Profitez des offres Memoirevive.ch!
Un peu de simplicité.

Initialement, j’avais prévu de vous parler aujourd’hui de ma visite au Salon de la Photo, je voulais aller voir les dernières nouveautés et surtout essayer de trouver une alternative à mon boitier REFLEX. Je cherche à m’équiper d’un second boîtier, léger et compact pour l’année 2012, qui sera synonyme de voyages professionnels et de sable chaud à titre personnel. Les annonces récentes que ce soit du côté des hybrides (Nikon 1 ; Panasonic G3, ….) ou des « compacts Experts » (Nikon P7100, Canon S100 ; …), l’offre en cette fin d’année se multiplie et pouvoir accéder à ces différents boitiers me plaisaient. Malheureusement, un imprévu professionnel m’a empêché de prendre le temps d’aller visiter ce salon. 

Qu’à cela ne tienne, j’avais en ébauche un petit article pour vous présenter un accessoire sympa pour boitier reflex. Il s’agit d’un objectif simulant le rendu des « vieux » appareils de type DIANA et HOLGA. J’avais bien préparé les choses, mis en place un mini banc d’essai (à faire pâlir la presse professionnelle, non ;-)

Le banc de test

Là aussi, le sort s’acharne doublement :

J’ai perdu une partie des photos prises et à force de manipulations, il ne reste pas grand-chose. Je vous laisse les résultats disponibles ici et un article similaire a été publié en début de mois sur le site de Volkert Gilbert. Je n’ai pas la prétention d’essayer de faire aussi bien que lui, aussi je vous laisse découvrir son article pour vous faire une idée.

En conclusion de mes premiers essais, j’ai pris beaucoup de plaisir à utiliser cet bouchon optique comme l'appele Volkert, même si le maniement est ardu et le résultat souvent décevant (par ma faute clairement, le matériel n’est pas en cause). Ce qui est rassurant, c’est que même en mode « tout automatique », le boitier ne produit pas de photo nettement meilleure.  Cependant, je crois beaucoup au rapport Plaisir/Prix de ce genre d’accessoires, c’est vraiment différent à utiliser et c’est une belle leçon d’humilité. Il y a quand même deux points noirs à mon sens :

  • La construction de l’optique entièrement en plastique est vraiment « cheap » et une fois monté l’étanchéité n’est pas garantie, gare aux poussières sur le miroir donc.
  • La bague permet de faire la mise au point ne me semble pas d’une grande utilité, le résultat étant souvent légèrement flou quelque soit la position retenue ; même pour des photos réalisés avec un pied.

L'ange au sourire

Au final aujourd’hui, j’étais un peu sec donc, mais en relisant ce qui précède et dans la lignée de ce que j’ai lu et entendu suite au décès de Steve Jobs, je me suis posé la question suivante

 

« Qu’attends-tu de la technologie aujourd’hui ? »

 

Je suis d’une génération qui a vu l’ordinateur se généraliser. Mes premiers pas dans l’informatique se sont déroulés en Lycée au sein d’un club informatique sur des Apple II. 

A cette époque, comprendre l’informatique signifiait aussi comprendre le fonctionnement de la machine, se préoccuper à la fois de langages techniques complexes de prime abord et de problématiques techniques (comment coder efficacement des modules de 4Ko par exemple).

J’ai ensuite fait le choix d’en faire ma profession en m’orientant vers une informatique plus lourde, et pendant près de 15 ans, je n’ai utilisé un Pc que comme outil professionnel.

J’ai acheté mon premier PC pour un usage personnel en 1999, puis un autre en 2003. J’ai pris du temps pour le faire évoluer jusqu’en 2007 (Changement de carte graphique, remplacement de disque dur, augmentation de la mémoire) avant de revenir à la marque à la Pomme en 2007. Depuis, je n’ai pas ouvert le capot d’un ordinateur.

Mon plus jeune fils (8 ans), lui, est né dans une maison où les nouvelles technologies sont présentes et accessibles au quotidien. Lorsqu’il a commencé en primaire à avoir besoin de rechercher des informations, c’est tout naturellement qu’il a utilisé le MacBook familial pour ses recherches, tout comme aussi naturellement, il ira rechercher sur le boitier multimédia les enregistrements de ses dessins animés favoris. Il ne se pose pas la question de savoir si le disque dur est formaté en HFS+, NTFS ou autre, il ne sait même pas ce que c’est. Non, simplement il dispose d’un outil ou d’un service et l’utilise pour son plaisir. 

Ce constat est le même avec la photo ou le téléphone, de plus en plus je souhaite disposer d’un service avant de disposer d’un objet pouvant rendre un service. L’usage l’emporte sur la compréhension des mécanismes internes de l’objet. Je ne sais pas forcément comment fonctionne mon Iphone ou mon Canon 500D, mais cela ne m'empêche pas de faire de jolies photos (ou en tout cas d'essayer) ou de passer un coup de fil.

Pour revenir à mon propos de départ, mon usage de la photo, je cherche à m’éloigner de la technique pour aller vers la recherche du plaisir à photographier en utilisant un objet simple et fonctionnel mais produisant un résultat de qualité. Si mon prochain appareil photo est un compact ou un Hybride, peu m'importe si je suis satisfait des photos que je ferai avec et si j'arrive à l'utiliser facilement sans avoir à me "tartiner" 200 pages de manuel.

Bref, revenir à un plus de simplicité et de plaisir (je me sens très proche de ce type de démarche).

A bientôt,

9 commentaires
1)
ysengrain
, le 13.10.2011 à 05:56
[modifier]

Est-ce que tu ne viens de nous écrire comment Steve Jobs nous a fait évoluer au plan de l’usage de l’informatique ? Pour la photo, il y a effectivement les “toutautmatiques”. Mais de la même manière qu’un iPod ne vaudra jamais une “vraie” chaine hifi, on est encore loin de l’obtention, en photo, du couple fastoche-perfection

2)
Blues
, le 13.10.2011 à 07:12
[modifier]

Pour revenir à mon propos de départ, mon usage de la photo, je cherche à m’éloigner de la technique pour aller vers la recherche du plaisir à photographier en utilisant un objet simple et fonctionnel mais produisant un résultat de qualité.

Simple, j’en déduis que ton futur appareil pourrait être celui-ci: le fuji finepix X100 . Seul problème (si c’en est un) fixe focale/pas de zoom, mais vu tout le reste, on peut s’en passer. Il réuni apparemment tout ce que tu cherches. Perso j’en rêve, mais j’attends que les prix descendent un peu (actuellement env. 1000 Euros/1250.- frs CH)

3)
archeos
, le 13.10.2011 à 08:15
[modifier]

+1 : je ne sais pas comment sont formatés la mémoire vive de l’iPhone/iPad ; et en plus, moi aussi mon premier ordio date de 99

4)
ADidier
, le 13.10.2011 à 09:40
[modifier]

+1 aussi, je vois que je ne suis pas le seul qui navigue entre cuk.ch et déclencheur. Aujourd’hui je me suis orienté vers un NEX-5 18-55 mm et je viens de m’acheter d’occasion un GF1 20mm f1,7 pour le plaisir de l’image. Je parts du principe que le changement d’objectif n’est pas pour moi et c’est pour cette raison que je n’ai pas choisi de reflex. Je suis actuellement incapable de choisir entre les deux car “l’expérience” et totalement différente entre ces boîtiers. Prochainement je vais aussi prendre possession d’un Canon S100 pour mon activité professionnelle peut être que cet appareil sera le “Graal” pour moi, à moins que tout simplement un iPhone 4S me comblera.

5)
Marcolivier
, le 13.10.2011 à 12:04
[modifier]

Plus de simplicité, plus de plaisir, c’est ce qui me fait retourner à l’argentique mécanique et à l’appareil photo de l’iphone, laissant dormir dans son coin un pauvre d300 et quelques objectifs.

Marre de ces boutons, réglages et options sans fin. La technologie toute puissante (du moins, qui cherche à se faire passer pour telle) participe à notre désenchantant et à notre frustration, lorsqu’on arrive pas à réaliser la magie promise. Hypnotisé par l’objet maudit, on en perd de vue le monde.

Alors voilà: vitesse, ouverture, netteté. Basta!

6)
Thiojas
, le 13.10.2011 à 12:13
[modifier]

@ysengrain : exact, c est très lié à l approche d’Apple. Mais je sais aussi accepter la moindre qualité du son de mon iPod en échange de son aspect pratique.

@blues : x100 ou x10, il y a clairement un aspect budget qui rentre aussi en ligne de compte. le Canon S100 me tente aussi.

@adidier : j attends tes impressions sur le S100 avec plaisir.

7)
loic
, le 13.10.2011 à 14:44
[modifier]

C’est une aspiration philosophique; se rapprocher du pur esprit et de ses délices (satisfaction, plaisir) en oubliant la nature étriquée du monde des objets. Pourtant n’étant pas pur esprit, nous avons besoin des objets et de leurs imparfaites interactions.

Mais comment, nom d’un volant à moumoute, notre aspiration au pur esprit nous fait accepter des renoncements de la conscience? J’achète un iPhone, iPod, sans doute iCloud et bientôt un Mac, et je ne puis accéder à ma convenance aux fichiers qui y sont déposés? Cette chose est supposée être mienne et elle est arbitrairement bridée? Elle travaille à mon insu, pendant mon sommeil, à remonter des informations aux tout puissants serveurs dont elle dépend? Dont je dépends?

Au nom de la facilité, du plaisir, de la jouissance sans entrave, je renonce à ma liberté.

Compacts: ils peuvent devenir aussi bons qu’un gratin dauphinois; pour les handicapés qui, comme moi, ont besoin d’un viseur (optique) pour les aider à cadrer, le réflexe reste de mise.

Optique Diana: l’aberration chromatique et terrible, ça serait sans doute mieux en noir et blanc. Mais s’il faut un traitement numérique derrière, autant appliquer un filtre Holga (vignette, flou, contraste) à une image prise par n’importe quoi… comme un iPhone. Damned, il y a des applications qui font exactement ça! Sans doute gratuitement ou en tout cas moins cher de ce plastique. Par contre, c’est une bonne base pour du bidouillage (enlever le fond, placer des gouttes d’eau sur la lentille, …).

8)
zit
, le 13.10.2011 à 20:33
[modifier]

Thiojas, je serais toi, je retournerais rendre l’objectif dont tu n’as pas pu finaliser le test, il souffre d’un léger défaut de centrage affectant un poil la netteté, et puis, il me semble qu’il vignette un chouïa ;o).

Sinon, pour ce qui est de la simplicité, je ne sais pas, ce qui compte, c’est un bon viseur (le Nex 7 ne m’a pas encore convaincu, sur le bref aperçu que j’aie eu au salon), la rapidité de mise en œuvre, et la simplicité à effectuer les réglages de base (vitesse, diaphragme, MAP, évidemment, et aussi, ISO et WB, au moins).

Blues, le X100, il a un bon viseur, une bague de diaph au bon endroit, un barillet de vitesse super classique, presque parfait, juste quand même assez lent (au dire de connaissances photographes ayant craqué pour)…

Marcolivier, c’est bizarre, je me sens vraiment super à l’aise, justement avec « ces boutons, réglages et options sans fin » sur le D300, j’ai pu tester un D7000 cet été, et je l’ai trouvé bien moins pratique à l’usage (en fait, j’utilisais les deux en même temps). Mais c’est vrai que je suis loin d’avoir exploré toutes les possibilités de réglages qu’offre la bête… Pourtant j’y travaille, mais je suis assez lent, comme garçon…

z (qui n’est pas encore prêt à se séparer de son baril de réflex, je répêêêêêêêêête : même contre deux barils d’autre chose…)

9)
François Cuneo
, le 13.10.2011 à 22:27
[modifier]

Thiojas, je serais toi, je retournerais rendre l’objectif dont tu n’as pas pu finaliser le test, il souffre d’un léger défaut de centrage affectant un poil la netteté, et puis, il me semble qu’il vignette un chouïa ;o).

:-)