Profitez des offres Memoirevive.ch!
Pas toujours simple, les paiements on-line

Un lecteur de Cuk.ch, Thierry, m'a contacté il y a déjà quelques semaines en me proposant un article racontant une aventure qui peut être assez intéressante puisqu'elle peut toucher beaucoup d'entre nous.

Je cède donc la parole à Thierry, que je remercie au passage.

 

Tous les quatre / cinq ans, je change en général mon matériel Apple afin d'insuffler un peu de vie dans ma vie informatique. Cette année c'était le tour de mon portable et j'avais fait le choix d'un MacBook pro avec un de ces fameux disques durs SDD dont on disait tant de bien.

Même si c’est pour une utilisation professionnelle, je commande en général sur l'Apple store en utilisant les pages réservés aux enseignants, une des très petites concessions qui nous est accordées. Ensuite, je me fais rembourser par mon établissement, cela est plus rapide, moins cher que de passer par une administration qui va vouloir que l'on utilise les canaux des marchés et justifier le pourquoi du Mac. Donc je paye avec ma carte bleue perso

Quelques jours plus tard, la bête arrive à bon port et c'est vrai, je suis bluffé par la rapidité. Mes fichiers de cours PowerPoint de 30Mo qui s'ouvre en un clin d'oeil, c'est vraiment le pied. Par contre, je ne suis pas convaincu par le look de Lion, mais c'est une autre histoire

Afin de me faire rembourser, je vais me connecte sur le site de ma banque, la BNP, pour ne pas le nommer et voir si le débit de ma carte bleue a bien été effectué par Apple. Comme la fin de l'année est proche, je dois tout donner à mon administration début décembre afin que le remboursement se fasse dans l'exercice 2011.  Quelle ne fut pas ma surprise de voir, que non seulement le paiement avait été fait, mais d'une manière extrêmement particulière.

Non seulement, le montant total de l'opération n'apparaissait pas, mais de plus, il y a un étalement des paiements sur deux années, 2011 et 2012 et des frais supplémentaires de 40 Euros. Je ne sais pas si certains sont déjà eut maille à partir avec l'administration, mais la j'étais sur que mon remboursement aurait quelques problèmes

 

Etape 1, Apple

Je téléphone donc à Apple pour leur exposer mon souci, car j'avais vu que ce type de paiement en trois fois pouvait être possible sur leur site. Je tombe sur une charmante (très charmante même d'après la voix) assistante commerciale, qui m'explique que ce problème ne venait pas d'Apple, car pour eux j'avais bien opté pour un paiement en une seule fois. Néanmoins, elle me conseillait très fortement de contacter ma banque, car ce n'était pas la première fois que cela arrivait.


Etape 2, la BNP

Honnêtement j'étais un peu septique, car je ne voyais pas comment ma banque pouvait faire cela sans prévenir un client, mais bon je décide de contacter donc  ma "conseillère clientèle". Manque de bol, celle-ci est en stage de formation et je suis transféré vers une plateforme BNP située je ne sais ou et tombe sur un monsieur très propre sur lui et à qui on a manqué d’enseigner la différence entre politesse et obséquiosité. Il m'écoute poliment, et m'explique que ce qui m'arrive est tout à fait normal, car lors du renouvellement automatique de ma carte bleue il y a deux mois, j'ai souscrit à une offre spéciale qui fait que tout achat au-dessus de 1000 euros serait automatiquement échelonné en trois paiements avec des frais mineurs.  J'explique à ce brave homme que je n'ai jamais souscrit à une telle offre et que le renouvellement de ma carte se fait par un envoi à domicile sans que j'aie de contacts avec ma banque.  Oui, mais dans ce cas, j'aurais du contacter ma banque pour annuler cette option. S'en suit un dialogue un peu musclé dans lequel je lui explique ma façon de penser sur la vente forcée et des comportements de certaines banques dont la sienne. Il fini par me dire qu'il transmet mon dossier à ma "conseillère clientèle" afin qu'elle régularise tout cela et qu'elle aura cela sur ma messagerie des son retour

Trois jours plus tard, n'ayant toujours pas de nouvelles de la banque, j'arrive à joindre  ma "conseillère clientèle" qui, bien sûr, n'est au courant de rien et n'a rien reçu sur sa messagerie. Rebelote, je sors mon histoire et mes griefs. Et la stupeur. Elle est bien d'accord pour me rembourser les 40 euros, mais refuse totalement de changer le débit sur mon compte, ce qui fait que la somme totale que j'ai payée pour l'ordinateur n'apparaît jamais. C'est impossible, paraît il, la machine ne peux pas faire cela, ce qui me laisse très rêveur. J'ai juste pu arracher une attestation de la banque faisant état du litige avec une mention du matériel et de son prix total. Mon administration devra s'en contenter

Etape 3, Apple

Cette aventure n'aurait aucun intérêt, si quelque jour plus tard, je n'avais pas été recontacté par la très charmante assistante commerciale d’Apple (la même que la première fois) qui m'annonce de but en blanc qu’Apple avait décidé de me rembourser les 40 euros de frais de la BNP. Un peu sidéré, je lui explique que j'ai pu récupérer cette somme auprès de ma banque et que je ne voudrais précipiter la société Apple vers la faillite si elle devait s'occuper de tous les clients victimes de se genres d'arnaque financière auprès de leur organisme banquier ou de crédit.

En tout cas, moi qui, depuis mon premier Apple II acheté il y a bien longtemps, n'avait jamais eut à contacter Apple pour le moindre problème, j'en suis resté comme deux rond de flanc et ne regrette pas de leur être resté fidèle. D'ailleurs, pour le prouver, si la charmante, très charmante assistante d 'Apple lisait ces lignes, je suis près à partager avec elle une bonne bouteille. Après tout, à 40 euros, il y a de très bons crus.

 Thierry

16 commentaires
1)
ElGeko
, le 06.02.2012 à 07:09
[modifier]

Très intéressant cet article, il confirme un peu plus, si besoin était, que ce sont bien les banques qui nous envoient les murs en pleine figure…

Et il confirme aussi ma grande crainte concernant les paiements NFC à venir: qui sera responsable en cas de soucis? la banque? l’opérateur téléphone? le fabricant du téléphone? celui à qui l’on paye la somme? celui qui paye? Ça va être le gros boxon pour déterminer qui devrait se garder la patate, même bien chaude… :/

2)
Droopy
, le 06.02.2012 à 09:22
[modifier]

C’est peinard de se faire rembourser son ordinateur personnel par son administration.

C’est à dire par l’ensemble des contribuables.

J’en connais plein qui aimeraient pouvoir faire cela.

3)
humptius dumptius
, le 06.02.2012 à 10:33
[modifier]

Ce n’est pas peinard de se faire rembourser un ordinateur personnel par son administration. D’abord parce que, en ce cas, il s’agit d’un ordinateur professionnel, comme il est dit ligne 1.

Ensuite, toute commande faite à l’étranger, livres, etc., n’exige pas, certes, d’éviter le circuit Bon de Commande, DF, etc., mais dans la pratique, mieux vaut oublier tout ça si on veut avoir une chance de recevoir la fourniture. Je vous laisse imaginer l’émotion d’un libraire de Gainesville votant Newt Gingrich ou Ron Paul face aux mirifiques promesses que laisse entr’apercevoir un BC rédigé par une Administration Française, les paiements à 30, 60 jours, etc., la barrière de la langue…, sans oublier les becs de gaz.

Donc, dans les cas d’urgence, on paye soi-même et on va voir le Contrôle Financier avec la facture. Pour les ordinateurs, on ne voit évidemment pas l’intérêt de passer par l’Apple Store, il existe en France de puissantes centrales d’achat pour universitaires, ce qui semble être le cas du rédacteur de l’article, et on y obtient d’ailleurs, de meilleurs prix, un soupçon de délais en plus.

4)
Saluki
, le 06.02.2012 à 11:28
[modifier]

Sans compter que, si un vacataire et sa micro-société, comme moi, pouvait bénéficier des prix “universitaires” – et sur la suite Adobe ce n’est pas mince- c’est la galère pour voir la TVA apparaître…

5)
Saluki
, le 06.02.2012 à 11:32
[modifier]

Pour en revenir à la BNP :

> Je n’ai pas vu sur le compte le remboursement de 2 fois 13 € HT pour le tarif non négocié sur les facture d’Esprit Libre Pro de novembre et décembre. > > D’autre part, je viens de recevoir le relevé avec le détail des frais prélevés sur mes achats par carte bancaire aux USA. > Il doit y avoir une erreur, car ils sont exorbitants : > 43,55 USD = 33,23 EUR dont 1,71 EUR de frais (soit 5,15 %) > 326,57 USD = 244,01 EUR dont 7,65 EUR de frais (soit 3,14 %) > 19,96 USD = 15,67 EUR dont 1,22 EUR de frais (soit 7,79 %) >

7)
zit
, le 06.02.2012 à 15:35
[modifier]

Un jour, on aura pendu le dernier assureur aux tripes du dernier banquier…

Et le monde sera moins pire.

z (mais il restera encore du boulot, je répêêêêêêêêêêête : vive le moins pire…)

8)
Lindes
, le 06.02.2012 à 15:48
[modifier]

C’est moi la conseillère Apple; pourriez-vous m’envoyer la bouteille de grand-cru ?

Mlle Paumezette

9)
FMter
, le 06.02.2012 à 17:37
[modifier]

“Honnêtement j’étais un peu septique”, … comme la fosse ? ;-)

FMter

10)
ThierryS
, le 06.02.2012 à 18:56
[modifier]

@humptius quand tu dis paiements @ 60 jours ……c’est bien modeste. L’administration française (en particulier des organismes comme l’université ou le CNRS) sont capable de payer à 6 mois voir 1 an et quand c’est à cheval sur deux années fiscales, je ne te raconte pas le boxon que cela fait. Mais c’est ce qui fait le charme une peu rétro de notre pays par contre, en Suède ou je suis en ce moment, c’est une autre histoire: paiement à 15 jours, un rapel immédiat à 15j et une autre à 3 semaines. A un mois, +10% d’augmentation du montant de la facture. Cela m’est arrivé une fois mais pas deux

@ Lindes pas de problème, une bouteille de Pauillac t’attend mais cela passe assez mal par la poste. Par contre j’ai du bois dans la cheminée, une peau de mouton tout juste devant et avec le froid qu’il fait, nous ne devrions avoir aucun problème pour la déguster

T

11)
Modane
, le 06.02.2012 à 19:10
[modifier]

Je voudrais ajouter que toutes les structures n’ont pas les moyens d’acheter en ligne. Soumis aux marchés publics, nous ne pouvons pas acheter FCPX sur l’AppStore, faute de carte bancaire que notre circuit financier nous interdit…

12)
pcst
, le 06.02.2012 à 19:53
[modifier]

J’ai vécu assez longtemps à Paris pour rire – d’un rire sadique bien entendu – du délire que représentent les relations bancaires en général par là-bas. Ici, c’est tout de même bien plus simple, convivial et gratuit ;) Je vous plains (non tu parles, je m’en délecte de ces histoires !)… Luc

13)
Pierre.G.
, le 07.02.2012 à 02:47
[modifier]

Dans le même genre de mésaventure, par mégarde je retire en France du liquide avec ma carte de crédit au lieu de ma carte EC, pour 60 malheureux €, je me suis fait 12€ de frais divers, alors qu’en EC pour 1000€ j’ai au maximum 3-4Sfr. de frais de ma banque, à la prochaine fois je regarderai mieux quelle carte je mets dans la machine…

Pour moi professionnellement, hors virement bancaire(ce qui est peu courant en France on dirait) Paypal reste le plus fiable actuellement même si on le paie, rapidité, sécurité et assurances incluses ont un prix, mais là je veux bien le payer.

14)
humptius dumptius
, le 07.02.2012 à 11:33
[modifier]

@ThierryS, j’ai mis 60 jours, parce que c’était une valeur moyenne. Chez nous, ça passe sous quinzaine, si, si… Le seul moment pénible, c’est effectivement la fin d’année, mais avec une supplique bien tournée, « tu es le plus grand, le plus efficace, ô directeur tant aimé, ton astre resplendit jusqu’au ministre…», on monte à un mois. Le moment pénible, c’est quand on est chez le comptable, d’ailleurs, dans mon Labo, on pratique le genre interlocuteur unique, et ce n’est pas moi.

@Modane, quant aux marchés publics, les appels d’offre, tout ça, la limite est repassée de 4000 euros à 15000, ce qui doit suffire, je crois, à une simplification dans la majorité des opérations courantes. En clair, pour un Labo du Ministère de la Culture dont les financements sont modestes tendance grotesque, on cherche nous-même la solution la plus efficiente et hop !

15)
Matkinson
, le 07.02.2012 à 16:51
[modifier]

Eh oui… les banques françaises… :-| bon courage. Je compatis en tout cas.

C’est le truc qui m’a choqué (dans le bon sens du terme) quand je suis arrivé en Suisse, et que j’ai ouvert un compte ici: le niveau de professionnalisme et de la qualité d’accueil. Rien à voir… Certes ça a son prix mais tout de même.

16)
mff
, le 12.02.2012 à 12:27
[modifier]

Rien à voir avec le sujet

Pour ceux qui connaissent bien les questions d’argent: ( je suis nul côté argent et Cie et cela me GONFLE mais je ne trouve pas sympa de se faire tondre par les profiteurs )

J’aimerais savoir :

quel est la banque Française la plus honnête et fiable si ce n’est pas réaliste quel es la moins pire ?

car la BNP me fais de plus en plus peur.

Caisse d’épargne ?