Profitez des offres Memoirevive.ch!
Desimlock, Jaillbreak, mon iPhone au pays des forces obscures

L’iPhone est un petit appareil qui, jusqu’ici, ne m’avait pas trop intéressé.

Je n’ai en effet aucun besoin d’un « bureau mobile » dans ma poche.

Mais comme, aujourd’hui, je me déplace passablement en transports publics, j’ai eu envie d’un jouet pour m’occuper pendant les trajets ou lors des moments d’attente.

En plus, il m’intéressait de posséder un boîtier muni d’un GPS, afin de me diriger dans les villes que je ne connais pas.

À la recherche de l’engin

Un iPhone termine en général sa courte vie de trois manières possibles : cassé, perdu ou... volé ! Du coup, comme il s’agissait surtout pour moi d’acquérir un simple gadget, j’ai visé le marché de l’occasion.

Des iPhone d’occasion, il y en a des containers entiers sur internet. Mais une fois qu’on a éliminé les hors de prix, les obsolètes, les « en fin de vie », et ceux à aller récupérer à l’autre bout de la planète, l’offre diminue quelque peu. Dans mon cas, cela se résumera à deux modèles : un noir et un blanc. Je choisirai l’iPhone de couleur.

L’achat

L’action se situe sur un parking glauque comme on aime en voir dans les polars sombres.

Mon interlocuteur est aimable, bien mis de sa personne et plutôt sympathique. Pourtant,

il s’agit d’un authentique adhérant aux Forces obscures, c’est pourquoi je tairai son nom.

L’appareil est vraiment en très bon état, pas une rayure, pas un éclat. C’est un modèle 3gs avec 32MB de mémoire, une excellente affaire. Mais il s’agit d’une machine « desimlockée », « jaillbreakée » et bourrée d’applications illicites. Qu’importe, j’ai décidé qu’une fois de retour à la maison, ce petit boîtier allait retrouver le chemin de la légalité vite fait.

Plongée dans le côté obscur de la Force

Pourquoi ne pas s’amuser un peu, avant de retrouver la voie de l’honnêteté absolue ?

Force est de constater que cela fonctionne plutôt bien. Pas de problème avec la carte SIM provisoirement intégrée, mais qui ne correspond pas au « simlock » du fournisseur officiel de l’appareil. Pas de soucis avec les deux applications que je charge sans passer par iTunes, mais en empruntant la voie des Forces obscures. J’apprends des noms nouveaux comme « Cydia ». Peut-être une sombre et belle Princesse qui règne sur le Grand et Sublime Univers du Mal ? Les logiciels sont bien entendu des versions piratées, ce qui m’évite ainsi de sortir la carte de crédit.

Je le découvre, il y a donc bien une autre dimension en dehors d’iTunes, un monde merveilleux où tout est possible et où tout est gratuit, un espace peuplé d’Apps fabuleux dont certains n’existent même pas du bon côté de la Force ! 

Où le rêve prend rapidement des allures de cauchemar

Mais voilà, il y a un « MAIS » et il n’est pas petit. Une fois du côté obscur de la Force, impossible de mettre à jour ou de restaurer un iPhone sans que le Rêve ne s’effondre brusquement, sauf si on se livre à de périlleuses manipulations, aussi difficiles que complexes. Ces manœuvres, si on veut rester dans le Monde des Ténèbres, ne réussissent en fait pas toujours. Cela dépend de plusieurs critères qui, pour moi, restent à ce jour quasiment incompréhensibles ! Vivre du mauvais côté de la frontière n’est donc pas si simple !

Tentative de retour au monde de la légalité

Ma carte SIM « officielle » étant arrivée, je me décide à retourner dans la pureté de l’Univers Apple. Je prends d’abord quelques renseignements auprès d’un représentant des Forces obscures dont, vous le comprendrez aisément, je tairai le nom. Je n’ai eu en effet ses coordonnées qu’en échange de la promesse de garder le secret le plus absolu. « Pas de problème », me dit celui-ci, « il suffit de restaurer l’appareil et tout rentre dans l’ordre. Avec O. (nom d’un fruit, mais qui n’est pas une pomme), il n’y a jamais de galère ».

Non sans une certaine appréhension, je m’exécute et appuie sur le fameux bouton « restaurer » dans iTunes. Pas de raison de m’inquiéter, tout fonctionne et je vois la barre témoin sur l’iPhone avancer avec sûreté et conviction. Mais, soudain, un message s’affiche : « erreur 1015 » !

Où je m’enfonce dans les tréfonds des forces obscures

Après une deuxième tentative, rien n’y fait. Je dois chercher ce qu’est cette fameuse « erreur 1015 ». Sur internet, je suis étonné de découvrir toute une littérature sur le sujet, y compris chez Apple. Certains titres sont rassurants et vous annoncent « comment contourner facilement l’erreur 1015». Je me faisais donc du souci pour rien. En effet, je vois qu’il suffit de charger une petite application, d’appuyer sur «recover» et tout rentre dans l’ordre, ouf !

Je m’exécute aussi sec et... «erreur 1015» !

Surtout, ne pas se décourager. Je m’enfonce un peu plus dans le noir et aperçois d’autres solutions très simples. J’étais mal tombé, c’est tout ! Mais là encore, rien ne fonctionne. La suite des messages sur la toile n’est pas rassurante. On y trouve de nombreux internautes coincés comme moi. Les témoignages sont souvent déchirants : «Je ne sais plus que faire, «Au secours, aidez-moi», «je suis désespéré», «je ne dors plus»...

Plus j’avance dans les ténèbres, plus les solutions proposées sont complexes. J’en viens même à m’étonner de ne pas y trouver la danse sacrale d’une tribu depuis longtemps éteinte. Peut-être que l’iPhone n’existait pas encore à cette époque ? Certains fils vont même jusqu’à proposer d’entrer dans le Saint des Saints de mon ordinateur, le TERMINAL ! Ah non, ça jamais ! Plutôt mourir que de profaner ce lieu hautement Sacré, cœur et âme de ma machine. Non, je ne tomberai pas aussi bas !

Témoignage exclusif : j’ai touché le fond

Plus d’une semaine que cela dure. Mon iPhone dort toujours dans un profond coma, ceci par ma faute, ma très grande faute. Non, le crime ne mène à rien, je m’en rends compte maintenant et paye le prix fort. Oh Steve, dans ta grange mansuétude, pardonne-moi et laisse-moi retrouver le chemin de la Lumière !

Une solution reste cependant : soigner le mal par le mal, c’est-à-dire prendre contact avec un membre des Forces obscures pour me tirer de là (et dont je tairai le nom pour les raisons déjà évoquées plus haut). Nous sommes un samedi. J’ai rendez-vous l’après-midi. C’est encore le matin et mon œil est attiré par un article qui se distingue des autres : il est en effet formulé en bon français et sans fautes d’orthographe, un cas rarissime lorsqu’on navigue du côté obscur de la Force. La démarche est certes complexe, mais clairement expliquée. Il s’agit d’abord de télécharger trois fichiers, puis de bien suivre la formulation.

Je m’exécute comme un élève appliqué. Je n’ai plus rien à perdre et je me lance. Mon jouet tressaille, il se passe assurément quelque chose. Je ne me laisse pas distraire, la sueur perle sur mon front, je tiens bon le cap et continue à suivre aveuglément mon guide. Un message s’affiche soudain sur l’écran : «restaurez l’appareil». D’un doigt tremblant, j’appuie sur le bouton par lequel tout ceci était arrivé. Le témoin progresse sur l’iPhone...

Le retour vers la Lumière

Je vois déjà l’erreur 1015 arriver. Mais non, mon gadget affiche maintenant : «entrez le code PIN». Le code PIN ? Celui de ma carte SIM, bien sûr ! Je l’ai sous la main, non, c’est de l’autre côté de la carte qu’il faut lire. Je tape fébrilement les quatre chiffres.

Et, et, ÇA MARCHE ! «Alléluia, Alléluia» (veuillez chanter avec moi dès le deuxième couplet, merci).

Tout refonctionne, tout, sans une bavure, sans un accroc. Mon iPhone est de retour du bon côté de la Force. Mon iPhone est de retour au pays de la Lumière, j’ai gagné ! «Alléluia» (c’est bon, les gars, je peux terminer le chant tout seul)

La morale

Depuis, tout va bien. Je peux regarder mes bandes-annonces, résoudre des Sudokus ou lire les dernières infos. J’ai même acheté quelques applications via l’iTunes Store. Steve m’a donc pardonné. Merci, Steve !

Une dernière chose encore, mais cela, gardez-le pour vous: se promener du côté obscur de la Force, quel pied !

37 commentaires
2)
archeos
, le 05.05.2011 à 07:01
[modifier]

Rhâââ, double post : Bon, au cas où, le smiley du dessus, c’est un très grand sourire de rire !

3)
zit
, le 05.05.2011 à 07:46
[modifier]

Ça fout les chocottes !

z (et donc Steeve habite un ranch ? je répêêêêêêêête : citation du rescapé du jour « Oh Steve, dans ta grange mansuétude… » drôle de nom, pour une bicoque, mansuétude ;o)

5)
aladdinsane
, le 05.05.2011 à 07:58
[modifier]

“se promener du côté obscur de la Force, quel pied ! “

Effectivement, c’est le pied, car sur Cydia il y a des apps indispensables – honte à Apple de ne toujours pas proposer certaines fonctions présentes sur Cydia depuis des lustres. Certaines apps sont gratuites d’autres payantes.

Je jailbreake depuis maintenant 2 ans et demi, date de l’achat de mon premier précieux, et c’est clairement Apple qui est du côté obscure de la Force et non le jailbreak.

Car l’utilisation du JB à des fins douteuses (pour ne pas avoir à acheter des apps), ce n’est pas sa première fonction (je pense que ce sont surtout les jeunes qui l’utilisent de cette manière, par manque de ressources financières et par jeu, bien sûr).

Je suis choquée que vous n’ayez retenu de votre expérience que le plaisir à utiliser des apps volées. C’est un comble pour une personne qui critique cet usage !

Si vous le souhaitez, je me ferai un plaisir de vous apprendre à utiliser un iPhone jailbreaké. Je vous dirai quelles apps installer – toutes légales, soit gratuites soit payantes. Et croyez-moi, non seulement vous ne pourrez plus vous passer du jailbreak, mais encore vous penserez que c’est bien Apple qui est du côté obcure de la Force et qui se paie notre pomme !

6)
aladdinsane
, le 05.05.2011 à 08:07
[modifier]

Je poursuis mon message, car je suis indignée que votre article ne présente le jailbreak que comme un moyen pour craquer des apps !

C’est extrêmement choquant pour l’usager que je suis et que nous sommes nombreux à être !…

Des usagers intelligents, qui veulent profiter de toutes les capacités de leur iPhone ; lequel est un “terminal mobile”, pour reprendre les termes du rédacteur en chef de Vous et Votre Mac : les restrictions d’Apple sont inacceptables !

Apple a installé sur l’iPhone 4G des fonctions que nous utilisions depuis plus de 2 ans – utilisables avec l’iPhone 1 alors qu’en installant le dernier FW d’Apple, et certaines nouvelles fonctions, il nous faut posséder au moins le 3G et même plutôt le 3GS !

Telles que le multitâche, l’envoi de mms, la caméra, etc. etc. Je parle là, bien sûr, de fonctions qui ont râvis lors de la sortie du 4G mais que nous, jailbreakeurs, utilisions depuis longtemps ! Certaines apps, comme Lockinfo ou SBSettings, débloquent des fonctions qui ne sont toujours pas introduites par Apple alors qu’elles existent depuis longtemps sur Cydia, quasiment depuis le début du JB.

Alors dites-moi sincèrement, il est où le côté obscure de la Force ?

7)
Roger Baudet
, le 05.05.2011 à 08:23
[modifier]

Pour rappel, aladdinsane, il s’agit d’in clin d’oeil subjectif au monde du “non conforme Apple” et non d’un documentaire explicite sur le “Jaillebreak”.

Lorsqu’on discute avec des utilisateurs de Cydia, il faut bien constater que ce logiciel sert, la plupart du temps, à pirater.

Mais j’apprécie cette vision autre du monde de la Pomme, et c’est vrai que cette ouverture proposée par Cydia a des aspects intéressants.

8)
aladdinsane
, le 05.05.2011 à 08:34
[modifier]

Le problème de votre article, c’est peut-être qu’il est trop subjectif et qu’il contribue à renforcer l’image négative du jailbreak. Je dois subir ce genre de préjugés lorsque je dis que mon iPhone est jailbreaké : la première chose qu’on me demande, c’est si je continue à acheter des apps sur l’appstore et quels apps craquées je possède !

Pour ma part, je ne connais pas de personnes qui utilisent le JB pour craquer des apps…

9)
Le Corbeau
, le 05.05.2011 à 09:27
[modifier]

Les logiciels sont bien entendu des versions piratées, ce qui m’évite ainsi de sortir la carte de crédit.

Ce n’est pas un peu définitif? Pouvoir choisir ses logiciels sur mac, c’est bien, vouloir le faire sur son smartphone, c’est mal et c’est d’office du piratage? Si apple n’avais pas interdit aux développeurs de fournir directement leurs applicatifs, on n’en serait pas là.

Que ne dirait-on pas si un constructeur de voiture mettait en place un système interdisant de faire le plein ailleurs que dans ses propres stations service au motif que le carburant des autres endommagent le moteur, s’il n’est pas validé et qu’il est donc illicite…

Qu’Apple propose des ventes clé en main OK, mais qu’il impose sur ses iphones et encore plus sur ses ipads, sa propre vision de ce qu’on doit utiliser et qu’il se permette donc d’éliminer toute évolution qui pourrait améliorer l’informatique est un peu gros.

Je ne suis pas “téléphone portable” et j’ai abandonné l’achat de l’ipad au vu de cette politique. Elle commence à s’appliquer au mac et, petit à petit, on ne peut plus acheter de “nouveautés” en dehors de l’appstore. il faut donc être impérativement sur internet et acheter des applis tellement standardisées que toute création devient marginale.

Je rappelle quand même que ces appareils sont nos propriétés et non une location.

Enfin, on sait maintenant où se situe la plaque tournante du trafic d’iphone

Dans mon cas, cela se résumera à deux modèles : un noir et un blanc. Je choisirai l’iPhone de couleur.

Le noir et le blanc étant des couleurs, on reste dans le brouillard :))

10)
dbregnard
, le 05.05.2011 à 09:32
[modifier]

Allez, Aladdinsane, un peu d’ironie et de deuxième degré ne fait pas de mal. Je suis persuadé que c’était l’intention de Roger Baudet, et c’est comme ça que je l’ai lu. Allez quoi, c’est pas la guerre.

11)
aladdinsane
, le 05.05.2011 à 09:52
[modifier]

Difficile d’être ironique lorsque Roger écrit (je reprends à dessein la citation déjà reprise par Le Corbeau) :

“Les logiciels sont bien entendu des versions piratées”

Je ne vois aucune ironie chez Roger …

12)
Gr@g
, le 05.05.2011 à 10:11
[modifier]

Article très drôle!!!

Si je trouve qu’aladdinsane a bien fait de parler de son rapport au jailbreak, fort instructif pour moi d’ailleurs, il me paraît très ridicule de reprocher à un rédacteur de Cuk qui relate son expérience personnelle d’être subjectif! Ceci d’autant plus que Cuk (le site) assume très bien le fait de ne pas être objectif dans ses publications.

Pourquoi ne pas proposer à Cuk (le boss) de rédiger un article démontrant en quoi le Jailbreak est l’alternative au monde pommé sur l’ailfaune?

13)
Cukriec
, le 05.05.2011 à 10:22
[modifier]

Merci pour cet éclat de rire, Roger ! Et, ne le prenez pas mal aladdinsane, mais relisez ce texte en mettant votre “mode humour” sur on. Vous verrez, votre journée en sera illuminée :)

14)
ysengrain
, le 05.05.2011 à 10:36
[modifier]

@ aladdinsane: est ce que la philosophie ne recèle pas un peu sagesse , camarade ?

Je vais dès que j’aurai un moment rédiger un billet relatif à l’objectivité des contenus de Cuk et à la rigueur intellectuelle extrême et bien connue des rédacteurs. Par exemple, rapporter combien tout ce qui vient de chez Microsoft nous met à genoux et en prière, dire combien l’appareil photo chéri de chacun est le meilleur et possède le caillou qui pique le plus, conter par le menu les questionnements tout à fait emprunts de rigueur mathématiqus de Madame Poppins. Il y a du boulot.Je prévois un feuilleton.

@ Roger: merci de continuer la tranche de rigolade qui nous lie depuis le début de la semaine

Non, pas taper !!!

;o)D)D

15)
guru
, le 05.05.2011 à 11:01
[modifier]

Quelle hypocrisie, cette rébellion contre le vilain piratage que personne ne commet, bien entendu…

Cependant, la plupart des vendeurs de logiciels savent que sans ce piratage, utile pour apprendre à connaître et à faire connaître les logiciels, ils n’en vendraient pas autant. Parfois même, ils le provoquent. Moi, je n’achète rien que je n’aie essayé, longtemps, et parfois les versions craquées tournent là où ma version officielle refuse de le faire.

Je ne veut pas relancer un débat fratricide mais j’ai du mal à ne pas réagir contre les intégristes, quels qu’ils soient.

A bonne en tender, salut (Alphonse Allais)

16)
Alain Le Gallou
, le 05.05.2011 à 11:15
[modifier]

Je vais soutenir Aladdinsane par mon utilisation. J’ai dû obligatoirement Jailbraiker mon iPhone V1 pour pouvoir utiliser la SIM SFR de mon téléphone portable précédent. Il me paraissait anormal parce que j’avais acheté un iPhone, objet considéré pour du luxe, que je sois obligé de changer mon forfait téléphone pour un forfait de luxe. C’est de la vente liée typique.

Pour les applications je n’utilise qu’Evernote sur mon iPhone, et la fonction de base de visualisation des photos. Ce qui me permet tous les jours d’insulter Apple qui n’est pas capable sur iPhone iPad de proposer des sous-dossiers pour les photos. Je suis de plus en plus fatigué qu’Apple développe que des fonctions minimum pour Mme Michu.

17)
Le Corbeau
, le 05.05.2011 à 11:25
[modifier]

N’empêche qu’on ne sait toujours pas s’il est noir ou blanc :
au vu de sa provenance, personnellement je penche logiquement pour le noir mais Roger est-il cohérent avec lui-même? l’a-t-il repeint en blanc une fois repassé du bon coté de la Force?
Arrrg quel suspens !!

18)
aladdinsane
, le 05.05.2011 à 11:51
[modifier]

Le Corbeau m’a permis de retrouver mon sens de l’humour par sa dernière intervention !

@guru : je me souviens avoir lu un article dans lequel un “ponte” d’Adobe France était interviewé. Il reconnaissait lui-même que le piratage de Photoshop avait beaucoup contribué à l’explosion des ventes !

Une majeure partie des pirates informatiques finissent par acheter les applications crackées. J’avais lu un autre article dressant le profil du pirate de logiciels : c’est un grand consommateur, achètant plus que la moyenne nationale.

D’ailleurs, je ne parlais que de mon iPhone, sur lequel je n’ai pas d’apps craquées – vu le prix de la plupart des apps, je ne comprends pas l’intérêt de les pirater, à moins qu’on ne soit un ado (psychologiquement et financièrement, ça s’explique très bien, même si c’est condamnable).

Par contre, sur mon mac, j’en ai eu des logiciels piratés ! logiciels que j’ai finalement achetés, parfois au bout de quelques mois, ou bien que j’ai poubellisés lorsque je me suis rendue compte que je n’en avais pas l’utilité.

19)
dbregnard
, le 05.05.2011 à 12:01
[modifier]

Ah! Une partie des multiples énigmes et suspens de ce jour est levée: Aladdinsane est une femme: (je me suis rendue compte que je n’en avais pas l’utilité). La preuve que cook.céache n’est pas un repaire de vieux mâles plus ou moins geek!

20)
Filou53
, le 05.05.2011 à 12:51
[modifier]

Ben moi, j’essaie désespérément de jailbreaker mon iPod Touch G2 et je n’y arrive pas…

Je n’ai apparemment pas les doigts assez agiles que pour répéter la séquence imposée par la procédure ;-((

Et je le jure, je ne veux rien pirater du tout ! juste ajouter quelques application présentes sur Cydia et sans équivalent du côté clair.

Ceci dit, merci pour cet article édifiant. J’ai frissonné (de plaisir).

21)
djtrance
, le 05.05.2011 à 13:36
[modifier]

Lorsque j’avais un iPhone (3G), j’ai tenté le jailbreak pour passer du côté obscur de la force… Outre le fait que question sécurité (s’il y a), le jailbreak ouvre des portes, j’ai trouvé la chose également peu stable!

De mon côté, je ne connais personne qui a jailbreaké son iPhone pour profiter pleinement de celui-ci… Mais +1 pour les restrictions d’Apple qui se ferme de plus en plus et cela devient pitoyable!

Merci Roger pour cet article ô combien sympathique :)

22)
Modane
, le 05.05.2011 à 13:59
[modifier]

Il reconnaissait lui-même que le piratage de Photoshop avait beaucoup contribué à l’explosion des ventes !

Et que dire de l’implantation de FCP?…

23)
Guillôme
, le 05.05.2011 à 15:36
[modifier]

N’empêche qu’on ne sait toujours pas s’il est noir ou blanc :

A priori plus blanc que Noir, vu que noir est l’absence de couleur ;)

Mais il s’agit d’une machine « desimlockée », « jaillbreakée » et bourrée d’applications illicites. Qu’importe, j’ai décidé qu’une fois de retour à la maison, ce petit boîtier allait retrouver le chemin de la légalité vite fait.

Même si l’humeur est humoristique, précisons quand même que :

  • désimlocké est légal et même normal pour un iPhone acheté sans forfait (mes deux iPhone ont été désimlockés légalement après demande à Apple)
  • jailbreaké n’est pas garanti par Apple mais cela est légal (la loi l’a confirmé même aux US), ce serait comme reprocher à quelqu’un d’avoir un iMac avec Linux comme OS principal dessus ;)
  • “applications illicites” semble curieux… soient les applications ont été acquises illégalement soient légalement mais, à ma connaissance, il n’y a pas d’applications illégales ;)

Bon, finalement, on retiendra que Roger a craqué sur un iPhone et qu’il en est satisfait… je vais donc pouvoir en proposer un à mon père alors ^^

24)
TimNado
, le 05.05.2011 à 15:52
[modifier]

Pour la couleur, mon hypothèse:

Je ne sais pas si cela est toujours politiquement correct mais on dit d’Obama qu’il est un homme de couleur. Donc le iPhone de couleur (et pas en couleur) doit être noir

25)
Le Corbeau
, le 05.05.2011 à 16:30
[modifier]

A priori plus blanc que Noir, vu que noir est l’absence de couleur ;)

Pour moi, l’absence de couleur, c’est la transparence, d’ailleurs, si il n’y a pas de couleur, une vitre est totalement transparente, pas noire. que je veuille du blanc du noir ou du vert, j’utilise des pigments qui absorbent ou reflètent une partie du spectre lumineux.

Mais bon les goûts et les couleurs
Donc je ne suis pas tout à fait convaincu que ce foutu iphone était blanc au départ !

on retiendra que Roger a craqué sur un iPhone et qu’il en est satisfait…

Attention, prise de risque ! un mot oublié et :
on retiendra que Roger a craqué un iPhone et qu’il en est satisfait… :-))

27)
Sulasker
, le 05.05.2011 à 22:02
[modifier]

Ah le côté obscur de La Force! Tellement attirant. Plusieurs année que je m’y trouve et quel pied! Pas envie de changer, même si parfois l’adrénaline monte un peu… Si notre Pomme pouvait en prendre de la graine… ;-) on aurait toujours autant de plaisir, mais les actionnaires un peu moins de dividendes! Que La Force soit avec Toi Roger!

28)
Madame Poppins
, le 05.05.2011 à 22:53
[modifier]

jailbreaké, je sais même pas ce que ça veut dire mais pour le surplus, j’ai beaucoup ri, merci ! Evidemment, c’est pas avec mon Samsung touch que j’aurais pu écrire un tel billet, moi ;-)))

29)
Chichille
, le 06.05.2011 à 08:26
[modifier]

Ah! Une partie des multiples énigmes et suspens de ce jour est levée: Aladdinsane est une femme

La délicieuse féminité d’Aladdinsane apparaît dès sa première intervention (Je suis choquée), et se confirme aussitôt après : « je suis indignée ». C’est une chance pour nous autres, mâles en rut, qu’elle maîtrise si bien l’orthographe. Mais il est vrai que le niveau culturel de Cuk est plutôt bon et que, lorsqu’on s’y étripe, c’est avec le Bescherelle à portée de main.

30)
Smop
, le 06.05.2011 à 11:17
[modifier]

Le jailbreak ? Ouais, bof… Je l’avais fait sur mon premier iPhone 2G acheté aux US afin de pouvoir l’utiliser à Tahiti, car il n’était pas distribué par Tikiphone, l’opérateur local, et j’ai donc dû le désimlocker. A l’époque (2008), la seule application que j’avais trouvé réellement utile et qui nécessitait le jailbreak était un routeur d’appels. Il me permettait de renvoyer les appels de certaines personnes directement sur la boite vocale. A part ça, après avoir joué avec pas mal de trucs, je me suis vite lassé de la chose. Je trouve, qu’en dehors de rares exceptions, les risques et contraintes du jailbreak (“briquage” du téléphone et obligation de tout refaire à chaque mise à jour d’iOS) méritent que l’on se pose la question si le jeu en vaut bien la chandelle. Aucun des trois autres iPhone que j’ai eus depuis ne sont passés par la case jailbreak. Aujourd’hui, iOS s’est beaucoup enrichi, avec les offres des opérateurs, il est facile de renouveler son iPhone chaque année pour un tiers de son prix public, la bibliothèque applicative de l’AppStore est pléthorique et les logiciels ne coutent quasiment rien. Autant de raisons pour ne pas s’emmerder, si ce n’est pas le plaisir de la curiosité intellectuelle. Après tout, un iPhone n’est jamais qu’un téléphone. Si j’ai besoin de plus, je sors l’iPad ou le MacBook Air.

31)
aladdinsane
, le 06.05.2011 à 17:29
[modifier]

Et bien, Chichille ! Je n’interviens pas souvent sur Cuk mais c’est la première fois que ma “délicieuse féminité” suscite autant d’intérêt !

Est-ce le printemps ?! ;-)

32)
Chichille
, le 07.05.2011 à 12:38
[modifier]

Le printemps est un plus, mais, heureusement, l’être humain fait partie des rares mammifères dont la libido fonctionne toute l’année.

33)
Modane
, le 08.05.2011 à 13:53
[modifier]

Pour info, je viens d’essayer de casser la geôle du mon 3GS, et j’ai réussi! C’est d’une simplicité rare.

Bien sûr, je n’ai aucune idée de ce que j’ai fait, informatiquement parlant, mais la manip est ultra simple. Juste une interrogation : un message récurrent sur la préservation des shsh. Qu’est ce que c’est?

34)
Le Corbeau
, le 09.05.2011 à 09:12
[modifier]

un message récurrent sur la préservation des shsh. Qu’est ce que c’est?

google est ton ami et n’est pas rassurant ;-)

35)
felix-fi
, le 09.05.2011 à 10:36
[modifier]

Oulala… que de sueurs froides..

De mémoire, l’erreur 1015 correspond a la situation ou tu n’arrives plus a faire signer ton FW par Apple? Comme le serveur de Saurik (Cydia) a subit les problemes de l’EC2 d’amazon pendant 3 jours, peut etre es tu tombe dessus a ce moment la. De toutes facons, si tu voulais juste faire une restauration du FW d’apple, il suffit de virer ou commenter dans ton /etc/hosts la ligne

#74.208.10.249 gs.apple.com

(c’est cette ligne qui trompe itunes pour faire demander la signature a cydia plutot qu’apple)

ensuite, il demandera bien a Apple de signer ton FW… si ton FW est trop vieux (Apple ne veut plus le signer) alors il te faut soit passer par cydia ou bien tes shsh sauves localement (avec tinyumbrella).

enfin pourquoi jailbreaker? pour moi une seule raison: mywi le reste, ne m’interesse pas.

36)
sebasto
, le 09.05.2011 à 13:37
[modifier]

enfin pourquoi jailbreaker? pour moi une seule raison: mywi le reste, ne m’interesse pas.

Mon iPad Wifi (v1) y est passé (au jailbreak) pour pouvoir exploiter une antenne GPS via Bluetooth, les modèles Wifi étant dépourvus d’antenne intégrée.

Sinon, sur Cydia, je trouve que les applis sont souvent plus chères que la moyenne “officielle” sur iTunes. Le prix à payer pour avoir accès à des fonctions non activées ou non disponibles côté Apple…

37)
felix-fi
, le 09.05.2011 à 13:43
[modifier]

Mon iPad Wifi (v1) y est passé (au jailbreak) pour pouvoir exploiter une antenne GPS via Bluetooth, les modèles Wifi étant dépourvus d’antenne intégrée.

Pour info, si tu choppes le wifi d’un iPhone (officiel: private wifi) ou avec mywi, tu as la position GPS de l’iPhone qui est passee a l’iPad (je ne sais pas a quelle frequence toutefois)… et ce matin, j’ai aussi vu ca qui ne necessite pas de JB a priori. XGPS150 Universal Bluetooth GPS Receiver