Profitez des offres Memoirevive.ch!
ForeverSave, la sauvegarde automatique partout

L'autre jour, j'étais sur Pages.

Je finis un Procès verbal de séance, je lance la correction ProLexis, paf, voilà que la roue colorée se met à tourner, et que plus rien ne répond.

Je voyais à l'arrière la fenêtre avec mon document, impossible de le récupérer. J'ai dû forcer à quitter, et tout recommencer.

Pourquoi tout recommencer?

Tout simplement parce qu'Apple n'a pas été fichu de faire une sauvegarde automatique comme tant de programmes le proposent.

Word par exemple.

Nisus aussi.

Mais pas Pages, bien sûr.

Rien que pour ça, j'ai envie de ne plus travailler avec ce logiciel, au demeurant assez stable, il faut bien l'avouer.

N'empêche: Apple aurait prévu une sauvegarde automatique, j'aurais perdu au maximum 5 minutes de travail.

Là, j'ai perdu deux heures.

Certes, j'aurais dû sauvegarder à mesure.

Mais pris dans mon travail, j'ai oublié de le faire.

Ça ne vous arrivez jamais vous?

Non?

Ah bon...

Moi oui, tout le temps.

Et qu'a fait Apple pour venir à mon secours à ce jour?

Ben rien.

Ah oui! Il va sortir Lion, le nouveau MacOSX que l'on attend toujours avec impatience, surtout lorsque l'on sait que la firme, qui fête ses 35 ans ces jours, intègre enfin une sauvegarde automatique de nos documents, via "AutoSave" et "Version" qui ressemble un peu à Time Machine, mais pour les documents. Il fallait le faire hein! 35 ans pour se rendre compte de l'urgence d'une sauvegarde du travail effectué en cas de plantage d'une application.

En attendant, je suis tombé l'autre jour sur juste le logiciel qu'il me fallait, et que j'ai raté pendant au moins une année: ForeverSave.

ForeverSave, c'est quoi?

Foreversave est un logiciel qui se charge des sauvegardes automatiques de vos documents.

Vous me direz: oui oui, mais moi j'ai Word, Nisus, Excel, qui contrairement aux logiciels Apple (je sais, j'insiste, j'insiste, mais ça m'énerve) intègrent une sauvegarde automatique, donc ton logiciel, tu vois où tu te je n'en ai pas vraiment besoin.

Eh bien vous avez tort, je peux vous l'assurer.

Parce que Foreversave, c'est juste dingue!

Voyez plutôt:

Vous voyez ici le tableau de contrôle principal.

image

  1. Activation ou non de ForeverSave
  2. Applications configurées
  3. Ajout ou suppression des applications configurées
  4. Édition du comportement des sauvegardes pour chaque application. Les comportements peuvent très bien être totalement différents de l'une à l'autre, si désiré
  5. Vue des différentes versions de sauvegarde

Comment se configure la sauvegarde d'une application?

À l'aide d'un assistant, qui vous guide pas à pas.

Prenons l'exemple de la configuration pour Word:

image

Premier choix: veut-on que l'application sauvegarde le texte à chaque fois qu'elle revient au premier plan?

image

Deuxième choix: à quelle fréquence voulons-nous que le texte soit sauvegardé?

image

Troisième choix: que faire avec les backups? Combien de versions garder, combien de temps les garder?

image

Il peut être utile d'exclure un dossier de ces sauvegardes (ne me demandez pas pourquoi, je n'ai pas trouvé...). C'est ici qu'on le fait.

image

Comment voulez-vous que ForeverSave travaille?

Save and Backup: ForeverSave sauvegarde et crée une nouvelle version à chaque fois

Save only: ne fait que sauvegarder quand indiqué (voir plus haut): ne crée pas de versions différentes

Backup only: ne fait une nouvelle version que lorsque vous le demandez

image

Enfin, quel comportement doit avoir ForeverSave avec un document qui n'a pas été sauvegardé? Doit-il vous proposer le dialogue de sauvegarde ou vous informer que le document n'est pas encore sauvegardé par une animation du curseur (un gros rond bleu apparaît autour du curseur, juste une fois, pas vraiment suffisant pour moi, je préfère que le dialogue me soit imposé)?

image

 

C'est fini!

image

C'est bien joli, mais on gère comment ces sauvegardes?

Comme vous avez pu le comprendre en observant les captures d'écran de l'assistant, ForeverSave peut être bien plus qu'un programme qui sauvegarde simplement automatiquement votre travail. Comme TimeMachine, il peut, selon vos réglages, vous permettre de remonter dans le temps pour récupérer une version quelconque de votre document.

Pour ce faire on passe dans le menu permanent et on demande "View backups".

image

Vous voyez alors tous les documents dans le programme actif qui ont une sauvegarde gérée par ForeverSave.

image

Il est possible de prévisualiser chaque version, de l'ouvrir, d'en faire la version actuelle à l'aide des boutons situés sur le haut de la fenêtre.

Vous pouvez également demander de voir le "Control Center" qui lui vous permet d'aller vers n'importe quelle sauvegarde, indépendamment de l'application dans laquelle vous vous trouvez.

image

Il est également possible de partager des bases de sauvegarde, mais au vu de la manière de faire, j'aurais tendance à dire qu'il vaut mieux s'en priver (faut copier des dossiers dans une bibliothèque en faisant hyper-gaffe d'avoir au préalable sauvegardé la sienne, non, franchement, c'est un peu brut de décoffrage, comme manière de faire.

En conclusion

ForeverSave est tout simplement divin.

Super joli, ergonomique, bien fini et stable.

C'est vraiment dommage que je n'aie pris conscience de son existence que si tard, puisque d'une part, le connaître plutôt m'aurait sauvé la mise à de nombreuses reprises, et que de l'autre, il ne me reste plus beaucoup à attendre avant de travailler de manière sûre avec notre nouveau Lion.

Lorsque j'ai vu sa courte présentation dans VVM, je me suis dit que l'éditeur n'avait certainement pas pensé à tout.

Par exemple, cas typique: j'ouvre un document ancien pour partir de lui, je le modifie, et en oubliant de changer son nom, je le sauve, ce qui fait que j'ai perdu l'ancienne version... faudrait pas que ForeverSave automatise cette erreur!

Eh bien NON! Tout est prévu, et via les versions, je peux sans problème retrouver le document de départ, sans passer par TimeMachine par exemple (qui là m'aurait aidé, j'en conviens).

Cet utilitaire est juste nécessaire, tellement que comme indiqué au début, je ne comprends même pas comment Apple a pu passer à côté d'un truc pareil depuis tant d'années.

14.95 $. Ce n'est pas grand-chose en regard du temps qu'il risque bien de vous faire gagner.

Parce que vous estimez à combien votre prix de l'heure, vous?

 

42 commentaires
1)
Inconnu
, le 08.04.2011 à 05:42
[modifier]

Ca a l’air compliqué comme tout (on n’aurait pas un snippet d’Applescript auquel on pourrait dire quelque chose comme “tell Application to save every 5 minutes” ?)

Mais j’en connait une qui adorera vu que son super macbook pro a une tendance a partir en couille des qu’un periph usb non alimente en est ejecté (et le super sav d’apple essaye de nous dire que c’est de notre faute… où va-t-on?)…

Merci pour le tuyau, du coup, ce vendredi, c’est pas ravioli, mais canelloni. :)

3)
ElGeko
, le 08.04.2011 à 06:38
[modifier]

Perso, le “Commande-S” m’est devenu une seconde nature, depuis… 1985 (j’ai commencé le Mac en 1984). Je tape une ligne: CDE-S Je bouge 3 pixels: CDE-S Je vais faire pipi: CDE-S

Rien d’autre à programmer que quelques neurones (et quelques tendons), une bonne fois pour toutes, il y a des années.

Gratuit.

Impec quoi.

4)
pter
, le 08.04.2011 à 07:14
[modifier]

Merci pour le test et c’est vrai que cela manque au niveau du mac! Maintenant, tout comme ElGeko, la soluce safe reste le réflexe humain programmé: cmd-S, et ensuite time machine (toutes les heures) prend le relais. On serait en droit d’espérer que TM soit paramétrable (style backup 5, 10, 15, 30, 45 minutes, etc..), il semble que Lion va nous apporter cela pour la rentrée, non?

6)
FraggyFred
, le 08.04.2011 à 07:50
[modifier]

Bonjour

Moi, j’ai fini par le désinstaller. En effet, avec Pages, mais surtout Keynote, les sauvegarde prennent du temps … et, malgré tous les réglages que j’ai essayé, je me retrouvais à attendre chaque 2 clicks de souris.

J’ai l’impression que les réglages que je faisais n’étaient pas pris en compte. Ajouté à cela le peu d’aide du support en ligne … j’ai laissé tomber.

8)
Le Corbeau
, le 08.04.2011 à 08:24
[modifier]

Perso, le “Commande-S” m’est devenu une seconde nature, depuis… 1985

Moi seulement depuis 1988 mais c’est devenu un très gros problème depuis que ma société a viré les macs au profit des PC (z’avez déjà essayé un pom-S sur un PC?)

A noter que sauvegarder au moment où l’appli passe au premier plan est un non sens :
C’est, avant quand on lance une autre tâche et que l’appli passe au second plan qu’il faut sauvegarder, car c’est là qu’on a le plus de risque d’avoir un planton. D’ailleurs, c’est l’exemple donné…

9)
Alain Le Gallou
, le 08.04.2011 à 08:57
[modifier]

“Commande-S” me suffit largement. Et si j’ai besoin de sauvegarder une version intermédiaire pour une variante de mon texte, je tiens à le faire moi-même pour avoir un nom de fichier qui parle en référence au niveau où je suis, et pas par la suite chercher dans 40 copies de sauvegarde faites automatiquement.

10)
Cukriec
, le 08.04.2011 à 09:10
[modifier]

Pour 8

Moi seulement depuis 1988 mais c’est devenu un très gros problème depuis que ma société a viré les macs au profit des PC (z’avez déjà essayé un pom-S sur un PC?)

Pom est effectivement toujours un peu délicat sur PC… “Ctrl S” fonctionne très bien en revanche.

11)
dadschib
, le 08.04.2011 à 09:17
[modifier]

ElGeko : Perso, le “Commande-S” m’est devenu une seconde nature

+1 !

Dès mes débuts en informatique (et la perte obligatoire de mes premiers documents non-sauvegardés) c’est devenu un réflexe. Avant la moindre impression, prévisualisation, importation… pomme-S !

Comme j’utilise beaucoup les raccourcis claviers, c’est très rapide et pratique (ex. pomme-S suivi de pomme-P etc.)

12)
M.G.
, le 08.04.2011 à 09:36
[modifier]

Depuis 1984, l’Apple II et AppleWorks, j’ai le réflexe Pomme-S à chaque fin de saisie en cours de travail et avant de lancer une impression. À l’époque, toutes les raisons étaient bonnes pour planter le système au lancement d’une impression.

Cela dit, François aurait pu nous proposer son test de ForeverSave avec un exemple de configuration sous Pages. C’eut été plus cohérent, non ?

FileMaker a toujours “bénéficié” de la sauvegarde automatique et je l’ai souvent maudit pour ça. Aujourd’hui, TimeMachine permet de retrouver en son état précédent une base FM que l’on a corrompue par une modification de script inappropriée en cours de développement. C’est un progrès ;-)

Une fois de plus, merci à François de nous faire découvrir un nouveau logiciel. C’est toujours enrichissant… Et ça permet le débat :-)

13)
ysengrain
, le 08.04.2011 à 10:29
[modifier]

Ce que François veut nous dire ….

Bien sûr que Pom-S est là, sauf qu’en 2011, au XXI ème siècle, même si « ça » marche encore et toujours, on peut peut-être envisager de travailler autrement.

Dans une autre vie, où je faisais la mise en page d’un journal sous InDesign, l’amateur que j’étais avait besoin de toute sa concentration pour être efficace, et je crois, – j’écris « je crois » – que si j’avais eu l’esprit un peu plus libre , par exemple avec ForeverSave, j’aurais pu consacrer ma concentration autrement, étant libéré du sacro-saint Pom S.

Je vais essayer ce truc. Merci François

14)
djtrance
, le 08.04.2011 à 10:59
[modifier]

Je suis exactement comme ElGeko sur ce point… Dès que je modifie une lettre, une image, un truc, c’est une sauvegarde systèmatique… C’est devenu un automatisme!

15)
Guillôme
, le 08.04.2011 à 11:10
[modifier]

Cet utilitaire est juste nécessaire, tellement que comme indiqué au début, je ne comprends même pas comment Apple a pu passer à côté d’un truc pareil depuis tant d’années.

Tout à fait d’accord d’autant que des systèmes Unix proposent cela depuis la nuit des temps…

Je vous dis pas mon émerveillement d’avoir découvert le versioning automatique (un peu comme ce que va proposer Apple avec Lion) dans les années 90 sur le système Vax/VMS installé sur des stations DEC Alpha

Et je vous dis pas mon désarroi de voir que ce qui existe depuis des lustres dans l’informatique professionnelle mets des dizaines d’années à arriver au grand public…

Oui, décidément, nous sommes à l’ère paléolithique de l’informatique

16)
pat3
, le 08.04.2011 à 13:11
[modifier]

C’est vrai que le Cmd S est devenu une seconde nature, au point que lorsqu’il n’est pas disponible, je suis un peu perdu.
Mais c’est aussi vrai qu’on peut, pour une raison ou une autre, oublier, sur tel ou tel document, d’enregistrer, et que c’est très souvent lié au niveau de concentration, plus haut que la moyenne, pour une tâche plus difficile que d’habitude. Bref, c’est toujours quand on en a le plus besoin qu’on oublie, et là,l’enregistrement automatique, c’est chouette.

Ce qui est drôle, pour moi, c’est que c’est pour écrire sur Cuk que j’aimerais une fonctionnalité pareille (et pour écrire dans les forums en général); parce que c’est souvent là qu’une fausse manip vous plante le commentaire, après avoir passé du temps à bien rechercher ses sources et à les avoir bien indiquées comme il faut dans le corps du commentaire…
Vous faites comment, vous, pour ne pas vous faire planter par les commentaires des billets, ici?

17)
François Cuneo
, le 08.04.2011 à 13:24
[modifier]

En fin d’après-midi jeudi, donc quelques heures avant de mettre “sous presse” cet article, j’ai testé iClipboard, une grosse daube signée parmi d’autres par Chronos (j’aurais dû me méfier, ils programment comme des pieds depuis quelque temps).

Gel complet de ma machine.

Et qu’y avait-il derrière?

Hmmmm?

Ma déclaration VaudTax 2010, que j’avais enfin terminée, en passant la soirée de mercredi soir dessus.

Bien sûr non configurée ForeverSave (je ne sais pas si l’on peut, mais sûrement que oui).

Eh bien j’ai pu tout recommencer.

C’était assez rigolo dans le contexte!:-)

Mais un tantinet énervant!

18)
giampaolo
, le 08.04.2011 à 15:10
[modifier]

cmd-S est un réflex chez moi. Je n’ai donc aucun mérite. Je le fais sans m’en rendre compte.

Ce ForeverSave a toutefois l’air intéressant. Pourtant, moins il y a de programmes qui tournent en tâche de fond, moins il y a de corps étrangers qui dépendent des mises à jour d’Apple et mieux se portera mon système…. qui du coup me fera moins de mauvaises surprises. OS X serait-il xénophobe :-)

19)
Smop
, le 08.04.2011 à 18:14
[modifier]

François, ton enthousiasme lorsque tu découvres un nouveau produit est absolument unique en son genre ! J’adore lire tes envolées dithyrambiques ;-)

Moi, je fais comme la plupart des autres ici : le Pomme/Cmd-S est devenu un automatisme.

Par contre, un truc qui m’agace beaucoup et pour lequel je n’ai pas encore trouvé de parade (probablement un fichier plist a récupérer avec Time Machine) est la perte du classement des icônes sur le bureau après un redémarrage de la machine. Ca m’arrive assez régulièrement, va savoir pourquoi…!

20)
Alain Le Gallou
, le 08.04.2011 à 20:33
[modifier]

Vous faites comment, vous, pour ne pas vous faire planter par les commentaires des billets

Très simple Cd+C et c’est sauvé dans le clipboard. De plus j’utilise JumpCut qui fait des multicopies. J’ai tenté CopyPast qui buggait chez moi en Snow Leopard. Je n’ai jamais eu de souci avec JumpCut qui en plus est gratuit.

J’ai pris le réflexe de CD+A suivi de Cd+C avant l’appel d’Antitode.

@Smop la perte du classement est un bug Snow Leopard. Note, cela arrive chez moi aussi pour les fenêtres restées ouvertes.

21)
THG
, le 08.04.2011 à 23:21
[modifier]

Je suis aussi un adepte du cmd+S.

Pages ???

Il y a des gens qui utilisent ça ?

D’une manière générale, il y a des gens qui utilisent des logiciels signés Apple ?

Personnellement, travaillant sur les deux plate-formes, je préfère cantonner Apple à la production de la machine et du système d’exploitation, et laisser les autres s’occuper du reste. C’est déjà pas mal.

22)
XXé
, le 09.04.2011 à 01:24
[modifier]

Ben pour moi aussi, c’est Cde-S, même si parfois je fais comme François : je loupe et je râle ! ;-)

Sinon, j’aime bien le système de TextEdit. Simple et efficace. Mais j’apprécierai certainement “Autosave” et “Version” de Lion…

Par contre, un truc qui m’agace beaucoup et pour lequel je n’ai pas encore trouvé de parade (probablement un fichier plist a récupérer avec Time Machine) est la perte du classement des icônes sur le bureau après un redémarrage de la machine. Ca m’arrive assez régulièrement, va savoir pourquoi…!

J’avais ça aussi. Ça m’énervait. J’ai cherché un truc. J’ai trouvé ça . Et depuis, mes machines ont dû se dire que j’allais ruser : plus de problème ! Et, le plus drôle, sans jamais avoir utilisé DesktopMinder. :-D

Didier

24)
Alain Le Gallou
, le 09.04.2011 à 09:27
[modifier]

@THG de plus en plus je suis dans la même position que toi, surtout depuis l’arrivée de Snow Leopard, et l’orientation d’Apple vers le marché juteux de iOS, ce qui a mis les développements logiciels sur Mac en sommeil. Je l’utilise encore une vieille version de Pages, ayant peu de besoins en traitement texte. Pour les feuilles de calcul, j’utilise “Tables” de Daniel Schwill. C’est un tableur de calcul dans l’esprit d’Excel. Je suis passé à Lightroom, à l’époque du grand sommeil de Aperture (probablement l’une de mes meilleures décisions). Reste, un chouïa de iWeb car j’ai un template personnel pour mon journal en image, sinon je suis passé à Webacappella. Je n’utilise pas iTunes pour ma synchronisation pour mon iPad. Reste iTunes pour la lecture de musique, songbird n’étant pas encore aussi complète. Voilà, c’est tout ce qui me reste comme logiciel Apple, et comme politique, j’essaie d’acheter en priorité les logiciels multiplateformes.

25)
XXé
, le 09.04.2011 à 12:16
[modifier]

@Alain Le Galou : Tables est-il multi plate-formes ? Si oui, je comprends que tu suives THG dans son raisonnement mais dans le cas contraire, ça ne tient plus, ça devient du choix personnel et plus une volonté d’ouverture (ce qui n’en est pas moins respectable :-) ).

Personnellement, j’ai depuis longtemps adopté Keynote, Pages et Numbers, en acceptant le risque d’une incompatibilité future par disparition de l’appli, risque que j’estime plus faible que pour des applis bien plus confidentielles, de développeurs n’ayant pas la stature d’Apple.
Ce choix, je l’ai fait pour plusieurs raisons :
– j’aime pôtrô les usines à gaz style Word ou Excel.
– j’aime bien la facilité d’utilisation de Pages ou Numbers, globalement dans un esprit d’ergonomie “à la Apple”.
– j’évite certains logiciels, peut-être très bons mais dont le suivi risque d’être encore plus aléatoire qu’avec Apple, même si la marque à la Pomme nous a aussi montrée qu’elle pouvait lâchement abandonner un produit.

Je n’ai d’ailleurs aucun souci avec mes correspondants purement PC avec Pages ou Numbers par exemple. En effet, dans la plupart des cas, je leur adresse un PDF de mon travail. Et si ils doivent intervenir sur un document, je peux toujours me rabattre sur un format “Office”.

Didier

26)
XXé
, le 09.04.2011 à 12:19
[modifier]

J’avais ça aussi. Ça m’énervait. J’ai cherché un truc. J’ai trouvé ça . Et depuis, mes machines ont dû se dire que j’allais ruser : plus de problème ! Et, le plus drôle, sans jamais avoir utilisé DesktopMinder. :-D

Bien entendu, il a fallu que j’écrive ça hier soir pour que ce matin, mes icônes repartent en vrac après un redémarrage ! :-P

Bon, d’un autre côté, ça m’a permis de me rendre compte que j’en avais beaucoup trop sur le bureau => hop, ménage !

Didier

27)
François Cuneo
, le 09.04.2011 à 17:26
[modifier]

Alors XXé, excuse-moi, mais si il y a un éditeur qui abandonne ses logiciels, c’est bien Apple!

Tu veux une liste?

MacWrite

MacWrite Pro

Le logiciel de dessin technique dont je ne me souviens plus du nom

Le logiciel qui gérait les rendez-vous dont je ne me souviens plus du nom non plus

Hypercard

AppleWorks

Je crois qu’il n’y a pas pire qu’Apple dans l’abandon de ses logiciels.

Plus je vais en avant, plus je retourne sur Word et Excel.

Finalement, Microsoft est l’un des seuls à ne nous avoir jamais lâchés, sauf pendant quelque temps avec VisualBasic dans Excel.

28)
Alain Le Gallou
, le 09.04.2011 à 20:46
[modifier]

@XXé Hé, hé, bien vu pour Tables. Il n’est pas multiplateforme. Mais, comme je l’ai acheté il y a longtemps, bien avant que je me décide sur ma nouvelle politique de choix logiciel, je le garde, d’autant plus que mes besoins sont très faibles. Tables est léger en RAM, démarre ultra vite, parfait pour faire une comparaison iPad 1 vs 2 vs prix US.

Et quand je dis “et comme politique, j’essaie d’acheter en priorité les logiciels multiplateformes. ”, il y a le mot « essai » car ce n’est pas gagné.

DesktopMinder, merci pour le tuyau, je l’ai essayé, dès que j’ai lu ton commentaire. Et, j’ai vu la sauvegarde.

Dans l’esprit de ce bug, j’ai quand je sélectionne une URL et demande par un clic droit de l’ouvrir dans Safari, paf, j’ai l’application où ce trouve l’URL, en général DEVONthing, qui passe en plein écran. Cela m’agace. Avez-vous ce problème ?

29)
Anne Cuneo
, le 09.04.2011 à 21:19
[modifier]

J’utilise une combinaison Nisus-Dropbox: Nisus permet une sauvegarde sur le disque dur, plus une sauvegarde externe, on peut choisir où (depuis 1989!): depuis quelque temps, je la fais dans dropbox, ce qui a l’avantage d’être à ma portée sur n’importe quel ordinateur. j’ai réglé la sauvegarde sur 5 minutes, c’est le maximum que je perde en cas d’ennui.

Sinon, Pomme-S (depuis 1986), seconde nature, moi aussi. Et sauvegarde intégrale, textes compris de temps à autre.

J’ai trop perdu de documents avec Word pour l’utiliser. Je ne l’installe même plus. Avec Nisus, jamais rien perdu, je fête mon vingtième anniversaire avec lui ces jours-ci. J’ai essayé ForeverSave l’année dernière, et n’en ai parlé à personne parce que ça ralentissait mon ordinateur.

30)
Invite
, le 10.04.2011 à 13:15
[modifier]

Le logiciel de dessin technique dont je ne me souviens plus du nom

ClarisDraw

Le logiciel qui gérait les rendez-vous dont je ne me souviens plus du nom non plus

ClarisImpact

Tu as oublié MacPaint

32)
Zallag
, le 10.04.2011 à 20:39
[modifier]

Claris Impact ne s’occupait pas de rendez-vous ! Mais il était entre autres excellent pour créer des organigrammes, des flux de procédures techniques, et tout ce qu’on voulait comme dessins aussi.

34)
Smop
, le 10.04.2011 à 23:12
[modifier]

@XXé et giampaolo, merci pour les liens vers ForeverSave et DesktopMinder. Je vais regarder ça. Je ne savais pas que la perte du classement des icônes était un bug connu de Snow Leopard. Avec la version précédente du système, un autre bug particulièrement agaçant était la perte de la liste des exécutables lancés lors de l’ouverture de session (Préférences Système / Comptes / Ouverture). Depuis, je sauvegarde systématiquement le fichier $HOME/Library/Preferences/com.apple.loginitems.plist.

@THG : oui, moi j’utilise Pages, Keynote et Aperture depuis deux ans et j’en suis ravi. J’ai enfin pu me débarrasser de l’horrible suite bureautique de Microsoft, couteuse et surdimensionnée pour la plupart des usages. Quant à Aperture, même s’il n’est pas parfait, il m’évite le passage sinon obligé par l’autre éditeur d’usines à gaz : Adobe (et son Lightroom). J’aimais bien iView MediaPro, mais depuis son rachat par Microsoft, je ne veux plus en entendre parler… J’utilise aussi iTunes que je trouve très bien.

35)
Alain Le Gallou
, le 11.04.2011 à 17:52
[modifier]

@Smop tu te fais comme moi un AppleScript pour palier à ce bug Apple

tell application “LittleSnapper” activate end tell

tell application “Jumpcut” activate end tell

tell application “PopChar” activate end tell

etc

36)
pat3
, le 11.04.2011 à 23:33
[modifier]

Vous en avez des bugs, dites-donc sur vos mac?

François, Claris Organizer n’a pas été abandonné, il a été vendu à Palm qui en a fait PalmDesktop; il y a quand même une partie des logiciels Claris qui ont été intégrés à la suite ClarisWorks, devenue ensuite AppleWorks quand toute la division Claris a été arrêtée (sauf les logiciels qui avaient déjà été revendu). Et il faut quand même se rappeler que tout ça était sur fond de banqueroute d’Apple…

C’est vrai qu’AppleWorks a fini par être abandonné, mais il tourne toujours sur mon macbook pro avec Snow Leopard, et il ouvre mes fichiers créés en 1999; tandis que Word, qui m’a planté je ne sais combien de documents, parfois irrémédiablement corrompu, il a certes évolué, mais au détriment de la compatibilité ascendante: essaie d’ouvrir des fichiers Word 5.x avec Word 2011, pour voir (et je parle de Word 5.x parce que j’ai sauté allègrement par dessus cette infâme daube de Word 6: The Bug, de son surnom).

Pour revenir à ForeverSafe, ta mésaventure avec iClipBoard (menuclip, jumpcut sont mieux et gratuits, mais celui que je trouve au top est PHT Pasteboard (désolé, je n’ai jamais su l’écrire correctement) me pose une question: le logiciel ne sauvegarderait pas TOUT par défaut, sauf ce qu’on lui a expressément demandé de ne pas sauver dans les préférences?
Pour ma part, je crois vraiment que j’attendrais une version pleinement intégré à Lion, quitte à revenir à une rustine logicielle si j’étais déçu (comme pour TimeMachine: c’est bien, mais ça ne fait pas tout, un autre logiciel en parallèle est nécessaire – Carbon Copy Cloner, pour ma part, mais je ne suis pas sectaire, j’ai utilisé Chronosync pendant longtemps).

37)
pat3
, le 11.04.2011 à 23:34
[modifier]

Alain, j’utilise pour ma part avec un bonheur sans cesse renouvelé Keynote, alors que je n’ai jamais pu me faire à PowerPoint (dans sa version mac, toutefois, pas essayé sur PC). Je me suis aussi mis à Numbers en lieu et place d’Excel, vu mon usage restreint des tableurs et mes besoins cosmétiques de présentation des résultats (rendre les résultats aux étudiants, en éditant les stats du groupe en divers camemberts ou sinusoïdes, ça a quand même un autre impact que les seules notes brutes). Et dernièrement, je me suis rendu comptes des capacités de mises en page de Pages (j’ai fait mon faire part de mariage avec, triptyque recto-verso avec deux volets rabattables sur le devant). J’ai un étudiant qui finit sa thèse dessus, apparemment avec moins de souci que sous Word (qu’il a lâché pour Pages). Donc, j’ai beau faire, je ne vois pas ce que tu leur reproches tant, aux logiciels Apple (j’entends le pire sur iTunes et iPhoto, mais… je ne comprends pas les griefs).

38)
Smop
, le 11.04.2011 à 23:48
[modifier]

@Alain Le Gallou : OK, mais peux-tu développer ? Quel est au juste l’intérêt de cet AppleScript ?

39)
Chichille
, le 12.04.2011 à 08:19
[modifier]

Lorsque François annonce quelque chose de « dingue » et d’indispensable, mon premier réflexe est de me méfier…

Une fois sur deux, je vais tout de même voir à quoi ça ressemble.

Neuf fois sur dix de la fois sur deux, je laisse tomber avec des malédictions épouvantables à l’intention de François et c’est comme ça qu’il perd ses textes et qu’il se balafre le visage.

Très très rarement (faites le calcul) je suis satisfait. Mais je le suis.

Bon, on va passer à la phase numéro deux, parce que pomme-S c’est bien, mais une sauvegarde automatique, c’est mieux.

Vous faites comment, vous, pour ne pas vous faire planter par les commentaires des billets, ici?

Le plus simple, c’est de taper le texte dans un programme léger, genre Textedit ou Bean, ce qui permet en outre de le relire et de le corriger avec Prolexis ou Antidote.

40)
zit
, le 12.04.2011 à 10:06
[modifier]

Et QTVR Authoring Studio, nom de !

z (Sinon, +s, je répêêêêêêêêêête : et Jumpcut et Clip Menu sont mes amis)

41)
pat3
, le 12.04.2011 à 23:09
[modifier]

Le plus simple, c’est de taper le texte dans un programme léger, genre Textedit ou Bean, ce qui permet en outre de le relire et de le corriger avec Prolexis ou Antidote.

Oui, mais… le propre des réactions dans les commentaires, c’est qu’on les écrit vite, à chaud, et qu’on passe à autre chose; si je dois ouvrir un logiciel pour ça, exprès, c’est moins… réactif.
En plus, si tu passes d’un traitement de texte à Textile, faut te convertir toutes les balises à la main pour les italiques, citation, etc… Ou alors te faire des raccourcis claviers (Typinator, for example) rien que pour Textile…

bof bof bof comme tu dis :)

42)
Chichille
, le 13.04.2011 à 05:29
[modifier]

Bean ou Textedit s’ouvrent en guère plus d’une seconde : pas de problème majeur de ce côté-là. De plus, Bean est généralement ouvert en permanence sur ma bécane. En revanche, je t’accorde que pour les mises en forme, on est obligé de procéder en plusieurs copiés-collés. À noter que, sous Firefox et probablement d’autres, on dispose d’une vérification d’orthographe basique (soulignement des mots suspects) avec le clic droit.

Au total, pas de solution parfaite, mais si c’était parfait, ce ne serait pas de l’informatique! ;-)

(texte tapé directement dans la case de commentaires…)