Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le saviez-vous? Les centrifugeuses domestiques soviétiques

Lorsque Youri Alekseïevitch Gagarine (Юрий Алексеевич Гагарин) réalisa la première orbite terrestre habitée le 12 avril 1961, l'enthousiasme fut à son comble en Union Soviétique. La preuve était faite que le communisme surpassait de loin le capitalisme en matière de technologie. Les foules prolétariennes réalisèrent en même temps que le plus humble des métallos pouvait devenir un héros.

image

Youri Gagarine au milieu de ses admiratrices.

Dès ce moment, les mères soviétiques imaginèrent toutes que leur fils pouvait à son tour devenir une vedette adulée. Mais elles apprirent aussi par de nombreux reportages publiés dans la Pravda que les candidats cosmonautes devaient se soumettre à des épreuves extraordinairement difficiles pour faire partie du dernier carré. Le passage dans la centrifugeuse était en particulier déterminant.

image

La centrifugeuse de la Cité des Etoiles.

Lorsque Natalia Malenkova donna naissance à son fils Alexander, elle décida de mettre toutes les chances de son côté pour lui permettre de devenir cosmonaute. Elle bricola donc un berceau en forme de centrifugeuse dans lequel elle installa son fils.

image

Natalia Malenkova manipulant sa centrifugeuse domestique.

Elle berça le petit Alexander dans cet appareil durant des jours, des semaines et des mois. La chose se sut de plus en plus loin à la ronde, tant et si bien que toutes les jeunes mères voulurent elles aussi une centrifugeuse domestique pour endurcir leur progéniture. L'usine N° 334 (Завод № 334) produisit donc un modèle très pratique et des milliers de bambins subirent ce traitement. Mais lorsque les services sanitaires se rendirent compte que les enfants devenaient complètement idiots suite aux accélérations reçues, les autorités eurent peur que les cosmonautes en herbe deviennent tous capitalistes. Le Comité Central interdit donc la fabrication et l'utilisation des centrifugeuses domestiques. Les pauvres mères déchantèrent en réalisant que leurs enfants ne deviendraient jamais ni cosmonautes, ... ni capitalistes.  On s'explique mieux, après ces révélations, pourquoi les Américains ont finalement gagné la course à la Lune. Le saviez-vous?

18 commentaires
2)
ysengrain
, le 28.09.2010 à 08:07
[modifier]

Mon cher Caplan,

Cette Natalia Malenkova dont tu nous parles et dont on voit une photo, entrain de bercer son petit en manipulant sa centrifugeuse domestique., est-ce qu’en fait, tu n’en aurais pas fait tout un fromage ? ;•))))

Après Saint Paul , on peut s’attendre à tout. Il s’agit encore ici, d’un problème de lévitation.

4)
Roger Baudet
, le 28.09.2010 à 08:33
[modifier]

Moi qui croyais que pour se faire tourner la tête et pour voir les étoiles, les Russes utilisaient la vodka, ton Humeur induit le doute dans mes certitudes !

5)
zit
, le 28.09.2010 à 08:33
[modifier]

Merci de rappeler ce fait historique peu connu…

Mais il n’est pas juste de dire que le Comité Central aie interdit la fabrication des centrifugeuses domestiques : en fait, l’usine N°334 a continué à produire des appareils de luxe motorisés et les a réservés à l’exportation pour faire profiter l’occident décadent de cette merveille technologique.

z (mais puisque je vous dit que c’est vrai, je répêêêêêêêêêêêêête : ma mère m’en a acheté une, et depuis tout petit, on dit souvent de moi que je suis dans la Lune, et sans fusée ! ;o)

6)
Chichille
, le 28.09.2010 à 09:28
[modifier]

Voilà ce qui arrive quand le socialisme dégénère et se laisse corrompre par la loi du marché ! En effet, l’usine n° 334 n’a fait qu’identifier une demande potentielle et s’y adapter en concevant, produisant et commercialisant la centrifugeuse dont à laquelle que tu causes. Et le socialisme soviétique, parti jusque là sur une glorieuse rampe de décollage, c’est écroulé bêtement faute de citoyens capables de le faire fonctionner.

Au fait, est-il exact que ce sont les stocks d’invendus que la Russie tente de fourguer à l’Iran pour aider celui-ci à s’éclater en faisant la bombe ?

7)
jrd
, le 28.09.2010 à 11:31
[modifier]

j’ai déjà vu cette photo il y a longtemps avec une légende du style “berceau moderne”

le comtois de service

8)
Saluki
, le 28.09.2010 à 11:34
[modifier]

Et pendant ce temps, en occident on ne pouvait même pas imaginer le lapsuce d’une ancienne (ou future, pour rester dans le tempo)ministre.
Sans doute mieux vaut n’en pas piper mot.

10)
Chichille
, le 28.09.2010 à 12:19
[modifier]

@ Saluki

La délicieuse interview que tu évoques a déchaîné un flot d’esprit sur Fesse Bouc ! Il faut bien le reconnaître, la langue française se prête admirablement aux jeux de mots (et aux pratiques conviviales).

11)
Caplan
, le 28.09.2010 à 14:56
[modifier]

Incroyable! On dirait du Plonk et Replonk, comme quoi la réalité dépasse parfois la fiction!

Ah, Plonk et Replonk! Les Brahma et Vishnou de l’humour suisse! (Brahma, la guerre et Vishnou la paix, comme disait le regretté Pierre Dac).

12)
Argos
, le 28.09.2010 à 18:34
[modifier]

Je me permettrais juste d’apporter un très léger correctif à cet article admirablement documenté : Finalement, les rejetons de ces mères soucieuses de l’avenir de leur progéniture sont devenus capitalistes au point qu’ils ont réussi à racheter une partie du Cap Ferrat. C’est une autre façon de se mettre sur orbite.

13)
Argos
, le 28.09.2010 à 18:35
[modifier]

Je me permettrais juste d’apporter un très léger correctif à cet article admirablement documenté : Finalement, les rejetons de ces mères soucieuses de l’avenir de leur progéniture sont devenus capitalistes au point qu’ils ont réussi à racheter une partie du Cap Ferrat. C’est une autre façon de se mettre sur orbite.

14)
Argos
, le 28.09.2010 à 18:37
[modifier]

Je me permettrais juste d’apporter un très léger correctif à cet article admirablement documenté : Finalement, les rejetons de ces mères soucieuses de l’avenir de leur progéniture sont devenus capitalistes au point qu’ils ont réussi à racheter une partie du Cap Ferrat. C’est une autre façon de se mettre sur orbite.

15)
François Cuneo
, le 28.09.2010 à 19:42
[modifier]

Chouette de finir la journée moins stupide grâce aux recherches des fins limiers de Cuk.ch!

Toujours autant de plaisir à te lire!:-)

17)
Zallag
, le 29.09.2010 à 00:36
[modifier]

Ce qui m’intrigue, c’est savoir ce que diable tu es allé faire sur une page d’une site russe !