Profitez des offres Memoirevive.ch!
Kingdom Builder

Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter un jeu relativement récent que je mettrai dans la même catégorie que le jeu Les aventuriers du rail. À la fois familial, mais très plaisant pour les joueurs “plus exigeants”, il a tout pour plaire.

image

Ici, il ne s’agit pas de construire des chemins de fer, mais son royaume. Il faut que ce dernier corresponde le mieux possible aux conditions qui vous mèneront à la victoire ! Et ces conditions changeront à chaque partie.

Sa force : la rejouabilité

En effet, l’une des forces de ce jeu est sa rejouabilité. Le plateau est modulable et à chaque partie, quatre quadrants parmi les huit à disposition sont disposés en carré. On tire également trois cartes au sort parmi 10 et c’est les conditions indiquées sur ces cartes qui vont vous permettre de gagner.

imageimageimage

Et c’est là qu’on touche à un petit point faible du jeu : sa traduction. La boîte est prévue en multilingue soit allemand, anglais, français, espagnol et néerlandais ce qui est plutôt positif (surtout pour une association de jeux qui peut le faire jouer même à des non-francophones). Cependant, en tout cas en français, la traduction des cartes est parfois très approximative. Il faut s’habituer aux vocabulaires. Par exemple, on parle de “quart de cercle” pour parler d’un quadrant rectangulaire…

Les règles : Poser 3 maisons

Bon, mais reprenons depuis le début. Les règles du jeu sont très simples. Chaque joueur a une carte en main représentant un type de terrain sur le plateau de jeu.

À son tour, le joueur doit positionner trois de ses maisons sur ce type de terrain. Si possible, il doit ajouter ses maisons adjacentes à ses maisons déjà sur le plateau.

image

Par exemple, le joueur bleu a pioché une carte terrain de type “fleur”. Il a donc la possibilité de poser ses trois maisons uniquement sur un terrain fleur et adjacent à ses maisons. Deux endroits sont donc à sa disposition

Lorsqu’il a joué, il défausse sa carte et en pioche une autre.

C’est l’action principale du jeu.

Ensuite, en se positionnant à côté des cases avec les tuiles, les joueurs vont pouvoir en prendre une et ce sera ensuite une action spéciale qu’ils pourront jouer à chaque tour. Ces actions spéciales varient en fonction des plateaux en jeu. On a, par exemple :

- Ferme : Construire une maison sur une case de type “herbe”
- Port : Déplacer une cité sur une case de terrain “eau”
- Enclos : Déplacer de deux cases une cité au choix

L’optimisation : le maître mot

Ce sont toutes ses variantes qui vont rendre le jeu riche, innovant et rejouable.

Parfois, on aura l’impression de ne rien pouvoir faire avec les cartes reçues ou avec son positionnement de départ. C’est bien tout le sel du jeu : essayer d’optimiser au maximum avec les contraintes qui nous sont imposées. Et si vraiment on est bloqué et que “ça ne veut pas”, une partie dure 20 minutes (pour autant que les joueurs ne réfléchissent pas trois heures à leur tour de jeu). De quoi en enchaîner une autre pour se refaire juste après !

Finalement, le seul vrai défaut que je vois à ce jeu est qu’il manque parfois d’interactions. Là, encore, ça va énormément dépendre des tuiles actions et du positionnement des plateaux. En tout cas, la règle d’or c’est de ne pas s’arrêter à une seule partie. Les sensations ressenties peuvent être complètement différentes d’une partie à l’autre.

Et pour augmenter encore le plaisir de jeu, une extension est disponible depuis peu. Elle permet entre autres de jouer jusqu’à 5 et fournit de nouveaux quadrants.

Tiens, en parlant de ces quadrants, ils ne sont pas forcément très attirants au niveau des couleurs, mais au moins, les différents types de terrain ont le mérite d’être clairs et facilement identifiables. Tout comme l’iconographie qui est intelligemment pensée et claire.

Bref, Kingdom Builder est un excellent jeu !

de 2 à 4 joueurs, dès 8 ans, env. 45 min (je dirai plutôt 20-25 min.), 42 €

6 commentaires
2)
François Cuneo
, le 19.04.2012 à 21:43
[modifier]

Ton budget “jeux” est-il plus ou moins élevé que le budget “informatique” de Fabien?:-)

Merci pour l’article!

3)
Puzzo
, le 20.04.2012 à 09:48
[modifier]

Ton budget “jeux” est-il plus ou moins élevé que le budget “informatique” de Fabien?:-)

Ce qu’il y a de beau, c’est que ce n’est pas MON budget jeux mais bien NOTRE budget. Car même s’il n’en parle pas beaucoup sur cuk, il est tout aussi passionné que moi :)

4)
Kimixoo
, le 20.04.2012 à 11:28
[modifier]

On hésitait, mais là on va craquer c’est sûr ^^ On doit encore jouer à des nouveautés reçues (Mil, Fief, ça promet!)

Super test :)

6)
Puzzo
, le 20.04.2012 à 14:29
[modifier]

@Kimixoo : Ce qui me fait penser que j’ai toujours joué à 3 ou 4 à ce jeu et jamais à 2… Il me semble avoir lu sur trictrac que à 2 joueurs, il était conseillé d’enlever un quadrant. Comme tu disais lors de ton dernier article que tu joues principalement à deux en ce moment, je préfère le préciser.

Merci pour vos commentaires :)