Profitez des offres Memoirevive.ch!
Une journée ordinaire, enfin…presque

Je souhaitais vous faire une humeur sur “La Route du Champagne en Fête”, mais je l’ai déjà faite (sic!) il y a maintenant six ans pour une autre Vallée. Et aussi de faire des photos en contre-plongée et dans des lumières changeantes du DJ de la soirée.
Entre-temps, j’ai trouvé plus “matériel” à vous proposer de mettre sous la dent et/ou l’œil.

Venons-en à l’essai du jour, une idée intéressante : on prend des notes avec un stylo sur une bête feuille de papier…et elles se retrouvent, transposées chez M$Word ou en .rtf dans vos très beaux Mac (évidemment, cela fait des lustres que c’est possible sous ouindoze). Oui da, voyons si la pub’ est à la hauteur du produit ou l’inverse.

Ce n’est pas le produit essayé naguère par le BossPatrond’Ici, mais vous allez vite voir que certaines situations sont étrangement…récurrentes.

Tout commence par un e-mail qui n’a pas été correctement filtré par SpamSieve et qui me saute au nez avec une promo aguichante à 69 € le stylo, du genre -30 ou 40 % (sur quoi?) et à saisir illico, of course.
En fait, un consultant de mes amis m’avait fait la démo et nargué il y a quelques mois en me disant que “Ça ne marche pas sur Mac”. En fait (bis) le stylo sans le soft qui va avec est aussi utile que peut l’être un peigne à une poule car il faut y ajouter le soft de capture et d’OCR… Après le premier recul, on s’en tire pour 73 € et des poussières pour L’ENSEMBLE, au lieu de beaucoup plus, 50 de mieux, je crois mais j’ai oublié.

Première anicroche, une commande par internet, réglée le 11 août n’est livrée que le 19 après réclamation téléphonique, le retard étant imputable à “la charge de commandes”. Ce n’est pas une histoire belge, que nenni, que nenni, bien que.
Fantastique : payer obligatoirement 14 € l’envoi par DHL pour venir de Louvain-la-Neuve (Belgique, donc, et de toute manière par la route de Bruxelles à Orly…) en Champagne, 330 km d’après Michelin, c’est vrai que c’est proche de la Bourgogne et que les escargots y sont lents mais pour autant dodus, quand un vulgaire paquet-poste ne mettrait que deux jours au plus ! Je rêve.

Vous comprenez que, décidément, ce samedi 20 août s’annonçait rieur…

J’ai des volets à finir de repeindre. Zieux en biais de Madame Saluki quand elle me voit déballer le Canon, les cailloux, le trépied Gitzo, les ordis, et tout, et tout, …sauf les pinceaux et le pot de peinture.

Ouvrons une petite parenthèse

Pour commencer, euh… vers 11 h, je lance le chargement d’un Lionceau sur le MBPro qui bénéficie d’un DD tout neuf, (vous avez l’image du de cujus ici en fin d’humeur). Pas de souci, sauf que le débit anémique de l’ADSL dans les campagnes annonce une pleine journée de travail.

image

Rien que pour faire taire les grincheux qui regrette(ro)nt les galettes, je lance l’opération et nous passons aux choses sérieuses.

Refermons cette parenthèse jusqu’à la fin du test

Contenu du paquet

image

La découpe du blister, sans doute certifié contre le vol à l’étalage, est un moment de plaisir à lui seul, et d’ailleurs une mise en garde est (assez peu) clairement imprimée au dos. Le “Made in China” indique tout du robuste…I had a dream.

image

Vous ne croyez pas vraiment que je vais aussi vous donner le code d’activation, non mais ?

Le paquet DHL reçu est un suremballage huit fois trop gros d’un blister qui lui-même contient les produits, à savoir :
• le fameux stylo,
• une notice “rapide” en tout plein de langues,
• deux jeux de piles bouton,
• trois recharges de stylo-bille standard,
• le “transmetteur”,
• un câble USB à enrouleur,
• une jolie boîte, dans le temps ça s’appelait un “plumier”, en harmonie avec la couleur alu des macs pour contenir et tout, et tout,
• pas le moindre raton-laveur,
• deux CD de software dont un avec le n° d’activation.

image

Un seul SuperDrive suffit pour deux MBAir, et si j’avais été vicieux j’aurais même pu jouer au disque distant avec le MBPro.

image

Le stylo avant l’introduction de la cartouche d’encre.

image

Une fois installée, la cartouche enclenche la connexion chaque fois que l’on appuie : on ressent un léger déclic.

image

Deux jeux de piles bouton sont fournis. Ici, deux piles sont en place.

image

Les deux logiciels fournis, nous allons y revenir.

image

Le détecteur.

Il comporte une petite batterie qui se recharge ainsi à chaque connexion sur le port USB. La charge initiale complète dure 3 heures et demie selon la notice et il est déjà utilisable après une charge partielle d’une demi-heure. Il est sensé pouvoir contenir une centaine de pages de notes, y compris croquis et tableaux…

image

Le voici installé sur mon combiné bloc/transbahuteur de MBAir et prêt à “détecter” les mouvements du stylo.

Le stylo peut aussi servir de souris grâce à un bouton latéral. Je ne l’ai pas encore essayé, mais je n’en vois vraiment pas l’usage quand on a un trackpad.

image

On peut le placer au centre de la page, donc…

image

…ou dans le coin gauche pour un droitier, à droite pour un gaucher.

image

Minute immortelle, voici mon premier essai.

Vous verrez plus avant ce que l’OCR en a déduit.

image

Le deuxième essai a eu lieu deux bonnes heures plus tard, quand je suis enfin parvenu à régler, moi, tout seul, en parcourant les FAQ, les problèmes rencontrés, avec les jurons d’usage, à la limite du blasphème.

Installation de la suite logicielle.

Autant le dire tout de suite, le petit bloc notes de “démarrage rapide” (ils ont de l’humour, hein…) correspond à une ancienne version, les noms des dossiers ne correspondent pas, avec les illustrations/copies d’écran ouindoziennes, et quelquefois il s’agit de la seule image du bouton…, bien connues ailleurs. On comprend pourquoi François avait, lors de son essai du scanner à main, et découvrant le même problème, retourné le tout à l’envoyeur. Le “Guide de démarrage rapide” indique qu’il faut installer successivement “Mobile Note Taker Application Software” (c’est ce qui est imprimé aussi sur le CD) puis “My Script Notes Lite”

image

Ceci doit donc ressembler au premier, non ?

Pour ce qui est du second logiciel, j’en ai déduit rapidement que, bien que portant un autre nom que celui prescrit par la notice, il doit bien s’agir de “Iris Notes 1.0.3” comme écrit sur le CD, ou encore “Iris Notes Executive 1.0.”, sur le blister…

image

Tout faux ! Quand je pense que certains veulent arrêter de mentionner les versions de Firefox : ils perdraient toute la délicate poésie de cette rengaine de chiffres.

Bien qu’ayant sélectionné la langue qui m’intéresse avant l’installation, j’ai tout le paquet des 26 langues.

image

Par ordre d’entrée en scène, voici le hongrois, précédé du grec et bientôt suivi du japonais… Et en fin de compte, j’ai dû re-choisir ma langue par défaut.

Il est certain qu’avec la place limitée sur le SSD du MacBookAir, j’aurais aimé éviter d’y installer le finnois, le russe, le turc, deux versions de chinois (Taïwan et RPC) et moult autres idiomes ensoleillés pour certains.

C’est maintenant que nous allons commencer à sourire ou grincer des dents, selon l’humeur de l’instant.

image

Heureusement, Merci Monsieur 1.1.1.142 !

Bonne précaution : on redémarre pour que toutes les cales viennent prendre place sous les pieds de la table. Euh,…que dis-je là?

image

Le logo, tout pixellisé, n’a pas vraiment l’aspect attendu d’une appli Mac. En tout cas, il ne supporte pas l’agrandissement.

C’est maintenant que tout se joue : si l’on veut renvoyer tout le bouzin, il ne faut pas activer le logiciel avec le code fourni. Le logo de la fenêtre d’enregistrement est plus joli que celui de l’app, mais ce n’est que mon avis.

image

On peut donc essayer le tout pendant trente jours. mieux que sur le MAS, donc…

Après avoir activé le logiciel, la fenêtre du poste de pilotage s’ouvre et si certaines fonctions sont aisément compréhensibles, il n’y a pas d’instructions au survol.

image

L’exemple s’affiche…

image

…et se “convertit” facilement et sans erreur. Heureux présage, sans doute ?

Sauf que je ne parviens pas à ouvrir mon essai. Il existe bel et bien, pourtant, transféré sur l’ordi…

image

…mais il faut activer “Tous les fichiers”, car sinon il n’apparaît qu’en grisé.

image

Il s’ouvre bien dans Aperçu.

C’est alors que je prends conscience que le fichier est une image .tiff. Cela mérite d’aller faire un tour sur le site du producteur et de ne pas s’arrêter aux vidéos “YouTube” de la page d’accueil qui clament que tout va pour le mieux, blah, blah, dans le meilleur des mondes possibles, blah, blah. Il est aussi fort utile de se débrouiller en anglais.

image

Comme le Port-Salut, c’est “écrit dessus” (Mauvais jeu de mots tiré de la pub de ce fromage mythique pour les gamins des années 50).

image

Tiens, il y a un bug “Mac Only” et c’est justement le mien ! Je n’en tire pourtant aucune fierté déplacée.

Le motif apparaît clairement, enfin presque, il faut lire. On pourrait croire qu’une appli vendue pour fonctionner à partir de l’OS 10.4 soit débugguée aujourd’hui.

image

Cela ressemble à une ordonnance de soins palliatifs ou un arrêt de la Cour de Cassation.

Tiens, il y a une sous-app qui n’était pas mentionnée dans la notice. Adobe, à côté c’est limpide, comme du Chardonnay.

image

Au travail !

Bien entendu, le fameux fichier à mettre à la corbeille ne s’élimine pas tout de suite, car il apparaît comme étant utilisé, et ce n’est que deux redémarrages plus tard que l’ineffable satisfaction d’accès au Nirvanâ se répand dans mon surmoi tout ébaubi.

image

Le fameux fichier apparaît au bon format et non plus en .tiff.

Lançons la conversion.

image

Bien sûr que je veux toutes les pages !

Et pourtant, François ne m’a rien soufflé à propos de son fameux voyage

image

Je crois que je vais devoir essayer en écriture “script” plutôt que “naturelle”.

Il y a une fonction d’apprentissage graphique, mais je crains le pire : il y a une mise en garde sur le ralentissement qu’entraîne l’usage de cette fonction. Pour qu’ils prennent la peine de l’avouer, ça doit ramer comme dans une trirème romaine.

image

Nouvel essai

image

Hum…

Premières conclusions

IRIS Pen met à la peine pour son installation sur Mac.

Il faut vraiment avoir envie de terminer l’essai pour Cuk pour aller de l’avant et y passer plusieurs heures, autant dire un après-midi.

Il n’est guère admissible de recevoir un produit aussi peu abouti et avec une notice dépassée et, de surcroît, écrite pour un autre OS.
Faisons un simple parallèle : vous venez d’acheter une Twingo et recevez le livre de bord succinct d’un Caterpillar du Débarquement en Normandie. Comique ? Non, commercial à l’ancienne mode
Pour ce qui est de l’OCR, je sais qu’IRIS est bon là dessus, j’ai le lecteur/encodeur de cartes de visite (j’en scanne des flopées après chaque salon professionnel où j’expose/visite). Mon collègue consultant narquois m’a fait voir ses prises de notes qui ne sont plus des prises de tête.
Je vais tester la procédure d’apprentissage de mon écriture et vous livrerai alors le verdict de MA Cour Suprême…

Edit du jour d’après, ou le “One More Thing” du pauvre

Rien n’est jamais à l’abri des surprises, en effet, après redémarrage, je retrouve ceci :

image

J’ai juste rentré le dongle USB de connexion à mon NAS !

image

Un intrus se lance tout seul au démarrage

D’abord il aurait fallu le (sa)voir, pour décocher les deux cases bleues qui fonctionnent par défaut.
C’est vrai qu’il était apparu quand je me faisais des tiff, pardon, des cheveux avec le fichier “image”.
La barque se charge, se charge…

Et Lion, dans tout ça ?

Rouvrons la parenthèse initiale

Il est donc temps de retourner voir où en est le chargement du Lionceau. Aarghh ! Le MB s’est mis en veille !

image

Je suis comme Rastapopoulos chez je ne sais plus quel Tintin.

Dans mes habitudes de privilégier le repos de la machine quand je ne m’en sers pas, et c’est souvent,…

image

…je n’avais pas indiqué “jamais” pour la mise en veille du MBP.

Relance donc à 17h30.

image

Après dîner, il y a ainsi du temps pour écouter le concert de France Musiques.

image

Est-ce que ce sera fini aujourd’hui ?

En tout cas, au petit matin, quelques sueurs froides se glissent le long de ma colonne vertébrale.

image

Non, mais, je ne vais pas devoir tout recommencer ?

Après quelques secondes tout rentre dans l’ordre : le changement d’adresse IP aléatoire par le FAI a dû intervenir avant la fin du téléchargement et a déréglé la mécanique.

image

Eh oui, le voilà !

Bon, je retourne bien sagement reprendre mon sommeil réparateur.

image

Vite, on passe à la 10.7.1, juste après le petit déj’.

Et je peux aisément écrire cette belle humeur …

Secondes conclusions

… ceci, même avec un ADSL de sous les fagots, qui a rendu possible en moins d’une journée d’installer le bel OS tout neuf. En tout cas le processus de chargement du MAS est “robuste” en ce qu’il a repris plusieurs fois quand il est perturbé ou arrêté pour des causes diverses.

image

Merci l’iPhone pour l’image et aussi ce qu’on ne peut pas faire avec un bel écran Apple, sauf à le démantibuler, mais avec une vielle bouse à 99 €, bien suffisante pour du texte.

Troisièmes conclusions

Je comprends que mes voisins du 5e étage à Paris attendent sagement, le samedi, qu’une main charitable appuie sur le bouton de l’ascenseur. Pour autant, ils ne se privent pas d’un minuteur pour mettre en route leur télé sans avoir à toucher le bouton. C’est ce qui m’a donné l’idée de mon arrosage intermittent.
Tous les intégristes ou pseudo-traditionalistes sont finalement hypocrites.
Cependant, il est des samedis où j’ai diantrement envie de faire comme eux, surtout après avoir bataillé sur IRIS et 10.7 ;°).

Pour ce qui est de la peinture des volets, j’avais fini en nocturne et je ne résiste pas au plaisir de vous donner ce nouveau Cuk-gadget non-zitesque pour graisser les paumelles sans en mettre partout, notamment sur les murs : un simple tube de cigare. Pas n’importe lequel, même si vous ne devez pas vous sentir contraints de prendre des Romeo y Julieta, car des H.Upmann peuvent faire quand même l’affaire.

image

Les Cohiba sont sous carton, c’est moins pratique, quant aux Durex… ;°)

ATTENTION :
Avec le nouvel auto-correcteur d’orthographe de Lion, il faut faire attention en tapant Cuk : il propose toujours de remplacer le k par un l.

13 commentaires
1)
pat3
, le 25.08.2011 à 03:39
[modifier]

Une journée ordinaire… enfin presque! Steve Jobs démissionne d’Apple… Tim Cook le remplace. Vous verrez tout ça sur tous les sites demain matin… enfin, tout à l’heure. Moi, je vais me coucher.
Ça me vaut rien de bosser très tard le soir… Je sais pas vous, mais moi, ça me rend quand même sacrément triste.

Sorry de gâcher ton beau billet par un commentaire tristounet, Saluki…

2)
Saluki
, le 25.08.2011 à 04:57
[modifier]

;°(
ça ne me vaut rien de me lever très tôt le matin. C’est vrai que l’on a PEINE à le croire même si, comme je le crains, certains crabes finissent, comme la tortue de la fable à rattraper le lapin…

Lire Wall Street Journal

3)
Inconnu
, le 25.08.2011 à 07:18
[modifier]

J’ai acheté un IRIS pen il y a un an et demi. Et depuis presqu’un an et demi, il prend la poussière. Au dela de l’aspect logiciel (désastreux), c’est surtout l’inconfort de ce stylo. J’écris beaucoup, je noircis une dizaine de pages par jour au minimum, avec du roller, du bille ou de la plume, j’apprécie les beaux instruments d’écriture (Montegrappa, Faber-Castell) et ce stylo, c’est juste une grosse merde. Aucun plaisir. Vivement un système qu’on puisse adapter sur n’importe quel stylo, ou qu’au minimum on nous mette un truc qui écrive correctement.

6)
Inconnu
, le 25.08.2011 à 09:45
[modifier]

Je scanne mes notes avec mon SnapScan, et je les mets en PDF. J’ai rarement besoin de retaper mes notes, puisque de toute façon, si je dois rédiger un compte-rendu, je me baserais sur les notes, mais le besoin de reconnaissance du texte n’est pas si nécessaire que ça (dans mon cas)

7)
Totophe
, le 25.08.2011 à 10:41
[modifier]

C’est quoi la saccoche que tu utilises ? elle a l’air vraiment pratique

8)
FT'e
, le 25.08.2011 à 11:13
[modifier]

Un proche collègue utilise ce stylo depuis quelques mois… enfin, jusqu’à l’iPad 2.

Il était tellement emmerdé par le logiciel qu’il a fini par utiliser la version Windows dans Virtual Box, qui marchait ainsi passablement mieux. Pas grandiose, mais mieux quand-même.

iPad 2 disais-je… a remplacé passablement de ses petits outils du quotidien, y compris pour la prise de notes. Mais ça reste un brin plus encombrant, un iPad, c’est sûr.

Merci pour cette présentation ! Oserais-je demander… J’ose. Ça serait vraiment super d’avoir tes impressions après quelques semaines d’usage. Car finalement, c’est à l’usage que ce genre d’outil se révèle intéressant ou non.

9)
Joël (exGlimind)
, le 25.08.2011 à 11:30
[modifier]

J’ai acheté un IRIS pen il y a un an et demi. Et depuis presqu’un an et demi, il prend la poussière. Au dela de l’aspect logiciel (désastreux), c’est surtout l’inconfort de ce stylo…

J’ai aussi acheté ce stylo il y a un peu plus de un an, via qoqa pour ceux qui connaissent.

Et je l’utilise régulièrement. Je plussoie pour le désastre logiciel. J’ai déjà eu plusieurs contacts avec leur support technique qui, grosso modo, me propose en boucle de réinstaller le logiciel.

J’ai abandonné l’OCR, par contre, pour prendre des notes lors d’un séminaire ou une conférence, c’est parfait pour moi, après j’imprime en pdf. Je suis impressioné par le résultat, tout est parfaitement lisible.

(Mais ça je ne peux le faire que depuis que j’arrive à comprendre les erreurs du logiciel. Un petit conseil, si vous avez le dialogue qui invite à convertir les fichiers lorsque vous les imortez, dites oui à tout. Et là, souvent, un fichier n’est pas lisible. Solution: Il suffit d’aller dans ce fichier .notes manuellement, c’est un fichier texte. et de rajouter 1 au chiffre de la 5e ligne. Et dire que j’ai payé pour ça…)

10)
Saluki
, le 25.08.2011 à 18:53
[modifier]

Bonsoir,

Mon collègue consultant m’a dit tout-à-l’heure qu’il a rangé le sien dans un tiroir et…a acheté un iPad !

Lundi j’attaque l’entraînement à mon écriture et, oui, c’est promis FT’e, je vous rendrai compte.

Totophe, la sacoche est toute bêêête : distribuée par le Conseil Général à l’occasion d’une conférence…

11)
Batisse
, le 25.08.2011 à 21:45
[modifier]

Il me semble qu’on a inventé la machine à écrire pour aller plus vite qu’à la main et à la plume. Je ne comprends pas pourquoi on cherche à retourner en arrière, si je puis dire. J’ai appris la dactylographie en 10 jours avec un logiciel. Pour aller aussi vite j’ai du m’accrocher mais je suis musicien je dois donc avoir les neurones kivonbien et les connexions ont du se faire assez vite. Je ne sais plus prendre de notes à main levée, en tout cas je ne le fais plus.

J’aime bien les applis d’écriture comme iA Writer qui synchronisent par Dropbox avec l’iPad et bientôt l’iPhone et qui écrivent en Markdown ; il existe quelques plugins, scripts et autres qu’on ajoute aux CMS et qui permettent d’entrer ainsi du bon html bien conforme aux spécifications dans les champs de texte. C’est bien.

12)
Jean-Philippe
, le 26.08.2011 à 19:55
[modifier]

Merci pour ce très beau billet. Heureusement vous n’avez pas perdu votre humour, malgré la médiocrité apparente de ce produit.

13)
zit
, le 28.08.2011 à 08:34
[modifier]

C’est fou ce que cet article ne donne pas envie de craquer pour ce joujou dont, de toute façon, je n’ai pas l’usage (et dont je ne soupçonnais même pas l’existence jusqu’à aujourd’hui).

z (quand au graissage des paumelles, ça a l’air très bien, comme idée, je répêêêêêêêêêête : et puis on voit que tu utilise de la bonne graisse récoltée à la main ;o)