Profitez des offres Memoirevive.ch!
Apple a bien changé, ses utilisateurs aussi

Au début de Cuk.ch, lorsque j'avais l'outrecuidance de critiquer Apple, je me ramassais un nombre de commentaires et surtout de mails assez époustouflant dans la figure, me faisant gentiment remarquer le plus souvent que j'étais un traître à la patrie Apple, qu'à cause de gens comme moi, la marque allait finir par mourir, et que je n'avais rien compris à rien dans le monde de l'informatique.

Il y avait les méchants, tous ceux qui critiquaient Apple, et en particulier les Windowsiens, et les gentils, ceux qui aimaient le Mac, qui l'encensaient, qui ne voyaient de beau que lui.

Tout pouvait arriver: passage du gratuit au payant (pour Mac.com), alors que le service était vendu avec les Macs d'alors et faisait partie d'un contrat de vente tacite, problèmes de fiabilité avec les différents systèmes (qu'est-ce que je n'ai pas dû réinstaller le mien au début de MacOSX), prix surfaits (mais voui), abandon scandaleux et lamentable de nombre de logiciels magnifiques (HyperCard, ClarisWorks,  et tant d'autres), mensonges éhontés, en tout cas les des dernières années, à propos de la supériorité des processeurs PowerPC par rapport à ce qu'aurait pu nous offrir Intel et j'en passe.

Apple avait toujours raison, même lorsqu'il était patent qu'il était dans l'erreur.

Le monde des utilisateurs d'Apple était d'ailleurs vu par beaucoup comme une secte, ce qui d'un certain côté n'était pas tout à fait faux.

Il y avait gourou Steve, qui avait toujours raison, sa cour, et les utilisateurs béats d'admiration, et fiers de payer plus cher qu'ailleurs un produit certes beau, mais… ben tellement plus cher justement, malgré toutes la mauvaise foi dont on pouvait faire preuve (moi-même, j'en étais) pour essayer de montrer à un utilisateur de PC que c'est lui finalement qui payait plus cher son ordi que nous!

Je me rappelle aussi ces publicités pour Intel, qui passaient à la télé. Pour moi, c'était quasiment le Mal!

Vous avez dit secte?

C'était l'époque où, quand l'on voyait un article grand-public sur Apple, on était tout fou. Faut dire pour être franc que l'on craignait un peu (beaucoup) la mort de la firme, à raison d'ailleurs. C'était, il y a… sept ou huit ans je crois.

Et puis tout a changé.

Apple a grandi, grandi, grandi.

Steve Jobs a misé sur les bons chevaux, une fois de plus visionnaire.

Et les gens achètent de l'Apple, dans tous les domaines.

Ils donnent à Apple quand ils écoutent de la musique, quand ils téléphonent, quand ils achètent des programmes pour leurs périphériques.

Et quand je dis les gens, je ne parle plus des maqueux, qui eux de toute façon auraient même payé pour bouffer "Apple" pour b... "Apple".

Je parle de Monsieur et Madame Tout-le-Monde, via son iPhone, son iPad ou son iPod.

Et voilà que le Mac remonte dans les parts de marché.

Voilà qu'Apple engrange les milliards, qu'on se demande comment elle les obtient (un peu grâce à nous il me semble, via des marges mirobolantes que nous sommes bien évidemment d'accord de payer en faisant encore une petite courbette), qu'elle devient (ne l'a-t-elle pas toujours été?) une entreprise comme les autres.

Et que constate-t-on?

On peut maintenant montrer ce qui ne va pas, le dire haut et fort, plus personne ne vient vous insulter pour ça.

Certes, lorsqu'on parle du problème de l'antenne de l'iPhone, on entend encore certains dire que seuls quelques péquenauds sont touchés par le problème, prêts à nier l'évidence, mais ils sont de plus en plus rares.

Là, j'ai pu démonter MobileMe, critiquer le problème d'antenne, reprocher à l'iPad d'être franchement une daube dès qu'on est à l'extérieur… Rien…

Plus incroyable encore: sur MacGeneration, personne ou presque ne vient défendre Apple au niveau de son service MobileMe suite à ce qui se passe ces jours. Les critiques envers Cupertino sont même plutôt acerbes.

Juste impensable il y a deux ou trois ans encore.

Alors oui, Apple a changé.

Le sentiment d'appartenir à une famille (c'est mieux que secte, allez…) s'est bien estompé. Certes, quand je vois un gars ouvrir son portable estampillé d'une pomme, je ne peux m'empêcher de penser qu'il ne peut être fondamentalement mauvais, mais le sentiment d'appartenir à la crème de l'informatique (mais oui, ne niez pas, vous le pensiez aussi un tout petit peu à l'époque), c'est fini.

J'ai acheté Office 2011.

Je trouve qu'il a bien évolué. Je vais voir à l'usage.

J'aimerais bien voir Apple en faire autant avec Pages, bloqué en son état depuis deux ans (et qui déjà n'était pas très différent de la version précédente).

Pour moi, Microsoft n'est plus le diable.

Apple non plus.

Ou alors ils le sont les deux un peu.

Ou tout autant.

Il me semble que tout cela va finalement plutôt dans le bon sens… Même si je regrette un tout petit peu ce sentiment d'appartenance familiale. Parfois, il me manque un peu.

Cela dit, je vous ai déjà dit que mon iPhone 4, ben il est vachement bien?

42 commentaires
1)
Tof
, le 29.10.2010 à 00:17
[modifier]

C’est très vrai tout ça. En même temps, hier en réunion chez un client, je n’ai pas pu m’empêcher de me foutre de la tronche de mon voisin lorsque son Dell s’est tapé un écran bleu et qu’il a fallut attendre pas loin de 10 mn le temps qu’il redémarre et lance ses applis.

Ca fait du bien de se moquer d’un péquenaud.

Ce soir je me suis tapé un kernel panic. Ca aussi c’est devenu plus fréquent. :/

2)
Madame Poppins
, le 29.10.2010 à 00:18
[modifier]

J’aime bien le recul et la critique mais j’aime bien la fidélité que tu montres à tes premières amours ! Et j’espère que tu pourras me montrer ton i-phone machin : je n’ai jamais eu l’occasion d’en voir un, encore moins d’en utiliser un mais bon, avec Diego, Apple, c’est vade retro :-)))

3)
pter
, le 29.10.2010 à 02:12
[modifier]

ben, hier shopping a HK pour les 18 ans de mon fils ainé (il est en France), je cherchais un pc portable (il est windows) portable (on dit comme ca en France). Des os et des os plus tard, rien qui me convinc, du plastoc, du lourd, du lent, du moche, du pas finis et des vendeurs de cravates dans chaque échoppe…je passe au niveau d’un apple reseller, je rentre (difficile d’éviter une pause des neurones après 2 heures de blabla windows) et je pose mon regards, puis mes mains sur le nouveau macbouc-air 11”… je..j’ai halluciné! je travail (grand mot, hein) avec macbook pro + imac et laptop linux, mais la j’ai eu le déclic (secte on disait? j’avais complètement oublié le cadeau de mon fils!) je vire le macbookpro + l’imac (tout les deux année 2008) et je me prend un air + mini server et avec time capsule ben aujourd’hui je “bosse” comme avant. non. en fait je bosse 5 foi plus vite. Si, le petit air est incroyable. j’ai pas dormis cette nuit. Ma femme me rappelle que le rejeton va quand même aller sur ses 18, que je dorme ou pas, que j’ai une érection ou pas…ben va falloir y retourner, mais avec le petit mb-air sous le bras, ca va encore etre plus dure pour les vendeurs de yaourt de me convaincre sur un laptop autre qu’un Apple…Et si je lui payait son permis de conduire a la place d’un portable? ;)

4)
Saluki
, le 29.10.2010 à 07:11
[modifier]

@Pter
HK ? Tiens, j’y passe le 2 en escale vers Qingdao… Trouve-t’on des Air avec claviers azerty ?

Je n’ai pas défendu bec et ongle Apple quand ça foirait, comme la carte mère des portables 5300 qui ne supportaient pas qu’on y branche l’alimentation… mais j’ai tant vu de présentations retardées parce qu’on ne branchait pas exactement le PC au projecteur selon le strict protocole.
OK, Pages date un peu, mais je fais un bulletin dessus, et ça va quand même plus facilement qu’avec InDesign, que j’ai du mal à apprivoiser
Et mes étudiants en seraient presque à ne pas écouter mes bla-bla en attendant la prochaine diapo de Keynote. C’est simple : il y a, face à moi, plus de couvercles alu que de noirs en fin d’année.

6)
Sébastien Pennec
, le 29.10.2010 à 07:56
[modifier]

François, je suis tellement d’accord avec toi! Et je crois aussi que l’image des gens qui utilisent des produits Apple a changé…

Il y a quelques années, certains trouvaient bizarre que j’achète des produits Apple et que je critique l’entreprise en même temps. Comme si “ceux qui achètent des macs” ne peuvent pas critiquer Apple.. Maintenant, ça va mieux…

Et c’est vrai qu’entre Apple, Google et MS, tous les trois sont “gentils” et “méchants” chacun leur tour…

D’ailleurs, je vous invite à lire cet article de David Pogue (en anglais). Ce type, c’est l’éditorialiste high-tech du NY Times. Il vient de tester Windows Mobile 7, et en est très content, alors qu’il est assez fan des produits Apple d’ordinaire… Ce qui est marrant, c’est que le système possède les mêmes défauts qu’iPhoneOS 1.0: pas de copier/coller, multitasking, etc… mais que c’est un système prometteur! MS a osé créer une interface différente et intelligente, d’après lui…

Au final, tout ça est très positif pour nous, en tant que consommateurs… la concurrence a du bon! :-)

7)
zit
, le 29.10.2010 à 08:04
[modifier]

Ce qui caractérise le plus cette marque, c’est un soucis, une obsession de la perfection, comme elle est difficile à atteindre, on assiste alors à la fameuse distorsion de la réalité. Mais c’est quand même agréable, à une époque où le profit est la seule religion, de voir une marque tenter de faire son beurre en essayant quand même de donner (vendre) ce qu’ils peuvent faire de mieux, et plus encore.

Quand Stiiiiiive dit « AMAZING ! », ça l’est quand même souvent, même si…

pter, et un macbouque avec seven ? (paske le permis de conduire… franchement !)

z (qui n’a qu’un gourou, je répêêêêêêêêêêête : Vive GRAND CUK !)

8)
ysengrain
, le 29.10.2010 à 08:43
[modifier]

Oui, François, Apple a changé, mais µMou aussi a changé.

Inutile de répéter ce que François nous dit, mais à propos des Redmond people, le monde aussi a changé sans qu’ils réagissent, … vraiment. Windows 7 est sans doute un peu plus rapide que Vista. Mais combien sont encore sous XP, et W7 fait toujours le grand écart entre le présent des des apps sous Win xxxx. Jobs a eu l’intelligence de prendre le parti de la rupture. W7, ne progresse que peu car ne le peut pas structurellement. On sort les rames à Redmond.

De ce que je lis ça et là, un pas serait fait avec Windows mobile 7.

Pour revenir au fond de l’article du Maître de céans

Apple avait toujours raison, même lorsqu’il était patent qu’il était dans l’erreur.

C’était l’époque du gigantesque procès qu’Apple a fini par perdre contre Redmond pour copie d’interface look and feel. Quand on est aux abois, qu’on s’interroge sur sa propre survie, il faut et se rassurer et tenter d’apaiser les «derniers clients »

9)
jeje31
, le 29.10.2010 à 08:46
[modifier]

François,

je suis bien d’accord. L’esprit secte a changé et c’est tant mieux !

En ce moment, je peste un peu contre Apple pour 2 points : iOS4 a entraîné un beau bazar pour beaucoup d’applis sur mon iPhone 3GS : lenteurs, plantages à corriger par une réinstallation des applis. Bref, quelque chose a bloqué et si cela arrive avec Windows Mobile 7, beaucoup s’en gausseront. Moi, je trouve qu’Apple n’a pas été très clean sur ce coup.

D’autre part, je suis effaré par le prix du MacBook Pro 15” (1749 € TTC en France) et je ne suis pas loin de penser que c’est du racket. Pour mon boulot, j’ai un Dell XPS Studio (16”), et je peux affirmer que cette machine est bien finie et plus que correcte avec des performances équivalentes à celle du MBP pour un prix 2 fois inférieur. Dommage, sur ce seul argument du prix, je n’ai pu convaincre mon employeur de m’acheter un MBP 15”. Et qu’on ne vienne pas me parler de coût de maintenance du PC, il n’est pas plus élevé que chez Apple.

Je crains qu’Apple ne sache bien gérer son succès. Il est clair que leurs produits sont bons en général (nonobstant les défauts évoqués dans l’article, assez agaçants au final), très attrayant au niveau look et d’une très bonne ergonomie. Mais à force de vouloir grossir et gagner des parts de marché, Apple va forcément être obliger de rogner sur la qualité (ce qu’il a commencé à faire selon moi).

10)
Inconnu
, le 29.10.2010 à 09:12
[modifier]

Pter: j’attends le mien avec impatience et je prends date pour vous en parler ici même dans 2 ou 3 semaines

11)
Guillôme
, le 29.10.2010 à 09:53
[modifier]

Mais combien sont encore sous XP,

Selon les toutes dernières études, 60% du parc mondial est sous XP. A mon travail, quasi tous les postes sont sous XP, certains sous 2000.

ca va encore etre plus dure pour les vendeurs de yaourt de me convaincre sur un laptop autre qu’un Apple

Pourquoi assimiler matériel et logiciel? Nous sommes à une époque où Apple autorise (voire encourage?) l’installation de Windows sur ses Mac.

Un macbook Air ou un macbook blanc avec W7 dessus est tout à fait envisageable. Au bureau, on a des macbook pro alu avec windows XP ;)

Personnellement, sur les ordinateurs portables, je trouve qu’Apple écrase la concurrence en terme de finition et de qualité des matériaux.

12)
dadschib
, le 29.10.2010 à 10:16
[modifier]

Oui, Apple a changé. Heureusement !

La “famille” s’effrite et Apple en est certes responsable. Makintochiste de la première heure, je suis toujours embêté quand je propose à des potes de passer sous le signe de la Pomme… souvent à cause du prix ! Oui je sais, “à produit équivalent, le Mac est moins cher”… mais il faut quand-même admettre que payer un portable Mac de taille “normale” 1800.- chf est plus difficile à faire passer qu’un hp à 1000.- qui fonctionnera dans la plupart des cas vraiment très bien.

Mais en plus, Apple n’aide pas… Exemple : iTunes dernière version s’installe très bien sous Windaube XP, 2 OS de retard, mais n’est pas foutu de s’installer sous OS 10.4, qui ne date pas de si vieux que ça… Au secours !

Enfin, on les aime quand-même nos machines pommées…

13)
pter
, le 29.10.2010 à 10:26
[modifier]

#4 Saluki: Pas d’Azerty dispo sur HK maintenant! Et dommage le 2 je suis bloque sur Canton. Et si tu repasses par HK avant de filer sur l’Europe, fait le moi savoir! #7 Zit et #11 Guillome: j’avais même pas pense a salir un apple par le, la, winmachin quoi!(je dois encore faire parti de la secte) Et le permis quand tu habites un petit village tout seul en vieille France..ben cela aide quoi!(mon fils est tout seul en France depuis 4 ans pour grosse allergie aux Chinoiseries…)

14)
François Cuneo
, le 29.10.2010 à 10:26
[modifier]

z (qui n’a qu’un gourou, je répêêêêêêêêêêête : Vive GRAND CUK !)

Bien Zit, bien…

Après avoir baisé ma main, tu pourras retourner au travail.

N’oublie pas la commission au passage…

16)
obé
, le 29.10.2010 à 10:41
[modifier]

Sinon la mort d’Apple ça ma paraît encore plus vieux que 7 ou 8 ans. J’aurais plutôt dit… 10 ans ! (entre l’imac et l’ipod en somme). Ouille ! Ca passe vite ! ;-)

17)
jesopog
, le 29.10.2010 à 10:42
[modifier]

Je peux me tromper… Il me semble que la disparition – potentielle – de la firme Apple a pu être écartée grâce au retour de Steve Jobs en tant que dirigeant de l’entreprise, en 1998. Les Macs à coque colorée (eMac ?) sont apparus juste après. Les “historiens” émérites, utilisateurs du Mac de longue date, sauront en dire plus.

18)
ysengrain
, le 29.10.2010 à 10:49
[modifier]

Il me semble que la disparition – potentielle – de la firme Apple a pu être écartée grâce au retour de Steve Jobs en tant que dirigeant de l’entreprise, en 1998….

et le versement par Microsoft de 100 millions de dollars, soit dit en pensant, sauf erreur de mémoire pour ne pas passer sous les fourches caudines de l’abus de position dominante

19)
Alain Le Gallou
, le 29.10.2010 à 11:07
[modifier]

Il me semble que tout cela va finalement plutôt dans le bon sens

Dans le bon sens dans le marché iBidule, pas pour les logiciels Mac et OS X

iLive11 : Régressions et nouvelles fonctions pour Mme Michu ou bling-bling, ceci en deux ans de développement : Amazing dans le grand sommeil. iLive11 c’est une release juste pour faire croire que le produit n’est pas abandonné.

iWork même pas une release en deux ans. Et iWork09 n’avait pas grand-chose de neuf comme l’a souligné François dans son article. C’est clairement une indication d’aller voir ailleurs.

Pour iWeb, je n’ai jamais accroché à RapidWeaver, et autres. Je viens de me mettre à WebAccapella qui me permet de faire tout ce que je fais avec iWeb. À essayer sans attendre encore deux ans un iWeb11 ou 13. Et en plus WebAccapella a une version PC, petite garantie au cas où.

Pour OS X lion qui implémentera le style iPad plein écran, prémisse dans iPhoto11, vous avez l’air malin avec la taille de l’écran d’un iMac27. Aussi l’implémentation du style iPad sous-tend probablement qu’il n’y aura pas d’amélioration du Finder.

Désolé, pour moi rien ne va dans le bon sens pour le Mac.

21)
Modane
, le 29.10.2010 à 11:10
[modifier]

Au moins, je fais partie des cukiens!…

Le premier truc qui m’a fait tordre le nez, c’est quand j’ai appris que je m’étais fait berlurer aussi longtemps et d’aussi belle manière par les “infos” sur les processeurs PPC. J’en suis resté au moins circonspect.

Bien sûr les iMacs, belles machines, mais quand je me suis retrouvé avec des lignes bizarres sur mon écran, un mois après la fin de garantie et que la réparation coûtait le prix de la machine complète sur le refurb, mon enthousiasme est encore retombé d’un cran.

Bien sûr les Mac Pro!… Mais tellement démentiellement chers, et il y a Final Cut, magnifique logiciel, mais même pas 64 bits, ce qui fait que le super 16 coeurs ne sert à rien… Mmmmf derechef!…

Et l’iPhone, vrai super concept!… Sauf qu’il n’est même pas reconnu comme support de stockage amovible(?!) hors jailbreak!

En résumé, pour moi, Apple, c’est beaucoup de très bonnes idées, mais je trouve que ça fait longtemps maintenant qu’ils nous vendent des produits pas finis, ou pas cohérents, ou de qualité médiocre!

Mais c’est beau, marketinguement imparable. Bang & Olufsen à la portée de tous? Je suis moins fier, d’un seul coup…

22)
fabricepsb
, le 29.10.2010 à 11:32
[modifier]

Apple pourrait disparaitre plus vite qu’on ne le croit. La valeur de l’action croit aussi vite que la croissance d’Apple elle même le jour où Apple annoncera un ralentissement des ventes, l’action va chuter comme en 2000 (-50% à l’époque) je comprends pourquoi Steve Jobs préfère garder la cash que de le distribuer en dividendes à des spéculateurs qui sont nombreux chez les actionnaires d’Apple

23)
Mirou
, le 29.10.2010 à 11:54
[modifier]

Et bien là je viens de finaliser l’installation de HP sous windows 7 au boulot. 2h30 pour installer une des deux imprimantes réseau, trois redémarrages, et tout pétouille. Et je n’ai pas encore réussi à le faire voir le dossier de fichier partagé du serveur. Avec mes 3h de job de ce matin, plus l’informaticien qui viendra régler les derniers problèmes la semaine prochaine, c’est clair, on aurait mieux fait de mettre 500 francs de plus direct pour un mac. Mais encore une fois, à l’achat, j’ai pas réussi à convaincre mes patrones, pourtant toutes les deux convaincue par leurs macbooks, de dépenser 1200 francs au lieu de 700…

24)
Anne Cuneo
, le 29.10.2010 à 11:58
[modifier]

Je vous trouve durs, tout de même…

Bon, on dit qui aime bien châtie bien, je vais considérer que c’est ça, au lieu de déprimer.

Apple n’est pas le bon dieu, mais ce n’est pas non plus la nullité que certains d’entre vous en font.

25)
Filou53
, le 29.10.2010 à 12:48
[modifier]

Moi, ce qui me dérange un peu, c’est que Apple, tout comme Micro$oft, semble ne guère s’intéresser aux problèmes, questions ou remarques de ses clients…

Exemples:

les taux de conversion prohibitifs $ > €

les soucis MobileMe…

Faut vraiment que cela prenne une ampleur énorme pour avoir le début d’un retour.

Bref, cela ne communique guère (mais Apple n’est pas seule en la matière)

26)
Blues
, le 29.10.2010 à 13:09
[modifier]

moi j’suis content de ne plus faire partie d’une secte ! et pour le reste je m’en fous = aucune critique… du moment que ma perceuse fait bien son boulot (l’ordi et son système) et que tout ceci vit en osmose pratiquement sans ennuis, je ne me préoccupe pas des petites histoires et autres petites gé-guerres (le prix, Steeeeeve, etc…).

Ma seule peur : vu que la clientèle Apple-Mac est en train d’augmenter, c’est qu’on aie pas une profusion de virus (et autres chochoneries) comme sur Win.

Au fait la mort annoncée d’Apple (les mauvais jours) il me semble que c’était 1995 jusqu’au retour de Steeve en 97 ?

27)
Grumff
, le 29.10.2010 à 13:27
[modifier]

Bon je me retiens de te pendre haut et court pour oser dire du mal d’Apple et te permettre de critiquer Steve Jobs, mais du coup je vais en rajouter une couche.

Comment se fait-il qu’à chaque occasion personne ne manque de relever l’histoire débile des antennes d’iphone, et que tout le monde se fiche complètement des drivers graphiques foireux déployés y’a 6 mois par Apple, qui divisent les fps par 4 dans les jeux, et non corrigés malgré la soit disant mise à jour graphique sortie il y a un mois qui impact 3 modèles de mac à tout casser. Moi je trouve ça tout bonnement scandaleux. J’ose même pas imaginer l’impact que ça aurait sur nos clients si on leur déployait un bug de cette ampleur sans correctif pendant 6 mois.

28)
François Cuneo
, le 29.10.2010 à 13:44
[modifier]

Juste pour dire, Cuk n’a pas dix ans, et sur ce site, je me faisais encore du souci à l’époque des débuts.

Certes, ça a été mieux dès l’arrivée de Steve Jobs, mais ça craignait encore beaucoup.

Et nous, les intéressés du Mac, ben on se faisait du souci de voir l’iPad prendre toute l’énergie, rappelez-vous.

On avait tort, quoique… Maintenant, c’est avec l’iPad et l’iPhone qu’on se pose des questions. Le Mac n’est en effet plus le bébé privilégié dans la famille. Il serait même un peu laissé de côté que ça ne m’étonnerait guère…

29)
Mirou
, le 29.10.2010 à 16:31
[modifier]

On avait tort, quoique… Maintenant, c’est avec l’iPad et l’iPhone qu’on se pose des questions. Le Mac n’est en effet plus le bébé privilégié dans la famille. Il serait même un peu laissé de côté que ça ne m’étonnerait guère…

C’est peut-être parce qu’il a grandi et qu’il se débrouille tout seul ?

31)
ToTheEnd
, le 29.10.2010 à 16:48
[modifier]

Comme la communauté s’est largement agrandie et que l’ordinateur est en train de muter, ça entraîne forcément des comportements différents. Aujourd’hui tout le monde ou presque tire du même côté: Internet, ouverture, mobilité, etc.

Toutefois, si les gens ne sont plus aussi “agressifs” je pense, c’est parce qu’Apple aujourd’hui est perçu comme acteur majeur dans le paysage info-media en tout genre. Avant les concurrents piquaient les idées et étaient devant… ce qui frustrait tout le monde. Aujourd’hui c’est différent et c’est Apple qui est devant.

le jour où Apple annoncera un ralentissement des ventes, l’action va chuter comme en 2000 (-50% à l’époque)

Et bien l’action sera encore 5x plus élevée qu’en 2000…

je comprends pourquoi Steve Jobs préfère garder la cash que de le distribuer en dividendes à des spéculateurs qui sont nombreux chez les actionnaires d’Apple

Les spéculateurs sont là car justement, Apple ne verse pas de dividende. Il y a bien plus de bénéfice à se faire sur les variations du titre que sur des dividendes.

33)
Chichille
, le 29.10.2010 à 17:44
[modifier]

Certes, quand je vois un gars ouvrir son portable estampillé d’une pomme, je ne peux m’empêcher de penser qu’il ne peut être fondamentalement mauvais

Eh bien, moi, je pourrais citer… Comment ça, Grand Wacondah ? Non ? Non-non-non ? Vraiment non ? Ah ! bon, tant pis…

Même pas John Sculley ?… Ah ? On lui a retiré son Mac ?

34)
Migui
, le 29.10.2010 à 20:24
[modifier]

Je reste un inconditionnel d’Apple; mais je note tout de même que Microsoft marque quelques points:

  • Office 2011 démarre de façon pratiquement instantanée, ce qui est bien mieux que la version 2008. Je n’ai pas encore lu grand chose au sujet du rétablissement de VBA sous Mac, mais on ne peut nier que le fait de supporter à nouveau ce protocole constitue un avantage certain. Au minimum, la preuve que Microsoft écoute parfois ses clients!
  • Leur nouveau système mobile “Windows Phone 7” a été accueilli de façon réellement bienveillante par plusieurs critiques. Il va sans dire que la synchronisation des mobiles qui en seront équipés sera aisée avec les nombreuses machines tournant sous W7.
  • Un de leur logiciel relativement récent est en train de faire un tabac. Personnellement, je ne peux plus m’en passer au boulot: il s’agit de OneNote, une sorte de bloc note très flexible. Mon grand regret, c’est de ne pas l’avoir vu porté sur Office 2011. Sans quoi je vous aurais certainement fait la faveur d’un article pour expliquer son fonctionnement.

Je sais qu’Apple a encore de beaux jours devant elle aussi, mais j’aurais quand-même souhaité voir arriver la nouvelle version de iWork. Espérons-le, pour très bientôt!

35)
6ix
, le 30.10.2010 à 13:12
[modifier]

Effectivement, Apple change, les consommateurs Apple changent, l’informatique évolue… TTE le dit, l’ordinateur (dans le sens large) change (et vite), et il faut suivre.

Cela dit, Apple continue de susciter des réactions incroyables. Et j’aurais presque tendance à dire qu’il s’agit plutôt désormais de critiques envers Apple qu’une défense aveugle de ses “partisans”.

Pour vanter les produits Apple, plus besoins de ses utilisateurs, la marque se retrouve partout, sans même bouger le petit doigt. Par contre, que dire par exemple de la fabuleuse histoire des explosions de vitres en France ? Ou du problème d’antenne sur l’iPhone ?

Autre histoire soulevée et qui prête à sourire: les processeurs. En résumé: Apple nous a menti. Apple a son discours “à la Steve”, évidemment. Mais Apple n’est pas toute seule. Il y avait IBM/Motorola, il y a Intel. Et leurs produits aussi ont changé. Dire que le pentium était voué à l’échec n’avait rien d’un mensonge. Le power pc avait alors des qualités. Ce qui n’a pas empêché IBM de se planter avec le G5. Et Intel de revoir complètement ses gammes pour prendre une autre direction.

Au final, que ce soit maintenant ou avant, j’ai toujours l’impression qu’avec Apple on a droit aux extrêmes, et qu’il faut naviguer quelque part au milieu pour y trouver le vrai.

36)
Pierre.G.
, le 30.10.2010 à 17:24
[modifier]

Personnellement, hormis un ultraportable en Linux(windows au départ, gardé pas très longtemps…) j’ai toujours eu du Mac, et mon passage à l’Imac 21,5” récent m’a encore une fois convaincu, arrivé à la maison, mis la prise, et importé mon ancien compte, terminé, le jour où on trouve un ordinateur en Windows avec le même encombrement, une esthétique équivalente, et qui ne demande pas une demi-journée d’install, le tout moins de 1500 francs, je switcherai peut être. ;-) Je précise même, après calibrage, un excellent écran si on a pas de reflets…(là je crois que c’est malheureusement la mode qui commande par contre)

37)
Lebarron
, le 31.10.2010 à 11:53
[modifier]

Mon premier Mac était un Perfoma, que j’ai donné à un musé, j’ai un des premiers iMac dans le garage, un iMac tournesol sur un tabouret dans l’appartement qui trône comme une œuvre d’art contemporain (il faudrait que je trouve l’astuce de l’utiliser comme cadre photo) un iMac alu, un iPhone 4 et un Macbook pro 13”. C’est MacOs qui m’a convaincu et le look Apple, je ne le regrette pas, et pense que les OS vont se rejoindre dans le futur, internet devenant la plate-forme universelle.

38)
Squeegee
, le 31.10.2010 à 14:11
[modifier]

L’être humain est émotionnel avant d’être rationnel. Il y a des marques qui sont bâties avant tout sur l’émotion provoquée à leur client. Pour n’en citer que deux: Harley-Davidson et Apple. Ces marques agissent sur une zone cérébrale totalement distincte de celle de leurs concurrents.

Ceci explique cela.

Je remercie Apple pour m’avoir fourni ces émotions depuis 22 ans et pour celles qui sont à venir. Même si je me passerais bien de certaines de ces émotions, celles qui énervent, celles qui irritent. Mais qui sont très certainement voulues ainsi par St-Jobs, justement, pour nous faire réagir, nous faire grincer des dents, et au final nous faire acheter avidement la nouveauté GÉNIALE qui vient combler ce manque affectif.

Au fait: la zone du cerveau activée est la même que celle activée par le sentiment religieux. Ca vous étonne ?

Jetez un oeil sur cette série de vidéos sur le neuromarketing, c’est passionnant. Si vous voulez voir le passage étonnant sur Apple, allez à la vidéo 2 à partir de la minute 10 environ.

http://www.dailymotion.com/video/xdljfr_01-neuromarketing_tech http://www.dailymotion.com/video/xdlkk2_02-neuromarketing_tech http://www.dailymotion.com/relevance/search/neuromarketing+part3

39)
AdMem
, le 31.10.2010 à 14:55
[modifier]

Cinq ans que je travaille sous Mac. Cinq ans mieux qu’avant, quand même. Bon ce n’est pas parfait (le parfait n’est possible qu’en cuisine, pas en informatique), mais soit.

D’accord, les gens et la marque ont changé. En bien comme en pire. Aujourd’hui, je dirais qu’à l’université, environ 70% des étudiants travaillent sous mac. Dans le grand public, 10-15 % ? C’est vrai que c’est un grand progrès par rapport à 2000.

D’un autre côté, Office 2011 m’a l’air sympa…

40)
Matkinson
, le 01.11.2010 à 11:48
[modifier]

iLife j’aimais bien jusqu’à je réalise qu’en fait c’est juste pas possible d’utiliser à un niveau élevé Numbers comme on peut le faire avec Excel. Donc vendredi passé je me suis rué sur Office for Mac 2011, qui a enfin réintroduit les macros VB dont l’inexistence dans la version 2008 m’avait fait totalement halluciner (les devs de MS n’ont pas eu le temps de porter ça proprement lors du passage sur Intel si j’ai bien compris). Et franchement, il y a eu un énorme bond en avant avec cette version 2011 je trouve. Après, il n’y a que Excel que j’utilise dans cette suite, le reste est…. argh.

Côté iLife, Keynote par contre, rien à y redire, c’est sublime. :)

41)
pat3
, le 04.11.2010 à 15:56
[modifier]

Un peu comme Anne, je vous trouve assez virulent, mais lecteur de MacBidouille et de MacGé, j’ai l’habitude, ici ce serait presque le monde de oui oui ;-)

Ce que je ne suis plus, c’est évangéliste Mac; ce que je suis plus, beaucoup plus, c’est utilisateur mac, dans ses tréfonds. Ne pas oublier que le mac, c’est aussi un environnement logiciel qui pousse les développeurs à se dépasser; les bonnes idées ergonomiques sont légions; les tâches les plus rébarbatives ont une interface agréable, et quelques logiciels me font remercier ma machine tous les jours, parce qu’elle me permet de faire ce que je veux, et plus: de faire ce que je ne savais pas que je pouvais faire :-)

Parmi ces logiciels, tous ne sont pas signés Apple, mais Apple a le bon goût de faire de ses développeurs des vecteurs de la marque.
Pour moi, sans Apple, pas de web (contrairement à Alain le Gallou, j’adore Rapidweaver, qui m’a même donné envie d’aller vers du code pour être encore plus précis dans les rendus que je veux avoir – bon, c’est pas gagné, pour le code, hein, javascript c’est pas de la tarte). Je me rends compte que pour faire quelque chose de très rapide en moins de deux heures, au rendu léché, ben iWeb, c’est vraiment pas mal.

Sans Apple, pas de préAO (je n’ai jamais réussi qu’à m’énerver avec PowerPoint, et récemment encore avec une collaboratrice qui l’utilisait très bien, mais Keynote… que du bonheur). Et mes étudiants, comme Saluki, chuchotent dans les couloirs sur mes présentations. Pour moi, c’est un logiciel d’animation orienté préAO, alors que PPT est logiciel d’alignement de vignette. Mais sur le mac il y a aussi FotoMagico, et d’autres logiciels à la prise en main simple et aux résultats épatants.

Jusqu’à iMovie 06, pour moi Apple avait représenté la révolution grand public accessible du montage vidéo; depuis, hélas, iMovie a régressé en iClip, même s’il vient enfin de récupérer ses fonctions son dans la dernière mouture d’iLife (je l’ai, pas encore testé, mais je crois de toute façon que l’ergonomie du premier iMovie était meilleure, bien meilleure).

Les macophiles critiquent les iTrucs qui prennent toute la place, mais mon iPhone 3GS est un excellent compagnon, qui me rappelle tous mes RDV mille fois mieux que mon Palm, me permet de bloguer en marchant (si si, j’ai fait ça), de lire mes news quand je déjeune tout seul…

Ce sont ces émotions, dans le boulot, dans le loisir (je viens de finir un double CD de musique pour filer à des potes la bande son que j’ai joué à leur crémaillère, et par la même occasion de redécouvrir Pages, dont les guides “magnétiques” font merveille pour les pochettes de disques), dans la vie de tous les jours qui font que je suis, et je reste, un fan d’Apple.

On est moins une secte? Tant mieux, c’était la part la plus pénible des Applemaniaques, pour moi. Mais je ne crois pas du tout que ce soit terminé: les files d’attente devant les AppleStore (à côté des flops des sorties de certains produits, par exemple l’événementiel raté de la sortie de PS3), et même l’acharnement critique aujourd’hui contre Apple pour ce qu’elle n’est pas ou pour ce qu’elle ne fait pas relève du même délire irrationnel qu’avant.

Moi… j’achète toujours au mieux la v3, et quand un produit ne va pas à mon usage, ben je considère qu’il n’est pas pour moi. Ça me permet d’être encore très satisfait de mon macbook pro 13 et de mon iPhone 3GS, et de ce qu’ils me permettent de faire…

42)
linfocaitout
, le 28.11.2010 à 17:06
[modifier]

Ce que j’apprécie avec Apple pour avoir été sous Windows ou Linux, c’est sa facilité d’utilisation, son ergonomie. Sa stabilité, son aspect.

Je pense sincèrement que Linux pourrait gagner à être moins cloisonné informaticien comme public utilisateur. Ubuntu ne m’a pas tout à fait convaincu, mais je devrais jeter un oeil pour les prochaines versions, qui sait ?

Ce que je n’apprécie pas chez Apple, tout comme chez Microsoft, c’est que l’aspect financier prime, qu’on verrouille logiciellement les choses pour faire acheter des mises à jours. Que ce soit logiciel ou matériel, comme dit plus haut, j’étais hors de moi quand j’ai vu qu’on ne pouvait installer iTunes ou un iPhone sur Tigar ou PPC, alors que sur Windows XP, système bien plus ancien, c’était possible. Alors obligé de racheter un mac encore pour intégrer mon iPhone ? BOF… Si c’était vraiment moins cher ? Peut-être qu’Apple l’a compris avec sa maj vers Snow Léopard pour à peine 30 euros ?

Heureusement que les logiciels libres nous permettent d’utiliser ceux-ci sur Linux, Windows, Mac OS afin de ne pas être obliger encore et encore d’apprendre des outils pour faire une tache. La tache est l’essentiel tout de même, le message. La forme compte aussi beaucoup, mais le message et sa compréhension sont le but initial je crois ?