Profitez des offres Memoirevive.ch!
Time’s up ! (également sur iPhone)

J’ai longtemps hésité à écrire cet article car je me disais que ça ne servirait à rien : Qui ne connaît pas Time’s up ?

Et finalement, je me suis dit que même si une seule personne ne connaît pas ce jeu dans le lectorat de cuk, ce serait dommage de le faire passer à côté de cette perle du jeu d’ambiance ! Un classique, un must, déjà revisité en 8 boîtes différentes et sur iPhone.

image

Photo trouvée sur le site du sympathique éditeur belge Repos Prod

Il s’agit de l’un des rares jeux adultes qu’il est possible de trouver dans des centres commerciaux !

Bref, c’est un très gros succès lors de nos soirées, auprès de tous mes amis, même les peu joueurs. Une soirée Joca se termine toujours avec un Time’s up.

Si je parle de jeux autour de moi, régulièrement on me parle du Taboo, Pictionary ou Monopoly… mais de plus en plus, on me parle d’un nouveau jeu découvert il y a peu “Time’s out” ou un truc du genre. Et ça, ça fait plaisir.

Bon, avec tout ça, je ne vous ai toujours pas dit de quoi il s’agit !

Les règles hyper hyper simples !

Time’s up se compose de cartes avec des noms de personnes ou personnages.

On crée des équipes (le nombre de personnes par équipe est indiqué précisément dans la règle).

Il faut distribuer 40 cartes parmi les joueurs et en rajouter 2 par joueurs. Chaque joueur lit ses cartes et en écarte deux (a priori des noms qu’il ne connaît pas).

On reprend toutes les cartes restantes et on mélange.

Le jeu se décompose en trois phases. Vous avez à chaque fois un sablier de 30 secondes pour :

  1. Faire deviner les noms des personnes en les décrivant, en utilisant des rébus, bref, en parlant. Évidemment, interdiction de dire le nom et d’utiliser des traductions (par exemple, “c’est Michael White en français”). De plus, il est interdit de passer.
  2. On reprend les mêmes 40 cartes et cette fois on les fait deviner en disant un seul mot ! Mêmes interdictions que pour la phase 1. Il est cette fois possible de passer.
  3. Enfin, on reprend toujours les 40 cartes et on va mimer pour faire deviner les personnes. Les bruitages sont autorisés mais pas des mots. Il est possible de passer.

Voilà, c’est tout.

Lorsque vous arrivez à faire trouver un mot à votre équipe, vous gardez la carte pour symboliser votre point. À la fin de chaque manche, vous notez les points de votre équipe. À la fin du jeu, c’est l’équipe avec le plus de points qui a gagné.

Les différentes versions

Time’s up bleu, jaune, purple et vert sont les jeux standards. Comme je le disais, il s’agit de noms de personnes et de personnages à faire deviner. Le time’s up vert, qui vient tout juste de sortir, est réputé pour avoir des noms plus contemporains, par exemple liés à la télé-réalité.

Time’s up party, c’est également le même principe. La seule différence c’est que vous avez un espèce de sablier électronique (qui n’apporte strictement rien au jeu…).

Time’s up Academy par contre est vraiment une autre version. Vous aurez ici des titres de films et de livres à faire découvrir. Cette version renouvelle vraiment le jeu.

Time’s up Family, comme son nom l’indique, est destiné aux familles. Ici, il faut faire deviner des mots communs comme des animaux, des objets, des métiers. De quoi faire débuter tout en douceur vos chères têtes blondes au Time’s up.

Voici un extrait d’une émission radio qui présente rapidement et clairement Time’s up et sa version famille.

La version iPhone contient les cartes du Time’s up bleu. Il permet du coup d’avoir toujours sur soi le jeu avec le sablier intégré et une interface très facile à comprendre.
Attention, le jeu est téléchargeable uniquement en France et en Belgique. Je n’ai pas réussi à avoir de réponse de l’éditeur sur pourquoi il n’est pas possible de le récupérer en Suisse.

image

Conclusion

Ce jeu est un pur moment de rigolade. Ce n’est pas un jeu de connaissance au sens strict du terme, car il est tout à fait possible de s’en sortir sans connaître les personnes. Combien de fois a-t-on confondu des personnes ?
Pendant une partie, nous avons cru qu’un journaliste était un cycliste ! Ce n’est qu’à la fin, en vérifiant la biographie des gens (dans le petit livret accompagnant chaque boîte de jeu) que nous nous sommes rendu compte que ce n’était pas du tout la personne que nous imaginions !

On ne se lasse pas de ce jeu, chaque partie est du pur bonheur. Le nombre de cartes dans chaque paquet permet une très bonne rejouabilité et en plus, on peut jouer à beaucoup.

Je dois être honnête : à l’heure actuelle si on me demande un conseil sur un jeu d’ambiance, sans hésiter, je réponds “Time’s up !”.

version papier : de 4 à 12 joueurs, dès 12 ans, 45 min, env. 25 CHF

version iPhone : de 4 à 12 joueurs, dès 12 ans, 45 min, 5€

12 commentaires
1)
pter
, le 14.07.2011 à 01:52
[modifier]

Je ne connais pas Time’s up !!! Donc tout le monde le connais et pas moi? Même avec mon iphone; ch’uis has been !!! je m’en vais le trouver pour mon iphone (car le jeu version papier en Chine…y’a pô). Merci Puzzo !

2)
alienlebarge
, le 14.07.2011 à 07:13
[modifier]

Nous également de grand adepte de ce jeux. C’est vraiment un grand moment de rigolade. La 4ème manche facultative est juste un peu difficile et sujette à polémique mais toujours dans un bon esprit. Merci pour l’article

3)
flup
, le 14.07.2011 à 07:25
[modifier]

Je n’y ai joué qu’une seule fois, mais j’aime assez.

Par contre, j’aime encore plus Jungle Speed (du même éditeur, vu le packaging). Moins subtil, mais très amusant aussi (je vois mal comment on pourrait le faire en version numérique, ceci dit).

4)
illianor
, le 14.07.2011 à 08:20
[modifier]

J’en avais pas fait depuis longtemps, puis on en a fait un à 16 le week-end dernier. Pour l’ambiance c’est vraiment génial!

5)
jeanbinus
, le 14.07.2011 à 09:10
[modifier]

Ben moi non plus je ne connaissais pas Time’sup ! Je vais m’y mettre avec ma chère tête blonde (quoiqu’encore un peu jeune) et avec ses aînés.

Merci Puzzo !

6)
alienlebarge
, le 14.07.2011 à 11:19
[modifier]

D’après ce que j’ai pu voir, la version iPhone de Time’s Up n’est pas dispo sur le store suisse :(

7)
luc
, le 14.07.2011 à 11:24
[modifier]

Je ne trouve pas le jeu sur l’App Store suisse ?!? Des idées ? Merci d’avance. J’adore ce jeu. Des heures de rigolade au compteur!

8)
Puzzo
, le 14.07.2011 à 13:23
[modifier]

Oui, je le signalais dans l’article pour le store Suisse. Je n’ai malheureusement pas eu de réponse de l’éditeur.

Je peux juste vous conseiller de créer un compte en France si possible…

9)
pter
, le 14.07.2011 à 15:20
[modifier]

ben zut et rezut, Apple avec ses zones…mon compte marche sur le store de HK…time’s up est un pense bete !!!! rahhhhh

10)
dpesch
, le 14.07.2011 à 16:56
[modifier]

Time’s Up ne me disais rien, alors qu’en réalité j’y ai déjà joué, mais sans la boîte de jeu…

Je m’explique : chaque joueur inscrit (secrètement, œuf corse) un nom connu sur un bout de papier, les bouts de papier sont mélangés dans un pot. On forme les équipes (par 2 ou 3 en fonction du nombre de participants). Ensuite on tire les bouts de papier au sort et le jeu suit son cours en 3 phases, comme indiqué ci-dessus par Puzzo. Le fait de choisir les noms corse (un peu) le jeu : on peut les choisir difficiles à faire deviner pour les autres joueurs et faciles pour soi ; enfin! le choix du mon peut être tactique. Des thèmes peuvent être imposés.

C’est moins encombrant que la boîte, mais plus que l’iPhone… Dans les deux cas, c’est moins cher !

11)
Puzzo
, le 15.07.2011 à 10:58
[modifier]

Je viens juste de recevoir une réponse de l’éditeur concernant le fait qu’on ne trouve pas time’s up sur le store suisse : “La version suisse est en cours de développement, mais comme elle doit comporter plusieurs langues, il faut un développement spécial.”

12)
François Cuneo
, le 16.07.2011 à 08:44
[modifier]

Merci!

Je ne connaissais pas non plus. Ah Puzzo, un début d’article comme ça met le lecteur qui ne connaît pas ce dont tu parles dans une grande solitude.:-) Heureusement, il y a les commentaires.

Je trouve assez étonnant que la version iPhone soit tellement moins onéreuse. Ce qu’on paie dans ces jeux, c’est beaucoup l’idée non? Sinon, on fait comment, on se passe l’iPhone? La crise si on lâche le mien!:-)