Profitez des offres Memoirevive.ch!
Phoenix Wright: devenez la star du barreau!

On ne compte plus les adaptations de jeux vidéos vers iOS… et comme d’habitude avec les adaptations: il y a les éditeurs qui ont fait les choses bien, et ceux qui ont porté leur soft à la va-vite, pour un résultat honteux.

Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’une adaptation très réussie, d’un jeu très original.

Vous êtes Phoenix Wright, un jeûne avocat qui débute au barreau. Votre métier: défendre des gens innocents face à une justice implacable, des soupçons infondés et des témoins pas toujours honnêtes. Une fidèle adaptation du métier d’avocat, en somme! :-)

Avant de vous montrer des images du jeu, ou de vous en parler plus, il y a un point important: l’ambiance. Ce jeu est un vrai titre japonais. Traduit en français, bien sûr, mais l’ambiance, les personnages, la mise en image des scènes sont très typés “Japon”, et c’est vraiment réussi.

image

Phoenix Wright: Ace Attorney

Ce jeu [lien iTunes] vous offre cinq enquêtes, à résoudre l’une après l’autre et dont la difficulté et la durée sont croissants. Chaque enquête est décomposée de la même manière:

  • Une présentation du crime et des principaux personnages
  • Une phase d’investigation
  • Le procès

La phase d’investigation permet au joueur d’observer les différents lieux concernés par le crime mais aussi d’interroger des personnages secondaires, faire des aller-retours entre le centre de détention et les lieux du crime, pour tenter de découvrir un maximum d’indices.

image

Les actions disponibles durant cette phase: Présenter un objet, se déplacer, parler et examiner.

Pendant le procès, il faut mener des contre interrogatoires de témoins, présenter les bonnes preuves au bon moment pour discréditer les théories de la partie adverse… mais aussi objecter aux dires du procureur.

Tout ça dans une interface très japonaise: de gros textes qui traversent l’écran et des personnages qui adoptent des mimiques hilarantes suivant la gêne que provoquent vos question.

Pour ne pas trop dévoiler d’éléments, je ne vais vous montrer que des captures d’écran de la première enquête…

imageimage

Le procureur est un type fade, sans charisme, et vous… êtes un avocat qui vit son premier procès, donc pas vraiment bien dans vos baskets! :-)

imageimage

N’hésitez pas à lancer le célèbre “Objection!” quand il vous semble nécessaire de le faire… et produisez les bonnes pièces au bon moment…

Durant la phase du procès, le joueur reçoit cinq points de vie, sous la forme de cinq points d’exclamation. Ils seront retirés par le juge après de trop grosses erreurs. En cas de perte de tous ces points, le joueur perd le procès, et peut reprendre une sauvegarde précédente.

Pour être honnête, on se prend très vite au jeu. Les enquêtes ne sont pas si évidentes qu’on pourrait l’imaginer et les liens qu’il faut faire entre les pièces du dossier, les dires des témoins et leurs déclarations initiales demandent parfois une vraie réflexion.

Les textes sont plutôt bons. On retrouve tout de même le style japonais un peu héroïque et répétitif mais on ne fait pas d’overdose…

image

Au bout de trois fois, on a compris…

Malgré cela, j’ai bien rigolé en regardant les témoins s’enfoncer dans leurs faux témoignages…

Conclusion

Si vous cherchez un jeu réussi, très original et bien adapté au format d’un iPhone ou iPod Touch, je ne peux que vous conseiller Phoenix Wright!

Phoenix Wright: Ace Attorney [lien iTunes] est actuellement en vente pour 5.50 CHF: un prix tout à fait raisonnable vu sa durée de vie!

image

4 commentaires
2)
levri
, le 05.07.2011 à 09:34
[modifier]

Bah, ça commence mal, j’ai développé une allergie aux produits commerciaux “culte” ou “mythiques” … Phoenix Wright est l’un et l’autre.

3)
Guillôme
, le 05.07.2011 à 10:07
[modifier]

Pour avoir acheté et fini le jeu, je serai beaucoup moins enthousiaste que toi ;)

Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’une adaptation très réussie, d’un jeu très original.

Peut-être que l’esprit du jeu est très bien adapté mais la réalisation assez médiocre : graphisme non adapté à l’iPhone 4, interface peu pratique, des bugs de sélection…

Les enquêtes ne sont pas si évidentes qu’on pourrait l’imaginer et les liens qu’il faut faire entre les pièces du dossier, les dires des témoins et leurs déclarations initiales demandent parfois une vraie réflexion.

Malheureusement, il y a très peu d’interactivité possible. C’est très linéaire et rapidement on se contente de faire objection à chaque phrase et à tapoter l’écran rapidement pour faire avancer l’intrigue.

L’expérience de jeu se rapproche ainsi plus d’un livre interactif que d’un jeu à mon avis ;)

Malgré tout, si vous aimez ce type de jeu, je vous le conseille néanmoins car c’est assez plaisant et dans le jardin avec une douce boisson en cette période estivale, je pense que vous passerez un bon moment :p

4)
Sébastien Pennec
, le 05.07.2011 à 11:38
[modifier]

Hello Guillôme,

Ce que tu appelles réalisation médiocre, c’est simplement que le jeu est tiré de la GameBoy Advance, et que c’était ça, à l’époque (2001)… j’adore ce look pixelisé, gros boutons, etc… Un jeu comme celui-ci en HD perd de son ambiance rétro. Je n’ai pas fini le jeu, mais encore rencontré aucun bugs de sélection.

Faire objection à chaque phrase, c’est justement le meilleur moyen de s’ennuyer! Il faut savoir quand et comment objecter… c’est tout l’intérêt, et la difficulté! :-) Et c’est ça qui me fait recommencer n fois certains contre interrogatoires: c’est pas si facile! Sinon, je te rejoins sur le fait que l’affichage du texte pourrait être plus rapide.