Profitez des offres Memoirevive.ch!
Path Finder 6: le meilleur utilitaire sur Mac

Path Finder, je l'ai testé en 2002 dans sa version 2, .

Je l'ai retesté dans sa version 3, ici.

Et puis encore en version 4.5 en 2006 ici.

Je n'ai bizarrement pas trop croché sur la version 5 que bien évidemment, j'avais achetée rien que pour la forme.

Mais là, lundi soir, est sortie une version 6 de Path Finder tout simplement géniale.

image

Une des multiples manières de présenter Path Finder à l'écran.
Mais attention: cette capture date d'avant mon illumination,
dont je parle bien plus bas. Eh oui, il y a une surprise, mais i fô liiire! 

Il peut tout faire

J'ai souvent testé des logiciels bien sympas, mais qui coûtaient cher par rapport à ce qu'ils offraient.

Ce n'est vraiment pas le cas de Path Finder qui coûte 35 $ (mise à jour 15 $ cette semaine, 20 ensuite) sait tout faire ce que propose le Finder, mais TOUJOURS mieux, en allant plus loin, et de manière plus ergonomique.

Lorsqu'on le compare par exemple à TotalFinder, qui lui coûte 18$ et ne fait pas le dixième (voire bien plus) que Path Finder, on se dit que ce dernier est vraiment abordable. Sans compter qu'il va pouvoir remplacer plein d'autres logiciels payants (pour renommer en nombre des fichiers selon des règles, retrouver un chemin et le copier dans tous les formats possibles et imaginables,...

Mais Path Finder sait également faire des tas de choses que le Finder devrait savoir faire, mais qu'il ne fait pas.

Les gens de Cocoatech sont des génies je vous dis, et cette fois voyez-vous, ils sont arrivés au bout de leur démarche.

Oui, vraiment, pour la première fois à ce point-là, Path Finder peut remplacer votre bureau.

Complètement.

Et je vais vous dire une bonne petite chose: il est impossible d'être exhaustif lorsqu'on présente ce logiciel tant il est riche.

Avec lui, vous en découvrirez tous les jours, pendant des mois et des mois.

Oui, Path Finder est splendide, voici pourquoi.

Path Finder, c'est quoi?

Path Finder est un bureau alternatif qui peut être complémentaire au Finder, ou complètement le remplacer. 

J'ai déjà expliqué de fond en comble le fonctionnement de ce génial programme entre autres dans sa version 4.5.

Détestant le fait de devoir réinventer la roue, je me propose de reprendre ces explications ici, et de les mettre au goût du jour avec les nouveautés de la v6 et réactualiser les captures d'écran.

Mais avant toute chose, permettez-moi de vous expliquer comment j'ai régler Path Finder pour mes goûts.

Comment régler Path Finder pour qu'il remplace votre bureau?

Plusieurs niveaux sont disponibles dans Path Finder qui vont du plus simple, soit l'utilisation du programme comme un autre programme, avec juste le fait qu'il nous permet quand on en a envie d'avoir plein d'utilitaires sous la main et surtout un magnifique gestionnaire de fenêtres. Il est tout à fait possible d'avoir des fenêtres de Finder normales qui cohabitent avec des fenêtres de Path Finder.

Personnellement, je n'aime pas ça. Je préfère le niveau quasiment ultime de Path Finder: je masque (sans le tuer, c'est possible, mais je ne le fais pas) le Finder, et c'est Path Finder qui prend la relève.

Dans les préférences de Path Finder:

  • dans l'onglet "Général", je demande de lancer Path Finder au démarrage de mon Mac

image

  • dans l'onglet "Fonctionnalités", chapitre "Bureau" de la barre latérale, je choisis les options suivantes:

image

Le fait de ne pas cocher "Afficher le fond du bureau" me permet de garder l'image
dynamique du bureau de l'utilitaire EarthDesk 

  • dans l'onglet "Finder", je coche "Masquer le bureau du Finder"

image

Avec ces réglages, je n'ai pas encore trouvé de désavantages par rapport au Finder normal, par contre, je baigne dans les avantages.

En fait si, il en reste un tout petit: lorsqu'on ouvre une image disque d'installation de programme, souvent, les concepteurs du logiciel font en sorte que l'installation soit montrée sous forme graphique.

image

Comment ai-je fait pour afficher les deux fenêtres? J'ai simplement demandé à Path Finder d'ouvrir l'image disque une première fois, puis lui ai demandé de l'ouvrir une deuxième fois dans le Finder!

Finalement, ce désavantage n'en est même pas un parce que miracle, lorsque je double-clique sur une image disque, voilà-t-y-pas que c'est une fenêtre du Finder qui s'affiche, donc en fait, j'ai le beurre et l'argent du beurre voyez-vous!

Signalons au passage que Path Finder 6 est totalement 64 bits, ce qui est une bonne chose!

Passons en revue le logiciel maintenant, en suivant le plan et les explications données pour la 4.5, comme j'ai dit que j'allais le faire un peu plus haut.

Les fenêtres de Path Finder 6

 

image

Une vue "tous tiroirs ouverts", qui peut être plus dépouillée évidemment…

Passons en revue cette fenêtre qui n'est plus par défaut en alu brossé (yesss), mais qui peut le redevenir, via les préférences, si vraiment ce métal lourdingue vous manque tellement (les numéros de paragraphes correspondent bien sûr à ceux de la figure ci-dessus):

1. Le contenu des dossiers

Vous voyez ici le contenu d'un dossier ouvert. Trois types de présentations habituels sont de mise (icône, liste ou colonnes), et les tris peuvent être ceux que l'on retrouve dans le Finder, mais une fonction dite Tri Intelligent peut être activée. En ce cas, les applications sont classées en premier, les dossiers en second et les fichiers en queue de liste, chaque catégorie l'étant, bien évidemment, selon l'ordre de base choisi par vos soins (Nom, taille, date de modification,…). Et si vous n'êtes pas d'accord avec l'ordre de ces catégories, vous pouvez même le changer dans une zone dédiée des préférences du programme.

image

Vous pouvez également afficher, et cela quel que soit votre choix de vue en plus une vue Cover Flow en même temps que ledit choix.

image

Fantastique également, le fait de pouvoir classer, en mode colonnes, vos fichiers comme bon vous semble, ou tout du moins en suivant les critères proposés par Path Finder, et ceci dans la colonne sélectionnée. Eh oui, c'est impossible dans le Finder, incroyable non?

image

Rien que ça, ça vaut l'achat du logiciel… Et rien que ça, ça mérite une monstre beigne à Apple qui n'est pas foutu avec tous ses programmeurs de faire des choses qui semblent pourtant tellement basiques!

1. a. Path Finder voit double!

Comme Total Finder, Path Finder permet d'afficher dans la même fenêtre deux vues de votre bureau. Cela peut être très pratique pour comparer proprement (sans s'énerver avec deux fenêtres à mettre côte à côte) deux listes de fichiers, ou passer un certain nombre de fichiers d'un endroit à un autre.

Ce navigateur double peut désormais, depuis la v6, s'afficher horizontalement ou verticalement et la taille de chaque unité du couple peut être variable, et chacune de ces unités peut afficher dans un mode différent (à gauche les icônes, à droite les colonnes par exemple).

image

 

 

image

 

 

image

1. b. Le point chaud

Le point chaud est une particularité parmi d'autres de Path Finder. En effet, la droite du nom d'un fichier vous voyez une petite flèche grise. C'est elle, le fameux point chaud. Il suffit de cliquer une fois sur elle pour voir soit le dossier s'ouvrir, soit le fichier se lancer avec le programme qui l'a créé. Le point chaud remplace en fait le double-clic, ce qui est fort pratique en mode liste.

image

La vue liste et ses points chauds

2. Une aide à la navigation efficace

Sous MacOS X, la navigation dans vos disques en suivant les colonnes hiérarchiques est pratique, tant qu'on descend dans la hiérarchie, mais dès qu'il s'agit de remonter dans les dossiers parents, il faut jouer de l'ascenseur horizontal, ce qui devient bien plus aléatoire.

Avec Path Finder, le problème est magnifiquement résolu, et ce à l'aide d'une première barre d'onglets ou de boutons situés au-dessus de la zone des icônes et qui affichent simplement le nom des dossiers hiérarchiquement plus élevés.

image

C'est tellement pratique: un simple clic sur un de ces boutons affiche son contenu. Le premier bouton (une petite pomme noire) affiche le contenu de votre ordinateur.

Un option-clic sur un bouton affiche son contenu dans une fenêtre séparée. De même, si l'on glisse un fichier quelconque sur un bouton, ce dernier sera déplacé directement dans le répertoire qu'il décrit, la copie étant simplement effectuée en utilisant la touche option pendant cette manœuvre. 

C'est tooop je vous dis! Et c'est disponible dans tous les modes traditionnels, soit le mode liste et le mode icônes et le mode "colonnes".

3. Une vue par onglets, tellement indispensable quand on est bordélique comme moi!

L'un des grands plus de Path Finder, c'est que lorsqu'on navigue entre plusieurs fenêtres, il est possible de les placer dans des onglets, comme dans un navigateur Web. Cela se passe via le menu contextuel ou se règle via les préférences.

Il est possible de faire en sorte qu'un dossier s'ouvre dans un nouvel onglet ou dans une nouvelle fenêtre ou dans la même (à régler donc). C'est tellement génial! Terminé ce fatras de fenêtres dans tous les sens. 

image

En plus (merci phd94!), il est possible de sauvegarder un groupe d'onglet en cliquant sur le petit "+" situé à droite de la ligne d'onglet, et de le rappeler ensuite.

image

image

Bien évidemment, vous pouvez passer, comme expliqué plus haut, un élément d'une fenêtre vers une autre simplement en le glissant sur l'onglet inactif.

 

4. Les signets, toujours comme dans votre navigateur Web

image

Dans Path Finder 4, vous disposez de signets, comme dans Safari toujours, qui vous permettent d'atteindre très rapidement le dossier recherché. Pour effacer un signet, il suffit de le glisser hors de la barre. Pour ajouter un signet, il suffit de le glisser sur la barre de signets.

Vous pouvez sans problème glisser un fichier ou un dossier à l'intérieur d'un élément du menu déroulé par le menu signet, il ira se ranger à la place voulue. Bien évidemment, un option-glisser copiera le fichier plutôt que de le déplacer.

image

5. La barre d'outils, avec un petit nouveau bien pratique, l'outil de sélection

Dans la barre d'outils, vous pouvez mettre un nombre de déclencheurs incroyables, voyez plutôt!:

image

Il y a un outil qui n'est plus présent par défaut, mais qu'il faut y glisser et qui est aussi original qu'utile parfois: l'outil de sélection. En effet, vous cherchez par exemple tous les fichiers contenant l'extension "JPEG" ou PDF, pour les changer de place ou les jeter. Pas de problème, l'outil "sélection" est là pour ça.

image

  • Vous ouvrez le dossier dans lequel doit se faire la sélection
  • Vous appelez l'outil de sélection
  • Vous faites une première sélection avec JPEG au niveau de l'extension
  • Une seconde avec PSD et vous cliquez sur "Étendre la sélection"
  • Les fichiers sont sélectionnés selon votre désir.

image

On peut utiliser l'extension, mais aussi la date, le contenu du nom du fichier et même plus fort encore, choisir le ou les types de fichiers.

image

 

Toujours dans la barre d'outils, mais il faut l'y glisser d'abord, le menu "Action" permet de faire de bien belles choses avec un fichier sélectionné… (cela dit vu que ce même menu est disponible en menu contextuel, il n'est peut-être plus si nécessaire de le glisser dans ladite barre).

Que ce soit via ce menu ou via le menu contextuel, je ne retiendrai pour exemple que la copie du chemin d'accès, tellement pratique, et fort riche, comme vous le constatez…

image

 

6. La pile de dépôt (drop stack), pour faire plein de trucs avec vos fichiers

La pile de dépôt, c'est ça:

image

Cette zone est à voir et à comprendre comme un endroit où vous déposez un ou plusieurs fichiers momentanément, pour, par exemple le déplacer dans un autre dossier sans avoir besoin de quitter la fenêtre en cours. Mais le petit film préparé pour vous par Cocoatech devrait vous expliquer tout ça mieux que des mots, même si l'interface proposée est celle de la version 3.

Bien entendu, la même opération associée à l'appui sur la touche Option copie le fichier au lieu de le déplacer.

Notez que les actions suivantes sont possibles avec tout élément de la pile de dépôt:

image

7. Les barres latérales à la carte, et elle les là ma surprise!

Les barres latérales (Side Bar je crois) sont paramétrables et peuvent suivre vos envies qui elles-mêmes peuvent être différentes selon ce que vous faites.

Et c'est là, alors que je testais toutes les fonctionnalités (faut bien que je sache de quoi je parle), qu'est apparue la lumière, je ne sais pas trop pourquoi.

J'ai demandé dans le menu dédié à cette barre latérale, tout en bas, d'en créer une nouvelle.

Et là, tadaaaaaaa! Sans que je ne fasse rien, l'un des plus gros défauts de Lion a été corrigé (j'en ai parlé dans une humeur dédiée) d'office: les icônes principales de ladite barre latérales sont revenues dans les couleurs d'avant Lion. Vous savez, quand on reconnaissait du premier coup d'oeil tous les dossiers (documents, maison, bureau et j'en passe) alors qu'avec Lion, il faut se concentrer sur tous ces machins gris qui sont "dans l'air du temps de ce qui pour les designers doit être "la classe"".

image

Ouiiiiiiiiii! J'ai à nouveau la couleur dans ma barre latérale.

Je suis content, mais alors content! Vous ne pouvez pas savoir comment!

Donc pour en revenir à la chose, vous pouvez sans problème créer plusieurs barres latérales différentes, et les rappeler au besoin.

8. La fenêtre des opérations en cours

Cette fenêtre affiche la liste des actions du Finder en cours et peut être atteinte de n'importe quelle fenêtre Path Finder. Ne me dites pas que vous n'avez jamais perdu cette même fenêtre au milieu du fatras de vos fenêtres du Finder, lors d'une longue copie.

Ici, on la rappelle simplement, et elle est là.

 

image

On atteint cette fenêtre en cliquant sur la petite flèche en haut à droite. Elle liste les activités en cours de Path Finder, comme la copie de fichier par exemple.

Il va vite, le bougre

Cela me permet d'insister sur un point très important: Path Finder copie les fichiers en v6 tout aussi vite que le Finder (est-ce sa réécriture en 64 bits qui en est responsable?). En tout cas, finie la lenteur de copie qui pénalisait cet utilitaire. il va tout bien maintenant! Ouf.

 9. à 13. Les tiroirs

Une fenêtre Path Finder peut ouvrir 3 tiroirs: à gauche, à droite, et en dessous de la fenêtre, tiroirs dans lesquels on peut mettre tout ce que l'on veut.

À gauche (9), ici, j'ai choisi de montrer les applications ouvertes, ce qui me permet de passer facilement de l'une à l'autre. J'ai aussi glissé un historique de mes dossiers utilisés.

Remarquez la corbeille (10) qui peut également être gérée depuis un tiroir (en plus d'être affichée sur le bureau, si cela vous dit!).

Cette corbeille peut être gérée très finement.

image

À droite, j'ai affiché un historique de mes derniers fichiers utilisés et ici, l'affichage de ma liste de mots-clés (une nouveauté de la version 6).

image

Vous remarquerez que le tiroir du bas (11) affiche le Terminal (aaaaaaah, vade retro satanas, ksssssss).

Mais j'aurais pu y placer dans ces tiroirs tout ce qui pourrait me faire plaisir, voyez plutôt:

image

Superbe réalisation, soit dit en passant: la fenêtre affiche en haut la liste des options pour le choix actif, et la liste de ceux qui ne le sont pas encore, plus bas.

Notez la présence des étagères (qui permettent de placer des dossiers que l'on peut atteindre très rapidement, un peu comme la barre latérale), un éditeur hexadécimal, Git (jamais utilisé, je ne sais même pas vraiment de quoi il s'agit), et tout plein d'autres choses comme les subversions auxquelles je n'ai rien compris, mais qui doivent être très utiles aux développeurs.

Notez que toutes ces options d'affichage peuvent également se retrouver (ou non si l'on ne désire pas être dérangé) dans la partie inférieure de la fenêtre (14 et 15).

Vous voyez un peu la souplesse de l'engin?

La recherche poussée d'un simple raccourci-clavier

Toujours dans la barre d'outils ou via un menu, vous trouverez un utilitaire hyper complet de recherche de fichiers.

Vous pourrez travailler sur les noms, le contenu, ou tout ce que vous voulez.

Il va bien évidemment bien plus loin que Spotlight (même s'il s'appuie sur son moteur), mais permet même d'éviter d'acheter des utilitaires de recherche, tant ce qui est offert est puissant et le résultat bien présenté.

image

Ici, vous avez le chemin à gauche, et tous les éléments nécessaires à droite. Bien évidemment, QuickLook est de la partie (un appui sur la barre d'espace affiche une vue du contenu du fichier)

Oui, il s'agit ici d'une des meilleures recherches qui m'ait été donnée à tester, du niveau de HoubahSpot!

 

Toujours au niveau des fenêtres

Une fenêtre affiche toujours son nombre d'éléments (ou le nombre d'éléments sélectionnés sur le nombre d'éléments au total) et la place restante, même en mode colonnes.

image

Enfin, au niveau de la navigation, le menu "Aller" de Path Finder est bien plus complet que celui du Finder, voyez plutôt et comparez avec le vôtre! 

image

Un appel du navigateur de n'importe où

Il est possible d'appeler la fenêtre du navigateur de n'importe où à l'aide d'un simple raccourci-clavier.

Personnellement, j'ai choisi le double touche de fonction: j'appuie deux fois rapidement sur elle (tap tap), et hop, la fenêtre s'affiche.

Voici la liste des raccourcis-clavier disponibles:

image

Sortons un peu des fenêtres maintenant: une barre de menus hyper complète

Nous venons de voir le menu "Aller".

Path Finder reprend bien entendu les commandes traditionnelles du Finder, mais nous en offre un certain nombre en prime.

Le menu Présentation, en plus des fonctions de tri détaillées plus haut, nous permet d'afficher ou non

  • les fichiers invisibles
  • le contenu des progiciels
  • les icônes (il peut être intéressant de masquer les icônes, afin d'accélérer l'affichage du navigateur, en particulier lorsqu'on affiche un disque distant)
  • la barre d'outils des fenêtres

Mais je ne vais pas tout vous dire, lisez plutôt:

image

Le menu Fichier

image

Le menu Fichier permet de créer soit des alias, soit des liens symboliques. Les deux sont assez semblables, le premier venant de MacOS 9, le deuxième de Unix. Néanmoins, nous préférerons les alias qui essaieront de garder un lien sur l'original même si on le déplace, ce qui n'est pas le cas des liens symboliques. Les deux sont reconnaissables par l'extension qu'ils ajoutent au nom du fichier (alias ou lien) et à la petite flèche, pointant en haut, ajoutée à leur icône.

Cela dit, DropBox fonctionne avec les fichiers extérieurs à son dossier "Dropbox" à l'aide de ces liens symboliques, et pas à l'aide d'alias. Rien que pour cela, Path Finder est utile et évite l'achat d'un utilitaire à 5 ou 10 $. Un de plus!

Je vous laisser regarder sur la figure la richesse de ce menu.

Regardez entre autres les différents rapports possibles (je ne sais pas à quoi ils peuvent bien servir, mais les spécialistes comprendront...

image

Le menu Edition

image

Le menu Edition apporte une fonction qui peut être bien utile: la copie du chemin d'un fichier sélectionné (j'en ai déjà parlé plus haut), et ce en mode (entre parenthèses un exemple):

  • Unix(/Users/franoisc/Desktop/prolexis.rtf)
  • HFS(Macintosh HD:Users:franoisc:Desktop:prolexis.rtf)
  • Terminal (/Users/franoisc/DesktopUsers/franoisc/Desktop/prolexis.rtf)
  • Windows (\Volumes\Macintosh HD\2012)
  • URL (file://localhost/Users/franoisc/Desktop/prolexis.rtf)
  • Nom (prolexis.rtf)

Vous pouvez également choisir de transformer des chaînes de caractères sélectionnées (tout en majuscule, minuscule, …), pratiquer des substitutions

image

Ou encore, afficher un utilitaire de caractères pas très éloigné de Pop Char dont on peut se passer alors.

image

Je tape E majuscule et je vois toutes ses graphies possibles

 

Le menu Commandes

image

Le menu Commandes lui regorge de choses intéressantes puisqu'il donne accès à de nombreuses fonctions dont on ne peut très vite plus se passer soit:

  • une compression/décompression intégrée
  • une compression depuis la version 4, qui reconnaît et comprend le format .sit et bien d'autres. C'est magnifique, et c'était l'un des manques qui me gênait le plus dans la v3, il est comblé
  • la possibilité d'envoyer un fichier par mail avec ou sans compression
  • la possibilité de créer une image disque .dmg de taille paramétrable et de la remplir avec ce que l'on veut. C'est tellement pratique d'avoir ça sous la main, sans passer par DiskCopy.

image

  • la suppression "sécurisée" de documents confidentiels, sans passer par la corbeille, et surtout sans que qui que ce soit ne puisse en retrouver la trace sur votre disque, même avec un utilitaire spécialisé dans le domaine.
  • la possibilité de déplacer, dupliquer, renommer un dossier, et ce de manière bien plus intelligente que ce que permet de faire le Finder (cette manière de faire reste cependant possible).

image

En effet, l'auteur décrit la situation dans laquelle il se trouve lorsqu'il clique sur le nom du dossier, et que l'éditeur n'apparaît jamais quand il faut. Je me retrouve dans sa description et je préfère nettement la solution de zone de dialogue qu'il propose, même si le Finder depuis Snow Leopard  se comporte un peu mieux. Ainsi, on ne peut plus non plus changer par erreur le nom d'un dossier, et ne plus retrouver son nom de l'original. À noter que la fonction "Nouveau dossier" fait appel également à cette zone de dialogue, ce qui évitera la prolifération de "Dossiers sans titre" sur votre machine. Anecdote rigolote, j'en ai trouvé une fois 227 sur le disque dur d'une personne que je formais dans mon école.

  • l'ouverture possible d'un fichier en hexadécimal, qui sera pratique pour les utilisateurs avancés
  • l'ouverture de la fenêtre active en mode terminal
  • la vue en diaporama d'un dossier (les fichiers Raw non reconnus pas OSX ne sont visibles qu'en basse résolution
  • une capture d'écran sélective fort pratique si l'on n'a pas déjà un utilitaire pour ce genre de choses

image

Pas mal n'est-ce pas pour un utilitaire qui n'est pas dédié! Cela suffira à beaucoup d'utilisateurs.

 

Une des grandes différences avec la capture intégrée au Finder vient du fait que l'image peut-être sauvegardée à la volée sous un nom

Le Menu Applications

Le menu Applications est optionnel (choix dans les préférences générales). il liste tous les programmes qui se trouvent dans le dossier du même nom et permet de naviguer en son sein. Mais également à l'intérieur d'autres dossiers comme le dossier "Documents". Il s'agit d'un MaxMenu (sauf que contrairement à Max Menu, ce menu fonctionne parfaitement) bien pratique ici.

image

 

Un petit BatchMode intégré

Un petit clic sur "Plus d'infos" dans les Infos d'un fichier (que l'on peut voir en permanence dans le tiroir ou la fenêtre, selon votre goût), et vous avez accès à tout ce que peut offrir un programme comme FileXaminer ou BatchMod.

image

On peut donc se passer de GetInfo ou de BatchMod (existent-ils toujours?), surtout si l'on sait qu'il est possible de passer sous utilisateur Root depuis Path Finder qui se relancera si l'on choisit cette fonction ent tant que tel.

image

Beaucoup plus simple maintenant que dans les versions antérieures de passer sur Root

Mais Path Finder, c'est aussi des applications supplémentaires, souvent mieux loties que celles de base fournies par OSX.

Un éditeur de texte intégré

Au niveau texte, l'application intégrée est agréable, compatible Textedit (donc rtf) et peut être choisie pour ouvrir par défaut un document Word..

image

Dans les versions 4, il était possible de voir les PDF dans un programme interne, il semble que l'éditeur ait abandonné la chose (était-ce déjà le cas en v5, je n'en suis pas sûr).

Il est vrai qu'il devient difficile de suivre Apple ou Adobe dans ce domaine.

Cocoatech fait là où il sait mieux faire, et c'est très bien ainsi.

Il est possible également d'éditer très simplement et de convertir un certain nombre de fichiers images (rognage, rotation, …) à l'intérieur de Path Finder, sans sortir une armada comme Photoshop.

Quelques nouveautés de la v6 encore

Les mots-clés

Les étiquettes ou mots-clés sont de la partie et sont compatibles OpenMeta (il semble que Leap par exemple ne soit plus compatible avec cette norme, ce qui est bien embêtant, mais comme l'outil de recherche intégré de Path Finder (voir plus haut) est à la hauteur, on peut se passer de cet utilitaire qui vieillit assez mal, même en version 3).

Il est même possible de gérer des groupes de mots-clés.

image

Cela dit, je constate que la base Path Finder n'est pas reprise dans celle de Default Folder au niveau de la complétion automatique. Dommage puisque Default Folder (comme bien d'autres programmes) sait profiter des bienfaits de Path Finder!

image

Je suis de plus en plus persuadé que les mots-clés sont d'une importance primordiale pour retrouver un document, bien plus ou en tout cas autant qu'une belle arborescence.

Pour rechercher un fichier contenant un mot-clé, il faudra en fait demander à Path Finder de chercher dans les balises (la traduction officielle de Tags ici). Mais alors, pourquoi avoir gardé une option Mot-clé dans la recherche? Un petit problème de traduction, j'imagine.

Un renommage groupé de fichiers,  puissant qui plus est

image

Sans égaler "A better Finder Rename", Path Finder 6 permet désormais de grandes choses au niveau du renommage de fichier. Les actions peuvent se suivre ou être indépendantes.

image

Un éditeur de listes ACL (ne me demandez pas ce que c'est, mais les folos d'Unix adorent semble-t-il!), un éditeur hexadécimal (j'en ai déjà touché un mot plus haut et je ne l'utiliserai jamais, c'est aussi pour ceux qui mettent les mains dans le cambouis, ce que je me refuse à faire, navré) viennent compléter cette nouvelle mouture de Path Finder 6.

Ah, et puis un joli lanceur que l'on appelle par raccourci-clavier, et qui permet de retrouver très vite une application, mieux pensé que celui d'Apple (évidemment!).

image

Des raccourcis clavier pour tout

Les raccourcis clavier entièrement configurables pour chaque action sont également maintenant de la partie.

image

En conclusion: le meilleur utilitaire testé sur Cuk.ch (en tout cas par moi)

Je déclare ce jour Path Finder 6 meilleur utilitaire sur Mac.

Je sais, certains d'entre vous préfèrent la zénitude d'un Finder normal.

Il se trouve que si Path Finder a pu paraître à certains parfois un peu comme une usine à gaz, les choses ont changé.

Le programme est cohérent.

Il est intelligemment pensé, vous donne accès facilement à tellement d'options intéressantes.

La navigation, la recherche, tout ce que l'on fait avec le Finder est plus simple, plus facile, plus lisible (ne serait-ce que par les couleurs en barre latérale).

35 $? Ce n'est pas cher, je suis désolé.

20 $ pour la mise à jour non plus, et cette semaine, ce ne sont que 15 $ qui vous seront demandés.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Cocoatech vous en donne pour votre argent.

Et vous verrez, avec mes réglages donnés en haut, vous n'aurez que le meilleur.

Ah, pour terminer, une petite image de mon bureau après ce test:

image

En trois secondes, il a été mis en ordre grâce à l'outil de sélection.

Pour terminer, Path Finder est traduit en français, mais la seule aide disponible (en a-t-on vraiment besoin en fait?), ce sont des petits tutoriaux que vous trouverez ici.

Bonne découverte, ou bonne re-découverte!

Ce programme mérite votre attention, et même une deuxième fois si vous l'avez testé il y a quelque temps.

58 commentaires
1)
Lebarron
, le 20.04.2012 à 03:26
[modifier]

C’est désolant que ce Lion soit si triste, il y a pourtant des couleurs dans la savane.

2)
flup
, le 20.04.2012 à 06:48
[modifier]

J’ai testé plusieurs fois PathFinder, et la lourdeur était pour moi son gros défaut. Je vais donc retester, puisqu’il semble plus réactif.

Du côté des avantages, j’en vois 2 au quotidien : – la zone de dépôt – l’inclusion d’une fenêtre “Terminal”, évitant d’avoir à glisser le chemin d’accès dans une fenêtre terminal ouverte (ou devoir voyager dans l’arborescence dans le terminal).

3)
fifty-fifty
, le 20.04.2012 à 06:48
[modifier]

Tout à fait d’accord avec François: excellente présentation! Je l’utilise depuis plusieurs années et, une fois qu’on en a compris le fonctionnement finalement très simple, on ne peut plus s’en passer. J’ai un iMac 21,5” et un deuxième écran de 19” qui ne me sert en fait presque que pour PathFinder, ouvert en permanence. Et je suis désorienté quand une fenêtre du Finder vient à s’ouvrir à la demande d’une appli ou pire encore quand je vais sur un Mac où PahFinder n’est pas installé. C’est à ce moment qu’on se rend compte de l’utilité de ce programme.

4)
Philob
, le 20.04.2012 à 07:49
[modifier]

Je suis aussi un inconditionnel de Path Finder et je l’ai installé sur mes 3 ordis (donc aussi sur celui du boulot), ça reste une usine à gaz, mais une fois personnalisé et familiarisé, c’est un gain en productivité énorme (en tout cas pour moi); dois-je rappeler que je suis un infirme des raccourcis clavier, rien que pour le menu du clic droit, il vaut déjà son prix.

Mais pour une personne qui n’utilise que 2 fois par jour le Finder, bien sûr qu’il est inutile. C’est un outil productif avant tout et non un gadget, d’où l’obligation de prendre un certain temps pour l’apprivoiser. Je rêve que quelqu’un fasse un petit livre mode d’emploi (ou une vidéo de formation, comme sait le faire Video2Brain par exemple), je suis certain d’y apprendre encore quelques intéressantes subtilités.

Longue vie à Path Finder

5)
pioum
, le 20.04.2012 à 07:49
[modifier]

J’ai testé la version 5 pendant un moment. ce qui m’embetait, c’etait que le finder tourne en même temps que pathfinder. je vois pas l’utilité d’avoir les 2 en même temps. je sais qu’on peut ‘tuer’ le finder, mais à l’époque (je ne sais si c’est toujours le cas) dropbox le relancait automatiquement. Donc j’ai fini par m’orienter vers totalfinder, qui en fait moins. j’aimerais bien revenir a pathfinder mais uniquement si ce problème a été résolu.

6)
phd94
, le 20.04.2012 à 08:02
[modifier]

Pour sauvegarder une configuration d’onglet il suffit d’aller en bout de ligne des onglets et d’enregistrer en cliquant sur le + puis enregistrer. Cela permet d’utiliser des configurations d’onglet différentes selon le type d’activité.

7)
Philob
, le 20.04.2012 à 08:22
[modifier]

Merci phd94, je ne m’étais pas trop intéressé aux onglets, car déjà très satisfait de la barre d’arborescence avancée, mais la possibilité d’enregistrer certains onglets m’ouvre une nouvelle possibilité de navigation.

Au fait, j’avais enregistré quelques onglets puis fermé ma fenêtre et en l’ouvrant je ne les retrouvais plus (ils étaient bien dans le menu Fichier/Onglets), c’est alors que j’ai remarqué que j’avais coché dans les préférences, sous apparences, la case : masquez la barre des onglets quand il n’y a qu’un seul onglet; oui c’est une usine à gaz, mais le gaz est de très bonne qualité ;-)

8)
François Cuneo
, le 20.04.2012 à 08:41
[modifier]

phd94, tu es désormais remercié officiellement dans l’article que j’ai corrigé!

Je te remercie également.

Ce qui est rigolo, c’est que j’avais un groupe d’onglets appelé “exemple 1” que j’avais créé et qui devait dater de la toute première version de Path Finder qui intégrait lesdits onglets, donc j’imagine qu’un jour, j’ai dû le savoir, mais dans le test précédent datant de 2006 je crois, je disais déjà que c’était dommage que l’on ne puisse pas sauvegarder des onglets…

9)
François Cuneo
, le 20.04.2012 à 08:43
[modifier]

En parlant de correction d’article, j’ai ajouté en fin de test dans les nouveautés le fait que le programme est complètement gérable par des raccourcis claviers qui sont tous configurables.

Le meilleur étant pour moi (je l’ai écrit dans l’article), le fn fn (double “clic” sur la touche fonction pour appeler Path Finder de n’importe où.

10)
François Cuneo
, le 20.04.2012 à 08:50
[modifier]

ploum, j’ai testé.

J’ai quitté Path Finder, quitté Dropbox.

Au moment où l’on relance Dropbox, le Finder repart, c’est donc toujours le cas.

Cela dit, qu’est-ce que ça peut bien faire à part t’embêter pour une question de principe?

J’ai regardé dans iStatMenu, je ne vois jamais apparaître Path Finder au premier plan.

Je suis donc allé dans la console: Path Finder consomme au maximum 0.1% de la puissance processeur en tâche de fond, le Finder idem.

Il n’y a rien qui consomme moins qu’eux.

Alors…

Surtout quand on sait qu’avoir le Finder peut être pratique lors d’ouverture de dmg qui doivent afficher une fenêtre graphique!

Avoir les deux n’est aucunement pénalisant, au contraire, tu as le beurre et l’argent du beurre, et en plus, tu n’es jamais dérangé.

11)
François Cuneo
, le 20.04.2012 à 08:51
[modifier]

S’il vous plaît (si j’ose), ne dites pas que Path Finder est une usine à gaz.

Path Finder fait beaucoup, c’est vrai.

Mais c’est organisé, pensé, bien fichu.

Une usine à gaz, c’est quand c’est le bordel.

Non, Path Finder n’est pas une usine à gaz, c’est un logiciel riche.

12)
Philob
, le 20.04.2012 à 08:57
[modifier]

Je corrige : veuillez entendre “logiciel riche” chaque fois que j’ai écrit “usine à gaz” ;-)

Heu, le gaz est naturel maintenant !

13)
invisibleman
, le 20.04.2012 à 09:03
[modifier]

Très intéressant cet article (comme toujours d’ailleurs, ici…), malheureusement, le soft offre trop d’options dont je n’ai pas réellement besoin (je n’ai pas dit “usine à gaz”, mais je le pense quand même…). Total Finder apporte une (simple) petite fonction avec la gestion d’onglets, mais cette fonction est vraiment très appréciable, bien faite et productive.

En lisant l’un des reproches fait concernant l’enregistrement d’un set d’onglets, il y a sur une solution avec AppleScript :

tell application “Finder”
     activate
     open “votreHD:DossierA:ClientA:MaquetteA” as alias
     open “votreHD:DossierB:ClientB:MaquetteB” as alias
     open “votreHD:DossierC:ClientC:MaquetteC” as alias
     open “votreHD:DossierD:ClientD:MaquetteD” as alias
end tell

Le script peut être géré par Keyboard Maestro par exemple ou enregistré pour être accessible dans le menu idione du système… Certainement pas la solution la plus immédiatement configurable (pas d’interface, juste des lignes de textes à référencer/éditer…), mais ça fonctionne…

14)
François Cuneo
, le 20.04.2012 à 09:12
[modifier]

Merci invisibleman.

Cela dit, pendant que tu écrivais ton texte, une solution intégrée a été a été donnée. La fonction était prévue, je ne l’avais pas vue.

Mais merci encore!

16)
monmac
, le 20.04.2012 à 10:03
[modifier]

Wouaou, j’ai rarement vu François aussi investi et emballé par un utilitaire ! Mais je partage son avis. J’utilise Path Finder depuis ses débuts et les seules fonctions de la zone de dépôt et des onglets, avec l’aperçu et les infos vaut l’investissement et son usage quotidien.

Je me demandais ce qu’ils pourraient ajouter en version 6… et bien ils ont réussi à me faire upgrader le jour même de sa sortie. Et merci à François qui m’en a fait découvrir d’autres.

Un truc que j’ai pas pigé dans les Préférecnes, Vue du Bureau; qu’est-ce que veut dire “Utiliser le niveau de fenêtre du bureau du Finder” ???

17)
iMac27
, le 20.04.2012 à 10:13
[modifier]

Dommage que la V6 ne possède pas la langue française. J’utilise ce logiciel depuis bien longtemps. Pour moi c’est un must. Je vais installer cette nouvelle mouture en attendant une mise à jour pour le français.

18)
Alain Le Gallou
, le 20.04.2012 à 10:20
[modifier]

PathFinder est ouvert en permanence sur mon iMac27. J’ai aussi ForkLift achat 7€.

J’arrive pas à acheter la V6 – l’option « buy now » démarre et tourne en rond, pour finir par un time-out. Pas de Pb pour vous ?

19)
Philob
, le 20.04.2012 à 10:28
[modifier]

iMac 27 : Path Finder V6 est totalement en français chez moi !

Alain Le Gallou : j’ai dû aller sur le site de Path Finder pour comprendre comment faire ma mise à jour (c’est en fait un Upgrade), ce n’est pas si simple. J’ai compris qu’il fallait d’abord télécharger la version d’essai et c’est depuis elle que tu peux faire la mise à jour. Impossible de faire la mise à jour directement depuis l’ancienne version (en tout cas pour moi). cocoatech

20)
Théodore Besson
, le 20.04.2012 à 10:35
[modifier]

Je suis également bluffé: les mots clés (balises), la personnalisation cohérente, le design soigné, la pile, le prix, les onglets (mieux réussi que TotalFinder), et tout le reste. Ouaw!

Bravo.

Et merci, je le réinstalle et désinstalle TotalFinder.

21)
iMac27
, le 20.04.2012 à 10:38
[modifier]

@Philob : Oui effectivement , je viens de faire la mise à jour de la 5 vers la 6 et c’est bien en français.

Effectivement la procédure de mise à jour est curieuse. En général une mise à jour se fait à partir d’une version ancienne. Chez Cocoatech ils ont choisi de ne pas faire comme tout le monde. Cela dit , ça fonctionne bien. Vu le prix de cette màj -15 $ – il ne faut pas hésiter.

22)
Théodore Besson
, le 20.04.2012 à 10:47
[modifier]

Un point négatif: le store de Cocoa est inaccessible pour l’instant (10h30 20.04.2012): (idem pour un achate depuis le logiciel). Jamais bon signe…

Ah ouais, je comprends! Tout est bloqué chez Cocoa à cause du raz-de-marée de demande de licence par les lecteurs de Cuk. ;-)

24)
Philob
, le 20.04.2012 à 11:13
[modifier]

Théodore Besson : chez moi le Store de Cocoa fonctionne (avec Safari). Mais si tu as une ancienne version, comme dit plus haut, inutile de passer par le Store.

26)
le baron
, le 20.04.2012 à 15:34
[modifier]

Hello, j’ai découvert ce soft par la V5 et puis je suis passer à la 6.

C’est vraiment un programme extra je découvre des fonctions presque chaque jours merci pour cette article !

Il y a juste un truc que je n’arrive pas à faire c’est le raccourci “Afficher dans Path finder” lors de l’appui double sur la touche Fn il ne se passe rien.

Merci A+ Le Baron

27)
Théodore Besson
, le 20.04.2012 à 15:36
[modifier]

@Le Baron: raccourci “Afficher dans Path finder”

Il faut sélectionner un dossier/fichier depuis le Finder: Fn Fn l’affiche dans Path Finder.

Sinon, depuis une autre appli, Fn Fn permet d’ouvrir une fenêtre (du navigateur) Path Finder.

28)
François Cuneo
, le 20.04.2012 à 15:50
[modifier]

le baron: c’est peut-être ton double-clic qui est trop lent.

Au début, il ne se passait rien non plus, et en trifougnant, c’est venu!;.)

30)
Renan Fuhrimann
, le 20.04.2012 à 16:14
[modifier]

Hello,

Merci pour ce test… et à cause de toi François, j’ai dépensé 35$ !!

Plus sérieusement, je trouve vraiment cette version bien foutue. Du coup, je suis passé de Totalfinder à Path Finder sur un petit coup de tête. Malgré tout, je trouve dommage que AirDrop et DropBox ne soient pas intégré dans Path Finder. Tant pour DropBox, c’est pas vraiment grave de ne pas avoir de petit “vu” tout vert pour nous signifier que la synchro est bonne, tant pour AirDrop, c’est un défaut majeur vu l’utilisation importante que j’en fais.

D’ailleurs, est-ce que quelqu’un sait si on peut modifier la couleur des barres de chemins d’accès et d’informations (au bas de la fenêtre principale) ? Car je trouve le bleu un peu trop foncé, moins en accord avec le style OSX. Et pendant que j’y suis, est-ce que vous savez s’il est possible de placer les “Appareils” en dessous des “Emplacements” dans la barre de gauche ?

31)
François Cuneo
, le 20.04.2012 à 17:32
[modifier]

Renan, DropBox fonctionne très bien avec Path Finder, mais c’est vrai que les icônes n’affichent pas le petit vu vert. Par contre tu sais où tu en es en regardant le petit vu vert dans la barre d’outils.

Pour le reste, je n’ai pas encore eu le temps de chercher pour voir.

32)
pioum
, le 20.04.2012 à 18:19
[modifier]

Pas de voyant vert dropbox, le finder et pathfinder en même temps. C’est trop pour moi. je reste avec totalfinder

33)
Lanvian
, le 20.04.2012 à 18:35
[modifier]

Juste une précision François:

“Les étiquettes ou mots-clés sont de la partie et sont compatibles OpenMeta (il semble que Leap par exemple ne soit plus compatible avec cette norme…)”

Utilisant leap 3 j’ai fait le test après avoir téléchargé Path Finder6. Je retrouve bien mes mots clés “générés dans Leap dans les balises de Path Finder6.

34)
François Cuneo
, le 20.04.2012 à 19:18
[modifier]

Je répète: il y a bien le voyant vert dropbox dans le menu!

J’utilise Dropbox depuis le début, c’est le seul que je regarde. Jamais, JAMAIS je n’ai ouvert mon dossier Dropbox pour regarder l’état des icônes!

Maintenant, si tu veux te passer de Path Finder pour les deux raisons invoquées, c’est bien évidemment ton droit mais je trouve cela pour le moins dommage!:-)

35)
Guillôme
, le 20.04.2012 à 19:41
[modifier]

Tu as raison de défendre le bifteck de Path Finder, François, vu que tu l’aimes et que c’est sûrement un superbe logicielle :-).

Test très intéressant et je garde en tête les fonctions de Path Finder au cas où.

Mais malgré tout je dirai simplement que je ne croche pas à Path Finder, trop usine à gaz riche pour moi et puis je préfère éviter d’utiliser des applications autres que celles livrées en standard avec l’os pour manipuler des fichiers.

38)
pioum
, le 20.04.2012 à 21:27
[modifier]

C’est pas les seuls raisons, François. Comme le dit Guillôme, c’est un peu trop riche pour moi. Tout un tas de fonctionnalité qui peuvent paraître alléchante mais au final je ne les utilise pas. Et puis je trouve que ca fait la part belle à la souris (ou le trackpad) la ou je préfère largement le clavier. Les 2 seuls trucs que j’utilise c’est les onglets et les 2 dossiers cote à cote. Mais ca totalfinder me le donne aussi. Ce qui m’embête dans le fait d’avoir le finder et pathfinder en même c’est comme le dit Guillôme : je préfère éviter d’utiliser des applications autres que celles livrées en standard avec l’os pour manipuler des fichiers. j’aime pas cette concurrence (dans les tâches) entre les 2. C’est peut-être purement psychologique, mais ca me suffit.

39)
Renan Fuhrimann
, le 20.04.2012 à 23:17
[modifier]

@François : Je suis d’accord avec toi si tu utilises DropBox avec de petits fichiers. Ceux-ci se synchronisent très vite et cela ne pose que rarement des soucis. Par contre, lorsque tu utilises des très gros fichiers (500 Mo l’un et 850 Mo l’autre), tu es bien content de savoir quand ils sont synchros sur ton Mac pour commencer à les exploiter. Et c’est à ce moment là que j’ai besoin d’avoir les petits “vu” verts.

Mais bon, cela reste un petit reproche sur un logiciel qui me semble de plus en plus intéressant (et je n’aurais pas déboursé cet argent si j’en étais pas content).

40)
Tom25
, le 21.04.2012 à 11:47
[modifier]

Le temps passé à apprendre à l’utiliser compensera t’il le temps que je gagnerai ensuite ?
Je suis un peu comme Guillôme, je préfère garder mes habitudes. J’ai File Buddy qui m’aide bien pour tout un tas de trucs que tu as décrit dans ton article. Seulement File Buddy n’évolue plus depuis longtemps, l’auteur était très malade, je ne sais pas comment il va aujourd’hui. :-(

Sinon, l’enthousiasme de François me donne le même sourire que quand je regarde des gosses ouvrirent leurs cadeaux de Noël :-) .

41)
ricochet
, le 21.04.2012 à 20:53
[modifier]

@Tom25, pareil, pour mes raccourcis j’aime bien le clic droit windowsien et j’utilise le bon vieux FinderPop. Par ailleurs, je félicite François Cuneo pour cette magnifique démonstration qui donne vraiment envie d’essayer. Rassuré aussi que cet utilitaire soit peu gourmand en ressources.

42)
flup
, le 22.04.2012 à 08:05
[modifier]

De mon côté, la seule chose qui me gêne vraiment avec DropBox, c’est que l’item du menu DropBox “Ouvrir le dossier DropBox” l’ouvre dans le Finder. Je suis par contre moins dépendant du point vert (l’indication de la barre de menu me suffit)

43)
François Cuneo
, le 22.04.2012 à 14:53
[modifier]

Eh ben alors! merci flup!

ploum, si en plus, lorsqu’on appelle le dossier depuis le menu, on a pour l’occasion la fenêtre du Finder, encore une fois, on a le beurre et l’argent du beurre!!

44)
gamov
, le 23.04.2012 à 12:19
[modifier]

Je l’avais essayé à l’époque, j’aimais bien. Par contre, il était d’une lenteur abyssale donc insupportable à utiliser. La réactivité était-elle meilleure? (Je suis encore sur Snow Leopard)

47)
Origenius
, le 24.04.2012 à 01:58
[modifier]

Path Finder, c’est une histoire d’amour vache avec moi. les versions 3 & 4 m’ont séduit, je les ai adorées, et j’ai toujours fini par les reléguer au second plan, pour finalement me retrouver naturellement avec le Finder. Je n’ai pas acheté la version 5 si bien qu’aujourd’hui, si je veux me remettre plus d’un mois avec la nouvelle mouture, je dois la racheter plein pot. Mais il ne me semble pas que ce logiciel soit trop cher.

Aujourd’hui, je fais un usage immodéré des nouveautés du Finder de Lion, et sa nouvelle présentation par lignes que l’on peut trier selon de nombreux critères. Je n’ai jamais vu sur le net de commentaires sur cette nouvelle disposition qui me plaît. Peut-être qu’elle ne plaît qu’à moi ? Mais je remarque que Path Finder ne me la propose pas. Ce n’est pas pour déprécier Path Finder au regard de la pléthore de fonctionnalités proposées, c’est juste pour constater que le Finder bénéficie peut-être aussi de quelques avancées ou recherches ergonomiques que l’on ne retrouve pas ailleurs.

Je me demande en effet dans quelle mesure (cf. la présentation du livre de GG sur OSX Lion et l’indigence des modes d’emploi en provenance d’Apple), le Finder ne souffre pas d’un manque de communication à son égard, et que l’on découvre finalement ses fonctionnalités par hasard. Ceci faisant aussi le charme d’Apple…

Je veux pour exemple, une autre fonctionnalité décrite comme venant de Path Finder dans cet article (à moins que je n’aie pas bien lu) et qui est une fonctionnalité de Mac OS X depuis fort longtemps et disponible dans tous les logiciels installés sur ma machine. Je cite :

Vous pouvez également […] afficher un utilitaire de caractères pas très éloigné de Pop Char dont on peut se passer alors.

Disponible dans le menu édition (de toutes les applications) sous le titre « Caractères spéciaux… », ou bien dans le menu des claviers (en haut à droite si l’option est choisie dans les préférences « Langue et Texte ») sous le titre « Afficher Visualiseur de caractères », cet utilitaire pouvant remplacer Pop Char est bien là depuis fort longtemps dans OS X. Et qu’on le découvre à la faveur de recherches sur un autre soft, je le répète, est ce qui fait à mon goût le charme de Mac OS X. Soit dit en passant, il me semble que sa version Lion est en retrait par rapport à celle que l’on trouve sous Snow Leopard. Me trompé-je ?

Bon vent !

48)
François Cuneo
, le 24.04.2012 à 13:40
[modifier]

C’est vrai ce que tu dis.

La disposition en lignes comme tu dis, c’est à dire d’abord en lignes, et puis ensuite triée avec le bouton juste à droite “Disposer” est très chouette et… Je ne l’avais jamais vue!

Vrai aussi pour l’utilitaire “Caractères spéciaux”.

Merci de ces précisions!

49)
tralupa
, le 25.04.2012 à 11:02
[modifier]

Toujours friand des soft et astuces que me fait découvrir Cuk j’ai essayé la version démo sur Lion. Plein de choses intéressantes MAIS Pathfinder entraîne des problèmes d’impression étranges. Impossible, une fois qu’il est lancé, d’imprimer une page web. Avec l’imprimante Canon MG6100 j’obtiens une page blanche. De même avec copie d’écran qui me donne le même résultat. D’autre part lorsque je bascule avec la fonction de Lion qui permet de cacher toute les applis pour ne voir que le bureau celui-ci n’affiche pas les icônes présentent sur le bureau mais un bureau vide. Plein de petites choses bien gênantes qui m’ont fait revenir au Finder Apple.

50)
Ritchie
, le 26.04.2012 à 16:21
[modifier]

Bon, ça fait un petit moment que je teste PF (moins d’une semaine) et j’ai quelques irritations :

1) quand on a un fichier de sélectionné et que l’on tape retour, il veut absolument l’ouvrir, contrairement au Finder qui le renommait, ça m’embête gravement ! 2) L’ordre de tri sélectionné pour un répertoire n’est pas conservé quand on ferme l’onglet et qu’on le ré-ouvre (spécifiquement quand on quitte et revient), en revanche ça fonctionne avec Finder 3) ouvrir les DMGs dans Finder au lien d’un nouvel onglet (comme dit plus) … 4) Manque le Plein écran (mais le Finder aussi), c’est que je m’y habitue vachement au plein écran !!! 5) On ne peut pas masquer les Disques sur le bureau, comme dans Finder

Le seul avantage, (à part toutes les fonctionnalités en + p/r au Finder) c’est que l’installation de logiciel dans le répertoire Utilitaires fonctionne !!! Dans Finder, il me demande mon mot de passe mais refuse d’installer, PF demande aussi mon mot de passe, mais installe (copie le fichier par dessus l’ancien) !

Disons que ce logiciel a bcp de potentiel, je continue à essayer de m’y habituer, les Onglets c’est vraiment utile, je travaillait avec 2 fenêtres Finder moitié-moitié sur mon écran 27”, mais là c’est mieux – une seule barre latérale.

Faudrait pouvoir sauvegarder une configuration complète, pas un seul Onglet. Dans les groupes d’onglets, j’ai pas trouvé comment faire encore.

51)
guillaumeserton
, le 28.04.2012 à 10:09
[modifier]

Merci pour l’article, je l’avais abandonné à la version 3, et je crois bien que je vais le conserver désormais. La version 6 est à la hauteur.

En revanche, je ne trouve pas où je peux paramétrer le fait de démarrer Path Finder avec Fn Fn. J’ai bien paramétré dans les Raccourcis Globaux “Afficher dans Path Finder” où j’ai paramétré “Double fonction”, mais cela ne semble pas fonctionner.

52)
Freitag
, le 30.04.2012 à 00:07
[modifier]

@ritchie : Comme toi, j’ai longtemps pesté sur la non mémorisation des réglages de présentation faits directement dans une fenêtre de Path Finder. En fait, tous les réglages se font dans les options de présentation (Cmd-J), soit pour toutes les fenêtres à la fois, soit seulement pour la fenêtre ouverte. Il m’aura fallut attendre cet article et la version 6 pour le comprendre. :)) Et c’est la seule chose qui me manquait pour adopter définitivement ce très bon logiciel. Ainsi, dans une seule fenêtre Path Finder, j’ai en permanence accès à une petites dizaine de dossiers en permanence ouverts sous les yeux. Path Finder est très pratique et très productif. Je cependant un petit problème avec les dossiers intelligents : mes filtres sur les dates de modification ne me sortent pas les fichiers attendus. J’ai un décalage des dates. Par exemple, j’ai un dossier intelligent censé ne contenir que les fichiers créés par Freehand depuis J-7. Et bien Path Finder ne m’affiche pas ces fichiers mais des fichier plus anciens de plusieurs semaines. Le même dossier intelligent fonctionne bien avec le Finder. Je n’ai ce problème qu’avec Snow Leopard.

Merci pour cet excellent article.

53)
ikalimero
, le 09.03.2013 à 21:57
[modifier]

J’ai acheter PF6 car au travail je suis le seul mac dans un environnement Windows. PF possède l’énorme avantage de pouvoir filtré par Nom, Extention, …. le contenu d’un répertoire situé sur le serveur windows (T). Cela me permet de retrouver en quelques secondes tous les devis pour un client donné parmis des centaine de fichier en .doc. PF permet également les recherches sur les volumes windows choses impossible avec le Finder.

Par contre PF souffre d’horrible bug particulierment penible, il luis arrive de ne pas voir tous les fichiers présent sur le serveur Windows. cela peut arrivé quand un autre utilisateur ajoute ou déplace, ou même je déplace un fichier et que un onglet PF affiche le contenu du répertoire. Ce n’est pas systématique, mais quand cela arrive il faut quitter PF. De meme certain signets pointant vers des repertoires sur le serveur ne fonctionne pas systématiquement.

ces gros bugs ainsi que d’autres moins gênants font que PF est parfois vraiment désagréable, c’est vraiment dommage, car je suis obligé de jongler entre PF et le Finder.

54)
vicadom
, le 27.04.2013 à 10:28
[modifier]

Merci François de m’avoir encore fait dépenser de l’argent pour des softs … que je ne regrette pas d’avoir installé ! Cela dit, 7,90€ avec le bundle MacHeist, je pense m’en sortir à la fin du mois. Sinon, comment faire un reset des favoris (sauf à: Lire les infos / Invisible), de Historiques et des Recherches ? J’ai beau chercher … Bon week-end à tous.

55)
felix-fi
, le 28.04.2013 à 09:53
[modifier]

Bonjour,

Je viens d’aquérir PF avec le Bundle MacHeist, et il est en effet très impressionnant. Avez vous trouvé un moyen d’enlever l’affichage de la taille des photos et la taille des fichiers sous l’icone (comme sur le desktop de Francois au dessus).

Merci,

56)
gilv
, le 04.05.2013 à 10:18
[modifier]

Bonjour,

J’ai eu PF avec le Bundle MacHeist … Merci François. J’utilise toujours le Finder car j’ai essayé de le remplacer par PF mais je me retrouve avec des icônes énormes sur le bureau (MBA 13”). Je n’ai pas trouvé le moyen de régler la taille des icônes, si c’est faisable je suis preneur.

A+,

57)
felix-fi
, le 04.05.2013 à 10:35
[modifier]

Menu View->Show View Option selectionne le Desktop et tu as un slider pour changer la taille des icones.

Pour répondre aussi à ma question au dessus, même menu: Show Item Info

58)
duduche63
, le 31.12.2013 à 19:26
[modifier]

Bonjour à tous,
Pardonnez moi, je viens de m’inscrire et je ne sais pas où me présenter, alors je vous salue tous et vous souhaite un joyeux réveillon (au passage)

J’ai un souci avec Path Finder et mon appli mail.
Voilà le problème : je n’utilise pas Safari mais thunderbird, que j’ai défini dans les préférences comme étant mon serveur de messagerie.
Mais quand je suis dans Path Finder, sur un document word par exemple, et dans le menu contextuel je fais « envoyer par email », c’est Safari qui s’ouvre et non Thunderbird.
J’ai fouillé dans tous les paramètrages, mais je ne vois pas comment régler la chose.
Quelqu’un a une idée ?