Profitez des offres Memoirevive.ch!
Trois BD pas toutes neuves, qui m’ont bien fait rigoler cet été

Avoir une bibliothèque scolaire à dix mètres de son bureau, bibliothèque disposant de plus de 12'000 documents dont passablement de BD, c'est ma foi bien agréable.

Cette année, j'ai découvert (ou plutôt on m'a fait découvrir) une BD et deux séries dont je ne peux que vous conseiller la lecture, et que je me propose de vous présenter rapidement ici.

La première, BD est un album, pas encore une série Dieu qui pue, Dieu qui pète (et autres petites histoires africaines), signé au niveau du scénario par  Fabien Vehlmann et illustré par Frantz Duchazeau.

image

Cette BD est un petit bijou.

Elle met en scène des histoires africaines, avec des dessins très particuliers, en osmose complète avec leur sujet. On dirait des dessins en provenance directe du continent africain, alors que le dessinateur est européen et vit à Paris.

Ces histoires sont simples, pleines de sagesse et de bon sens africains. Jusque-là, je trouve bien, mais bon, d'une certaine manière un peu consensuel.

Là où les auteurs font fort, c'est en ajoutant une chute ou des petites piques totalement décalées, qui remettent en question la belle philosophie évoquée plus haut.

Tant le scénario que le dessin sont d'une finesse rare, et je ne peux que vous encourager à lire ces petites perles rassemblées dans un album jouissif d'un bout à l'autre.

Passons maintenant à Ratafia.

Une série qui compte actuellement cinq albums (je n'en ai lu que trois j'attends avec impatience l'arrivée des tomes 4 et 5 dans notre bibliothèque, ils sont en commande, je les réserve "prems").

image

Dessinée par Frédérik Salsedo, scénarisée par Nicolas Pothier, et éditée par Milan, je vous donne le résumé que CoinBD.com en fait, qui décrit parfaitement bien l'intrigue de cette série

Résumé de l'album : Le Capitaine Charles est furibard ! Il a perdu au poker son bateau - la Kouklamou -, son équipage de pirates, et surtout ses 9 précieuses cartes au trésor. Celui qui a remporté le pactole est un mystérieux marin qui va réussir à se faire accepter par l’équipage, en leur proposant un marché : il devient le capitaine officiel de la Kouklamou en échange des cartes au trésor ! 


Faut dire qu’il est bizarre, ce nouveau capitaine : il se fiche éperdument des trésors et passe son temps à lire, chanter, sculpter et peindre le perroquet ! Quoi qu’il en soit, l’équipage, avec à sa tête le bouillant Romuald, accepte le marché. Les voilà donc partis à la chasse aux trésors, sans savoir que le capitaine Charles est à leur poursuite... 

Nous sommes plongés dans un univers à l'humour complètement surréaliste, en symbiose avec un dessin qui l'est tout autant.

Je crois n'avoir jamais rigolé autant à la lecture d'une BD depuis certains Gaston Lagaffe ou Rubrique-à-Brac, (et depuis la lecture de l'humeur de Modane sur la pêche, mais bon, cette dernière est post-ma-lecture-de-Ratafia et en plus n'est pas une BD, mais si vous ne l'avez pas lue, faites-le, pour autant que vous ne soyez pas en public, je vous aurai prévenu).

Une phrase qui résume parfaitement l'humour des auteurs… Il faut juste que je la situe: dernière page du tome 1. Capitaine vient de faire jeter par-dessus bord le deuxième trésor que les marins viennent de trouver (ils ont donc 9 cartes). Il harangue ses marins, en leur disant "Moussaillons, réfléchissez, abandonnons ces trésors! Et nous serons enfin débarrassés de tout ce qui muselle notre créativité! On va pouvoir écrire… Sculpter… Chanter… Faire de la musique… Peindre le perroquet… ON EST DES PIRATES OU MERDE?".

Drôle, originale, complètement décalée, cette série est un vrai bonheur, au point que je ne peux que vous encourager à vous jeter sur elle.

Enfin, et ce sera tout pour aujourd'hui, j'aimerais vous parler de Garulfo, signée par Alain Ayroles pour le scénario, et Bruno Maïorana pour le dessin.

image

Garulfo est une grenouille sympathique vivant au Moyen-Age, qui ne rêve que de devenir un homme (comme la plupart des grenouilles si j'ai bien compris les différents contes que j'ai lus), et… qui le devient, mais voui.

Seul problème: Garulfo est une gentille grenouille, il devient un prince, certes imposteur,  mais surtout très gentil, qui ne comprend pas la méchanceté des hommes qui l'entourent.

Il décide alors de retourner à son statut original de grenouille, où il vit très heureux avec sa douce (une grenouille aussi, c'est plus pratique).

S'ensuit au fil des albums un retour à l'apparence humaine, ou Garulfo prend la place d'un prince arrogant qui, lui, est transformé en grenouille. Le but des deux protagonistes est de retrouver pour Garulfo le monde des amphibiens, et pour le prince celui des hommes.

Tout cela pourrait être Cukcuk la praline, mais les auteurs, là aussi, font preuve d'un humour permanent, parfaitement complémentaire à l'humanisme qui se dégage de cette série composée de six très beaux albums.

Et pour terminer cette fois vraiment, j'aimerais juste ajouter que je suis tombé sur un site vraiment sympa sur la BD. Ce site, je vous en ai parlé plus haut, c'est coinBD.com, véritable centrale en français de la BD, recensant articles, news et avis de lecteur.

image

Très bien réalisé, vous y trouverez facilement tout ce que vous désirez savoir sur cet art passionnant qu'est la BD.

J'imagine que comme souvent, je suis l'un des derniers à être au courant de l'existence d'un tel site.

Si vous en connaissez d'autres, c'est avec plaisir que je suis preneur!


17 commentaires
1)
XXé
, le 07.09.2010 à 01:23
[modifier]

comme la plupart des grenouilles si j’ai bien compris les différents comptes que j’ai lus

Je demanderai à mon banquier s’il pense ça aussi, tiens…

(je sais, je suis pas sympa… :-P )

Didier

2)
Saluki
, le 07.09.2010 à 01:58
[modifier]

À moi, COMPTE, deux mots…

Faudrait-y pas v’nir me chercher à c’t heure…histoire de m’en conter une.

3)
Inconnu
, le 07.09.2010 à 05:53
[modifier]

Tu as aussi un classique immédiat: “De Gaulle à la plage”, de Ferri.

5)
Madame Poppins
, le 07.09.2010 à 07:12
[modifier]

Chuis pas BD mais la première, t’as réussi à me faire envie de la lire !

On peut prendre une carte dans ton école même si on a (assez largement) plus l’âge d’aller à l’école ? ;-)

Bonne journée,

6)
archeos
, le 07.09.2010 à 07:35
[modifier]

Tu as aussi BDthèque.com , avec des critiques par les lecteurs assez pointues (en fait, les critiques courtes sont refusées, et leurs auteurs relancés par mail).

Et à moi aussi tu as donné envie de me convertir aux Dieux qui puent et qui pètent.

7)
etco
, le 07.09.2010 à 08:36
[modifier]

Garulfo: oui, vraiment excellent!! Les autres, je connais pas, mais vais m’y intéressé!

Sinon, il y a aussi BDgest.com

Cordialement

8)
ftql
, le 07.09.2010 à 08:50
[modifier]

Un article BD le 7 septembre et pas un petit mot sur le festival BD-fil qui commence dans trois jours à Lausanne ?

Le scénariste de Dieu qui pue, Dieu qui pète est même invité et sera en dédicace vendredi.

Une belle occasion de découvrir plein d’auteurs :-)

9)
Guillôme
, le 07.09.2010 à 09:41
[modifier]

Toujours un plaisir de lire une humeur qui conseille des BDs :)

Je vais aller regarder tout ça.

12)
fap76
, le 07.09.2010 à 13:05
[modifier]

Je double-plussoie pour Garulfo, mais moins pour De Cape et de Crocs…

La série était partie pour être magnifique, et les derniers volumes m’ont vraiment laissés sur ma faim… J’ai malheureusement l’impression que le scénariste essaie de prolonger le filon :-(

Par contre, De Gaule à la Plage est en effet fantastique !!

Allons découvrir Dieu maintenant :-)

16)
Franck Pastor
, le 07.09.2010 à 21:56
[modifier]

@ fap76 : s’il continue à ce niveau, Ayroles peut bien rallonger la sauce jusqu’à un 30e tome, je suivrai toujours ! Je pense tout le contraire de toi, je me régale encore plus avec les derniers albums : le duel à la rixme, les tirades du maître d’armes et de Maupertuis, c’est du pur bonheur !