Profitez des offres Memoirevive.ch!
Permettez-moi de vous parler de mon Sony NEX 5

Avertissement: pas de gros test de la mort qui tue aujourd'hui, comme j'ai pu en écrire il y a quelques années. Non, tout vous dire sur le bouton X et la molette Y d'un appareil, ça ne m'intéresse plus vraiment. Par contre, vous parler expérience de prise de vues, alors ça oui, je veux le faire, ce d'autant plus que cet appareil me semble valoir la lecture des quelques lignes qui suivent. Pour ceux que les spécifications techniques passionnent, elles sont ici, proposées par Sony.

image

Aéroport de la Havane, le 25 avril 2011, 1250 ISO, traitement DXO
Comme toujours, cliquez sur l'image pour l'avoir en grand.
Vous pouvez également obtenir la taille réelle en la demandant dans votre programme "lecteur" 

Vous le savez certainement, je suis "Nikon". J'ai un D300, un D700, ce dernier que j'adore pour tout plein de choses, mais en particulier pour la photo de spectacle.

Le problème de mon D700, c'est qu'il est lourd, surtout avec les bons zooms Nikon. Avec le 50mm 1.4, ça va, mais il ne suffit pas (à mon avis) pour toutes les situations, surtout lorsqu'on a un appareil qui ne fait (et c'est assez incroyable à notre époque) "que" des photos de 12 MP. Vous dites que ça suffit? Je suis assez d'accord, mais lisez plutôt l'article de Jean-François Vibert qui pense exactement le contraire. Ses arguments sont pour le moins convaincants.

Depuis des années, je cherche, comme vous tous, le Graal, j'entends par là: un appareil compact, très léger, qui fasse des photos aussi bonnes qu'un reflex.

image

Je l'ai cherché des années donc, et pas plus tard qu'en janvier, j'ai fait l'acquisition d'un Canon G12. J'ai dit ce que je reprochais au G12:

  • une fonction vidéo lamentable. Mais alors lamentable, parce que si la semi-HD est bien présente, que dire du fait que l'appareil ne met pas au point pendant la prise de vue, et que dire du fait que le zoom est inopérant dans ce mode, j'entends par là le zoom optique, pas cette merdouille de zoom numérique? Je sais, ce n'est pas bien de zoomer pendant la prise de vue, mais au moins devrait-on pouvoir choisir sa focale avant de démarrer une séquence!
  • un format 4/3 que je n'arrive pas à apprivoiser
  • un viseur certes optique, mais qui n'est là que pour faire joli ou vraiment dépanner en plein soleil
  • un écran chiche
  • un capteur trop petit (comme la plupart des compacts) qui empêche les effets de profondeur de champ (typiquement un portrait bien net sur un fond flou)

Le G12 a par contre pour lui un objectif lumineux et sort d'assez jolies images jusqu'à 800 ISO.

Mais bon Dieu, je ne suis pas là pour vous parler du G12, mais du Sony NEX 5, un concept assez récent initié par Olympus avec sa série Pen qui se résume principalement à la description suivante:

  • boîtier de compact
  • objectif interchangeable
  • "gros" capteur

En ce qui concerne Olympus, nous avons à faire avec un capteur pas si gros que ça (le problème d'Olympus d'ailleurs) et au format 4:3.

Le Sony NEX 5: prise en mains et ergonomie

image

... avec flash

image

et sans flash

En ce qui concerne le Sony, nous sommes en présence d'un capteur qui leur est propre, au format APSC, soit celui de la plupart des reflex numériques, excepté les Full Frame comme mon Nikon 700D.

Avec le Sony NEX 5, j'ai un tout petit boîtier, des objectifs tout de même assez compacts, qui font que lorsque je me promène toute la journée dans la rue, je ne le sens absolument pas sur la nuque ou par-dessus mon épaule.

image

Étonnant, cette sensation de légèreté.

Je précise que je suis parti à Cuba doté simplement d'un objectif 18/55 ouvert à 3.5-5-6, ce qui correspond à un 27-82.5. Cet objectif est normalement peu lumineux, malheureusement, comme la plupart des objectifs de cette gamme.

Je n'ai ressenti aucune sensation de déséquilibre, contrairement à ce que pourrait faire penser la disproportion entre un zoom presque normal au niveau de la taille et tout petit boîtier.

image

Notez au passage la connectique USB et HDMI, cette dernière vous permettant de sortir vos images sur un téléviseur.

Tiens, étonnant le bruit de déclenchement du NEX 5. On "sent" vraiment le déclenchement, on se croirait sur un gros reflex. Certains reprocheront ce bruit un tout petit peu élevé tout de même, il faut bien l'avouer, surtout en rafale.

J'avais donc dans les mains un capteur au format 3:2, doté de 14.2 MP, avec un objectif tout à fait acceptable, flash intégré (le flash du Sony est détachable, moi, je le laisse toujours sur le boîtier, tout ça pour un poids d'à peine 526 grammes avec batterie, carte et bouchon d'objectif, 513 sans ce dernier qui est de toute manière dans ma poche, vu que le pare-soleil protège bien l'objectif.

image

Et le viseur alors?

Ben pas de viseur.

Ouille.

Ben non en fait.

Il n'y a qu'un écran, que l'on peut pivoter vers le haut ou vers le bas (sur ce point précis, le G12 est supérieur puisqu'on peut le pivoter dans tous les sens).

image

Mais cet écran est excellent, doté de 921'600 pixels pour 7.5 cm de diagonale.

La question qui tue: et en plein soleil?

Ben j'ai eu peur. Parce qu'en mode d'illumination automatique, je ne voyais pas grand-chose sous le soleil de Cuba. J'ai potassé les menus et trouvé très vite une position "plein soleil", qui certes ne rend pas des couleurs naturelles à l'écran, mais vous permet de voir absolument tout dans n'importe quelle condition.

Finalement, j'ai pris des photos d'une manière bien plus discrète qu'avec mon gros reflex, appareil sur le ventre, écran contre en haut, et moi qui faisait semblant de regarder ailleurs. Bien plus facile de s'approcher des sujets comme ça. Et même si les personnes voient que vous photographiez, vous les intimidez nettement moins qu'avec un gros boîtier.

image

De plus, un quadrillage est proposé à la demande, ce qui permet de bien caler ses cadrages. Je précise encore que l'affichage des données techniques est hyper complet et que l'histogramme est de la partie d'un simple appui sur une touche.

image

Et l'ergonomie générale me direz-vous?

Qu'est-ce que je n'ai pas lu sur l'ergonomie de cet appareil. Un ratage, inversement proportionnel à la qualité des images obtenues.

image

Oui, mais tous ces tests qui racontent cela et qui ne sont pas mis à jour datent d'avant.

D'avant la version 3 du firmware qui à mon avis règle pratiquement toutes les critiques que l'on pouvait faire à cet appareil.

image

image

Plus sobre, tu meurs...

Eh oui, l'appareil n'est pas doté d'acné juvénile. Des boutons dans le dos, il n'y a que ces trois-là (en comptant celui qui est au centre de la molette.

Depuis la V3 du firmware, on peut affecter la fonction désirée aux touches souples et 3 fonctions au bouton central.

image

Pour moi c'est bon, j'ai mis les ISO dans la touche C et les modes de mise au point, calcul de la lumière, et correction de l'intensité du flash sur la molette centrale. Étonnamment, les réglages sont appelés "Bala perso" sur le bouton du centre. Je n'ai aucune idée pourquoi. J'ai cru lire je ne sais plus où que Sony ne savait pas pourquoi non plus!

Les menus sont bien organisés.

image

La seule chose que j'aurais voulu, c'est une molette pour choisir les programmes de prise de vue (scènes, priorité à la vitesse, au diaphragme, Programme et Programme intelligent et j'en passe).

C'est ennuyeux de devoir passer par un menu pour ça, même si on y accède en deux secondes.

Pour moi donc, voici un appareil où j'ai toujours trouvé en un clin d'oeil la fonction que je recherchais, contrairement parfois à mon Nikon où je dois recourir au mode d'emploi. Pourtant, le Sony a en tout cas autant de fonctions que mon D700, voire bien plus!

Donc pour moi, l'ergonomie de l'appareil est bonne.

Vitesse, réactivité

Le Sony NEX 5 met un peu plus d'une seconde pour sortir de veille, plutôt deux secondes qu'une dans certains cas. C'est pour moi l'un de ses deux seuls défauts.

Dommage, mais cela dit, rien de catastrophique.

L'autofocus sur 25 zones est rapide (système de contraste AF, et pas de détection de phase), mais pas au point de mon D700, bien évidemment (quoique, j'aurais bien aimé!). Il est précis, reconnaît les visages et même les sourires (je n'ai pas essayé cette fonction).

En situation diffilie, l'appareil envoie un rayon vert et se base sur ce dernier pour mettre au point, également de manière précise, mais un peu plus lente.

L'appareil permet également de prendre des rafales jusqu'à 7 images par seconde.

La latence au déclenchement est faible, quasiment au niveau d'un reflex, sans parvenir néanmoins à égaler un Nikon D700 ou un Canon 7D par exemple.

Du très bien là aussi, même si l'on peut encore mieux faire, c'est sûr.

Autonomie, support de masse

image

Le voilà tout de suite, le deuxième défaut de l'appareil: sa batterie ne suffit pas à tenir une journée. Il faut vraiment, mais alors vraiment en acheter une deuxième avec l'appareil. Ce serait dommage de se trouver à court de jus dans certaines conditions.

Il faut dire que tout se passe sur l'écran, et que ma foi, tout cela consomme du courant. Bref, la batterie est tellement légère qu'elle ne vous encombrera pas, mais on aurait pu attendre mieux il me semble de l'un des spécialistes de la gestion d'énergie.

image

Au niveau support de masse, j'ai choisi des cartes SD. Toutes y passent, même s'il vaut mieux choisir des cartes rapides pour la vidéo en pure HD.

Notez que toutes les cartes suivantes sont compatibles:  Memory Stick PRO Duo™, Memory Stick PRO-HG Duo™, carte mémoire SD, carte mémoire SDHC, carte mémoire SDXC.

image

Je précise que plus je vais en avant, plus j'adore les cartes SD, qui en plus se glissent sans adaptateur dans mon portable, sont fiables et peu encombrantes.

 

Les programmes proposés

Outre les habituels programmes Manuels, priorité à la vitesse, priorité au diaphragme, P, le Sony vous offre un programme Auto Intelligent qui est assez génial.

image

(Le programme sélectionné ici est P, le programme intelligent est en vert)

D'abord, il reconnaît les scènes (que l'on peut également choisir manuellement, il va de soi).

En plus, permet alors d'utiliser la molette pour gérer le flou d'arrière-plan, sans que le gaillard ou la gaillarde qui photographie n'ait besoin de connaître quoi que ce soit à la profondeur de champ.

image

Plus le point rouge est vers le bas, plus l'arrière-fond sera flou (plus l'ouverture sera grande).

On va vers le flou d'arrière-fond maximum vers la netteté d'arrière-fond maximale. Seul petit problème, si le flou d'arrière-fond maximal prend bien l'ouverture la plus petite en chiffre (donc la plus grande au niveau ouverture du diaphragme, comprenne qui peut), la netteté maximale prend l'ouverture minimale, montant à plus de f22, ce qui est largement au-dessus du sommet atteint à f16 grand max.

image

Oh... Un colibri! C'est tellement petit!

Petite erreur d'ergonomie donc, qui est facilement contournable lorsque l'on sait, sauf que justement, le débutant pour qui cette fonction est proposée ne sait pas, malheureusement.

Sinon, les images dans tous les programmes peuvent être prises en RAW. Seule limitation importante du mode Auto Intelligent: le flash ne peut être forcé (bien dommage d'ailleurs!).

Les programmes de scènes sont intéressants. Je vous les donne pour la forme, décrits par Sony dans le manuel:

(Portrait)

Estompe l’arrière-plan et augmente la netteté du sujet. Reproduit en douceur les tons de la peau.

(Paysage)

Photographie toute l’étendue d’un paysage avec une mise au point précise et des couleurs éclatantes.

(Macro)

Photographie des sujets rapprochés, comme des fleurs, des insectes, de la nourriture ou de petits sujets.

Photographie un sujet à une vitesse d’obturation élevée, pour que le sujet semble être immobile. L’appareil prend des vues en continu tant que vous maintenez le déclencheur enfoncé.

(Activités sportives)

Restitue magnifiquement le rouge des couchers de soleil.

(Crépuscule)

Prend des portraits dans des scènes de nuit. Fixez le flash et déclenchez-le.

(Portrait de nuit)

Photographie des scènes nocturnes sans perdre l’ambiance sombre.

(Scène de nuit)

Photographie à main levée des scènes nocturnes avec moins de bruit et de flou. Une rafale de clichés est prise et le traitement de l’image est appliqué pour réduire le flou du sujet, le bougé de l’appareil et le bruit.

Une fonction Panorama incroyable!

La fonction panorama de cet appareil est juste incroyable pour qui n'a jamais essayé un Sony.

image

N'hésitez pas à cliquer pour agrandir, et agrandir encore!

Vous bougez votre appareil dans un sens, l'appareil prend des photos en rafales, et ajuste en quelques secondes à partir de toutes ces photo un panorama hyper détaillé, qui peut être lu automatiquement ensuite sur l'écran, ou utilisé par la suite comme un panorama normal.

Le panorama ne sort qu'au format JPEG, qu'on se le dise.

Là tout de même, on touche à la magie.

Qualité des images

Je précise que j'ai pris mes photos en RAW, soit au format suivant: 4 592 x 3 056.

image

Mes images sont bien évidemment traitées par un "développeur", j'ai choisi LightRoom 3, qui reconnaît parfaitement l'appareil, et va même jusqu'à corriger les défauts optiques de l'objectif (pas le piqué, juste les distorsions).

Pour les corrections de piqué, il faut passer par DXO qui lui reconnaît parfaitement l'appareil.

Et incroyable! Apple reconnaît les RAW du NEX 5. Pourtant, il est sorti il y a moins d'une année! (Ouh que je suis taquin moi...).

Alors cette qualité?

La balance des blancs: juste incroyable

Vous m'entendez? Écoutez bien: je n'ai jamais, JAMAIS vu une balance des blancs aussi bonne que celle proposée par le NEX 5. D'ailleurs ce n'est pas difficile, je n'ai jamais envie de la corriger, alors que je le fais tout le temps avec mon Nikon, dès qu'on est à l'intérieur sous lumière artificielle.

Tous les autres peuvent en prendre de la graine, celui-ci est le meilleur que j'aie utilisé à ce jour, tous modèles confondus, et Dieu sait si j'en ai essayé, des appareils.

image

image

image

Une énorme gros point pour cet appareil donc.

Un bruit remarquablement maîtrisé

Un compact qui prend de très bonnes images en 1600 ISO? C'est de moins en moins rare, mais celui-ci s'en sort vraiment bien. Il est même possible de monter à 3'200 ISO, mais là, les choses se dégradent. L'appareil peut même monter à 12'600 ISO, mais là, il ne vaut mieux pas parler de qualité.

image

image

Les trois photos précédentes (y compris celle de notre guide) sont prises à 1600 ISO

À 200 ISO (valeur native du capteur), les choses sont bien évidemment parfaites.

Tout cela au point que j'ai choisi très souvent de laisser les ISO se régler automatiquement via le programme intelligent.

Oui, du bon travail de Sony, mais aussi il est vrai de DxO ou de Lightroom. N'empêche, il faut que le capteur en ait sous le pied pour permettre d'aussi bons résultats.

Flou d'arrière-plan

Bon...

Pour qui est habitué à un Full Frame avec un 50 mm ouvert à 1:4, évidemment, le flou d'arrière-plan maximal peut encore paraître assez limité.

image

N'empêche, il est bien présent, beaucoup plus que sur un compact normal.

Et c'est bien, purée!

Gestion de la lumière

Le NEX 5 est basé sur un calcul de la lumière via le capteur divisé en 49 zones.

Il s'en sort la plupart du temps fort bien, même dans des situations piégeuses.

image

Je lui reprocherai une légère tendance à la surexposition à mon goût parfois, mais comme beaucoup estiment qu'il faut "shooter à droite", ça devrait leur correspondre.

Notez que le programme peut gérer tout seul un HDR avec choix des écarts de bracketing.

image

Sans HDR

image

Avec HDR. On aime ou on n'aime pas...

Pratique dans certains cas. Résultat: une image standard et l'autre en HDR!

Gestion de la poussière

J'ai remarqué sur une ou deux photos une tache due à la poussière. Elle a disparu sur les suivantes, certainement grâce au système à "vibration électromécanique".

Parfait, même si je n'ai jamais changé mon objectif. Je vous rappelle pourtant qu'un zoom est souvent une véritable pompe à poussières, donc que même sans changer d'optique, le danger de poussière sur le capteur est bien réel.

Qualité des objectifs

Bon, on n'est pas dans le haut de gamme à ce niveau, évidemment. L'objectif que j'ai utilisé, le 18-55 est correct, sans plus, et me rappelle les équivalents livrés dans les bundles Canon ou Nikon. Les distorsions sont bien visibles en grand-angle sur un horizon, mais facilement corrigées avec les logiciels DXO et LightRoom. Le piqué est moyen, mais là aussi, avec DXO (en particulier), les corrections se font là où il faut.

image

Piqué moyen? Tout est relatif!

 

Nous sommes bien évidemment en présence d'un zoom manuel (j'entends par là que le changement de focale se fait en tournant l'objectif, pas à l'aide d'un bouton et d'un moteur. Parfait! C'est bien plus précis et plus rapide.

Je reprocherai les stries sur le fût de l'objectif qui, si elles assurent une bonne tenue, se salissent vite.

Dommage également de ne pas avoir un objectif un poil plus lumineux. Déjà pour en profiter dans les conditions extrêmes, mais aussi pour avoir un flou d'arrière-plan encore plus prononcé.

Notez que pour l'instant, vous pouvez acheter un 16 mm qui ouvre à 2.8, le 18-55 dont je vous ai parlé et un 55-200. Ces derniers étant stabilisés, et plutôt de manière efficace.

Je rêve d'un équivalent 85 mm bien ouvert. Ou au moins d'un bon 50 mm ouvert à 1.8 (voire 1.4).

Notez (bis) que l'appareil supporte maintenant les objectifs Sony (avec un adaptateur) et leurs principales fonctions (depuis la v3 du firmware), même si la mise au point est annoncée comme plus lente.

image

Photos au flash

Le flash est un modèle d'appoint, il ne fera donc pas de miracle. Il est très utile pour déboucher les ombres et ne rougit pas trop les yeux.

image

Ouaaaah oune morrritttoooooo, slurp!

Fonctions Vidéo

On a reproché au NEX 5 de ne pas permettre le réglage du diaphragme (tellement important avec les gros capteurs, justement pour maîtriser les flous d'arrière-plan).

Eh bien c'est possible maintenant: il est possible de choisir l'ouverture avant de commencer une séquence, mais pas pendant.

La mise au point automatique est effective pendant la prise de vue. Parfois, l'appareil se trompe et met du temps à corriger la chose.

Il est clair que je ne suis pas un spécialiste de la vidéo. La preuve:

 

 

N'empêche, allez vers les dernières secondes de ce film envoyé à la louche, sans montage sauf le titre, à la va vite, vu que j'étais serré pour écrire ce test. Pas mal la satisfaction de cette dame, tout simplement divine lorsqu'on est sur place.

Avoir un caméscope d'excellente qualité dans mon appareil de photo, je trouve ça juste génial. Plus besoin de devoir choisir entre le caméscope et l'appareil de photo: tout y est, et ni l'un ni l'autre ne fait les frais de l'autre, tous deux sont très bons.

N'oublions pas que nous avons à faire avec de la véritable HD (1080i), une excellente balance des blancs avec un gros capteur. Tout pour bien faire.

Personnellement, j'ai constaté que l'on a vite fait de bouger à main levée, surtout lorsqu'on utilise le zoom. Bien fait, on n'a qu'à pas le faire pendant la séquence (bouger le zoom): ça donne le mal de mer et ça n'apporte rien.

Le format de sortie est le AVCHD de plus en plus reconnu sur nos machines.

Le micro est stéréo, pas mauvais en soi mais très sensible au vent. J'imagine que je vais investir dans un micro que l'on peut insérer dans la griffe du flash très prochainement.

Les fonctions spéciales

Je n'ai pas testé les photos en 3D qui permettent d'être lues sur un téléviseur Sony.

Je rappelle la fonction panorama, absolument incroyable.

Et dans les fonctions spéciales, je note l'excellent manuel, basé au début sur des exemples d'images. On veut obtenir ça? Alors allez à la page 23. Bien évidemment, l'utilisation normale de manuel est également possible.

Notons les conseils (débrayables) sur l'appareil, souvent utiles pour le débutant.

Et le plaisir de photographier alors?

Tout simplement énorme.

image

Au point que l'autre jour, j'allais chez des amis pour l'anniversaire de leur fille. C'était à côté de chez moi. Je me suis dit "Je prends le D700 ou mon Sony?". Je suis parti avec le Sony.

Et vraiment, à aucun moment à Cuba ou lorsque j'étais avec mon petit appareil plus près de chez nous, je n'ai regretté une seule seconde mon Nikon.

C'est dire!

La seule chose que je n'aime pas avec les appareils sans viseurs, c'est que, sauf si l'appareil reste sur votre ventre, les "autres" voient comment vous cadrez. C'est un peu comme quand on lit sur mon épaule pendant que j'écris, j'ai vraiment de la peine avec ça.

En conclusion

Oui je sais, je suis souvent enthousiaste sur des produits, et puis je les change tout de même.

Il est clair que lorsque le NEX 7 sortira (je dis 7 comme ça, au bol), je vais le prendre, parce qu'il sera certainement encore mieux, qu'il gommera un ou deux petits défauts du 5.

Mais déjà là, j'ai l'impression de toucher à ce dont je rêvais depuis tant d'années.

Tout ça pour une somme relativement modeste, puisque j'ai vu ces derniers jours la bête dotée du 18-55 vendu 499 francs 400 € (chez Interdiscount, en Suisse).

La moitié du prix de mon petit Leica d'avant le vol.

Finalement, je devrais remercier mon cambrioleur, comme Brassens!

22 commentaires
1)
Saluki
, le 20.05.2011 à 00:20
[modifier]

François tu es un voyou, tu parles d’économies ah, ah, ah :
Donc je viens juste de cocher dans ma to-do list “SONY NEX 5” pour y penser lors de mon passage à St Marteen dans quinze jours… (pourvu que le dollar baisse)

2)
Nomadcom
, le 20.05.2011 à 06:12
[modifier]

Bonjour,

Pour une première participation j’aurai 1 remarque et 2 questions:

La remarque c’est que, une fois n’est pas coutume, les NEX sont moins chers en Suisse qu’aux USA. Et pas qu’un peu: +/- 20% (499.- c/o interdiscount contre 616.- c/o BH à New-York (699 USD)).

Comme j’ai également un NEX sur la liste d’achat j’aimerais avoir ton avis sur l’utilisation en mode manuel (M), il me semble que le passage du réglage de la vitesse, à celui de l’ouverture n’est pas très aisé. Je me trompe ?

Et ce fameux bruit de déclencheur dont tout le monde parle? Utilisable dans un théatre par exemple ? A ton avis ?

Saludos de Colombia

3)
Saluki
, le 20.05.2011 à 07:04
[modifier]

les NEX sont moins chers en Suisse qu’aux USA

Caramba ! Ça complique mes plans : va-t’il falloir attendre la prochaine CukDay ?
En tout cas bienvenue sur cuk, cher Nomadcom.

4)
François Cuneo
, le 20.05.2011 à 07:22
[modifier]

Nomdacom, je n’ai utilisé qu’une fois l’appareil en manuel, pour voir.

Tu appuies sur la molette vers le bas, ça change Vitesse-Diaphragme.

Ensuite tu tournes la molette pour changer la valeur.

Simple non?

Quant au bruit de déclencheur, je ne photographierais pas avec cet appareil dans une salle de concert classique. Dans un théâtre, peut-être. Mais je ne le ferais pas non plus avec mes Nikon!

5)
Le Corbeau
, le 20.05.2011 à 08:23
[modifier]

Quant au bruit de déclencheur, je ne photographierais pas avec cet appareil dans une salle de concert classique.

pourquoi, Le son ne se désactive pas???

7)
doew
, le 20.05.2011 à 08:55
[modifier]

Merci pour cet excellent test! Voilà qui fait envie (même si pour l’instant, je vais rester avec mes gros canons bien lourds ;-))

8)
dbregnard
, le 20.05.2011 à 08:55
[modifier]

François, tout comme toi, je déteste que l’on lise sur mon épaule, en particulier s’il s’agit d’un perroquet (clin d’oeil). En revanche, contrairement au tien, mon D700 à moi délivre des 12MP (re-clin d’oeil). Bravo en tous cas pour l’article, je partage entièrement ta perception de cet appareil, que j’utilise avec le 16mm et certaines focales Nikkor (en mise au point manuelle, mais très précise grâce à l’agrandissement de map). La balance des blancs automatique est tout simplement parfaite, effectivement.

9)
fxc
, le 20.05.2011 à 09:08
[modifier]

Oui, je demanderai même plus: le son ne se désactive pas???

passequija sans doute un obturateur dedans et qu’un obtu est souvent bruyant….

10)
cerock
, le 20.05.2011 à 09:20
[modifier]

Comme tout le monde a la recherche d’un petit appareil polyvalent en complément de mon reflex standard (D90 dans mon cas), je regardais du côté du G12, quand un représentant Sony m’aborde dans un grand magasin… Il me demande si il peut me montrer quelque chose, et 2 min plus tard me flanque un NEX-5 dans les mains. J’ai joué 10 min avec eux (le NEX et le représentant) et j’ai vraiment été séduit… J’ai tout de suite compris comment François avait pu partir en vacance a Cuba, avec seulement cette appareil. Inutile de préciser que je suis rentrer a la maison avec (en plus il y avait le 10% la semaine passer en payant avec la carte du magasin)

Après 1 semaine, je suis toujours ravi de cette achat, je rejoint tout les points mis en avant (ou en arrière) par le grand chef du lieu ;)

Et bon dieu… comme cela a été dis dans l’article, les ingénieurs Nikon ne veulent-il pas aller faire un stage balance des blancs chez Sony ;)

J’ajouterais que je part cette été, ce sera seulement avec lui et mon petit olympus étanche pour mer. Mon Nikon retera a la maison et mon camescope Sony HD également, car la place et le poid gagné n’est pas négligeable en avion avec deux petits lol

11)
cerock
, le 20.05.2011 à 10:01
[modifier]

J’ajoute un nouveau commentaire… en fait je profite lol A tout les utilisateur de NEX-5, avez-vous trouver une petite fourre pour protéger l’appareil quand il n’est pas en bandoulière.

J’ai regarder, mais il y a des fourres qui se fixe a l’appareil et lui fond prendre du volume (idiot donc), ou des sac énormes.

Je n’ai pas encore trouvé de compromis, soit une mini four dans laquel on peux glisser l’appareil et un accu… si quelqu’un a un modèle en tête, je suis preneur

12)
François Cuneo
, le 20.05.2011 à 10:26
[modifier]

dbregnard, j’ai suivi tes clins d’oeil, j’ai corrigé!:-)

Et oui, il y a un obturateur (qui monte au 4000e de seconde) dans cet appareil). C’est lui qui fait tant de bruit (quoi que “tant”, faut pas exagérer non plus!)

13)
Mirou
, le 20.05.2011 à 10:35
[modifier]

ça fait un moment que je zieute ces appareils qui font de la vidéo. J’ai constaté que les Canons limitent les prises de vues à 30mn. Est-ce le cas avec ce sony ou d’autres ? Mon intention est de filmer des spectacles entiers (60-90mn), en une prise (nous ne faisons que le moins de montage possible)…

14)
dbregnard
, le 20.05.2011 à 11:43
[modifier]

@ Francois (12)

… comme quand on lit par-dessus mon épaule, nomdezou!

Smile, smart ikon, chears ;-))

15)
Matkinson
, le 20.05.2011 à 13:27
[modifier]

Tiens, parlant du G12…

C’est hors-sujet je sais, mais est-ce que quelqu’un aurait le Coolpix P7000 de Nikon? Il me tente bien, et s’il peut m’éviter de prendre mon D300 à chaque fois que je veux faire des photos de bonne qualité en voyage… Des retours sur ce boîtier?

17)
iVince
, le 20.05.2011 à 15:18
[modifier]

A propos de JF Vibert, on attend sa réaction à cet article puisque selon lui le NEX est un gadget pour touriste beauf tout juste bon à photographier l’anniversaire de Tata Ginette et avec lequel il est impossible de faire de la vraie Photographie avec un F majuscule…

18)
Nomadcom
, le 20.05.2011 à 19:21
[modifier]

François, merci pour les infos..

Donc ça y est je suis convaincu et pour ce qui est du bruit du déclencheur, il faudra à nouveau tousser comme par le passé avec les appareils argentiques ;-)

Au fait, je viens de repasser en revue les prix CHF vs. US. Le kit “NEX-5 + 16mm + 18-55mm” est plus avantageux aux USA, alors que les kits uniquement avec 1 objectif restent plus intéressants en Suisse.

Allez comprendre.

21)
felix-fi
, le 22.05.2011 à 11:12
[modifier]

ça fait un moment que je zieute ces appareils qui font de la vidéo. J’ai constaté que les Canons limitent les prises de vues à 30mn.

Pour eviter cette limite, et si ton appareil le permet, tu peux installer un FW CHDK. La FAQ est la

Ca me fait penser qu’il faut que je l’installe sur mon s95 pour pouvoir zoomer en video…

22)
JeMaMuse
, le 29.08.2011 à 19:39
[modifier]

Bonsoir François,

J’ai acquis un NEX 5, et je cherche un moyen simple de transférer les video sur mon Mac.

J’ai posté un message sur le forum à ce sujet

Merci d’avance pour toute info qui pourrait m’aider.

Jean-Luc