Profitez des offres Memoirevive.ch!
Histoire de l’art: René Magritte et les amants allergiques

 

image

René Magritte: Les Amants 1 (1928)

 

Lorsque le 20 avril 1928 René Magritte reçut dans son atelier François et Adèle, le couple de modèles qu'il attendait pour figurer des amants, il fut surpris de leur voir les yeux rougis. Une fois sa surprise passée, Magritte leur demanda si un problème personnel les avait fait pleurer. Mais il n'en était rien. Les jeunes gens étaient simplement sujets à une allergie aux pollens. Le peintre déclara alors qu'il lui était impossible de faire un portrait de gens qui se trouvaient dans un tel état. Dépités, les "amants" retournèrent chez eux et essayèrent de se soigner. Mais le seul moyen qu'il trouvèrent était de se couvrir la tête avec un linge.

Lorsqu'ils retournèrent chez Magritte dans cet accoutrement, le peintre piqua une grosse colère en disant qu'il n'appréciait pas du tout qu'on se paie sa tête. Pour les punir, il les peignit recouverts de leurs linges. Il les obligea même à s'embrasser et exécuta ainsi une seconde toile. Voilà pourquoi les Amants de Magritte sont si singuliers.

 

image

René Magritte: Les Amants 2 (1928)

 

Il faut noter que l'artiste, après ce moment de colère se laissa emporter par un délire créatif total durant lequel il produisit absolument n'importe quoi, bien au-delà de sa fantaisie habituelle. En voici un exemple qui montre à quel point il fut perturbé:

image

René Magritte: Ceci n'est pas un iPhone (1929)

8 commentaires
2)
zit
, le 22.03.2011 à 07:48
[modifier]

Il était d’autant plus irrité, qu’à ce moment, sa compagne Marguerite Magritte était infectée de morbaks, ce qui lui fit d’ailleurs composer le célèbre aphorisme (mais n’était–ce point un Haïku ?) :

« Magritte (mon époux)
   Me gratte (mais où ?)
   Ma grotte (mes poux !) »

z (qui n’est déjà plus là, je répêêêêêêêêêête : –––––>)

3)
Jérémie
, le 22.03.2011 à 10:47
[modifier]

Pour sa dernière image, il fait bien de la preciser! ce n’est pas un iPhone, c’est un iPod Touch.

6)
Caplan
, le 22.03.2011 à 17:33
[modifier]

Ah, ah!

On ne rit pas! C’est sérieux, l’histoire de l’art!

« Magritte (mon époux) Me gratte (mais où ?) Ma grotte (mes poux !) »

Trèèès joli!

Pour sa dernière image, il fait bien de la preciser! ce n’est pas un iPhone, c’est un iPod Touch.

Ce qui montre bien à quel point il était clairvoyant dans sa folie! ;-)

Superbe détournement.

C’est une citation empruntée à Kadhafi?

Jolie chute!

C’est aussi une citation empruntée à Kadhafi?

7)
Modane
, le 23.03.2011 à 09:34
[modifier]

Après le surréalisme, l’ hyperréalisme de Magritte?!… Ici et nulle part ailleurs! Merci Caplan!