Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le point sur FCP, avant l’essai de Saluki…

Depuis longtemps maintenant je suis monteur. J'ai appris mon métier sur des systèmes linéaires comme la BVE 910 où on ne pouvait que "rajouter au bout", sans pouvoir insérer un plan à l'intérieur.

Un jour est arrivé le montage virtuel, par Avid, qui a révolutionné le métier, et qui a rapidement supplanté toute concurrence. Le seul souci était du domaine financier. Une station Avid coûtait à cette époque aux alentours de 800 000 FF, hors taxes, hardware compris.

Inutile, donc, de penser avoir cette station à la maison.

C'est pour cela que quand est apparu Media 100, un dérivé de Première, avec ses passerelles vers les logiciels tiers comme After Effects ou Photoshop, on a commencé à entrevoir une nouvelle façon de travailler, en s'équipant personnellement. Mais ce n'est pas de Media 100 qu'est venue la révolution. C'est de Final Cut Pro, logiciel racheté à Macromedia et developpé par Apple.

Final Cut Pro

Les premières versions étaient risibles. Mais elles avaient l'avantage de pouvoir être installées sur un ordinateur personnel. On en trouvait, de façon étrange, des installeurs à tous les coins de rues. Les updates se sont succédés, toujours extrêmement facilement accessibles, jusqu'à la version 5, qu'on n'a brusquement plus trouvée aussi facilement. Cette version était commercialement mûre, techniquement efficace pour les signaux de l'époque, et à un prix justement étudié pour que les monteurs s'en équipent, cette fois, officiellement. On commença donc à trouver des modes d'engagement du type : "Cherchons monteur équipé pour production courtes".

Final Cut a rapidement taillé des croupières à Avid sur le marché de la production indépendante et de l'institutionnel, au point de prendre le leadership commercial.

Il faut dire que ce logiciel reprenait l'ensemble des fonctions de ses prédécesseurs, dans une interface incroyablement ergonomique, en proposant, de plus, les deux tiers des outils d'habillage d'After Effects, ne délaissant que les outils de rotoscopie et de 3D. La bonne idée de proposer en complément une suite de logiciels permettant de faire à peu de frais finition, colorimétrie, trucages plus lourds, encodages, etc.

Apple, à cette époque, semblait vouloir vendre son hardware, et ces applications conviviales développant un nouveau marché, celui des monteurs indépendants, dans un domaine gourmand de puissance comme la vidéo, étaient particulièrement soignées. Cette stratégie porta ses fruits. Apple se fit une réputation et devint la référence du segment et prit régulièrement des parts du marché hardware. Avid migra vers les systèmes très hauts-de-gamme, Apple raffla les indépendants et la vidéo légère, et le Première d'Adobe devint une sorte de challenger PC orienté multimedia à Apple.

Apple sortit un FCP 6, puis 7, imposa le ProRes comme signal de postproduction, et nous promit une révolution avec un prochain FCP 64 bits, doté d'une interface optimisée. Royal. Nous attendons. Longtemps.

FCPX

FCPX a été présenté au SuperMeet, le 23 Juin. Tous les superlatifs y étaient. Incroyable. Géant. Une révolution. Architecture 64 bits. Génial, on attendait çà avec impatience. Support de l'AVCHD et du R3D Red natif. Inespéré! Une interface radicalement nouvelle! Heu?!...

Ce que je vis à ce moment, c'est que l'interface était tellement nouvelle que je n'y trouvais plus mes marques. Pire, c'est l'interface d'une sorte de super iMovie, que personnellement je déteste, mais qui surtout est le logiciel GRAND PUBLIC d'Apple, que je vois arriver.

Oui, les pros vont devoir RÉAPPRENDRE le logiciel. Et je peux vous dire que quand on a choisi de faire le métier de monteur, ce n'est pas pour "apprendre des logiciels", c'est plutôt pour faire des films. Et je rappelle, un peu mauvaise langue sur les bords, que le premier outil du monteur, c'était les ciseaux, et le gant blanc. Pas plus.

Loin de moi l'idée de polémiquer, mais ce que je fais en cinq minutes avec FCP, je ne le fais pas du tout avec iMovie. iMovie est certainement un bon logiciel, mais il lui manque toutes les options, et l'ergonomie, qui fait que non seulement on travaille vite et bien, mais qu'on peut ensuite communiquer le travail à une autre machine qui le finira. Bref, iMovie est bien, mais autiste. Ou au moins solitaire. Un honnête logiciel familial. Pas plus, pas moins. Je ne sais pas avec quoi vous derawtisez, mais je suis à peu près sûr que ce n'est pas avec iPhoto. Pour le montage, c'est pareil.

Le jour de sa sortie, Larry Jordan, gourou américain d' FCP, qui avait pourtant largement participé à la pré-promotion de FCPX déclare soudainement : "FCPX n'est pas, à l'instant T, un logiciel professionnel", et explique qu'il le deviendra surement, mais pas tout de suite.

Un certain nombre d'afficionados certifiés, immédiatement, préviennent aussi que pour un certain temps "il faudra revenir à AVID", et "passer, pourquoi pas, à Premiere Pro."

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu' ILS NE POUVAIENT PAS cautionner ce logiciel pour l'usage professionnel, ou pour remplacer FCP7.

Même les sites Apple Addicts ont dû émettre de fortes réserves. Dans les doléances, reprises par tous les sites Mac fréquentables, on trouve :

  • Obligation d'avoir une carte graphique OpenCL
  • pas de possibilité de continuer un projet FCP7 sous FCPX (mais on peut de iMovie !?!)
  • pas de multicaméra
  • pas de gestion de la création de pistes son
  • pas d'OMF ou de XML
  • impossibilité d'utiliser deux écrans
  • gros problèmes de cohabitation avec FCP7 (??!!)

Ce qui fait déjà beaucoup.

La méthode de vente du logiciel est aussi sujette à caution. Il se vendra sur l'AppStore, et uniquement. Si vous avez une boîte de postproduction avec 15 machines, et à ce tarif, 239€, pourquoi pas, il vous faudra vous connecter quinze fois. Pas de licences en volumes. À Gobelins, quarante stations, nous ne savons même pas comment faire. D'autant que nous sommes soumis aux marchés publics et que nous avons donc des revendeurs répertoriés que nous réglons à 90 jours (?), et pas de cartes bleues pour acheter en ligne (Alors là!... LOL, PTDR, etc.)

Pour l'essayer, de plus, il faut l'acheter. Pas de version d'essai. Voici donc un logiciel révolutionnaire, qui ressemble comme deux gouttes d'eau à un logiciel grand-public, qu'il faut acheter chat en poche pour former d'urgence des professionnels. Intéressant... Là est la révolution promise, je suppose.

D'autant qu'avec l'arrivée du logiciel, d'autres logiciels disparaissent. Exit FCP Express (excellent petit logiciel), FCP Server et DVD Studio Pro. Colour et SoundTracks sont inclus dans FCPX, mais à moitié seulement, et ne seront plus disponibles à la vente. On le leur connaîtra plus, en tout cas, l'interface pro traditionnelle. Motion et Compressor sont vendus à part, toujours sur l'AppStore.

Bref, ceux qui ne reconnaissent plus leur FCP et ceux qui ne reconnaissent plus leur Apple vont certainement mieux comprendre ce qui se passe à la lecture de ce qui suit, que je vous laisse en V.O. et qui émane d'un ancien Product Designer d'Apple...

 

"I worked on Final Cut Pro from 2002 to 2008. It was an amazing experience. The Final Cut Pro X project was just getting started when I left Apple. It was an ambitious and controversial move, but it made sense for Apple. Here's why:

Apple doesn't care about the pro space
The goal for every Apple software product is to sell more hardware. Even the Mac operating system is just trying to get people to buy more Mac computers.

The pro market is too small for Apple to care about it. Instead of trying to get hundreds or even thousands of video professionals to buy new Macs, they can nail the pro-sumer market and sell to hundreds of thousands of hobbyists like me.

Millions of people are buying phones and cameras that can shoot HD video, and many of them are looking for ways to edit. I know how to use Final Cut Pro because I worked on it for 6 years, but for most people it's just too complex.

Apple doesn't compete on features
In the early days of Final Cut Pro, the product stood on its own. It was the first truly powerful, software based non linear editor.

Editors had two choices: spend $50k on an Avid system, or $1k on a Final Cut Pro license. You couldn't compare the two on features because the experiences and price points were vastly different. Every seat FCP won away from Avid was a huge victory.

But things changed in 2006 and 2007. Serious competitors to Final Cut Pro came from Adobe, Pinnacle, Sony, and others. People were choosing their hardware and software based on format support, or specific features they needed.

That's boring. Apple doesn't play that game.

So it was time to reinvent the video editor. And Final Cut Pro X really delivers there. FCPX isn't defined by a feature chart. It's not trying to do more than its competitors, it's doing it better.

And once again, Final Cut Pro stands on its own. And once again, Final Cut Pro will expand the market of video editors out there, and I'll be one of them.

Final Cut Pro 1.0 didn't win over every Avid user, and Final Cut Pro X won't win over every Final Cut Pro user. But they've laid the foundation for something incredible, and I can't wait to see where it goes from here.

Congrats to all my friends on the Final Cut Pro team who shipped this incredible release!

Alors, outre FCPX, se pose un autre problème, plus général. Un certain nombre de sociétés, jugeant les MacPro spécialement adaptés à leur activité, ont porté leurs logiciels dessus. Je pense particulièrement à Smoke, excellentissime logiciel de finishing d'Autodesk, ou à Resolve, portage du Da Vinci. Que va-t-il se passer si Apple reste sur la même ligne de développement vers le grand-public, et si, comme le dit une rumeur insistante, les MacPro disparaissaient de l'offre Apple dans les trois ans?

 

Note aux lecteurs : Je ne suis pas dans un lieu où le réseau est très développé. Je ne pourrai ni corriger cet article plus avant, ni probablement répondre à vos commentaires. Je m'en excuse par avance, et vous souhaite tout de même bonne lecture.

50 commentaires
1)
Inconnu
, le 07.07.2011 à 05:28
[modifier]

Je suis resté à Final Cut Studio 1 + Shake parce que je ne voyais déjà pas l’utilité d’aller vers la version 2 (et que j’avais acheté une pile de bouquins pour mieux m’en servir… quand je les aurai assimilés, on en reparlera).

J’aurais juste aimé que la fonctionnalité de fcpx de synchroniser les rushes en fonction des similarités de leurs échantillons sonores fût portée plus tôt mais bon… en tant qu’indépendant je ne râle pas… et puis, j’ai une carte opencl mais je ne ressens pas (encore?) le besoin de prox-iser… surtout si cela implique de tels délires Job-esques (oui, je sais, c’est une parodie.)

2)
Inconnu
, le 07.07.2011 à 06:49
[modifier]

Je suis utilisateur à titre amateur de FCPX, après 10 ans sur iMovie. Je ne suis guère dépaysé et j’apprécie la facilité de montage. Parait que c’est à des types comme moi que Steve Jobs voulait faire plaisir. C’est réussi.

3)
dyck
, le 07.07.2011 à 08:39
[modifier]

Adobe Premiere Pro 5.5, version complète pas la mise-à-jour, est vendu CHF 660.98.- boules jusqu’au 30 septembre sur le site Suisse de l’éditeur. Il est nécessaire de saisir le code SWITCH au moment de la commande.

Bon… C’est trop moche Premiere, ça pue le look Windows, en outre l’application est basée sur QuickTime dont on peut se demander légitimement si Apple n’est pas sur le point d’en laisser tomber le développement.

http://www.adobe.com/products/premiere/switch.html

4)
ederntal
, le 07.07.2011 à 08:52
[modifier]

Je te trouve très dur concernant ce nouveau Final Cut Pro X. C’est un tout nouveau logiciel, qui n’a pas encore toute la maturité qu’a pu avoir FCP7 au fil des années.

Certaines lacunes sont certes embêtantes pour les professionnels pour un usage immédiat, mais il faut prendre un peu de recul et voir ce que va devenir le logiciel dans quelques années ! Surtout qu’Apple promet un système de XML tout aussi ouvert qu’auparavant, de nombreux logiciels tiers vont donc pouvoir se greffer à FCPX sans soucis…

J’aimerai bien que les pro nous fassent un retour constructif sur la nouvelle méthode de montage non linéaire, c’est ça le vrai changement, et non pas des petits manques sui seront comblé d’ici 1 ou 2 ans…

Ils ont aussi annoncé qu’un système de vente en volume serait disponible pour les écoles et les grosses entreprises…

Si cela t’intéresse, j’avais aussi fait ma petite analyse sur mon blog : Flux Tendu

On en reparle dans 18 mois ;-)

5)
JoKer
, le 07.07.2011 à 08:57
[modifier]

Article très bien écris, d’un certain point de vue.

Il est clair que la version actuelle de Final Cut à des manques. Mais Apple c’est trouvé face à une situation délicate.

Je pense que peut importe ce qu’Apple pouvait faire, ça aurait de toute façon gueuler.

Apple aurait sorti une sorte de version beta : Ça aurait gueulé.

Apple aurait annoncé du retard dans l’élaboration des fonctions de Final Cut Pro X : Ça aurait gueulé (Apple lâcher les pro et ne développe plus FCP)

Là où Apple aurait pu limité un peu l’énérvement, c’est de laisse en vente Final Cut Studio.

En parlant du développement des fonctions, il est quand même juste de noter qu’Apple à déjà annoncé que :

– L’XML serait pour bientôt (donc communication avec Resolve, SoundTrack, ProTools, Smoke et les autres).

– La comptabilité avec les projets de la version 7 (en direct ou par l’XML on ne sait pas). – Remise en place d’une partie de la gestion de l’audio.

– Le multicam est sur les rails.

Pour ce qui est du reste des points, on peut dire que certains on testé FCPX sur des Mac sans carte OpenCL et que ça ne marche pas, ou que très péniblement. Il paraît donc assez logique qu’Apple aie bloqué de ce côté.

Les deux écrans fonctionnent très bien chez moi. On ne peut pas déplacer les fenêtres facilement comme dans l’ancienne version, mais dans les menu on peut faire passer des fenêtres sur le deuxième écran (j’ai pas testé avec 3 écrans.

Et oui, Apple indique qu’il peut y avoir des problèmes avec l’installation des deux version de Final Cut sur la même partition, mais j’ai encore rien vu de tel aillant les deux versions installé depuis la sortie d’FCPX.

Pour finir, je dirais que parler d’un iMovie Pro c’est trop se baser sur les captures d’écran et pas sur l’utilisation du logiciel.

6)
THG
, le 07.07.2011 à 09:18
[modifier]

Relisez le texte en anglais.

Apple veut faire du chiffre et, par conséquent recentre ses logiciels sur le grand public et les amateurs éclairés.

C’est exactement ce qu’elle a fait avec Aperture, devenu un super-iPhoto, et ce qu’elle est en passe de faire avec FCP et FCPX.

Je pense sincèrement qu’Apple devrait laisser tomber le développement de logiciels et se recentrer sur ce qu’elle fait de mieux : l’intégration hardware/système d’exploitation, Mac/OS X et iPhone+iPad/iOS.

Honnêtement, quelle est la proportion de monteurs équipés de FCP ? On essaye de nous faire croire qu’il s’agit d’une vaste majorité, mais je n’en crois rien. Et qui utilise Aperture, Pages, Numbers et iWorks ? 12 personnes en France, et 3 en Suisse ?

8)
JoKer
, le 07.07.2011 à 09:34
[modifier]

@ dyck : Oui, c’est exactement ce que je dis, ce qui ne change rien que je n’ai aucun problème.

9)
cerock
, le 07.07.2011 à 09:35
[modifier]

Je commence par préciser que je ne suis pas un monteur, le montage vidéo n’est chez moi que familiale… par contre je m’étais formé a FinalCut Pro à l’époque ou je devais le vendre et dépanner des clients, donc c’est un logiciel que je connais assez bien.

A l’époque, je montais mes petits films perso sur iMovie, puis est sorti Final Cut Express (a un cout abordable). Je l’ai acheter et je l’ai mis a jour (donc utilisé) jusqu’à sa dernière version. Entre deux est sorti le fameux iMovie (7). Tout le monde a gueuler sur se logiciel limité, ce n’était pas mon cas, car je ne l’utilisais pas. Par contre j’ai trouvé l’interface très sympa et la façon de travailler originale. Je l’ai testé comme ça, juste pour ne pas être bête. Il y avais effectivement trop de petite chose manquante pour l’utiliser correctement. Je continuais donc sur FCE. Puis la version 8 d’iMovie est sortie, de nouveau, je l’ai essayé, juste comme ça. Et bien franchement, j’ai été conquis, a tel point que je n’ai jamais relancé final cut express depuis et j’ai acheté la nouvelle version d’iLife (Avant le mac app store) juste pour iMovie (qui est en fait destiné a l’usage dont j’ai besoin soit un usage amateur et familiale -> tout comme iPhoto d’ailleurs qui est très utilisé)

J’ai fait se résumé pour montrer qu’Apple est relativement forte pour trouver des nouvelles façons de travailler. iMovie en est un exemple, tout comme Aperture (aucun soft ne faisait ça avant sa sortie) Le gros point faible de la société, c’est de ne pas plus communiquer sur ses logiciels, de ne pas faire de version beta (a proprement parlé, car toutes les version 1 le sont sans être écrit).

Ma conclusion serait, si cela été mon travail, de commencer a tester Final Cut Pro X, pour apprivoisé les méthode, tout en continuant a travailler normalement, et au fils des mois et des correction de cette “version beta” de gentiment l’utiliser. Mais je n’ai surement pas la même vision q’un professionnel.

10)
JoKer
, le 07.07.2011 à 09:49
[modifier]

@ THG : La plupart des gens avec qui je travaille utilise Final Cut. La TSR pour la partie actu (et magazine pour une partie, le reste, je ne sais pas), utilise Final Cut. Apple annonce des chiffres de 50 %, je ne pense pas que ça soit le cas et je ne pense pas non plus qu’on puisse le mesurer. Par contre, il y a beaucoup de Final Cut, ça c’est sûr.

11)
cerock
, le 07.07.2011 à 09:56
[modifier]

Je pense sincèrement qu’Apple devrait laisser tomber le développement de logiciels et se recentrer sur ce qu’elle fait de mieux : l’intégration hardware/système d’exploitation, Mac/OS X et iPhone+iPad/iOS.

Et moi je pense que chacun devrais être libre et que les évangélisateurs (Apple ou autre) devrait arrêter avec leur sacro sainte guerre. Je ne suis ni un professionnel de la photo, ni de la vidéo, et je bénéficie énormément de la concurrence que je trouve saine. Et je suis bien content qu’Apple s’occupe de tout les clients… Alors quand je lis de tel connerie, tu me fais vraiment marrer.

Signé un ancien utilisateur Lightroom qui est passé sur Aperture 3 après l’avoir essayé, car se dernier me faisais gagner énormément de temps.

12)
THG
, le 07.07.2011 à 10:00
[modifier]

bq%Joker%. @ THG : La plupart des gens avec qui je travaille utilise Final Cut. La TSR pour la partie actu (et magazine pour une partie, le reste, je ne sais pas), utilise Final Cut. Apple annonce des chiffres de 50 , je ne pense pas que ça soit le cas et je ne pense pas non plus qu’on puisse le mesurer. Par contre, il y a beaucoup de Final Cut, ça c’est sûr. %

Ok, merci pour ces quelques pistes.

13)
JoKer
, le 07.07.2011 à 10:05
[modifier]

On peut aussi penser que si Apple ne maîtrisait pas Mac OS X, FCPX n’aurait jamais pu être ce qu’il est. Final Cut Pro X s’appuie sur des technologie développé dans le système (Open CL, Grand Central Dispatch, Core Image, Core Video). Chose qu’Adobe ou Avid ne fera jamais (ils redéveloppent tout depuis le début). Je pense d’ailleurs que la sorite de Lion sera déjà l’occasion d’une mise a jour de FCPX.

14)
THG
, le 07.07.2011 à 10:05
[modifier]

@ cerok

Je vois pas trop le rapport avec la choucroute, mais bon… ça m’a aussi bien fait marrer.

Quant à ta remarque Lightroom/Aperture, je m’en tape le coquillard. C’est sûr, c’est toujours plus facile de jeter l’opprobre sur un logiciel et d’en changer quand on ne sait pas s’en servir.

15)
Guillôme
, le 07.07.2011 à 10:48
[modifier]

Je pense sincèrement qu’Apple devrait laisser tomber le développement de logiciels et se recentrer sur ce qu’elle fait de mieux : l’intégration hardware/système d’exploitation, Mac/OS X et iPhone+iPad/iOS.

Tout à fait d’accord avec toi :)

16)
THG
, le 07.07.2011 à 11:15
[modifier]

@ Guillôme

Mais oui, bien sûr. Il faut qu’Apple se concentre sur les bases et sur le système – j’ai oublié iCloud – et arrête de disperser ses ressources dans des applications jamais vraiment achevées, et qui finissent par être abandonnées quelques années après. L’abandon de Pages et de choses de ce genre va surtout emmerder les Apple geeks anti-Microsoft, anti-Google et anti que sais-je. Les professionnels préfèrent de toute façon les standards industriels (Office, Photoshop, etc…), alors on s’en fout.

Ensuite, libre aux développeurs tiers de proposer des solutions alternatives.

Le problème, c’est qu’il est impossible de tenir ce genre de discours sans être systématiquement attaqué par les ayatollahs de la pomme. Pourtant, ce qui se passe avec Aperture, FCP et l’omnipotence d’Apple sur ses clients et les développeurs devrait leur mettre un peu de plomb dans la cervelle.

Personnellement, je crois au Mac, à OS X, au iPhone, c’est ma plate-forme de choix, je viens même de me commander un nouvel iMac 27” toutes options et un serveur RAID Thunderbolt – car je crois aussi à cette technologie. Mais je n’utilise aucun logiciel Apple, excepté le système d’exploitation.

17)
JoKer
, le 07.07.2011 à 11:21
[modifier]

C’est vrai qu’Apple à sûrement réécris complètement Final Cut (ou boulot de plusieurs années, sans compter qu’ils travaillent encore dessus) pour se dire qu’au final ça ne valait pas la peine.

D’ailleurs Final Cut Studio est une vraie réussite reconnu par tout un monde professionnel.

18)
Modane
, le 07.07.2011 à 11:48
[modifier]

et arrête de disperser ses ressources dans des applications jamais vraiment achevées

FCP7 est un TRÈS BON logiciel, très achevé. <chouine>Il ne lui manquait QUE le 64 bits! Sniff… </chouine>

>Joker : Personne ne doute qu’Apple ait saisi les motifs de la grogne. Le truc, c’est quand cela sera-t-il réglé?

Je souligne que le fait que certaines fonctions soient déléguées à des développeurs tiers va induire un prix de revient du logiciel en hausse. Le plug in d’export XML vers ProTools coûte DEUX FOIS le prix de FCPX. Cela nous porte déjà le logiciel à près de 900€, sans avoir encore toutes les fonctions nécessaires…

19)
pioum
, le 07.07.2011 à 11:50
[modifier]

je ne suis pas monteur, mais je fais un constat simple : quand adobe a sorti photoshop 64bits, c’était certes pas parfait, il manquait qques petites fonctions, mais globalement on a truc qui marche avec des nouveautés plaisantes. Adobe a mis le temps, mais y est arrivé. pourquoi apple n’y arrive pas et se croit obligé d’être si arrogante avec ses clients pro? Mystère. C’est surtout cette arrogance qui me fatigue.

20)
JoKer
, le 07.07.2011 à 11:51
[modifier]

Vu qu’Apple va sortir des mises a jour “dans les semaines à venir” (fuites d’une réunion “privée”), c’est qu’ils n’ont pas attendu que les gens gueulent pour travailler sur les fonctions manquantes.

Et je peux dire que je préfère que certaines fonctions soient déportée sur des logiciels tiers. J’ai pas besoin de payer pour chaque postes de quoi faire des conversions XML pour ProTools, 1 sur les 20 est amplement suffisant.

21)
ToTheEnd
, le 07.07.2011 à 12:04
[modifier]

Mes 2 centimes, suis à la bourre.

Le monde des professionnels/amateurs est bien plus flou que ce que beaucoup d’interventions laissent entendre.

Il est bon de faire le parallèle avec la photo… avez-vous vu comment ce marché à évoluer en 20 ans? Voulez-vous comparer le prix mais surtout les services d’un photographe en 1990 et aujourd’hui?

Si Apple ne se focalise pas en particulier sur les pros, c’est parce que c’est une niche, tout simplement. Il y a bien plus d’amateurs dans le monde que de pro de quelque chose… c’est ça la clé.

Personnellement, je ne vois pas là un moyen de s’en mettre plein les poches, ce n’est pas la première motivation. Ce qui drive la marque, c’est de faire des produits qui seront adoptés par le plus grand monde.

Je fais très peu de vidéo et pour le moment, à part iMovie, je n’ai rien compris aux autres logiciels… assurément, si demain je venais à me passionner pour ce loisir, j’investirai un peu plus (FCX) mais certainement pas dans des solutions 3x à 10x plus chers.

Enfin, le développement d’applications fait partie d’Apple, dès le premier jour… il est tout de même naïf d’affirmer que seul le system/hardware compte car avec ce duo, tu ne fais rien! C’est bien le trio systme/software/hardware qui permet d’apporter une nouvelle expérience à l’utilisateur et les applications d’Apple, autant que les autres, y participent.

Ceci dit, je ne pense pas qu’Apple arrive à chasser sur tous les fronts avec la même qualité et le même résultat… il y a actuellement plus de 500 postes à pourvoir chez Apple dans les divisions Soft et App et je ne parle même pas de l’iPod/iPhone (plus de 300 aussi).

22)
François Cuneo
, le 07.07.2011 à 12:12
[modifier]

Mais oui, bien sûr. Il faut qu’Apple se concentre sur les bases et sur le système – j’ai oublié iCloud – et arrête de disperser ses ressources dans des applications jamais vraiment achevées, et qui finissent par être abandonnées quelques années après. L’abandon de Pages et de choses de ce genre va surtout emmerder les Apple geeks anti-Microsoft, anti-Google et anti que sais-je. Les professionnels préfèrent de toute façon les standards industriels (Office, Photoshop, etc…), alors on s’en fout.

Suis d’accord. Apple ne va jamais jusqu’au bout dans ses logiciels. Puis abandon.

Là, pour FinalCut, ils promettent tout de même des mises à jour massives.

Bref, c’est l’une des raisons qui me fait rester sur LR et pas passer sur Aperture, qui à part la reconnaissance des visages, ne m’apporterait rien.

24)
monteurtv
, le 07.07.2011 à 12:17
[modifier]

Citation de Joker:

La TSR pour la partie actu (et magazine pour une partie, le reste, je ne sais pas), utilise Final Cut.

Je me permets de corriger:

Le département Actu de la TSR produit son journal sur Avid (Windows) et Quantel, avec parfois prémontage journaliste sur Hibrow

Le département magazine produit tous les magazines sur Avid (Windows), les bandes annonces aussi.

Les seuls à pratiquer FCP7 sont l’équipe de Nouvo et le département de la post production.

25)
pioum
, le 07.07.2011 à 12:20
[modifier]

Purée, je suis même d’accord avec TTE aujourd’hui!

j’étais en train de penser la même chose.

26)
JoKer
, le 07.07.2011 à 12:31
[modifier]

@ monteurtv : Tient, alors où sont passé les dizaines de posts Mac Pro avec Final Cut Studio et des serveurs fibre Sonnet que j’ai vu passé l’année dernière ? Et comment ça se fait que j’ai du rédiger des notes sur Final Cut pour les monteurs de l’actu ? Tout ce beau matériel qui a couter une fortune n’a donc servi à rien ?

27)
ToTheEnd
, le 07.07.2011 à 12:45
[modifier]

François… faut patienter, Anne va bien reposter quelque chose prochainement ;-)

JoKer: la TSR n’a pas de problème de budget… c’est le contribuable qui paye.

28)
THG
, le 07.07.2011 à 12:49
[modifier]

Même si c’est le contribuable qui paye, la TSR a sûrement un budget à tenir…

29)
JoKer
, le 07.07.2011 à 13:06
[modifier]

Ouais… enfin, quand j’ai des monteurs tsr actu qui m’appellent parce qu’ils n’arrivent plus à accéder à un serveur fibre, c’est sûrement qu’ils les utilisent… Et comme j’ai travailler sur une partie de l’installation, je sais qu’ils sont sur Final Cut.

30)
sidovic0
, le 07.07.2011 à 13:14
[modifier]

Cette version et inutilisable, elle est a des années lumière de ce que on a besoin pour le monde broadcast. les sujet jt qu’on réalise tout les jours avec des macbook pro et Fc7 sont impossible a faire avec Fc10. Apple pouse très clairement le monde pro de la video dans les bras de ces concurrent.

31)
JoKer
, le 07.07.2011 à 13:22
[modifier]

@ sidovic0 : Je ne suis pas d’accord. Il est tout a fait utilisable. Mais il faut se donner la peine d’aller un peu plus loin que d’essayé de reproduire les trucs de base de FCP7 et, comme pour tout nouveau logiciel, prendre le temps d’ouvrir le mode d’emploi.

32)
pat3
, le 07.07.2011 à 13:30
[modifier]

Je trouve de très mauvaise foi de dire qu’Apple ne va pas au bout de ses logiciels. Franchement, qui a créé des DVD sur mac avec autre chose qu’iDVD? J’ai essayé, j’ai acheté du shareware, ben niet.
Comment faites-vous vos préAO? Keynote est-il mal fini, pour vous?

Soit, FCP X est sorti prématurément; est-ce une raison pour généraliser à tous les logiciels Apple? On sait bien que les versions 1 sont des essais – pas seulement chez Apple, mais plus marqué chez eux; pourquoi les acheter, si vous voulez une version bien finie? Pourquoi ne pas attendre les premières mises-à-jour, voire la version 2?
De plus, si on attendait les retours d’usage plutôt que les retours de test? Pour l’instant, après avoir beaucoup lu, j’ai l’impression que tous s’accordent à dire qu’il manque des choses, mais que les retours de test de FCP X sont bons.

Relisez le texte en anglais.

Apple veut faire du chiffre et, par conséquent recentre ses logiciels sur le grand public et les amateurs éclairés.

C’est exactement ce qu’elle a fait avec Aperture, devenu un super-iPhoto, et ce qu’elle est en passe de faire avec FCP et FCPX.Je pense sincèrement qu’Apple devrait laisser tomber le développement de logiciels et se recentrer sur ce qu’elle fait de mieux : l’intégration hardware/système d’exploitation, Mac/OS X et iPhone+iPad/iOS.

Si Apple réussit à faire des logiciels qui conviennent très bien au grand public et aux amateurs éclairés, cela veut-il dire qu’elle ne sait pas faire de logiciels?

33)
ederntal
, le 07.07.2011 à 13:36
[modifier]

D’ailleurs une réunion a été tenue ce matin entre Apple et des professionnels du montage à Londres.

La gestion multi-cam et l’export EDL arrive bientôt, et de nombreux plug-in d’éditeurs tiers sont en préparation pour créer un écosystème viable…

Par ailleurs, des licences de FCP7 continueront d’être vendue…

Le compte rendu sur MacGeneration

C’est un bon signe tout ça quand même, non ?

34)
Ant
, le 07.07.2011 à 13:49
[modifier]

et de nombreux plug-in d’éditeurs tiers sont en préparation pour créer un écosystème viable…

Mouais…. du coup, la facture pour avoir un logiciel “utilisable” va grandement s’alourdir!!!

35)
philsurmac
, le 07.07.2011 à 13:50
[modifier]

Personnellement, je crois au Mac, à OS X, au iPhone, c’est ma plate-forme de choix […] car je crois aussi à cette technologie. Mais je n’utilise aucun logiciel Apple, excepté le système d’exploitation.

Ce n’est pas faux. Personnellement j’attends toujours un peu (quelques années :)) avant d’utiliser un logiciel Apple, car je sens toujours qu’un moment ou un autre pour être compatible avec un truc populaire qui sort va y avoir une chamaille avec les droits, ou va être abandoné, etc., je choisis en général toujours les sociétés spécialisées (Adobe etc.) et réputées. Cependant quand j’en utilise un, j’en suis ravi.

36)
dyck
, le 07.07.2011 à 13:51
[modifier]

qui a créé des DVD sur mac avec autre chose qu’iDVD?

Ben… moi… C’est un jeu d’enfant avec Apple DVD Studio Pro, livré en bundle depuis FCS [FCP 5] première mouture, le DVD de tutoriels livré en son temps avec la suite logicielle est super bien fait.

37)
JoKer
, le 07.07.2011 à 13:57
[modifier]

@ Ant : Sur un des poste, oui, mais pas besoin de toute les fonctions sur tout les postes. Ça permet d’avoir juste les logiciels utiles sur chaque ordinateur en fonction de besoin. C’est ce que j’attendais. Pourquoi devoir acheter toute la suite Final Cut Studio sur un porte qui ne fera que et uniquement du montage. Cette logique poussée au maximum donne le cas de figure actuel (un logiciel auquel on rajoute ce que l’on a besoin).

39)
Guillôme
, le 07.07.2011 à 14:18
[modifier]

Enfin, le développement d’applications fait partie d’Apple, dès le premier jour… il est tout de même naïf d’affirmer que seul le system/hardware compte car avec ce duo, tu ne fais rien! C’est bien le trio systme/software/hardware qui permet d’apporter une nouvelle expérience à l’utilisateur

Oui, mais si l’on regarde les chiffres, on s’aperçoit que la partie logicielle représente 5% du CA d’Apple. Si tu enlèves les revenus de l’OS, il ne doit pas rester grand chose…

Alors, oui, certes, iLife livré gratuitement avec un Mac contribue forcément à la vente du dit Mac (quoique iWeb est abandonné, iDVD laissé sur le carreau, …).

Mais si tu enlèves iLife, côté logiciel, la pertinence de l’offre d’Apple c’est OS X et son environnement de développement (et prochainement le Mac App Store).

Le reste n’est qu’une suite de logiciels abandonnés, de logiciels développés par contrainte d’indépendance (ex : Safari, iWork…) même si certains logiciels existent au-delà du Mac (ex : Filemaker).

Maintenant, l’avenir nous dira ce qu’il en est. A ce jeu là, Steve a été mille fois plus intelligent que moi ;)

40)
Saluki
, le 07.07.2011 à 14:19
[modifier]

Bonjour à tous !

Comme il est élégamment dit dans le titre…
Les vacances vont me permettre de dépasser le “test” et de faire un “retour d’expérience”. Et comme je l’ai fait voir par copie d’écran à Modane et à François, je n’ai pas désinstallé FCP7 de mon iMac, mais bien installé FCPX sur un DD externe bootable FW 800.

41)
tralupa
, le 07.07.2011 à 14:24
[modifier]

Professeur dans une structure de formation aux métiers de l’audiovisuel, et en contact de ce fait avec de nombreux professionnels, nous formons des monteurs à deux logiciels : Avid ET FCP car au contraire de ce que certains semblent croire (et affirment) de très nombreuses structures de productions et chaînes de TV françaises travaillent avec FCP. Espérons que FCPX va vite évoluer et combler ses manques actuels.

42)
Guillôme
, le 07.07.2011 à 15:31
[modifier]

Franchement, qui a créé des DVD sur mac avec autre chose qu’iDVD?

Moi, pendant longtemps, avec Small DVD :p

Comment faites-vous vos préAO? Keynote est-il mal fini, pour vous?

Bah, au boulot, c’est windows/office comme 90% des gens :p

Pour un usage personnel, je n’ai pas besoin de faire de présentation… Et quand j’ai eu besoin de faire des slideshow mariage ou truc du genre, un Impress de OpenOffice suffit généralement.

Côté pro, ceux que je connais qui utilisent du Mac ont basculé sur Mac:Office car le format propriétaire de Keynote posait trop de soucis.

43)
Ant
, le 07.07.2011 à 15:57
[modifier]

@JoKer: Oui et non…. Tout d’abord, s’il faut acheter 3 plug-in à 200CHF pièce juste histoire de “combler” une fonction de “base” qui n’est pas présente?!? Je ne vois pas en quoi se serra “super”!

Deuxièmement, toutes les PME n’ont pas des dizaines de postes dédiés à un processus…. Toute le monde n’est pas la TSR ;-)

44)
JoKer
, le 07.07.2011 à 16:51
[modifier]

Je ne travaille pas à la TSR, au boulot on à une dizaine de poste. Pour moi c’est bien plus économique de pouvoir choisir : Ici FCP et Motion, là et là que Motion, celui-là FCP, Motion et Automatic Duck. Après, c’est vrai que sur des plus petites structures c’est moins bien, mais il ne faut pas oublier que les ventes d’un logiciel comme Automatic Duck vont augmenter et que les prix vont baisser.

Et vu qu’Apple a déjà annoncé qu’il y aurait le XML et visiblement EDL, il ne manquera franchement pas grand chose.

Ces fonctions ne sont pas utile à tout le monde, certains seront contant d’en faire l’économie.

45)
ToTheEnd
, le 07.07.2011 à 18:39
[modifier]

Oui, mais si l’on regarde les chiffres, on s’aperçoit que la partie logicielle représente 5% du CA d’Apple. Si tu enlèves les revenus de l’OS, il ne doit pas rester grand chose…

Cette analyse est un peu courte. La part en % te parait faible mais ramenée à des dollars sonnants et trébuchants, c’est loin d’être négligeable sans parler de la croissance du segment! Pour info, en 2005, Apple a gagné USD 1.1 milliard sur la division soft et en 2010, c’est 2.6 milliards.

Ce n’est pas juste OS X qui a permis à Apple de sortir 2.5x plus de dollars en 5 ans… que ça gêne ou ennuie les pros, ces chiffres et la croissance de ce segment me font penser que le chemin pris par Apple, là encore, n’est pas mauvais.

Trouve une boîte de soft à l’exception de SAP ou Oracle qui multiplie son chiffre par 2.5 en 5 ans et on en reparle.

Le problème d’Apple en ce moment et qui est totalement occulté par beaucoup d’observateurs, c’est que le succès de l’iPad, l’iPhone et encore l’iPod est totalement insolent. Les autres secteurs semblent à la traîne mais c’est faux… ils affichent tout simplement une croissance moins délirante!

46)
pat3
, le 08.07.2011 à 17:38
[modifier]

Citation de pat3

qui a créé des DVD sur mac avec autre chose qu’iDVD?

Ben… moi… C’est un jeu d’enfant avec Apple DVD Studio Pro, livré en bundle depuis FCS [FCP 5] première mouture, le DVD de tutoriels livré en son temps avec la suite logicielle est super bien fait.

Oui bien sûr :-) Mais c’est donc aussi un logiciel Apple. Mon propos était qu’il est faux de dire qu’Apple ne va pas au bout avec ses logiciels.
Perso, bien que j’ai bien utilisé iDVD, ça fait pas mal de temps qu’il ne me sert plus; je suis passé au web. Apple suit, voire précède la tendance; ça a un inconvénient majeur: quand la tendance va à la réduction ou à l’abandon d’une technologie, ils sont les premiers…

Je me demandais, incidemment: DVD Studio Pro, c’était un logiciel “amateur éclairé” ou “professionnel”?

47)
pat3
, le 08.07.2011 à 17:40
[modifier]

pat3, iDVD n’a pas été mis à jour dans la dernière version d’iLife.

Il semble qu’il ne le sera plus.

Oui, mais cela veut-il dire, comme tu le disais plus haut, que le logiciel n’est pas fini? Que je sache, il est toujours fonctionnel, et qui veut faire des DVD pour son école, sa famille, son association, etc., peut toujours le faire?

48)
pat3
, le 08.07.2011 à 17:49
[modifier]

Guillaume, merci, je ne connaissais pas Small DVD. Tu dis que tu en faisais pendant longtemps, des DVD: en fais-tu toujours?
J’ai râlé moi aussi au début en voyant qu’iDVD n’était pas mis à jour, mais en même temps, je ne m’en servais plus beaucoup (et plus du tout, même, aujourd’hui).

Pour les présentations, dans ma fac, où les profs sont majoritairement sous MacBook, ils utilisent aussi PPT Mac… mais ils ne devraient pas! ;-) Et c’est beaucoup plus par conformisme (la suite Office est gratuite, la fac a un contrat de site avec M$) que par choix. Tout ceux qui accordent un peu d’attention à leurs présentations sur Mac sont sur Keynote… Mais clairement, la majorité de mes collègues… ne savent pas faire une présentation…

49)
pat3
, le 08.07.2011 à 17:54
[modifier]

Je me demande même si le vrai problème d’Apple en ce moment, c’est qu’ils peinent à grossir leurs effectifs; un bon ingénieur, ça ne semble pas si facile à trouver que ça (même de part le monde, apparemment): Apple en cherche 500.

D’un autre côté, j’irais pas bosser chez Apple, pour ma part: vacances qui sautent pour cause de lancement, modifications, sortie en temps et heure, boulot repris de A à Z pour cause de boss pas content…

Vaut mieux être jeune, célibataire et sans amis :-)

50)
Guillôme
, le 08.07.2011 à 19:32
[modifier]

Guillaume, merci, je ne connaissais pas Small DVD. Tu dis que tu en faisais pendant longtemps, des DVD: en fais-tu toujours?

Ben en fait, j’ai deux montages en attente depuis 2 ans pour aboutir à 2 DVD… mais je n’ai pas pu avancer à cause d’un manque de temps à consacrer prioritairement à cette activité! Donc, non, je ne fais pas moins de DVD pour des raisons de technologies sans support :p

Oui bien sûr :-) Mais c’est donc aussi un logiciel Apple. Mon propos était qu’il est faux de dire qu’Apple ne va pas au bout avec ses logiciels.

Comme en tout, rien n’est blanc ou noir. Par exemple, Filemaker est un exemple de logiciel qui s’est imposé dans le monde pro, qui est multiplateforme (Windows/Mac) et qui fait l’objet d’un suivi important (trop?). C’est aussi apparemment le cas avec Final Cut.

Maintenant, nombre de logiciels Apple ont été abandonnés, nombre de logiciels Apple ne soutiennent pas la comparaison face à des logiciels concurrents, on ne compte plus les failles/problemes logiciels qui ne sont pas corrigés sauf achat de la nouvelle version… bref, je vais me répéter.

Par rapport à cela, Microsoft écrase Apple en terme de suivi, support et rétrocompatibilité pour ses logiciels. Et je ne parle même pas de l’offre logicielle de Microsoft à destination des professionnels sans commune mesure avec Apple.