Profitez des offres Memoirevive.ch!
Purée, j’ai mis où mon article?

Il est dans quel carton, mon article?

Dans un de ceux-là?

image

Ou ici?

image

Ou encore là?

image

A moins que?

image

Heu, je précise que le tas de meubles est à un copain, on ne le déménage pas...

 

Ou alors c'est à l'étage, où il y en a presque tout autant, mais je n'ai pas le temps de vous les montrer.

Bon ben tant pis, il n'y aura rien aujourd'hui!

Je vous retrouve à Bière!:-)

18 commentaires
1)
Inconnu
, le 04.06.2012 à 05:46
[modifier]

Ah ! La joie des cartons de déménagement qui se ressemblent tous ! Mais où ai-je donc emballé ma tête ? :)

5)
Lgib
, le 04.06.2012 à 09:37
[modifier]

Quelle drôle d’idée de se réjouir à bientôt se retrouver en Bière…

6)
Jean-Yves
, le 04.06.2012 à 10:07
[modifier]

J’aime bien le deuxième carton – à partir du bas et de la gauche – de la troisième photo. Je ne sais pas pourquoi. Sa couleur, peut-être ;-)

8)
Inconnu
, le 04.06.2012 à 11:59
[modifier]

Au fond sur la première photo mon premier Mac, marche-t-il encore ? Bonne bière.

10)
yfic17
, le 04.06.2012 à 13:29
[modifier]

Bon, ben… bon courage ! J’ai déjà donné pour les déménagements. Je dois en être à une quinzaine pour moi sans compter ceux des copains que l’on aide. Ce qui est bien dans un déménagement, c’est le grand nettoyage de vieilleries cassées que l’on garde au cas où !

Courage, le plus long c’est de jeter les cartons.

12)
Saluki
, le 04.06.2012 à 15:27
[modifier]

Que de commentaires emballés !

Courage, Boss, le plus dur est à venir : déballer et…ranger différemment que ce dont tu avais l’habiture !

13)
fxc
, le 04.06.2012 à 16:19
[modifier]

Au fond sur la première photo mon premier Mac, marche-t-il encore

oui et il va déménager tout seul. (;D

14)
Philob
, le 04.06.2012 à 17:13
[modifier]

En tout cas, le robot aspirateur est dans ses starting-blocs en pleine recharge, tu nous feras un test sur l’angoisse du robot devant une pièce totalement vide ? Existe-t-il la peur de la salle blanche pour les robots nettoyeurs ?

15)
dpesch
, le 04.06.2012 à 18:06
[modifier]

Cher Boss,

Ton article est évidemment dans le carton jaune… Mais oui, celui avec une tête de cheval dessus !

16)
Tom25
, le 05.06.2012 à 07:55
[modifier]

Mais François je rêve, tu n’as pas étiqueté chaque carton, avec la liste de son contenu ? Et chacun devrait être numéroté, puis ces numéros écrits sur une liste répertoriant elle aussi leur contenu (double pour plus de sécurité).
Non mais là c’est trop tard, c’est un tel bordel que ça en est irrécupérable. Sors moi tout ça dehors et fous-y le feu !
:-)))))

Blague à part, bon courage. Et des fois, ça fait un peu comme d’ouvrir des cadeaux de noël, on se retrouve avec entre les mains des objets qui nous sont chers et qui traînaient on ne sait plus trop où.

17)
zit
, le 06.06.2012 à 19:58
[modifier]

Ah bin moi, c’est le premier carton de la troisième pile, sur la dernière photo qui me plait le plus, son côté décalé, sûrement…

z (en tout cas, dimanche, c’est à Bièvres que j’étais, je répêêêêêêêêêêête : et je n’y ai pas bu de bière, mais une prune, et une poire sublime, offertes par un vendeur de ma connaissance sur le coup de 9h30, et j’y suis retourné vers 5 h, avant de partir là, c’est ce qui est au dessus du cul de bouteille qui est intéressant !)

PS : bon déballage…

18)
pat3
, le 07.06.2012 à 15:15
[modifier]

Ah que je déteste les déménagements! Les miens par dessus tout, mais ceux des amis et de la famille pour lesquels on se casse les reins, c’est pas mal non plus.
La promesse que constitue la nouvelle habitation doit vraiment être à la hauteur de cet emmerdement maximum qu’est un déménagement…

Le seul intérêt du déménagement est ce qu’on jette: pour ma part, un container, et des tas de trucs qui était stockés, au cas où, dans le cellier. Si je devais déménager aujourd’hui, je pense que je ferais deux containers de déchets, autant de voyage à Emmaüs avec le camion de déménagement plein… et mon nouveau logement devrait comporter des rangements hyper-pratiques d’un côté, et des murs libres et vides de l’autre…

Je ne t’envie pas, François, je te plains (mais je suppose que tu n’es pas à plaindre, si tu déménages de ton plein gré)…