Profitez des offres Memoirevive.ch!
A propos du Sony Nex 7

 

J'avais projeté de me procurer un Panasonic Lumix G3 en complément de mon D700 (mon petit dos ayant mal résisté au poids du Nikon lors de mon dernier voyage). Lorsque j'ai reçu le G3, j'ai effectué quelques tests et je n'ai pas été vraiment convaincu: bruit important même à la sensibilité minimale, capteur un peu juste.

Ce qui avait milité en faveur du Panasonic était, outre un prix bien moindre, l'offre des optiques bien plus alléchante que celle de Sony. Las! Après mes quelques essais, j'ai préféré passer au Nex7 tenant compte ainsi des avis du chef d'ici.

J'ai donc acquis le kit que François vous a présenté ici,

image

Nex7 & Sony 18-55

et l'objectif Sony 18-200 ƒ3.5-6.3 stabilisé.

image

Nex7 & Sony 18-200

Comme j'ai conservé mon équipement Nikon, je me suis procuré une bague d'adaptation Novoflex:

image

ainsi que le support qui permet d'installer un objectif lourd sur un pied sans forcer le pas de vis de l'appareil:

image

 

Ainsi équipé, je me suis livré à une petite série de test afin de connaître les avantages et les inconvénients de ce type de solution.

J'ai testé un 50mm ƒ1.8D AF Nikkor, un zoom Nikkor 28-300mm ƒ3.5-5.6G ED AF-S VR et un Nikkor 105 ƒ2.8 AF micro.

Disons tout de suite que les automatismes de mise au point et de stabilisation sont perdus avec ce type de solution; il faut faire le point manuellement et le Nex offre une solution intéressante que Sony appelle "le niveau d’intensification" et qui consiste à souligner en surbrillance, dans les viseurs, avec une couleur choisie (blanc, rouge ou jaune), les zones qui sont "au point".

Le Nex doit être programmé en "A", c'est-à-dire avec priorité à l'ouverture. La bague bleue sur l'adaptateur Novoflex permet de faire varier cette ouverture, y compris sur les optiques Nikkor G qui ne possèdent pas de réglage manuel du diaphragme.

 

Comparaison entre le Nikkor 50mm et l'objectif Sony 18-200 (crop à 100%):

image

Le Nikkor 50mm ƒ1.8

 

(Un clic sur une image affiche sa taille réelle.)

image

à l'ouverture minimale

image

à ouverture moyenne

 

Comparaison entre l'objectif Nikkor 28-300mm et le Sony 18-200:

image

Le Nikkor 28-300mm ƒ3.5-5.6G avec le support de pied

 

image

à la plus longue focale (450 & 300 en équivalent 35mm)

image

idem (crop à 100%)

 

Comparaison entre l'objectif Nikkor 105mm ƒ2.8 micro et le Sony 18-200:

image

Le Nikkor 105mm ƒ2.8 AF


image

à la plus grande ouverture (crop à 100%)

image

avec un diaphragme plus fermé... (crop à 100%)

image

le bokeh(*) à la plus grande ouverture pour chaque objectif


Conclusions:

Il est tout à fait possible de profiter d'un parc d'objectif existant (des bagues sont disponibles pour pratiquement toutes les marques d'objectifs). J'ai choisi Novoflex pour le sérieux de la fabrication, pour la possibilité d'utiliser le support de pied et la compatibilité avec tous les objectifs Nikkor, y compris les "G" qui n'ont pas de bague de réglage de diaphragme, .

On revient à un type de manipulation qui rappelle le bon vieux temps des Spotmatic et autres reflex des années 60: mise au point manuelle, choix de l'ouverture "à vue".

Malheureusement, si l'on connaît la vitesse d'obturation, on n'a aucune indication de l'ouverture exacte. Le viseur permet, par contre, de bien appréhender la profondeur de champ.

L'utilisation des objectifs tiers ne semble intéressante que lorsqu'il faut profiter de caractéristiques qui ne sont pas accessibles avec des optiques génériques: grande ouverture, focale plus longue ou plus courte (en tenant compte du facteur de multiplication de 1,5 dû à la taille du capteur). Il semble évident que le Sony 50mm ƒ1.8 tant désiré par le boss sera plus performant et plus facile à utiliser sur le terrain que le Nikkor 50mm ƒ1.8 que j'ai testé ici et qui est une optique exceptionnelle sur mon D700.

Ah! Si Sony pouvait complèter sa gamme avec d'autres objectifs de la qualité de ce 18-200.

 

(*) Le bokeh, c'est la qualité du flou d'arr!ère-plan.

15 commentaires
1)
François Cuneo
, le 24.04.2012 à 06:03
[modifier]

Désolé, j’attendais un article d’un autre rédacteur qui n’est pas arrivé, raison pour laquelle il n’y avait rien avant 6 heures ce matin.

Merci Guru pour ta présentation.

Ça fait des mois que j’attends un objectif 50 mm 1.8 que j’ai commandé pour mes NEX, il n’arrive pas.

Je vais finir par en avoir marre moi! J’ai besoin d’un objectif lumineux, il faut absolument que cette marque se bouge le derrière au niveau optique!

Et j’ai vendu tous mes objectifs Nikon!:-)

3)
ysengrain
, le 24.04.2012 à 07:39
[modifier]

Très intéressant ce billet.

L’incontournable Jean-Marie Sepulchre sur le site non moins remarquable de Volker Gilbert Questions photo a publié un passionnant billet montrant la manière de tirer la quintessence du capteur.

En second lieu, Michael Reichmann, sur Luminous Landscape a publié de semaine en semaine des images réalisées au Nex 7, et publié un excellent article après 6 mois d’expérience avec ce boitier. Il n’évoque pas l’utilisation «d’objectif exotique»

4)
ysengrain
, le 24.04.2012 à 07:43
[modifier]

Bonjour le piqué du 18-200 à pleine ouverture

Tu en connais beaucoup des zooms équivalents en amplitude ET à ce prix qui soient ne serait ce que dotés d’un semblant de piqué à pleine ouverture ? ;•)))

Et on n’évoque pas les aberrations chromatiques qu’on devine ça et là sur les images présentées par Guru.

5)
ederntal
, le 24.04.2012 à 15:17
[modifier]

Je suis un peu dans le même cas de figure : J’ai actuellement un réflexe Canon 7D, que je compte revendre pour me prendre un appareil plus léger et compact, soit un Fuji X-Pro 1 et son fabuleux capteur (et son focus insupportable), soit un Sony NEX7 avec un objectif Voigtlanger 35mm 1.4 monture Leica M (et une bague d’adaptation).

Ce “focus peaking” semble vraiment agréable pour la mise au point manuelle.

Avec le nouvel Olympus, il semble y avoir de plus en plus d’hybrides d’excellente qualité ! J’attends avec impatience la réponse de Leica et de Ricoh (son GXR est un très bon appareil, mais qui commence à vieillir).

C’est une période très excitante pour les passionnés de photos !

7)
guru
, le 24.04.2012 à 15:51
[modifier]

Pour les aberrations chromatiques, après passage dans Lightroom 4 ça s’arrange plutôt bien…

Le 50mm 1.8 est arrivé à Bruxelles depuis 4 jours, allez François y a de l’espoir! Mais je le trouve plutôt bon ce 18-200 à toutouf, pas le tien Chef?

La solution bon marché pour un 50 ƒ1.8 serait la bague NEX/NIK et un Nikkor 50 ƒ1.8 D qui est très bon dès ƒ2.8.

8)
Alexandre
, le 24.04.2012 à 19:54
[modifier]

Pour voyager léger (un 5D + grip + 35mm F1.4 c’est lourd), j’ai opté pour un Fuji X100.

M A G N I F I Q U E ! ! !

9)
iaka
, le 25.04.2012 à 14:39
[modifier]

@ Ederntal : Pourquoi pas partir sur du micro 4/3 si tu recherches la compacité ? L’Olympus OM-D est séduisant. Les Pana aussi. Les dernières versions du capteur 4/3 donnent des résultats bien plus convaincants à hautes ISO… Et surtout la gamme d’objectifs commence à être très très séduisante. Zuiko, Pana, Pana-Leica, Voigtlander (sans bague d’adaptation et pertes d’automatismes) et pourquoi pas des objectifs à monture C ou autres (en manuel avec bagues) . Y a de quoi faire et y a de la grande qualité aujourd’hui, dans toutes les gammes de prix.

Après je suis 100% d’accord avec le Fuji X-Pro1… magnifique… mais la gamme d’objectifs reste encore trop confidentielle.

10)
guru
, le 25.04.2012 à 17:18
[modifier]

Pas de comparaison possible entre les 4/3 et les Nex au niveau du boitier. Quant aux objectifs, c’est vrai que la gamme Sony est peu fournie mais dès qu’on passe en “exotiques” (avec bagues) c’est mieux un bon APS qu’un 4/3, Non?

11)
iaka
, le 26.04.2012 à 12:47
[modifier]

Oui j’ai lu ton intro Guru où tu parlais de ta déception sur le G3. Je ne sais pas trop quoi en penser… Tu as sans doute raison, la qualité du capteur des NEX est sans doute supérieure. Mais moi qui ai un GF1 (ancien capteur) je trouve les performances des G3/EP3/OM-D/GH2 super bonnes. Autant l’ancienne génération de 4/3 “bruitait” très vite autant je trouve les nouveaux plutôt bons.

Quand je vois les perf’ du dernier OM-D (E-M5) je trouve que le 4/3 s’en sort pas mal du tout : http://www.dpreview.com/previews/olympusem5/8

En plus si on veut taper dans “l’exotique” le 4/3 a l’avantage de très bien s’accommoder des très lumineux objectifs à Monture-C (Angenieux par exemple). L’APS-C sera moins polyvalent au niveau “exotisme”… Et restera un ensemble bien plus encombrant que le micro 4/3.

12)
zit
, le 26.04.2012 à 14:11
[modifier]

Je suis en train de m’amuser beaucoup avec un tout petit machin, pas le même, mais je vous en reparlerais sûrement un jour, quand j’en aurais le temps…

z (vive les petits machins, je répêêêêêêêêêête : et les gros trucs aussi, hein)

13)
ederntal
, le 27.04.2012 à 20:22
[modifier]

@iaka

Venant d’un 7D, je cherche un appareil hybride du meilleur niveau. Les 3 qui semblent sortir du lot sont, comme tu le dis, le nouvel Olympus OM-D, le Sony Nex-7 et le Fuji X-Pro 1. Chacun ayant ses qualités et ses défauts ! Pour le moment, je penche plutôt du côté du NEX pour sa fonctionnalité de “Focus Peaking” permettant de faire le point facilement avec une optique M (le Voigtlander 35mm 1.4 me fait de l’oeil). Dommage que l’Olympus ne propose pas cette fonction, mais je vais quand même y jeter un oeil.

Le Fuji a une qualité d’image exemplaire, une montée dans les ISO élevés impressionnante, mais son AF semble être mauvais en basses lumières (et le focus manuel pas génial non plus).

14)
iaka
, le 28.04.2012 à 13:58
[modifier]

@ederntal : Je crois que ce sont 3 super produits.

Moi j’ai opté pour l’hybride bien avant que ce soit la mode. Et je ne le regrette pas. A l’époque on raillait beaucoup les perf’ des m4/3 (encore un peu ici). Bah je ne le regrette pas. Je suis même pas peu fier d’avoir converti un ami bien plus photographe que moi à ce format, lui qui ne croyait qu’en full-frame (D700) et argentique. Il a été surpris par les performances de l’AF par contraste de Panasonic (qui était très en avance à l’époque) et surtout par le rapport compacité/discrétion/qualité du format 4/3. En plus les perfs vidéos d’un GH1 étaient à l’époque bien au dessus de tout ce qui se faisait ailleurs.

Aujourd’hui je me réjouis de voir le développement du 4/3, comme des autres solutions hybrides APS-C. Même si je garde un faible pour le 4/3 et ses optiques d’excellentes qualités en étant bien plus compactes. Aujourd’hui on a du choix… et à des prix très corrects. Mon prochain investissement sera le Zuiko 45mm f1.8 (équivalent à un 90mm en 24×36). 300 euros et à voir les clichés sur le web une qualité à tomber.

Le Fuji est magnifique. J’ai pu mettre le nez dessus rapidement, c’est une bête superbe. Tellement “Leica M”. Mais hors de prix pour mon petit budget. J’ai vu mais pas pu tester l’Olympus OM-D EM5. Il est aussi superbe au niveau look. Et je suis confiant de la qualité de l’AF du couple Oly/Pana aujourd’hui. Les NEX m’intéressent moins. J’aime pas trop le rapport boîtier/objectifs.

15)
Pierre.G.
, le 30.04.2012 à 01:38
[modifier]

Il existe une bague NEX-Nikon pucée qui fournit les infos au boîtier, je l’ai vue aujourd’hui sur le boîtier d’un animalier à Champ-Pittet qui faisait de la vidéo avec un gros zoom Nikon, mais malheureusement pas noté les références car pas trop concerné, on doit le trouver facilement avec Google.