Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le Lion n’est pas mort ce soir, il a retrouvé Rosetta !

J'ai reçu l'autre jour l'article suivant de la part d'un lecteur, Daniel Pesch. Il me semble fort intéressant, vu que l'abandon de Rosetta est l'une des grosses critiques faites à Lion. Il semblerait que justement, on puisse pallier cet abandon.

Vas-y Daniel, chauffe! Chauffe! Et merci!!

Après avoir cloné (merci CCC) mon 10.6.8 actuel sur un disque externe, j'ai installé Lion sur ce clone pour l'essayer et valider mes applications.

Toutes fonctionnent bien sauf mon vieux Canvas 9 (de chez DENEBA) qui ne peut vivre sans sa Rosetta !  J'ai cherché en vain un remplaçant. J'ai donc posé la question dans le newsgroup fr.comp.os.mac-os.x. Eh bien, voici une  réponse dont je voudrais vous faire part :

On peut installer 10.5 Leopard (peut-être Snow 10.6 aussi, je n'ai pas essayé) dans Lion grâce à VirtualBox. Et à Manuel Dorne et de son blog KORBEN.

Voici comment:

Avant toute chose, il faut arrêter Time Machine qui peut compromettre l'installation s'il entame une sauvegarde durant le processus. Je l'ai constaté deux fois.

Voici le lien vers la page de Korben concernant cette trouvaille et histoire de se concentrer un peu:

http://korben.info/installer-mac-osx-sur-virtualbox.html

Bien lire... Attentivement...

Ensuite, et une fois dans Lion, il faut télécharger et installer la dernière version de VirtualBox, la 4.1.0 :

http://dlc.sun.com.edgesuite.net/virtualbox/4.1.0/VirtualBox-4.1.0-73009-OSX.dmg

Et puis, l'ouvrir si cela ne se fait pas tout seul.

Ensuite, bien lire ce qui suit, car Manuel Dorne est un geek (c'est lui qui le dit) et ce qui lui semble déconcertant de facilité pour lui, ne l'est pas forcément pour le commun des MacUser comme moi ! Moi, je dois être le pire : j'ai ouvert le Terminal une fois et je l'ai très vite refermé tellement j'ai eu peur !)

Dans VirtualBox : créer une nouvelle machine virtuelle, lui donner un nom et choisir Mac OS X comme Système et Mac OS X Server comme version (et non pas Mac OS X comme indiqué par Korben, car VirtualBox ne propose pas Mac OS X comme version...)

Je récapitule :

Nom : ce que vous voulez

Système : Mac OS X

Version : Mac OS X Server

Ensuite il faut allouer une quantité de mémoire vive à l'application. 1 Mo est proposé, je l'ai montée à 4 Mo.

Puis, comme le dit très bien Korben, il faut choisir de créer un disque dur virtuel de taille fixe (moi j'ai indiqué 20 Mo, car je ne stockerai pas grand-chose ce disque dur virtuel). VirtualBox récapitule alors les caractéristiques de la nouvelle machine virtuelle et affiche un "Terminer". Au clic, un processus de ± 5 minutes aboutit à une fenêtre identique, cliquer à nouveau sur "Terminer".

Une Machine virtuelle portant le nom que vous lui avez donné apparaît dans la partie gauche de la fenêtre, elle est sélectionnée, il n'y plus qu'à installer Mac OS X 10.5. Insérer le DVD 10.5.

Cliquer sur "démarrer" (la flèche verte), on entre dans l'assistant au premier lancement de VBox.

Suivre les indications ; s'il y en a plusieurs,vérifier que c'est le bon lecteur optique qui est choisi.

Un assez long processus commence qui aligne des lignes codes (ou de commande, je ne sais pas). Cela prend entre 5 et 10 minutes.

Cela se termine par l'affichage de la première fenêtre de l'installateur Mac : le choix de la langue. Choisir celle qu'on veut et continuer. Fenêtre "Bienvenue", "Continuer". Accepter la licence.

Et c'est là qu'intervient l'astuce de Korben : il n'y a aucun disque dur à sélectionner pour installer l'OS

Il faut ouvrir "utilitaire de disque" (sur le DVD, dans virtualBox)) et sélectionner le VBOX HARDDISK.

Onglet "effacer", choisir Mac OS étendu (journalisé), donné un nom et "effacer" + confirmation. Le disque virtuel est formaté.

Quitter "Utilitaire de disque", le disque dur virtuel apparaît et on peut le sélectionner.

Une fois qu'il est sélectionné, "Continuer".

Affichage d'un résumé, "continuer".

Commence alors une vérification du DVD d'installation que l'on peut "Ignorer" !

L'installation commence !

Après, c'est comme on connaît.

En une heure environ on dispose de 10.5 et sa  Rosetta sous Lion !

J'espère que cela pourra être utile à d'autres.

Enjoy!

Merci à Pierre-Alain Dorange, SAM et les autres...

Daniel Pesch

26 commentaires
1)
pat3
, le 08.08.2011 à 00:48
[modifier]

Plus besoin de Rosetta (enfin, pour le moment, peut-être qu’avec le temps je découvrirais que j’ai un besoin impérieux d’un fichier AppleWorks?), mais je dis chapeau pour la bidouille!

Intéressant aussi, car j’ai gardé une version de sauvegarde de mon disque système sous Snow Leo au cas où, mais il prend beaucoup plus de place que les 20 go de l’article. Ça pourrait donc valoir le coup de ne garder qu’un disque virtuel minimaliste sous Snow…

Ce VirtualBox commence à être une alternative sérieuse, open source et gratuite aux deux concurrents qui jusqu’alors se battaient en duel…

2)
dpesch
, le 08.08.2011 à 00:51
[modifier]

François, peux-tu corriger le deuxième alinéa et remplacer “cité plus haut” par “fr.comp.os.mac-os.x”… Merci !

Daniel

3)
ysengrain
, le 08.08.2011 à 05:51
[modifier]

Moi, je dis Cuk devrait s’appeler Cukipedia !!

Merci pour les explications exhaustives qui ont complété les quelques manques qui m’empêchaient de réaliser ce qui est lumineusement expliqué ici.

4)
JPO1
, le 08.08.2011 à 07:23
[modifier]

J’ai installé Snow Leopard comme François l’a fait pour Leopard. J’arrive bien à faire tourner SL mais je ne suis pas arrivé à partager les fichiers entre l’uc et la machine virtuelle ?

5)
Alain Le Gallou
, le 08.08.2011 à 08:16
[modifier]

J’ai une solution plus simple. Je reste en Snow Leopard. En fait, pour d’autres raisons, car je n’ai pas besoin de Rosetta.

6)
felix-fi
, le 08.08.2011 à 08:33
[modifier]

Ensuite il faut allouer une quantité de mémoire vive à l’application. 1 Mo est proposé, je l’ai montée à 4 Mo.

Puis, comme le dit très bien Korben, il faut choisir de créer un disque dur virtuel de taille fixe (moi j’ai indiqué 20 Mo, car je ne stockerai pas grand-chose ce disque dur virtuel).

Tu ne confondrais pas Mo et Go??? ;)

8)
dpesch
, le 08.08.2011 à 09:43
[modifier]

j’ai fait comme tu l’as demandé. C’est bon je crois.

Oui, parfait, sauf que le lien mène à une page qui dit ” La page demandée n’a pas été trouvée”. Si l’on veut se diriger vers la page web du newsgroup, l’adresse est plutôt :

https://groups.google.com/group/fr.comp.os.mac-os.x/topics?hl=fr&pli=1

Mais je pense que c’est beaucoup plus pratique de lire les newsgroups via un lecteur prévu pour ça, genre Thunderbird ou autre.

9)
dpesch
, le 08.08.2011 à 09:55
[modifier]

…je ne suis pas arrivé à partager les fichiers entre l’uc et la machine virtuelle ?

Moi, je l’ai fait via une clé USB. Il y a une manip à faire dans VBox pour la reconnaître, mais je ne sais plus comment j’ai fait. Mais si j’ai trouvé, c’est que ce doit être facile !

On doit aussi pouvoir le faire via le réseau, un CD ou DVD, un disque dur externe, mais je n’ai pas essayé.

Je vais aller regarder, si je trouve, je reviens…

Tu ne confondrais pas Mo et Go??? ;)

Absolument !!! Merci de l’avoir remarqué ! C’est un lapsus que je commets fréquemment. Faut dire qu’en une vingtaine d’années on est passé rapidement du Ko au Mo puis au Go et qu’on en est aujourd’hui au To… Va-t’en t’y retrouver, Charles !

10)
iMac27
, le 08.08.2011 à 10:43
[modifier]

Allouer 4 Mo de mémoire c’est vraiment peu pour Leopard ou SL. N’y aurait-il pas une erreur ?

PS -Comme Alain Le Gallou , je reste sous SL…Je n’ai aucune confiance en Lion.

11)
ysengrain
, le 08.08.2011 à 10:47
[modifier]

Nous avons tous été prudent vis-à-vis des nouvelles versions des OS successifs; j’en ai fait autant. Cependant dire

je reste sous SL…Je n’ai aucune confiance en Lion

me parait “excessivement exprimé”

12)
dpesch
, le 08.08.2011 à 13:12
[modifier]

C’est curieux comme depuis quelques temps c’est devenu la mode de critiquer Apple et Steve Jobs. Les fanatiques d’il y a à peine un an ou deux sont devenus méfiants, sceptiques, pour ne pas dire plus. Les geeks se sentent abandonnés. Cependant, Apple ne s’est jamais mieux portée. Apple vise le grand public ? Certes oui !

Lion n’est pas à la hauteur ? Lesquels d’entre nous n’ont pas craqué pour Cheetah (un OS qui ne fonctionnait pas !) il y a dix ans ? Les macounets deviendrait-ils conservateurs ? Bien des gens ont hurlé lorsque Apple a décidé de supprimer les lecteurs de disquettes. Qui avait raison ? Apple n’est pas sans failles et ce n’est pas nouveau. Qu’est-ce qui a changé ?

13)
illianor
, le 08.08.2011 à 13:14
[modifier]

Merci pour l’astuce.

C’est quand même bien difficile tout ce micmac, pour pouvoir utiliser rosetta…

14)
Erikom4e
, le 08.08.2011 à 13:25
[modifier]

Personnellement – et en tant que professionnel de l’image – après moultes hésitation, je suis décidé, assez des bugs de Lion (Pointeur de souris qui disparait, problème drivers Airport, ralentissement disque dur externe en Firewire et autres “windoseries”) je repasse donc à Snow Leopard, et retrouverai à nouveau le plaisir d’être sur Mac à avec un os stable et de confiance ! …

15)
henrif
, le 08.08.2011 à 15:53
[modifier]

Belle astuce, mais on dirait le retour de Classic !

Mieux vaut attendre sous 10.6 que les éditeurs mettent à jour leurs logiciels PPC.

16)
jpp
, le 08.08.2011 à 17:59
[modifier]

Plus simple tu meurs! Perso, un clone bootable de Snow Leopard (avec CCC) sur un disque externe me suffira amplement. J’utilise fort peu excel 2004 (remplacé avantageusement par numbers), de temps à autre un super jeu de stratégie au doux nom de “Railroad tycoon 3” (disparu corps et bien…), un logiciel de compta professionnelle (COGILOG) dont la version “Lion” n’est pas gratuite (alors que j’ai acheté le logiciel en avril 2011!) et c’est à peu près tout. Alors j’attendrai la 10.7.2 pour évoluer…

17)
dpesch
, le 08.08.2011 à 19:33
[modifier]

Mieux vaut attendre sous 10.6 que les éditeurs mettent à jour leurs logiciels PPC.

Sauf que certain logiciels (et c’est le cas de Canvas) ne sont (et ne seront) plus développés sous Mac OS. J’ai des dizaines de plans en archives qui ont été conçus avec Canvas, je ne souhaite ni les perdre, ni les refaire, voilà tout. Sauf erreur, aucun autre logiciel ne prend en charge le format .cvx de Canvas (qui doit être propriétaire) ; si vous en connaissez, je suis preneur !

Et puis, je n’aime déjà plus 10.6 !

18)
Inconnu
, le 08.08.2011 à 21:28
[modifier]

dspech

ha Canvas…

s’est flingué tout seul tout doucement mais surement à partir de la V 3.5 ( ça fait un sacré bail)

j’ai fait mon deuil de mes fichiers .cvx, pas trouvé de softs Mac qui les prends en charge ( j’avis eu un espoir avec Intaglio, peine perdue…). Et toute les conversion que j’ai essayée mettaient les fichiers en vrac, décalages, texture manquantes, cotations virée, et parfois pire…

je ne cherche même plus comment faire; RIP Canvas.

19)
JPO1
, le 09.08.2011 à 07:22
[modifier]

Je connais une entreprise qui tourne encore sous système 9 avec des machines ayant plus de 10 ans (disques durs changés tous les trois ans), le dirigeant ne souhaite pas faire reprendre le développement de son logiciel de gestion et sa base de données, alors on peut vivre longtemps sous Snow Leopard.

Parmi les logiciels développés pour l’entreprise l’un tourne sous Lion sans modification, un autre a nécessité une recompilation, seul le plus ancien (développé en 1989) nécessitera une réécriture de certaines parties du code, ce qui accessoirement le débarrassera de quelques scories. En attendant les postes qui doivent utiliser ce logiciel resteront sous Snow Leopard, sans dommage.

J’utilise Lion depuis sa mise à disposition sur ma machine, et j’en suis très content, ce que j’apprécie surtout est la réactivité du couple machine-système. Je n’utilise guère, encore, les nouveautés du système. Je n’ai pas de problème d’instabilité.

J’ai souhaité essayé la virtualisation afin de faire tourner le logiciel ancien de l’entreprise sur ma machine, ça ne marche pas pour l’instant. Quand j’aurai un peu de temps je suivrai les conseils de dpesch. Ce n’est pas un gros problème : les quelques fois où ce logiciel m’est utile je l’utilise sur un autre poste grâce au partage d’écran.

20)
zit
, le 11.08.2011 à 08:05
[modifier]

La seule Rosette dont j’ai besoin vient de Lyon ;o) !

z (sinon, Korben, c’est vraiment un très chouette blog, je répêêêêêêêêêête : très geek, mais vraiment sympa)

21)
ysengrain
, le 12.08.2011 à 16:12
[modifier]

J’ai fait la manip et refait X fois. Je reste bloqué en mode Unix, et plus rien ne se passe.

Au secours.

Merci

22)
JoKer
, le 13.08.2011 à 21:30
[modifier]

Pareil, je reste bloqué sur l’écran de démarrage en ligne de commande sur le ligne “Système Uptime in nanosecodes :” et un gros chiffre.

23)
ysengrain
, le 15.08.2011 à 16:49
[modifier]

@ JoKer: j’ai trouvé ceci et plus particulièrement cette phrase: When the installation runs, it may seem to hang at times; however, it will be progressing. My installation took around 35 minutes to complete.

Je n’ai pas encore essayé.

24)
JoKer
, le 15.08.2011 à 17:06
[modifier]

D’après les messages qui s’affiche, j’ai un processeur non supporté. J’ai un Mac Pro 2 quad à 2.4 GHz. En faite je suis en train de me dire que le DVD de Mac OS X que j’ai est un DVD acheté dans sa version boite. Il est bien possible que mon Mac Pro ne puisse même pas démarrer dessus.

Je vais tester.

EDIT : En effet, l’ordinateur ne démarre pas dessus. Je vais essayer de mettre la main sur les DVD d’installation de l’ordinateur.

25)
clapton9399
, le 19.09.2011 à 10:42
[modifier]

Bonjour, très intéressé par cette manip, je ne suis jamais parvenu à terminer l’installation de Leopard / Snow Leopard (avec les DVD originaux) puis de Leopard sur mon MBP avec le DVD original. En pratique, on va jusqu’àu démarrage de l’install en suivant le tuto mais ensuite, ça finit par s’arrêter au 1/3 ou au 2/3 de l’install avec une erreur signalant un pb survenu au cours de l’install. Ma question, quelqu’un ici a-t’il réussi à réellement aller au bout du process ? Merci d’avance

26)
PierreG
, le 01.11.2011 à 15:43
[modifier]

Salut tout le monde,

nouveau sur les blogs (mais pas sur Mac) je fais part de mon expérience histoire de rendre service à d’autres – après tout c’est grâce à vous tous que j’ai pu me tirer de cette cochonnerie de système 10.7.

La manip qui a marché pour moi est celle décrite à http://forums.macresource.com/read.php?1,1212147,1212634

et consiste à installer d’abord un 10.6.3 en VirtualBox avec le disque d’installation sur un Mac DEJA en 10.6.3, PUIS à transférer le tout sur une machine récente en 10.7, qui normalement n’accepte pas 10.6. Ca paraît idiot, mais ça marche. Voici les étapes:

1) Créer la machine sous VirtualBox sur le Mac déjà en 10.6.3 (Mac Os server; 1048 Mo RAM pas plus sinon ça a tendance à pas marcher; 20Go de mémoire ça suffit, on peut changer ensuite).

2) Charger le disque d’installation 10.6.3 dans le lecteur CD du Mac déjà en 10.6.3 (moi c’était un MacBook 2009). Attention, je ne suis pas sûr que ça marche si ça n’est pas le disque d’installation.

3) Au lancement de l’installation sur Virtual Box, faire la manip décrite ci-dessus, qui consiste à formatter le disque dur virtuel déjà créé et donc reconnu par VirtualBox via l’utilitaire Utilitaire de disques qui apparaît dans le menu déroulant A L’INTERIEUR de la fenêtre VirtualBox, c’est-à-dire sur la machine virtuelle elle-même. Bon, c’est mieux expliqué au-dessus.

4) Etre patient (plus d’1H30 d’installation, pour moi).

5) Après avoir fini l’installation (et retiré le CD d’installation), redémarrer la machine VirtualBox, demander les mises à jour toujours via le Finder de la machine virtuelle qu’on vient de créer (menu déroulant pomme), télécharger et installer 10.6.8 Combo (sous VirtualBox les machines créées ont normalement accès par défaut et automatiquement au réseau de la machine hôte -qui doit donc être connectée à internet; c’est fait via une carte NAT, on peut aller vérifier dans la fenêtre de contrôle VirtualBox sous configuration/réseau).

6) Une fois la mise à jour faite, quitter Virtual Box, et copier via un outil quelconque, clé USB ou autre, les fichiers – /VirtualBox VMs et – /Library/VirtualBox et les placer dans la nouvelle machine sous Lion (le fichier /VirtualBox VMs va dans utilisateur/[le nom que vous vous êtes choisi], l’autre fichier dans utilisateurs/[le nom que vous vous êtes choisi]/bibliothèque; attention sous Lion les bibliothèques sont des fichiers cachés, je recommande TinkerTool pour les révéler).

7) Installer VirtualBox sur la machine Lion. Lancer VirtualBox, demander à ajouter une machine, naviguer jusqu’au fichier “vbox” dans le dossier de la machine virtuelle copiée dans le fichier VirtualBox VMs.

8) Dans configuration/réseau de VirtualBox, penser à activer en plus de la Carte 1 NAT qui assure l’accès au réseau la carte 2 Bridge qui assure que la machine virtuelle 10.6 et la machine Lion 10.7 ont accès l’une à l’autre via le réseau…

Voilà, ça a fort bien marché, j’ai récupéré mon Eudora adoré… Merci les gars!

2 remarques en conclusion:

a) Evidemment avec deux émulateurs, Sheepshaver pour Classic puis VB pour 10.6, ça commence à faire encombré… Je crois qu’il va me falloir abandonner Apple, définitivement corrompu par les iPad et autres iTrucs et iMachins, et se tourner vers Linux. Avantage de cette grosse daube de 10.7; tout ça m’a forcé à apprendre comment une partition marche, comment VB marche, etc…

b) la plupart des cas de d’installations ratées viennent probablement de la non-reconnaissance par le système que l’on essaie d’installer sous VB du processeur (CPU) de la machine hôte. En effet, Apple demande à ses systèmes qu’ils vérifient, avant de se lancer, que le CPU qui les lance existe dans une base de données répertoriant les CPU “autorisés”. Du coup, si on lance un vieux système sur un nouveau CPU, le vieux système refuse platement -même si le CPU est bien de Apple! D’où la nécessité d’utiliser la toute dernière version de 10.6.8 quand on essaie d’installer sur une machine récente. C’est encore un de ces trucs anti-piratages qui ne gênent absolument pas les pirates (il y a beau temps qu’on trouve des fichiers ad hoc permettant d’installer une Virtual Machine sur des PC…) mais gênant absolument les abrutis dans mon genre qui s’obstinent à respecter les règles (je vais d’ailleurs finir par renoncer…).

A ce sujet, un patch permettant de “dire” au système Apple que l’on veut installer que oui oui, il est bien sur un Apple, et de rajouter à son fichier kernel (je crois que c’est comme ça que ça s’appelle) le numéro de série du CPU utilisé dans la machine hôte, ou/et d’y faire correspondre un numéro de CPU déjà répertorié, assez proche du nouveau CPU hôte dans son fonctionnement pour que que le système puisse le prendre pour base de référence dans son installation, ça ne serait pas inutile -et ne tomberait même pas sous le coup de Hadopi, na na nère, puisque l’utilisateur a le droit, c’est marqué, d’installer un système Apple sur une machine Apple. C’est juste qu’en général il peut pas! Alors évidemment si après il y a des éléments hardware gérés par le nouveau CPU qui existaient pas du temps de l’ancien, ou sont gérés différemment, ça peut ne pas marcher…

Et en conclusion: à partir de cet hiver, les CPU des nouvelles machines risquent de changer à nouveau, et de n’être plus reconnus même par 10.6.8. Là, la manip décrite ici deviendra impossible.

Voilà, en tout cas encore merci!

PG