Profitez des offres Memoirevive.ch!
Les indispensables… de l’atelier : la protection.

Mieux vaux prévenir que guérir...

Dans la série,« les indispensables », après une promenade à bicyclette, une sortie photographique et un tour à la cuisine pour parler tranchant et douceurs, un petit tour d'horizon rapide des accessoires vraiment complètement indispensables quand on bricole. C'est pour cette raison que je n'ai pas mis de « (et autres) » dans le titre aujourd'hui, pas de futilité, on ne rigole pas avec ces choses là (enfin, peut–être que je vous ferais quand même sourire un peu plus bas).

J'ai la chance de pouvoir co–louer depuis peu appartement dans lequel j'ai commencé à m'installer un petit atelier :

image

J'y passe beaucoup de temps, la moitié du temps occupé à essayer d'optimiser l'espace et le rangement, pour pouvoir y travailler plus efficacement et soigneusement la seconde moitié.

J'y besogne de nombreux matériaux, du bois (ça, c'est vraiment agréable), des métaux (je vient de découvrir et c'est vraiment formidable, quoique très technique et nécessitant un outillage bien particulier et fort coûteux) et des matières plastiques (très difficile à usiner proprement mais indispensables à mes projets).

Et je ne suis pas vraiment un garçon adroit...

Déjà, à la cuisine, il m'arrive de me faire de petits bobos, mais là, quand on utilise certains outils, on peut se faire vraiment très très mal.

Et donc, considérant mon manque d'habileté (qui décroit avec l'expérience, quand même), et la dangerosité de certains engins (qui augmente avec leur puissance et leur précision), je prend un maximum de précautions.

Déjà, accroché à la porte :

image

Des vêtements en coton, épais et solides, qui vont protéger la peau des petits éclats et autres copeaux, et prendre la poussière aussi.

image

Et puis, à portée de main, le minimum vital.

Voyons–en le détail :

image

  • Un casque anti–bruit : j'adore écouter de la musique, les sons trop forts détruisent irrémédiablement les capacités auditives, donc, dès que je scie électrique, lime du métal... je protège mes tympans.
  • une casquette pour ne pas rentrer plein de poussière ou de copeaux dans les cheveux.
  • un masque à poussière, je n'aime pas trop me moucher marron, et pense que mes petits poumons de fumeur sont reconnaissants.
  • des gants, depuis que je me suis pris une dizaine de mini échardes de wenge dans chaque main, qui se sont presque toutes infectées le lendemain, je préfère éviter, autant que faire se peut, la pénétration de corps étrangers dans mon corps si délicat.
  • Et oui, aussi des lunettes, les yeux, c'est assez fragile, et je n'en ai pas tant que ça, et je les utilise quand même assez régulièrement.

Le fait de mettre toutes ces protections avant d'effectuer un travail dangereux a aussi une vertu « psychologique » : je me concentre beaucoup plus, du coup, ça minimise les risques, et ça améliore aussi la qualité de la production (quand je suis concentré, je fais –un peu– moins de conneries).

À chaque gant son usage :

image

À gauche, la manutention lourde; au centre, le tout venant (coupures, échardes), à droite, la chimie et les colles.

image

Différentes protections oculaires, du plus simple au plus complet. Le masque intégral, bien qu'onéreux et lourd, est vraiment un plus quand on doit protéger  à la fois les voies respiratoires et les yeux, en effet, le demi–masque montré plus haut empêche le bon positionnement des lunettes sur le nez et est assez inconfortable.

image

Le total look chimie ! (je vous avais dit que je vous ferais peut–être sourire :o)

Le masque intégral est vraiment incroyablement efficace, avec son filtre au charbon actif qui arrête tout : le nez sur un bidon d'acétone on ne sent rien ! Évidemment, il faut le changer fréquemment (60 heures d'utilisation à son efficacité maximum), et le stocker à l'abris de l'air dans un sac plastique hermétique pour qu'il ne continue pas de filtrer pour rien...

Je ne vous dit pas (enfin si, là je vais vous le dire) la chaleur qu'il fait là–dedans !

Au dessus de l'alien en vert, on peut voire ma hotte d'atelier, que je met en marche dès que je fais de la poussière ou des odeurs, reliée à une turbine de 1000 mètres cube heure, pour une pièce de douze mètres carré, ça va à peu près.

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui...

Et oui, vous avez remarqué, il manque quelque chose d'indispensable...

Dont je vais très bientôt me munir...

Les chaussures de sécurité !

La semaine dernière, je me suis pris sur le gros orteil gauche une belle planche de médium de 1m sur 50 cm... AIEUUU !

Et puis un extincteur, on ne sais jamais, bien que mon atelier soit non fumeur...

20 commentaires
1)
Saluki
, le 13.07.2011 à 00:21
[modifier]

Le casque est toujours à préférer aux bouchons que l’on donne dans les usines.
Chez vous, vous n’aurez jamais une grosse boîte à portée de mains : ils sont peu réutilisables (ils se perdent aussi) et perdent de leur efficacité après un seul usage (mise en forme).

Je n’ose penser à l’équipement de Zit quand il part draguer sur son vélo…

2)
Franck Pastor
, le 13.07.2011 à 08:51
[modifier]

Un casque anti–bruit : j’adore écouter de la musique, les sons trop forts détruisent irrémédiablement les capacités auditives, donc, dès que je scie électrique, lime du métal… je protège mes tympans.

Comme tu as raison. Je suis toujours stupéfait de voir le nombre d’ouvriers qui n’ont pas ces casques alors qu’ils manipulent leur marteaux-piqueurs ou leurs débroussailleuses, par exemple. Le problème venant tant de l’intensité du bruit que de sa longue durée. Soit leur entreprise est irresponsable soit ce sont eux qui ne veulent pas « se rendre ridicule ». Dans les deux cas, le résultat est le même, ils se fignolent une vieillesse pleine de problèmes d’audition…

La semaine dernière, je me suis pris sur le gros orteil gauche une belle planche de médium de 1m sur 50 cm… AIEUUU !

Question sadique : sur l’ongle de l’orteil ? Mais tu serais peut-être encore en train de danser sur place :-b

3)
djtrance
, le 13.07.2011 à 08:52
[modifier]

Avec ce look chimie, celui qui dit que les martiens n’existent pas…

Merci zit pour tous ces billets :))

4)
Guillôme
, le 13.07.2011 à 11:52
[modifier]

À chaque gant son usage :

Permets moi d’émettre un doute sur la réelle protection de tes gants… :p

En chimie, des gants non poreux et résistants ont des certifications et doivent être renouvelés. Tes gants bleus de 1 nm d’épaisseur me semble totalement inutiles.

Pour les autres gants, des gants techniques en fibre résistant à la chaleur, aux chocs… commercialisé par Dupont par exemple sont chers et très protecteur mais indispensable si l’on veut réellement avoir une protection autre que pour les échardes de bois ;)

Mon conseil, si tu te lances dans l’achat de chaussures de sécurité, par pitié, prends des vrais :p

6)
Inconnu
, le 13.07.2011 à 14:36
[modifier]

Ralala!

Tout cet équipement, ces protections, cette science.

Pourquoi ?

Un porte manteau fixé avec une seule vis et de traviole! prêt à tomber ;o) (2ème photo avec la veste bleue et le casque anti-bruit)

LA HONTE. ( Je suis pas dupe, c’est surement un montage murement réfléchi et réalisé)

7)
Inconnu
, le 13.07.2011 à 16:40
[modifier]

le masque me rappelle l’ANP qu’on avait à l’armée :) J’utilise de simples masques jetables quand je pulvérise des produits dans le jardin. J’ai les 2 types de lunettes et la grille de protection pour la débrouissailleuse. De gros gants bien épais, un casque anti bruit (pas facile à porter en même temps que la grille de protection).

9)
zit
, le 13.07.2011 à 22:58
[modifier]

Saluki, oui, le casque est vraiment très efficace, mais il est difficile de le supporter très longtemps, comme la plupart des objets mentionnées plus haut, d’ailleurs, protection ne rime pas avec confort…

Quand à la drague, je ne connais pas, j’ai déjà assez de mal comme ça à gérer la communication avec la même femme depuis 24 ans !

Franck Pastor, oui, le casque est vraiment indispensable, mais toute la journée avec, il faut vraiment faire des pauses fréquentes…

Sinon, vi, vi, viiiiii, sur l’ongle, et ça fait 12 jours que je regarde d’un sale air tous les pieds de meubles pour qu’ils ne se jettent pas sur mon orteil douloureux (intimidation), et que je porte en permanence mes chaussures de bicyclette, leur semelle très rigide empêche l’articulation de trop jouer à chaque pas.

djtrance, oui, je sais, j’ai l’air fin !

Guillôme, c’est de la chimie légère que je pratique : principalement des résines d’inclusion polyester et époxy, et donc de l’acétone comme dissolvant, et du chloroforme pour coller le PMMA, donc pas d’acides ni de bases aux pH extrêmes, c’est principalement pour ne pas avoir les doigts qui collent pendant des heures… Quand je tripote de la chimie photo, j’ai d’autres gants très épais, que j’ai oublié de mentionner dans l’article (le goût du fixateur reste assez longtemps sur les mains ;o). Pour ce qui concerne les chaussures de sécurité, je vais choisir ça attentivement…

Raf, la Méta–amphétamine ne me tente pas trop (j’aime bien dormir), par contre, la recette du bon Dr Hofmann, je dis pas…

Passant, damned, je suis démasqué ! En fait, oui, c’est mûrement réfléchi : je ne voulais pas, en mettant la patère à l’horizontale, perdre tout ce bel espace libre à gauche (qui ne va pas rester libre longtemps !)… Et puis, fixer un truc solidement dans une porte en carton, ce n’est pas une mince affaire !

Renaud, le masque, c’est principalement à cause des vapeurs de styrène, légèrement lacrymales, que dégage la résine polyester, et puis, quand la protection respiratoire doit être maximale, c’est bien plus efficace que juste le demi–masque… par contre, après un moment, ça fini par peser sur les cervicales !

Saluki, ton lien n’est pas très explicite.

z (qui vient de craquer pour un joli petit établi en tôle, je répêêêêêêêêêêêête : ahhh, difficile de résister aux soldes !)

10)
cyberlolo
, le 14.07.2011 à 08:24
[modifier]

Salut ! Excellent article. Je voulais préciser pour les gants que leur usage n’est pas toujours protecteur (cas scie sauteuse plutôt que liquide corrosif). Avec les appareils électriques, il faut faite très attention de ne pas se les faire happer par les pièces mobiles de l’engin. Je bosse dans une clinique “SOS Main”, je sais de quoi je parle… Quelques échardes peuvent sauver un doigt, une main. Mais l’essentiel est dit dans l’article : protégez vous efficacement, avant.

11)
Saluki
, le 14.07.2011 à 10:45
[modifier]

J’ai l’établi d’ébéniste de mon parrain : il l’avait acheté d’occasion, il doit bien être centenaire, le bois en est sec…

J’ai aussi ramassé au coin de la rue (d’où l’intérêt du kat-kat pour les acheminer en Champagne) deux établis “Workmate” de Black & Decker mis au rebut par leur proprio et moyennant un remplacement qui de patins de caoutchouc, qui de poignée de serrage sont redevenus opérationnels.

12)
Pierre.G.
, le 15.07.2011 à 00:29
[modifier]

juste quelques idées, pour les gants fins, le Nitrile s’impose en général, pour le travail de tous les jours, les gants coton à picots de préhension sont vraiment bien, que ce soit sur métal ou bois.

Questions chaussures, il y a un très bon fournisseur(je ne sais pas si j’ose nommer ici)qui propose des paires à semelles intérieures interchangeables en fonction de son pied, et qui sont parfaites avec des semelles orthopédiques complètes(regarde aussi pour des semelles Vibram, c’est le mieux).

Un dernier truc, le chloroforme est classe 1 comme cancérigène potentiel quand même… ;-)

13)
colonel moutarde
, le 16.07.2011 à 08:01
[modifier]

Tout ça en appart ? J’espère que tu as offert des protections auditives et olfactives à tous tes voisins ;-)

Les gants, c’est bien, mais ça a quand même ses limites. Un coup de marteau mal placé ou une toupie un peu trop mordante et le résultat est le même avec ou sans. Ça me rappelle la visite d’une usine ABB de fabrication de turbines de barrage lors de mon apprentissage. A notre grand étonnement, les ouvriers ne portaient pas de casque de sécurité. Le responsable nous a fait remarquer que le moindre écrou pesant plusieurs tonnes, un ouvrier recevant quelque chose sur la tête serait de toute façon plat comme une crêpe, avec ou sans casque, alors autant qu’ils travaillent avec un peu plus de confort.

Tout ça pour dire que toutes ces protections sont indispensables dans certains cas, mais le plus important est de faire preuve de discernement et de bon sens quand on bricole/travaille. On se fait une petite liste des choses à faire et à ne pas faire dans un atelier ?

14)
François Cuneo
, le 16.07.2011 à 09:02
[modifier]

J’aime bien le “je passe la moitié du temps à réfléchir comment en gagner par la suite”.

C’est un peu comme moi avec mon Mac, sauf qu’à force de passer la moitié du temps pour être plus efficace ensuite, je me demande si je ne l’aurais pas été sans le passer.

Je ne sais pas si je suis très clair, là…

On se voit bientôt Zit hein? Habère Poche? Tu y seras?

15)
Saluki
, le 16.07.2011 à 10:14
[modifier]

Ah Zit ! Tu vas nous ramener de belles images des Têtes Raides ! François va sûrement inaugurer une nouvelle machine…

Et puis, heureusement que François et toi ne filmez pas car on ne peut pas monter du multicam dans FCP X…

16)
François Cuneo
, le 17.07.2011 à 10:49
[modifier]

On peut faire du multicam sur iMovie?:-)

Je redécouvre ce programme, il est GENIAL!

Et NON, je ne redécouvrirai pas de nouvelle machine. Je vais reprendre mon D700. Que je n’utilise presque plus depuis que j’ai le Sony NEX5. Incroyable hein? Mais bon, pour le festival, ce dernier serait certainement insuffisant.

17)
zit
, le 18.07.2011 à 08:26
[modifier]

cyberlolo, je suis conscient du risque important à l’utilisation de certains outils électriques, c’est pourquoi, je l’explique brièvement plus haut, le fait de systématiquement s’équiper de moyens de protection va conditionner une attention accrue de ma part. Ma bête noire, c’est la scie circulaire, là, j’ai vraiment un rituel préparatoire et une méthodologie bien rodée… La scie sauteuse, à côté, c’est gentillet (mais dangereux quand même). Et puis, j’ai aussi du plaisir à utiliser correctement de bons outils « à main » : l’égoïne pour couper un tasseau, ça va bien.

Saluki, j’adore les beaux établis, le mien n’est qu’une vulgaire récup de plan de travail Ikea, et j’ai aussi une petite table Wolfcraft sous laquelle est fixée la scie circulaire.

Pierre G. les gants bleus sont bien en nitrile. Pour ce qui est des chaussures, sisi, oses le nommer, ça m’intéresse… Quand au chloroforme, je ne l’utilise qu’avec le masque, la combi et les gants, et très rarement, et en quantités minuscules, pour souder le PMMA, c’est magique.

colonel moutarde, oui, en appart, mais l’isolation phonique est très bonne, quand aux odeurs, j’essaye autant que faire se peu d’en produire le moins possible, et quand il y a du vent… C’est vrai que je rêve d’un local plus grand où je pourrais mieux séparer des activités difficilement compatibles (l’usinage qui fait de la poussière, ennemie absolue de la résine). Quand au coup de massette sur le pouce en lieu et place du burin, j’ai donné, et je confirme, même avec des gants, ça fait MAL !

François, oui, je vois trèèèès bien ce que tu veux dire ;o). Mais j’essaye d’améliorer la qualité de finition de mon travail, et tout ce que je peut faire allant dans ce sens n’est pas du temps perdu. Sinon, oui, à dans deux semaines (j’y serais du jeudi au lundi).

Saluki, je me fais une joie de voir tous ces groupes que je ne connais pas (à part Shantel, dont je suis sûr que ça va dépoter). Sinon, les images qui bougent, ça fait trop, pour moi…

François, oui, le D700, ça sera mieux, et j’ai cru comprendre que Laurent avait fait l’acquisition d’un nouveau joujou qu’il amènera pour que l’on puisse s’amuser avec…

z (qui tripote plus de boulons que de pellicules, en ce moment, je répêêêêêêêêête : mais c’est pour la bonne cause…)

18)
Pierre.G.
, le 18.07.2011 à 09:18
[modifier]

Alors, va regarder chez Furter , sous le n° d’article 10670 par exemple, pour moi qui ai des semelles complètes, le problème est de trouver des chaussures spécifiquement faites pour retirer l’intérieur, et c’est le cas puisque vendues sans semelle intérieure du tout.

Sinon ce sont les plus gros fournisseurs d’équipement de travail chez nous, ce qui ne se trouve pas chez eux est vraiment difficile à obtenir, et là tu as seulement des produits agréés ce qui peut servir en cas d’accident vis-à-vis des assurances(ce qui ne t’arrivera jamais je le souhaite).

19)
zit
, le 19.07.2011 à 08:09
[modifier]

Ah, oui, c’est très laid… mais ça doit être bien confortable, avec la semelle spéciale pied large !

z (qui a l’esprit étroit et le pied large, je répêêêêêêêêête : pas pour moi, la chaussure pointue…)

20)
Pierre.G.
, le 19.07.2011 à 19:59
[modifier]

C’est vraiment moche, je ferai une photo, ma chère moitié m’a demandé si je comptais postuler chez Knie quand elle m’a vu avec la première fois…