Profitez des offres Memoirevive.ch!
View NX 2 : de la table lumineuse au labo.

View NX, mais pour quoi faire ?

Comme je l'expliquais dans l'article au sujet de View NX 1, je n'utilise pas  les logiciels spécialisés que sont Aperture, Lightroom, ni iPhoto. Je me contente de ce qui est fourni gracieusement par Nikon et dont vous pouvez télécharger la nouvelle mouture à cette adresse.

Nikon fait bien la présentation de son produit :

ViewNX est un logiciel permettant d'organiser, de trier, d'afficher, de consulter et de modifier les photos prises avec des appareils photo numériques.

Et il accomplit parfaitement ces tâches, sans être trop gourmand ni trop planter, ni rien coûter.

Capable d'afficher des .tif ou .jpg de n'importe quelle provenance, mais pour les RAW, seuls les .nef sont visibles, les fichiers .AVI et .MOV pour la vidéo.

En net progrès, cette version est donnée pour compatible avec Mac OS X.6.4.

La nouvelle version à, comme on va le voir, changé un poil d'aspect, complètement l'icône et ajouté quelques nouvelles fonctionnalités plus ou moins intéressantes.

Nouvelle version, nouveau look.

Déjà, une nouvelle icône vraiment très moche :

image

Jamais vu d'icône aussi chargée, beuark !

Sinon, l'interface a évolué à la mode deuil, avec du gris foncé plus reposant pour les yeux :

image

En mode vignettes.

Vous noterez que les onglets latéraux ont évolués aussi, dans la première version, ils étaient tous à gauche de l'écran, maintenant, à gauche ne se situe que la navigation dans les dossiers, à droite, on trouvera les métadonnées (informations de prise de vues et champs IPTC) et la palette d'outils de réglages qui s'est enrichie de nouvelles fonctions.

image

En mode liste, dont je ne voit pas encore trop l'intérêt.

image

En mode visionneuse, les vignettes sont passées en bas, sans possibilité de les amener à droite, à gauche ou en haut, dommage, ce manque de souplesse.

image

En mode plein écran.

Un mode édition fait son apparition :

image

L'onglet de gauche avec l'arborescence des fichiers se masque automatiquement, mais on peut le faire réapparaître d'un clic sur la petite flèche, élégant.

À droite, la palette des réglages devient un peu plus fournie avec l'apparition de nouveaux outils indispensables :

image 

Le recadrage et un outil de redressement de l'horizon similaire à celui de Capture NX.

On trouvera aussi un outil de correction automatique de l'aberration chromatique longitudinale et de correction automatique de l'aberration chromatique latérale.

Picture Control Utility

Ça, c'est un truc que je n'ai jamais essayé et qui existait déjà dans la version précédente mais dont je n'avais pas saisi l'idée :

image

Premier outil de la palette des réglages, je pensais qu'il s'agissait d'un outil de réglage de chaque image...

Et bien pas du tout !

En fait, ça sert à faire des réglages de style d'image que l'on va pouvoir ensuite télécharger dans la mémoire interne de l'appareil pour faire des photos « préréglées » ! Avec un rendu colorimétrique et d'accentuation personnalisé. Faudrait que je regarde si je ne peux pas faire un préréglage spécial rouge pour les photos de concert (qui sont quand même bien moins pires avec le D300s, je le confirme).

Une nouveauté sympathique : le mode plan.

Si vous avez suivi les conseils de François et que vous géotagez vos photos, voire, si comme dans les dernières générations de compacts (comme le Sony HX5 de madame ou un Panasonic TZ 10), le GPS est intégré à l'appareil, le mode plan est fait pour vous :

image

Ici, une balade de madame sur les hauteurs de la montagne d'Hirmentaz, au dessus d'Habère Poche, à chaque drapeau correspond une photo, View NX n'a aucun soucis pour extraire les informations de latitude et de longitude des .jpg produits par un compact Sony...

image

Au cas où votre appareil ne serait pas équipé de GPS, il est tout à fait possible de récupérer les informations des « fichiers journaux de trace » (sic) grâce à la fonction Log Matching.

Évidemment, cette fonction n'a d'intérêt que dans certains cas bien particuliers, mais le fait de l'avoir intégrée au logiciel et sa simplicité d'utilisation en font un plus sympathique... Quand au côté « Big Brother is watching you », d'une part, je n'ai rien à cacher, et d'autre part, c'est l'appareil de madame qui est équipé de cette fonction ;–).

D'autres nouvelles fonctions dont je n'ai pas l'usage...

Et que donc je ne détaillerais pas du tout, n'ayant pas envie de me lancer dans des pratiques qui ne m'intéressent pas :

Les appareils Nikon font maintenant presque tous des films, donc un petit utilitaire trèèèèèès spartiate permet de faire un peu de « montage » :

image

Nikon Movie Editor, rustique !

Autre gadget dont je n'ai vraiment pas l'usage, un lien direct vers le site MyPictureTown, « réseau social » de plus, vu que je n'en ai jamais pratiqué aucun (hormis le postage de quelques rares images sur Flickr), je ne vais pas me lancer dans l'aventure pour vos beaux yeux (en plus, je suis sûr que vous vous en fichez aussi ;o).

Conclusion

Cette nouvelle mouture est encore plus agréable à utiliser que la précédente, le changement d'interface me parait aller dans le bon sens, donc content je suis. 

Juste un ou deux petits reproches :

image

Les filtres (étoiles et couleurs) s'appliquent facilement aux images, mais il faut appeler la barre de filtrage avec le bouton filtre en haut à droite à chaque ouverture du logiciel, je comprends que c'est fait dans un soucis de simplification de l'interface pour les néophytes, mais quand on a activé une fois cette fonction, ça serait sympa qu'elle ne se désactive pas à chaque fois qu'on quitte le logiciel, bon, je vous concède que c'est un petit détail, mais il faut bien trouver quelque chose pour grincher !

image

Et aussi, il est dommage de ne pouvoir faire de traitement par lot (genre RAW–>JPG avec conversion de taille) si des images ont déjà été travaillées dans Capture NX, ce n'est pas bien grave, mais cette fonction a une ergonomie bien plus agréable dans View NX que dans son grand frère.

Par ailleurs, l'affichage, bien que toujours très rapide, est en deux temps : l'image affichée est d'abord floue, puis, très vite, nette, c'est un peu fatigant (mais beaucoup plus rapide que Lightroom, alors...), mais c'est dommage de régresser sur ce qui fait la force de ce logiciel : la vitesse d'affichage. Faudrait que j'essaye sur une machine dernier cri pour voir si ce n'est pas mon « vieux » imac 24 qui peine...

Il faut savoir que même si l'on ne fait que des RAW, l'image qui s'affiche n'est pas un vrai fichier brut, mais une prévisualisation déjà (en général très bien) optimisée, il faut (sur ma machine) environ 6 secondes pour afficher le « vrai » .NEF. Je précise qu'il est assez rare que je souhaite modifier une photo : si l'image n'est pas bonne, elle n'est pas bonne et je la refais mieux, et si je ne peux pas la refaire, tant pis...

Encore un tout petit détail qui me chagrine, dans la version précédente, au moment d'un traitement d'application des informations XMP/IPTC (que je trouve assez long tout de même), on avait :

image

un petit compteur...

image

Qui a disparu ! 

Et j'ai l'impression que c'est un poil moins rapide avec la nouvelle version, en plus...

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui...

8 commentaires
1)
Lebarron
, le 21.09.2010 à 02:52
[modifier]

Les RAW s’affichent rapidement sur mon iMac ( Core 2 Duo, 2,4GHz,4Go de mémoire) cette nouvelle version est bien plus rapide. Nikon Movie Editor est rustique, mais efficace.C’est vrais l’icône est affreuse, et l’interface triste, les boutons peu visibles. Mais il fonctionne très bien, sauf qu’il n’aime toujours pas les accents dans les champs IPTC.

2)
dbregnard
, le 21.09.2010 à 08:58
[modifier]

Magnifique à tous points de vue, la 0853 du chat, profondeur très bien maîtrisée! Le fond en noir absolu, c’est du studio? Envie d’avoir à nouveau un chat, et envie de réussir de tels portraits!

3)
Guillôme
, le 21.09.2010 à 10:00
[modifier]

Allez, je vais installer View NX 2 pour voir à quoi ça ressemble et aussi pour te faire plaisir zit :p

4)
Pierre.G.
, le 21.09.2010 à 13:43
[modifier]

En fait cela ressemble très fort à la version actuelle de Lightroom, à se demander s’ils ne font pas faire leur design chez Adobe. Pour la remarque sur la vitesse d’affichage de LR, il s’agit en général du choix d’aperçu quoi est mis en trop grande qualité si l’ordinateur est lent à l’affichage, je suppose qu’il en est de même sur ce soft, non?

5)
Inconnu
, le 21.09.2010 à 15:55
[modifier]

Intéressant. Sur un sujet un peu parallèle, je viens de passer à AtomicView pour l’editing. Bien plus rapide qu’iView Media Pro et surtout un avenir plus pérenne. Pour 59 euro, que demander de plus?

6)
zit
, le 21.09.2010 à 21:51
[modifier]

Lebarron, on a donc le même iMac, mais chez moi, seulement 3 Go de RAM, peut–être la différence est–elle là ?

dbregnard, comme les infos le disent à droite de la fenêtre, 2,8/105 Micro–Nikkor AF à pleine ouverture (T Ø 3), les 1600 iso incroyables du D300 et lumière naturelle, le fond noir, c’est juste mon fauteuil avachi et moche en skai préféré pour la lecture, quand au petit Lucas, il est devenu Luke, avec sa sœur Leila dans sa nouvelle maison, je ne l’ai pas vu depuis un an et demi (mais il nous reste encore trois chats trois–quart –le trois–quart, c’est kuro–chan qui a été amputé d’un membre antérieur et que ça ne gène pas du tout, sauf pour se gratter derrière l’oreille droite, le pauvre ;–).

Et oui, une vie sans chat(s), c’est impossible, à chaque disparition, on se dit que c’est fini, et puis en fait, on craque, on ne va pas les chercher, mais ce sont eux qui viennent à nous, par divers moyens…

Quand à réussir des photos de chats, c’est une gageure, mais l’optique idéale, c’est bien ce 105 macro, ou assimilé (quoique le 180 Canon doit assez bien marcher aussi…) et shooter, shooter, shooter (yaka voir la ribambelle de photos presque toutes identiques en dessous, c’est peut–être la seule de nette au bon endroit avec la bonne expression…).

Guillôme, tu peux y aller, de toute façon,

c’est gratuit

;o). Et puis, l’essayer, c’est l’adopter…

Pierre.G. pour ce qui est du design, ils se sont mis à la mode deuil, comme tout le monde, mais Nikon ayant racheté Nik software, les gars doivent être déjà bien habitués à pratiquer le look A.daube, puisque ce sont des spécialistes des filtres pour toshop… Quand à la vitesse d’affichage, pas de réglages sioux de la qualité d’aperçu, c’est le top, (presque) tout de suite, et, ce qui est vraiment très satisfaisant, c’est que l’on trouve généralement les photos impeccables tout de suite, sans devoir y apporter de réglages savants et coûteux en temps…

Renaud, AtomicView, je ne connaissais pas, mais pour ce qui concerne iView, vu qu’ils ont été racheté par PhaseOne, on peu espérer une intégration du catalogueur sous peu… Mais je ne suis pas adepte de catalogage : je range sagement dans des petits dossiers faits à la main, et, avec quelques mots–clefs, Spotlight fait le reste, à la vitesse de l’éclair…

z (ne pas oublier les mots–clefs dès le départ, surtout, je répêêêêêêêêêête : pourquoi se compliquer la vie…)

7)
Inconnu
, le 21.09.2010 à 22:18
[modifier]

Zit: pour ma part je ne veux qu’un catalogueur. Car pour la retouche j’ai DxO

8)
François Cuneo
, le 21.09.2010 à 23:50
[modifier]

Le tout en un, moi, je ne vous dis que ça.

Je veux du tout en un!

Et avec LR, je suis servi!

Cela dit, merci de nous montrer des alternatives!

Toujours de belles photos en illustration, merci aussi.