Profitez des offres Memoirevive.ch!
MacTeX 2011 est sorti

Très cher lecteur de cuk.ch, vous vous rappelez sans doute avec nostalgie, si vous êtes un ancien du site, de la chronique trimestrielle de ToTheEnd concernant les résultats financiers d'Apple, chronique hélas aujourd'hui abandonnée par son auteur qui se consacre à d'autres tâches. Moi-même, n'ayant pas les compétences pour prendre la suite de TTE, je me contente d'une chronique annuelle, la présentation de chaque nouveau millésime de MacTeX, la principale distribution TeX pour Mac OS X !

image

Comme ses prédécesseurs, ce nouveau millésime de MacTeX, estampillé 2011 comme il se doit, ne sort que parce que la distribution TeX principale du monde Unix, TeX Live, a été mise à jour, sous le nom de… TeX Live 2011. Pour rappel, MacTeX est en fait un « habillage » de TeX Live pour Mac OS X, c'est-à-dire qu'il contient TeX Live lui-même (à l'origine utilisable seulement en ligne de commande), et qu'il y ajoute plusieurs outils pour l'exploiter via l'interface graphique de Mac OS X, outils que j'ai présentés en détail lors d'articles précédents :

  • TeXShop (version 3.03 pour Lion, 2.43 pour Snow Leopard), la principale interface graphique aux langages TeX et LaTeX sur notre plateforme. Fabien Conus et moi-même avons présenté TeXShop en long en large et en travers dans l'Introduction à LaTeX sous Mac OS X, très belle, pas chère et même gratuite ! À noter qu'il existe une version de TeXShop adaptée aux machines à processeur 64 bits, appelée TeXShop-64 sous Leopard et Snow Leopard, et seule version proposée pour Lion (les calculs sont effectués automatiquement en 32 bits s'il n'y a pas de processeur 64 bits).
  • TeXworks (version 0.4.3), une autre interface graphique à TeX et LaTeX, celle-ci encore en développement mais qui a l'avantage d'être multi-plateforme ;
  • TeX Live Utility (version 0.91), un outil pour mettre à jour les différents « paquets » contenus dans TeX Live, et qui n'est en fait qu'une version OS X de l'application X11 TeX Live Manager ;
  • BibDesk (version 1.5.4), interface graphique à l'outil de mise en forme de bibliographies BibTeX relié à LaTeX ;
  • LaTeXit (version 2.4.1), un éditeur d'équations graphique basé sur LaTeX ;
  • Excalibur (version 4.0.7), un correcteur orthographique qui est, on s'en doute, spécialement élaboré pour LaTeX.

Toutes ces applications seront installées dans un dossier « /Applications/TeX » qui sera créé de toutes pièces si nécessaire. Si elles existaient déjà à cet endroit sur votre ordinateur, leur ancienne version sera écrasée et remplacée par la nouvelle. L'ancienne version de TeX Live (installée dans les tréfonds Unix de votre système) est quant à elle conservée, j'en parle un peu plus loin.

MacTeX propose également les fontes OpenType Latin Modern et TeX Gyre en option, c'est-à-dire que vous aurez accès à la possibilité de les installer si vous choisissez de « personnaliser » votre installation de MacTeX. En fait, ces fontes, que j'ai présentées parmi d'autres ici, sont déjà présentes dans TeX Live même. Ce que MacTeX propose, c'est de les installer également dans l'arborescence de fontes standard de Mac OS X, ce qui a l'avantage de les rendre accessible à toute autre application Mac OS X s'occupant de faire du texte.

En plus des interfaces graphiques mentionnées, MacTeX installe ou met à jour deux outils Unix qui peuvent être très utiles, et que d'ailleurs certaines de ces interfaces graphiques utilisent en sous-main :

  • Ghostscript (version 9.02), le couteau suisse en ligne de commande du PostScript et du PDF ;
  • convert, l'outil de conversion entre différents formats graphiques de l'application ImageMagick 6.6.9 (elle-même une sorte de Graphic Converter en ligne de commande).

Enfin, MacTeX installe ou met à jour une « Préférence Système », « Distribution TeX ». Comme je l'ai dit, MacTeX n'efface pas la ou les préférences versions de TeX Live qui sont situées sur votre ordinateur, mais l'installe à part. Cette préférence système vous permet de choisir entre l'une et l'autre de vos distributions TeX Live. Par défaut, bien sûr, c'est TeX Live 2011 qui sera utilisée. Voici à quoi ressemble cette Préférence système sur mon ordinateur personnel :

image
Comme vous le voyez, j'ai encore les distributions 2009 et 2010 sur ma machine !

Si vous tenez vraiment à supprimer complètement votre ou vos distributions TeX précédentes, le mieux est de passer par le Terminal, et d'y entrer une « ligne qui tue » adéquate. Par exemple, ayant décidé de virer TeX Live 2009, qui ne me sert vraiment plus à rien, j'ouvre le Terminal et j'y tape :

sudo rm -r /usr/local/texlive/2009

(Remplacez le cas échéant « 2009 » par l'année correspondant à la distribution que vous souhaiteriez vous-même virer.)

Après entrée de la ligne ci-dessus (puis celle d'un mot de passe administrateur), voilà ce que m'indique maintenant mon panneau « Distribution TeX » :

image
Mission accomplie !

Si vous êtes intéressés, MacTeX se télécharge ici. Attention, c'est énorme : 1,8 Go (la taille augmente d'année en année, d'ailleurs !). Pour ceux qui ne disposent pas de la place mémoire suffisante, on conseille de télécharger une version minimaliste de TeX Live appelée BasicTeX, qui se trouve ici, et de la compléter par les interfaces graphiques figurant à l'origine dans MacTeX même, mais qui sont également disponibles dans un paquet séparé, les MacTeX-additions, qu'on télécharge alors . La taille mémoire de cet ensemble n'est alors que de 250 Mo.

À noter que MacTeX et BasicTeX 2011 ne sont a priori compatibles qu'avec Leopard (Power PC et Intel), Snow Leopard et Lion, ce qui n'est quand même déjà pas si mal :-).

IMPORTANT ! Quand vous aurez fini d'installer MacTeX ou BasicTeX 2011, je vous conseille fortement de télécharger et d'installer un patch qui corrige certains problèmes sérieux concernant notamment cette Préférence système « Distribution TeX » et l'usage en ligne de commande de TeX Live. Il se télécharge ici.

Une fois tout ceci effectué, vous êtes prêts à utiliser la version la plus flambant neuve du monde TeX-LaTeX ! En commençant, pourquoi pas, par l'Introduction à LaTeX sous Mac OS X déjà citée, si vous êtes un complet débutant :-).

Cette année cependant, en-dehors des habituelles mises à jour et évolutions des divers « paquets » LaTeXiens, toujours bonnes à prendre, je n'ai cependant pas repéré de véritables révolutions dans le nouveau MacTeX, si ce n'est l'apparition dans TeX Live de Biber, un nouveau programme de mise en forme de bibliographies destiné à prendre la relève du toujours très vaillant ancêtre BibTeX. Je n'ai pas eu l'occasion d'essayer Biber, mais ça sera très certainement le sujet de mon prochain article, ou du suivant. J'espère à l'avance qu'il est plus international que son prédécesseur et qu'en particulier il est compatible Unicode…

10 commentaires
1)
François Cuneo
, le 10.08.2011 à 10:09
[modifier]

le mieux est de passer par le Terminal, et d’y entrer une « ligne qui tue » adéquate

et

sudo rm -r /usr/local/texlive/2009

C’est bon, je suis mort!

Cela dit, merci de nous faire partager ta passion pour LaTeX!!

2)
flup
, le 10.08.2011 à 10:13
[modifier]

Je confirme que biber est compatible unicode. D’ailleurs, lors d’une compilation, j’ai un message m’indiquant d’utiliser biber plutôt que bibtex, vu que ma base .bib est encodée en utf8.

Pour ce qui est d’enlever l’ancienne version, ça fonctionne (en tout cas chez moi) en interface normale. Le tout est d’accéder au dossier, avec le raccourci du finder “Aller au dossier…” (maj-pomme-G), suivi du mot de passe administrateur.

3)
Inconnu
, le 10.08.2011 à 10:18
[modifier]

Probablement totalement indispensable à ceux qui en ont besoin et complètement incompréhensible pour les autres. Et c’est très bien comme ça :)

4)
Franck Pastor
, le 10.08.2011 à 10:35
[modifier]

Pour ceux qui n’y comprennent rien ou qui pensent ne pas en avoir besoin a priori, il y a justement l’intro et le premier chapitre de notre intro à LaTeX. Après, chacun se fait son opinion… et elle est en général tranchée : soit on s’y plonge avec délices, soit on fuit pour toujours !

5)
Caplan
, le 10.08.2011 à 12:14
[modifier]

Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer Biber…

Bieber. Justin Bieber. N’essaie pas! ;-)

6)
Franck Pastor
, le 10.08.2011 à 14:46
[modifier]

Pour ce qui est d’enlever l’ancienne version, ça fonctionne (en tout cas chez moi) en interface normale. Le tout est d’accéder au dossier, avec le raccourci du finder “Aller au dossier…” (maj-pomme-G), suivi du mot de passe administrateur.

C’est juste mais est-ce vraiment plus compliqué d’ouvrir le Terminal, de taper

sudo rm -r  /usr/local/texlive/2009

que d’aller dans le Finder, de faire maj-pomme-G et d’entrer

/usr/local/texlive/2009

 ?

Le débat est ouvert ! :-)

7)
Modane
, le 10.08.2011 à 16:20
[modifier]

Y-aurait-il un lien entre ces deux citations?

Bieber. Justin Bieber. N’essaie pas! ;-)

et

C’est bon, je suis mort!

8)
flup
, le 10.08.2011 à 19:40
[modifier]

Pour moi aucune difficulté supplémentaire (terminal vs Finder), mais visiblement il y a des allergiques ;)

9)
JPO1
, le 11.08.2011 à 07:08
[modifier]

Merci pour l’indication du patch et d’avoir attiré mon attention sur Biber.

Sur ma machine Texshop-64 est une bombe, les temps de compilation sont infimes. Sous les anciennes versions les temps de compilation ne me gênaient pas, ils étaient des temps de réflexion. J’ai donc dû changer mes habitudes, légèrement changer.

Cela dit, merci de nous faire partager ta passion pour LaTeX!!

pour moi LaTeX n’est pas une passion mais un choix : le choix d’un outil pour rédiger les documents à produire et pour obtenir des sorties pdf ou papier qui satisfassent une passion, celle d’obtenir des documents impeccables.

10)
Providia
, le 14.09.2011 à 11:31
[modifier]

Pour ceux qui n’y comprennent rien ou qui pensent ne pas en avoir besoin a priori, il y a justement l’intro et le premier chapitre de notre intro à LaTeX. Après, chacun se fait son opinion… et elle est en général tranchée : soit on s’y plonge avec délices, soit on fuit pour toujours !

En effet, étant étudiant et ayant de nombreux comptes rendus et autres mémoires à réaliser régulièrement, j’avais découvert LateX lors de la publication de l’article « Introduction à LateX sous Mac OS X » sur ce site.

Mes débuts ont été laborieux, mais le web regorge de ressources pour peu que l’on ne soit pas anglophobe. Comme l’a dit Stéphane Lefèvre, « il faut quelques jours pour découvrir le fonctionnement de LaTeX, quelques semaines pour se sentir à l’aise avec LaTeX, et quelques mois pour atteindre une certaine plénitude. »

En effet, depuis, j’y ai pris goût ! J’apprécie notamment la séparation du fond et de la forme et prends maintenant plaisir à laisser LateX faire le placement des figures lui-même, effectuer les références croisées, numéroter les chapitres, sections, tableaux et figures, créer les références bibliographiques, etc.

Cela fait maintenant bien longtemps que je n’ai plus pesté contre Word :) Alors je n’ai qu’un conseil à donner, tentez l’expérience vous aussi !