Profitez des offres Memoirevive.ch!
NewsBlur: un remplacement de Google Reader?

Google Reader est l’un de ses produits qui ont évolué nettement plus loin que ce que ses concepteurs ne l’imaginaient.

C’est en 2005 qu’apparaît Google Reader. C’est un site dont la fonctionnalité principale est d’agréger les flux RSS. Un peu comme pourrait le faire NetNewsWire dans sa version Mac, Google Reader permet d’afficher et de lire les articles dont on a enregistré les flux.

Mais Google Reader, ce n’est pas qu’un site Web. Dès le départ, les ingénieurs de Google ont offert une API pour accéder à Google Reader. Une API (Application Programming Interface) est une porte que peut utiliser un produit tiers pour accéder aux fonctionnalités de Google Reader. Grâce à cette API, de très nombreux produits ont profité des possibilités de synchronisation et d’agrégation de Google Reader.

Parmi eux, NetNewswire, Reeder ou encore NewsStand, dont vous avez entendu parler sur cuk.ch, ou ailleurs.

Personnellement, j’ai toujours été utilisateurs à la fois de clients de cette API (Reeder récemment) et du site Web.

Ces petites habitudes ont été secouées en octobre dernier, quand Google a décidé de remanier l’interface du site pour y intégrer leur réseau social Google+. Je n’ai vraiment pas aimé la nouvelle interface… et je ne suis pas le seul. Pire que ces sites, même le designer de Google Reader, et le product manager de l’époque ont publiquement critiqué cette nouvelle interface.

Je suis donc parti à la recherche d’une alternative… et ce n’est pas si facile. Des copies de Google Reader, on en trouve. Par contre, quitte à changer de service, je souhaitais quelque chose d’un peu plus intelligent qu’une simple liste d’articles à lire.

NewsBlur

C’est très récemment que je suis tombé sur NewsBlur. Pour être honnête: je n’ai pas découvert NewsBlur parce que c’est une alternative à Google Reader, mais parce que c’est un modèle de startup qui me plaît beaucoup… je vais y revenir.

NewsBlur, donc, est un site Web qui permet d’agréger des flux RSS. Jusque-là, pas de surprise. Par contre, NewsBlur propose une classification plus ou moins intelligente des articles, pour présenter en premier les articles qui ont le plus de chances de plaire à l’utilisateur. La présentation n’est pas si différente de Google Reader:

image

On trouve une liste de sites sur la gauche, une liste d’articles à lire en bas et le contenu au centre.

Première différence par rapport à Google Reader: par défaut NewsBlur affiche le vrai site, et pas le contenu du flux RSS. C’est l’un des problèmes des flux RSS: on ne profite plus du design des sites que l’on lit. Parfois ça vaut mieux, mais en général je trouve plutôt agréable de voir des jolies mises en page. Notez qu’il est possible de choisir deux autres modes d’affichage: le flux RSS, ou la page de l’article.

Il faut se rendre compte qu’afficher le site original, ce n’est pas si simple. Pas pour l’affichage en tant que tel, mais pour le marquage des articles lus. NewsBlur arrive, en suivant la souris et les mouvements de l’ascenseur sur le côté de la fenêtre, à deviner quels sont les articles lus.

image

C’est grâce à ce petit triangle orange, sur la gauche, que NewsBlur déduit le statut des articles. Je dois avouer que je n’attendais pas trop de cette fonctionnalité, mais force est de constater que ça marche super bien. On peut à la fois profiter du design du site, et ne pas devoir marquer chaque article comme lu.

Mais la principale nouveauté qu’apporte NewsBlur, c’est justement le petit coup de pouce “intelligent” que j’espérais.

Pour chaque site, il est possible d’entraîner NewsBlur pour classifier les articles, tags ou auteurs dans trois groupes:

  • J’aime
  • Je n’ai pas encore défini de préférence
  • Je n’aime pas

Grâce à cet entraînement, NewsBlur permet d’afficher en priorité les articles que je dois absolument lire, puis ceux qui ne sont pas indispensables mais sont susceptibles de m’intéresser. Enfin, les articles traitent de sujets qui ne m’intéressent pas, mais postés sur un site que je suis, sont automatiquement masqués. Graphiquement, ça donne ça:

image

Si je ne filtre pas du tout les articles, chaque article est affiché avec une petite pastille montrant la classification:

image

Mais en général, je filtre pour ne garder que le jaune et le vert:

image

Pour entraîner NewsBlur, une petite fenêtre permet de choisir ce qui nous plaît:

image

Dans cette fenêtre, on peut très facilement changer un tag de catégorie, ou s’assurer que la prose d’un auteur n’apparaît plus jamais dans notre liste d’article à lire.

Pour iPhone aussi

NewsBlur existe aussi pour iPhone. L’application est plutôt réussie, et réplique les fonctionnalités de lecture du site.

imageimage

Malheureusement pas de mode “offline” avec cette application, donc impossible de télécharger les articles sur le WiFi de la maison avant de partir au boulot. Pas non plus de fonctionnalité pour modifier les préférences du mode “intelligent” de NewsBlur. Mais tout ça figure dans la TODO list de NewsBlur.

Conclusion

NewsBlur est en développement intensif. La fonctionnalité de classification des articles est absolument géniale. Je passe en revue tous les articles verts, c’est mon “minimum vital” pour la journée. Une fois lus, je passe aux jaunes en sachant que je n’ai pas manqué de news importantes!

Au début de cet article je vous expliquais que ma découverte de NewsBlur était liée au modèle de startup plutôt qu’au service, voici pourquoi.

NewsBlur, comme Instapaper ou Pinboard, est une startup qui a choisi le modèle simple et direct de faire payer immédiatement ses services aux utilisateurs. Instapaper vend une application iPhone à 5 CHf. Pinboard coûte environs 10$ à l’inscription. NewsBlur est gratuit jusqu’à 64 flux RSS, puis payant. On peut choisir entre trois possibilités: 1 CHF, 2 CHF ou 3 CHF par mois. Autant dire pas grand-chose.

Mais en contrepartie, ces entreprises sont rentables dès le début. Elles n’ont pas besoin d’investisseurs qui vont les pousser à grandir très vite et se vendre au plus offrant une fois célèbre. Ce sont de vraies entreprises personnelles. Samuel Clay a quitté son job fin décembre 2011: il est à plein-temps sur NewsBlur depuis peu.

Je ne peux que vous encourager à tester NewsBlur si vous êtes un déçu de Google Reader. La version gratuite et ses 64 sites vous permettront de tester les diverses fonctionnalités et de vous faire une idée avant d’acheter l’accès complet. Personnellement, je suis passé “premium” quelques heures après mon inscription…

10 commentaires
1)
ElGeko
, le 06.03.2012 à 07:32
[modifier]

Personnellement, je suis toujours interloqué par la précipitation avec laquelle les gens foncent vers les automatismes de ces “robots” (logiciels ici) censés mieux faire le boulot que notre propre cerveau.

Lorsque je lis une liste de titres, je laisse à mon cerveau le soin de décider ce qui va me plaire, ou pas. Et il lui arrive, souvent ou parfois seulement, de se tromper. Alors… comment peut-on faire confiance à un bout de code pour remplacer ce sens critique? Je n’arrive pas à comprendre. Vraiment.

C’est un peu comme les filtres de spams ça: on a quand-même besoin de vérifier si un message important ne s’y serait quand-même pas fourvoyé.

Je suis persuadé qu’un jour, l’humanité regrettera amèrement d’avoir délégué toute son intelligence à des “anges informatiques” à la con.

2)
Sébastien Pennec
, le 06.03.2012 à 08:14
[modifier]

ElGeko,

Il ne faut pas exagérer le but de ce système: NewsBlur n’est pas là pour remplacer le sens critique… tu vas un peu loin! On lui apprend juste que, face à certains mot-clés, il peut faire disparaître un article qui ne convient pas à l’utilisateur.

Le site ne découvre rien pour toi, il ne te cache rien sans que tu ne le lui demandes.

Et oui, peut-être qu’on découvrira un bug et que NewsBlur se trompe. Et tu sais quoi? C’est pas grave, parce qu’on ne lui confie rien d’important: juste une liste d’articles à lire.

Extrapoler NewsBlur vers “le remplacement du sens critique” et “l’humanité” qui va regretter… Franchement tu vas loin :-)

3)
iMac27
, le 06.03.2012 à 11:15
[modifier]

Je viens de tester ce service. Je préfère Google reader dont le look peut-être changé grâce à l’extension pour Safari : Google Reader Lion UI 1.3.

4)
pat3
, le 06.03.2012 à 20:16
[modifier]

Merci, Sébastien,pour la présentation de cette alternative à Google Reader, qui a le mérite d’exister face à l’”Ogre”. Tout avait l’air bien, mais pourquoi ce mode de paiement? On passe son temps à essayer de réduire ses factures réccurrentes (téléphone, internet…), et voilà qu’il faudrait qu’on s’abonne… Zut! Je comprends qu’il faut que le développeur mange, et qu’une application doive être payante pour cela; mais un abonnement, non.

Dommage, parce que tout ce qui m’éloigne de Google me va bien.
D’un autre côté, si les développeurs de ce service ne proposent pas une API pour leur site, je doute de leur pérennité (ce serait le seul moyen pour les gens qui utilisent des applis et non les sites pour suivre les flux RSS – la majorité, quoi – d’accéder à ces services).

5)
Jean Claude
, le 06.03.2012 à 21:51
[modifier]

Pour une quinzaine, voir une vingtaine de sites, le lecteur intégré de Firefox fonctionne très bien, et surtout la moitié de l’écran n’est pas pris par la gestion de ces readers.

Et quand je lis un article de Cuk je suis CHEZ Cuk et non pas chez machin qui me montre Cuk.

Par ailleurs pas de version française et cette bizarre interprétation par NewsBlur du Monde.fr, il y a encore du travail.

6)
Migui
, le 06.03.2012 à 22:01
[modifier]

Merci pour ton article clair et complet, Sébastien!

Personnellement, je n’éprouve pas le besoin de changer de mon “trio” préféré: Google Reader lui-même sur le Mac et Feeddler Pro ou Flipboard sur mon iPad.

Pour les tweets, c’est Twitterrific sur le Mac et l’iPad; parfois Flipboard sur l’iPad.

7)
Krynn
, le 06.03.2012 à 23:52
[modifier]

Perso, j’ai réussi a me réhabitué à Google Reader après leur nouveau look.

Perso, il me comble pour le moment. Mais je regrette de ne plus avoir le nombre total dans la liste de suivi.

8)
Sébastien Pennec
, le 07.03.2012 à 08:04
[modifier]

pat3,

Ils proposent bien une API… l’application Android est d’ailleurs basée sur cette API.

Pour l’abonnement, ce n’est pas si important pour moi. Je paye aussi un abonnement (12$/année) à Instapaper par exemple, uniquement pour soutenir le développement du logiciel, puisque l’abonnement ne donne accès à aucune fonctionnalités supplémentaires. C’est juste un moyen de soutenir continuellement le site.

Jean Claude, J’ai remarqué ça aussi, et contacté le développeur pour qu’il corrige le bug… ça devrait s’arranger sous peu.

Migui,

Tout à fait d’accord sur un point: si tu n’utilises que des applications qui se basent sur l’API de Reader, alors tu n’as pas à souffrir du nouveau design du site :-)

9)
pat3
, le 07.03.2012 à 11:33
[modifier]

Ils proposent bien une API… l’application Android est d’ailleurs basée sur cette API.

Dans ce cas, j’attendrais que l’appli que j’utilise (NetNewsWire) ou une autre qui me convienne utilise cette API.

10)
fred2brux
, le 16.07.2012 à 11:59
[modifier]

Bonjour,

Merci pour cet article tres interessant. Ca va faire presque deux mois que j’utilise Newsblur, j’en suis tres content dans l’ensemble. Il y a juste un truc qui manque cruellement a mon avis: une app iPad. On peut lire Newsblur directement depuis Safari, mais c’est assez limite. Par exemple, on ne peut pas marquer un article comme non lu il me semble. Quelqu’un utilise regulierement Newsblur sur iPad?

A cause du relatif manque de support sur iPad, je pense retourner vers Google reader. C’est dommage, Newsblur est tellement bon sinon!

F.

PS: desole pas d’accents, clavier qwerty…