Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le confort de lecture est-il encore important?

Mise à jour mercredi 7.12.2011, 20h00: voir plus bas…

Quand on se décide à créer un site web, on se donne des objectifs.

Rapidité d’affichage? Présentation intuitive d’une série de concepts complexes? Charge maximale en cas de grosse montée en popularité? Etc…

J’ai l’impression qu’une séparation toujours plus forte se forme entre les sites dont le confort de lecture est un objectif, et ceux dont les concepteurs essaient plus ou moins de ne pas être trop mauvais. Et malheureusement, les groupes de médias “traditionnels” sont trop souvent dans la seconde catégorie.

Une preuve que ces sites si mal conçus sont toujours plus nombreux? Facile: regardez la popularité montante des outils du genre d’Instapaper, Readability ou Safari Reader (le bouton “Lecteur” qui apparaît parfois dans votre barre d’adresse). Ces outils ont une fonction en commun: extraire le contenu intéressant d’une page web, et afficher tout ça sur une page agréable à lire.

Le musée des horreurs

Un petit exemple sans légende, vous allez vite comprendre:

image image

Avec ces outils de lisibilité, on retrouve un plaisir de lire sans être interrompu ou dérangé par le reste de la page. Et sur cet exemple, je vous ai épargnés… sérieusement! Récemment, Matt Rosoff postait un article sur BusinessInsider.com (conseil: ne lisez pas ce site… je vous expliquerais bien pourquoi mais ça pourrait être le sujet d’un article entier) … Cet article de Matt Rosoff, donc, était intitulé: “Steve Jobs avait raison: Google est en train de devenir Microsoft”. On peut donc imaginer un contenu analysant les produits et la communication de Google et comparant tout ça avec la géant de Redmont.

image

Image tirée de parislemon

Cet article était présenté sous la forme d’un… slideshow! Une galerie de photo! Et pourquoi avoir eu cette idée de génie, qui n’a rien à voir avec le sujet de l’article? Parce que le lecteur va devoir cliquer onze (!) fois sur le petit bouton “suivant” en haut à droite de l’article pour continuer la lecture. Les publicités vont donc s’afficher douze fois. Cette jolie pratique possède un autre avantage: les outils de lecture dont je vous parlais ci-dessus ne permettent pas de sauvegarder l’entier de l’article.

N’oubliez pas que, souvent, ces publicités sont des vidéos. Non seulement la mise en page n’est pas confortable, mais en plus ça bouge dans tous les sens. Parfois même, une publicité se permet de prendre toute la place possible à l’écran, et il faut trouver un bouton “skip” pour la faire disparaître.

Quel coût?

Je vous recopie la petite description de cet article:

262 requêtes HTTP, 54 fichiers javascript et 2.5 Mo plus tard, la page s’est enfin affichée…

Ce n’est pas une blague: c’est les statistiques qu’affiche un outil de développement lorsque j’ai chargé l’une des pages de TheNextWeb. J’en ajoute quelques uns, plus proches de nous:

LeTemps.ch: 155 requêtes, 1.5 Mo
LeMonde.fr: 255 requêtes, 1.87 Mo
24Heures.ch: 237 requêtes, 3.8 Mo

Ce dernier se paie même le luxe d’afficher une pub qui passe sur le contenu, en transparence:

image

Il n’y a pas que la taille…

On a parlé de nombre de requêtes et de volume à télécharger, mais ce n’est pas le seul problème.

Le sites mis en ligne par des publications “papier” sont dans une situation difficile. Ils ont commencé par rendre leur contenu gratuit en pensant que ça ferait venir plus de monde. Ils ont ensuite remarqué qu’ils n’avaient pas vraiment de moyen de monnayer tout ça. Donc la pub. Jusque là, tout va bien: le problème n’est pas la publicité en elle-même.

Prenons l’exemple du journal Le Temps. C’est un journal “papier” que j’aime beaucoup, pour deux raisons: la première est son contenu: de très bonne qualité. La seconde est plus émotionnelle: j’y ai été pigiste pendant plusieurs années… comme vous pouvez l’imaginer, j’y suis quand même un peu attaché!

Au début de l’année, Le Temps a prit une décision qui est en vogue actuellement: rendre ses articles disponibles seulement pour les utilisateurs qui se seront enregistrés auparavant. Conséquence numéro 1: plus possible de lire un article suite à une recherche Google: un utilisateur qui découvre le site doit passer par l’inscription avant de savoir si le contenu est bon. Une bonne raison pour aller lire un article sur un autre site, selon moi.

Conséquence numéro 2: Google ne peut plus indexer les articles en entier. Moins de visibilité, donc à terme moins de trafic et c’est le trafic le plus crucial qui va baisser: le trafic des gens qui ne connaissaient pas le journal avant d’y venir. Le journal compte sur les utilisateurs qui connaissent déjà le site et sur le bouche à oreille. Or je suis persuadé qu’à long terme, il faut compter sur une très bonne visibilité sur les moteurs de recherche. Changer de source d’information est chaque jour plus facile. Les gens sont donc moins fidèles… faire venir de nouveaux utilisateurs est indispensable. En plus de ça, l’enregistrement obligatoire provoque moins de visites et donc moins de clics et d’affichage de publicités. Donc moins de revenus.

Mise à jour mercredi 7.12.2011, 20h00

Un lecteur m’a contacté avec une remarque très intéressante: les articles du Temps sont visibles gratuitement et sans être connecté… lorsqu’on arrive depuis Google. La 2è conséquence ne s’applique donc pas au Temps. Ça, c’était la bonne nouvelle. La mauvaise, c’est de se rendre compte que les lecteurs fidèles qui débarquent sur la page d’accueil tous les jours doivent payer pour lire les articles, mais qu’un lecteur occasionnel peut voir tous les articles gratuitement! La classe…

Il suffit donc de rechercher le titre d’un article sur Google pour trouver la page du Temps et lire l’article gratuitement.

Fin de la mise à jour, je vous laisse avec l’article initial…

Imaginons que notre utilisateur lambda est assez motivé pour s’inscrire. Il verra alors l’article comme suit:

image

Un extrait de la page.

Le site va l’obliger à cliquer deux soif sur “Page suivante” pour lire son article. Ok, on est pas en face d’une mise en page aussi mauvaises que le slideshow précédant… mais ça reste une très mauvaise idée: aucune raison liée au confort de lecture ne nécessite cet artifice.

Notre utilisateur, convaincu par la qualité de l’article, continue sa lecture vers d’autres pages du site. Un petit peu plus tard, il verra ça:

image

Ah, il y avait une limite? Elle se monte à combien? Courage, cher utilisateur lambda: tu ne trouveras pas le nombre d’articles visibles: il n’est mentionné nulle part. Le nombre d’articles déjà vus non plus. En voilà une idée qui donne envie de revenir sur ce site!

Une autre habitude énervante: afficher en pleine page ou en premier plan des informations qui n’ont rien à voir avec l’article. Ici encore, Le Temps fait fort: aujourd’hui je m’y rend et la première page que je vois, c’est ça:

image

Je clique sur “Accès direct au site” (le texte de ce lien est une blague: accès direct??) et quand j’arrive sur la page de garde du site, voici ce qui m’accueille:

image

Allez, sérieusement: c’est fait exprès pour me faire fuir ça, non?

Mais que faire alors?

Récemment, Brent Simmons, le papa de NetNewsWire, a publié sur son blog une liste de règles à suivre avec lesquelles je suis d’accord à 100 %. En voici quelques-unes:

  • Concevez votre site pour un confort de lecture maximal.
  • Concevez votre site avec un minimum de navigation. Pas de sous-menus de sous-menus imbriqués dans une liste de catégories.
  • Oubliez les boutons “sociaux”. Publiez du contenu que les gens auront envie de partager et ça suffira. Pas besoin de polluer la page avec ce genre de trucs:

image

  • Incluez le texte complet de chaque article dans le flux RSS
  • Utilisez des URL lisibles. Des URL lisibles par des humains!
  • N’utilisez qu’un seul outil de statistiques. Google Analytics est très bien mais ce n’est pas le seul. Il existe même des outils qui scannent les logs après coup, par exemple une fois par jour. Ces outils ne risquent pas de ralentir l’affichage de la page, contrairement à ceux qui sont chargés à chaque affichage.
  • N’utilisez pas de Flash. Nulle part.
  • Pas de “raccourciseurs” d’URL. Ils cachent la vraie destination de votre lien.

Et j’en ajoute une: N’affichez pas de publicités aux utilisateurs payants.

Toutes ces règles permettent de rendre la lecture et le partage de liens agréable. Il faut que le lecteur prenne du plaisir à venir sur le site: c’est un excellent moyen de le faire revenir… et le faire écrire de lui-même des tweets, posts sur Facebook etc… c’est ça qui fera venir toujours plus de gens sur le site. N’oublions pas qu’une très grande partie des visites est effectuée après une recherche sur Google, ou un lien sur un autre site. Une grande partie des visiteurs découvre donc le site pour la première fois, ou au moins n’est pas un habitué des lieux. Une première impression à ce moment là est capitale.

Nous n’avons pas encore parlé finance. Je suis persuadé que ces sites de journaux en ligne ont un très bon moyen de faire de l’argent grâce à des services supplémentaires.
Laissez le site en accès libre mais, par exemple, offrez aux abonnés une application native iOS. Cette application s’occuperait de télécharger l’édition du jour tous les matins, permettrait d’annoter les articles, d’accéder aux archives du journal grâce à un moteur de recherche par mot clé, etc…

Le Temps a récemment sorti une application native pour iPhone. Je ne l’ai pas encore assez utilisée pour en faire une vraie critique… mais voir une publicité plein-écran lors du démarrage ne me réjouit pas trop.

Conclusion

Les journaux “papier” qui font le pas vers le web on sans doute compris qu’ils n’ont pas le choix: à long terme ils ne publieront plus que sur le net. Mais ils ont un avantage qu’il ne faut pas négliger: le regroupement de talents.

Ces 15 dernières années, Internet a changé un aspect important dans nos vies: avant, la communication était de la forme “1 à N” avec un émetteur (radio, télévision mais aussi journaux) et après, on est passé à la forme “N à N”: chacun peut ouvrir un blog et devenir émetteur. D’un côté, on peut se dire que la concurrence aux journaux traditionnels a augmenté. C’est vrai. Mais il faut aussi se rendre compte d’un autre aspect: n’importe quel abruti peut ouvrir un blog. Et des abrutis, il y en a un paquet. Si je décide de ne plus aller sur le site du Temps, ou du Monde, est-ce que je vais chercher “analyse économique” sur Google?

Trouver une source d’information de qualité n’est pas une chose facile. C’est le gros avantage des journaux traditionnels: des gens pointus dans plein de sujets différents, qui écrivent des articles sur le même site.

Mais si ces journaux ne veulent pas mourir, ils doivent se rendre compte que le futur passe par une très bonne lisibilité des sites. Les sites dont le design va à l’encontre du confort de lecture seront toujours moins visités. Ils seront même évités. C’est ce qui a déjà commencé, avec le succès des Instapaper et autre Readability.

35 commentaires
1)
Saluki
, le 06.12.2011 à 00:19
[modifier]

Très bon article.

Hélas, les annonces qui traversent la page existent aussi dans “Le Monde”.
Pourtant il y en a que j’ai trouvées amusantes, mais ce sont de mauvaises annonces : je ne sais pas qui les a faites ou de quel produit il était question.

Edit : François, le jour où tu nous fait ça, je rachète un katkat !

2)
XXé
, le 06.12.2011 à 00:38
[modifier]

Excellent mais trop peu de sites tiennent compte de ce que tu dis.

Le pire, je suis tellement mauvais publivore que le seul effet des trucs qui passent et autres bidules qui bougent dans tous les sens ne servent qu’à me faire fuir sans que j’ai la moindre idée de ce qu’ils étaient supposé vendre…

Didier

Fançois, si tu fais ça, je paye le katkat à Saluki ! (euh Saluki, c’est juste une menace pour faire peur à François hein… :-o )

3)
pter
, le 06.12.2011 à 00:43
[modifier]

Je plussoie tel le Dupont: très bon article! Etant en pleine creation de site web pour une boutique de tatouage, je cherche l’épure, et c’est un casse tête…car ma partenaire est plutôt du type fan de clic pour n’importe quoi…

d’ailleurs comme l’a écrit si justement Antoine de St Exupery: “La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer”

4)
ChB
, le 06.12.2011 à 06:47
[modifier]

très juste!

on peut y ajouter l’idée saugrenue d’”imprimer”un titre sur les deux pages du “jounal” (le monde diplomatique”! ne facilite pas la lecture

à faire suivre aus éditeurs concernés!

5)
ysengrain
, le 06.12.2011 à 07:36
[modifier]

Cet article me parait contenir le «minimum syndical» nécessaire et suffisant pour réaliser un bon site. Très bon Sébastien.

Coupons les ailes d’un canard qui me les brise: la pub. Sur Mac (pourquoi, il existe d’autres ordinateurs ? vous blaguez ?) avec Safari (pas taper !!) il existe une magnifique extension Adblock !! Elle existe aussi pour Firefox et Chrome. Bon, c’est clair maintenant, vous pouvez lire ce qui vous est proposé: être critique.

Vous avez un centre d’intérêt ? une question ? Google vous dit d’aller là ? et boum vous vous prenez un défilement inutile, le résultat n’est pas à la hauteur ? Tant pis, ne vous laissez pas emm..der, revenez à Google et aller sur un autre site. Comme les sites ne peuvent vivre que s’ils sont fréquentés, et si chacun pratique ainsi …

Un peu en dehors. Autant l’iApp Le Monde est agréable, autant je trouve le site imbuvable, et fouillis en diable. Qui pourra m’expliquer la logique de la première page ?

6)
Sébastien Pennec
, le 06.12.2011 à 07:48
[modifier]

ysengrain,

Je connaissais Adblock, et j’ai fait exprès de ne pas en parler… En fait, le problème ce n’est pas la présence de pub, mais l’abus de pub. Des sites très bien affichent de la pub en très petite quantité et on s’attrape à lire les pubs! Incroyable, hein? :-)

Les sites qui font partie du groupe The Deck par exemple ont toujours une utilisation très intelligente de la pub.

7)
jibu
, le 06.12.2011 à 07:53
[modifier]

L’article complet en rss, ça c’est une idée qu’elle est bonne. Dans les site que je visite, seul Macbidouille fait comme cela. Ils ont ajouter une pub en font du fil c’est plutôt discret.

8)
Marcel2
, le 06.12.2011 à 08:56
[modifier]

Pour les rss, cuk pourrait s’y mettre aussi d’ailleurs.

J’aime bien ce que ars technica fait: les rss complets pour les “news” et un bon gros résumé de 2-3 paragraphes pour les articles de fond.

9)
Le Corbeau
, le 06.12.2011 à 09:46
[modifier]

C’est quoi cet article digne d’un développeur de la préhistoire du web??
Encore un qui ne connait rien à la com et qui cache son incapacité à se remettre en question par une critique partisane
Faudrait quand même se mettre à la page avec du flash partout, des diaporama pour le moindre article et obliger ses lecteurs à passer par fessebouc pour poster leurs commentaires (si si, voir macplus) afin de montrer qu’on est bien dans son temps.

d’ailleurs on voit bien que Cuk fait partie des sites tout pourave :
au contraire d’un vrai site pro, il s’affiche instantanément sur ma petite machine de bureau, c’est clairement la preuve de l’absence de contenu.

En plus, il n’y a même pas un bouton “j’aime”, la lose complète
Bon, allez, je sort, j’aurais trop la honte si quelqu’un me surprenait sur un site aussi nul :-)))

10)
Guillôme
, le 06.12.2011 à 09:56
[modifier]

Pour les rss, cuk pourrait s’y mettre aussi d’ailleurs.

En même temps, le but est de faire venir le lecteur sur cuk.ch, qu’il commente, qu’il voit la pub discrète…

D’autre part, le problème d’un flux rss complet est qu’il permet d’intégrer l’article complet dans d’autres sites… ce qui pose un problème de droit d’auteurs ;)

11)
Le Corbeau
, le 06.12.2011 à 10:21
[modifier]

Pour les rss, cuk pourrait s’y mettre aussi d’ailleurs.

C’est marrant, si, pour certains sites j’utilise le RSS afin de gagner du temps (parce qu’ils sont très très pro dans leur présentation et qu’ils dupliquent les infos pour faire “riche”), en ce qui concerne Cuk et d’autres sites, je n’en ai jamais éprouvé le besoin :
l’affichage étant instantané, il fait partie des sites ouverts systématiquement le matin

12)
humptius dumptius
, le 06.12.2011 à 10:49
[modifier]

Les pubs flottantes, une infection, dans l’Equipe surtout (j’ai un peu honte), beaucoup plus encore que dans le Monde, les sources d’information à courte mémoire que je pratique. Le site du Monde est certes fouillis, mais c’est un journal généraliste et assez exhaustif qui reste acceptable, surtout lorsqu’on pratique un même journal depuis plus de 40 ans, ce qui permet la lecture cum grano salis. Mon père passait ses repas le journal dans les mains, j’ai appris à le parcourir très jeune.

Que le bruit du monde finisse par détruire les signaux, rien là de bien neuf, les moralistes de tous les temps nous en ont avertis, ne pas se divertir, etc. On va varier mes sources habituelles (chez cuk.ch), Quatremère de Quincy s’attaquant au « génie malfaisant » de l’ornement, ici dans les caissons (les espaces en creux dans les plafonds) : « Enfin, ne distinguant plus le principal de l’accessoire, on prend les détails pour les membres, ou, pour mieux dire, l’art se réduit à n’être qu’un jeu de caprices propres à divertir les yeux de celui qui n’a que des yeux.»

Sur Google, c’est effectivement la clé pour partir dans les limbes, ou alors, il faut se taper des requêtes pénibles à écrire et donc, on ne le fait pas, sauf cas extrême. D’abord les liens les plus commerciaux, ensuite éventuellement, ce que l’on cherche.

Interrompu par le bruit du monde (devis, devis…), j’ai fait bref.

13)
Joël (exGlimind)
, le 06.12.2011 à 11:12
[modifier]

ah le Temps online…

Que faire? http://m.letemps.ch/ est ma solution. C’est loin d’être parfait, mais contrairement à leur site web normal, c’est lisible !

C’est très dommage pour ce journal qui a des articles de qualité, mais qui fait tout pour que l’on ne le lise pas online.

A relever que si vous voulez continuer de le lire après expiration du quota, pour acheter l’édition du jour, passez à la caisse et c’est le parcours du combattant. 5CHF (4€) !!! Pas mal non? Et il faut donner ses information de carte de crédit (même pas la postcard) et tout le bousin, pas de paypal par exemple.

Ils voudraient couler qu’ils ne s’y prendraient pas mieux !

14)
pat3
, le 06.12.2011 à 12:53
[modifier]

Merci pour l’article, Sébastien, il résume bien (et explique mieux que je ne saurais le faire) ce que je ressens à la lecture de ces sites de plus en plus compliqués. Le plus drôle, c’est qu’il y a même des sites marchands à l’ergonomie ridicule…

Par contre je suis moins convaincu par l’article entier dans les flux RSS. Brent Simmons prêche pour sa paroisse, là, parce que NNW est beaucoup plus fonctionnel quand on peut ouvrir l’article en son sein (ce qui rend, soit dit en passant, la version mobile beaucoup moins pratique, d’où sans doute l’orientation du discours de Simmons).

J’ai une question qui m’est venue à la lecture: peut-on faire du flux RSS pour autre choque que du blog?

15)
Filou53
, le 06.12.2011 à 12:57
[modifier]

Merci Sébastien tu résumes bien l’envie de gerber qui me prend quand je vais sur certains sites…

Effectivement, trop c’est trop (en Belgique, on dirait ‘trop is te veel’)

Trop de publicité tue la publicité.

ps: je trouve aussi que mettre ‘tout’ dans le flux RSS, cela alourdit beaucoup trop. J’aime survoler rapidement un flux pour ne lire ensuite que les articles qui m’intéressent vraiment

16)
Sébastien Pennec
, le 06.12.2011 à 13:32
[modifier]

pat3,

Brent ne prêche pas vraiment pour sa paroisse puisqu’il a vendu NNW et qu’il est maintenant sur d’autres projets. L’article entier dans les flux RSS n’est pas une décision facile. Comme le mentionnait Guillôme, on peut se faire “voler” des articles de cette manière.

Par contre ça aide à la lecture parce que tous les utilisateurs qui passent par une application de lecture RSS (et pas que NNW, je pense surtout aux apps mobile) téléchargent une fois l’article et après la lecture offline est “offerte”. Plus besoin de téléchargement supplémentaire.

J’ai testé un paquet d’applications desktop et mobiles dont le but est la lecture de flux RSS… Dans les apps mobile, les réglages disponibles montrent bien que l’utilisation typique, c’est synchro quand on est en wifi, à la maison par exemple, et lecture en route. Dans ce cas le contenu n’alourdit pas vraiment: tu vois le titre, et si tu veux lire, c’est déjà là! :-)

17)
jibu
, le 06.12.2011 à 13:37
[modifier]

J’utilise Pulse News sur iphone pour les flux rrs. Sur ordi je n’utilise pas de rss. Ne pas être obligé de charger tout le site web pour lire les infos est plus rapide et pratique, on a tout au même endroit (dans Pulse). Le site peut tout de même compter les passages sur son site lorsque quelqu’un le consulte par rss? non?

18)
pat3
, le 06.12.2011 à 14:15
[modifier]

@Sébastien

En effet, pour les apps mobiles, ce serait mieux de pouvoir charger tout l’article en tâche de fond… Mais en as-tu trouvé qui le fasse? J’utilise NNW mobile et Pulse (chacun ont leur défaut, la navigation de Pulse est plus agréable, mais sa gestion des flux m’est un peu absconse, et l’interface me paraît lourde quand on a beaucoup de flux; pour NNW, les flux sont bien gérés, mais la navigation est un peu pénible), et aucun des deux ne chargent les articles entiers en fond…

Cependant je me suis mis tardivement aux flux RSS, et je trouve qu’ils restent très limités (on peut lire, mais pas répondre, à moins que ça existe et que je n’ai pas trouvé), et les sites que je lis le plus ont le plus souvent une appli, à l’ergonomie bien meilleure sur iPhone.
Au final, les flux devaient permettre de lire plus et plus vite, et pour moi, ils ne font que rallonger le temps de la lecture… parce que je lis plus avec qu’en parcourant les sites.

@ jibu
Et alors, Pulse, tu ne te sens pas à l’étroit avec? Tu gères beaucoup de flux?

19)
François Cuneo
, le 06.12.2011 à 15:01
[modifier]

Merci Sébastien.

Entièrement d’accord avec toi.

Ah, le site payant de 24 heures sur iPad… Juste envie d’envoyer gicler la chose à dix mètres, tellement il met du temps à se connecter avant de commencer un téléchargement.

Et après les premières pages de pub, ça plante…

Quel dommage!

Ah, les RSS avec les articles complets, c’est non, désolé, il faut venir ici!:-)

20)
jibu
, le 06.12.2011 à 15:41
[modifier]

ça ne charge pas en fond effectivement, un fluy rrs étant plutôt léger, je ne vois pas l’intérêt. Je trouve l’ergonomie excellente dans Pulse, et je ne me trouve pas à l’étroit… Macbidouille le fait. LEs articles sont court en général, c’est vrai, mais bon çA ne change rien à mon avis. Je n’utilise presque plus d’app dédié, il faut les charger séparément, c’est plus pratique d’en charger une et de rester dedans.

21)
Matkinson
, le 06.12.2011 à 15:49
[modifier]

Moi j’aimerais bien avoir le flux complet de Cuk dans mes RSS. Parce que sur iPhone, j’aime bien lire tous les flux en un seul endroit (NewsRack en l’occurence). Certains blogs le font bien (en particulier l’excellentissime blog de Maître Eolas, une vraie mine d’or).

Sinon, le Temps a sorti une app dédiée, qui marche ma foi bien mieux que le site mobile. Pour l’instant, tous les articles sont gratuits (jusqu’au 31 décembre je crois) dans l’app. Après il faudra s’enregistrer. Je renouvelle mon abonnement tous les mois, et avec plaisir (enfin… plaisir automatique hein), étant donné la qualité journalistique qui est proposée. Ça change des sites avec une présentation de daube comme lemonde.fr ou lefigaro.fr.

D’ailleurs, parlant sites de presse, ça me fait penser à l’usage généralisé des commentaires après la plupart des articles. Je sais que je ne suis pas obligé de les lire, mais franchement… des fois je me demande pourquoi les journaux dits “sérieux” autorisent ces commentaires tellement c’est atterrant.

22)
fap76
, le 06.12.2011 à 16:49
[modifier]

Merci pour cet article, ça me permet de mieux comprendre pourquoi le site de la Tribune de Genève (www.tdg.ch) met autant de temps à charger…

Il est tellement lent (donc à cause des requêtes et de la pub) que j’ouvre les pages qui m’intéressent dans de nouveaux onglets et que je lis un autre site le temps qu’ils se chargent… Si si, je vous promets que c’est vrai, c’est démoralisant…

Par contre en effet, je trouve que la nouvel application native pour iPhone du Temps est fort bien faite, au niveau de la qualité journalistique de ce journal.

Que les autres en prennent de la graine !!

23)
Sébastien Pennec
, le 06.12.2011 à 16:56
[modifier]

jibu, oui, un site peut facilement compter les accès à son flux RSS.

Pat3, j’utilise Reeder. Il télécharge le contenu des flux et fait un très bon travail. Il télécharge les articles en tâche de fond mais attention: ce n’est pas le lecteur RSS qui télécharge ou pas le contenu de l’article: si le contenu est dans le flux, il y a de fortes chances que ton lecteur te le propose.

Matkinson, ah oui: les commentaires sur les articles de journaux, un sujet d’article humoristique! Sur le site du 24H, il suffit de regarder les articles politiques, ou de faits divers… de la grosse grosse qualité! :-))

Merci à tous pour vos commentaires, ça fait vraiment plaisir!

25)
Inconnu
, le 06.12.2011 à 17:09
[modifier]

Bon article, ça fait tellement longtemps que j’utilise Adblock, Flahsblock et Ghostery que j’avais oublié à quoi ressemblent les sites sans filtrage ;-)
Au-delà de la lisibilité il faudrait aussi parler de l’accessibilité.

26)
Le Corbeau
, le 06.12.2011 à 17:16
[modifier]

au fait

postait un article sur BusinessInsider.com (conseil: ne lisez pas ce site…

Tout pour que j’aille y faire un tour :-))
mais je n’aurais pas de mal à suivre ces conseils, je ne lis pas l’anglais !!!

27)
huguesh
, le 06.12.2011 à 19:35
[modifier]

La pub sur les sites d’infos: le blog Mondaynote s’y intéresse aussi avec des comparatifs de différents sites des plus grands médias de la planète. Très instructif mais en anglais http://www.mondaynote.com

28)
pat3
, le 06.12.2011 à 20:51
[modifier]

Pat3, j’utilise Reeder. Il télécharge le contenu des flux et fait un très bon travail. Il télécharge les articles en tâche de fond mais attention: ce n’est pas le lecteur RSS qui télécharge ou pas le contenu de l’article: si le contenu est dans le flux, il y a de fortes chances que ton lecteur te le propose.

Oui, merci de me le rappeler… En fait, je cherche un lecteur de flux RSS qui

  • permette de lire les articles en entier si le site le permet,
  • permette de répondre à l’intérieur de l’appli sur les flux de forums ou de commentaires en reprenant nos codes d’accès d’abonné (NNW le permet, c’est très pratique)
  • ait une application pour iPhone qui ait exactement le même comportement que l’application OS X (et ça, ça manque à NNW.

Est-ce que tu saurais, Sébastien, ou est-ce que quelqu’un saurait si cette appli existe? À la rigueur, si elle n’existe que sur iOS, je m’en contenterais, dès lors qu’elle gère Google reader.

29)
Sébastien Pennec
, le 07.12.2011 à 07:35
[modifier]

pat3,

Le RSS offre une manière standard de lire les publications d’un site. C’est justement parce qu’il est standard que ton lecteur RSS peut t’afficher les mise à jours de très nombreux sites.

Mais il ne sert qu’à ça. Il ne permet pas de répondre aux articles ou d’interagir avec le site depuis le lecteur RSS de quelque manière que ce soit. De plus, les systèmes de commentaires ne sont pas standardisés, à ma connaissance… mais même s’ils l’étaient, le RSS n’offrirait pas cette fonctionnalité, ce n’est pas du tout son but. Si NNW offre cette fonctionnalité, je vais m’empresser de la re-télécharger, parce que ça m’intéresse de savoir comment ils font ça! :-)

Par contre, pour ce qui est de l’application desktop + iOS, tu peux tester Reeder. Je l’utilise sur iPhone et c’est de loin la meilleure de toute celles que j’ai essayé, pour ce qui est du confort de lecture en tous cas. Elle ne permet par contre pas de gérer les flux, il faut se connecter à Google Reader pour ça.

30)
pat3
, le 07.12.2011 à 10:10
[modifier]

Si NNW offre cette fonctionnalité, je vais m’empresser de la re-télécharger, parce que ça m’intéresse de savoir comment ils font ça! :-)

Tous simplement, je pense, en intégrant un navigateur au sein de l’application. Certaines applications iOS le font, et ce serait une grande idée que de pouvoir l’intégrer à un lecteur de flux sous iOS, pour qu’on puisse tout faire à l’intérieur.

[EDIT] Je viens de vérifier dans NNW, et c’est bien l’intégration d’un navigateur qui rend possible le dialogue; je peux alors intégrer mes identifiant au navigateur de NNW pour utiliser les forums ou les commentaires).

Je comprends bien les fonctionnalités d’un lecteur de flux RSS, mais dans la mesure où la communication sur internet a pour valeur cardinale l’échange (forum, commentaire, tweet, tout tend à favoriser la parole des participants, au contraire de la communication verticale des médias précédents), le flux RSS seul fait revenir à cet ancien paradigme du lecteur passif…

Mais bon, ce que j’en dit, c’est pour discuter: je crois surtout ne pas être très adapté au fonctionnement des flux RSS, raison pour laquelle je leur demande sans doute de faire ce pour quoi ils n’ont pas été conçus ;-)

31)
Sébastien Pennec
, le 07.12.2011 à 11:51
[modifier]

aaaah, ok! :-)

En fait elle n’offre pas du tout la fonctionnalité que je pensais alors :-)) Si tu affiches la page dans un navigateur, alors tu te connectes comme n’importe quel client qui ne passe pas par les RSS… et dans ce cas la plupart des lecteurs RSS ont une option “open in safari” ou “open in web view” qui te permet d’afficher l’article dans un contexte “web”. Par contre, on ne parle plus d’accès offline: tu dois forcément te connecter à la page cible.

Tu as tout à fait raison sur le fait que le RSS ne va pas dans les deux sens, et n’est donc pas tout à fait “à jour” par rapport aux attentes “modernes”.

Pour ma part, le surf se fait comme suit:

– Une petite quantité de sites, mis à jour quotidiennement, que je visite chaque jours en allant directement sur le site.

– Une grande quantité de sites dont la mise à jour est plus rare, et que j’ai enregistré dans un lecteur RSS pour être averti quand un nouvel article est posté, sans devoir aller tous les jours sur le site pour ne rien voir de nouveau.

– Certains sites aux mises à jour quotidiennes mais tellement nombreuses que je préfère lire une liste de titre d’articles et d’aller lire que ceux qui m’intéressent.

En général les sites auxquel je participe sont dans la première catégorie.

33)
Inconnu
, le 08.12.2011 à 14:51
[modifier]

Merci Séb pour cet article dont je partage totalement le point de vue ! :)

Les règles à suivre ont eu un effet terrible chez moi : j’ai aussitôt été sur mon blog pour voir si je faisais “juste”. Force est de constater que j’étais déjà plutôt “conforme”. Mais j’ai été étonné : ce qui ralentissait péniblement le chargement de mes pages, ce sont les quelques boutons sociaux. Comme je ne vais que très rarement sur les pages publiques de mon blog, je ne m’étais pas rendu compte du temps que ça prenait de charger ces bêtes boutons : 1.87 secondes de plus au minimum ! Du coup, hop, à la trappe ! Et d’autres choses avec…

Moi qui pensais que c’était la lourdeur de ma prose qui ralentissait le chargement de mon blog… Je suis rassuré. :)

34)
Albert einstein
, le 10.12.2011 à 14:08
[modifier]

L’un des plus grands conforts pour le lecteur est l’orthographe…

Je me souviens toujours d’une phrase de François dans un article de mai 2008, c’est dire si elle m’a marquée.

“Le fait de faire un minimum de fautes d’orthographe, quand on peut, c’est une simple manière de respecter son lecteur.”

la géant de Redmont…. Le géant de Redmond (avec un d)

quelques uns…. quelques-uns

Le sites mis en ligne… les sites

Jusque là… jusque-là

Le Temps a prit une décision.... Le Temps a pris

Ok, on est pas en face d’une mise en page aussi mauvaises… on n’est pas…. mauvaise

aujourd’hui je m’y rend… aujourd’hui je m’y rends

etc… etc… il y en a bien d’autres

L’article de François Correction grammaticale, ProLexis et Antidote, du nouveau? parlait d’Antidote… excellent logiciel…

Sébastien… Il ne faut pas mal le prendre… mais cela coupe la lecture de l’article et c’est bientôt Noël

35)
Sébastien Pennec
, le 11.12.2011 à 20:51
[modifier]

Albert einstein (sympa comme pseudo, pas orgueilleux du tout…)

Tu as tout à fait raison, et je manque d’un correcteur orthographique digne de ce nom… je tape trop vite et manque de temps pour relire… Je ferai gaffe pour les prochains articles.

(ps: ajoute un E majuscule à ton nom de famille, par respect pour l’original :-)