Profitez des offres Memoirevive.ch!
Apple nous tond, et ça commence à bien faire

Oui je sais, on va me dire qu'il est de bon ton de crier sur Apple et que je hurle avec les loups.

Oui je sais, ToTheEnd va m'expliquer que je n'ai rien compris à rien, et que ma vision des choses est bien trop simpliste.

Oui je sais, Apple n'est pas toute seule à être incriminée par la chose, n'empêche...

Je vous explique: il y a peu, il fallait 1.60 franc suisse pour avoir 1 €.

Il y a quelques mois, il fallait un peu plus d'un franc suisse pour obtenir 1 $ américain.

Depuis, tout a changé.

Il faut à l'heure où je vous écris 1.04 franc suisse pour obtenir 1 € (nous sommes donc pratiquement à parité avec la monnaie européenne), et 0.72 dollar pour obtenir un franc suisse.

Or, si nos exportations souffrent, et que toutes nos usines qui travaillent avec l'étranger tirent la langue, les avantages du franc fort ne se font absolument pas sentir pour le consommateur helvétique.

Tout continue à se vendre chez nous comme si les taux de change étaient ceux de fin 2009 début 2010. Tout le monde en est conscient, même notre Conseil Fédéral qui a mis sur pied une table ronde cette semaine, table ronde qui n'a abouti sur rien, bien évidemment, ce serait trop beau qu'on puisse faire bouger le derrière au libéralisme et ses cartels qui tirent profit, dans ce sens (les importations donc) de l'écroulement des monnaies étrangères par rapport à la monnaie suisse.

Cela dit, j'aimerais prendre un exemple absolument scandaleux parmi d'autres: celui d'Apple.

Je commence par ce qui a toujours été le cas: le prix du hardware et de certains softwares signés Cupertino.

Allons-y pour une petite comparaison:

Prix de l'iMac sur l'AppleStore US: 1199 $

En Suisse nous devrions le payer au taux de change actuel (je prends celui de la calculette Apple!) 908.90195 francs suisses. Or nous le payons 1349 francs suisses sur l'AppleStore suisse.

48% plus cher en Suisse qu'aux States!

Prix de mon MacBook Pro sur l'AppleStore US: 2199 $

En Suisse nous devrions le payer au taux de change actuel (toujours celui de la calculette Apple!) 1666.95195 francs suisses. Or nous le payons 2549 francs suisses sur l'AppleStore suisse.

53% plus cher en Suisse qu'aux States!

Prix du Mac Mini sur l'AppleStore US: 599 $.

En Suisse nous devrions le payer au taux de change actuel (encore celui de la calculette Apple!) 454.07195 francs suisses. Or nous le payons 649 francs suisses sur l'AppleStore suisse.

42% plus cher en Suisse qu'aux States!

Bon.

Tout ça, ce n'est pas nouveau.

On sait qu'Apple s'est toujours sucré sur ses marchés étrangers, je n'ai jamais compris pourquoi, mais c'est comme ça, plein de gens trouvent ça normal.

Moi pas, mais bon, je n'ai pas grand-chose à dire.

Mais tout de même, c'est moi où ça dépasse les bornes, des différences pareilles au sein de la même chaîne de magasins, sans intermédiaires?

Là ou pour moi, ça ne va plus, mais alors plus du tout, c'est avec l'App Store.

Je rappelle à ceux qui ne sont pas au courant que l'App Store est au Mac ce que l'App Store est à l'iPhone et à l'iPad: un moyen d'acheter ses logiciels très simple, et surtout un moyen de les tenir à jour qui l'est encore plus. Un clic et paf, ce qui doit être modernisé l'est, et c'est très bien comme ça.

Le seul problème, c'est que de plus en plus d'éditeurs passent par l'App Store.

Après tout pourquoi pas.

Mais ce qui corse ce "seul problème", c'est que de plus en plus d'éditeurs ne nous donnent plus le choix: il faut passer par l'AppStore, point barre.

Nous n'avons donc plus le choix du "magasin", sauf celui d'aller voir un éditeur qui fait le même produit, mais un peu différemment.

Sauf que cette solution fonctionnera ces prochains mois. En effet, je sens qu'inéluctablement que nous allons aller très très vite vers le "tout chez Apple".

Rendez-vous compte: la culture chez Apple (musique, livres, cinéma), l'informatique chez Apple, à quand la bouffe et les habits dans l'App Store?

Plus le choix je vous dis.

Et lorsque je parle des prix, comme je le faisais au début de cet article, il faut bien que je boucle la boucle n'est-ce pas, ma colère est encore plus grande.

Tenez. Cette semaine, j'ai acheté iStopMotion chez l'éditeur Boinx Software.

Bon, ce produit ne fonctionne pas chez moi, ce qui me met déjà grinche, mais ce qui m'a surtout beaucoup énervé, c'est que sur leur site, le prix indiqué de la version Express est de 99$ 

image

Vous cliquez sur le bouton d'achat, ayant fait le calcul tout simple (en utilisant la calculette Apple) pour connaître le prix de la chose en francs suisses: 75.04695 $ iStop Motion va donc me coûter à peu près 75 francs, parfait.

Une fois que l'on a cliqué sur le bouton, magie des liens et du réseau des réseaux allié aux AppleScripts, je suis arrivé sur mon App Store, qui me propose le logiciel à 100 francs suisses! Pas d'autre choix.

Génial, pas d'autre choix donc que de donner 25 francs supplémentaires à Apple rien qui va s'en foutre plein les pognes rien qu'avec le taux de change, en plus de la commission (normale elle) que la firme va prendre au fabricant.

Vous voulez que je vous dise?

Je trouve ça dégueulasse.

Et lorsque je vois les bégnoles que se fait cette firme partout sur notre dos, ça commence à bien faire, vraiment.

Apple n'est plus la petite firme que nous aimions tant défendre il y quelques années (l'a-t-elle été en fait?). Elle a plus de cash que les Etats-Unis, et ça, vous ne m'empêcherez pas de penser que c'est parce qu'elle nous tond depuis des années et des années.

J'en ai juste un peu marre d'être un mouton.

Parce que vous ne me ferez pas croire que suivre les cours du marché, c'est quelque chose de difficile pour un informaticien. PayPal et d'autres le font très bien, même si ces entreprises aussi se prennent un petit quelque chose au passage. D'ailleurs Apple a comme par hasard très bien compris comment faire lorsque le dollar remonte...

Ah. petite chose pendant que j'y pense: j'ai soumis ce problème à l'éditeur Boinx qui m'a répondu "the price differences are made by Apple and are out of our influence, I'm afraid. We only set a price tier."

En attendant, depuis ce message, le lien pour iStopMotion repointe sur Kaegi, qui vend le produit à 78 francs suisses.

Quand je vous disais que c'est possible de suivre le prix du marché.

Évidemment, on devient un tout petit peu moins riche en volant les gens, comme ça.

MAJ du 12 août à 8h:

D'abord, pour répondre au premier commentaire, nous avons un taux de TVA de 8% en Suisse. Donc même en en tenant compte avec des frais de douane, la différence est criante.

Ensuite, voici ce que répond Boinx software à mon problème de non fonctionnement avec mes appareils: "We have submitted an update for iStopMotion and the still camera compatibility which Apple broke with 10.6.8 and 10.7. but it still has to be approved by Apple. We are also waiting desperately for this update, but we hope it will be available soon. Please check the update section of the Mac App Store regularly."

Encore un désavantage de l'App Store: il faut attendre des jours pour qu'une mise à jour soit disponible, même quand elle répare un bug crucial.

Et vive l'App Store!

81 commentaires
1)
Pouasson
, le 12.08.2011 à 02:29
[modifier]

Salut.

Juste comme ça, au passage, les prix des produits Apple présentés en ligne sur l’Apple Store US sont… Hors taxes. Soit en moyenne plus ou moins 20% qui doivent se rajouter au prix indiqué. Sauf qu’il faut également savoir que ça s’adapte en fonction du pays qui commande. Et là, bah ça dépend bien plus de ton gouvernement que de la volonté d’Apple si tu trouves d’aussi grandes différences de prix. L’augmentation entre deux états dépendant plus de chacun des gouvernements que de l’entreprise qui ne fixe que la “base” (même si elle a la possibilité effectivement de faire évoluer cette dite base selon les marchés, mais là, ça n’est pas le cas).

2)
ptinutz
, le 12.08.2011 à 02:38
[modifier]

Et tu t’es amusé à regarder les magazines français en kiosque?, c’est encore pire! Au moins là on a le choix d’aller directement s’approvisionner directement à la source. Et après ils se plaignent que plus personne n’achète dans les kiosques…

3)
Inconnu
, le 12.08.2011 à 07:00
[modifier]

Pourquoi tu ne portes pas plainte au civil? Les Amerloques appellent ceci une “class-action” si tu t’y mets à plusieurs… En France, par ailleurs, le concept de vente liée pourrait être invoqué en sus.

4)
Olympe
, le 12.08.2011 à 07:55
[modifier]

Je ne goute guère également Appstore Mac parce qu’il devient le passage obligé et, en plus, il s’agit pour moi d’une limitation à la concurrence. Heureusement, des éditeurs vendent également sur leur site, mais combien et pour combien de temps encore ? :-/

5)
Stilgar
, le 12.08.2011 à 07:56
[modifier]

Ou alors changer de crémerie… Aujourd’hui mon powermac G5 aurait bien besoin d’être changé mais je ne cesse de reculer l’échéance… Apple ou pas Apple ?

Comme beaucoup d’anciens mac users (+ de 20 ans), je trouve qu’Apple ne propose plus de produits (PC) qui me fasse envie. Le seul argument qui me faisait rester était Mac OS mais avec Lion je suis perplexe… (App Store obligatoire, pas de support physique livré, seulement une mise à jour Snow, …)

6)
François Cuneo
, le 12.08.2011 à 07:59
[modifier]

Pouasson, j’ai mis à jour l’article pour tenir compte de ta remarque et d’une réponse de Boinx qui me tend encore un peu plus avec l’App Store.

7)
François Cuneo
, le 12.08.2011 à 08:00
[modifier]

Stilgar, ne me dis pas qu’un MacBook Air ne te fait pas envie!:-)

Et Lion est vraiment très bien, si l’on fait abstractions des remarques que tu mentionnes.

8)
Titov
, le 12.08.2011 à 08:03
[modifier]

Je suis tout à fait d’accord sur ton coup de gueule.

Plus que le problème du prix (qui est certes un problème totalement scandaleux) c’est l’enfermement du système Apple.

Petit à petit, nous nous trouvons enfermés dans un système économique comme nous l’avons été avec Windows de Microsoft. Les critiques que nous avons faites à Redmond, nous pouvons désormais les faire à Cupertino.

On a qualifié Microsoft d’Ogre… et bien nous pouvons le faire aujourd’hui pour Apple.

L’ogre est un géant affamé qui raffole particulièrement des petits enfants. Au figuré, c’est une personne vorace.

Oui, on ne croque plus la pomme, c’est elle qui nous croque.

Nous, les enfants d’Apple victimes de son marketing, nous devons plus nous faire dévorer le porte-monnaie.

Si les valeurs semblent s’inverser, nous ne sommes pas obligés d’inverser les nôtres.

C’est en faisant du bruit qu’on fera reculer l’ogre dans sa tanière.

Apple n’existe que par ses acheteurs et consommateurs, il a tendance à l’oublier, car il nous prend pour des enfants.

9)
Inconnu
, le 12.08.2011 à 08:05
[modifier]

faut bien qu’il y ait des inconvénients à vivre en Suisse, sinon tout le monde aurait envie d’y venir :)

10)
flup
, le 12.08.2011 à 08:09
[modifier]

Une tva à 8 % :o Ça me changerait de mes 21 % belges :(

Vu d’ici, le problème a souvent été le même, mais ces dernières années le change a parfois été plus intéressant. Il ne faut pas non plus oublier que la plupart des pays européens incluent également des taxes diverses (disque dur, recyclage et j’en passe) qui influent sur le prix.

11)
zit
, le 12.08.2011 à 08:28
[modifier]

Le truc, c’est que voilà, quelle est l’alternative à Apple quand on s’est habitué au confort d’OSX ? (Non, Diego, je n’ai plus l’âge qui donne le temps de faire en sorte qu’un Linux tourne tout seul !).

z (qui va demander l’asile économique en Suisse, je répêêêêêêêêêêête : y cherchent pas un prof de photo rigolo, à l’ECAL ?)

12)
djtrance
, le 12.08.2011 à 08:29
[modifier]

faut bien qu’il y ait des inconvénients à vivre en Suisse, sinon tout le monde aurait envie d’y venir :)

Faudrait-il encore qu’il reste des avantages…

François, que je te comprends :))

13)
Joël (exGlimind)
, le 12.08.2011 à 09:08
[modifier]

Pourquoi ne pas t’ouvrir un compte sur l’iTunes US ? En achetant des cartes cadeau sur ebay c’est facile…

14)
François Cuneo
, le 12.08.2011 à 09:18
[modifier]

ebay ne me parle qu’en allemand, malgré tous mes efforts, et ça m’énerve!:-)

Et je ne suis pas du tout sûr d’être capable de gérer plusieurs comptes…

15)
giampaolo
, le 12.08.2011 à 09:22
[modifier]

Comme Glimind le dit, il faut que le consommateur suisse se fasse malin. Il n’y a pas d’autres solutions. Une énorme quantité de produits en Suisse sont vendus sans tenir compte de la baisse des cours des monnaies. Apple tout particulièrement parce qu’Apple verrouille le système en contraignant le client à passer pas ses stores. Ce n’est pas par hasard si Apple est devenue la plus grande capitalisation boursière en dépassant même Exxon depuis quelques jours.

A ne pas oublier non plus, cela semble hors-sujet mais ne l’est pas, que le résidant en Suisse a de toute façon un pouvoir d’achat plus grand que dans la plupart des autres pays, même si le cours du dollar ou de l’Euro n’est pas correctement pris en compte. Bref l’achat d’un ordinateur, pour un Suisse moyen, reste bien plus aisé que pour nos voisins et amis français, allemands, italiens, belges, etc etc. La Suisse ne peut pas vouloir le beurre et l’argent du beurre (comme toujours).

Cela dit, je donne raison à François sur bien des points, mais le Suisse ne bouge pas assez. A quand une Class-action en Suisse?

Et n’oublions pas que nous sommes le pays qui peut s’offrir les vacances les moins chères du monde en allant simplement à l’étranger. Bref c’est un problème global mais Apple exagère…. c’est vrai!

16)
ToTheEnd
, le 12.08.2011 à 09:32
[modifier]

Mais non, je ne vais pas te dire que tu n’as rien compris puisque à l’évidence, tu as compris que les taux de change pouvait te faire réaliser une bonne économie.

Les éditeurs et autres constructeurs ne peuvent pas s’amuser à “ajuster” les prix toutes les jours/semaines en fonction de la fluctuation des cours. Je ne parle même pas du fait que la fiscalité internationale est un sujet complexe et que les taux appliqués ne sont pas ceux “du jour”.

En résumé, il faut être plus rusé que le système car cette période est transitoire. Il y a encore 3 ans, l’euro était à 1.69 comparé au CHF et aujourd’hui, c’est presque 1… il y a là des opportunités intéressantes, y compris pour voyager.

Par exemple, avec 900 balles de différence sur un MacBook Pro, tu peux faire un assez joli allez/retour sur New York… c’est pas la classe de prendre l’avion pour aller acheter son Mac sur Fifth Avenue à Manhattan, dormir 2 ou 3 nuits dans une ville magnifique et se faire le très beau musée Guggenheim ou l’excellent Metropolitan?

Et la bagnole qu’il faut changer?? Je suis en train d’attendre un modèle en particulier et à l’heure où j’écris ces lignes, ce nouveau jouet pourrait me faire économiser 60k balles si je l’achetais en France voire même 90k si acheté aux USA.

Perso, mais là c’est moi qui vait me faire lyncher, dès qu’il y a une crise, j’y vois une opportunité.

17)
M.G.
, le 12.08.2011 à 09:40
[modifier]

Extrait d’une facture d’un Apple Store californien datée du 20 juillet :

iPad 2 WI-FI 3G 64 GB Black-AT&T : $829,00

Recycling Fee : $6,00

iPad Smart Cover Navy : $69,00

Digital AV Adapter : $39,00

Sub-Total : $943,00

Tax@7,75 % : $72,62

Total : $1.015,62 Soit, au cours du jour : €706,91

Configuration identique sur l’Apple Store France : €921,00 TTC.

Soyons rigoureux et comparons des choses comparables, les prix HT :

Prix TTC France €921,00 = €770,00 HTVA (la TVA est à 19,6 %).

€770,00 => $1.106,36 à comparer aux $943,00 HT US.

Si je ne me trompe, la différence en HT est de $163,36 soient + 17,32 %.

Sachant que nos iBidules sont fabriqués en Chine, je ne pense pas que les « frais d’approche » soient très différents.

Joli supplément de marge sur les moutons que nous sommes. CQFD.

18)
ToTheEnd
, le 12.08.2011 à 09:40
[modifier]

Apple tout particulièrement parce qu’Apple verrouille le système en contraignant le client à passer pas ses stores. Ce n’est pas par hasard si Apple est devenue la plus grande capitalisation boursière en dépassant même Exxon depuis quelques jours.

Mais alors là… ça n’a rien à voir. Il existe tout simplement une spéculation délirante sur le titre Apple qui n’a rien à voir avec les cours de change ou le fait que la marque verrouille le marché.

19)
dyck
, le 12.08.2011 à 09:45
[modifier]

@ zit – À l’ecal y a déjà Pierre Fanty et il est plutôt rigolo et… totalement compétent ! Un pur produit des Arts Appliqués grande époque, un “vrai” photographe à l’ancienne, pas un bricoleur de service.

20)
iMac27
, le 12.08.2011 à 09:47
[modifier]

@Titov.. Exactement ma pensée. En ce qui me concerne je viens de changer mon iPhone 3 GS pour un…Samsung Galaxy S2..après avoir longtemps hésité entre un iPhone 4 et le S2.

Le monde d’Apple d’antan (putain ça fait vieillir)c’est terminé. Et pourtant j’adore mac (OS X Snow Leopard hein , pas Lion) Et comme l’écrit zit , passer à autre chose ce n’est pas simple.

21)
cerock
, le 12.08.2011 à 10:03
[modifier]

Je suis 100% d’accord avec toi François, mais pas uniquement pour Apple, tout le monde se fout de nous.

Par contre j’avais trouvé sympa un article sur macge qui comparait les prix des mac en indice BigMac Il faudrait juste le mettre a jour avec le bon court des devises. Ca fait peur, car on se dit que les mac sont bon marché en suisse (ou alors que McDo se fout encore plus de nous qu’Apple)

22)
Inconnu
, le 12.08.2011 à 10:04
[modifier]

Y a 2 sujets qui se télescopent: la différence de TVA entre pays, et l’évolution du taux de change. Apple ne peut pas grand chose sur la première (à part à jouer au con en domiciliant iTunes Store au Luxembourg, à la TVA avantageuse si je me souviens bien) mais peut beaucoup sur la seconde, dans la limite du raisonnable. Car elle ne peut pas bouger ses prix à tout bout de champs.

23)
Saluki
, le 12.08.2011 à 10:06
[modifier]

Mes Amis, si vous allez par là, nous n’en avons pas fini.

Les aberrations tarifaires, un seul exemple : À Saint Martin/St Marteen, les bananes sont en provenance de la Martinique, ce qui semble normal, étant donné la proximité géographique. Oui, mais elles arrivent de Rungis, le marché de gros du sud de Paris.
Pourquoi?
Simplement parce que si elles vont à Rungis (continent européen = PAC), les planteurs bénéficient des aides communautaires et pas dans le cas d’expédition directe vers les Îles du Nord (considérées comme consommation locale) !

24)
ysengrain
, le 12.08.2011 à 10:08
[modifier]

François: 2 points à intégrer

1- il n’y a pas de mal à se faire du bien

2- pour la bouffe il n’y a pas de copain.

Si tu as compris ça …

PS ;•))

25)
Saluki
, le 12.08.2011 à 10:15
[modifier]

Les différences de pouvoir d’achat/culturelles sont très bien étudiées par Geert Hofstede

On y voit, par exemple, que si les revenus sont élevés au Japon, le pouvoir d’achat y est inférieur à celui des US…

26)
Saluki
, le 12.08.2011 à 10:17
[modifier]

François : ton prochain MBAir, tu vas te le chercher aux US, bras dessus, bras dessous, avec Madame K.
Le bilan carbone n’est pas très favorable, mais Alec6 n’est plus là pour te le reprocher.

27)
François Cuneo
, le 12.08.2011 à 10:49
[modifier]

TTE: je te signale que PayPal suit les taux de change. Kaegi aussi, et bien d’autres dans la foulée.

Je ne vois pas en quoi il y a une difficulté à le faire, il s’agit juste de partir sur une monnaie de base (j’imagine le $) et d’intégrer un calcul juste avant l’affichage. C’est tellement simple lorsque c’est électronique. Encore une fois, d’autres le font. Pourquoi pas Apple, si moderne?

28)
Possum
, le 12.08.2011 à 10:55
[modifier]

D’abord: je suis du même avis que François et je n’ai pas de mots assez durs pour ce genre de racket.

L’argument disant qu’Apple ne peut pas répercuter les changements des taux sur sa marchandise ne tient pas, exemple: le revendeur de matériel électronique Prodimex à Genève répercute les changement du dollar en direct, le prix d’un objet peut ainsi changer plusieurs fois par jour. Si Apple ne fait cela, la raison en est claire: se sucrer sur le dos des consommateurs non-US. Il y a donc de plus en plus de gens qui achètent leur machine aux States, exemple: un ami en Suisse commande un Macbook Pro 17” le 11 août sur l’Apple store américain, le fera expédier à un copain en Oregon (PAS de taxes!) qui le lui enverra par UPS. Prix de la machine au bout, frais d’envois ET de dédouanement compris: CHF 2006.00, ça fait une différence de CHF 893.-, débile… mais si je devais changer de machine, je n’hésiterais pas une seconde (même si le clavier n’est pas un qwertz suisse)!

29)
Batisse
, le 12.08.2011 à 11:00
[modifier]

Ce ne sont pas les monnaies étrangères qui s’écroulent, c’est la votre qui explose. Ça vous apprendra à être les banquiers du monde, la valeur refuge ultime, le graal des épargnants. :)) Bien sûr je rigole. J’ai vu un reportage sur l’emmenthal à la télévision, où l’on expliquait que le fromage était menacé à cause du Franc fort. Je constate que vous perdez sur tous les tableaux pendant que tout le monde se gave. J’ai souvenir d’un vieux referendum où il était question pour les Helvètes d’adopter l’Euro. Me trompé-je ? Est-ce que j’ai rêvé ?

30)
Modane
, le 12.08.2011 à 11:02
[modifier]

c’est pas la classe de prendre l’avion pour aller acheter son Mac sur Fifth Avenue à Manhattan?

Ah là!… Tu as raison. C’est vraiment classe! :)

Pour le reste, je rejoins Saluki quant à faire son deuil de l’empathie quand il s’agit de finances.

Merci pour le coup de gueule, François!

31)
Alain Le Gallou
, le 12.08.2011 à 11:10
[modifier]

Je l’ai déjà dit, je boycotte l’AppleStore. En plus depuis six mois, je n’achète plus de logiciel Apple. Hier, j’avais besoin d’un tableur sur iPad pour mon tableau de calcul détaillé de marée, j’ai acheté Mariner Calc.

Pour le matériel, je pensais changer mon iMac27 de 2009 à Noël pour le bénéfice du SSD. Plus question, Apple me débectant de plus en plus, j’ai fait l’effort de remplacer le Superdrive de mon iMac27 par un SSD. Je garderai cet iMac27 jusqu’à sa mort.

Pour le logiciel, pas question de passer à Lion. Il y a peu d’intérêt, et surtout en restant en Snow Leopard je peux si nécessaire me faire un hackIntosh, si l’option MacMini+écran non Apple ne va pas ou MacMini trop cher (600€ le SSD qui coûte 189€ chez macway).

iPhone je reste en V1, et passerai à la concurrence le jour de sa mort.

iPad je suis et reste en V1.

Depuis toujours je recommandais de passer de Window à Apple, je ne le fais plus.

32)
Philob
, le 12.08.2011 à 11:15
[modifier]

Je suis d’accord que mathématiquement, c’est : Oh Skandal ! Mais, et je suis Suisse; il est vrai que notre pouvoir d’achat est grand. Je ne suis pas contre que les prix tiennent compte de se critère là, il y a en fait plus de justice ainsi, car si on arrête d’être égoïste, si on veut que la fracture numérique diminue, il faut impérativement que les prix soient différents selon le pouvoir d’achat (moyen) des gens dans les différents pays du monde. Cela veut dire aussi qu’Apple devrait faire un bénéfice minimal dans certains pays et un bénéfice plus grand dans d’autres.

En me relisant, je sais qu’il faut être un peu masochiste pour penser comme ça, disons que je suis et je reste plutôt un idéaliste. Trouver absolument toutes les combines pour acheter le moins cher possible, c’est à coup sûr, à la longue, augmenter le chômage en Suisse et la disparition d’un service de proximité.

En fait je suis riche, car j’aime et je préfère aller dans l’unique boucherie de la petite ville tout près de chez moi, même si la viande y est plus chère, le boucher est super sympa, la viande qu’il vend vient des paysans des environs (en majorité), il fait les rôtis roulés devant moi et nous arrivons même encore à parler du beau temps, mais je peux le faire, car je n’ai pas besoin de compter chaque franc; je crois bien que si je devais économiser, je mangerais moins de viande et je continuerais à aller chez mon boucher.

Apple s’en fout actuellement plein les poches, et alors ? Je n’ai jamais acheté un Mac, car Apple n’allait pas bien, j’ai acheté un Mac, car il me convient très bien, c’est un peu étrange de dire : Apple est devenu un Gros, alors je vais acheter PC.

Si faire du commerce était un acte moral, ça se saurait depuis le temps, non ? Et encore, Apple ne distribue aucun dividende à ces actionnaires, moi ça me rassure un peu quand même.

Je crois que nous avons perdu le réflexe de prendre un peu de distance; même si la vie est chère en Suisse, notre pouvoir d’achat reste un des plus grands, notre TVA est très basse et la qualité de vie est encore géniale (je n’habite pas dans une grande ville), alors pourquoi exiger que les prix s’alignent immédiatement, pour une fois, je suis un peu d’accords avec TTE, il y a d’autres opportunités pour profiter du taux de chance, alors allons-y.

33)
Marcolivier
, le 12.08.2011 à 11:17
[modifier]

Je trouve que cette humeur accompagne très bien l’humeur de hier.

Pour les Suisses, on pourrait également mentionner les abus des assurances maladies obligatoires (LAMAL), notamment le nouveau modèle de financement des hôpitaux, dit SwissDRG.

35)
Pouasson
, le 12.08.2011 à 11:55
[modifier]

François > 8%.. ok. Dans ce cas là, j’avoue que je comprends mieux ton coup de gueule. Si j’ai posté ce premier commentaire, c’est finalement plus par rapport aux exaspérations des consommateurs français comparant les prix en euros et les pris en dollars (car là, si on prend la TVA française on ne de fait “pas trop” avoir).

Moralité, tu n’as qu’à pas vivre dans un pays qui a une réputation de gros riche ! ;-)

36)
Smop
, le 12.08.2011 à 12:10
[modifier]

Ouais bof, pour ma part, les pratiques parfois douteuses d’Apple ne me dérangent pas plus que ça. Quant aux prix, ce ne sont pas les quelques dizaines d’euros de plus ou de moins qui vont changer ma vie, surtout si l’on part du principe qu’ils seront ventilés sur des mois – voire des années – d’utilisation. Un environnement propriétaire n’est pas non plus une mauvaise chose en soi dans la mesure où cela va généralement dans le sens de l’homogénéité et de l’interopérabilité. J’ai trop galéré pendant des années à devoir bricoler pour faire en sorte que tous les éléments d’un ordinateur (hard et soft) fonctionnent bien ensemble.

Et puis bien sûr, le fait est qu’aujourd’hui, Apple restent les meilleurs, ou les moins mauvais, dans le domaine. Aucun PC, même très haut de gamme, ne parvient au même niveau qu’un Mac. Quant au système, entre Mac OS X, Windows et Linux, le choix est vite fait…

37)
ToTheEnd
, le 12.08.2011 à 13:15
[modifier]

François: PayPal gère de l’argent et rien d’autre… ça n’a rien à voir avec une boîte qui construit des biens dans un pays et les vend ailleurs.

Je ne suis pas un spécialiste mais je ne pense pas que l’oisiveté soit l’unique objectif d’Apple comme vous semblez tous les penser. Il y a de réels problèmes fiscaux à régler quand tu veux adapter le taux de change “au jour le jour” pour la vente de tes produits… ce n’est pas aussi simple que ça… si un fiscaliste international était dans le coin, il en parlerait certainement mieux que moi.

Pour information, les 76 milliards de dollars en cash dont dispose Apple sont purement comptables… En réalité, cette somme se trouve dans plein de pays et Apple négocie en ce moment le rapatriement de cette somme car là encore, il y a des problèmes de taxes et ce n’est pas simple (bon, comme toutes les autres entreprises, Apple cherche à en payer le moins possible).

38)
Goldevil
, le 12.08.2011 à 14:07
[modifier]

Bonjour,

je tiens à préciser à François qu’une société qui vend des produits manufacturés complexes ne peux techniquement suivre immédiatement les modifications de change des monnaies. La question est quand Apple a acheté les composants (physiques et ressources humaines) qui composent ton MBP ? Les grands constructeurs négocient des contrats avec leurs fournisseurs sur de très grands montants et se protègent partiellement d’une variation de prix. Souvent les modifications de coûts possibles durant la durée du contrat sont bornées vers le haut et vers le bas.

Ceci pour justifier qu’Apple ne peux pas nécessairement suivre au jour le jour certains prix.

Néanmoins, je suis d’accord qu’il y a clairement de l’abus chez Apple depuis des années.

Vous ne trouvez pas que dans l’inconscient collectif, Apple est en train de remplacer Microsoft dans le rôle du grand méchant ?

Je me souviens des articles effrayants sur Microsoft, lorsque cette société a annoncé son intention de lancer des satellites. “Contrôler l’information, c’est tout contrôler”. Maintenant la prédominance d’Apple dans certains domaines comme les smartphones, les tablettes ou la musique commence à faire peur.

En tout cas elle se dispute le poste avec Google.

Pour ma part mon MBP 2008 est en réparation pour un problème de carte-mère. Si la réparation avait été trop chère je devais évidemment passer à l’achat d’un nouveau.

J’étais passé à Apple avec plaisir il y a un peu plus de 5 ans. Maintenant je risque vraiment de faire le chemin inverse.

Après pas mal de réflexion et d’évaluation, je devais choisir entre un MBP 13 pouces, un Lenovo Thinkpad X1 ou un HP Probook.

Du hardware de la qualité équivalent à celle d’Apple existe ailleurs (mais au même prix). Un des gros arguments pour Apple était la qualité de Mac OS X comparé à Windows XP et Windows Vista. Depuis Windows 7 a changé la donne.

Je suis de plus en plus contrarié par certains choix techniques d’Apple. Pas de USB3, pas de BluRay, Pas de clavier BT avec pavé numérique. Un logiciel iTunes, usine à gaz, dont le nom n’a plus aucun sens vu qu’il permet de gérer des application, synchroniser des données et d’échanger des documents iWork avec mon iPad. Je trouve que pas mal de fonctions d’iTunes aurait dû être intégrées au Finder ou ailleurs. Cela me choque de gérer au même endroit mes playlist et un plan comptable.

Toutes cet petites choses qui on fait le charme de la plateforme commencent à disparaître.

39)
rolando
, le 12.08.2011 à 14:21
[modifier]

Bon, j’ai une solution pour vous.

Venez en Belgique et prenez le statut d’indépendant. Vous achetez tout ça comme matériel à usage professionnel. Dans ce cas, vous récupérez les 21% de TVA et vous amortissez l’achat dans votre bilan fiscal. Grosso modo, ça fait encore 30% de plus (en moins) de gagnés. Au final, moins cher qu’aux US. Mais ne trainez pas, c’est plus un pays pour très longtemps J

Trève de, c’est vrai que ça énerve un peu surtout que c’est pareil pour le matériel photo, etc.

40)
donmarlon
, le 12.08.2011 à 14:30
[modifier]

Euh, en fait, ton passage sur le cours de change est inversé: il faut 72 centimes suisses pour obtenir un dollar…, d’où l’intérêt des cours actuels. Ceci dit, il te reste la possibilité de faire venir tes produits par des sites US qui te procurent une adresse aux USA – j’avais déjà fait le calcul et la différence était tellement énorme qu’elle m’a abasourdi. Et je le suis encore!

41)
djtrance
, le 12.08.2011 à 15:26
[modifier]

Du hardware de la qualité équivalent à celle d’Apple existe ailleurs (mais au même prix). Un des gros arguments pour Apple était la qualité de Mac OS X comparé à Windows XP et Windows Vista. Depuis Windows 7 a changé la donne.

Mais alors complètement juste :) Je ne suis pas (et de loin) un pro Windows mais W7 est un bon produit mais, il faut la machine qui va avec (W7 sur un Dual Core 2.8 GHz avec 3Go de RAM n’a aucun sens en comparaison d’un W7 sur un Quad Core avec 8 voir 16 Go de RAM)

42)
François Cuneo
, le 12.08.2011 à 17:00
[modifier]

François: PayPal gère de l’argent et rien d’autre… ça n’a rien à voir avec une boîte qui construit des biens dans un pays et les vend ailleurs.

Passe encore pour le hardware (quoique, je le répète, quand le franc baisse, il me semble que là, ça suit), mais là, l’App Store ne fait rien d’autre que ce que fait PayPal.

43)
giampaolo
, le 12.08.2011 à 17:37
[modifier]

De même que le franc suisse est élevé parce que les valeurs macroéconomiques suisses sont meilleures qu’ailleurs (ce n’est pas qu’une histoire de monnaie refuge!), de même la demande d’actions Apple est très élevée (et pas surfaite!) parce que les liquidités d’Apple sont énormes. Et si elles sont énormes c’est parce qu’Apple vend beaucoup mais aussi avec une très grosse marge.

44)
Batisse
, le 12.08.2011 à 18:04
[modifier]

De même que le franc suisse est élevé parce que les valeurs macroéconomiques suisses sont meilleures qu’ailleurs (ce n’est pas qu’une histoire de monnaie refuge!), de même la demande d’actions Apple est très élevée (et pas surfaite!) parce que les liquidités d’Apple sont énormes. Et si elles sont énormes c’est parce qu’Apple vend beaucoup mais aussi avec une très grosse marge.

Et les liquidités d’Apple sont énormes parce qu’ils vendent énormément au Suisses, en Franc local… J’ai bon ?

45)
marcdiver
, le 12.08.2011 à 18:06
[modifier]

Je reviens de vacances en Fance… Il n’y a pas qu’Apple, les Suisses, on se fait tondre dans notre pays !

46)
djtrance
, le 12.08.2011 à 19:51
[modifier]

Je reviens de vacances en Fance… Il n’y a pas qu’Apple, les Suisses, on se fait tondre dans notre pays !

Et le mot est faible! Et le pire, semblerait qu’on adore ça…

47)
MixUnix
, le 12.08.2011 à 21:01
[modifier]

Les taxes aux US sont entre 5 et 10% en Floride, l’un des états les plus chers, sinon, plutôt 8% en moyenne, c’est loin de nos TVA.

48)
Hervé
, le 12.08.2011 à 22:43
[modifier]

Petit “amusement récent” : tout le monde sait que la viande est horriblement chère chez nous (en Suisse). Parce que, voyez-vous, faut bien que nos paysans vivent aussi. Alors l’entrecôte à 65 frs le kilo, c’est normal, n’est-ce pas ? Le problème c’est que les dernières achetées à ce prix-là indiquaient : _Provenance : “France zone franche” !!!! _

49)
G4Beige
, le 12.08.2011 à 23:18
[modifier]

Tu as tort Apple corrige ses taux de change pourtant et tres vite….

Il y a deux jours Apple a lance un programme de recyclage et jusqu’a hier soir, ils reprenaient mon Mac Mini de 2009 a 1670 francs… contre 250 euros en France. (je savais que malheureusement le prix n’etait pas plausible et que la loi ne les aurait pas forces a payer ce prix, sinon j’aurais renvoye mes deux minis).

Aujourd’hui, ils ont corrige le taux. et me le reprennent 255 francs… ou 218,45 euros en france..

Quand ca les arrange, ils savent corriger les taux et plutot vite.

50)
Joël (exGlimind)
, le 13.08.2011 à 17:41
[modifier]

à noter que les prix sur l’iTunes store ont changés. Avant les apps à 1$ étaient 1.10 CHF, aujourd’hui 1.-.

51)
colonel moutarde
, le 13.08.2011 à 18:16
[modifier]

Dans un autre domaine: Electroménager: Quelques bidules dont on a besoin pour notre nouvelle cuisine (four, lave-vaisselle, plan de cuisson, lave linge). Bonnes marques allemandes réputées avec de jolis showrooms vers Crissier. Prix en Suisse pour le tout: pas loin de 10’000.- Commandé en Allemagne sur le net, livré devant la porte, y compris TVA et taxes: moins de 3’000.-

Cherchez celui qui se goinfre !!!

52)
marcdiver
, le 13.08.2011 à 18:23
[modifier]

Dans le même ordre d’idées : baskets pour la course à pieds Asics : Suisse : 220.-. Le même modèle en France : 70 € ! En plus elles étaient soldées à 57€. Bel exemple que nous sommes des pigeons…

53)
Batisse
, le 13.08.2011 à 18:45
[modifier]

J’ai hier soir vu un court reportage à la télé avec explications de comment s’enrichir et profiter de la crise. Il en est qui on fait des millions vite fait en achetant à découvert, en achetant de l’or ou des francs Suisses. Il y en a un paquet qui se goinfrent et ce sont les Suisses qui trinquent.

54)
Renan Fuhrimann
, le 13.08.2011 à 23:37
[modifier]

Quand je lis certains commentaires, j’ai l’impression d’être sur une autre planète. Je vais me faire traiter de fanboy, de vendu à la cause du capitalisme et autres bêtises de ce genre mais bon…

Avant de cracher ouvertement sur le MAS (et sur Lion), il faut une fois prendre le temps de voir ce qu’il apporte : un système de gestion de ses applications fiable et stable, plus besoin de passer son temps sur macupdate.com pour voir si on aurait éventuellement raté une mise à jour, un portail tout simplement énorme pour les développeurs et un moyen de distribution hors normes pour eux. Certes, il y a des défauts comme les validations ou la marge qu’Apple se prend au passage mais depuis quand un système complexe est parfait dès le début ?

J’éviterai de parler des gens qui ne veulent pas donner leur sacro-saint numéro de carte de crédit à Apple croyant que celui-ci est inconnu de tous. Alors qu’il est plus dangereux de tendre sa carte de crédit dans un petit bar de vacances au fin fond des Seychelles que de l’utiliser pour des achats sur internet. Paranoïa, quand tu nous tiens !

Parlons de Lion, le nouveau mal absolu de la décennie… En lisant les commentaires soit disant éclairés de certaines personnes aigries vis à vis de Lion, j’étais farouchement opposé au nouveau félin d’Apple. Puis, je me suis dit qu’il vaut mieux se faire son avis par soit-même et j’ai découvert un système vraiment intéressant dont je ne pourrais plus revenir en arrière. Oser dire que c’est une simple mise à jour de SL c’est comme prétendre que l’astrologie est crédible ou que la Terre est plate.

Enfin bref, c’est pas la base de cet article. Concernant les taux de changes, je rejoins totalement TTE sur les différents problèmes comptables et juridiques internationaux. Une banque (ou un magasin comme Paypal) peut adapter rapidement ses taux de change. Par contre, un magasin international comme l’Apple Store, ce n’est pas la même chose vu qu’il est soumis à une réglementation différente. Certes, cela me choque autant que vous ces différences de prix et même si les différentes juridictions n’expliquent pas tout, Apple traine un peu les pieds… Mais si on regarde les différentes industries mondiales, j’en vois aucune vraiment enclin à adapter ses prix en fonction des cours des monnaies. Pourtant, on ne voit pas fleurir des billets pour dénoncer ces pratiques. Alors pourquoi le faire pour Apple ?

55)
Alexandre
, le 14.08.2011 à 00:02
[modifier]

“Alors pourquoi le faire pour Apple ?”

…parce qu’aujourd’hui c’est bien de critiquer Apple. Ça vend des journaux, ça fait des “hits” sur un site, ça fait 54 commentaires sur Cuk…

56)
Alexandre
, le 14.08.2011 à 00:06
[modifier]

Apple n’est plus la petite firme que nous aimions tant défendre il y quelques années (l’a-t-elle été en fait?). Elle a plus de cash que les Etats-Unis, et ça, vous ne m’empêcherez pas de penser que c’est parce qu’elle nous tond depuis des années et des années.

J’en ai juste un peu marre d’être un mouton.

…venant de quelqu’un qui change de mac chaque année et qui se précipite sur Lion, c’est pas très honnête, non?

57)
FT'e
, le 14.08.2011 à 03:02
[modifier]

S’il y a bien un truc que je ne comprends pas, c’est que certaines personnes puissent encore penser que des entreprises de la taille d’Apple, ou des PME, “vivent” pour autre chose que le pognon.

Enfin si, pour plein de choses. Mais sans petite monnaie, pas de café.

C’est vrai, pas mal d’entreprises “modernes” fonctionnent et sont valuées pour des millions de $ sans pour autant rapporter le moindre cent. Phénomène étrange d’ailleurs, mais passons.

Toute entreprise “normale” doit gagner de l’argent. Beaucoup c’est mieux que peu, et peu c’est mieux que pas assez.

Il y a eu une période de la vie d’Apple où le pas assez était quotidien et la survie l’objectif immédiat. En gagnant de l’argent. Les objectifs ont changés, la survie n’est plus la préoccupation du moment. Gagner de l’argent, ça, bien ça n’a pas changé.

Est-ce si surprenant ?

Vous travaillez pour quelle raison ? Si la boite ou vos clients cessaient de vous payer, vous feriez quoi ?

Si le matos Apple était deux fois plus cher, je continuerais à acheter Apple. Choix personnel. Peut-être plus le tout haut de gamme, et peut-être plus chaque année. Mais changer de boutique, beurk, sans façon.

Cet écart de prix, c’est chiant. C’est vrai. Mais je n’ai pour autant pas l’impression de me faire dévaliser. Je veux dire, personne de chez Apple a débarqué chez moi avec un flingue pour me forcer à acheter. C’est juste chiant, sans plus.

Il est super Lion. Et iOS 5, c’est très chouette aussi. J’amuse bien avec mes joujous. Vala.

58)
Saluki
, le 14.08.2011 à 08:32
[modifier]

L’an dernier, je vous avais concocté une humeur sur les prix ! les prix !!, les prix !!! où je constatais des variations sensibles dès les frontières franchies, avec aussi l’exemple tranchant cher à François.

Je vous rappelle la conclusion :

Avant de clamer qu’Apple est un vil délinquant, escroc aux prix de surcroît, il convient de bien regarder les pratiques des autres sociétés, moins visibles ou emblématiques, certes, mais tout autant jongleuses ès-taux de change. Et de beaucoup.

Et je ne faisais pas référence aux pétroliers et au prix à la pompe.

59)
François Cuneo
, le 14.08.2011 à 15:03
[modifier]

Concernant les taux de changes, je rejoins totalement TTE sur les différents problèmes comptables et juridiques internationaux. Une banque (ou un magasin comme Paypal) peut adapter rapidement ses taux de change. Par contre, un magasin international comme l’Apple Store, ce n’est pas la même chose vu qu’il est soumis à une réglementation différente.

Ah bon? PayPal est une petite entreprise locale?

Les réglementations qu’Apple avec lesquelles Apple a dû “faire” pour iTunes n’ont rien à voir avec le taux de change.

“Alors pourquoi le faire pour Apple ?”

…parce qu’aujourd’hui c’est bien de critiquer Apple. Ça vend des journaux, ça fait des “hits” sur un site, ça fait 54 commentaires sur Cuk…

Ben non, tu m’excuses, cela n’a rien à voir avec ça. J’ai eu dix fois plus de commentaires en disant comment j’étais content avec mon iPhone.

Parce qu’Apple, au départ, on a beaucoup fait pour la défendre. Et la voir tourner comme ça (pour autant qu’elle ait été différente un jour), ça me fait vraiment mal.

Et parce que je ne pourrai pas dire, le jour où elle aura tout bouffé, ce qui est en train de se passer d’une certaine manière (oui je sais, il y a Google, et encore un peu Microsoft) que je n’aurai pas gueulé à ma manière.

…venant de quelqu’un qui change de mac chaque année et qui se précipite sur Lion, c’est pas très honnête, non?

Excuse-moi, mais choisis mieux tes vocables: s’agit-il ici d’une question d’honnêteté? De manque de cohérence, tout au plus.

Nous vivons avec nos contradictions: j’aime le Mac, ça ne va pas s’arrêter du jour au lendemain. J’aime la technologie, ça non plus ça ne va pas s’évaporer d’un coup de cuillère à pot.

Il n’empêche que je n’accepte pas tout ce qui se passe maintenant.

à noter que les prix sur l’iTunes store ont changés. Avant les apps à 1$ étaient 1.10 CHF, aujourd’hui 1.-.

Merci Apple.

Mais c’est encore 25 pour cent trop cher.

Qu’ils suivent le cours du marché, je serai alors le premier d’accord de payer plus quand le $ remontera.

60)
François Cuneo
, le 14.08.2011 à 15:07
[modifier]

“Alors pourquoi le faire pour Apple ?”

…parce qu’aujourd’hui c’est bien de critiquer Apple. Ça vend des journaux, ça fait des “hits” sur un site, ça fait 54 commentaires sur Cuk…

Je m’excuse, j’y reviens encore une fois…

Mais c’est incroyable ce que tu écris là.

En fait, je vois des choses scandaleuses se passer dans le monde Apple, monde duquel nous parlons sur Cuk disons 3 ou 4 fois par semaine en moyenne, et devrais fermer ma gueule parce que sinon, on pourrait croire que je vise de l’audimat?

Ben désolé Alexandre, non, je continuerais à dire les trucs qui ne vont pas.

Et tiens, vendredi prochain, c’est peut-être bien un problème système grave dont je vais débattre.

Je ne sais pas si je vais oser.

Tu me permets?

61)
Renan Fuhrimann
, le 14.08.2011 à 15:32
[modifier]

@François :

En dehors du fait que tu ne peux pas comparer une entreprise comme paypal qui fonctionne uniquement comme intermédiaire pour des flux d’argent et une entreprise industrielle vu que leurs réglementations sont différentes. Est-ce que Paypal possède un stock ? Est-ce que Paypal achète des pièces détachées des mois à l’avance ? Est-ce Paypal doit faire face aux fluctuations importantes du cours du pétrole ? Est-ce que Paypal doit payer des taxes douanières ? Etc…

Bref, je comprends ta volonté de comparer deux entreprises, mais pour faire cela, tu dois choisir deux entreprises avec un même modèle économique. Si tu compares Unilever et Apple, cela peut être crédible (d’ailleurs la Coop vient de boycotter les produits Uncle Ben’s vu que Unilever n’adapte pas ses taux de change).

Et c’est en faisant cette comparaison que tu verras qu’Apple est pas pire que les autres. Et que c’est plus les sociétés internationales qui sont à blâmer, pas juste Apple !

62)
François Cuneo
, le 14.08.2011 à 15:53
[modifier]

Renan, je ne parle pas de la partie “hardware” d’Apple lorsque je compare les deux entreprises.

Je le fais au niveau de l’App Store (celui des applications donc). Aucun stock ici.

Là, PayPal et d’autres font exactement le même travail qu’Apple et reportent le taux de change.

Pour le Hardware, j’ai bien compris qu’il était un poil plus difficile de suivre. Mais de telles différences sont malgré tout honteuses.

Et si Apple le voulait, elle répercuterait le taux de change régulièrement sur le Hardware aussi.

Sur l’App Store, cela doit être fait en temps réel.

63)
zit
, le 14.08.2011 à 20:28
[modifier]

Tondu comme un mérou ! Et oui, car le mérou se tond…

Mais délicatement, car sinon, le mérou pète !

z (qui est déjà loin, je répêêêêêêêêêêête : –>)

64)
fxc
, le 14.08.2011 à 22:51
[modifier]

le mérou pète !

surtout la peau de mérou…

z  (qui est déjà loin, je répêêêêêêêêêêête : –>)

moi aussi

65)
Alexandre
, le 15.08.2011 à 00:31
[modifier]

@François

Tu n’écris probablement pas cet article pour faire de l’audimat. mais c’est malgré tout la tendance générale sur le web, dans la presse, à la télé… (antennagate, geolocalisation, etc).

alors oui, je te permets…

concernant mon deuxième commentaire, oui, c’est un peu malhonnête, voire hypocrite de critiquer sévèrement tout en se précipitant sur la dernière nouveauté… si Apple a du fric plein les poches, c’est (aussi) parce qu’il y a des personnes qui change de bécane chaque année. je suis un utilisateur intensif de matos Mac, j’ai besoin d’une bonne machine, mais je ne la remplace pas chaque année.

un peu enfant gâté quoi ;-)

66)
Pierre.G.
, le 15.08.2011 à 00:49
[modifier]

Je voudrais juste faire un commentaire vis-à-vis de la différence de pouvoir d’achat des mécontents qui protestez contre la Suisse et ses tarifs, qui est prêt parmi vous à recevoir son salaire aux tarifs américains ou européens?

Cela dit sans vouloir défendre Apple, ni aucune autre marque puisque je suis le premier à court-circuiter les importateurs officiels quand j’y gagne assez, mais simplement pour vous dire que nous ne sommes pas les plus malheureux, et que parfois il faut aller au fond de ses idées et quitter une paire de chaussures qui nous font mal au cuir du porte monnaie… ;-)

67)
pat3
, le 15.08.2011 à 01:30
[modifier]

Ben Diou!

La discussion m’a fait comprendre comment François, avec sa seule paye de directeur d’école, peut se payer tous ces joujous (j’avais posé la question dans le commentaire d’une autre humeur, sans réponse, malgré le suivi). C’est que,

le résidant en Suisse a de toute façon un pouvoir d’achat plus grand que dans la plupart des autres pays, même si le cours du dollar ou de l’Euro n’est pas correctement pris en compte

Pour revenir à l’article, ce qui est fatigant dans la critique ambiante d’Apple, c’est qu’elle finit toujours par tout mélanger. C’est aussi qu’elle évoque les mêmes problèmes en boucle sans tenir le moindre compte des solutions proposées. Et qu’au final, ce qu’elle révèle, c’est un état d’esprit de consommateurs gâtés.

Mais peut-être que les choses changeront petit à petit? Déjà, François reconnaît qu’Apple n’a peut-être jamais été la petite entreprise qu’il a longtemps cru qu’elle était. Jobs, pourtant, le dit fréquemment en interview: il était multimillionnaire à 27 ans; il devait bien y avoir quelques bénéfices dans l’entreprise qu’il avait créé, non?

Bref, Apple est cher en Suisse, mais toutes les astuces pour passer outre l’AppStore Suisse (ou autre) sont sur le net depuis au moins deux ans. Et il suffit d’une cousine ou d’un voyage aux États-Unis pour acheter son matos à 20% moins cher (j’ai fait la comparaison avec la France, je gagnerais 200 euros sur un iPad…) sans compter les AppleStore education (n’existent pas en Suisse?) à moins cinq pour cent, ou les Apple On Campus entre 10 et 20%. Il y a des solutions, non?

Pour le MAS, on apprend que bientôt toutes les applications ne passeront que par Apple; mais 1) bientôt, c’est pas encore maintenant, 2) il suffit, même sur le MAS, d’un clic sur le lien vers le site de l’éditeur pour vérifier s’il n’y a pas d’autres versions (hors MAS, moins chère, voire d’évaluation), et il y en a encore souvent; et si on veut comparer prix et applis, de taper la catégorie correspondante sur le MAS, ou sur MacUpdate, pour avoir une alternative. On découvrira alors que Cyberduck est gratuit (ou donationware) et opensource sur son site et payant (les 18,99 euros!) sur le MAS . Mais que la vérification est à… un clic, dans un sens ou dans l’autre. L’AppStore est peut-être un attrape-couillon, mais… un attrape-couillon, ça n’attrape que…

À tout prendre, je préfère l’attitude d’Alain Le Gallou, qui dit non et qui s’y tient – et qui découvre, dans le même temps, la décroissance ?

à Noël pour le bénéfice du SSD. Plus question, Apple me débectant de plus en plus, j’ai fait l’effort de remplacer le Superdrive de mon iMac27 par un SSD. Je garderai cet iMac27 jusqu’à sa mort.

Bref, crier au scandale c’est bien, mais donner la contre-information qui permet de faire différemment, c’est mieux (heureusement, les commentaires sont là pour le faire) – surtout quand cette contre-information a été donné sur des tas de sites mac.

On s’éviterait des colères inutiles, et on pourrait se concentrer sur d’autres choses plus plaisantes, à faire avec son mac, plutôt qu’à le changer?

Désolé de paraître si moraliste, mais qu’est-ce qu’on perd comme temps à s’époumoner de concert sur des évidences… On lit des choses tellement plus intéressantes sur Cuk, par ailleurs.

PS: Titov, Apple est gros, très visible en ce moment, mais pour nous, n’est pas un ogre, dans le sens où l’entreprise n’a pas les moyens d’un abus de position dominante. Son navigateur n’est pas majoritaire (et son moteur est open-source), elle n’a pas ses OS sur 90% d’un marché quelconque (même celui des smartphones, ou celui des tablettes), et, elle ne sait pas à tout moment ce que tu fais sur le web – même quand tu surfes sur le PC de ta sœur (alors que Google…). Bref, les pratiques commerciales d’Apple peuvent vous déplaire, ça n’en fait pas un M$ ou un Google (ou un BlackBerry, voire récemment les articles sur les émeutes anglaises) pour autant.

68)
graffati
, le 15.08.2011 à 09:43
[modifier]

Apple est cher en CH, soit…

Ce qui me “désole” plus dans la politique actuelle de Apple, c’est de petit à petit “imposer” tout son matériel. Je m’explique: avec Lion, plus de iSync… donc plus de possibilité “interne” de synchroniser ses contacts et agenda avec un téléphone autre que iPhone… et MobileMe sera abandonné… donc si je veux rester sur SL, je vais devoir choisir si je synchronise mes ordinateurs ou mon téléphone…

Autre exemple: nouveau Mac Mini sans lecteur CD/DVD… Bien entendu, on peut y connecter un lecteur externe, mais cela veut dire “à la base”: soft, musique, jeux, films > MAP ou iTunes…

Apple a fait très fort avec le iPod et iTunes: c’est une référence même sur PC… Si Apple “gagne” la bataille des smartphone et des tablettes…

69)
François Cuneo
, le 15.08.2011 à 12:11
[modifier]

En gros Pat3, il faut truquer pour contourner les prix scandaleux d’Apple.

Il faut aller sur le net et trouver toutes les ficelles pour trouver d’autres solutions.

Et surtout se satisfaire de cette manière de faire.

Parce que c’est vrai, j’avais oublié, nous sommes des consommateurs gâtés.

Et encore trouver tout ça normal.

Au final, je ne suis pas directeur d’école, qu’on se le dise.

70)
François Cuneo
, le 15.08.2011 à 12:50
[modifier]

La discussion m’a fait comprendre comment François, avec sa seule paye de directeur d’école, peut se payer tous ces joujous (j’avais posé la question dans le commentaire d’une autre humeur, sans réponse, malgré le suivi)

Outre le fait que je ne suis pas directeur, comme écrit plus haut, il faudrait donc que je me justifie de ce que j’achète?

Comment, j’ai l’outrecuidance de ne pas répondre quand on me demande?

Parce que cette année, j’ai changé d’ordinateur, je suis un pourri gâté?

Non, je ne vois pas pourquoi je devrais t’expliquer comment j’ai obtenu ce nouveau Mac.

Vraiment, en cherchant, je ne vois pas ce que cela t’apporterait.

71)
djtrance
, le 15.08.2011 à 17:43
[modifier]

Je voudrais juste faire un commentaire vis-à-vis de la différence de pouvoir d’achat des mécontents qui protestez contre la Suisse et ses tarifs, qui est prêt parmi vous à recevoir son salaire aux tarifs américains ou européens?

C’est bien de parler des salaires, mais ce n’est plus comparable: tout augmente, sauf les salaires (comme partout)…

Croire qu’en Suisse, les gens sont aisés, c’est une fout.. conn….

72)
Tom25
, le 15.08.2011 à 18:21
[modifier]

Il existe MacUpdate Desktop qui pour 20$ par mois vous liste toutes vos applications, extensions, etc. et vous indique lesquelles ne sont plus à jour.
Et à l’époque où j’ai souscrit, j’ai payé 15,10 € (le prix était déjà de 20$).

Et oui, j’ai changé de Mac à l’époque où Apple allait mal pour les soutenir. Aussi pour me faire plaisir, mais j’avais beaucoup de compassion pour leurs difficultés. Et aujourd’hui je me dis que j’ai été con.
Mais il y a tellement de choses que j’ai faites par naïveté il y a bien longtemps et que je paye au prix fort aujourd’hui …. Tout ce qui m’arrive en ce moment, tout ce que je vois autour de moi (le comportement d’Apple entre autres) me pousse à me dire qu’il faut que je me regarde le nombril. Que j’arrête de laisser partir des types avec ma bagnole que je vends d’occasion sans qu’ils m’aient payé. Que j’arrête de mettre mes comptes en commun avec quelqu’un qui a 10 fois moins d’argent que moi. Que j’arrête de prendre des familles entière en stop qui me dégueulassent ma bagnole. Que j’arrête de payer des vacances aux amies défavorisées de mes filles pour m’entendre dire que je suis chiant car je réclame le silence à 4 h du matin car je dois dormir pour conduire 600 bornes le lendemain.

Non, c’est Apple qui a raison. Mon patron me l’avait dit il y a 15 ans : “Thomas, tu ne te feras jamais baisé autant la gueule que par ceux à qui tu as tendu la main !”. Vous savez pourquoi il m’a dit ça ? Car mon prédécesseur venait de le mettre au Prud’hommes. Ce type avait volé dans la caisse, mais comme il avait une femme et trois gosses à charge, mon patron l’avait licencié économique (sinon pas d’indemnité, pas de chômage etc.). Et donc il n’avait pas le droit de me réembaucher au même poste. Et c’est la vérité car le type en question me l’a confirmé. Je lui ai demandé pourquoi ce comportement, il m’a répondu «parce que j’y ai vu une opportunité de ma faire du fric !».

Aux chiottes les états d’âmes. On emmerde le monde avec ça !

73)
pat3
, le 15.08.2011 à 19:26
[modifier]

Non, François, je ne demande pas d’explication (je ne comprenais pas comment, même en revendant l’ancien, tu peux changer aussi souvent de matériel – sans compter les logiciels achetés; comme je te pensais institueur, et connaissant a peu près les grilles de salaires des insituteurs ou professeurs des écoles en France, j’avais du mal à comprendre… mais peu importe).

EN disant “sans réponse”, je signalais juste que l’interrogation demeurait pour moi… j’aurais dû m’abstenir.

Je persiste en disant que le quidam moyen sur Cuk est un consommateur gâté (je considère même en faire partie). Mais ce que tu répugnes à faire pour changer d’ordi, d’autres le fond pour leurs courses alimentaires. Je ne vais pas verser une larme condescendante sur la pauvreté du monde, mais je dis que les problèmes évoqués ici sont des problèmes de riches.

Mais bien entendu, tu as le droit de dépenser ton argent comme tu veux. Seulement, quand tu intitules un billet “Apple nous tond, et sa commence à bien faire”, j’ai l’impression de me retrouver sur… MacBidouille, où tout le monde achète du mac, renouvelle régulièrement son matos avec les derniers joujous d’Apple et critique Apple à longueur de posts, sans y trouver la moindre contradiction.

Je suis désolé, mais j’ai du mal à comprendre. Ce n’est pas de l’idôlatrie Apple, c’est juste que, même si ça n’est pas facile, il faut prendre la mesure de la non correspondance entre les moyens et les besoins, et, si l’on trouve l’addition Apple trop salée, les moyens – légaux, hein, on s’entend – de la réduire existent. L’énergie passée à râler contre Apple dans les sites pro-Apple me paraît totalement inutile (surtout que tout a été dit et répété). À moins de pouvoir mener une class action contre certaines pratiques, nos diatribes reviennent à pisser dans un violon.

Bien sûr, j’adorerais qu’Apple remette à son catalogue une tour d’entrée de gamme, sur laquelle je pourrais bidouiller cinq ou six ans sans souci et sans éprouver le besoin (l’envie, je ne dis pas) de changer de machine, mais sur laquelle je pourrais ajouter ram, disque, et lecteurs au gré de l’évolution de mes besoins.
Oui, je constate qu’Apple a resserré sa gamme d’ordis au profit de ses iBidules, et qu’elle ne tient pas à revivre l’histoire de Microsoft, ce pourquoi, à mon avis, elle se borde dans tous les sens, pour maintenir son propre écosystème et ne pas dépendre de sa concurrence. Mais Appple n’a de cachet qu’en innovant (je me demande d’ailleurs comment il est possible d’innover sur autant de temps et accumulant les succès), et dès qu’elle n’innovera plus, ce sera rapidement terminé pour elle (sachant qu’une partie de sa fortune repose sur de la capitalisation boursière, qu’on sait versatile). Je comprends donc, avec mes humbles moyens (je n’ai pas la science économique infuse, loin de là), les choix stratégiques récents: s’assurer une entrée de revenus sur le logiciel, empêcher la concurrence de doubler à moindre frais, conserver son trésor de guerre pour ne pas dépendre de l’humeur de ses actionnaires.

Mais ce sont là des histoires de World Companies. À notre niveau de consommateurs plus ou moins avertis, qu’est-ce que ça change? Pas grand chose, je trouve, c’est pourquoi je suis étonné du barouf que fait le moindre communiqué de presse chez Apple, la moindre rumeur. Je trouverais plus sain et zen de se calmer un peu, de revenir à ce qui fait que nous avons entre les mains de sacrés outils: le fait de s’en servir agréablement.

Voilà, rien de plus, et désolé si mes propos ont paru te viser en personne; c’est plutôt le mouvement général que je déplore, et que je trouve que tu suis plus qu’avant. C’est peut-être aussi dû à ma fin de vacances et au sevrage d’internet durant quelques jours…

74)
pat3
, le 15.08.2011 à 19:32
[modifier]

Il existe MacUpdate Desktop qui pour 20$ par mois vous liste toutes vos applications, extensions, etc. et vous indique lesquelles ne sont plus à jour. Et à l’époque où j’ai souscrit, j’ai payé 15,10 € (le prix était déjà de 20$).

Il exista aussi Bodega et AppFresh que MacUpdate ne référence pas, justement parce qu’ils font concurrence à MacUpdate Desktop Tous pourris, décidément? C’est vrai, le MAS est très voyant, mais nous (les usagers un peu anciens du mac) savons que les alternatives existent toujours, non?

75)
Tom25
, le 15.08.2011 à 20:43
[modifier]

Ah ? AppFresh n’est plus sur MacUpdate ? Il me semble qu’il y était à une époque mais je ne suis pas sûr. Mais il me semble aussi qu’AppFresh puise dans la base de données de MacUpdate (et VersionTracker à l’époque). Et là ce n’est pas correct de la part d’AppFresh.
Mais sur le site d’AppFresh, ils disent se baser sur osx.iusethis.com donc je dois dire une connerie.

76)
Pierre.G.
, le 16.08.2011 à 02:06
[modifier]

Je ne vois pas vraiment le rapport djtrance, entre mon mot cité et ta phrase, je ne parle pas de hausse des salaires, je parle juste de panier du consommateur mais de manière plus exacte dans notre cas que de le ramener à la seule alimentation: Pour un Suisse moyen, il reste plus facile de s’acheter un Mac neuf que pour un Français moyen, la rémunération n’est pas comparable, et le système SMIC n’est pas seul en cause, la TVA par contre y est pour beaucoup sur nombre d’articles.

En EU ou aux USA le taux d’endettement est un bon baromètre du pouvoir d’achat, il faut donc aussi accepter de payer un produit fabriqué ici plus cher, simple question d’économie nationale, mais un produit fabriqué ailleurs engraisse surtout certains importateurs donc l’importer à titre personnel n’a pas(peu) d’effet sur le système, seulement sur certains porte-monnaies déjà bien garnis; lorsque je fais venir un objet payé 2000$ qui est vendu ici 3500Frs, je ne fragilise pas beaucoup de postes de travail chez nous.

Par contre celui qui va acheter son lait, son pain ou ses légumes en France au lieu de le prendre en vente directe chez nous s’il en a la possibilité contribue à une baisse de son propre pouvoir d’achat à terme.

77)
ToTheEnd
, le 16.08.2011 à 13:46
[modifier]

Bon… on ratisse large dans cette humeur et avec les réactions.

Le Mac App Store ou MAS pourrait probablement adapter plus facilement ses prix que le reste… mais ça créerait un précédent entre le hard/soft qui serait aussitôt exploité par les mêmes qui se plaignent en ce moment.

Je ne doute pas qu’il serait possible pour Apple de régler ce point mais ce n’est pas sa priorité, tout bêtement. Y voir de la cupidité et de l’oisiveté c’est avoir une vision restreinte de l’affaire tant cette marque a d’autres objectifs que de commercialiser aux taux justes, ce n’est pas une banque ou un organisme financier et sa prérogative est ailleurs. Bien entendu, on peut s’en plaindre mais fondamentalement, ça ne change rien au problème.

Maintenant, sur les discussions à débordement, je rappelle que le salaire médian en France est d’environ EUR 2’000 bruts par mois contre CHF 5’823 bruts par mois en Suisse. Il y a quelques jours encore, on gagnait presque 3x plus que nos voisins. A la lumière de ces chiffres, on comprend mieux pourquoi on a autant de frontaliers (qui à mon avis ne sont pas suffisamment taxés mais c’est un autre débat). On peut aussi noter que 1/10 des Suisses gagnent moins de CHF 3’848 bruts par mois (pour un 100%) et qu’un autre 1/10 gagne plus de CHF 10’538 bruts par mois… les 8/10 sont donc entre ces deux extrêmes. Ça c’était juste pour remettre l’église au milieu du village car à la lecture de ces commentaires, on dirait que des gens qui achètent des machines de loisirs à 2’000 ou 3’000 balles plus des iPad et autre iPhone n’arrivent plus à acheter de lait.

Alors c’est vrai, en Suisse on jouit de revenus confortables qui, d’une façon générale, nous permettent d’avoir un pouvoir d’achat plus élevé. D’ailleurs, Apple détient la plus haute part de marché dans le monde en Suisse… ce n’est pas un hasard alors qu’au même moment, les parts de la marque fondent dans les pays qui font la une des journaux en ce moment (au hasard: Grèce, Italie ou Portugal). Je précise que j’ai ces chiffres de la bouche même de responsables européens chez Apple.

Après cette longue introduction (et oui, c’était que l’intro !), venons-en au fond du problème : la Suisse est chère et en plus, on nous tond. En Suisse, vu qu’on a des salaires élevés, les biens mais surtout les services sont plus chers qu’à l’étranger et pour comprendre pourquoi, il faut bien comprendre la différence entre « biens et services » . Pour se faire, je propose 2 exemples caricaturaux : prenez une peluche fabriquée en Chine dans une usine qui a son site Internet. En gros, à part la marge de l’usine et les frais d’expédition, vous paierez un prix qui défie toute concurrence en Suisse et pour cause, pas de distributeur, pas de vendeur, pas de locaux à louer, pas d’assurances, pas de transport, pas d’électricité, pas de chauffage/clim, etc. Le prix de ce bien à l’exception des taxes locales et de transport sera donc plus ou moins la même au Japon, au Luxembourg, au Portugal, etc. Maintenant, prenez un café dans un bar… ou non, encore plus fort, un Big Mac.

Ce produit est très intéressant pour plusieurs raisons. Pour commencer, il est fabriqué de la même manière partout et surtout, il utilise les mêmes ingrédients qui sont généralement locaux. Par conséquent, à la différence d’un bien fabriqué en Chine, le Big Mac inclut beaucoup de services aussi bien au niveau des éléments qui le compose (un éleveur pour le bœuf, un paysan pour la farine etc,) que sa fabrication (cuisiner et servir). La plupart de ces éléments font appellent à de la main d’œuvre suisse… ce qui, si vous suivez toujours l’affaire, ne manquera pas d’avoir un coût puisque les salaires en Suisse sont plus élevés que la moyenne.

Pour couronner le tout et surtout étayer un peu mes diatribes, il faut se référer à un indice bien pratique : Big Mac Index. Cet indice a le mérite de démontrer à un instant donné combien vaut un Big Mac dans le monde… reporté au dollar. Bien sûr, il y a un effet de change mais irrémédiablement et avec la fréquence d’un métronome, le Big Mac en Suisse est un des plus chers au monde (top 5). De plus, cet indice révèle surtout le purchasing power parity (PPP) qui est utile à plus d’un titre mais je pense avoir suffisamment soulé tout le monde.

Pour faire court, Apple comme tous les autres fabricants de biens dans le monde, se prend certainement une marge un peu plus importante en Suisse qui est un marché « prémium » tout comme en Norvège ou au Danemark ! Car figure-toi que rapporté au dollar, ces pays sont aussi chers que la Suisse pour ce qui est de produit Apple… et comme par hasard, le Big Mac est encore plus cher en Norvège qu’en Suisse.

En conclusion, ton humeur aurait été plus juste en titrant « Apple tond les pays riches et ça commence à bien faire »

78)
Anne Cuneo
, le 16.08.2011 à 21:59
[modifier]

Je n’ai pas eu le temps de lire les 77 commentaires, et j’arrive un peu tard, quelqu’un aura peut-être déjà élargi le sujet à d’autres produits.

Je voudrais juste faire remarquer qu’un livre de poche qui coûte $7.99, ou 6.95 fr. suisses à cet instant précis (et il s’agit là d’un PRIX DE VENTE EN MAGASIN), acheté en gros par les distributeurs suisses (donc frais de port partagés entre beaucoup de livres, et prix avant marge du distributeur et du libraire, même en tenant compte de la TVA suisse on arrive probablement à quelque 4$) se vend en Suisse 15 francs et des centimes qui varient, une fois 15.30, une fois 15.50. Cela fait longtemps que je me demande pourquoi les importateurs se suicident comme ça, à longue échéance.

Bien entendu, avec les libraires, j’ai la possibilité de faire venir le livre par internet, alors qu’avec l’AppStore je suis tenue de passer par eux.

Cela fait longtemps que je râle, et que je reçois la réponse que cite TTE:

Pour faire court, Apple comme tous les autres fabricants de biens dans le monde, se prend certainement une marge un peu plus importante en Suisse qui est un marché « prémium » tout comme en Norvège ou au Danemark !

J’ajoute un dernier exemple: le tube de vitamines Beroca coûte 17.00 fr.s., mais £ 4.00 (5.23 fr.s. en ce moment-même) à Londres. Donc tous les domaines sont atteints.

Conclusion: «Les importateurs tondent les pays riches, et ça commence à bien faire» – et Apple est à la fois exportateur et importateur.

80)
dacasine
, le 18.08.2011 à 08:00
[modifier]

Sur tout ce qui a déjà été dit, j’aimerais juste ajouter qu’on peut négocier avec Apple.

J’ai eu mon iMac fully loaded (ssd, etc.) à 3’100.- au lieu de 3’600.- prix indiqué sur l’AppleStore.

Je pense qu’il ne faut surtout pas se fier à leur prix et essayer de jouer comme on peut…