Profitez des offres Memoirevive.ch!
Photo, cuisine et Pommard

 

Il y a quelques mois, un restaurateur de Pommard m'a contacté, il souhaitait éditer un livre de cuisine et que nous gérions l'ensemble du travail, de la conception à l'impression. Je vous propose de découvrir tout au long de cette année la conception de ce livre, de la, première journée au BAT chez l'imprimeur.

La conception graphique du livre ainsi que la fabrication ne m'inquiétaient pas, la prise de vue des plats un peu plus. Autant j'ai l'habitude de prendre en photos des cannes à mouches, des moulinets ou des soies, autant la prise de vue culinaire m'était (presque) inconnue. Début janvier nous avons fait une première journée de prise de vue pour valider le stylisme et la composition des plats. Il s’agit de cette journée que je vous propose de découvrir.

Nous avons décidé de faire cette première série de prises de vues chez le restaurateur, pour vérifier d'une part que c'était possible en terme de place et de lumière et d'autre part pour le côté pratique de la cuisine à disposition pour préparer les plats.

 

image

J’ai utilisé le matériel suivant : un hasselblad 500CM avec une optique zeiss de 60 mm (équivalent 40mm en 24x36) et un dos numérique Phase One P25 de 22 Mp. Le tout est connecté sur un Macbookpro avec un écran la Cie (depuis, j'ai suivi les conseils de JF Vibert et me suis offert un superbe Dell de 27") pour la visualisation correcte de la chromie et de la composition. J'utilise Capture one pour piloter le dos que je préfère dans ce cas à Lightroom, je trouve que le dématrissage de Capture One est meilleur avec le dos pahseone. Pour l'éclairage, des torches Elinchrome et godard, une boîte à lumière et des grilles en nids d'abeilles.

 

image

Le studio de prise de vue installé chez le restaurateur.

 

image

Le premier test, une petite assiette

 

image

La deuxième, une grande...

 

image

On intègre vite fait les essais dans un bout de maquette sur Indesign

 

image

On réfléchit,

 

image

Le chef retouche,


image

On retape,

 

image

Et c'est la bonne...
"Cuisses de grenouille simplement meunière, purée de panais, jus de viande tranché aux noisettes torréfiées".
En fait c'est presque la bonne, vous remarquerez que la sauce a légèrement figé en bas à droite. Arrrgh, à refaire.


Nous avons choisi cette dernière comme exemple pour le stylisme du livre. Je précise que les images  sont à peine retouchées (un poil d’accentuation et une balance des blancs corrigée), pour ceux qui seraient intéressés, je vous mets en lien le fichier RAW  (t’as vu François, moi j’y arrive !).

Pour finir de valider le stylisme, nous photographions 2 autres plats :

image

La préparation en cuisine,
"Escargots de Bourgogne Sauvages, Royale d’oignons, sucs de Pinot noir, écume de persil" 


image

première version,


image

deuxième version,


image

Et le dernier plat, à refaire, la texture des choux-fleurs ne nous satisfaisant pas.
"Coquilles Saint-Jacques juste saisies, pied de porc, chou-fleur caramélisé et couteaux"

 

Et pour finir, un petit coup de plaquette gris neutre pour la balance des blancs.

image

 

Cette première journée est terminée, nous travaillons aujourd'hui sur la maquette d'une double page avec les recettes, puis nous ferons l'ensemble des prises de vues; il faudra, je pense, deux sessions de 2 jours pour les 20 ou 25 plats. 

Pour plus d'infos sur le chef, je vous invite à découvrir son restaurant ICI

18 commentaires
1)
406
, le 27.03.2012 à 00:41
[modifier]

Dommage. on voit le carré de la soft box dans toutes les prises de vue… Peut-être qu’au dessus de toi, tu n’aurais pas eu son reflet dans le plexi. (mieux avec une assiette et pas forcément ronde) Sur le Raw, on voit aussi que l’histogramme est à l’écrétage dans les hautes lumières. ce n’est pas idéal. Le choux blanc sur fond…blanc… Sur le dos de la digigrey, tu devrais avoir la valeur Lab car elle n’est jamais neutre à 100%. Le plexi, ça fait un peu vide à mon goût. Tu peux faire mieux, j’en suis sûre. :-) Tiens, en passant, j’ai justement eu des plats à retoucher il y a quelques jours. fait au phase one p45+ Le client trouvait qu’il manquait quelque chose d’où sa demande de retouche. Il me manquait pas grand chose, un peu d’accentuation ciblé et remonter un chouille les forces sans monter les saturations et c’était au top, vendu du premier coup. Par contre, c’était plutôt fait sous F4 de mémoire. plus jolie pour moi.

2)
Laurent Vera
, le 27.03.2012 à 06:28
[modifier]

Effectivement, la soft box m’a posé bien des problėmes, je vais essayer comme tu le suggėres. Le chou, c’est raté, comme je l’ai dit, à refaire !

3)
François Cuneo
, le 27.03.2012 à 07:07
[modifier]

A part les reproches de 406 que je n’avais pas vus, honte à moi, c’est vachement beau tout ça.

Et oui, le RAW, c’est possible comme ça, en téléchargeant derrière. Merci de ne pas l’avoir mis en direct sur Cuk.ch!:-)

Bravo aux artistes cela dit en passant!

4)
406
, le 27.03.2012 à 08:02
[modifier]

Disons que je suis sur le forum d’un club photo en ce moment et donc, on post nos photos surtout pour avoir les critique-conseils des autres. ça aide bien pour avancer mais on sait pertinemment qu’il y a eu souvent pas mal de taf dèrrière comme ici :-) et ça porte ses fruits. voici un de mes premiers test bol beauté avec un réflecteur http://belnea.free.fr/vincennes_images/_MG_6653_DxO_nb.jpg Etant aussi photograveur, je rajouterai qu’il faut que tu prenne le profil Isocoated V2 non fourni avec adobe pour préparer ton édition. le fogra 27 est dépassé et le fogra39 monte à 350 % en charge d’encre ce qui est trop. Bon courage pour la suite.

5)
Laurent Vera
, le 27.03.2012 à 08:08
[modifier]

Merci 406, j’utilise déjà le isocoated V2. Et les conseils sont toujours bon à prendre, on apprend toujours.

6)
djtrance
, le 27.03.2012 à 08:17
[modifier]

Je plussoie le premier commentaire… Je pense que pour le style du dressage, une photo prise de haut, dans une assiette serait du meilleur effet. Il y a beaucoup trop d’ombres, de gris… Ca prend le dessus sur le plat et c’est bien dommage! Le plat me paraît terne, ça manque de “pep’s”!

Sinon, comme je fais de la photo et que la conception/impression/finition est mon job, j’adore l’idée de suivre l’évolution du projet! Bravo (et merci) Laurent! :)

A part ça, c’est dingue comme les standards graphiques changent par pays… Ici, on préconise plutôt (et toujours) le Fogra39!

7)
406
, le 27.03.2012 à 08:24
[modifier]

l’isocoated est, il me semble, un fogra39 mais avec un TAC de 330% au lieu de 350% pour éviter le maculage donc si tu réduis le TAC avant, je pense que ça ne pose aucun problème. on reste dans le 12647.

8)
Saluki
, le 27.03.2012 à 08:53
[modifier]

Fogra, c’est presque un contrepet, TAC c’est pas toc, surtout si on reste dans le 123456…
Et s’il y a un problème de macula, la DMLA est proche.

Bon, il me reste du chemin à faire, heureusement la vie est belle, mais peut-être trop courte.

9)
djtrance
, le 27.03.2012 à 09:09
[modifier]

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu!

Tu as raison 406 (Saluki, le TAC est le pourcentage maximum de couverture, 12647 étant une norme ISO pour l’industrie graphique :P).

10)
Alain Le Gallou
, le 27.03.2012 à 10:09
[modifier]

Pas de photo en labo pour moi, par contre je suis très intéressé par la recette de « ”Escargots de Bourgogne Sauvages, Royale d’oignons, sucs de Pinot noir, écume de persil”  ».

11)
Guillôme
, le 27.03.2012 à 10:10
[modifier]

Sacré travail photo!

Pour parler des plats, j’avoue ne pas trop accrocher à cette mode de faire des traces de pneus ou des coups de pinceaux de sauce dans les assiettes pour faire un aspect esthétique…

Bon courage pour aboutir au livre et franchir tous les obstacles (colorimétrie, mise en page, impression…).

12)
406
, le 27.03.2012 à 10:19
[modifier]

Clair que ça me rappelle “Le Vertige des Senteurs” à st privas des vieux niveau présentation :-)

13)
Philob
, le 27.03.2012 à 11:53
[modifier]

Miam, j’ai droit faim (avec l’accent d’ici).

Merci, je me réjouis de la suite.

(Au fait avec quel programme (ou utilitaire) puis-je ouvrir le fichier IIQ ?)

14)
zit
, le 27.03.2012 à 11:55
[modifier]

Slurp !

J’avoue n’avoir vu aucun détail chagrinant dans les prises de vues, tellement j’étais occupé à essuyer toute la salive tombée sur mon clavier, je l’avais déjà dit une autre fois : prévenir le lecteur, dans le chapô, ou au moins en début d’article, de la nécessité absolue de se munir d’une bassine, ou au moins d’un bavoir !

Sinon, la photo culinaire, très peu pour moi, je préfère être aux fourneaux, et puis, souvent, pour que la photo soit réussie, il faut faire un truc immangeable…

Mais, là, ça donne envie, vivement que le bouquin soit fini !

Pour ce qui est de la présentation, c’est sûr qu’on a un peu peur de devoir, en sortant de table, aller s’acheter une merguez/frites, pour se caler (à moins qu’il y ait une dizaine de plats pour le repas ;o).

Mais je ne suis pas d’accord avec guillôme, ça peut être très joli, comme le travail d’Amelie Lombard par exemple.

z (vivement la suite ! je répêêêêêêêêêêêêête : sluuuuurp !)

15)
pioum
, le 27.03.2012 à 12:00
[modifier]

Concernant le profil, faut avant tout connaître son imprimeur. il a peut être son mot à dire, non?

16)
François Cuneo
, le 27.03.2012 à 14:22
[modifier]

l’isocoated est, il me semble, un fogra39 mais avec un TAC de 330% au lieu de 350% pour éviter le maculage donc si tu réduis le TAC avant, je pense que ça ne pose aucun problème. on reste dans le 12647.

J’allais le dire!:-)

17)
Blues
, le 27.03.2012 à 14:49
[modifier]

Un grande partie des imprimeurs (en CH en tout cas) travaillent actuellement normé “PDFX Ready” > Iso (Uncoated) ou Coated V2 encrage à 300%, tout est téléchargeable ici gratuitement pour la suite CS du moins.

Attention à installer tout les settings et profils au bons endroits (suivre les guides PDF)

Je suis dans la PAO/Prépress depuis un bail, depuis 2 ou 3 ans nous avons entré le PDFX Ready (auparavant Iso V1), notre chaînage a tout le suivi correspondant et ça roule super nickel

18)
fap76
, le 29.03.2012 à 21:33
[modifier]

Alors je ne vais pas faire un commentaire sur la forme (comment améliorer les photos et ce qui s’ensuit) car je n’y connait presque rien, mais alors sur le fond, à savoir suivre la production d’un livre, mais quelle bonne idée !!!

Vivement la suite !!

Déjà que j’ai appris comment on fait une bd ou du bon vin cette année (http://www.futuropolis.fr/fiche_titre.php?id_article=790044), je me réjouis de voir comment se crée un livre de photo :-)