela fait longtemps que l'on dit que ce qui pénalise le numérique face à l'argentique, c'est justement le manque de dynamique. Cette difficulté qu'ont les appareils à encaisser les ombres et les hautes lumières en même temps. Soit ils étaient bons en bas, soit ils étaient bons en haut.

Nikon était mauvais en haut.

Il ne l'est plus.

Son D800E est aussi bon me semble-t-il que mes appareils argentiques d'alors, avec une incroyable possibilité de monter dans les hauts ISO (le 3e meilleur reflex et de très peu derrière le D3X et le D4, eh oui, tous des Nikon), sans parler de cette résolution exceptionnelle, qui semblait au départ incompatible avec ladite montée en ISO.

Eh bien non, avec ce capteur, on a le beurre, et l'argent du beurre, mais pas la crémière en plus puisque le temps de traitement des images sur Lightroom est un peu plus long qu'avec les RAW 22 MP du Canon (4 tours de roue crantée pour le Canon de chargement d'image complète sur LR4, 6 pour les 36 MP du Nikon).

Et puisque nos disques se remplissent bien plus vite avec un RAW Nikon D800E qu'avec un RAW Canon 5D Mark 3.

Je précise que ces 36 MP sont bien trop pour la plupart des photos que je fais, mais me permettent de zommer dans la masse au besoin en recadrant même passablement des images tout en gardant une bonne définition.

Le beurre et l'argent du beurre je vous dis.

Justification du culpabilisé: argument 4

Comment ça je ne suis pas fiable dans mes jugements?

Alors comme ça, un jour je dirais blanc, et l'autre noir?

Ce n'est pas tout à fait comme ça que je vois les choses.

D'abord, je ne dénigre pas ce que j'ai quitté, je trouve toujours des qualités aux produits que j'ai mis en avant, même après être passé à autre chose.

Le NEX7? Pour moi toujours un des meilleurs appareils du marché, mais qui n'a pas les objectifs qu'il mérite.

Le Fujifilm X-Pro1? L'un des tout meilleurs au niveau de la qualité des images en hauts ISO (et même en bas d'ailleurs), mais qui patine avec mon objectif préféré, le 60 mm.

Les compacts, la panacée? Oui en partie, surtout les nouveaux dont je viens de parler, je ne dis pas le contraire. Je dis juste que finalement, je n'arrive pas à me passer de certains conforts qu'offrent les reflex, et à la douceur des Full Frame, ce qui m'impose la lourdeur alors que je ne la voulais plus.

Et puis et surtout, je pense que vous l'avez constaté autant que moi: je ne suis absolument pas attaché à une marque plus qu'à une autre.

Je n'ai aucun préjugé, et même si j'en ai un (je n'ai plus confiance en Olympus disais-je en commentaire vendredi passé), je suis prêt à revenir dessus sans problème, surtout en ce qui concerne la marque mise dans ma dernière parenthèse, qui a semble-t-il vraiment réussi son tout petit reflex OM-D, tant au niveau des ISO que de la réactivité de l'autofocus. Donc je suis prêt à l'essayer, peut-être pas à l'acheter, simplement ici parce que je n'aime pas le format 4:3.

Je n'ai aucun préjugé disais-je, et vous l'avez constaté si vous lisez Cuk depuis dix ans, je ne sais pas combien de fois je suis passé d'une marque à l'autre, alors que j'étais tout le temps super bien équipé dans chacune d'entre elles.

Donc pour moi, dire du bien d'une marque en étant propriétaire d'un équipement d'une autre ne me pose aucun, mais alors vraiment aucun problème.

Conclusion et finalement raison d'être du titre de cet article

Je disais donc que je n'étais attaché à aucune marque.

Pour moi, Canon est magnifique, Nikon l'est tout autant. J'aime les petits reflex du premier, j'ai ses compacts. Excatement le contraire (actuellement!) chez Nikon: je trouve ses petits compacts lamentables, la série V1 vraiment peu tentante (à part son autofocus), et ses petits reflex très moyens.

Sony a plein de qualités, même dans ses reflex, Fuji en a tout autant.

OK, je ne suis pas fan de Leica, mais j'admets qu'ils font des objectifs splendides (cela dit les autres aussi, et pour bien moins cher).

Je suis prêt à regarder Olympus avec bienveillance dès que je le pourrai.

Pentax de même, voire même Panasonic et Samsung pourvu qu'ils soient bons.

Force m'est de constater que mon cas semble être un tout petit peu particulier.

Parce que lorsqu'on touche au boîtier de l'homme, du vrai, et qu'on n'en dit pas que du bien, c'est tout juste si l'on n'est pas le dernier des derniers.

L'homo photographicus semble n'être capable que d'un amour: on est Nikon, on est Canon, mais on ne peut pas être les deux et encore moins autre chose.

Un peu comme Apple et Windows: entre les deux camps, sur les forums, c'est la guerre.

Et je ne vous dis pas si vous arrivez avec votre petit Sony dans la mêlée: là, pour une fois, les Canonistes et les Nikonistes se retournent (ça doit les changer!) sur le pauvre arrivé, qui n'est qu'un sinistre rigolo qui ne connaît rien à la photographie et qui ferait mieux de déguerpir, et un peu vite de dzou et que ça saute.

Pour eux Sony fait de la merde, produit de la merde, d'ailleurs la preuve, hein, la preuve, c'est que... c'est qu'aucun professionnel ne travaille sur cette marque.

Tandis qu'eux, sur leur Canon, sur le Nikon, ils sont des vrais, des durs, des tatoués.

Et dès que le pauvre Sonyiste s'en va, un peu dégoûté, ils semblent tout choses l'espace de quelques posts, et ils repartent très vite dans leur guégerre interne.

Oui, les forums photo sont d'une violence rare.

Il est où le problème si l'on critique votre matériel?

Si vous êtes sûr de lui, inutile d'être agressif, il n'y a qu'à laisser couler.

Par contre si vous savez qu'il a une faille (il en a toujours une, aucun appareil n'est parfait), peut-être que l'admettre, plutôt que la nier avec une agressivité verbale qui n'a d'égale que notre mauvais foi due à une confiance (en nous???) ébranlée, ce serait une manière d'être un tout petit peu plus intelligente.

Ou alors, vous faites comme moi: vous revendez votre matériel (souvent en très bon état) à un très bon prix, et vous passez à la concurrence!

Oui je sais, ça implique un petit investissement.

Personnellement, c'est un peu là que je mets mon argent de poche, pas dans des habits, pas dans des voitures.

Cela me permet de rester, je crois, assez... objectif sur ce sujet.

Et cela me permet de bien connaître également les qualités et les défauts d'une marque.

Conclusion de la conclusion

Que fallait-il que je fasse selon vous, lorsque j'ai vu qu'en achetant le Mark 3, je m'étais trompé?

Je n'essaie pas de mettre en avant ma souplesse d'esprit, mais tout de même!

Beaucoup auraient nié l'évidence, les chiffres, et le fait que le capteur du Canon (pas le reste, cet appareil est génial!) est raté sur le plan de la dynamique et qu'il est indigne d'un capteur estampillé 2012.

Ils auraient agressé (comme je vais être agressé, je le sais déjà), ceux qui auraient osé critiquer la chose.

Eh bien moi (et là j'ai eu du bol, je n'ai perdu que 100 francs parce que mon appareil allait être vendu comme appareil "démonstration" et plus comme neuf), j'ai immédiatement décidé de ne pas m'enferrer, et de passer à autre chose, au capteur montré comme le meilleur capteur testé par DXO depuis sa création.

Tant qu'à faire, en repartant de zéro, autant passer sur le meilleur boitier de la gamme qui m'intéressait, meilleur boitier actuellement, il va sans dire.

38 commentaires
2)
Mathieu Besson
, le 29.06.2012 à 00:59
[modifier]

Alors comme ça, un jour je dirais blanc, et l’autre noir?

Si DXO pouvait mesurer la dynamique du Cuk, ils trouveraient le chiffre invraisemblable de… 187.4.

:-D

3)
Pierre.G.
, le 29.06.2012 à 01:50
[modifier]

Toujours la même problématique, un appareil pour faire quoi, parce qu’en fait, le boîtier idéal n’existe pas, et qu’un photographe qui fait de l’animalier, un peu de reportage et de modèle, et un peu de photo humaniste, et bien, il a trois boîtiers, et le chef vénéré, lui essaie de tout faire entrer dans un seul ;-)

Sinon en tous cas il fait le bonheur des acheteurs de matériel d’occasion à l’état de neuf…

4)
ToTheEnd
, le 29.06.2012 à 07:01
[modifier]

Et bien dis moi, tu as du déguster sur les forums pour venir dire tout ça.

Après tout ce cheni, tu arrives à la conclusion que l’appareil idéal n’existe pas… Bienvenue au club. Heureusement pour moi, je n’ai pas eu besoin de tester (mais surtout acheter) plein de matos pour arriver à cette conclusion.

Ceci dit, je n’ai pas encore fait le saut 5DM3 car bien que mon 5DM2 soit frustrant sur certain points (AF et ISO en basse lumière), pour le reste, il me va plutôt bien.

À te lire, le 800 semble bien meilleur et je te crois… Mais est il meilleur au point de remettre 5k ou plus sur la table et passer 2 ou 3 mois à réapprendre à faire des photos? Pour moi c’est ça la question.

Très franchement, c’est aussi pour cette raison que je ne fréquente plus tellement les forums car très souvent, c’est des batailles d’experts sur des éléments qui me semblent purement techniques. La dynamique du Nikon est de 14.4 alors que celle du Canon culmine à 11.7? Vu comme ça, 25%, la différence semble importante mais comment se traduit elle dans les faits? Il aurait fallu faire la photo de ton paysage avec les deux appareils pour voir concrètement le problème (sans retouche hein). La différence est elle aussi flagrante? La photo est elle 25% meilleure? Carrément meilleure? Ou juste mieux? Ou en fait, on remarque à peine la différence???

En fait, je pense qu’une grande partie du problème réside la! Finir 49eme dans un classement, ça semble être la fin du monde… Alors que dans les faits, peut être que ce même appareil va finir numéro 1 sur d’autres critères. Encore une fois, l’appareil parfait et numéro 1 sur tous les plans n’existe pas. Et la, on revient à la case départ pour savoir “pourquoi faire” on veut un appareil photo. Souvent, ces discussions tournent autour de savoir qu’elle est la meilleure Formule 1 comme si tous les amateurs étaient des pilotes confirmés capables de tirer le 100% de la voiture.

Pour le moment, la seule chose qui ne me fait pas acheter un 5Dm3, c’est l’inflation injustifiée du prix: 800 balles de plus que l’ancien boitier qu’il remplace ou autrement dit, presque 40% plus cher que le précédent boîtier… Même Ferrari ne se permet pas un tel écart de prix quand ils sortent une nouvelle bagnole.

Seulement voilà, tout revendre pour racheter Nikon, ça me coûterait bien plus que 800 balles… Sauf si nos amis de Nikon lançaient une promo d’échange… Alors la, non seulement ils feraient un carton mais en plus, je suis persuadé que bon nombre d’excités sur tes forums de photo changeraient tout d’un coup de signature…

5)
François Cuneo
, le 29.06.2012 à 07:19
[modifier]

Salut à tous, Mathieu, TTE et Pierre G.

Mathieu: oui oui, je dois être assez dynamique, comme personne:-)

Pierre G: sur Réponses photo, ils parlent du D800 (pas du E, je n’ai pas encore lu ce qu’ils disent à son propos) comme un apparel vraiment polyvalent, à l’aise dans tous les domaines.

TTE: je n’ai pas pu faire la même photo, mais je sais qu’elle sera meilleure. Faut juste que je me lève très très tôt un de ces matins et je te le prouverai. Ce que je montre sur cette photo est la caricature de ce que j’ai constaté pendant ces 4 jours. Or je ne l’ai absolument pas vu sur le Nikon.

Pour le reste TTE, le Mark 3 vaut bien les 800 francs de plus que le Mark 2. Tout est bien meilleur sur cet appareil, entièrement revu. Cela dit, il est plus cher que le D800 si je ne m’abuse!:-)

6)
Sébastien Pennec
, le 29.06.2012 à 07:45
[modifier]

Quel plaisir de lire cette humeur, merci François!

Apple <-> Windows

iOS <-> Android

Canon <-> Nikon

Licence de logiciel libre X <-> Licence de logiciel libre Y

C’est toujours pareil. Si tu dis du bien de quelque chose, les uns t’accusent d’être un fanatique aveuglé. Si tu en dis du mal, les autres t’accusent d’être un sale traître.

Merci d’avoir écrit cette humeur qui remet un peu de bon sens dans ce genre de débats!

7)
Blues
, le 29.06.2012 à 09:07
[modifier]

Merci d’avoir écrit cette humeur qui remet un peu de bon sens dans ce genre de débats!

Dommage par exemple pour ceux qui auraient acheté un Fuji Xpro 1 après avoir lu un tel engouement de notre CukBoss pour cet appareil et qui après-coup relisent cet article et ce revirement / oui-oui, je sais Le patron d’ici n’est pas un Gourou, pas besoin de le suivre à la lettre ;)

Perso, cet appareil me titillait depuis quelques mois et justement hier soir je suis entré dans magasin photo pour voir “la bête” en vrai… et là, grosse déception car comparé-mis à côté d’autres compacts toutes marques confondues, il est effectivement ÉNORME ce Xpro 1 – donc pas compact du tout; dans ce sens je me suis dit autant un réflex (reste la philosophie et la qualité de ce boitier). Et comme je ne veux revenir en aucun cas à une grosse solution (réflex ou autre), je reste donc pour l’instant avec mon unique Lumix Tz7 qui sans être exceptionnel me satisfait dans pas mal de situations tout en ayant l’avantage de pouvoir le mettre réellement dans n’importe quelle poche.

8)
Sulasker
, le 29.06.2012 à 09:13
[modifier]

Question: Quelle est la différence entre un adulte et un enfant…? Le prix des jouets. ;-))

9)
giampaolo
, le 29.06.2012 à 10:12
[modifier]

Sacré François :-)

Le Nikon D800e est excellent, le Canon 5D III est excellent. Pourquoi toujours vouloir comparer. Le 5D III est supérieur au D800 sur certains points et moins bon sur d’autres, mais de toute façon, et je me répète, la qualité des photographies ne dépend pas des boîtiers.

Alors François….. quand essaieras-tu le moyen format numérique? Il vaut mieux que tu n’essaies pas :-)

10)
Hervé
, le 29.06.2012 à 10:18
[modifier]

Elle est pas si mal la dynamique d’un Canon … 7D !
Et là, j’ai volontairement assombri !
6 h.15 du matin sur la mer Egée

11)
doew
, le 29.06.2012 à 10:32
[modifier]

Non, il n’y a pas d’appareil idéal. Il y a des rêves d’appareil idéal. Qui existerait en autant de déclinaisons qu’il y a de photographes… Et oui, ce qui est important pour moi ne le sera pas pour mon voisin et réciproquement… Alors en attendant, je garde mon 7D et son magnifique 70-200 (oui, oui, le 2.8 IS II – j’adore cet objectif!!)

12)
ysengrain
, le 29.06.2012 à 10:44
[modifier]

Excellent billet François, qui montre clairement, mais comment faire autrement, la subjectivité de nos choix.

Nous nous déterminons selon des critères que nous essayons “honnêtement” de considérer objectivement. Tu as “ton” objectivité, d’autres ont la leur.

Quant à l’exemple d’image que tu donnes, je suis peut-être nul, mais je ne vois pas en quoi le fait de corriger manuellement l’exposition ou modifier dans LR change la donne d’un boitier. Tout le monde pratique ainsi, et sans doute toi le premier.

Qu’on puisse préférer le D800/D800E au Mk III, je le comprends, mais sans dire qui est la Porsche et qui est la Ferrari, je ne ferais encore et toujours PAS LA COMPARAISON de ces boitiers à la résolution différant de 150%.

Et puis, et je m’arrêterai là, je t’ai dit avoir eu la chance d’utiliser un PhaseOne 645DF avec un dos à 65 MP. Pardon de te le dire, et giampaolo ne me contredira pas, nos D800E et Mk III … je pouffe

13)
François Cuneo
, le 29.06.2012 à 10:52
[modifier]

ysengrain, regarde le lien vers l’article de Jean-François Vibert que j’ai mis dans l’humeur. Tu comprendras le problème de remonter les ombres et de la montée du bruit.

14)
Leo_11
, le 29.06.2012 à 11:15
[modifier]

Alors moi je reste encore et toujours avec mon (très) vieux 40D et ses 3 objectifs 2.8L en attendant la perle… rare…

Merci pour ce beau billet François…

15)
Guillôme
, le 29.06.2012 à 17:32
[modifier]

Et dire que je suis encore avec mon F80 analogique ^^

Au final, l’essentiel c’est de faire des photos, non? Vu le nombre qui sont satisfaits de l’appareil photo intégré à l’iPhone, le X-Pro 1 et le Mark 3 ne doivent pas être si mauvais ;)

17)
mikélé
, le 29.06.2012 à 18:15
[modifier]

Merci François pour cette humeur très… humaine ! :-)

Et je suis impatient de lire tes commentaires “à chaud” lors de ta découverte du D800E, notamment au sujet des moirés. Car je n’ai pas été aussi intrépide et me suis sagement limité au D800 “normal”, un appareil déjà extraordinaire ! ;-)

Quant à dynamique argentique, même sur F4 avec des “films du 21e siècle”, je dois avouer que je suis perplexe : selon moi, le D800 les surclasse. À quels films fais-tu donc référence et avec quelle technique de numérisation ?

18)
giampaolo
, le 29.06.2012 à 19:11
[modifier]

François, tu as fait un choix, un excellent choix. Bravo pour toi. C’est ton choix et ce choix doit faire plaisir à toi et rien qu’à toi. Maintenant, ceux qui ont choisi un …… ou qui veulent rester à leur ….. ou à n’importe quel appareil, de quelle marque que ce soit, font un très bon choix aussi. Certains pour des raisons de budget, d’autres de besoins, d’autres encore de sagesse. J’ai par contre de la peine quand tu affirmes avoir ramener le 5D III illico presto, comme si c’était tellement mauvais. A croire que les acheteurs du Canon 5D III n’y connaissent rien.

La photographie, pour la plupart des visiteurs de ce forum, est une passion…. une passion de l’image obtenue, de l’image partagée, de l’image à créer. Moi je m’en fiche avec quel appareil quelqu’un photographie, c’est l’image qui compte. Quelqu’un m’a dit récemment qu’il voulait vendre tout son équipement pour s’acheter le D800 et m’a demandé mon avis. Je lui ai conseillé de conserver son matos et de s’offrir avec l’argent économisé un beau voyage et de ramener de belles images. J’ai vu il y a deux mois au musée de la photo à Amsterdam une exposition de photographies entièrement réalisées avec un iPhone ou un Samsung (un truc du genre). C’était beau à pleurer. La dynamique du capteur? La netteté? La fidélité des teintes? Tout le monde s’en foutait! Les photographies étaient belles et elles dégageaient de belles émotions.

Le fil ‘Photographie’ de Cuk est pauvre et, à part le merveilleux travail d’Okapi, il n’y a pas beaucoup d’images postées. Pourquoi ne prendrais-tu pas l’initiative d’y présenter ce que tu fais. Pas des comparaisons techniques, juste des images et des images et des images. D’autres auront envie de te suivre. C’est toi le boss.

L’appareil idéal? L’appareil du voisin? :-)

19)
crocro
, le 29.06.2012 à 19:44
[modifier]

Je n’ai aucun préjugé, et même si j’en ai un (je n’ai plus confiance en Olympus disais-je en commentaire vendredi passé), je suis prêt à revenir dessus sans problème, surtout en ce qui concerne la marque mise dans ma dernière parenthèse, qui a semble-t-il vraiment réussi son tout petit reflex OM-D, tant au niveau des ISO que de la réactivité de l’autofocus. Donc je suis prêt à l’essayer, peut-être pas à l’acheter, simplement ici parce que je n’aime pas le format 4:3.

Deux choses en passant, OM D n’est plus un reflex, malgré son aspect extérieur, et il permet de choisir le format de sortie des images, 4/3, 3/2, etc Avec 16 Mégapixels il en restera bien assez. Question velouté du déclenchement il fait la nique à tous les reflex.

Essaie le sérieusement, deux ou trois jours, avec les optiques qui vont bien (les fixes ouverts à f2 ou moins), tu passes vraiment à côté de quelque chose de grandiose.

20)
fxc
, le 29.06.2012 à 20:40
[modifier]

J’ai une petite question aux spécialistes du d700….

Un de mes amis possède ce boitier et lorsqu’il met la cellule sur spot son déclencheur s’active en mesure de la lumière et plus enm…….ant il s’active aussi en af résultat il vise pour utiliser sa mesure spot, son af reste bloqué sur la distance visée et lorsqu’il recadre en gardant le doigt sur le déclencheur il réalise une photo exposée correctement mais floue.

Ne voulant pas polluer l’humeur du doyen…. vous pouvez me répondre en cliquant sur mon pseudo et suivre les instructions, je vous remercie.

fx

21)
zit
, le 30.06.2012 à 08:09
[modifier]

Mais, mais, mais, mêêêêêêêêêêêêh pourquoi, pourquoi devrais–t(on)u t(s)e sentir coupable de quoi que ce soit ?

Tu achètes du matériel dont tu es content, mais pas entièrement satisfait, et donc tu en changes jusqu’à obtenir satisfaction, quel est le problème ?

Certes, cette année a été particulièrement chargée en changements divers et variés mais c’est ton droit. J’avoue qu’en ce qui me concerne, je ne serais passé ni par la case Sony, ni par la case Fuji, le Sony à cause de son viseur que je n’apprécie vraiment pas, et de son ergonomie étrange (les deux molettes côte à côte, ça me semble vraiment bizarre), et le Fuji, bin la lenteur, elle est perceptible dès la première prise en main, quelle que soit l’optique (effectivement très bonnes, soit dit en passant, et puis la dynamique et le rendu des couleurs ont l’air tops aussi).

Le D800 je le trouverais formidable à 1500, mais là, je préfère attendre un peu, et puis je ne suis pas accro au fool frême, le seul intérêt de ce format, c’est que le 14-24 fasse vraiment 14… Donc un 7-14 sur un 4/3 fait parfaitement l’affaire, voir même un hypothétique 5-9 sur un V1. Et c’est d’autant plus intéressant en grand angle qu’en général, on va souvent rechercher la profondeur de champ maximale, pas minimale, et que donc plus la focale sera courte, plus on aura de netteté sur tous les plans (je ne suis pas certain d’être compréhensible, mais pour moi, c’est très clair, chaque format a ses défaut et ses avantages, ça ne sert à rien d’opposer deux outils : les appareils de photo ne sont pas faits a priori pour se taper dessus, mais pour prendre des photos ;o).

Comme l’ont déjà souligné de nombreux intervenants, l’appareil photo parfait n’existe pas, il n’existera jamais, ce qui compte, c’est ce que l’on fait avec. Mais comme tous les outils, il en est des réussis, et des merdriques, et l’essentiel est d’être à l’aise avec son outil. Pour ça, plusieurs paramètres : que l’appareil soit bien conçu est un pré–requis, mais que l’on prenne le temps de se familiariser avec son usage est indispensable aussi. La photo est une activité vraiment très simple en soit : trois paramètres à régler seulement, la vitesse, le diaphragme, et la mise au point, et les appareils modernes, bien que faisant ça de manière automatique à peu près correctement le font en fait souvent très mal, parce qu’avec des réglages médians, tièdes, alors que la photo, c’est faire un choix, entre ombre et lumière, net et flou…

Et les choix doivent être rapides, et simples à régler, sinon, l’image est passée, envolée. Et la comparaison lue plus haut entre mac et pécé, ou IOS et Androïd est archi valable ici aussi puisque les appareils modernes contiennent un ordinateur surpuissant, et chaque marque a, depuis les tous débuts de l’ère numérique, développé son OS, plus ou moins bien, plus ou moins logiquement, mais en tout cas, jamais vraiment comme les autres. Et je me sent à l’aise avec l’OS Nikon, non pas qu’il soit meilleur, c’est juste que j’y suis habitué, et que je n’ai pas de temps à perdre à apprendre un nouvel OS à chaque fois que je change d’appareil, appelez ça de la paresse si vous voulez…

z (en tout cas, l’essentiel, avec un outil, c’est de ne pas se blesser en l’utilisant, je répêêêêêêêêêêêêêêête : et éventuellement, de faire de jolies choses avec…)

22)
François Cuneo
, le 30.06.2012 à 11:09
[modifier]

Gianpaolo, les images que je prends sont des portraits des gens que je côtoie, des mariages, des spectacles, des prises de vue dans des fêtes ou des réunions, bref, souvent des choses qui n’ont rien à voir avec de l’artistique, mais qui demandent des appareils extrêmement réactifs et bons dans les basses lumières puisque j’évite de plus en plus le flash.

Elle n’ont aucun intérêt à part pour les gens qui sont dessus. Donc je ne les montre pas sauf aux participants des moments évoqués ci-dessus.

En ce qui concerne le Mark 3, je crois que j’ai bien expliqué pourquoi je l’ai rendu: une seule raison, sinon je l’aurais gardé tellement il est bien, son capteur qui manque de dynamique.

gianpaolo, qui peut le plus peut le moins: tu as absolument raison sur ce que tu expliques à propos des images qui ne dépendent pas de l’appareil, mais des capacités émotionnelles, artistiques et techniques de celui qui les prends.

Cela dit, je préfère partir de zéro avec un matériel qui est jugé partout comme pratiquement sans défaut.

Là, les tests divers que j’ai lus après avoir essayé la machine m’ont expliqué pourquoi je n’étais pas content de cet appareil. Il est mauvais sur ce fichu point de la dynamique, on peut dire ce que l’on veut, c’est comme ça. Et c’est quelque chose dont j’ai beaucoup souffert avec les années.

Si je pouvais l’éviter, je l’évitais, ce que j’ai fait.

zit: j’aime le Full Frame parce que justement, je n’aime pas les photos nettes partout, comme d’ailleurs j’aime les grosses focales et ne sais pas photographier avec un grand-angle.

Et pour les portraits, (mis à part les dos), rien ne remplace le full frame, même si les APSC sur les compacts sont déjà un énorme progrès.

milélélé, j’ai vu du moiré jusqu’à ce jour sur une seule photo: un fond gris derrière en batteur en spectacle.

Sinon jamais. Tous ceux qui utilisent le E m’ont dit d’y aller sans crainte.

Maintenant, tu as certainement raison: le D800 aurait peut-être été plus prudent.

Quant à la dynamique, jusqu’à il y a peu, elle était vraiment meilleure en argentique. Rien que le D3 m’a profondément déçu à ce sujet sur le long terme.

Avec le D800, c’est certainement mieux d’après ce que j’ai déjà pu voir. Est-on au niveau d’un film 100 ISO bien souple? Peut-être, on verra.

23)
François Cuneo
, le 30.06.2012 à 11:13
[modifier]

Hervé, ta photo de la mer Egée, tu dis que tu l’as assombrie, mais tu l’as tout de même trafiquée ou bien? Il y a un poil d’HDR ou une fonction “remonter les ombres” ou je me trompe?

25)
mikélé
, le 30.06.2012 à 12:45
[modifier]

>Avec le D800, c’est certainement mieux d’après ce que j’ai déjà pu voir. > Est-on au niveau d’un film 100 ISO bien souple? Peut-être, on verra.

Tu as un exemple de “film bien souple” en 100 ISO ? (au fait, négatif ou inversible/diapo ?) Je ferai alors le test entre le F4 et le D800 avec le même objectif, sur une scène bien étendue question dynamique. Et je numériserai le film en HDR 48bits (en 2 passes dont une “surex” lente pour le détail des zones sombres). On sera fixé ! :-)

Pour info, SilverFast Multi-Exposure

26)
Hervé
, le 30.06.2012 à 18:52
[modifier]

Hervé, ta photo de la mer Egée, tu dis que tu l’as assombrie, mais tu l’as tout de même trafiquée ou bien? Il y a un poil d’HDR ou une fonction “remonter les ombres” ou je me trompe?

Je n’aime pas beaucoup l’expression “trafiquée” pour une photo prise en raw et “développée” par LR.

Pas de HR qui, bien qu’étant la technique à laquelle j’avais consacré ma première collaboration à Cuk, je ne l’utilise plus : je la trouve trop artificielle. Un peu de développement pour l’avoir comme j’avais envie de l’avoir, y compris le format 16/9, le redressement de la mer (!).

Pour terminer, voici l’image originale, sans traitement :

Ne pas oublier quand même que c’est une image de 18 Mpx ramenée à 450×300. On n’y voit pas tous les détails de la végétation, mais sur l’original, on pourrait presque voir les oranges dans les arbes !
Comme dit précédemment, c’est un lever de soleil, mais je voulais en faire un “coucher”

27)
giampaolo
, le 01.07.2012 à 11:02
[modifier]

Dans le genre d’exemple que nous avons ici, la dynamique du capteur joue en effet un rôle important. Et il semble à ce propos que le Nikon D800 en ait en réserve. Maintenant, il faut savoir relativiser. La dynamique qu’atteint le D800 est particulièrement utile en contre-jour où lorsque les écarts entre les parties claires et les parties sombres de l’image sont grands. Mais dans 95% des cas ce surplus de dynamique n’est pas vraiment observable. En photographie de studio, sur des clair-obscurs cela peut par contre être très important. Si on utilise un 5D ou un D800, on travaille logiquement en Raw et un logiciel comme Capture One ou Lightroom savent très bien améliorer le résultat en à peine quelques secondes. La montée du bruit? Oui certes, mais que fait-on de ces images? Des tirages 4×3 m ? Non, des présentations sur le web et au mieux des tirages A4 sur imprimante (maison) ou au labo du coin. Le bruit? On ne le verra pas. Que l’on me comprenne bien, plus la dynamique du capteur est grande et mieux c’est. J’en suis conscient et je sais de quoi je parle avec un MF numérique. Mais il ne faut pas écarter un boîtier parce qu’un autre a une meilleure dynamique. Il faut choisir un boîtier en fonction du système entier. Certes, si l’on (re)part à zéro comme toi, François, on peut faire fi des objectifs, des flashs, des….. que l’on a déjà. Mais je voulais juste rassurer les utilisateurs de ce fil que le Canon 5D ii ou iii sont excellents. J’ai utilisé un Canon 5D III durant toute une journée et je l’ai trouvé excellentissime! J’aurais probablement dit la même chose avec un Nikon D800 ou D800e. Une dernière chose 35 MB… c’est beaucoup à gérer! Certes qui peut le plus peut le moins… François tu as un excellent appareil en main. N’en change plus pour quelques années au moins! ;-)

28)
guru
, le 01.07.2012 à 14:17
[modifier]

Je joue actuellement avec mon Sony NEX7, mon D700 (que j’ai eu la bonne idée de conserver) et le D800 de Madame Guru. Si ce n’était le poids, les 2 Nikon seraient le choix idéal en toutes circonstances… sauf que les images du D800 sont un peu trop lourdes à mon goût: 42Mo c’est pas rien… sauf que les fichiers du D700 sont un peu légers pour moi, pas trop moyen de “cropper”. Pour cela le capteur du NEX correspond à mes attentes, mais… le viseur me gêne quand même pas mal. Le manque d’objectifs à grande ouverture est pénalisant (j’ai commandé un Sigma 30mm ƒ2,8, merci à desimages pour son info). Bref, je vais me remettre au son…

29)
François Cuneo
, le 01.07.2012 à 19:10
[modifier]

gianpaolo, j’imagine bien que les heureux propriétaires de 5D Mark III ne vont pas être apeurés par mon article tout de même!:-)

30)
Albert einstein
, le 02.07.2012 à 01:36
[modifier]

L’écran LCD du Canon EOS 5D Mark III perturbe la mesure de la cellule dans l’obscurité. Canon confirme le phénomène de “fuite de lumière”.

C’est par la voix de Canon USA que Canon confirme l’existence d’un problème sur son reflex numérique pro EOS 5D Mark III et dit travailler sur la résolution de ce problème. Le souci de l’EOS 5D Mark III ? Une fuite de lumière provenant de l’écran LCD du 5D Mark III qui, en condition de très faible luminosité, pourrait faire varier les paramètres d’exposition, la cellule de mesure de l’exposition étant “polluée” dans sa mesure par de la lumière de l’écran.

31)
giampaolo
, le 02.07.2012 à 10:42
[modifier]

Tout cela dit, plus un capteur a une définition élevée (comme ce D800e ou pas e) et plus la retouche sera facile. Une telle définition est donc utile si on fait soit de grands tirages soit si on fait de la retouche (surtout pour la peau) soit les deux combinés. François as-tu observé des problèmes de moiré avec ce D800e ?

Quant au problème du 5D III et de la perturbation de la lumière ce n’est que dans des conditions très extrêmes que c’est observable. Quand je l’ai utilisé durant toute une journée, connaissant le problème, je ne suis pas parvenu à mettre la mesure en défaut.

32)
François Cuneo
, le 02.07.2012 à 11:33
[modifier]

Je n’ai aucun moiré sur mes images. Même celles (2) où j’avais un doute n’en ont pas.

Mes connaissances en ayant un aussi me disent la même chose: le E n’a pratiquement pas de moiré.

Tout le monde avait peur, et finalement, tout va bien.

33)
ToTheEnd
, le 02.07.2012 à 14:00
[modifier]

Désolé, mais je ne suis pas d’accord avec l’argument que les 800 balles de plus sont justifiés. Canon a tout simplement mis à jour son modèle “semi-pro” vis-à-vis de la concurrence et des technologies disponibles. Rien de plus et rien de moins.

34)
dbregnard
, le 02.07.2012 à 18:42
[modifier]

TTH, on parle de passion ou de discount (800 balles de plus ou de moins, pour les totor de la finance, ça fait un peu pingre, je trouve)? On en avait déjà parlé auparavant. Quand on aime, on ne compte pas. Allez, lâche-toi, pour une fois.

35)
dbregnard
, le 02.07.2012 à 19:00
[modifier]

@ François Cunéo Welcome back, je l’avais parié et, il y a deux semaines, j’avais même dit en riant au monsieur de Photo Grancy (celui qui reprend les occases) qu’il te garde un D800E. Vous croyez? m’avait-il répondu. J’en suis sûr, confirmé-je, vous verrez. Pour ma part, ce jour-là, j’embarquais un Elmarit 28 et un Summicron 50, neufs mais à prix d’occase, de quoi équiper le magnifique M9 acheté également d’occase à un sympathique lausannois.

Il y a un mois, j’ai remplacé mon D700 adoré par le D800E et je suis au 7ème ciel: D800E et M9, le couple de rêve. Pas de moiré, jamais. Et toute les magnifiques optiques Nikkor qui donnent tout leur jus. Résolution à couper le souffle!

François, je n’ai plus de problèmes de dos ni de nuque depuis que j’utilise Black Rapid – RS-7 – Sangle pour appareil photo (http://www.amazon.fr/gp/product/B002WR7VSS/ref=oh_details_o06_s00_i00). En plus, tu es en une fraction de seconde en position opérationnelle, sans t’emmêler les pinceaux dans ta courroie.

36)
ToTheEnd
, le 03.07.2012 à 03:33
[modifier]

Allez, lâche toi pour une fois.

Je te rassure, je me lâche souvent et pour des sommes bien plus conséquentes. Ceci dit, contrairement à la majorité des gens qui se plaignent mais ne font rien, j’agis directement avec ma carte de crédit.

Un produit qui me semble surfait, qui reflète une stratégie purement marketing ou qui a l’évidence, se permet une inflation à 2 chiffres pour aucune raison… Je n’achète pas. Si seulement la moitié des gens gardaient leur ancien appareil ou mieux, menaçaient de partir chez Nikon, Canon réviserait rapidement sa politique commerciale et nous aurions un appareil qui répond largement aux défauts du 5dm2.

Ne pas acheter un produit surfait est le moyen le plus rapide et le plus direct pour faire fléchir une marque.

37)
ric4rdo
, le 06.07.2012 à 10:52
[modifier]

Et je ne vous dis pas si vous arrivez avec votre petit Sony dans la mêlée: là, pour une fois, les Canonistes et les Nikonistes se retournent (ça doit les changer!) sur le pauvre arrivé, qui n’est qu’un sinistre rigolo qui ne connaît rien à la photographie et qui ferait mieux de déguerpir, et un peu vite de dzou et que ça saute.

Pour eux Sony fait de la merde, produit de la merde, d’ailleurs la preuve, hein, la preuve, c’est que… c’est qu’aucun professionnel ne travaille sur cette marque.

Et bien, à ces gens je réponds qu’une grande partie d’entre eux utilise du Sony sans même le savoir… ahhh l’ignorance…

Les capteurs utilisés par Nikon sont fabriqués… par SONY

Et il en va de même pour Olympus dans son EM-5, et Pentax dans plusieurs de ses reflex ainsi que Ricoh dans un de ses module GXR.

Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ;)

38)
ToTheEnd
, le 22.11.2012 à 12:31
[modifier]

Visiblement, les fabricants “classics” d’appareils photos enregistrent des baisses des ventes sur les réflexes de l’ordre de 40% comparé à l’année dernière… faudra bien baisser les prix… ou faire beaucoup mieux.